Pourquoi acheter un iPhone pourrait devenir plus difficile dans les prochains mois

Touché par les problèmes au niveau de la chaine d’approvisionnement, Apple fait aujourd’hui face à une nouvelle difficulté : l’un de ses assembleurs d’iPhone situé à Shanghai a été contraint de suspendre sa production dans le cadre de mesures strictes de prévention du coronavirus.

L’année commence plutôt mal pour Apple. Alors que la firme de Cupertino a déjà essuyé plusieurs problèmes logistiques avec sa production, voilà qu’elle doit faire face à une nouvelle complication : l’assembleur d’iPhone Pegatron, situé à Shanghai, suspend ses activités en raison d’un nouveau pic de cas de coronavirus.

Politique stricte

La Chine applique une tolérance zéro vis-à-vis des contaminations au Covid-19. C’est pourquoi elle a instauré de nombreuses mesures strictes, dont le confinement très rude de près de 25 millions de Chinois dans la ville de Shanghai. Et cela a évidemment des conséquences sur les activités économiques de la région. Si Pékin a pendant un temps autorisé la poursuite des activités portuaires, de même que la production de certaines usines, le gouvernement chinois a récemment changé d’avis.

C’est ainsi que Pegatron se voit contraint de suspendre sa production. Un nouveau coup dur pour Apple puisque l’assembleur est en charge de 20 à 30% de sa production d’iPhone. Si la firme de Cupertino dispose certainement d’un stock suffisant pour répondre à la demande actuelle, cela pourrait changer si Pegatron ne relance pas rapidement ses machines.

On peut évidemment imaginer qu’Apple augmentera ses commandes auprès de ses autres partenaires pour compenser cette perte, mais les problèmes au sein de la chaine d’approvisionnement liés, eux aussi, à l’explosion de nouveaux cas de Covid-19 en Chine et à l’isolement de la population locale, ont déjà mis son organisation sous tension.  

Le mois dernier, Apple avait déjà dû faire face à la suspension des activités de son principal partenaire, Foxconn, pour les mêmes raisons que Pegatron. Et si Foxconn avait pu minimiser l’impact de la fermeture de son usine chinoise en boostant sa production ailleurs, Pegatron ne pourra pas en faire de même, car si l’assembleur dispose d’une usine en Inde, celle-ci n’a pas encore démarré ses activités, selon le média japonais Nikkei.

Une période d’accalmie

Heureusement pour Apple, cette déconvenue arrive au bon moment, si on peut dire. Le deuxième trimestre n’est en effet pas une période importante pour ses affaires. Bien que l’entreprise américaine a récemment dévoilé un nouveau smartphone, l’iPhone SE 2022, ce trimestre est traditionnellement une période basse pour ses ventes puisque ses clients désireux d’acheter un nouvel iPhone l’ont déjà fait ou attendent impatiemment la sortie d’un nouveau modèle – en septembre – pour se le procurer ou acheter un ancien modèle moins cher.

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20