5 caractéristiques des génies

Pour son livre « Creativity »,  le professeur Mihaly Csikszentmihalyi a interrogé 91 génies qui se sont distingués dans des disciplines variées, incluant 14 lauréats du prix Nobel.

1. La créativité et l’ambition sont les deux qualités essentielles des génies

Il conclut que les génies se distinguent par deux qualités : la créativité et l’ambition. Ils sont fascinés par leur sujet d’étude, mais ce qui leur permet de distancer des individus plus brillants qu’eux, c’est leur désir absolu de réussite.

2. Ce n’est pas une question d’études, mais de nombre d’heures consacrées à la discipline

Dean Keith Simonton, un professeur à l’université de Californie à Davis, a mené une très vaste étude sur des génies nés entre 1450 et 1850, dont Leonard de Vinci, Galilée, Beethoven, et Rembrandt. Il a trouvé que la relation entre l’éducation et le génie ressemblait à un « U » inversé : les créateurs les plus éminents étaient ceux qui avaient reçu un niveau d’éducation modéré.

Ce qui leur avait permis de faire la différence, c’était leur travail acharné. Beaucoup de génies n’ont jamais obtenu de diplôme universitaire. Ces conclusions rejoignent la théorie des 10.000 heures de pratique délibérée développée par Anders Ericsson.

3. Testez vos idées

Howard Gardner a étudié des génies tels que Picasso, Freud et Stravinsky et il a découvert qu’ils avaient la même façon d’analyser, d’expérimenter et de recueillir les commentaires des autres. Ils passent beaucoup de temps à réfléchir à ce qu’ils essayent d’accomplir, et à leur réussite, et lorsqu’ils échouent, ils réfléchissent aux nécessaires adaptations.

4. Des sacrifices seront nécessaires

10.000 heures de pratique délibérée, cela représente énormément de temps, et cela signifie qu’il y aura moins de temps disponible pour les autres activités. C’est ce qui explique pourquoi les petits génies sont souvent des adolescents introvertis. Les jeunes extravertis et populaires à l’école, à l’aise dans les relations humaines, sont moins enclins à cultiver leurs talents, parce la pratique d’un activité conduit à une solitude qu’ils exècrent.

Au stade du génie, la dévotion peut frôler l’anormal et s’assimiler à une véritable pathologie de l’obsession.

5. Travaillez par passion, pas pour l’argent

La passion produit de bien meilleurs résultats que le simple appât du gain, et c’est ce qui mène au succès à long terme. Les œuvres des artistes peintres et sculpteurs qui peignent ou sculptent pour le plaisir sont socialement reconnues comme étant d’une valeur supérieure. Finalement, ce sont ceux qui sont les moins intéressés par les récompenses qui en raflent le plus.