Nouvelle victime des pénuries mondiales: les sacs poubelles en Allemagne

Le sac jaune allemand vient à manquer, pour cause de manques de matériel et de problèmes de logistique. Des communes commencent à rationner la distribution.

Emballages plastiques, cannettes, etc., le sac jaune allemand correspond plus ou moins à notre sac bleu. Un sac en plastique transparent. Un type de plastique appelé LDPE et HDPE qui rencontre des problèmes d’approvisionnement. Les responsables du secteur, interrogés par le quotidien allemand Welt, accusent des arrêts de production et des retards dans les livraisons. Une pénurie de matières premières que rencontrent également de nombreux autres secteurs.

La ville de Neumünster, tout au nord du pays, ne reçoit actuellement plus de nouveaux sacs. Ni d’Europe ni de Chine, indique le service communal dans un communiqué. Les producteurs de sacs du monde entier, plus haut dans la chaine d’approvisionnement, ne reçoivent plus de billes de plastic, nécessaires pour produire les sacs. Ils qualifient la situation de « cas de force majeure » et ne peuvent plus honorer les commandes.

En Asie également, les productions sont en retard. Les capacités de transport tournent au ralenti, et les usines, notamment en Chine, tournent au ralenti, à cause de rationnements de courant, de confinements locaux et/ou de manque de main-d’œuvre.

Rationnement de sacs

La commune de Neumünster n’attend pas de nouveaux sacs avant le mois de mars. Une autre commune, Sundern, à l’est du pays, ne sait pas non plus quand elle aura des sacs à nouveau. Pour l’heure, elle ne donne plus qu’un rouleau, afin de gérer le stock restant le plus longtemps possible.

Les derniers sacs jaunes, la commune de Neumünster les a reçus en mars 2021. 1,2 million, alors que sur une année, elle en reçoit normalement 1,8 million. Selon les calculs du service technique, 1,4 million de sacs par an seraient suffisants.

La Ville appelle alors les citoyens à utiliser d’autres sacs poubelle, mais qui doivent être transparents, afin de pouvoir distinguer les déchets et identifier les mauvais trieurs. Selon un représentant du secteur, un tiers des déchets ramassés ne correspond pas à la bonne catégorie. Le contenu recyclable peut ainsi être perdu. Les agents peuvent alors refuser les sacs et demander aux citoyens de mieux trier.

En moyenne, les ménages allemands consomment deux rouleaux de 13 sacs par an. Les communes prennent alors ce chiffre calculé sur tout le pays pour distribuer des sacs. Les communes évitent d’en distribuer plus, hors-pénurie également, car sinon les sacs sont utilisés à d’autres fins, comme ramasser les feuilles l’automne, pour évacuer d’autres déchets, ou encore pour couvrir sa selle de vélo lorsqu’il pleut.

Nous avons voulu savoir si le problème prenait une ampleur similaire en Belgique. A Bruxelles en tout cas, l’intercommunale qui gère les déchets, Bruxelles Propreté, n’a « pas connaissance de problèmes de pénurie de sacs poubelle ».

Plus
My following
Marchés
Lire plus...
Marchés
My following
Marchés
BEL20