Tesla paiera ses employés ukrainiens jusqu’à 3 mois s’ils sont enrôlés pour combattre

Un mail interne obtenu par le média économique américain CNBC décrit les mesures prises par Tesla pour soutenir l’Ukraine. Dedans, on y découvre que l’entreprise d’Elon Musk paiera ses employés pendant 3 mois s’ils devaient être enrôlés dans l’armée de résistance ukrainienne.

À son niveau, Elon Musk s’engage en faveur de l’Ukraine. On ne peut pas lui retirer ça. Il a récemment fait déployer son réseau Starlink pour établir une connexion internet là où elle était manquante.

On découvre d’ailleurs dans l’email que ce sont les employés de Tesla qui ont aidé à déployer le réseau satellitaire et ses points de connexion en Ukraine. Ils sont chaleureusement félicités. L’équipe Énergie de Tesla a notamment assemblé et fourni des systèmes de stockage d’énergie à l’aide de batteries au lithium-ion, aussi appelés Tesla Powerwalls.

Les employés de Tesla ont utilisé des onduleurs et des câbles de charge fournis par les installateurs certifiés de Tesla dans la région pour assembler les systèmes Starlink et Powerwall. Ils ont également fabriqué des câbles de courant alternatif à partir de déchets provenant de la nouvelle usine Tesla en cours de construction à l’extérieur de Berlin, afin d’alimenter les équipements.

3 mois, et puis on verra

Les employés ukrainiens de Tesla qui seront enrôlés dans la force de résistance de l’Ukraine seront payés pour 3 mois, indique le mail envoyé aux employés d’Europe, du Moyen-Orient et d’Afrique.

Après cette période de trois mois, Tesla prévoit de réévaluer la situation pour envisager des mesures supplémentaires.

Tesla n’opère pas directement en Ukraine, mais la société indique compter environ 5.000 propriétaires de Tesla. L’entreprise leur a récemment proposé, ainsi qu’aux autres propriétaires de voitures électriques, d’utiliser gratuitement les Superchargers situés en Pologne, en Hongrie et en Slovaquie.

En Ukraine, Tesla a suspendu ses activités, au même titre que d’autres constructeurs américains tels que Ford et General Motors après l’invasion de la Russie.

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20