8 choses qui indiquent ce que les chiens pensent réellement des humains

La meilleure façon de découvrir comment les chiens sont constitués est d’oublier tout ce que nous pensons savoir sur eux. Intitulé From Inside of a Dog: what dogs See, Smell and Know, Alexandra Horowitz a écrit un livre à propos de l’univers complexe des chiens. Elle écrit que la première choses que nous devons oublier est notre anthropomorphisme ; un terme difficile qui décrit notre tendance à attribuer des caractéristiques du comportement ou de la morphologie humaine à des entités non humaines.

1. L’humain ne pense par exemple pas souvent aux odeurs.

dog curious eyes nose smell

Les odeurs sont un phénomène marginal dans un monde où nous sommes bombardés d’information visuelle. Mais de la même façon que l’homme voit le monde, le chien le sent. L’univers du chien est un ensemble d’odeurs complexes. Le nez du chien est pourvu de 300 millions de récepteurs contre seulement 6 millions de récepteurs chez l’homme. Nous pouvons sentir qu’un café contient une cuillerée de sucre; un chien peut détecter la même dose de sucre, même quand elle a été mélangée à 3,7 millions de litres d’eau.

2. Imaginez-vous pouvoir relier tout ce que vous voyez à son odeur correspondante.

dos smell flower grass

Chaque pétale de rose peut avoir une odeur différente, puisqu’elle a été visitée par des insectes différents qui y ont laissé leurs empreintes particulières. Une pétale arrachée dégage une grande quantité de substances chimiques. Imaginez-vous continuellement pouvoir sentir tous les détails que vous voyez et vous comprendrez l’univers canin.

3. Les chiens font usage de leurs capacités olfactives pour se faire une place dans le monde.

dogs smell urine

Contrairement aux hommes qui tentent de dissimuler leurs odeurs, les chiens tentent continuellement de larguer leur parfum. Les amateurs de chiens sont familiers avec l’habitude qu’a leur animal de compagnie de laisser des traces d’urine partout. On dit souvent qu’il s’agit d’une façon de définir son territoire. Mais la recherche remet cette théorie en question. Les substances chimiques se trouvant dans l’urine du chien informent les autres chiens de son état/sa maturité sexuel(le). L’urine donne une information aux autres chiens sur l’identité, sur la fréquence à laquelle il passe par cet endroit, sur ses succès récents et son niveau d’intérêt à l’égard des relations sexuelles. L’urine est une sorte de carnet de santé, qui est systématiquement mis à jour.

4. Les chiens ne pensent pas comme les hommes.

dog chair

pixabay

Quand ils voient ou sentent des objets, il s’agit pour eux d’affaires de chiens plutôt que d’humains. Ce n’st pas parce que nous savons qu’une chaise sert à s’asseoir que les chiens font le même rapport. Ce n’est que lorsque le chien est entraîné à s’asseoir sur une chaise qu’il lui attribuera la fonction s’asseoir. Mais si ce n’est pas le cas, il expérimentera les chaises, les tables, les lits et les canapés plutôt comme des obstacles qui lui barrent la route de la fonction se nourrir, se trouvant dans la cuisine. De nombreux objets ont une fonction alimentaire pour les chiens. À peu près tout ce que l’animal peut mettre dans sa bouche: un stylo, une poupée, un ballon de football, un ourse en peluche… Les excréments ne font pas souvent partie du menu chez les êtres humains, mais ne dérangent absolument pas les chiens. Les chiens ont également une fonction se rouler, qui peut être incarnée par tout objet dans lequel le chien peut se vautrer.

5. Une série d’objets qui nous sont utiles -couteaux, fourchettes, cuillères, marteaux, horloges- ne le sont pas pour un chien.

dog weight workout

pixabay

Un chien n’a aucune idée de ce qu’est un marteau. Jusqu’à ce que ce marteau soit associé à une personne qu’il aime. Si le marteau est utilisé par son maître, un autre chien y laissera volontiers une trace d’urine.

6. Les chiens aiment lécher le visage des gens.

dog licks face

pixabay

De nombreux propriétaires de chiens interprètent cela comme une forme d’affection. Mauvaise nouvelle : la recherché montre que les jeunes canins lèchent le visage et le museau de leurs mères à leur retour de chasse. Cet acte accélérerait la régurgitation de restes alimentaires à moitié digérés. De plus, les chiens adorent le goût de notre bouche. Ils ont des récepteurs de goût pour le salé, le sucré, l’amer, l’aigre et d’autres. Lorsqu’un chien essaye de vous lécher la bouche, il est à la recherche de résidus alimentaires.

7. Et la bonne nouvelle : la répétition de ce léchage de la face est devenu un rituel de salut, plutôt qu’un rituel de recherche de nourriture

dog meets bird

pixabay

C’est de cette manière que le chien dit « bonjour ». Les chiens se lèchent mutuellement le museau pour accueillir l’autre et le sentir. Quand un chien en croise un autre, ce léchage est généralement associé à un remuement de la queue, la gueule ouverte, et d’autres marques d’excitation. Même chose quand vous rentrez chez vous après une absence de 20 minutes. Mais on peut dire avec certitude que le chien fait ceci parce qu’il est tout simplement heureux.

8. Qu’en est-il du regard ?dog stare eyespixabay

Regardez un chien dans les yeux et il vous regardera comme s’il lisait dans vos yeux. Nos chiens connaissent tous nos secrets : ils savent où nous allons et d’où nous venons ; avec qui nous dormons et ce que nous mangeons. Le chien garde toujours un œil sur son maître. Nous ne les ennuyons jamais. Toute modification de l’expression du visage est détectée, chaque changement d’état d’esprit est remarqué. Les chiens sont des anthropologues nés. Ils étudient notre comportement en permanence. Contrairement à nous, ils ne se lassent jamais des gens.

From Inside of a Dog: what dogs See, Smell and Know

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20