Moscou ordonne aux employeurs de vacciner leur personnel

Alors que le nombre de cas de coronavirus dans la capitale russe ne cesse d’augmenter, les autorités de Moscou vont obliger un grand nombre de prestataires de services à se faire vacciner. Le maire Sergei Sobyanin fait le point sur son site web.

Les employeurs de la plupart des secteurs d’activité seront bientôt tenus de vacciner complètement au moins 60% de leur personnel d’ici le 15 août. La Russie admet ainsi que la campagne de vaccination n’a pas réussi à décoller. Sur ses 145 millions d’habitants, seuls 14 millions ont été entièrement vaccinés contre le coronavirus.

Quelque 20 millions de personnes vivent dans la capitale et ses banlieues, mais seulement 1,8 million d’entre elles ont reçu les deux injections, a déclaré M. Sobyanin. ‘Nous sommes obligés de faire tout ce qui est en notre pouvoir pour procéder à une vaccination de masse dès que possible afin de stopper cette terrible maladie et d’éviter la mort de milliers de personnes supplémentaires’, a-t-il déclaré.

‘C’est à chacun de voir s’il se fait vacciner ou non’, a poursuivi M. Sobjanin. ‘Mais ce n’est qu’une affaire personnelle tant que vous êtes assis à la maison. Si vous sortez et entrez en contact avec d’autres personnes, vous êtes complice du processus épidémiologique – une chaîne dans le maillon qui propage ce dangereux virus. Et si vous travaillez dans une organisation qui sert un très grand nombre de personnes, ce n’est certainement pas une affaire personnelle – quel que soit l’équipement de protection individuelle que vous portez.’

Le décret s’applique aux secteurs dans lesquels le contact humain est inévitable, notamment le secteur des services, les salons de beauté, l’horeca, les banques, les écoles (sportives), les services de transport et les services municipaux.

Désaccord avec Poutine

Le président Vladimir Poutine avait assuré en mai que les vaccinations obligatoires étaient ‘contre-productives et inutiles’. Mais le maire Sobyanin avait déjà émis un avis différent à l’époque.

‘C’est surprenant. Les gens tombent malades, ils restent malades, ils continuent à mourir. Et pourtant, ils ne veulent toujours pas se faire vacciner’, avait-il déploré. ‘Nous avons été la première grande ville du monde à annoncer que nous allions commencer la vaccination de masse. Et puis quoi ? Le pourcentage de personnes vaccinées à Moscou est plus faible que dans n’importe quelle ville européenne. Dans certains cas, de nombreuses fois plus.’

La Russie a enregistré 13.397 nouvelles infections au coronavirus mercredi. Près de 7.000 d’entre elles sont survenus à Moscou et dans sa banlieue. Selon les sondages d’opinion, une majorité de Russes n’ont pas l’intention de se faire vacciner.

Sur le même sujet:

Plus
Lire plus...
Marchés