Activités à l’extérieur, bulle, Horeca, enseignement: voici le calendrier de déconfinement

Sept jours après un Comité de concertation à l’issue duquel la Belgique est restée en stand-by, les autorités ont décidé de procéder à un léger assouplissement des mesures sanitaires. Elles ont également annoncé des perspectives pour une multitude d’activités. Rassemblements extérieurs, voyages non-essentiels, Horeca, enseignement: voici ce qui a été décidé ce vendredi 5 mars.

A l’entame de la conférence de presse, Alexander De Croo s’est réjoui du fait que les craintes d’une forte hausse des hospitalisations ne s’étaient pas matérialisées. Tout en soulignant qu’il convenait de rester vigilant, sans pour autant paniquer.

Tout au long de son discours, le Premier ministre a mis l’accent sur l’importance de miser sur les activités à l’extérieur, moins dangereuses que celles à l’intérieur. Mais celles-ci doivent toujours se dérouler dans le respect des mesures sanitaires de base: le port du masque et la distanciation sociale.

Un calendrier de déconfinement a ensuite été présenté.

A partir du 8 mars – Activités à l’extérieur

  • Le nombre de contacts autorisés à l’extérieur passe de 4 à 10 personnes.
  • Assister à des funérailles pourra se dérouler en présence de 50 personnes.
  • Les moins de 13 ans pourront se retrouver à 10 à l’intérieur et à 25 à l’extérieur.
  • Les moins de 19 ans pourront se retrouver à 10 à l’extérieur.

‘Le fait de pouvoir sortir répond à un besoin mental et physique. Cela crée de la cohésion pour nous soutenir dans des moments difficiles. C’est un besoin humain de base, mis en péril ces derniers mois’, a expliqué le Premier ministre.

A partir du 1er avril – Plan plein air

Il concerne la réouverture des parcs d’attractions, les excursions à l’extérieur, les camps de vacances, les spectacles culturels (à l’extérieur, donc) et les entraînements sportifs.

Dans le cadre privé, ces activités extérieures seront limitées à 10 personnes. Dans les camps de jeunesse, elles seront limitées à 10 personnes pour les moins de 19 ans et à 25 personnes pour les moins de 13 ans. Pour les événements culturels, la limite sera de 50.

A partir du 1er mai – Activités à l’intérieur

‘Si le niveau de vaccination est suffisant, on parlera d’activités à l’intérieur’, a indiqué Alexander De Croo, promettant que le rythme allait s’accélérer. Le Premier ministre a également mis en avant l’arrivée massive des autotests.

Les vaccins et les autotests devraient pouvoir mener à des assouplissements concernant principalement l’Horeca et la culture. Les restaurants pourront donc normalement rouvrir tant à l’extérieur qu’à l’intérieur.

Des assouplissements devraient également être possibles concernant le shopping, les foires et marchés, le sport, les services de culte, les soins à domicile et le fitness.

En outre, le nombre de contacts sociaux rapprochés autorisés pourrait être revu à la hausse. A priori, la « bulle de 1 » à l’intérieur sera donc toujours en vigueur au moins jusqu’au 1er mai.

Voyages non-essentiels

Les voyages non-essentiels restent interdits jusqu’au 18 avril. Cette mesure sera soumise à une évaluation le 26 mars.

Enseignement

  • A partir du 15 mars, les activités extrascolaires seront possibles un jour par semaine dans les écoles primaires et secondaires.
  • A partir du 15 mars également, les élèves les plus vulnérables (enseignement spécialisé) pourront retourner en classe tous les jours de la semaine.
  • Toujours à partir de cette même date, retour du présentiel à 20% dans l’enseignement supérieur.
  • A partir du 19 avril, retour du présentiel à 100% dans l’enseignement secondaire.
Plus
Dernière mise à jour:
Dernière mise à jour:
Lire plus...
Marchés
BEL20