4 astuces pour se débarrasser des newsletters qui engorgent votre boîte mails

Quotidiennement, vous recevez sans doute une tonne de newsletters et messages publicitaires de médias, magasins de vêtements, agences de voyage, etc. Si vous en avez assez de vous sentir « harcelé », voici quelques astuces pour alléger votre boîte mails.

1. Vous désabonner

À la toute fin et en tout petit, les newsletters comportent normalement une mention cliquable « se désabonner », « se désinscrire » ou en anglais « unsubscribe ». Sur Gmail, vous la trouvez parfois à côté du nom de l’expéditeur, tout en haut. Il vous suffit donc de cliquer dessus et de suivre les instructions sur la page vers laquelle le lien renvoie. Attention, il faut parfois vous y reprendre à deux, trois, voire dix fois, en cliquant sur plusieurs mails différents pour que cela fonctionne.

2. Ignorer, filtrer ou signaler

Il est également possible d’ignorer l’entreprise qui vous adresse ses newsletters. Sur Gmail, en ouvrant un mail et en cliquant à côté du destinataire, vous disposez de plusieurs options en-dessous de « répondre » et « transférer ». Vous pouvez par exemple cliquer sur « filtrer les messages similaires »: Gmail repère alors pour vous tous les mails futurs de cette entreprise qui y ressemblent et les filtre pour que vous ne les voyiez plus dans votre boîte de réception.Plus radical, vous pouvez « bloquer x » (et donc ne plus recevoir aucun mail de sa part) ou « signaler comme spam » (tous les mails de l’expéditeur en question iront alors directement dans vos « spams » sans passer par votre boîte de réception) ou encore « signaler comme hameçonnage » (si vous soupçonnez une tentative de piratage).En cliquant sur « plus » tout en haut de la fenêtre, vous pouvez encore « ignorer la conversation ». Vous recevrez alors tous les mails de la conversation en question, mais ils seront invisibles. Attention, cette technique ne fonctionne plus dès que l’objet du mail change, c’est donc une option pratique pour les mailing lists.

3. Unroll.me ou Cleanfox

Il est aussi possible de faire appel à un site de de « nettoyage ». Unroll.me ou son concurrent Cleanfox sont particulièrement adaptés pour ces tâches. Il s’agit de plateformes en ligne gratuites qui trient automatiquement les mails en fonction du nombre de messages que chaque entreprise adresse et de ton taux d’ouverture.Ces services en ligne sont disponibles sur tous les services de messagerie: Gmail, Hotmail, Yahoo, Orange, etc. Pour Cleanfox ici et Unroll.me ici.

4. Les réseaux sociaux

Outre les newsletters, les réseaux sociaux vous envoient peut-être aussi de nombreux mails pour vous avertir à chaque notification. Et si vos paramètres ne sont pas bien configurés, vous pouvez très vite vous retrouver inondé chaque jour de mails venant de Facebook, Twitter ou encore LinkedIn.Sur LinkedIn, par exemple, vous devez cliquer sur « compte » > « préférences et confidentialité » > « communications ». Sur cette page, vous pouvez alors choisir d' »activer » ou non les mails pour les nouvelles « invitations », « messages », « actualités », « emplois et opportunités », etc.Sur Facebook, il suffit de cliquer en haut à droite sur votre compte, puis de choisir « paramètres » > « notifications ». Et là, vous pouvez décider quand et pourquoi vous recevrez un mail.Enfin, sur Twitter, la démarche est plus ou moins la même: « paramètres et confidentialité » en haut à droite, puis « notifications par e-mail ». Vous pouvez même choisir de recevoir périodiquement les « top tweets » et « actualités à la une » du réseau, un peu comme une newsletter.

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20