Tour de vis du Codeco : quelles sont les propositions sur la table ?

Les chiffres ont dépassé les prévisions les plus pessimistes. Le Premier ministre Alexander De Croo (Open VLD) n’avait d’autres choix que de convoquer un nouveau Codeco après celui de vendredi dernier. On peut s’attendre cette fois à des mesures très fortes.

Le Premier ministre entend toutefois ne pas se concentrer uniquement sur de nouvelles mesures qui pourraient être perçues comme punitives pour une partie de la population. C’est pourquoi Alexander De Croo devrait probablement orienter sa communication sur les solutions plus structurelles.

On le sait, le libéral n’est pas en faveur d’une obligation vaccinale pour tous, car il estime qu’il est impossible d’appliquer des sanctions efficaces. De Croo devrait donc miser à fond sur l’accélération de la campagne de vaccination et de boosters. Le Codeco visait fin avril pour faire bénéficier à tous les adultes d’une 3e dose: cette deadline va être avancée. Nos voisins français n’ont pas tardé, et un rappel sera disponible là-bas pour tous les adultes à partir de demain.

Chez nous, seuls les soignants, les personnes âgées de plus de 65 ans et les personnes à risques sont éligibles pour le moment. Le gouvernement va corriger le tir. À terme, comme l’a expliqué hier soir le ministre de la Santé Frank Vandenbroucke, la 3e dose sera obligatoire pour valider le pass sanitaire (CST), comme ce sera également le cas en France. Autant préparer la population dès maintenant et ne plus faire de faux espoir : l’épidémie est là pour durer.

En outre, le tracing doit être renforcé. Le virus est partout et l’application Corona alert a bien du mal à suivre. Les personnes vaccinées se sont transformées en « super-contaminateurs ». Beaucoup d’entre nous se sont sentis intouchables et ont multiplié les contacts sans aucun geste barrière. On le voit aujourd’hui, le virus se transmet autant voire même davantage via les personnes vaccinées.

Les mesures concrètes

  • On évoque la fermeture du monde de la nuit.
  • Les bars et restaurants pourraient connaitre une heure de fermeture précoce (23 heures est évoqué). Ainsi qu’un nombre de places limité par table.
  • La fin des fêtes privées hors domicile, en dehors des mariages et des enterrements.
  • Le sport va être étudié. Toujours possible dans un premier temps, il pourrait se faire sans public.
  • Le retour du télétravail généralisé obligatoire.
  • Le shopping devrait s’effectuer seul.
  • Une suspension du CST en cas de contact à haut risque.
  • Le masque obligatoire à l’école dès 10 ans. La fermeture d’une classe dès le premier cas avec respect d’une quarantaine pour les élèves.

N’est pas envisagé:

  • Un confinement.
  • Un couvre-feu.
  • Le retour de la bulle sociale, même si le gouvernement devrait insister sur la limitation des contacts.

Plus
My following
Marchés
Lire plus...
Marchés
My following
Marchés
BEL20