Euronext adopte la crypto: « Cette classe d’investissement est là pour rester »

Euronext, la société-mère de la Bourse de Bruxelles et d’autres grandes places boursières européennes, travaille sur des services supplémentaires pour les investissements liés aux cryptomonnaies telles que le bitcoin. Par exemple, l’opérateur espère proposer ses propres indices crypto.

Des célébrités comme le PDG d’Apple Tim Cook ou le financier milliardaire George Soros ont récemment confirmé qu’ils avaient investi une partie de leur richesse dans les cryptomonnaies. Cela indique que de plus en plus d’investisseurs considèrent la crypto comme un moyen de diversifier leurs investissements.

L’appétit augmente non seulement chez les investisseurs privés , mais aussi chez les grands acteurs financiers. Même si l’adoption parmi les investisseurs institutionnels est plutôt lente, a estimé le CEO d’Euronext, Stéphane Boujnah, lors d’une journée des investisseurs à Milan la semaine dernière.

De nombreux grands gestionnaires, qu’il s’agisse de fonds de pension ou d’investissement, gardent une attitude attentiste. Parce qu’ils ont des questions sur des aspects comme la cybersécurité et les risques de blanchiment d’argent, ou parce que leur organisme de réglementation ne leur permet tout simplement pas d’investir dans la crypto.

Mais la crypto devient de plus en plus courante, selon Simon Gallagher, responsable de la trésorerie et des produits dérivés chez Euronext. « La stratégie de diversification via les crypto(actifs) a maintenant été clairement démontrée sur le marché. Les investissements dans la crypto s’institutionnalisent progressivement. Nous pensons que cette classe d’actifs est là pour rester », a-t-il lui aussi déclaré à Milan.

MiCA en 2024

L’année 2024 pourrait être une année charnière, car selon le planning actuel, la réglementation européenne MiCA (Markets in Crypto Assets Regulation) entrera en vigueur. Ce cadre ambitieux devrait fournir aux acteurs institutionnels, tels que les gestionnaires d’actifs ou les grandes entreprises riches en liquidités, les orientations nécessaires sur les nombreuses questions juridiques en suspens concernant les investissements en bitcoin et autres altcoins.

Selon Gallagher, MiCA deviendra pour la crypto ce que la directive d’investissement MiFID est aujourd’hui pour les investissements traditionnels. Plus le cadre réglementaire devient clair, plus les grands investisseurs s’aventureront dans le monde de la crypto, selon Euronext.

Trois priorités

Pour préparer 2024, Euronext a trois projets dans le pipeline :

  • Trackers : des sociétés telles que CoinShares ont récemment commencé à proposer des ETP (produits négociés en bourse) sur Euronext qui sont liés au Bitcoin ou à l’Ether. Le groupe d’échange dit qu’il étendra également son offre ETP de crypto-tracking dans les années à venir. Ces titres suivent simplement le prix de la cryptomonnaie, tout comme d’autres trackers surveillent le prix d’un produit de base particulier. Ils permettent aux investisseurs de se lancer plus facilement dans la crypto sans avoir à ouvrir de portefeuille crypto.
  • Euronext travaille sur une nouvelle famille d’indices crypto. De tels indices propriétaires ouvrent la porte à de nouveaux types d’investissements, qui suivront un tel baromètre officiel.
  • Selon plusieurs experts, le monde des investissements crypto ne conviendra vraiment aux investisseurs institutionnels que si davantage de produits dérivés, tels que des options et des contrats à terme, arrivent sur le marché. Ils deviendront donc la troisième priorité d’Euronext dans le domaine de la crypto. Grâce à ces dérivés, les investisseurs professionnels peuvent se prémunir contre les fluctuations de prix excessives et mieux gérer leur « exposition ».

« Tout aussi sûr »

L’objectif final semble être que les investissements crypto soient pleinement intégrés dans le monde de l’investissement classique et deviennent une classe d’actifs comme une autre.

Gallagher: « Nous voulons offrir à nos clients une exposition aux actifs crypto avec le même niveau de sécurité réglementaire et d’efficacité opérationnelle que sur nos marchés principaux, grâce à un produit diversifié. »

Plus
My following

Update: analyse boursière: Recticel sur la bonne voie

07/12/2021 10:54

(ABM FN) Recticel est sur la bonne voie après avoir reçu le feu vert des actionnaires portant sur la vente de sa division “Engineered Foams” à la société américaine Carpenter. C'est ce qu'ont conclu les analystes d'ING mardi matin.

Approuvée hier par les actionnaires de Recticel en assemblée générale, la vente devrait rapporter 606 millions d’euros au groupe belge.

Lire plus...
Marchés
Lire plus...
Marchés
My following
Marchés
BEL20