Encore une preuve du réchauffement climatique: il fait plus froid en Europe qu’au pôle Nord

Une vague de froid traverse actuellement le continent européen et plonge les habitants sous des températures glaciales. Alors qu’au pôle Nord, il fait trente degrés de plus que la moyenne de saison. Le thermomètre affiche plus de six degrés.

Cette semaine, nous avons connu des températures très basses. Certaines nuits, le mercure est même descendu jusque -17 degrés. Et ce froid glacial ne touche pas uniquement la Belgique. Nos voisins sont aussi impactés. En France, les habitants ont connu des températures similaires à celles de la Belgique. En Allemagne par contre, le thermomètre affichait -24 degrés par endroit. Et si on se dirige un peu plus vers le nord, les Suédois ont connu des températures jusqu’à – 39,6 degrés. Même du côté de l’Espagne et de l’Italie, il a fait très froid, ce qui donne lieu à des images du Colisée sous la neige par exemple.

Des températures 30 degrés au-dessus de la moyenne

Par contre, il y a un endroit où il a fait plus chaud que d’habitude: au pôle Nord. Il a fait jusque 30 degrés de plus que la moyenne saisonnière. A vrai dire, il faisait même plus chaud qu’en Europe car le thermomètre indiquait zéro degrés. 

« Il y a une situation de blocage anticyclonique sur le nord de la Scandinavie (…) avec une remontée d’air doux de l’Islande vers le pôle Nord, d’un côté, et, de l’autre côté de l’anticyclone, des descentes d’air froid de l’Oural et de la Russie occidentale vers l’Europe de l’Ouest » a expliqué Étienne Kapikian qui est prévisionniste chez Météo France.

Une situation très préoccupante car 4 fois au cours de ces cinq dernières années, le pôle Nord a connu des températures positives. Et la banquise a atteint son plus bas niveau depuis 50 ans.