Profiter de la chaleur émise par les data centers pour chauffer des habitations? C’est ce que planifie Microsoft à Helsinki

La société finlandaise de services publics Fortum va utiliser la chaleur résiduelle de deux nouveaux centres de données appartenant au groupe américain Microsoft pour chauffer les habitations et les entreprises de la capitale Helsinki et de ses environs. Cela permettra également de réduire les émissions de dioxyde de carbone de la ville, selon Fortum.

Microsoft souhaite construire deux nouveaux centres de données en Finlande dans le but d’améliorer la qualité de son service aux clients locaux.

Refroidissement

Les serveurs des centres de données produisent de grandes quantités de chaleur et doivent être refroidis en permanence. L’eau de refroidissement qui sera utilisée à cet effet pourra ensuite servir à chauffer des habitations, des bureaux ou des bâtiments industriels.

Cependant, les centres de données sont généralement situés dans des zones éloignées, de sorte que l’approvisionnement en chaleur des sites résidentiels ou commerciaux n’est généralement pas rentable.

L’accord entre Microsoft et Fortum stipule toutefois que la compagnie finlandaise de services publics choisira l’emplacement des centres de données, afin que la chaleur résiduelle puisse être utilisée à bon escient. Fortum sera donc en mesure de fournir des logements et des bureaux à Espoo, Kauniainen et Kirkkonummi – trois banlieues de l’ouest d’Helsinki.

Selon les initiateurs, le projet est la plus grande installation de récupération de chaleur pour centre de données au monde. Le chauffage urbain est couramment utilisé en Finlande, l’eau chaude étant pompée dans des conduites souterraines isolées. Cependant, ces systèmes ont traditionnellement recours aux combustibles fossiles.

Renouvelable

Fortum exploite un système de conduites souterraines d’une longueur totale de 900 kilomètres. La société dessert 250.000 utilisateurs dans la région métropolitaine d’Helsinki. « Lorsque le système sera achevé, les centres de données représenteront 40% de l’approvisionnement en chaleur du Forum », notent les deux entreprises.

La compagnie d’électricité finlandaise prévoit un investissement d’environ 200 millions d’euros pour ce projet. La société a ajouté que l’opération permettra de réduire les émissions de dioxyde de carbone de 400.000 tonnes par an.

Selon Microsoft, les centres de données nécessiteraient initialement entre quatre cents et cinq cents gigawattheures d’énergie par an. Selon l’entreprise, cela correspond à l’utilisation d’autres industries locales, comme une usine de papier.

Cette énergie sera obtenue à partir d’une source renouvelable. Toutefois, le groupe américain ajoute qu’aucun fournisseur avec lequel un contrat à long terme sera conclu n’a encore été sélectionné.

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20