Comment une photo nue de Jackie Kennedy s’est retrouvée dans le magazine Hustler

 

25 ans après sa mort, l’artiste inventeur du pop-art Andy Warhol révèle, dans des archives qui sont rendues publiques en quantité phénoménale (plusieurs centaines de caisses, et même un conteneur de bateau), au milieu de quantité d’objets insolites, une photo de  Jackie Kennedy en train de nager, nue. Et elle est signée « Pour Andy, avec mon affection constante, Jackie Montauk ». Montauk étant le lieu où Andy Warhol avait sa résidence secondaire, sur Long Island.

Personne ne sait d’où provient ce cliché, ni comment Warhol se l’est procuré. Certains la datent de 1971, quelque part dans un île grecque, où Jackie Onassis aurait fait une séance de photo avec un paparazzi italien du nom de Settimio Garritano. Celui-ci l’aurait donc revendu à la même époque, en même temps qu’une série d’autres images pour 18.000 dollars à Larry Flint, le sulfureux éditeur du magazine Hustler.

La publication de ces photos dans un numéro du magazine en 1975 fit de Flint un millionnaire.

Aucune preuve tangible ne permet de confirmer cette version, mais une chose est sûre, la photo date d’avant 1978, puisqu’à partir de cette année-là, Andy et Jackie se brouillèrent définitivement.

On connaissait évidemment la vie amoureuse débridée du 35ème Président des Etats-Unis, mais si on entendait moins parler des frasques extraconjugales de son épouse Jackie Bouvier, elles n’étaient pas moins avérées. Pendant que son Président de mari fricotait avec une flopée de sex-symbols (Marilyn Monroe, Kim Novak, Jayne Mansfield) ou d’autres femmes moins connues, Jackie fréquentait elle aussi du beau monde : l’acteur William Holden, le magnat du groupe Fiat Gianni Agnelli, et bien sûr l’armateur Aristoteles Onassis.

En 2009, un livre paru sous la plume de C. David Heymann, a décrit la relation torride entre Jackie et son beau-frère Robert Kennedy, et ce dans les quatre années qui ont suivi l’assassinat de JFK. Toutefois, même si les Kennedy sont la seule famille américaine à avoir approché de si près le statut de dynastie, les critiques sont sceptiques quant à la véracité du contenu de ce livre. Son auteur se serait trop nourri à une seule source.

Selon lui, ce serait Jackie et non Ethel, la femme de Robert, qui aurait insisté pour qu’on débranche l’appareil qui le maintenait en vie, après qu’il ait été abattu par un Palestinien en 1968. Quatre mois plus tard, Jackie épousait Aristoteles Onassis. Heymann affirme en tout cas que ses révélations sont confirmées par les Service secrets et le FBI.

Jackie Kennedy – Hustler