Barco lance un programme de rachat d'actions pour les plans d'options

(ABM FN) Barco lancera un programme de rachat d'actions jusqu'à 600.000 actions afin d'avoir des propres actions pour les futurs plans d'options sur actions.

La société détient actuellement environ 3,12 pour cent de ses propres actions, qu'elle utilise largement dans ses programmes de récompense des employés. La société souhaite compléter ce pool d'actions.

Le programme de rachat d'actions aura une durée de six mois et débutera le 20 septembre 2021. Barco a chargé un courtier indépendant d'acheter un maximum de 600.000 unités.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Mise à jour boursière: Bruxelles connaît une timide reprise

(ABM FN) La bourse de Bruxelles a continué sa progression dans le calme mardi après-midi. Le Bel20 a gagné 0,2 pour cent à 4.187,80 points.

Dans l'indice principal, Aperam a pris la tête avec une augmentation de 2,0 pour cent.

Umicore a encore chuté de 1,5 pour cent. Lundi, l'action a perdu près de 4 pour cent de sa valeur, après que la société a tempéré ses attentes pour 2021. Berenberg, Deutsche Bank et Jefferies ont ensuite décidé d'abaisser leurs objectifs de cours pour Umicore. 

Melexis, qui est cotée hors dividende, a perdu 0,1 pour cent. Corrigée de ce facteur, le titre a augmenté de 1,3 pour cent.

Cofinimmo a acheté deux centres de soins résidentiels aux Pays-Bas pour environ 23 millions d'euros. L'action a baissé de 0,2 pour cent.

Sur la deuxième ligne, Econocom a gagné 4,4 pour cent et Kinepolis a baissé de 2,0 pour cent.

Barco, qui publie ses résultats demain matin, a progressé de 0,8 pour cent. Les analystes qui ont contribué au consensus tablent sur une hausse du chiffre d'affaires. Cependant, Barco n'a pas encore totalement digéré la crise du coronavirus, selon le consensus.

Parmi les plus petites actions, Hyloris a gagné 6,5 pour cent. La société pharmaceutique a reçu l'approbation pour le Maxigesic IV au Royaume-Uni et en Irlande. Cela porte à 27 le nombre de pays dans lesquels Maxigesic peut être commercialisé.

Nyrstar, en revanche, a perdu 3,9 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Les bourses européennes sans changements vers midi

(ABM FN) Les marchés boursiers européens ont évolué mardi à des niveaux proches de ceux de la clôture de lundi, dans un marché attentiste qui se prépare à la saison des résultats, qui débute cette semaine.  

L'indice principal STOXX Europe 600 a augmenté de 0,1 pour cent pour atteindre 466,20 points à la mi-journée mardi. Le DAX allemand a gagné moins de 0,1 pour cent à 15.480,20 points. Le CAC 40 français est resté inchangé à 6.673,39 points. L'indice britannique FTSE est resté sans inchangé mardi à 7.205,76 points.

Aux États-Unis, seuls les chiffres de la construction de logements et des permis de construire pour le mois de septembre suivront cet après-midi. Parmi les orateurs de mardi figurent les gouverneurs de la Banque centrale européenne, Fabio Panetto et Philip Lane. Du côté de la Réserve fédérale, le président de la Fed d'Atlanta, Raphael Bostic, prendra la parole, suivi de Christopher Waller, administrateur de la Fed.

Le pétrole s'est négocié à la hausse mardi. Le contrat West Texas Intermediate à terme de décembre était en hausse de 1,2 pour cent à 82,67 dollars, tandis que le contrat Brent à terme de novembre était à 85,00 dollars, soit une hausse de 0,8 pour cent.

Le taux de change euro/dollar était de 1,1660. Au début de la séance boursière, la paire de devises évoluait à 1,1648 et à la clôture des marchés boursiers américains lundi, un chiffre de 1,1612 était enregistré.
 
Actualités des entreprises

Ericsson a dépassé les prévisions de bénéfices au troisième trimestre de cette année, grâce aux fortes ventes d'équipements 5G en Amérique du Nord, en Europe et en Amérique latine, qui ont permis de compenser quelque peu une forte baisse des ventes en Chine. L'action a toutefois baissé de 0,4 pour cent à Stockholm.

Danone a enregistré une hausse de ses ventes au troisième trimestre 2021 et a maintenu ses perspectives pour cette année. L'action a baissé de 2,1 pour cent.

Delivery Hero a pris une participation minoritaire dans le service de livraison allemand Gorillas. L'action a augmenté de 1,6 pour cent.

À Paris, le cours de l'action Danone a été le seul à attirer l'attention avec sa perte parmi les principales actions, à Francfort, c'est l'action Deutsche Post qui a augmenté de 2,2 pour cent.

Contrats à terme Wall Street 

Les bourses américaines devraient ouvrir en hausse mardi. Les contrats à terme sur l'indice S&P 500 étaient en hausse de 0,3 pour cent.

Le S&P 500 a augmenté de 0,3 pour cent lundi pour clôturer à 4.486,46 points, l'indice Dow Jones a diminué de 0,1 pour cent à 35.258,61 points et le Nasdaq a augmenté de 0,8 pour cent pour clôturer à 15.021,81 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Mise à jour boursière: Hyloris excelle sur une bourse en légère hausse

(ABM FN) La bourse de Bruxelles a connu une hausse prudente mardi matin. Vers la fin de la matinée, le Bel20 a augmenté de 0,1 pour cent pour atteindre 4.180,87 points. 

Selon Simon Wiersma, gestionnaire d'investissement chez ING, l'espoir de résultats trimestriels meilleurs que prévu donne du courage aux investisseurs. 

Toutefois, des inquiétudes et des doutes subsistent quant à la croissance économique, à l'inflation et aux ajustements des politiques des banques centrales. ING estime que cela entraînera une volatilité accrue et plus forte sur les marchés financiers dans les semaines et les mois à venir. 

Par conséquent, les investisseurs doivent également s'en tenir à leur objectif à long terme, conseille Wiersma. 

L'analyste de marché Naeem Aslam d'AvaTrade estime que l'inflation sera le principal moteur du marché, mais aussi de l'économie, à l'avenir. Par conséquent, les investisseurs sont très sensibles aux variations des taux d'intérêt, souligne l'observateur de marché.

Lundi a été calme en termes de résultats trimestriels, mais plus tard dans la semaine, l'activité est plus intense. Entre autres, Johnson & Johnson, Netflix, IBM, Intel et Tesla présentent leurs résultats. En Belgique, les choses s'accélèrent également, avec Barco et WDP, entre autres, à l'ordre du jour mercredi matin.

"De nombreuses entreprises font état d'une forte demande et nous pouvons vivre avec une situation où la demande reste forte et où les problèmes de chaîne d'approvisionnement persistent, car ces problèmes finiront par être résolus", a déclaré Christopher Harvey, stratège de Wells Fargo Securities. "Nous essayons maintenant d'évaluer si les plus gros problèmes sont derrière nous et donc si le plus gros coup a été porté."

Les investisseurs devraient examiner de près les bénéfices des entreprises pour voir l'impact de la hausse des coûts de l'énergie et des matières premières sur les marges, pense Alsam d'AvaTrade. 

Sur le plan macro-économique, la matinée a été calme.

L'euro/dollar s'échangeait à 1,1659. 

Actions en hausse et en baisse

Dans l'indice principal, Ageas a pris la tête avec une augmentation de 1,1 pour cent, suivi par Solvay avec un gain de 1,0 pour cent. 

Umicore a encore chuté de 1,6 pour cent. Lundi, l'action a perdu près de 4 pour cent de sa valeur après que la société ait tempéré ses attentes pour 2021. Berenberg, Deutsche Bank et Jefferies ont quant à eux décidé d'abaisser leurs objectifs de cours pour Umicore. 

Melexis, qui est cotée sans dividende, a perdu 0,5 pour cent. Corrigée pour cela, le titre a progressé de 1,0 pour cent. 

Cofinimmo a acheté deux centres de soins résidentiels aux Pays-Bas pour environ 23 millions d'euros. L'action a chuté de 0,3 pour cent.

Dans la deuxième ligne, Sipef a gagné 2,9 pour cent et Unifiedpost a baissé de 2,1 pour cent.

Parmi les plus petites actions, Hyloris a gagné 6,5 pour cent. La société pharmaceutique a reçu l'approbation pour le Maxigesic IV au Royaume-Uni et en Irlande. Cela porte à 27 le nombre de pays dans lesquels Maxigesic peut être commercialisé.

Nyrstar, en revanche, a perdu 3,9 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Analyse boursière: une reprise attendue chez Barco

(ABM FN) Barco aura montré une reprise au troisième trimestre, mais n'a pas encore totalement digéré la crise du coronavirus. C'est ce que prévoient les analystes qui ont contribué au consensus de l'entreprise. 

Les commandes du troisième trimestre auront augmenté en glissement annuel de 157,6 millions à 237,4 millions d'euros, selon le consensus. Ainsi, Barco a enregistré une forte reprise, mais n'a pas encore pu laisser complètement derrière elle la crise du coronavirus. Au troisième trimestre 2019, Barco avait encore reçu 275,6 millions d'euros de commandes. 

Le chiffre d'affaires consolidé du troisième trimestre s'élève selon le consensus à 200,4 millions d'euros, dont 74,2 millions pour la division Entertainment, 58,8 millions pour Enterprise et 67,4 millions pour Healthcare. 

Berenberg prévoit une augmentation du chiffre d'affaires de 19 pour cent, à 200 millions d'euros. ING est un brin plus optimiste avec un chiffre d’affaires de 202 millions d'euros et 262 millions d'euros de commandes.

La période estivale est restée morose avec des départs en vacances et pas encore un retour massif au bureau, souligne Degroof Petercam. En septembre, cela a déjà dû être un peu mieux, avec plus de visites au cinéma, de travail de bureau et d'attention aux soins standards dans les hôpitaux, selon l'analyste Kris Kippers de Degroof Petercam.  Selon l'analyste, les pénuries ont encore gêné Barco au troisième trimestre.

En outre, l'analyste de Degroof pense que la journée des investisseurs début novembre sera cruciale.

Kippers a également souligné que les investisseurs ne devaient pas oublier que Barco disposait d'un buffer de 263 millions d'euros à la fin du mois de juin, qui peut être utilisé pour des acquisitions.

L'analyste Trion Reid de Berenberg est également impatient d'entendre ce que les nouveaux co-PDG, An Steegen et Charles Beaudouin, ont à dire en novembre. D'ici là, Reid s'attend à une certaine pression sur le cours.

Dans la mise à jour, Reid sera également attentif à ce que Barco a à dire sur le marché des projecteurs de cinéma, mais aussi sur la corrélation entre les ventes de Clickshare et la progression de l'activité bureautique.

Marc Hesselink, analyste chez ING, pense également que Clickshare sera un "facteur décisif" dans la mise à jour trimestrielle. Au cours des trimestres précédents, le lien entre le retour au bureau et les ventes de Clickshare était clair, mais les chiffres restent toutefois bien en deçà des niveaux d’avant la crise.

En outre, l'analyste d'ING estime que les commandes dans les divisions Entertainment, Control Rooms et Healthcare devraient être relativement bonnes, étant donné que les marchés dans lesquels Barco opère se redressent. De plus, l'analyste pense que les clients ne voudront pas attendre la dernière minute pour passer leurs commandes, compte tenu des récents développements. 

Toutefois, Hesselink prévoit un problème de conversion des commandes en ventes. “Jusqu'à présent, Barco n'a pas été affecté par des contraintes majeures de la chaîne d'approvisionnement”, a noté l'analyste. Toutefois, il pense que l'impact sera plus visible au troisième trimestre, comme pour d'autres entreprises de fabrication industrielle et technologique.

Outlook 

Pour le quatrième trimestre, le consensus prévoit 242,9 millions d'euros de commandes et 249,1 millions d'euros de chiffre d'affaires. Au cours des trois derniers mois de 2020, ils étaient respectivement de 189,7 millions d'euros et de 195,4 millions d'euros. 

Pour l'ensemble de l'année fiscale, le consensus est que Barco recevra 947 millions d'euros de commandes, et réalisera 817,1 millions d'euros de ventes avec un résultat brut d’exploitation de 74,3 millions et un résultat opérationnel de 31,2 millions d'euros. Cela signifierait une marge du résultat opérationnel de 3,8 pour cent, bien supérieure aux 1,3 pour cent réalisé en 2020.

Barco elle-même n'a pas fourni de perspectives qualitatives lors des résultats semestriels, mais l'entreprise table sur un chiffre d'affaires annuel plus élevé qu'en 2020, ainsi que sur une meilleure marge du résultat brut d’exploitation qu'au premier semestre. À l'époque, la marge était de 7,5 pour cent.

ING estime que la croissance des revenus pour l'ensemble de l'année sera de 5 à 10 pour cent.

Barco présentera ses résultats mercredi matin. 

L’action Barco était en hausse de 0,4 pour cent mardi matin à 18,42 euros.

Update: pour ajouter des informations supplémentaires

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Mise à jour boursière: Bruxelles démarre en légère hausse

(ABM FN) La bourse de Bruxelles a débuté la journée de mardi en légère hausse. Peu après le gong d'ouverture, le Bel20 a augmenté de 0,1 pour cent pour atteindre 4.182,96 points. 

Dans l'indice principal, Argen-X a pris la tête avec une augmentation de 1,6 pour cent, tandis que UCB a perdu 0,8 pour cent.

Berenberg, Jefferies et Deutsche Bank ont abaissé leurs objectifs de cours pour Umicore après que la société ait émis un avertissement sur ses bénéfices lundi matin. L'action a encore baissé de 0,7 pour cent ce matin. 

Sur la deuxième ligne, Sipef a gagné 1,3 pour cent, et EVS a baissé de 1,7 pour cent.

Parmi les plus petites actions, Hyloris a gagné 3,3 pour cent. La société pharmaceutique a reçu l'approbation au Royaume-Uni et en Irlande pour l'analgésique Maxigesic IV. 

Celyad Oncology a chuté de 1,7 pour cent. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Une ouverture en hausse attendue à Bruxelles

(ABM FN) La bourse de Bruxelles devrait ouvrir en légère hausse mardi. Lundi, l'indice principal a terminé en baisse de 0,6 pour cent à 4.178,35 points.

Les bourses européennes devraient commencer la journée sur une note positive, après une clôture en hausse prédominante à Wall Street lundi soir et des gains en Asie ce matin.

“Ce n'était pas exactement un bon début de semaine pour les marchés boursiers européens, mais après plusieurs jours de forte hausse en fin de semaine dernière, un retour en arrière n'était pas une surprise”, a déclaré l'analyste de marché Michael Hewson de CMC Markets. “Les chiffres décevants de la croissance en Chine ont été l'excuse parfaite pour vendre quelques actions. Mais les chiffres n'ont pas été une grande surprise pour tous ceux qui ont suivi l'évolution de l'économie chinoise ces dernières semaines.”

“La question est maintenant de savoir si les marchés boursiers vont rester dans la fourchette dans laquelle nous sommes depuis juillet ou si la dynamique positive de ces dernières semaines va se poursuivre”, a déclaré Hewson.

L'indice S&P 500 et le Nasdaq ont progressé lundi, aidés par l'enthousiasme des investisseurs pour le début de la saison des résultats, au cours de laquelle le marché espère obtenir une image de la manière dont les entreprises font face à l'inflation et aux problèmes de chaîne d'approvisionnement. L'indice Dow Jones, quant à lui, a légèrement baissé.

Le bon démarrage de la saison des résultats aux États-Unis a permis de dissiper une partie de la nervosité des investisseurs. Environ 81 pour cent des sociétés du S&P 500 qui ont déjà publié leurs résultats ont dépassé les attentes en matière de bénéfice par action, selon les chiffres de FactSet.

La séance boursière de lundi a été calme en termes de chiffres trimestriels, mais plus tard dans la semaine, l'activité est plus intense. Entre autres, Johnson & Johnson, Netflix, IBM, Intel et Tesla présentent leurs résultats. 

“De nombreuses entreprises font état d'une forte demande et nous pouvons vivre avec une situation où la demande reste forte et où les problèmes de chaîne d'approvisionnement persistent, car ces problèmes finiront par être résolus”, a déclaré Christopher Harvey, stratège de Wells Fargo Securities. “Nous essayons maintenant d'évaluer si les plus gros problèmes sont derrière nous et donc si le plus gros coup a été porté.”

“Les bonnes données à propos des entreprises continueront de soutenir les cours des actions dans les semaines à venir. Cela s'explique par le fait que les attentes sont relativement faibles, de sorte que les chances de gains sont plus grandes que les revers”, a déclaré l'économiste Luc Aben de Van Lanschot Kempen.

Pour le S&P 500, les analystes s'attendent à ce que les bénéfices du troisième trimestre augmentent d'environ 28 pour cent par rapport au troisième trimestre de 2020.

“C'est important, mais pas aussi fort que les chiffres du deuxième trimestre, conformément à la vitesse plus faible à laquelle la reprise économique est passée”, a ajouté l'économiste de Van Lanschot Kempen.

Le prix du pétrole a encore augmenté lundi. Sur un règlement de 82,44 dollars, le baril de West Texas Intermediate est devenu 0,2 pour cent plus cher. “Il devient évident que les prix élevés de l'énergie provoquent déjà un ralentissement économique dans des pays comme la Chine. Je pense donc que nous devrions nous méfier des signes indiquant que la demande est sous pression, surtout si les prix continuent à augmenter autant”, a déclaré l'analyste Phil Flynn de Price Futures Group. Dans les échanges asiatiques ce matin, les prix du pétrole ont encore augmenté de 0,4 pour cent.

L'euro/dollar s’échangeait à 1,1647 mardi matin, contre 1,1612 à la clôture des marchés boursiers américains lundi.

Actualités des entreprises

Berenberg a abaissé l’objectif de cours pour Umicore de 62,00 à 60,00 euros, avec une recommandation d'achat inchangée. Deutsche Bank a abaissé l’objectif de cours de 54,00 à 52,00 euros avec une recommandation Conserver inchangée pour Umicore. Jefferies a également réitéré sa recommandation Conserver pour Umicore mais a abaissé l’objectif de cours de 48,00 à 46,00 euros.

Melexis pourrait subir une certaine pression mardi, car l'action est cotée ex-dividende.

Cofinimmo a acheté deux centres de soins résidentiels aux Pays-Bas pour environ 23 millions d'euros. 

Hyloris a reçu l'approbation du Maxigesic IV au Royaume-Uni et en Irlande. Cela porte à 27 le nombre de pays dans lesquels Maxigesic peut être commercialisé.

Clôture sur Wall Street

Le S&P 500 a augmenté de 0,3 pour cent lundi pour clôturer à 4.486,46 points, l'indice Dow Jones a baissé de 0,1 pour cent à 35.258,61 points et le Nasdaq a gagné 0,8 pour cent pour terminer à 15.021,81 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Analyse boursière: Deutsche Bank abaisse l’objectif de cours pour Umicore

(ABM FN) Deutsche Bank a abaissé l’objectif de cours pour Umicore de 54,00 à 52,00 euros avec une recommandation Conserver inchangée. C'est ce qui ressort d'un rapport de l'analyste Tim Jones publié mardi.

Umicore a légèrement revu à la baisse ses prévisions pour 2021, lundi. Le résultat opérationnel ajusté sera proche d’un milliard d'euros, alors que les prévisions antérieures étaient légèrement supérieures à un milliard d'euros. 

Jones attribue cette révision à la baisse aux récentes baisses de prix du palladium, entre autres, et à la pénurie mondiale de semi-conducteurs.

Selon l'analyste, les nouvelles prévisions sont basées sur les prix actuels des métaux, ce qui signifie qu'Umicore ne s'attend pas à ce que la situation se détériore davantage. 

L'action Umicore a chuté d'un peu moins de 4 pour cent lundi à 50,76 euros. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Analyse boursière: Berenberg abaisse l’objectif de cours pour Umicore

(ABM FN) Berenberg a revu l’objectif de cours pour Umicore à la baisse, de 62,00 à 60,00 euros, avec une recommandation d’achat inchangée. C’est ce qui ressort mardi d’un rapport de l’analyste Sebastian Bray.

L’analyste a revu à la baisse ses prévisions pour le bénéfice par action entre 2021 et 2023 en moyenne d’environ 10 pour cent.

Selon Bray, l’avertissement sur bénéfice réalisé par Umicore lundi matin n’est ni surprenant ni de nature à revoir entièrement le modèle. 

Les attentes du consensus étaient tout simplement trop élevées pour 2021, après la chute des prix du palladium et surtout du rhodium, a déclaré l'analyste. 

Par ailleurs, l’impact de la pénurie de semi-conducteurs sur la production automobile et le segment Catalysis d’Umicore tombent également dans la catégorie prévisible, estime Bray. 

De même le retard d’environ six mois pour la nouvelle usine d’Umicore en Pologne, en raison desdites pénuries, n’est pas existentiel, souligne encore l’analyste. 

“Nous restons acheteurs”, conclut l’analyste, ajoutant que les seules raisons importantes de ne pas être optimiste à l'égard d'Umicore résident dans les préoccupations relatives à la part de marché des cathodes LFP par rapport aux cathodes NMC.  Néanmoins, l'analyste est confiant dans l'avenir à cet égard également.

L’action Umicore a clôturé en baisse de près de 4 pour cent lundi à 50,76 euros.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Analyse boursière: Jefferies abaisse l'objectif de cours pour Umicore

(ABM FN) Jefferies a abaissé l'objectif de cours pour Umicore de 48,00 à 46,00 euros avec une recommandation Conserver inchangée. C'est ce qui ressort d'un rapport d'analyste publié lundi soir. 

La réduction de l'objectif de cours fait suite à l'avertissement sur les bénéfices émis par le spécialiste du recyclage des métaux lundi matin.

Sur cette base, Jefferies a abaissé de 6 pour cent son estimation du résultat opérationnel pour 2022. Les prévisions de bénéfices pour 2021 sont restées inchangées.

En particulier pour la division des matériaux pour batteries rechargeables, Jefferies est devenu plus négatif et a abaissé de 15 pour cent son estimation des bénéfices pour 2022. En 2023, les analystes s'attendent largement à une reprise pour cette division.

L'action Umicore a clôturé en baisse de près de 4 pour cent lundi à 50,76 euros.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Feu vert pour Hyloris au Royaume-Uni et en Irlande

(ABM FN) Hyloris a reçu l'approbation du Maxigesic IV au Royaume-Uni et en Irlande. C'est ce qu'a annoncé Hyloris mardi avant les heures de bourse.

Cela porte à 27 le nombre de pays dans lesquels Maxigesic peut être commercialisé. 

Maxigesic est un analgésique à base de paracétamol et d'ibuprofène qui peut être utilisé pour les douleurs après une opération. 

Le marché britannique et irlandais est estimé à plus de 122 millions de dollars d'ici 2028. Cela se traduit par une croissance annuelle composée de 13,2 pour cent entre 2017 et 2028.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Programme boursier

(ABM FN) Voici les points principaux de l'agenda financier belge jusqu'au mardi 26 octobre 2021.

MARDI 19 OCTOBRE 2021

- Pas de points à l’agenda.

MERCREDI 20 OCTOBRE 2021

07:00 Barco - Résultats troisième trimestre
07:00 WDP - Résultats troisième trimestre
17:45 Wereldhave Belgium - Résultats troisième trimestre
00:00 TINC - Réunion annuelle

JEUDI 21 OCTOBRE 2021

07:00 Orange Belgium - Résultats troisième trimestre
07:00 Sipef - Résultats troisième trimestre
17:45 Econocom - Résultats troisième trimestre
00:00 MDxHealth - Résultats troisième trimestre

VENDREDI 22 OCTOBRE 2021

- Pas de points à l’agenda.

LUNDI 25 OCTOBRE 2021

17:40 Vastned Retail Belgium - Résultats troisième trimestre

MARDI 26 OCTOBRE 2021

- Pas de points à l’agenda.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Cofinimmo investit aux Pays-Bas

(ABM FN) Cofinimmo a acquis deux centres de soins résidentiels aux Pays-Bas pour environ 23 millions d’euros. C'est ce qu'a annoncé l'investisseur immobilier lundi soir. 

Les centres sont situés dans les villes de Hellendoorn et Nijverdal, dans l'est des Pays-Bas.

Les baux doubles nets actuels pour les centres de soins résidentiels ont une durée moyenne restante d'environ 6 ans. Le rendement locatif brut est supérieur à 6 pour cent.

Cet investissement a été inclus dans les prévisions d'investissement pour 2021, selon Cofinimmo.

"L'acquisition de ces deux centres de soins résidentiels aux Pays-Bas, qui offrent des soins de qualité et personnalisés, s'inscrit pleinement dans notre stratégie, qui consiste à acquérir des bâtiments de soins de qualité", a déclaré le PDG Jean-Pierre Hanin dans une note. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Bruxelles sous pression

(ABM FN) La bourse de Bruxelles a commencé la semaine en mode mineur. Le Bel20 a été tiré dans le rouge par la baisse des actions d'Umicore et de Galapagos. L'indice principal a clôturé la journée de lundi en baisse de 0,6 pour cent à 4.178,35 points.

Ailleurs en Europe, les marchés boursiers ont également été sous pression lundi après des chiffres macroéconomiques chinois décevants. 

Le produit intérieur brut de la Chine a augmenté au cours du dernier trimestre de 4,9 pour cent sur une base annuelle. Les économistes s'attendaient à une croissance de 5,1 pour cent, après une augmentation de 7,9 pour cent au deuxième trimestre. 

L'industrie manufacturière chinoise a ralenti à 3,1 pour cent en septembre, mais les ventes au détail ont progressé plus rapidement. 

"L'économie chinoise ralentit", a déclaré l'économiste Luc Aben de la banque d'investissement Kempen Van Lanschot. "C'est ennuyeux pour la Chine, mais aussi pour l'Europe", a ajouté l'économiste, car 10 pour cent des exportations européennes sont destinées à la Chine. 

"Les perturbations dues aux nouvelles épidémies de coronavirus et aux lockdowns qui en découlent, les pénuries d'électricité, les problèmes dans le secteur immobilier, la réduction des mesures de stimulation économique du gouvernement et le durcissement de la législation pour que les entreprises distribuent davantage les richesses se font sentir dans l'économie chinoise", a noté Aben.

"Nous ne supposons pas actuellement que le refroidissement de l'économie chinoise sera trop problématique", a déclaré l'économiste.

En outre, la production industrielle aux États-Unis a ralenti de manière inattendue en septembre. La production a diminué de 1,3 pour cent, alors que les économistes avaient prévu une augmentation de 0,2 pour cent. 

Les constructeurs de logements américains se sont montrés plus confiants en octobre, selon l'Association nationale des constructeurs de logements. 

L'euro/dollar s'échangeait à 1,1603.

Actions en hausse et en baisse

Dans l'indice principal, Sofina a pris la tête avec une hausse de 1,5 pour cent, tandis qu'Umicore a perdu 3,9 pour cent et Galapagos 3,8 pour cent. 

Umicore a légèrement abaissé ses perspectives pour 2021 et s'attend désormais à ce que le résultat opérationnel ajusté approche le milliard d'euros. Auparavant, le résultat opérationnel ajusté devait être supérieur à 1 milliard d'euros. Cette révision reflète la baisse récente des prix des platinoïdes, tels que le rhodium et le palladium, ainsi qu'un impact plus fort que prévu des pénuries mondiales de semi-conducteurs pour la production automobile.

Aujourd'hui, l'accent a également été mis sur UCB. La société pharmaceutique basée à Bruxelles doit encore attendre un certain temps avant que le régulateur américain, la FDA, ne se prononce sur le bimekizumab. Un retard dans l'approbation du bimekizumab aux États-Unis est décevant à première vue, mais il confirme que la FDA n'a pas d'autres problèmes avec la demande et que la future approbation américaine est presque sûre à 100 pour cent, a déclaré Kepler Cheuvreux. Le titre a réussi à transformer une perte d'ouverture en un gain de 0,8 pour cent.

Sur la deuxième ligne, Mithra a gagné 3,4 pour cent. Les investisseurs ont bien réagi à la nouvelle selon laquelle Leon Van Rompay restera PDG.

La semaine dernière, Recticel a annoncé son intention de vendre une division, ce qui a mis le titre sous pression. L'action a poursuivi sa progression avec une augmentation de 1,2 pour cent. 

Tessenderlo voit son projet de construction d'une deuxième usine à gaz partir en fumée après que le ministre flamand de la justice et de l'exécution, de l'environnement, de l'énergie et du tourisme a décidé de ne pas délivrer de permis. La décision du gouvernement flamand de ne pas accorder de permis pour la deuxième usine de gaz à Tessenderlo est un coup dur pour le projet, bien qu'une résistance soit encore possible, note l'analyste Wim Hoste de KBC Securities. L'action a néanmoins augmenté de 0,8 pour cent.

L'assureur néerlandais NN Group a informé Fagron qu'il possède plus de 15 pour cent des actions du compilateur pharmaceutique. L'action a progressé de 1,0 pour cent.

Parmi les plus petites actions, Wereldhave Belgium a augmenté de 4,3 pour cent. Bone Therapeutics a perdu 5,7 pour cent. 

Wall Street

À la clôture des marchés européens, les bourses américaines étaient légèrement dans le vert.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Programme boursier

(ABM FN) Voici les points principaux de l'agenda financier belge jusqu'au mardi 26 octobre 2021.

MARDI 19 OCTOBRE 2021

- Pas de points à l’agenda.

MERCREDI 20 OCTOBRE 2021

07:00 Barco - Résultats troisième trimestre
07:00 WDP - Résultats troisième trimestre
17:45 Wereldhave Belgium - Résultats troisième trimestre
00:00 TINC - Réunion annuelle

JEUDI 21 OCTOBRE 2021

07:00 Orange Belgium - Résultats troisième trimestre
07:00 Sipef - Résultats troisième trimestre
17:45 Econocom - Résultats troisième trimestre
00:00 MDxHealth - Résultats troisième trimestre

VENDREDI 22 OCTOBRE 2021

- Pas de points à l’agenda.

LUNDI 25 OCTOBRE 2021

17:40 Vastned Retail Belgium - Résultats troisième trimestre

MARDI 26 OCTOBRE 2021

- Pas de points à l’agenda.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Un début de semaine peu inspirant en vue sur Wall Street

(ABM FN) Wall Street semble prête à débuter la nouvelle semaine boursière avec de petites pertes lundi, après une forte performance vendredi.

Les contrats à terme laissent entrevoir des pertes fractionnelles près d'une demi heure avant l'ouvertuer.

Il n'y a pas de résultats majeurs d'entreprises à l'ordre du jour aujourd'hui, et l'agenda macro n'est pas très chargé non plus, avec seulement la production industrielle avant le début de la séance et, pendant les heures de bourse, la confiance des constructeurs immobiliers américains.

Ce matin, les résultats macroéconomiques de la Chine étaient déjà décevants. Les chiffres de la croissance molle rappellent au marché que la Chine est en train de perdre son élan, déclare le DPI Edward Park de Brooks Macdonald. Mais cela montre aussi comment la crise énergétique et les perturbations de la chaîne d'approvisionnement frappent la croissance mondiale, estime-t-il.

Le produit intérieur brut chinois a augmenté au dernier trimestre de 4,9 pour cent sur une base annuelle. Les économistes s'attendaient toutefois à une croissance de 5,1 pour cent, après une augmentation de 7,9 pour cent au deuxième trimestre.

Le secteur manufacturier chinois a ralenti à 3,1 pour cent en septembre, mais les ventes au détail ont augmenté à un rythme plus rapide.

Selon les analystes de Monex Europe, les chiffres chinois ont alimenté les inquiétudes actuelles concernant la chaîne d'approvisionnement. Avec les inquiétudes concernant l'inflation, cela a pesé sur les marchés des actions ce matin, a déclaré Jim Reid, économiste à la Deutsche Bank.

L'euro/dollar se négociait à 1,1607 et le pétrole était en hausse d'environ 1,5 pour cent.

Actualités des entreprises

"Les solides résultats trimestriels [de la semaine dernière] ont nourri l'euphorie de nombreux investisseurs", explique le spécialiste des investissements Kevin Verstraete de Lynx. Les valeurs financières, en particulier, ont stimulé le marché boursier américain.

Aujourd'hui, c'est calme en termes de chiffres, mais plus tard dans la semaine, c'est plus chargé. Mardi, le marché prêtera attention à Johnson & Johnson, Manpower et Netflix, entre autres.

Mercredi, c'est au tour d'IBM et de Tesla, suivis jeudi par Intel et Snap. Vendredi, American Express et Honeywell clôturent la semaine.

Selon Bloomberg, le ministère chinois de l'informatique envisagerait d'inclure les contenus et les vidéos de Tencent et de ByteDance dans les résultats de recherche de Baidu, par exemple. Cela signifierait également qu'une partie du chiffre d'affaires de Tencent, par exemple, disparaîtrait dans les moteurs de recherche. Baidu devrait ouvrir en hausse de plus de 5 pour cent.

International Exchange a vendu une participation de 9,85 pour cent dans Euroclear à Silver Lake pour 709 millions d'euros.

Clôture à Wall Street

L'indice principal S&P 500 a augmenté  de 0,8 pour cent vendredi, à 4 471,37 points, l'indice Dow Jones a gagné 1,1 pour cent à 35 294,76 points et le Nasdaq a clôturé en hausse de 0,5 pour cent à 14 897,34 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Mise à jour boursière: Umicore entraîne le Bel20 dans le rouge

(ABM FN) La bourse de Bruxelles a plongé plus profondément dans le rouge lundi après-midi. Le Bel20 a baissé de 0,6 pour cent à 4.179,19 points, en partie à cause de la chute de Umicore. 

L'action Umicore a chuté de 4,4 pour cent après que la société a légèrement abaissé ses perspectives pour 2021 et s'attend désormais à ce que le résultat opérationnel ajusté approche le milliard d'euros. Auparavant, le résultat opérationnel ajusté devait être supérieur à 1 milliard d'euros. Cette révision reflète la baisse récente des prix des platinoïdes, tels que le rhodium et le palladium, ainsi qu'un impact plus fort que prévu des pénuries mondiales de semi-conducteurs pour la production automobile.

UCB a également été initialement parmi les plus grands perdants ce matin, mais a pu se rattraper à la mi-journée. L'action a maintenant augmenté de 1,4 pour cent. UCB doit encore s'armer de patience avant que la FDA, autorité de surveillance américaine, ne se prononce sur le bimekizumab. Un retard dans l'approbation du bimekizumab aux États-Unis est décevant à première vue, mais il confirme que la FDA n'a pas d'autres problèmes avec la demande et que la future approbation américaine est presque sûre à 100 pour cent, a déclaré Kepler Cheuvreux. 

Sur la deuxième ligne, Recticel a poursuivi sa progression avec un gain de 1,1 pour cent. La semaine dernière, Recticel a annoncé son intention de vendre une division, ce qui a mis l'action sous pression.

Tessenderlo voit son projet de construction d'une deuxième usine à gaz partir en fumée, après que le ministre flamand de la justice et de l'exécution, de l'environnement, de l'énergie et du tourisme a décidé de ne pas délivrer de permis. La décision du gouvernement flamand de ne pas accorder de permis pour la deuxième usine de gaz à Tessenderlo est un coup dur pour le projet, bien qu'une résistance soit encore possible, note l'analyste Wim Hoste de KBC Securities. Néanmoins, l'action a augmenté d'un petit 0,2 pour cent.

L'assureur néerlandais NN Group a informé Fagron qu'il possède plus de 15 pour cent des actions du compilateur pharmaceutique. L'action a augmenté de 0,7 pour cent.

Parmi les plus petites actions, Wereldhave Belgium a gagné 3,2 pour cent, tandis qu'Accentis a perdu 4 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Analyse boursière: reprise attendue chez Barco

(ABM FN) Barco aura montré une reprise au troisième trimestre, mais n'a pas encore totalement digéré la crise du coronavirus. C'est ce que prévoient les analystes qui ont contribué au consensus de l'entreprise. 

Les commandes du troisième trimestre auront augmenté en glissement annuel de 157,6 millions à 237,4 millions d'euros, selon le consensus. Ainsi, Barco a enregistré une forte reprise, mais n'a pas encore pu laisser complètement derrière elle la crise du coronavirus. Au troisième trimestre 2019, Barco avait encore reçu 275,6 millions d'euros de commandes. 

Le chiffre d'affaires consolidé du troisième trimestre s'élève selon le consensus à 200,4 millions d'euros, dont 74,2 millions pour la division Entertainment, 58,8 millions pour Enterprise et 67,4 millions pour Healthcare. 

La période estivale est restée morose avec des départs en vacances et pas encore un retour massif au bureau, souligne Degroof Petercam. En septembre, cela a déjà dû être un peu mieux, avec plus de visites au cinéma, de travail de bureau et d'attention aux soins standards dans les hôpitaux, selon l'analyste Kris Kippers de Degroof Petercam.  Selon l'analyste, les pénuries ont encore gêné Barco au troisième trimestre.

En outre, l'analyste de Degroof pense que la journée des investisseurs début novembre sera cruciale.

Kippers a également souligné que les investisseurs ne devaient pas oublier que Barco disposait d'un buffer de 263 millions d'euros à la fin du mois de juin, qui peut être utilisé pour des acquisitions.

L'analyste Trion Reid de Berenberg est également impatient d'entendre ce que les nouveaux co-PDG, An Steegen et Charles Beaudouin, ont à dire en novembre. D'ici là, Reid s'attend à une certaine pression sur le cours.

Outlook 

Pour le quatrième trimestre, le consensus prévoit 242,9 millions d'euros de commandes et 249,1 millions d'euros de chiffre d'affaires. Au cours des trois derniers mois de 2020, ils étaient respectivement de 189,7 millions d'euros et de 195,4 millions d'euros. 

Pour l'ensemble de l'année fiscale, le consensus est que Barco recevra 947 millions d'euros de commandes, et réalisera 817,1 millions d'euros de ventes avec un résultat brut d’exploitation de 74,3 millions et un résultat opérationnel de 31,2 millions d'euros. Cela signifierait une marge du résultat opérationnel de 3,8 pour cent, bien supérieure aux 1,3 pour cent réalisé en 2020.

Barco présentera ses résultats mercredi matin. 

L'action a chuté de 0,8 pour cent lundi à 7,49 euros.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Le rouge domine les bourses européennes

(ABM FN) Les bourses européennes étaient en baisse à la mi-journée lundi, bien que les baisses soient modestes.

L'indice large STOXX Europe 600 a baissé de 0,4 pour cent à 467,61 points, le DAX allemand a enregistré une perte de 0,5 pour cent à 15.503,62 points et le CAC 40 français a reculé de 0,8 pour cent à 6.674,94 points. Le FTSE 100 britannique était en baisse de 0,2 pour cent à 7.217,87 points.

"Les chiffres macroéconomiques décevants de la Chine ce matin pèsent sur le sentiment en Europe", a déclaré l'analyste de marché Michael Hewson de CMC Markets. Le produit intérieur brut de la Chine a augmenté de 4,9 pour cent en glissement annuel. Les économistes avaient prévu une croissance de 5,1 pour cent.

Selon les analystes de Monex Europe, les chiffres chinois ont alimenté les inquiétudes actuelles concernant la chaîne d'approvisionnement. Avec les inquiétudes concernant l'inflation, cela a pesé sur les marchés boursiers ce matin, a déclaré l'économiste Jim Reid de la Deutsche Bank.

Le prix du baril de pétrole brut a clôturé en hausse vendredi, le pétrole Brent s'échangeant même au-dessus de 85 dollars le baril. Les prix du pétrole ont augmenté après que l'Agence internationale de l'énergie (AIE) a noté un "énorme" passage au brut parmi les producteurs d'électricité jeudi, alors que les pénuries de gaz naturel, de gaz naturel liquéfié et de charbon persistent.

Les prix du pétrole ont vu une partie de leurs gains se dissiper plus tard dans la journée après que les dernières données de l'agence américaine de l'énergie aient montré que les stocks de pétrole brut américains ont augmenté pour la troisième semaine consécutive. Dans les échanges de ce matin, les prix du pétrole ont rebondi avec un gain d'environ un pour cent.

L'euro/dollar était coté à 1,1579, contre 1,1606 à la clôture des échanges américains vendredi.

Lundi, deux chiffres sont prévus aux Etats-Unis sur le plan macro-économique. Tout d'abord, les chiffres de la production industrielle pour le mois de septembre, suivis des données sur la confiance des constructeurs de maisons. En Europe, l'agenda est vide.  

Actualités des entrreprises

Philips a initialement perdu plus de deux pour cent à Amsterdam après que les résultats aient été conformes aux attentes du consensus. Au cours de la matinée, la perte a été réduite à 1,4 pour cent. Philips table désormais sur une croissance à un résultat du chiffre d'affaires comparable pour 2021, avec une amélioration "modeste" de la marge du résultat opérationnel ajusté. Philips prévoyait précédemment une croissance à un chiffre des ventes comparables d'environ 5 pour cent et une augmentation de la marge du résultat opérationnel ajustée de 60 points de base.

Umicore révise légèrement ses perspectives pour 2021 et s'attend désormais à ce que le résultat opérationnel ajusté approche le milliard d'euros. Auparavant, le résultat opérationnel ajusté devait être supérieur à 1 milliard d'euros. Cette révision reflète la baisse récente des prix des platinoïdes, tels que le rhodium et le palladium, ainsi qu'un impact plus fort que prévu des pénuries mondiales de semi-conducteurs pour la production automobile. L'action a perdu 3,9 pour cent à Bruxelles, ce qui en fait l'une des plus fortes baisses de l'Eurostoxx 600. 

Remy Cointreau a également été un grand perdant avec 2,2 pour cent. 

À Francfort, Deutsche Bank était en tête avec un gain modeste de 0,8 pour cent.

Les actions européennes du secteur du luxe sont sous pression ce lundi, après les informations selon lesquelles la Chine souhaite introduire un impôt sur la fortune. Kering a perdu 2,7 pour cent à Paris ce matin, tandis que LVMH a chuté de 2,9 pour cent et Hermès de 2,1 pour cent. Swatch et Burberry ont cédé environ 1,5 pour cent. Le week-end dernier, l'agence de presse Reuters a rapporté, sur la base d'un essai paru dans Qiushi, une revue académique du Parti communiste, que le président chinois Xi Jinping souhaitait faire pression pour l'introduction d'un impôt sur la fortune afin de remédier à la disparité des richesses dans le pays.

La Chine envisage d'autoriser les entreprises de médias telles que Tencent et ByteDance à partager leur contenu avec leurs rivaux, a écrit lundi l'agence de presse Bloomberg en s'appuyant sur des sources. L'action Prosus, qui détient une participation dans Tencent, a chuté de 1,5 pour cent à Amsterdam.

Contrats à terme Wall Street 

Les bourses américaines sont confrontées à une ouverture en légère baisse ce lundi. 

L'indice principal S&P 500 a augmenté vendredi de 0,8 pour cent à 4.471,37 points, l'indice Dow Jones a gagné 1,1 pour cent à 35.294,76 points et le Nasdaq a clôturé en hausse de 0,5 pour cent à 14.897,34 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Mise à jour boursière: Bruxelles se redresse

(ABM FN) La bourse de Bruxelles est toujours dans le rouge à la mi-journée, bien que les pertes du matin aient été plus que réduites de moitié.

L'indice Bel20 était en baisse de 0,2 pour cent à 4.196,05 points.

Les bourses ont été marquées par plusieurs éléments négatifs lundi. Les taux d'intérêt augmentent à nouveau dans le monde entier, ce qui exerce une pression sur les marchés. Entre autres, maintenant que des signes indiquent que l'inflation commence à monter en flèche dans plusieurs pays.

Un trader dans la salle des marchés de KBC montre les derniers chiffres de la Nouvelle-Zélande. "L'inflation en Nouvelle-Zélande s'est accélérée au troisième trimestre de cette année, passant de 1,3 pour cent en glissement trimestriel à 2,2 pour cent, bien au-delà des attentes d'une augmentation de 1,5 pour cent", a déclaré le trader.

"À 4,9 pour cent en glissement annuel, les prix ont maintenant atteint le taux d'augmentation le plus rapide depuis une décennie. Ces chiffres sont susceptibles d'inciter la banque centrale de Nouvelle-Zélande à resserrer davantage sa politique lors de sa réunion du 24 novembre", prévoit le trader.  Par exemple, le taux d'intérêt à court terme à 2 ans de la Nouvelle-Zélande a augmenté de 24 points de base ce matin pour atteindre son plus haut niveau depuis début 2019. Nous constatons également une hausse des taux d'intérêt aux États-Unis ce matin sur les marchés asiatiques, ainsi qu'en Europe.

Certains chiffres chinois décevants sont également à l'origine d'un sentiment déprimé. L'économie chinoise a connu une croissance inférieure aux prévisions au troisième trimestre de cette année. Le produit intérieur brut chinois a augmenté de 4,9 pour cent sur une base annuelle. Les économistes avaient prévu une croissance de 5,1 pour cent.

Un ralentissement est également évident dans les ventes au détail en Chine, qui ont augmenté plus rapidement en septembre qu'en août, mais ont fortement diminué par rapport à juillet. Les ventes ont augmenté de 4,4 pour cent en glissement annuel en septembre. En août, il s'agissait encore d'une augmentation de 2,5 pour cent. Mais en juillet, l'augmentation était encore de 8,5 pour cent.

Enfin, la production industrielle chinoise a augmenté de 3,1 pour cent, après une hausse de 5,3 pour cent en août. En juillet, l'augmentation était de 6,4 pour cent.

Le taux de change euro/dollar s'échangeait à 1,1580.

Actions en hausse et en baisse

La plus forte baisse aujourd'hui a été enregistrée par Umicore, avec une perte de 3,8 pour cent. Umicore a légèrement révisé ses perspectives pour 2021 et s'attend désormais à ce que le résultat opérationnel ajusté approche le milliard d'euros. Auparavant, le résultat opérationnel ajusté devait être supérieur à un milliard d'euros. Cette révision reflète la baisse récente des prix des platinoïdes, tels que le rhodium et le palladium, ainsi qu'un impact plus fort que prévu des pénuries mondiales de semi-conducteurs pour la production automobile.

UCB figure également parmi les plus grands perdants avec une perte de X pour cent. UCB doit encore patienter avant que le régulateur américain, la FDA, ne se prononce sur le bimekizumab. On s'attendait à ce que la FDA donne une réponse définitive vendredi dernier quant à l'octroi ou non d'une demande de licence biologique pour son traitement au bimekizumab contre le psoriasis modéré à sévère. L'action a gagné 1,8 pour cent.

Parmi les plus petites actions, Recticel poursuit sa progression avec un gain de 1,0 pour cent. La semaine dernière, Recticel a annoncé son intention de vendre une division, ce qui a mis l'action sous pression.

Tessenderlo a vu son projet de construction d'une deuxième usine à gaz partir en fumée après que le ministre flamand de la justice et de l'exécution, de l'environnement, de l'énergie et du tourisme a décidé de ne pas délivrer de permis. L'action a néanmoins gagné 0,6 pour cent.

L'assureur néerlandais NN Group a notifié à Fagron qu'il détient plus de 15 pour cent des actions du compilateur pharmaceutique. L'action a augmenté de 0,7 pour cent.

Parmi les plus petites actions, Nyxoah a gagné 1,9 pour cent et Balta a perdu 4,0 pour cent. À la fin de ce mois, le groupe des tapis présentera ses résultats.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Analyse boursière: la croissance future d'Umicore est déjà intégrée dans les prix

(ABM FN) Degroof Petercam abaissera légèrement ses attentes pour 2021 et 2022 après l'avertissement sur les bénéfices d'Umicore, mais maintient les valorisations pour 2023, ainsi que l'objectif de cours de 55,00 euros. C'est ce qui ressort d'un rapport de Degroof lundi.

La question clé est maintenant de savoir ce que l'avertissement d'Umicore signifie pour 2022, selon l'analyste Frank Claassen. "Le consensus des analystes prévoit une baisse de l'EBIT ajusté à 902 millions d'euros. Compte tenu de l'EBIT du second semestre, nous nous attendons à ce que ce consensus diminue également légèrement", a déclaré Degroof Petercam.

La banque prévoit d'abaisser ses évaluations pour 2022 de 959 millions d'euros à environ 900 millions d'euros en 2022. "Compte tenu de la faible visibilité, nous ne prévoyons pas de modifier substantiellement nos estimations pour 2023 sur la base du communiqué de presse d'aujourd'hui", a ajouté Claassen.

Degroof Petercam a également noté que les actions Umicore se négocient déjà à des niveaux records. Selon le courtier, une grande partie de la croissance attendue est déjà prise en compte.

Par conséquent, Degroof Petercam maintient sa recommandation Conserver, également en raison de la nature imprévisible des prix des métaux précieux et parce que Rechargeable Battery Materials a encore beaucoup à prouver.

Néanmoins, Umicore devrait figurer en bonne place sur le radar des investisseurs particulièrement soucieux de l'ESG, a noté Claassen. "Toute faiblesse du cours de l'action peut donc constituer une opportunité intéressante d'entrer sur le marché à long terme.

L'action Umicore a chuté de 4,7 pour cent lundi, à 50,32 euros.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Analyse boursière: Tessenderlo ne recevra pas de permis environnemental pour son usine de gaz

(ABM FN) La décision du gouvernement flamand de ne pas accorder de permis pour la deuxième usine de gaz à Tessenderlo est un coup dur pour le projet, bien qu'une opposition soit encore possible. C'est ce qu'a déclaré lundi matin l'analyste Wim Hoste de KBC Securities.

Le groupe industriel a indiqué vendredi qu'il avait été informé de la décision du ministre flamand de ne pas accorder de permis pour la construction d'une deuxième centrale à gaz de 900 MW.

Cela implique un investissement d'environ 500 millions d'euros, estime la maison de courtage, moyennant quoi il est difficile d'estimer quelles sont les chances de Tessenderlo en cas de procès. Cependant, une ligne à travers le projet a peu d'impact sur le cas d'investissement de KBC Securities, car le projet n'a pas encore été inclus dans l'évaluation de l'analyste en raison de l'incertitude.

KBC souligne toutefois que Tessenderlo pourrait se voir infliger une amende pour avoir participé à un appel d'offres sans disposer d'un permis environnemental.

La valorisation de Tessenderlo reste attractive selon KBC.

KBC Securities a maintenu donc la recommandation Renforcer avec un objectif de cours de 43,00 euros. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Analyse boursière: la baisse du cours de l'action UCB est une opportunité d'achat

(ABM FN) Un retard dans l'approbation du bimekizumab aux États-Unis est décevant à première vue, mais il confirme que la FDA n'a pas d'autres problèmes avec l'application et que la future approbation américaine est presque 100 pour cent certaine. C'est la conclusion de la bourse de Kepler Cheuvreux de ce lundi.

Ce retard est entièrement dû à la décision du régulateur américain de visiter le site de production. Toutefois, en raison des restrictions coronaires, cela prend plus de temps, alors qu'UCB pensait avoir reçu une réponse définitive de la FDA à la mi-octobre.

Selon Kepler, le retard devrait être de 4 ou 5 mois, bien que le régulateur américain n'ait pas donné de calendrier. Cela ne changera pas grand-chose à la valeur finale d'UCB ou du bimekizumab, mais pourrait entraîner un ajustement des bénéfices pour 2022, selon les analystes.

"Nous réaffirmons que la plupart des ventes maximales de bime devraient de toute façon provenir d'autres maladies, comme le rhumatisme psoriasique. Nous sommes très confiants que ces résultats seront clairement les meilleurs de leur catégorie et que ces nouvelles indications sont sous-estimées", a déclaré le courtier.

Les analystes recommandent d'acheter UCB sur la pression du cours de l'action, compte tenu des résultats attendus dans les prochaines semaines. Kepler a une recommandation d'achat et un objectif de cours de 105,00 euros par action pour UCB.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Mise à jour boursière: Bruxelles ouvre dans le rouge

(ABM FN) La bourse de Bruxelles a débuté la semaine en baisse lundi. Le Bel20 a perdu 0,8 pour cent à 4 170,85 points.

La plus forte baisse aujourd'hui a été enregistrée par Umicore, avec une perte de 4,4 pour cent. Umicore a légèrement révisé ses perspectives pour 2021 et s'attend désormais à ce que l'EBIT ajusté approche le milliard d'euros. Auparavant, l'EBIT ajusté devait être supérieur à 1 milliard d'euros. Cette révision reflète la baisse récente des prix des platinoïdes, tels que le rhodium et le palladium, ainsi qu'un impact plus fort que prévu des pénuries mondiales de semi-conducteurs pour la production automobile.

UCB figure également parmi les plus grands perdants avec une perte de 1,8 pour cent. UCB doit encore patienter avant que le régulateur américain, la FDA, ne se prononce sur le bimekizumab. On s'attendait à ce que la FDA donne une réponse définitive vendredi dernier quant à l'octroi ou non d'une demande de licence biologique pour son traitement au bimekizumab contre le psoriasis modéré à sévère.

Seules 5 des 20 actions sont actuellement dans le vert dans le Bel20, dont Ageas et Telenet qui ont pris la tête avec des gains de 0,5 et 0,3 pour cent.

Parmi les plus petites actions, Recticel poursuit sa progression avec un gain de 1,6 pour cent. La semaine dernière, Recticel a annoncé son intention de vendre une division, ce qui a mis l'action sous pression.

Tessenderlo a vu son projet de construction d'une deuxième usine à gaz partir en fumée après que le ministre flamand de la justice et de l'exécution, de l'environnement, de l'énergie et du tourisme a décidé de ne pas délivrer de permis. L'action a néanmoins gagné 0,5 pour cent.

L'assureur néerlandais NN Group a notifié à Fagron qu'il détient plus de 15 pour cent des actions du compilateur pharmaceutique. L'action a augmenté de 0,8 pour cent.

Parmi les plus petites actions, Wereldhave Belgium a gagné 1,9 pour cent et Balta a perdu 4,7 pour cent. À la fin de ce mois, le groupe de tapis publiera ses résultats.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Analyse boursière: Jefferies prévoit une ouverture en baisse pour Umicore

(ABM FN) Le courtier américain Jefferies s'attend à une baisse limitée de l'action Umicore, après l'avertissement sur les bénéfices que le spécialiste du recyclage des métaux a publié lundi avant les heures de bourse. C'est ce qu'a déclaré le courtier dans une brève réaction à l'avertissement.

Umicore a abaissé ses prévisions d'EBIT ajusté pour 2021 à près d'un milliard d'euros. Jefferies n'a pas été entièrement surpris. La banque elle-même visait déjà 944 millions d'euros. Toutefois, selon Jefferies, le consensus des analystes prévoit toujours un EBIT ajusté de 1,012 milliard d'euros. Ce chiffre est donc légèrement supérieur aux prévisions d'Umicore, qui prévoyaient un peu moins d'un milliard d'euros.

La révision à la baisse des prévisions est due à la baisse des prix des platinoïdes tels que le rhodium, à la pression exercée sur la production automobile dans le monde entier et à la hausse des coûts de transport et d'énergie, a déclaré la banque d'affaires.

"Nous nous attendons à une réaction légèrement négative du cours de l'action ce matin, étant donné l'ampleur de la réduction du consensus", a déclaré Jefferies.

Jefferies s'attend à ce que l'EBIT ajusté de la division Recyclage soit inférieur à l'attente du consensus de 615 millions d'euros en raison de la baisse des prix des métaux précieux. L'attente de Jefferies est de 535 millions d'euros.

Toutefois, l'EBIT attendu de la division Automotive Catalysts va encore doubler par rapport à 2020, prévoit Jefferies.

Le courtier a une recommandation Conserver pour Umicore avec un objectif de cours 48,00 euros. Vendredi dernier, Umicore a clôturé à 52,48  euros par action.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Bruxelles vers une ouverture sans changements

(ABM FN) La bourse de Bruxelles ouvrira sans changements ou en légère baisse lundi. Vendredi, l'indice principal a clôturé en légère hausse à 4.205,30 points.

"Les données macroéconomiques décevantes de la Chine ce matin pèseront sur le sentiment en Europe", a déclaré Michael Hewson, analyste de marché chez CMC Markets.

En Asie, les marchés boursiers du Japon, de Hong Kong et de la Chine ont chuté après que des chiffres ont montré que l'économie chinoise a connu une croissance beaucoup plus lente au troisième trimestre. Le produit intérieur brut chinois a augmenté de 4,9 pour cent sur une base annuelle. Les économistes avaient prévu une croissance de 5,1 pour cent.

Les contrats à terme américains sont également en légère baisse ce lundi, après que Wall Street ait connu sa meilleure semaine depuis des mois la semaine dernière, suite à de solides données sur les entreprises et des chiffres macroéconomiques rassurants.

"La semaine dernière, les marchés boursiers européens ont encore enregistré de bonnes performances malgré un début de semaine faible, le FTSE 100 britannique clôturant même à son plus haut niveau depuis dix-neuf mois", a déclaré Hewson de CMC.

Si les résultats des entreprises sont encore largement salués par les investisseurs, y compris ceux de Morgan Stanley et de Citigroup, le marché reste prudent quant aux attentes pour la période à venir, soulignant les problèmes de chaîne d'approvisionnement et une forte hausse des prix de l'énergie entraînant des pressions à la hausse. Ce dernier point pourrait inciter les banques centrales à retirer leurs mesures de soutien plus tôt que prévu.

"La grande incertitude du moment reste la durée de cette période d'inflation plus élevée", a déclaré Allen Bond, analyste de marché chez Jensen Investment Management. "Nous sommes à la recherche de signes et de données qui nous donneront un aperçu de la manière dont les entreprises vont gérer cela, ainsi que des contraintes de la chaîne d'approvisionnement", a-t-il déclaré.

Selon un sondage du Wall Street Journal, les économistes estiment que les problèmes de chaîne d'approvisionnement et l'inflation élevée persisteront au moins jusqu'à l'année prochaine et constituent un risque plus important pour l'économie que la crise du coronavirus. Les estimations d'inflation des économistes sont actuellement nettement plus élevées que celles faites en juillet, tandis qu'une croissance économique plus faible est attendue à court terme.

Le prix du baril de pétrole brut a clôturé en hausse vendredi, le pétrole Brent s'échangeant même au-dessus de 85 dollars le baril entre-temps. Les prix du pétrole ont augmenté après que l'Agence internationale de l'énergie (AIE) a noté un "énorme" passage au brut parmi les producteurs d'électricité jeudi, alors que les pénuries de gaz naturel, de gaz naturel liquéfié et de charbon persistent.

Les prix du pétrole ont vu une partie de leurs gains se dissiper plus tard dans la journée après que les dernières données de l'agence américaine de l'énergie EIA ont montré que les stocks de pétrole brut américains ont augmenté pour la troisième semaine consécutive. Dans les échanges asiatiques ce matin, les prix du pétrole ont rebondi avec un gain de 1,5 pour cent.

L'euro/dollar était coté à 1,1579. À la clôture des bourses américaines vendredi, la paire de devises évoluait toujours à 1,1606 et à la clôture des bourses européennes, il y avait toujours  1,1599 sur les tableaux.

Lundi, deux rapports sont prévus aux Etats-Unis sur le plan macro-économique. Tout d'abord, les chiffres de la production industrielle pour le mois de septembre, suivis des données sur la confiance des constructeurs immobiliers. En Europe, l'agenda est vide.  

Actualités des entreprises

Umicore révise légèrement ses perspectives pour 2021 et s'attend désormais à ce que l'EBIT ajusté approche le milliard d'euros. Auparavant, l'EBIT ajusté devait être supérieur à 1 milliard d'euros. Cette révision reflète la baisse récente des prix des platinoïdes, tels que le rhodium et le palladium, ainsi qu'un impact plus fort que prévu des pénuries mondiales de semi-conducteurs pour la production automobile.

UCB devra faire preuve de patience pendant un certain temps avant que le régulateur américain, la FDA, ne rende son verdict sur le bimekizumab. On s'attendait à ce que la FDA donne une réponse définitive vendredi dernier quant à l'octroi ou non d'une demande de licence biologique pour son traitement bimekizumab contre le psoriasis modéré à sévère.

Tessenderlo voit son projet de construction d'une deuxième usine à gaz partir en fumée après que le ministre flamand de la Justice et de l'Exécution, de l'Environnement, de l'Énergie et du Tourisme a décidé de ne pas délivrer de licence.

L'assureur néerlandais NN Group a informé Fagron qu'il possède plus de 15 pour cent des actions du compilateur pharmaceutique.

Clôture à Wall Street

L'indice principal S&P 500 a augmenté vendredi de 0,8 pour cent à 4 471,37 points, l'indice Dow Jones a gagné 1,1 pour cent  à 35 294,76 points et le Nasdaq a clôturé en hausse de 0,5 pour cent à 14 897,34 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Umicore réduit ses perspectives de bénéfices

(ABM FN) Umicore a émis un avertissement sur les bénéfices lundi avant les heures de négociation.

Umicore révise légèrement ses perspectives pour 2021 et s'attend désormais à ce que l'EBIT ajusté approche le milliard d'euros. Auparavant, l'EBIT ajusté devait être supérieur à 1 milliard d'euros.

Cette révision reflète la baisse récente des prix des platinoïdes, tels que le rhodium et le palladium, ainsi qu'un impact plus fort que prévu de la pénurie mondiale de semi-conducteurs pour la production automobile.

Par exemple, la pénurie de semi-conducteurs dans les activités Automotive Catalysts a un impact plus grave que prévu sur la production automobile. Les calendriers de production des constructeurs automobiles sont de plus en plus volatiles et les chiffres de production sont régulièrement revus à la baisse, a souligné Umicore.

Dans le secteur des matériaux pour batteries rechargeables, les tendances de la demande de matériaux cathodiques NMC reflètent les ajustements des calendriers de production et de qualification des véhicules électriques en raison de la pénurie de semi-conducteurs, dont les effets se prolongent bien au-delà de 2022 selon Umicore.

En conséquence, le démarrage de la production commerciale de la nouvelle usine de matériaux cathodiques d'Umicore à Nysa, en Pologne, sera reporté au deuxième trimestre de 2022.

Toutefois, grâce à la hausse des prix du cobalt et des matériaux spéciaux similaires, l'EBIT du business group Energy & Surface Technologies pour 2021 sera conforme au consensus actuel.

"En supposant que les prix actuels des métaux précieux se maintiennent jusqu'à la fin de l'année, Umicore continue de s'attendre à ce que l'EBIT ajusté pour l'ensemble de l'année des activités Recycling atteigne des niveaux exceptionnels, bien supérieurs à ceux de l'année dernière, bien que légèrement inférieurs au consensus actuel du marché qui ne reflète pas encore la récente baisse des prix des platinoïdes", a déclaré Umicore lundi. Le rhodium et le palladium, en particulier, ont fortement baissé par rapport à la fin du mois de juillet.

De solides performances attendues en 2021

"Malgré ce contexte de marché plus difficile, Umicore reste pleinement sur la bonne voie pour réaliser une performance exceptionnelle en 2021", a déclaré le groupe. "Umicore part de l'hypothèse que la situation de l'approvisionnement en semi-conducteurs ne se détériorera pas davantage de manière significative et tient compte de la hausse des coûts de transport et des prix de l'énergie. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Programme boursier

(ABM FN) Voici les points principaux de l'agenda financier belge jusqu'au lundi 25 octobre 2021.

LUNDI 18 OCTOBRE 2021

18:00 Exmar - Résultats troisième trimestre

MARDI 19 OCTOBRE 2021

- Pas de points à l’agenda.

MERCREDI 20 OCTOBRE 2021

07:00 Barco - Résultats troisième trimestre
07:00 WDP - Résultats troisième trimestre
17:45 Wereldhave Belgium - Résultats troisième trimestre
00:00 TINC - Réunion annuelle

JEUDI 21 OCTOBRE 2021

07:00 Orange Belgium - Résultats troisième trimestre
07:00 Sipef - Résultats troisième trimestre
17:45 Econocom - Résultats troisième trimestre
00:00 MDxHealth - Résultats troisième trimestre

VENDREDI 22 OCTOBRE 2021

- Pas de points à l’agenda.

LUNDI 25 OCTOBRE 2021

17:40 Vastned Retail Belgium - Résultats troisième trimestre

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Les investisseurs se concentrent sur les chiffres du troisième trimestre

(ABM FN) Au cours de la semaine à venir, les investisseurs accorderont une attention particulière aux chiffres des entreprises avec le début d'une nouvelle saison de résultats, tandis que l'agenda macroéconomique comprendra quelques chiffres sur l'inflation et les indices des directeurs d'achats.
 
La saison des chiffres bat son plein et attire l'attention des investisseurs. Aux États-Unis, nous avons déjà eu les grandes sociétés financières et la semaine prochaine nous verrons beaucoup d'autres secteurs.
 
"En raison de la base de comparaison facile, nous pourrions dire qu'il s'agit d'une saison de chiffres facile. Cependant, il y a deux réserves", a déclaré Philippe Gijsels, responsable de la stratégie de marché chez BNP Paribas Fortis, à ABM Financial News la semaine dernière. " Premièrement, que fait le marché avec ces chiffres ? D'autre part, il y a la hausse des prix des matières premières, dont l'impact devrait se faire sentir principalement au cours des prochains trimestres. À cet égard, les perspectives seront importantes. Tout le monde veut avoir une idée des prix d'achats et des marges. Ils seront plutôt prudents, je pense. Cela pourrait donner lieu à des surprises négatives", a déclaré l'économiste.
 
Lundi, nous commençons la semaine macro avec la croissance économique chinoise, ainsi que la production industrielle du pays et celle de son principal concurrent, les États-Unis.
 
Mardi, une balance commerciale japonaise est prévue.
 
La hausse des prix de toutes sortes inquiète les investisseurs, les entreprises et les ménages. Mercredi, nous aurons quelques informations supplémentaires, sous la forme des données d'inflation du Royaume-Uni, accompagnées des prix à la production dans ce pays et de l'inflation dans la zone euro avec, notamment, les prix à la production de l'État membre le plus important, l'Allemagne.
 
Un jour plus tard, jeudi, nous aurons les chiffres de la confiance des consommateurs hollandais et belges. Aux États-Unis, nous verrons les indicateurs avancés et les applications de soutien hebdomadaires.
 
Vendredi, nous clôturerons la semaine avec un autre chiffre sur l'inflation japonaise, mais surtout avec des indices composites des directeurs d'achats, du Japon, de nombreux pays européens et des États-Unis.
 
Saison des chiffres
 
Au niveau national, la saison des chiffres commence plutôt tranquillement. Lundi, nous aurons les chiffres de la compagnie de gaz Exmar. Mercredi, nous verrons les résultats de Barco, WDP et Wereldhave Belgium. Jeudi, nous verrons les comptes d'Orange Belgium, Sipef, Econocom et MDxHealth.
 
À l'étranger, il y a déjà beaucoup de résultats. La journée de lundi commence avec une entreprise importante, Philips. Mardi, Worldline, Danone, Remy Cointreau, Halliburton, Johnson & Johnson, Manpowergroup, Philip Morris, Procter & Gamble, Netflix et United Airlines ouvriront leurs livres.
 
Mercredi, ASML, Nestlé, Roche, Deliveroo, Abbott Laboratories, IBM, PPG Industries et Tesla auront suivront.
 
Jeudi, nous portons notre attention sur Unilever, Carrefour, SAP, Barclays, American Airlines, AT&T, Dow Inc, Nucor, Intel et Snap. Vendredi, American Express et Honeywell clôtureront la semaine. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par thomas

Tessenderlo n'obtient pas de permis pour la construction d'une deuxième centrale à gaz

(ABM FN) Tessenderlo voit échouer son projet de construction d'une deuxième centrale à gaz après que le ministre flamand de la Justice, de l'Environnement, de l'Énergie et du Tourisme a décidé de ne pas délivrer de permis.

Le groupe industriel a indiqué vendredi qu'il avait appris la décision du ministre flamand de ne pas accorder de permis pour la construction d'une deuxième centrale à gaz de 900 MW à Tessenderlo.

La société a déclaré qu'elle étudierait d'abord la décision de manière approfondie avant de décider de toute autre mesure.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par thomas

Le groupe NN détient plus de 15 pour cent de Fagron.

(ABM FN) L'assureur hollandais NN Group a informé Fagron qu'il détient plus de 15 pour cent des actions de la société pharmaceutique. Fagron l'a annoncé par un communiqué de presse vendredi soir.

Au 13 octobre 2021, le groupe NN détenait une participation de 15,22 pour cent dans Fagron.

Capital Group a déclaré qu'au 13 octobre 2021, il détenait une participation de 3,82 pour cent, ce qui ramène le groupe sous le seuil de notification de 5 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par thomas

UCB dans la salle d'attente de la FDA

(ABM FN) UCB doit encore patienter avant que le régulateur américain, la FDA, ne se prononce sur le produit bimekizumab. La société pharmaceutique cotée à Bruxelles l'a annoncé samedi.

On s'attendait à ce que la FDA donne une réponse définitive vendredi sur l'octroi ou non d'une 'Biologics License Application' pour son traitement bimekizumab contre le psoriasis modéré à sévère.

Samedi, l'entreprise a annoncé que la FDA les a informé du fait que, en raison des restrictions corona, l'organisme de réglementation n'avait pas été en mesure de mener à bien ses inspections en Europe à temps. La FDA considère que ces inspections sont nécessaires pour approuver la demande.

Selon UCB, la FDA n'a mentionné que les restrictions corona dans la lettre comme raison du retard. 

UCB est en contact avec la FDA et tente de programmer les inspections de ses installations dès que possible. On ne sait toujours pas quand cela pourra avoir lieu.

Bimekizumab a déjà été approuvé par l'Union européenne et le Royaume-Uni au début de cette année.

Les analystes estiment que le pic des ventes de bimekizumab se situe dans les milliards de dollars, la banque d'investissement Jefferies l'estimant même à 4 milliards de dollars. Le marché américain est essentiel à cet égard. Ce marché est beaucoup plus important que le marché européen ou britannique.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par thomas

Recticel critique la communication de Greiner

(ABM FN) Recticel estime que son attaquant Greiner ne présente pas les faits correctement. C'est ce qui ressort d'un communiqué de presse publié vendredi par la société holding belge. 

Commentant la vente par Recticel de la division Engineered Foams à l'entreprise américaine Carpenter, Greiner a déclaré que l'offre est basée sur une valeur d'entreprise de 1.173 millions d'euros, soit 20,80 euros par action Recticel. 

"Cela ne correspond pas au prospectus de Greiner, qui fait état d'une valeur d'entreprise de 1.058 millions ou 18,80 euros par action", a souligné Recticel vendredi. 

L'offre de Greiner donne une valeur implicite de seulement 411 millions d'euros à la division Isolation, ce qui est nettement inférieur à l'évaluation moyenne du consensus des courtiers, qui est de 708 millions d'euros, a ajouté Recticel. 

En dehors de l'approbation des actionnaires et des conditions habituelles, notamment l'approbation réglementaire et un audit de confirmation, il n'y a pas d'autres conditions auxquelles l'offre de Carpenter est soumise. Il n'y a pas de condition de financement, a souligné Recticel.

La société holding a également annoncé que le résultat de l'audit de Carpenter sera annoncé avant l'assemblée extraordinaire des actionnaires en décembre. 

Recticel a également déclaré que la cession de la division Sleep Comfort est en bonne voie pour être signée au cours du quatrième trimestre, après quoi la clôture pourrait avoir lieu au cours du premier trimestre 2022. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Mithra confirme Leon Van Rompay comme PDG

(ABM FN) Mithra a confirmé la nomination de Leon Van Rompay au poste de PDG. C’est ce qu’a annoncé la biotech vendredi soir. 

Van Rompay a été nommé CEO par intérim en février de cette année, après que François Fornieri ait démissionné pour une période maximale de 12 mois. 

Finalement, Fornieri a décidé de se retirer complètement, permettant à Van Rompay d'être nommé PDG. 

L'entreprise affirme que l'expérience de Van Rompay dans le secteur pharmaceutique d’enregistrer des progrès.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

La biotech pèse sur le Bel20

(ABM FN) La bourse de Bruxelles a clôturé la semaine en très légère hausse, alors qu’ailleurs en Europe l’optimisme semblait l’avoir emporté. 

Le Bel20 a clôturé vendredi à 4.205,30 points, contre 4.145,07 points la semaine dernière. 

Selon l’économiste en chef Bernard Keppenne de CBC Banque, les marchés boursiers européens étaient portés par les premiers résultats trimestriels d’entreprises qui étaient bons. Keppenne souligne par exemple la très bonne performance de LVMH, qui a présenté des résultats meilleurs d’attendus. 

Les attentes sont d’ailleurs, selon l’économiste, également hauts pour cette saison. Le marché s’attend, de manière générale, à une poursuite de la progression des bénéfices des entreprises, qui sera plus marquée en Europe qu’aux États-Unis, souligne Keppenne. 

“La tendance [pour les résultats] est positive”, pense Keppenne. 

Par ailleurs, l’économiste souligne également une certaine “maturité” des marchés concernant les taux et la politique monétaire des banques centrales. C’est pour cette raison que les minutes de la Federal Reserve, publiées mercredi, n’ont pas causé beaucoup de mouvement, explique Keppenne. Ces minutes ont confirmé que le tapering allait être entamé cette année, mais que le processus se ferait lentement, mais sûrement, ajoute l’économiste. 

Et en fin, le fait que le gouvernement chinois ait déclaré que la dette d’Evergrande était gérable à court terme vient ajouter un dose d’optimisme, pense Keppenne. 

Le fait que l’indice principal bruxellois reste en retrait par rapport à cette tendance s’explique selon Keppenne par la composition du Bel20, qui est dès lors beaucoup plus sensible aux hausses et aux baisses de certaines actions. Aujourd’hui ce sont les biotechs qui tirent le Bel20 vers le bas, mais il suffit parfois que l’action du poids lourd AB InBev enregistre une belle performance pour que le Bel20 se remettent, souligne l’économiste. 

Au niveau macroéconomique, les investisseurs se sont vus présentés plusieurs chiffres belges. Ainsi, l’inflation belge selon l’indice européen harmonisé des prix à la consommation a diminué sur base mensuelle, de 4,7 pour cent en août à 3,8 pour cent en septembre. 

Par ailleurs les exportations belges ont explosé, progressant sur base annuelle de pas moins de 31,5 pour cent en août. Les importations ont également fortement augmenté, de 29 pour cent. 

La production dans le secteur de la construction par contre a ralenti au mois d’août. L’indice a enregistré une baisse de 2,1 procent par rapport au mois de juillet. 

L’euro/dollar s’échangeait à 1,1599. 

Actions en hausse et en baisse

Dans l'indice principal, Aperam a pris la tête avec une hausse de 2,4 pour cent, tandis que les biotechs Galapagos et Argen-X étaient en baisse de respectivement 2,3 et 1,5 pour cent. AB InBev a également chuté de 1,6 pour cent.

Les investisseurs d'UCB attendent toujours une décision de la FDA américaine à propos du bimekizumab pour le traitement du psoriasis. Les analystes comptent sur une approbation. Le feu vert serait déjà largement acquis, estiment les experts du marché, mais un rejet pourrait avoir des conséquences majeures pour le cours de l'action UCB, craignent-ils. UCB a clôturé en hausse de 0,8 pour cent.

En outre, l'action Cofinimmo ne ressent pas l'impact de la nouvelle selon laquelle les autorités belges envisagent de renforcer les règles de précompte professionnel pour les investisseurs en immobilier de santé, ce qui, selon Kepler Cheuvreux, pourrait nuire à Cofinimmo, alors qu'Aedifica et Care Property Invest sont épargnés. L’action Cofinimmo a même progressé de 0,5 pour cent et celle d'Aedifica de 0,2 pour cent. Care Property aussi gagné 0,6 pour cent.

Sur la deuxième ligne, Euronav a augmenté de 5,8 pour cent après une toute nouvelle recommandation d'achat d'ABN AMRO Oddo, qui a relevé l'objectif de cours à 10,00 euros. La principale raison de ces augmentations est que John Fredriksen continue à racheter des actions Euronav, selon la banque. Fredriksen détient désormais une participation de 9,8 pour cent dans Euronav. 

Retail Estates a repris le portefeuille immobilier de De Vleterbeek, comme annoncé au début du mois, et a émis 560 689 nouvelles actions à 63,95 euros chacune pour financer cette reprise. L'action a progressé de 1,9 pour cent.

AG Real Estate et Atenor vont coopérer pour le redéveloppement du Centre de Communication Nord (CCN) à Bruxelles. Le titre d’Atenor a augmenté de 1,0 pour cent. 

Le fait qu'Agfa-Gevaert augmente ses prix pour la troisième fois n'est pas une surprise pour Degroof Petercam, mais cela signifie qu'une amélioration de la marge prendra encore plus de temps. KBC Securities a abaissé l’objectif de cours pour Agfa de 4,75 à 4,40 euros avec une recommandation Renforcer inchangée. L’action a chuté de 1,7 pour cent.

Parmi les plus petites actions, Exmar a gagné 5,8 pour cent et Nyxoah a perdu 7,6 pour cent.

Wall Street

À la clôture des marchés européens, les bourses américaines étaient également en hausse.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Programme boursier

(ABM FN) Voici les points principaux de l'agenda financier belge jusqu'au lundi 25 octobre 2021.

LUNDI 18 OCTOBRE 2021

18:00 Exmar - Résultats troisième trimestre

MARDI 19 OCTOBRE 2021

- Pas de points à l’agenda.

MERCREDI 20 OCTOBRE 2021

07:00 Barco - Résultats troisième trimestre
07:00 WDP - Résultats troisième trimestre
17:45 Wereldhave Belgium - Résultats troisième trimestre
00:00 TINC - Réunion annuelle

JEUDI 21 OCTOBRE 2021

07:00 Orange Belgium - Résultats troisième trimestre
07:00 Sipef - Résultats troisième trimestre
17:45 Econocom - Résultats troisième trimestre
00:00 MDxHealth - Résultats troisième trimestre

VENDREDI 22 OCTOBRE 2021

- Pas de points à l’agenda.

LUNDI 25 OCTOBRE 2021

17:40 Vastned Retail Belgium - Résultats troisième trimestre

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Mise à jour boursière: Bruxelles attend la décision de la FDA concernant UCB

(ABM FN) La bourse de Bruxelles a connu peu de changements vendredi après-midi, les investisseurs attendant principalement l'approbation éventuelle du bimekizumab d'UCB par la FDA américaine.

Le Bel20 est resté inchangé à 4 202,13 points. 

Dans l'indice principal, Aperam a pris la tête avec une hausse de 1,9 pour cent, tandis que les sociétés de biotechnologie Galapagos et Argen-X se sont retrouvées en bas de l'indice avec des pertes de 1,6 et 2,1 pour cent.

Pour le reste, nous attendons avec impatience des nouvelles concernant le bimekizumab d'UCB. Aujourd'hui, la FDA américaine rend son jugement. Les analystes comptent sur une approbation. Les experts du marché estiment que l'approbation a déjà été largement donné, mais ils craignent qu'un rejet n'ait un impact majeur sur le cours de l'action UCB. UCB a perdu 0,3 pour cent.

En outre, l'action Cofinimmo ne ressent pas l'impact de la nouvelle selon laquelle les autorités belges envisagent de renforcer les règles de précompte professionnel pour les investisseurs en immobilier de santé, ce qui, selon Kepler Cheuvreux, pourrait nuire à Cofinimmo, alors qu'Aedifica et Care Property Invest sont épargnés. L'action de Cofinimmo est restée inchangée et celle d'Aedifica a baissé de 0,6 pour cent. Care Property a également perdu 0,6 pour cent.

Sur la deuxième ligne, Euronav a augmenté de 4,5 pour cent après une toute nouvelle recommandation d'achat d'ABN AMRO Oddo, qui a relevé l'objectif de cours à 10,00 euros. La principale raison de ces augmentations est que John Fredriksen continue à racheter des actions Euronav, selon la banque. Fredriksen détient désormais une participation de 9,8 pour cent dans Euronav. 

Retail Estates a repris le portefeuille immobilier de De Vleterbeek, comme annoncé au début du mois, et a émis 560 689 nouvelles actions à 63,95 euros chacune pour financer cette reprise. L'action a progressé de 1,5 pour cent.

AG Real Estate et Atenor vont coopérer pour le redéveloppement du Centre de Communication Nord (CCN) à Bruxelles. Le titre d’Atenor a augmenté de 1,0 pour cent. 

Le fait qu'Agfa-Gevaert augmente ses prix pour la troisième fois n'est pas une surprise pour Degroof Petercam, mais cela signifie qu'une amélioration de la marge prendra encore plus de temps. KBC Securities a abaissé l’objectif de cours pour Agfa de 4,75 à 4,40 euros avec une recommandation Renforcer inchangée. L’action a chuté de 1,5 pour cent.

Parmi les plus petites actions, Nyxoah a perdu 8,0 pour cent et Accentis a gagné 5,3 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

D'Ieteren reçoit un dividende de Belron

(ABM FN) La société holding belge D'Ieteren recevra un dividende intérimaire de 150 millions d'euros de sa filiale Belron. Cette décision a été prise aujourd'hui lors d'une assemblée générale extraordinaire de Belron.

D'Ieteren possède 50,01 pour cent des actions de Belron et a donc droit à une distribution de 150 millions d'euros.

Le dividende sera versé au quatrième trimestre de 2021.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Les contrats à terme prévoient une ouverture en hausse à Wall Street

(ABM FN) Wall Street ouvrira en hausse vendredi. A l'heure du déjeuner, les contrats à terme sur le S&P étaient en hausse de 0,3 pour cent.

Jeudi, les bourses américaines ont clôturé dans le vert de manière convaincante. Les résultats de sociétés financières telles que Morgan Stanley et Bank of America ont été accueillis positivement, tout comme les publications macroéconomiques concernant le marché du travail et l'inflation aux États-Unis.

"Nous pouvons dire que les bourses américaines sont pleinement 'risk on' et que les investisseurs n'ont pas peur de négocier des actifs plus risqués", selon Naeem Aslam, analyste de marché chez AvaTrade.

Selon Aslam, la saison des résultats trimestriels a été positive jusqu'à présent et les résultats du secteur bancaire américain ont été très solides. Goldman Sachs sera la dernière grande institution financière à publier ses résultats vendredi après-midi. Vendredi après-midi, Goldman Sachs a été la dernière grande institution financière à ouvrir ses livres et, comme ses pairs, elle a réussi à dépasser les attentes.

Sur le plan macroéconomique, la journée de vendredi sera centrée sur cinq publications, dont les ventes au détail et les prix à l'importation de septembre, ainsi que l'indice de confiance des consommateurs d'octobre de l'Université du Michigan.

Pour les ventes au détail américaines, une baisse de 0,2 pour cent est attendue en septembre. Les prix à l'importation devraient avoir augmenté de 0,5 pour cent.

Les ventes au détail américaines ont augmenté de manière inattendue de 0,7 pour cent en septembre, alors qu'une baisse de 0,2 pour cent avait été prévue. Les prix à l'importation, qui devaient augmenter de 0,5 pour cent, ont en fait augmenté de 0,4 pour cent.

L'indice Empire State, qui reflète l'évolution de l'industrie dans la région de New York, est passé de 34,3 à 19,8 entre septembre et octobre.
Aslam a également souligné la hausse du bitcoin, qui s'échangeait autour de 59 300 dollars vendredi. "Il semble presque certain que [le régulateur] SEC autorisera le premier ETF en bitcoin, ce qui est un moment spécial pour la communauté crypto qui l'attend depuis 2018", a déclaré l'analyste de marché.

L'euro/dollar s'échange à 1,1605 à l'heure du déjeuner. Le baril de WTI continue d'augmenter et coûte désormais près de 82 dollars.

Actualités des entreprises

Goldman Sachs a réalisé des revenus plus élevés dans le domaine de la banque d'investissement au troisième trimestre et les revenus et bénéfices totaux ont également dépassé les attentes. Les provisions pour créances douteuses ont diminué par rapport à l'année précédente. L'action devrait ouvrir en hausse de 2 pour cent vendredi.

Alcoa ouvrira en hausse de 5 pour cent vendredi. Au troisième trimestre, les ventes ont augmenté grâce à la hausse des prix de l'aluminium et un bénéfice record a été réalisé. Alcoa est également resté positif pour le reste de l'année 2021, mais a mis en garde contre la poursuite de la pression inflationniste sur les matières premières, entre autres.

Johnson & Johnson a transféré un certain nombre d'activités liées à ses produits de talc dans une société distincte pour laquelle elle a déposé le bilan. En agissant de la sorte, J&J espère faciliter la conclusion d'un accord dans le cadre de nombreuses poursuites judiciaires prolongées qui affirment que son talc contient des substances cancérigènes. J&J a toujours nié cela. Le cours de l'action a augmenté d'un demi pour cent avant le début de la journée.

Facebook doit mieux informer ses utilisateurs sur la manière dont il traite les données, selon l'organisme irlandais de surveillance de la vie privée. Une proposition préliminaire qui pourrait voir Facebook condamné à une amende comprise entre 28 et 36 millions d'euros a été rendue publique par l'organisation à but non lucratif NOYB, qui a porté l'affaire en 2018. Le régulateur irlandais n'a pas encore annoncé officiellement sa décision. Pour l'instant, le titre se dirige vers une ouverture en légère baisse vendredi.

Clôture à Wall Street

Les bourses américaines ont clôturé en hausse jeudi. Le S&P 500 a augmenté de 1,7 pour cent pour clôturer à 4 438,26 points, l'indice Dow Jones a gagné 1,6 pour cent à 34 912,56 points et le Nasdaq a terminé en hausse de 1,7 pour cent à 14 823,43 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Umicore signe deux contrats pour le lithium

(ABM FN) Umicore a signé plusieurs contrats de fourniture de lithium à long terme avec Ganfeng Lithium et Vulcan Energy Resources. C'est ce que le groupe a annoncé vendredi après-midi pendant les heures de marché.

Les contrats ont une durée initiale de cinq ans et peuvent être prolongés d'un commun accord.

Le lithium est une matière première importante pour la production de matériaux cathodiques utilisés dans les batteries lithium-ion des véhicules électriques. Umicore vise à répondre à la demande croissante de matériaux cathodiques de la part de ses clients automobiles mondiaux.

L'accord avec la société chinoise Ganfeng Lithium porte sur les livraisons de lithium à partir de 2022 et couvrira une part importante des futurs besoins en lithium d'Umicore en Asie.

L'accord avec la société Vulcan Energy Resources, basée en Allemagne, est effectif à partir de 2025. Umicore pourra acheter entre 28.000 et 42.000 tonnes pendant la durée du contrat.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Les bourses européennes en hausse vers midi

(ABM FN) Les marchés boursiers européens ont évolué à la hausse vendredi, dans un marché qui semble préférer l'attente de résultats d'entreprises pour le troisième trimestre à l'inquiétude liée à la hausse des prix de l'énergie.  

L'indice général STOXX Europe 600 a enregistré un gain de 0,3 pour cent à 466,00 points vendredi vers midi. Le DAX allemand a augmenté de 0,4 pour cent pour atteindre 15 523,80 points. Le CAC 40 français a enregistré une hausse de 0,5 pour cent à 6 721,85 points. L'indice britannique FTSE a augmenté de 0,2 pour cent pour atteindre 7 220,13 points vendredi.

Le taux d'inflation en France s'est établi à 2,2 pour cent en glissement annuel en septembre, soit une accélération de la croissance des prix des produits de consommation par rapport à août. Sur une base mensuelle, elle a ralenti avec un plus de 0,2 pour cent contre 0,6 pour cent en août.

En août, les exportations de la zone euro ont augmenté de 0,3 pour cent sur une base mensuelle, en données corrigées des variations saisonnières.

Cet après-midi aux Etats-Unis, les prix à l'importation pour septembre, l'indice Empire State pour octobre, les stocks des entreprises pour août et la confiance préliminaire des consommateurs pour octobre mesurée par l'Université du Michigan.

En outre, la réunion de plusieurs jours entre les ministres des finances des pays qui font partie du G20 et les présidents des banques centrales concernées s'achèvera aujourd'hui.

Le pétrole s'est négocié à la hausse vendredi. Le contrat à terme West Texas Intermediate de décembre était en hausse de 0,8 pour cent à 81,98 dollars, tandis que le contrat à terme Brent de novembre était à 84,75 dollars, soit un gain de 0,9 pour cent.

L'euro/dollar était coté à 1,1607. Au début de la journée de négociation, la paire de devises évoluait à 1,1612 et à la clôture des échanges américains, une lecture de 1,1599 était à l'ordre du jour.
 
Actualités des entreprise

À Paris et à Francfort, les plus étaient majoritaires, avec à Paris l'action de Renault en tête avec un gain de 4 pour cent et à Francfort l'action de Deutsche Bank avec un gain de 3,1 pour cent. À Amsterdam, les valeurs technologiques ont à nouveau eu le vent en poupe et à Londres, la chute du cours de Pearson de 12,5 pour cent a été frappante. Les ventes de livres destinés aux collèges et aux universités ont été décevantes.

Contrats à terme Wall Street 

Les marchés boursiers américains devraient ouvrir en hausse vendredi. Les contrats à terme sur l'indice S&P 500 étaient en hausse de 0,2 pour cent.

Le S&P 500 a augmenté de 1,7 pour cent jeudi à la clôture à 4 438,26 points, l'indice Dow Jones a gagné 1,6 pour cent à 34 912,56 points et le Nasdaq a terminé en hausse de 1,7 pour cent à 14 823,43 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

L'inflation belge baisse

(ABM FN) Le taux d'inflation belge a diminué en septembre par rapport à août. C'est ce qui ressort vendredi des chiffres de Statbel.

L'inflation belge selon l'indice européen harmonisé des prix à la consommation a diminué sur une base mensuelle, passant de 4,7 pour cent en août à 3,8 pour cent en septembre.

L'inflation de base était de 1,7 pour cent en septembre, contre 2,9 pour cent en août. L'année dernière, la période des soldes a été déplacée de juillet à août, ce qui a un impact sur la base de comparaison.

En revanche, l'inflation de l'indice des prix à la consommation a atteint 2,9 pour cent le mois dernier, contre 2,7 pour cent en août.

Le gaz, le mazout, l'électricité, les carburants, le tabac et les voyages à forfait ont eu un effet positif sur l'indice, tandis que la viande, les vêtements, le pain et les céréales, les loyers et les fruits ont eu un effet négatif. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Les exportations belges continuent de croître

(ABM FN) Les exportations belges se sont très fortement redressées en août, par rapport aux chiffres de 2020. C'est ce qui ressort vendredi des chiffres de la Banque nationale de Belgique.

Les exportations ont augmenté de 31,5 pour cent. C'est un peu plus que l'augmentation de 29 pour cent des importations.

Comme en juillet, les exportations vers l'Asie ont à nouveau bien marché, notamment vers le Japon et l'Inde. La croissance des exportations vers le Japon s'explique principalement par les exportations de vaccins corona, tandis que les diamants sont à l'origine de l'augmentation des exportations vers l'Inde, souligne la banque.

"Par pays, le commerce avec les pays européens, et en particulier avec l'Allemagne et les Pays-Bas, est resté le principal moteur de la croissance au cours des mois de juin à août 2021", a indiqué la BNB.

La moyenne mobile trimestrielle des exportations de biens était positive de 29,6 pour cent en glissement annuel en août.

Pour les importations, la hausse de la moyenne mobile trimestrielle a été de 27,0 pour cent en août. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Baisse de la production dans le secteur de la construction

(ABM FN) La production de la construction belge a diminué en août. C'est ce qu'ont montré vendredi les chiffres préliminaires de l'office statistique StatBel.

En août 2021, l'indice désaisonnalisé de la production dans la construction montre une baisse de 2,1 pour cent par rapport à juillet 2021.

L'indice corrigé pour les effets calendrier montre une baisse de 2,5 pour cent par rapport à août 2020.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Mise à jour boursière: Bruxelles perd complètement ses bénéfices

(ABM FN) La bourse de Bruxelles a perdu tout ses gains d’ouverture vendredi. Peu avant 11 heures, le Bel20 a chuté de 0,1 pour cent à 4.200,75 points. 

Ailleurs, le sentiment boursier était plutôt positif, grâce aux bons résultats trimestriels et à la baisse des taux d'intérêt, a souligné le gestionnaire d'investissement Simon Wiersma d'ING. 

La baisse des taux d'intérêt suggère que les investisseurs voient un nouveau ralentissement de la croissance économique et de l'inflation à venir, a déclaré Wiersma. 

"Ils semblent maintenant soudainement s'inquiéter du fait que les banques centrales vont relever les taux directeurs plus tôt que prévu. Cela permettrait non seulement de lutter contre l'inflation mais aussi de ralentir la croissance", indique l’observateur de marché. Mais il ne s'agit que de "spéculations", a souligné Wiersma.

Sur le plan macro-économique, la journée de vendredi est très calme. Les investisseurs seront attentifs aux ventes au détail américaines et à la confiance des consommateurs calculée par l'Université du Michigan. 

Selon l'économiste en chef Bernard Keppenne de CBC Banque, l'attention est déjà focalisée sur lundi, où une série de chiffres chinois sont à l'ordre du jour. 

L'euro/dollar s’échangeait à 1,1606. 

Actions en hausse et en baisse

Dans l'indice principal, Aperam a pris la tête avec une augmentation de 2,4 pour cent, tandis que Argen-x a perdu 1,6 pour cent. 

Les autorités belges envisagent de renforcer les règles relatives au précompte professionnel pour les investisseurs dans l'immobilier de santé, ce qui, selon Kepler Cheuvreux, pourrait nuire à Cofinimmo, tandis qu'Aedifica et Care Property Invest seraient épargnés. L’action Cofinimmo a diminué de 0,1 pour cent et celle d'Aedifica de 0,6 pour cent. Care Property a également perdu 0,8 pour cent. 

Sur la deuxième ligne, Euronav a augmenté de 1,2 pour cent après une toute nouvelle recommandation d'achat d'ABN AMRO Oddo, qui a relevé l'objectif de cours à 10,00 euros. La principale raison de ces augmentations est que John Fredriksen continue à racheter des actions Euronav, selon la banque. Fredriksen détient désormais une participation de 9,8 pour cent dans Euronav. 

Retail Estates a repris le portefeuille immobilier de De Vleterbeek, comme annoncé au début du mois, et a émis 560 689 nouvelles actions à 63,95 euros chacune pour financer cette reprise. L'action a progressé de 0,7 pour cent.

AG Real Estate et Atenor vont coopérer pour le redéveloppement du Centre de Communication Nord (CCN) à Bruxelles. Le titre d’Atenor a augmenté de 0,1 pour cent. 

Le fait qu'Agfa-Gevaert augmente ses prix pour la troisième fois n'est pas une surprise pour Degroof Petercam, mais cela signifie qu'une amélioration de la marge prendra encore plus de temps. KBC Securities a abaissé l’objectif de cours pour Agfa de 4,75 à 4,40 euros avec une recommandation Renforcer inchangée. L’action a chuté de 0,4 pour cent.

Xior a perdu 1,4 pour cent. 

Parmi les petites valeurs, Nyxoah a gagné 2,0 pour cent et Texaf a chuté de 2,5 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Analyse boursière: ABN AMRO Oddo place Euronav sur la liste d'achat

(ABM FN) ABN AMRO Oddo a augmenté sa recommandation pour Euronav à Outperform vendredi, en portant l’objectif de cours  10,00 euros. 

La principale raison de ces augmentations est que John Fredriksen continue à acheter des actions Euronav, selon l'analyste Thijs Berkelder. Fredriksen détient désormais une participation de 9,8 pour cent dans Euronav. 

"Nous ne pouvons que supposer que Fredriksen tentera de débloquer la valeur marchande cachée d'Euronav et, compte tenu de ses antécédents, il y a de fortes chances qu'il y parvienne", a déclaré Berkelder. 

En outre, l'analyste a noté que la valeur de marché intrinsèque d'Euronav a également augmenté pour atteindre environ 10 euros par action, alors que la valeur intrinsèque dans les comptes d'Euronav est de 8,50 euros. "Euronav a toujours été conservatrice", estime Berkelder.

L’action Euronav a progressé de 1,3 pour cent vendredi à 8,95 euros.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Analyse boursière: une éventuelle modification du précompte professionnel toucherait Cofinimmo

(ABM FN) Les autorités belges envisagent de renforcer les règles relatives au régime du précompte professionnel pour les promoteurs immobiliers de soins de santés, ce qui aurait un impact direct  négatif sur Cofinimmo. C’est ce qu’estiment les analystes de Kepler Cheuvreux en réaction à la nouvelle. 

Le seuil permettant de bénéficier d'un régime fiscal favorable, c'est-à-dire d'une retenue à la source sur les dividendes de 15 au lieu de 30 pour cent, pourrait être relevé. Actuellement, les sociétés immobilières peuvent bénéficier de ce régime si au moins 60 pour cent de leur portefeuille est constitué d'immobilier de santé. Toutefois, ce seuil pourrait être revu à 80 pour cent.

Selon Kepler, cette mesure n’aura pas d’impact sur Aedifica et Care Property Inest, mais bien sur Cofinimmo. 

Les analystes soulignent toutefois qu’Aedifica pourrait aussi être exposée à ce changement quand les actifs au Royaume-Uni ne seront plus considérés comme européen à partir de 2026. 

Pour Cofinimmo, Kepler souligne que malgré que la société soit exposée à plus de 60 pour cent aux soins de santé cette semaine, le régime de précompte mobilier de 15 pour cent ne peut pas être appliqué sur le dividende de 2021 payé en 2022. 

“Ceci montre à quel point l’État belge ne peut pas être fiable en matière de précompte mobilier”, conclu Kepler.

Kepler souligne que le dividende de Cofinimmo, avec un rendement de 4,4 pour cent, est généreux, en comparaison avec le secteur. Le rendement d’Aedifica est de 2,9 pour cent et de 3,1 pour cent pour Care Property.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Analyse boursière: la troisième augmentation de prix confirme les temps difficiles pour Agfa

(ABM FN) Le fait qu'Agfa-Gevaert augmente ses prix pour la troisième fois n'est pas une surprise, mais cela signifie que l'amélioration des marges prendra plus de temps. C'est ce qu'a déclaré vendredi l'analyste Kris Kippers de Degroof Petercam. 

Étant donné que les prix n'ont cessé d'augmenter au cours des derniers mois et qu'Agfa avait déjà prévenu d'un second semestre difficile en raison de la hausse des coûts et de contrats qui ne pouvaient être ajustés que lentement, l'augmentation du prix des plaques d'impression offset n'est pas une grande surprise, souligne l'analyste.

À chaque augmentation de 100 dollars du prix pour une tonne d'aluminium représente un coût de 4,3 millions d’euros pour Agfa, estime Kippers.

Sur la base des prix spot actuels, l'impact pourrait facilement dépasser 30 millions de dollars, ajoute Kippers.  

L'analyste est convaincu qu'Agfa prend les bonnes mesures en augmentant les prix, en ajustant les contrats et en réduisant davantage les coûts. Cependant, tout cela prend plus de temps et une amélioration n'est donc pas immédiatement en vue. 

Degroof Petercam a maintenu sa recommandation Conserver avec un objectif de cours de 3,95 euros. 

L'action a augmenté de 0,5 pour cent vendredi pour atteindre 3,78 euros. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Le point sur les marchés boursiers : Bruxelles commence en hausse

(ABM FN) La bourse de Bruxelles a ouvert vendredi, comme prévu, en hausse. Peu après le gong d'ouverture, le Bel20 a augmenté de 0,3 pour cent pour atteindre 4.215,72 points. 

Dans l'indice principal, Melexis a pris la tête avec une augmentation de 1,0 pour cent, tandis qu'Argen-x a perdu 0,9 pour cent.

En deuxième ligne, Euronav a gagné 1,3 pour cent. Le trader Bert van der Pol de Today's Group a signalé une recommandation d'achat d'ABN AMRO Oddo pour Euronav. EVS a chuté de 1,3 pour cent. 

Parmi les plus petites actions, Acacia a augmenté de 2,5 pour cent et Nyrstar a perdu 4,4 pour cent. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Forte baisse des ventes de voitures en Belgique - ACEA

(ABM FN) Les immatriculations de voitures particulières neuves en Belgique ont chuté de 26,4 pour cent en septembre, tandis que dans l'Union européenne, les immatriculations ont diminué de 23,1 pour cent. C'est ce qu'a indiqué vendredi l'ACEA, l'organisation européenne de l'industrie automobile.

En Belgique, le nombre d'immatriculations a diminué le mois dernier pour atteindre 26.554 voitures. Après les neuf premiers mois de 2021, il y a maintenant une baisse de 6,0 pour cent sur une base annuelle. Dans l'UE, les ventes après neuf mois sont encore supérieures de 6,6 pour cent.

La France a enregistré un recul de 20,5 pour cent en septembre, tandis que l'Allemagne, de loin la plus grande nation en terme de volumes de l'UE, a fait état d'une baisse de 25,7 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News
Marchés
BEL20