Pour augmenter ses bénéfices, Twitch envisage une solution qui pourrait lui faire du tort

La principale plateforme de streaming de vidéo en direct ne gagne pas assez d’argent à son goût. C’est pourquoi elle envisage de réduire les salaires des streamers pour augmenter ses bénéfices. Une solution qui pourrait, in fine, lui porter préjudice.

Les prochains changements de politique au sein de Twitch pourraient laisser un goût amer aux streamers. La plateforme envisagerait en effet plusieurs solutions potentiellement controversées pour augmenter ses profits, ont révélé plusieurs personnes impliquées dans la planification salariale de Twitch à Bloomberg.

Parmi les solutions envisagées, Twitch en a retenu deux :

  • Diffuser davantage de publicités lors des streams.
  • Réduire la part des frais d’abonnement allouée aux créateurs de contenu.

Les deux pistes pourraient porter préjudice à la plateforme. Les publicités lors des streams sont déjà fortement critiquées par les spectateurs, car elles interrompent la diffusion en direct.

Mais la deuxième solution est certainement celle qui, si elle est appliquée, devrait faire le plus parler d’elle. Certains pourraient d’ailleurs ne pas accepter celle nouvelle politique salariale et quitter la plateforme au profit d’une autre, moins gourmande.

La « bonne nouvelle » est que seuls les meilleurs streamers de Twitch seraient concernés par cette baisse de revenus. Ils ne toucheraient plus que 50% des frais d’abonnement, contre 70% actuellement.

Plusieurs niveaux de rémunération

Mais comment savoir qui sont les « meilleures streamers » ? Une question légitime à laquelle Twitch aurait déjà trouvé la solution en introduisant une échelle de streamers. A chaque niveau, les streamers recevraient une rémunération différente, en fonction de plusieurs critères.

Plus d’ouvertures

Pour éviter de voir ses meilleurs collaborateurs fuir sa plateforme, Twitch envisagerait la possibilité d’assouplir ses restrictions d’exclusivité, afin d’autoriser les créateurs de contenu à diffuser sur d’autres plateformes et ainsi, potentiellement augmenter leurs revenus par ce biais. Une manière pour la société appartenant à Amazon de leur permettre de gagner finalement la même chose qu’à l’heure actuelle.

Pour l’instant, rien n’est cependant joué. Les mises à jour du programme de partenariats de Twitch pourraient être modifiées pour éviter un exode des streamers, voire tout simplement être abandonnées pour les mêmes raisons.

Une période difficile pour Twitch

Si la pandémie a plutôt été bénéfique pour la plateforme, boostant son nombre d’utilisateurs, Twitch doit faire face à un véritable exode de ses employés, comme le révèle Bloomberg. Près de 300 salariés haut placés et présents de longue date ont quitté la société en 2021, et 60 encore depuis le début de l’année, déçus par la direction de l’entreprise.

Deux streamers de premier plan ont également quitté le navire, DrLupo et TimTheTatman, au profit de son rival YouTube.

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20