En 2050, les musulmans représenteront 30% de la population mondiale et les chrétiens, 31%

Le profil religieux du monde évolue rapidement en fonction des différences de taux de natalité et des densités des populations jeunes au sein des grandes religions mondiales. Durant les quatre prochaines décennies, les chrétiens resteront le groupe religieux le plus important mais l’islam connaitra une croissance plus rapide que toutes les autres religions de la planète.

Les projections pour 2050 indiquent que le nombre de musulmans sera presqu’égal au nombre de chrétiens à travers le monde, les deux groupes étant loin devant la population bouddhiste dont la taille sera la même qu’en 2010, et devant les populations hindoue et juive.

Selon une étude publiée par Pew Research Center, le nombre de musulmans va croître de 70% et atteindra presque le pourcentage de chrétiens de par le monde à la moitié de ce siècle.  

Selon Bloomberg View, les projections indiquent également que dans les pays occidentaux, une personne sur dix sera musulmane, soit 30% de la population mondiale, contre 31% de la population mondiale en ce qui concerne le christianisme. Selon ce rapport, le nombre de musulmans et de chrétiens sera bien au-dessus de celui des hindous, des bouddhistes, des juifs et des athées.

Ces changements de panorama religieux au niveau mondial seront motivés par le pourcentage élevé de conversion dans le monde occidental, par les migrations et les naissances de nouvelles générations de musulmans aux Etats-Unis et en Europe.

Les autorités doivent prendre en compte les problèmes qui pourraient survenir suite à une modification du profil religieux mondial rapporté par Pew Research Center. « Dans un monde parfait, cette tendance sera accueillie comme un ajout de richesse à la diversité des cultures et des croyances qui composent toute société libérale pluraliste. Mais dans la pratique, cela augmentera probablement la pression sur des pays dont l’image de tolérance a été confrontée à la réalité de la persistance de préjugés et de malaise envers les personnes qui sont différentes », écrit Bloomberg.

Bloomberg cite plusieurs exemples de ces confrontations dues aux modifications du paysage religieux: 

En Allemagne, le mois dernier, un tribunal a levé l’interdiction de l’usage du foulard pour les enseignants. Pendant ce temps-là, les marches réalisées par des groupes antimusulmans organisés par des Européens patriotiques attirent des milliers de partisans.

En France, après l’attentat contre la revue Charlie Hebdo, le ressentiment au sein de la société française a augmenté alors que les projections pour 2050 concernant la croissance des musulmans dans le pays seraient de 45%.

En Italie, selon une étude, deux personnes sur trois affirment avoir des opinions défavorables au sujet de la population musulmane. Le gouvernement de la région de Lombardie a adopté une loi qui limite la construction de mosquées.

Au Canada, les projections indiquent que la population musulmane devrait tripler en 2050. Pour le gouvernement canadien, l’islam est une culture d’oppression de la femme.

Le monde change et l’Occident sera visiblement le théâtre de modifications religieuses importantes. Par conséquent, les autorités devront commencer à trouver des solutions pour incorporer cette réalité au sein de la société. 

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20