Amazon s’est fait un nouvel ennemi: les bibliothèques

Un magasin Amazon Books, à New York. (Source: EPA)

Les bibliothèques américaines montent au créneau contre Amazon et d’autres éditeurs. Cette démarche s’inscrit dans le cadre d’une enquête sur le marché du livre numérique menée par les autorités de la concurrence.

Un rapport publié à la mi-octobre par The American Library Association dénonce les difficultés rencontrées par les bibliothèques pour acquérir des livres numériques, rapporte le site Axios. Le document qualifie la situation ‘d’abus de pouvoir de la part des entreprises dominantes’. Ce rapport a été transmis aux autorités de la concurrence qui ont annoncé l’ouverture d’une enquête début novembre.

Les bibliothèques déplorent le fait que les ouvrages d’Amazon Publishing, la maison d’édition du géant de l’e-commerce, leur soient tout bonnement inaccessibles, peu importe le prix.

Le rapport envoyé par  The American Library Association regrette également la nouvelle politique de Macmillan Publishers qui n’autorise les bibliothèques à ne posséder qu’un seul exemplaire des livres numériques nouvellement publiés. Cette restriction est assortie d’un délai d’attente de huit semaines avant de pouvoir acquérir des exemplaires supplémentaires.

De manière générale, les bibliothèques se plaignent des prix élevés qui leur sont demandés par les éditeurs de livres numériques.

‘Amazon utilise sa position dominante sur le marché pour se mettre en compétition avec les bibliothèques des États-Unis’, résume et conclut Steve Potash, CEO et fondateur de OverDrive, fournisseurs de livres numériques et de contenus audio pour les bibliothèques.