La BCE s’avance avec sa propre politique climatique : Francfort pénètre-t-elle sur le territoire des gouvernements ?

La Banque centrale européenne prépare les fondements statistiques de sa propre politique climatique. La BCE accordera une plus grande attention aux risques financiers liés au climat et privilégiera dans certains cas les instruments financiers respectueux du climat dans la conception pratique de sa politique monétaire.

Pourquoi est-ce important ?

Un grand brouillard plane encore sur la limite des pouvoirs. Après tout, si la BCE devient un décideur majeur en matière de climat, ne va-t-elle pas trop s'immiscer dans le domaine des gouvernements et des administrations ?

L'actualité : La Banque centrale européenne annonce une première série d'indicateurs qui pourraient servir de critères pour sa propre politique climatique, qui est encore en phase de démarrage. La BCE a déjà indiqué qu'elle tiendrait compte des scores climatiques dans ses achats d'obligations d'entreprises, mais cela nécessite bien sûr des indicateurs largement acceptés.

Les détails : L'étude préparatoire traite des indicateurs dans trois domaines :

  • Les critères pour l
Cet article premium est réservé aux abonnés
Devenez un abonné et obtenez un accès immédiat et illimité à tous les articles. Maintenant à partir de 1,99€/mois.

Oui, je veux avoir accès à tous les articles premium
Peut être annulé à tout moment
Déjà abonné ? Connectez-vous .
Plus d'articles Premium
Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20