Roche: ‘Notre médicament pourrait éviter le respirateur aux patients qui ont développé une pneumonie’

Roche

L’entreprise pharmaceutique Roche a déclaré être en possession d’un médicament qui pourrait éviter aux patients atteints du Covid-19 d’avoir besoin d’un respirateur, dont l’efficacité a été prouvée dans des essais cliniques.

Roche affirme que la phase 3 des essais cliniques prouve que les patients qui ont développé une pneumonie à la suite de Covid-19 avaient 44% de chances en moins de se retrouver sous respirateur s’ils recevaient le fameux médicament, baptisé Actemra.

Il s’agit de la première étude clinique qui se consacre à la fois aux patients atteints du Covid-19 et aux minorités ethniques. Ces personnes sont en effet souvent sous-représentées dans les essais cliniques, mais surreprésentés dans les statistiques du Covid-19. Sur les 389 patients qui ont participé à l’étude, 85% des sujets étaient issus de minorités ethniques (principalement des Latinos). 

Pas d’impact sur le taux de mortalité

Roche communiquera les résultats finaux de ses tests aux autorités sanitaires du monde entier. Rien ne prouve toutefois que ce médicament ne permette aux patients atteints du Covid-19 et qui sont hospitalisés de retourner plus tôt chez eux. Le médicament n’aurait pas non plus eu d’impact perceptible sur le taux de mortalité.

Cette annonce, combinée à celle d’un nouveau test pour détecter les anticorps au coronavirus, l’annonce d’un nouveau test pour mesurer le nombre d’anticorps Covid-19, a fait grimper les actions de Roche de 2% ce matin.