La Banque mondiale déclare le monde « dangereusement proche de la récession » et pointe les banques centrales du doigt

Ce mardi, la Banque mondiale a considérablement réduit ses perspectives de croissance pour l’économie mondiale pour 2023. Toutefois, une inconnue subsiste toujours : la réouverture de la Chine.

Pourquoi est-ce important ?

Pour lutter contre l'inflation, les banques centrales du monde entier n'ont eu cesse de relever leurs taux. Même si la montée des prix semble montrer des signes de ralentissement, celles-ci ne sont pas tout à fait prêtes à retirer leur pied de la pédale de frein. Tout cela finira par déboucher sur une récession, estiment certains analystes et institutions.

Dans l'actu : la Banque mondiale réduit quasiment de moitié ses perspectives de croissance pour 2023.

  • Évaluées à 3% à la mi-2022, elles ont été abaissées à 1,7%.
  • "La croissance mondiale a ralenti au point que l’économie mondiale est dangereusement proche de tomber en récession”, a déclaré la Banque mondiale.

Les chiffres : moins de 1% aux USA, en Europe et en Asie.

  • Pour les Etats-Unis, la Banque mondiale prévoit désormais une croissance de 0,5%, contre 2
Cet article premium est réservé aux abonnés
Devenez un abonné et obtenez un accès immédiat et illimité à tous les articles. Maintenant à partir de 1,99€/mois.

Oui, je veux avoir accès à tous les articles premium
Peut être annulé à tout moment
Déjà abonné ? Connectez-vous .
Plus d'articles Premium
Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20