Twitter masque un tweet de Trump qui ‘a pour but de dissuader la population de voter’

Pixabay

Le président Donald Trump continue son combat contre le vote par correspondance. Dimanche, il a publié un nouveau tweet accusant les démocrates de vouloir maintenir les votes par envois postaux pour pouvoir frauder. Le message a été rapidement masqué par Twitter.

En mai dernier, Donald Trump avait déjà été sanctionné par Twitter pour ses propos contre le vote par correspondance. Il avait affirmé que cette méthode allait ‘truquer’ les élections. Le réseau social avait alors placé un avertissement sur le tweet, permettant au public de s’informer correctement sur ce système.

Cette sanction, qui avait provoqué la colère du président, n’a toutefois pas servi de leçon. Dimanche, il publiait à nouveau un poste sur ce sujet: ‘Alors maintenant, les démocrates utilisent des boîtes aux lettres, qui sont un désastre pour la sécurité des électeurs. Entre autres, ils permettent à une personne de voter plusieurs fois. De plus, qui les contrôle, sont-ils placés dans des zones républicaines ou démocrates? Ils ne sont pas désinfectés par Covid. Une énorme fraude’.

Et cette fois-ci, Twitter n’a pas placé d’avertissement. Le réseau social a rapidement masqué le tweet. Celui-ci est donc toujours sur la page de Donald Trump, mais il faut cliquer sur un lien pour pouvoir le lire. Il est d’ailleurs possible de retweeter le message, mais seulement en ajoutant un commentaire.

La plateforme de Jack Dorsey a directement expliqué son geste. Le message enfreignait les règles d’utilisation de Twitter pour ‘partage d’informations fausses ou erronées dans le but d’intimider ou de dissuader des gens à participer à une élection’. Le passage sur le Covid-19 est ce qui contrevient le plus à la politique du site.

Trump affirme qu’il y a un risque de contamination via le bulletin de vote envoyé par la poste. Pour le CDC, les risques sont vraiment minimes. S’il est possible de tomber malade en touchant une surface contaminée et en portant ensuite sa main à son visage, il ne s’agit pas du ‘principal moyen de propagation du virus’. En outre, la durée de vie du virus sur une surface comme du papier ou du carton reste assez courte. Si une enveloppe était contaminée par l’expéditeur, elle ne le resterait pas très longtemps.

Opposition au vote par correspondance

Le président Donald Trump continue depuis plusieurs mois sa lutte contre le vote par correspondance qu’il juge frauduleux. Pour lui, cette technique va avantager les démocrates. Il fait donc tout pour empêcher que cette méthode soit utilisée. Mais en temps de pandémie de Covid-19, la population risque de privilégier le vote par la poste, pour éviter les bureaux de vote surchargés.

La semaine dernière, la poste américaine (USPS) a annoncé qu’à cause des restrictions économiques, il était impossible d’assurer la livraison en temps et en heure des bulletins de vote. Nancy Pelosi, la présidente de la Chambre, avait alors convoqué les membres du Congrès pour voter une aide pour la poste.

Cependant, l’administration Trump affirme qu’une aide des services postaux n’est ‘pas complètement nécessaire’ et rechigne quelque peu à ajouter l’entreprise étatique au plan d’aide économique.