Voici les 50 villes les plus meurtrières du monde

Pour la quatrième année consécutive, c’est la ville de San Pedro Sula au Honduras en Amérique Centrale qui arrive première au palmarès 2014 des villes les plus dangereuses du monde. C’est ce qui ressort du classement établi par le site de langue espagnole Opinza.com, basé sur les données du Consejo Ciudadano para la Seguridad Publica y la Justicia pénal.

A San Pedro Sula, quatre personnes sont assassinées chaque jour. La ville ne compte même pas un million d’habitants.

Caracas (Venezuela) et Acapulco (Mexique) sont respectivement classées à la seconde et troisième place dans ce classement qui est dominé par les villes brésiliennes et mexicaines.

47 des 50 villes les plus dangereuses du monde sont situées en Amérique du Nord et du Sud. L’Afrique du Sud est le seul pays non-américain dans la liste avec trois villes (Nelson Mandela Bay, Durban et Le Cap).

La liste prend en compte le nombre de meurtres pour 100 000 habitants.

Comparé à l’année dernière, le taux d’assassinat en Colombie s’est considérablement réduit. Par exemple, à Medellin, il a diminué de 67% sur les quatre dernières années.

À l’autre extrémité du spectre, le taux d’assassinat est en forte hausse à San Salvador au Salvador et à Saint-Louis aux Etats-Unis.

 

Par comparaison, les chiffres d’Eurostat montrent que la Lituanie qui est le pays le plus meurtrier en Europe. Chaque année, en moyenne, 7,7 personnes se font assassiner pour 100 000 habitants. Viennent ensuite l’Estonie avec (5,57 meurtres pour 100 000) et le Monténégro (2,34 meurtres pour 100 000).

Dans notre pays, 1,77 homicides sont commis chaque année pour 100 000 habitants. C’est presque deux fois plus qu’aux Pays-Bas (0,91) et également significativement plus élevé que dans nos autres pays voisins, le Luxembourg (1,35), la France (1,14) et l’Allemagne (0,86).

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20