Pour empêcher Moscou de contourner les sanctions, les Occidentaux gardent l’or russe dans le collimateur

Confrontée à des sanctions inédites pour un pays, et d’autant plus pour une grande puissance, la Russie fait ce qu’elle peut pour les contourner ou en limiter l’impact. Mais les Occidentaux veillent au grain : la Maison Blanche a déclaré, dans un communiqué publié ce jeudi, que les pays du G7 et de l’Union européenne sanctionneront toute transaction impliquant les réserves d’or de la Russie, qui pourraient être mises à contribution pour contourner l’isolement imposé au pays.

Moscou disposerait d’un stock d’or qualifié de « considérable » par l’administration américaine : entre 2020 et 2021, la Banque centrale de Russie aurait accumulé une moyenne de 997,64 tonnes de métal jaune, et cette provision était estimée à 2.298 tonnes en juillet 2021, selon Trading Economics, ce qui ne serait guère éloigné du maximum total enregistré par cette institution de référence.

140 milliards en or

Plus récemment, Yahoo Finance évoquait la cinquième plus grande quantité d’or au monde, d’une valeur de 140 milliards de dollars.

Or les Américains veulent s’assurer que ce stock ne sauve pas l’économie russe, assure un haut responsable de Washington: « Nous voulons fermer toute possibilité pour la Russie d’utiliser son or pour soutenir sa devise. »

Des sanctions qui n’ont pas négligé les lingots

Les pays du G7, réunis ce jeudi à Bruxelles, veulent présenter un front uni face à la Russie sur la question des sanctions économiques, rappelle BFM Business.

Un combat pour lequel les Américains sont en première ligne, comme en témoigne un communiqué du Trésor américain appelant à une vigilance accrue face aux manœuvres que la Russie pourrait mettre en œuvre pour débloquer son stock de lingots: « Les personnes russes visées par les sanctions sont connues pour recourir à une grande variété de mesures pour échapper aux sanctions américaines et internationales. Toute transaction impliquant de l’or liée à la Banque centrale de la Fédération de Russie est couverte par les sanctions existantes. »

Mais les Russes cherchent très probablement et très activement des solutions pour utiliser à profit leur immense réserve d’or.

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20