Ne vous rendez pas sur ces plateformes de trading et d’échanges de crypto

L’Autorité des marchés financiers (FSMA) lance une nouvelle campagne de mise en garde contre les plateformes frauduleuses de trading en ligne à la suite de plaintes de consommateurs sur l’émergence de ces sites « financiers ».

« Ces plateformes de trading tentent d’éveiller la curiosité de victimes potentielles en publiant de fausses publicités sur les réseaux sociaux. On y voit souvent une personne connue présenter une méthode permettant de s’enrichir rapidement. Les plateformes de trading utilisent également des applications mobiles pour attirer les victimes », explique la FSMA.

« Après avoir cliqué sur l’annonce ou téléchargé l’application mobile et indiqué leurs coordonnées, les victimes reçoivent en général rapidement un coup de fil des escrocs qui leur présentent une proposition concrète d’investissement (en actions, en produits d’investissement alternatifs, en monnaies virtuelles, etc.). Ces plateformes agissent de manière très agressive. Les malfaiteurs vont jusqu’à essayer de convaincre les victimes de les laisser prendre le contrôle à distance de leur ordinateur de façon à pouvoir faire certains virements. »

Bien souvent, les victimes ne parviennent pas à récupérer l’argent qu’elles ont investi.

La FSMA recommande aux investisseurs de toujours vérifier l’identité de la société qui leur propose un investissement (dénomination sociale, pays d’établissement, siège social, etc.) et les agréments de cette société, par le biais d’une recherche sur le site internet de la FSMA.

Celle-ci déconseille vivement de donner suite aux offres de services financiers émanant des plateformes de trading suivantes: Bitengecko, CryptoMatex, Deltamarket, Eiro-group, EuroStandarte, Finetero, FXCT Investments, Goldenrodfx, Kapitalfx, Profxmarket (cloned firm), Riva financial systems, Tradergy, TradeVtech et United asset finance limited (cloned firm).

Pour aller plus loin:

Plus
Lire plus...
Marchés