6 positions pour dormir et ce qu’elles impliquent

« Dis-moi comment tu dors, et je te dirai qui tu es et comment tu te portes », semble dire le professeur expert en sommeil Chris Idzikowskia, du Sleep Assessment and Advisory Service. Il explique que la position que nous adoptons pour dormir est révélatrice de notre personnalité, et qu’elle peut avoir un impact sur notre santé.

Voici les grandes lignes de son analyse :

Position du fœtus (41% des dormeurs / sur le côté avec les jambes repliées), de la bûche (15% des dormeurs / sur le côté avec les jambes droites) ou du « yearner » (13% des dormeurs / sur le côté avec les bras tendus, soit pour soutenir la tête, par exemple, ou projetés devant soi) 

La position sur le côté est considérée depuis les temps anciens  comme celle qui est la meilleure pour la santé. Les Grecs en parlaient déjà, et les transcriptions du yoga recommandent de dormir sur le côté droit pour éviter de faire pression sur le cœur. Cependant, selon des textes médiévaux, le mieux est de passer une moitié du temps de sommeil sur le côté droit et l’autre moitié sur le côté gauche.

– Ceux qui dorment dans la position du fœtus ont l’air dur en apparence mais ils ont le cœur tendre. Ils sont parfois timides lorsqu’ils rencontrent quelqu’un, mais cette timidité s’évanouit rapidement. Les femmes adoptent cette position plus volontiers que les hommes.

– Les « bûches » sont extravertis, sociables et aiment faire partie du monde. Ils accordent facilement leur confiance aux étrangers, au point d’en être crédules.

– Les « yearners » sont souvent ouverts d’esprits, mais ils peuvent être soupçonneux et cyniques. Ils sont longs à se décider, mais lorsqu’ils ont pris leur décision, elle est souvent intangible. 

 

Position du soldat (8% des dormeurs / sur le dos, les bras le long du corps) ou de l’étoile de mer (5% des dormeurs / sur le dos, les bras tendus sur le côté ou vers l’oreiller) 

Ces positions impliquent l’allongement sur le dos, ce qui tend à favoriser le ronflement, les problèmes respiratoires et le reflux gastrique. Elles font aussi courir le risque de paralysie provisoire des membres au réveil.

– Les dormeurs soldats sont généralement calmes et réservés. Ils n’aiment pas les histoires, et ils sont exigeants avec les autres, comme avec eux-mêmes.

– Les dormeurs « étoiles de mer » font des amis attentifs qui n’aiment pas être au centre de l’attention.

 

Position du « freefall » (7% des dormeurs / sur le ventre, avec les bras ramenés vers l’oreiller ou écartés)

Cette position est meilleure pour la digestion que la position sur le dos.

– Les « freefallers » sont grégaires et intrépides. Souvent nerveux et susceptibles, ils n’aiment pas la critique ou les situations extrêmes.