Wall Street reprend sa marche en avant

(EPA-EFE/JUSTIN LANE)

Alors que les quatre dernières séances s’étaient achevées dans le rouge, les trois principaux indices boursiers américains ont clôturé en hausse mardi.

L’indice Dow Jones des valeurs industrielles a gagné 140 points, soit un bénéfice de 0,52%. Le S&P 500 et le Nasdaq Composite affichaient également un bénéfice, de 1,05% et 1,71% respectivement.

Toutes les actions ‘Big Tech’ étaient à la hausse, mais celle d’Amazon en particulier, grâce à la recommandation d’achat publiée par les analystes de Bernstein. Le géant de l’e-commerce fondé par Jeff Bezos a vu son titre grimper de 5,7%. Celui d’Apple a augmenté de 1,57%, tandis que Facebook, Alphabet et Microsoft enregistraient également des gains de plus de 2%.

L’action Tesla a par contre plongé de plus de 7,7%, après que son CEO, Elon Musk, ait annoncé que la batterie qu’il devait présenter mardi soir ne pourrait pas être produite à grande échelle avant 2022.

‘L’activité économique reprend’

Jay Powell, le président de la Fed, a témoigné mardi devant une commission du Congrès sur l’impact de la pandémie et de ses politiques sur l’économie américaine. M. Powell a réaffirmé que la banque centrale continuerait à soutenir l’économie aussi longtemps que nécessaire. ‘Alors que l’avenir reste incertain, l’activité économique reprend’, a-t-il notamment déclaré.

L’incertitude entourant la crise du coronavirus et le durcissement des mesures dans plusieurs pays, dont le Royaume-Uni, continuent également à peser sur les marchés.

Le pétrole a grimpé de 0,75%. Un baril de Brent coûtait 41,75 dollars mardi soir. L’or a encore cédé du terrain, 0,2% cette fois. Une once troy d’or (31 grammes) valait donc 1.907 dollars. L’euro a lâché un demi-pourcent et se négocie à 1,1704 dollar. Enfin, le Bitcoin a gagné 0,4%, à 10.495 dollars.

Lire aussi: