Marchés:
Chargement en cours…

MERCREDI 02 DéC

Business 24/7

Zoeken
scrollTop top

Adieu les nids-de-poule : ce robot autonome pourra repérer et réparer les fissures sur les routes

Logo Business AM
Tech

31/10/2020 | Kathy De Schrijver | 4 min de lecture

(Isopix)

La Belgique n’est pas la seule à subir les nombreux nids-de-poule sur ses routes, le Royaume-Uni aussi. Les chercheurs en robotique du pays ont donc décidé de remédier au problème en créant un véhicule autonome capable de repérer les trous et de les réparer.

C’est l’Université de Liverpool qui a annoncé la création d’une société Robotiz3d, dont le but est de créer un véhicule d’entretien routier. Ce robot n’est pour l’instant qu’à l’état de projet, mais à terme il devrait être capable d’arpenter les rues pour détecter les faiblesses dans le macadam et les réparer directement.

 Robotiz3d

Le véhicule automatisé devrait non seulement permettre de rendre les routes moins dangereuses – car les nids-de-poule peuvent provoquer des accidents – mais aussi faire économiser beaucoup d’argent à l’Etat, explique la CNBC.

En effet, aujourd’hui, on répare généralement les routes que lorsqu’elles sont visiblement abimées. Et ce processus est long et coûteux. Même simplement reboucher un trou coûte assez cher aux autorités.

Le robot de Robotiz3d sera capable de trouver les fissures dans le bitume, même lorsqu’elles ne se voient pratiquement pas. Comme elles seront réparées dans le même temps, les gros nids-de-poule ne devraient plus faire leur apparition.

D’autres universités ont préféré travailler avec un drone. Celui-ci survolera les routes à la recherche de fissure. Il serait en outre doté d’une imprimante 3D asphaltée qui sera donc capable de réparer directement le défaut.

Financement

De prime abord, cette solution tout-en-un semble parfaite pour résoudre le problème des trous dans les routes, que ce soit en Belgique ou à l’étranger. Mais un problème se pose : le financement. Comme dit plus haut, réparer une route coûte cher. Et les autorités ne peuvent pas toujours se permettre de payer de tels travaux. Mais ils n’auront certainement pas plus les moyens d’acheter de tels robots.

En Belgique, les routes sont gérées par 2 niveaux de pouvoir différents : les régions et les communes. Ce sont donc deux systèmes de financement différents. Pour rendre accessible un tel robot, il faudrait qu’il soit financé conjointement par les différents niveaux, qui devraient ensuite se le partager. D’ici à ce que les projets soient entièrement opérationnels et que les financements suivent, on va devoir supporter les nids-de-poule encore de nombreuses années.

Source: CNBC


Pour aller plus loin...


Corona Virus Update

  • Monde
  • Nombre
    d'infections
    63.227.605
  • Nombre
    de décès
    1.467.894
  • Belgique
  • Nombre
    d'infections
    577.345
  • Nombre
    de décès
    16.645
Logo Business AM

Business AM | Stocks