L’Allemagne est le plus grand bailleur de fonds du monde

Selon Peter Navarro, le principal conseiller économique du président des Etats-Unis, Donald Trump, l’Allemagne triche parce que son économie profite grandement d’un euro faible, ce qui donne au pays un avantage injuste sur les marchés mondiaux. Après la Chine et le Mexique, nos voisins de l’Est semblent être les nouveaux responsables désignés du déficit commercial américain, selon Trump.

L’Allemagne est le plus grand bailleur de fonds du monde

Selon le journal croate Vecernji List, cette accusation n’est pas sans fondement :« Les Etats-Unis ont un déficit de compte courant de 478 milliards $ (ce qui signifie que le pays transfère  plus d’argent à l’étranger dans le cadre de ses achats/ventes de produits ou de marchandises, de ses transactions financières, etc ), ce qui est pour partie le résultat de son déficit de balance commerciale au cours du troisième trimestre de l’année dernière.  (…)Et rien que les importations de marchandises allemandes représentent la moitié du déficit américain, ce qui, en contrepartie, fait de l’Allemagne le champion du monde de l’exportation de capitaux. Et que fait l’Allemagne avec l’argent de cet excédent ? La majorité des 193 milliards d’euros ont été investis dans des actions étrangères, et seulement 18 milliards de dollars ont été utilisés en investissements directs à l’étranger. De cette façon, l’Allemagne prête l’argent qu’elle gagne grâce à son excédent commercial aux pays auxquels elle exporte ses produits, pour qu’ils puissent acheter encore plus de biens allemands. Cela fait de l’Allemagne plus grand usurier du monde. (…)Si l’Allemagne ne ralentit pas sa machine à exporter d’elle-même, c’est Donald Trump qui s’en chargera ».

Plus
My following

ABE : les banques européennes en meilleure forme

03/12/2021 18:03

(ABM FN) Les plus grandes banques européennes ont vu leur solvabilité, leur rentabilité et leurs liquidités augmenter. C'est ce qu'a révélé vendredi le dernier exercice de transparence de l'autorité bancaire européenne EBA.

À la fin du deuxième trimestre, le ratio CET 1 des 120 banques participantes s'élevait à 15,8 pour cent. C'est 0,8 point de pourcentage de plus qu'à la mi-2020. A pleine charge, le ratio est passé de 14,7 à 15,5 pour cent.

Lire plus...
Marchés
Lire plus...
Marchés
My following
Marchés
BEL20