Coronavirus: les assureurs font également un geste

Sophie Wilmes (MR) en Alexander De Croo (Open Vld)
Isopix

Toute personne ayant rencontré des difficultés financières à la suite de la crise du coronavirus pourra se voir accordé un report de six mois dans le paiement de son assurance solde restant dû liée à son prêt immobilier.

C’est ce qu’a convenu jeudi l’union professionnelle des entreprises d’assurances Assuralia avec le gouvernement fédéral et les autorités de contrôle. Il s’agit d’un arrangement complémentaire aux engagements antérieurs du secteur bancaire. Les banques accordent en effet un report de paiement pouvant aller jusqu’à six mois pour le remboursement des prêts immobiliers.

Tout comme les banques, les assureurs imposent une condition importante. L’assuré doit pouvoir démontrer qu’il s’est retrouvé en difficulté financière à la suite de la crise du covid-19.

Assurance incendie

Une interruption de paiement a également été convenue pour l’assurance incendie. La prime de certaines assurances incendie ne doit être payée que le 30 septembre. Il s’agit de polices d’incendie liées à un prêt au logement et dont la date d’expiration se situe entre le 30 mars et le 30 septembre. Le report ne s’applique qu’aux personnes qui se sont retrouvées au chômage.

Assurances via l’employeur

Enfin, les assureurs s’engagent à continuer à fournir les principales couvertures d’assurance (pension, décès, invalidité et hospitalisation) aux personnes qui se retrouvent en chômage temporaire. Le paiement des primes par l’employeur ne sera exigé qu’à partir du 30 septembre 2020. Les employés sont dispensés de payer les primes.