Plus vous gagnez de l’argent, plus vous êtes heureux, et c’est la science qui le dit

(pixabay)

Contrairement à l’adage, l’argent fait bel et bien le bonheur dans les populations occidentales. Une étude sur 7 ans montre que les gens se sentent plus heureux lorsqu’ils ont plus d’argent. Et cela sans jamais atteindre de plafond.

La Wharton School de l’Université de Pennsylvanie a évalué le bonheur de plus de 33.000 personnes pendant 7 ans. Les intervenants, âgés entre 18 et 65 ans, devaient répondre à deux questions régulièrement : ‘Comment vous sentez-vous aujourd’hui’ et ‘dans l’ensemble êtes-vous satisfait de votre vie.

Les résultats montrent que le bien-être et le bonheur des personnes sondées augmentaient en même temps que leur revenu. Et contrairement à une étude publiée en 2010, ce sentiment de bien-être ne plafonnerait pas. Cette étude affirmait qu’au-dessus de 75.000 dollars par an, un Américain ne voyait plus son bonheur augmenter avec sa fortune.

Mais le grand changement de l’étude de la Wharton School est qu’elle posait des questions sur les sentiments immédiats des répondants. Un questionnaire de longue durée a permis alors de comparer l’évolution des réponses avec le temps. Les autres études demandaient aux personnes interviewées de se souvenir des sentiments qu’elles ont eus dans le passé. Cela est difficile et ne donne qu’une simple estimation.

Niveau micro- et macroéconomique

‘Au niveau individuel, cela suggère qu’au fur et à mesure que les gens avancent dans leur carrière et que leurs revenus augmentent, cela a le potentiel de rendre leur vie vraiment meilleure’, explique Matthew Killingsworth, auteur de l’étude et chercheur principal à Wharton à la CNBC.

À l’échelle du monde – ou en tout cas de l’occident – cela laisse penser que la croissance économique des pays ‘pourrait encore avoir la capacité d’améliorer le bien-être des gens’ dans les années à venir.

Un facteur parmi d’autres

Toutefois, l’argent à lui seul ne fait pas le bonheur. Et ce n’est pas non plus le facteur le plus important – sauf peut-être en ce qui concerne le bonheur au travail.

On dit souvent que le bonheur se trouve dans les petites choses. Plusieurs études ont montré que pour être heureux, il suffisait en réalité de faire du sport, de faire preuve de générosité, de travailler dans un domaine qui nous plait, de créer de belles relations, etc.

Certains de ces facteurs sont plus faciles à acquérir lorsqu’on gagne plus d’argent. Une personne qui doit cumuler deux jobs pour nourrir sa famille a moins de temps pour ses loisirs et ses amis. Et quelqu’un qui gagne un simple revenu d’intégration a plus de temps, mais pas assez d’argent pour réaliser certaines activités payantes.