Voici les voyages à l’étranger qui resteraient permis

Isopix

Le Comité de concertation de cette après-midi pourrait se prononcer en faveur d’une interdiction des voyages non-essentiels. Le but ? Éviter un scénario catastrophe du printemps dernier après les congés de carnaval. Tous les voyages ne devraient néanmoins pas être interdits.

  • Les voyages pour motifs professionnels devraient encore être autorisés. Des tests de dépistage pourraient toutefois venir se rajouter à la liste des différentes contraintes qui sont imposées à ces travailleurs.
  • Les déplacements de coparentalité (garde d’enfant).
  • Les mariages.
  • Les funérailles.
  • Il en sera sans doute de même pour les déplacements des diplomates, des militaires ou encore, les déplacements humanitaires ou encore médical.
  • Les voyages dans le cadre des études.

Des conditions pourraient être fixés pour chacun de ces points.

Lire aussi: