La Chine continue d’acheter massivement du pétrole russe : une bonne nouvelle pour l’Europe ?

Presqu'un record : les importations de brut russe en Chine ont frôlé leur plus haut niveau de tous les temps. Pékin continue d'acheter du pétrole russe, à l'heure où le pays sort de son long confinement et veut redémarrer son économie. Paradoxalement, ce n'est pas une si mauvaise nouvelle pour l'Europe.

Dans l'actu : un décompte mensuel des exportations de pétrole russe.

  • Sur le mois de janvier, la Chine a importé 1,52 million de barils par jour de pétrole brut russe, selon l
Cet article est uniquement disponible pour nos abonnés Premium
Accédez à trois articles gratuits par mois !
Business AM est le média belge qui vulgarise l’économie. Rejoignez notre communauté de plusieurs millions de lecteurs chaque mois.
Oui, je veux avoir accès à 3 articles Premium
Vous préférez vous abonner tout de suite ? Cliquez ici
Déjà abonné? Connectez-vous et recevez l’accès à tous nos articles Premium.
Plus d'articles Premium
Plus