Programme boursier

(ABM FN) Voici les points principaux de l'agenda financier belge jusqu'au mercredi 22 septembre 2021.

MERCREDI 15 SEPTEMBRE 2021

- Pas de points à l’agenda.

JEUDI 16 SEPTEMBRE 2021

17:45 Miko - Résultats semestriels

VENDREDI 17 SEPTEMBRE 2021

07:00 Biotalys - Résultats semestriels
18:00 ABO-group - Résultats semestriels
00:00 Unifiedpost - Résultats semestriels

LUNDI 20 SEPTEMBRE 2021

- Pas de points à l’agenda.

MARDI 21 SEPTEMBRE 2021

- Pas de points à l’agenda.

MERCREDI 22 SEPTEMBRE 2021

00:00 ASIT Biotech - Résultats semestriels

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Redactie ABM Financial News

Bruxelles ouvre en baisse en raison des difficultés financières à Hong Kong.

(ABM FN) La bourse de Bruxelles devrait ouvrir en baisse lundi, après que les bourses de Hong Kong et de Sydney aient perdu beaucoup de terrain ce matin. Les contrats à terme sur l'indice Euro Stoxx 50 enregistraient une perte de plus d'un demi pour cent environ une heure avant l'ouverture du marché.

La bourse de Bruxelles a perdu un peu de terrain vendredi après une semaine volatile, bien que les pertes soient limitées. Le Bel20 a perdu 0,4 pour cent à 4.133,21 points. La semaine précédente, l'indice avait clôturé à 4.178,00 points.

"Les marchés boursiers ont zigzagué tout au long de la semaine", ont déclaré les analystes d'IG.

En Asie, les bourses du Japon, de Shanghai et de Séoul, entre autres, sont fermées aujourd'hui en raison d'un jour férié. Hong Kong et Sydney étaient ouverts et cotaient en forte baisse.

À Hong Kong, l'action du géant de l'immobilier Evergrande Group était en baisse de 14 pour cent ce matin. Le promoteur immobilier est au bord de l'effondrement et les investisseurs craignent que ce soit le début d'une nouvelle crise financière.

Evergrande est aux prises avec une immense dette d'environ 300 milliards de dollars, et le gouvernement ne semble pas vouloir lui tendre la main pour le moment. Le groupe emploie environ 200.000 personnes et, indirectement, près de 4 millions de personnes travaillent pour l'entreprise.

Des centaines d'institutions financières ont des prêts en cours avec le géant de l'immobilier et les investisseurs craignent que ces parties ne sombrent en même temps qu'Evergrande. Les principaux assureurs cotés en bourse, AIA et Ping AN Insurance, sont en baisse de 6 et 8 pour cent respectivement ce matin.

Les analystes mettent en garde contre une situation de "défaut croisé", dans laquelle l'incapacité d'une partie à remplir ses obligations de paiement entraîne une série de retards de paiement et une crise de confiance. Une telle situation est à l'origine de la crise du crédit.

Malgré le silence radio du président Xi Jinping, Bloomberg prédit, après une enquête auprès d'analystes et d'investisseurs, que les autorités chinoises vont intervenir.

"Pékin n'est pas d'humeur pour un moment Lehman. Au lieu d'un effondrement chaotique avec de nombreuses faillites, les autorités vont probablement restructurer les dettes d'Evergrande [...] en minimisant le risque systémique", a déclaré Bloomberg.

L'indice Hang Seng à Hong Kong est en baisse de 3,4 pour cent ce matin. La bourse australienne est également sous pression avec une perte de 2 pour cent. À Sydney, ce sont principalement les actions liées aux matières premières qui pèsent sur la formation des prix. Les géants miniers Rio Tinto et BHP ont perdu 4 à 5 pour cent.

Ce matin en Asie, les contrats à terme sur le pétrole américain sont en baisse de près de 1 pour cent. Vendredi soir à New York, les contrats à terme ont perdu près de 1 pour cent à 72,61 dollars le baril. Sur une base hebdomadaire, cependant, les signes ont augmenté de 3,2 pour cent et l'or noir se négocie un peu en dessous du niveau le plus élevé de ces dernières années.

À Wall Street, les investisseurs ont ralenti le rythme vendredi soir. L'indice des quelque 500 plus grandes entreprises américaines, le S&P 500, a baissé de 0,9 pour cent.

L'agenda macro-économique est aujourd'hui peu rempli. Cette semaine, l'attention se portera principalement sur la décision relative aux taux d'intérêt de la Réserve fédérale, mercredi. Le marché est particulièrement curieux de voir si la Fed annoncera d'ores et déjà une réduction des taux d'intérêt ou si elle aura la patience de la reporter à une réunion sur les taux plus tard dans l'année.

En outre, le marché sera attentif au graphique en points de la Fed. ABN AMRO indique que le marché anticipe une première hausse des taux au début de 2023, mais la banque elle-même s'attend à ce que la Fed laisse suffisamment de marge entre le tapering et la première hausse des taux et pense que la banque centrale ne relèvera pas ses taux avant la fin de 2023.

Actualités des entreprises

Cofinimmo va construire trois nouveaux centres de soins résidentiels en Espagne. Il s'agit d'un investissement de 34 millions d'euros, tous les sites étant préloués au groupe espagnol Amavir.  

Le chiffre d'affaires de l'entreprise belge de recherche sur les sols ABO Group est passé de 23,9 millions d'euros au premier semestre 2020 à 31,1 millions d'euros au cours des 6 premiers mois de 2021. Cependant, le bénéfice d'exploitation n'a pas pu suivre et a chuté de 1,6 million à 1,2 million d'euros.

Clôture à Wall Street

L'indice phare S&P 500 a diminué de 0,9 pour cent à 4 432,81 points, l'indice Dow Jones a perdu 0,5 pour cent à 34 584,22 points et le Nasdaq a baissé de 0,9 pour cent à 15 043,97 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Cofinimmo construit trois nouveaux centres de soins résidentiels en Espagne

(ABM FN) Cofinimmo va construire trois nouveaux centres de soins résidentiels en Espagne. Cofinimmo l'a annoncé dans un communiqué de presse lundi matin.

Ce projet implique un investissement de 34 millions d'euros, tous les sites étant pré-loués au groupe espagnol Amavir.

Une fois achevés, les sites comprendront ensemble une superficie d'environ 19.900 mètres carrés et offriront 437 lits.

Pour chaque site, un bail double net de 25 ans a été négocié, Cofinimmo couvrant principalement les coûts d'entretien du toit et de la structure du bâtiment. Les loyers seront indexés en fonction de l'indice des prix à la consommation espagnol.

Cofinimmo annonce que le rendement locatif brut est conforme aux conditions actuelles du marché, sans donner plus de détails financiers.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par stefan willems

Programme boursier

(ABM FN) Voici les points principaux de l'agenda financier belge jusqu'au lundi 27 septembre 2021.

LUNDI 20 SEPTEMBRE 2021

- Pas de points à l’agenda.

MARDI 21 SEPTEMBRE 2021

- Pas de points à l’agenda.

MERCREDI 22 SEPTEMBRE 2021

00:00 ASIT Biotech - Résultats semestriels
00:00 Acacia Pharma - Résultats semestriels

JEUDI 23 SEPTEMBRE 2021

00:00 Viohalco - Résultats semestriels

VENDREDI 24 SEPTEMBRE 2021

07:00 Mithra - Résultats semestriels
00:00 Moury Construct - Résultats semestriels

LUNDI 20 SEPTEMBRE 2021

- Pas de points à l’agenda.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Redactie ABM Financial News

Une semaine dominée par la Federal Reserve

(ABM FN) La semaine à venir sera marquée par l'intervention de plusieurs banques centrales, dont l'influente Federal Reserve américaine, qui examineront l'inflation et la croissance économique pour déterminer la future politique monétaire.

Lundi et mardi nous commençons la semaine de manière assez calme, mardi nous pouvons quand même mentionner la confiance des consommateurs dans notre propre pays. La confiance des consommateurs hollandaus et dans l'ensemble de la zone euro est prévue pour mercredi.

Toutefois, la journée de mercredi sera dominée par les décisions sur les taux d'intérêt, notamment aux États-Unis. Le président Jerome Powell pourrait bien donner de nouveaux indices sur la réduction progressive du programme d'achats d'obligations. Après tout, l'inflation reste élevée et l'économie a déjà connu une solide reprise. Néanmoins, la Fed a jusqu'à présent utilisé la célèbre expression "transitory" pour faire référence au caractère supposé temporaire de l'inflation. "Je ne suis pas entièrement d'accord et je vois aussi beaucoup d'éléments structurels dans cette inflation", a déclaré  Philippe Gijsels, responsable de la stratégie de marché chez BNP Paribas Fortis, à ABM Financial News la semaine passée.

La grande question est donc de savoir quand il y aura une réduction ou une diminution des stimulations. Le même problème se pose ailleurs, notamment au Royaume-Uni, où la Bank of England publiera jeudi une décision sur les taux d'intérêt. Le dernier chiffre de l'inflation indiquait une hausse des prix de 3,2 pour cent.

Cependant, le Japon continue de voir une inflation et une consommation très faibles. Les prix de gros semblent avoir fortement augmenté la semaine dernière, mais cette hausse n'a pas encore été répercutée sur les consommateurs. La Bank of Japan continuera donc à appuyer vigoureusement sur la pédale de stimulations, comme le montrera la réunion monétaire de mercredi.

Vendredi, le Japon publiera un autre chiffre sur l'inflation.

Jeudi sera une journée macroéconomique importante avec un chiffre de croissance hollandais, les demandes hebdomadaires de soutien aux États-Unis, les indicateurs avancés américains et les indices composites des directeurs d'achats de France, d'Allemagne, de l'ensemble de la zone euro, du Royaume-Uni et des États-Unis. Un jour plus tard, c'est le tour du Japon, ainsi que des chiffres de confiance des entrepreneurs allemands et belges.

Agenda des entreprises

Quelques entreprises ouvriront leurs livres dans les prochains jours. Mercredi, Asit Biotech et Acacia Pharma publieront leurs résultats. Jeudi il y aura Viohalco et vendredi nous clôturerons avec Mithra Pharmaceuticals et Moury Construct.

A l'étranger, Adobe, FedEx et Aurora Cannabis ouvrent les livres mardi. Blackberry suivra le mercredi, Nike le jeudi.

La semaine prochaine, l'attention se portera également sur le promoteur immobilier chinois en difficulté Evergrande, qui, selon Reuters, tente de faire face aux paiements d'intérêts à l'aide d'immobilier. Les détenteurs d'obligations qui sont prêts à recevoir une distribution en biens immobiliers, par exemple sous forme d'appartements ou de bureaux, peuvent recevoir une réduction substantielle. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par thomas

En vedette : Sprott met le marché de l'uranium sous tension

(ABM FN) Le mois dernier, le marché de l'uranium est entré dans le plus grand marché haussier de la dernière décennie. Le prix d'un kilo d'uranium a augmenté sur le marché spot pour atteindre 51 dollars la livre, soit le niveau le plus élevé depuis juillet 2012.
 
Le moteur de cette hausse des prix est le fonds de matières premières Sprott, qui a secoué l'ensemble du marché le mois dernier.

Sprott a récemment acquis la société cotée Uranium Participation, un spécialiste du stockage qui achète de l'uranium physique. L'objectif de cette société est de stocker l'uranium afin que les investisseurs puissent spéculer sur le prix de l'uranium sans être exposés au risque opérationnel des mines d'uranium. Cela a déclenché une "compression de l'uranium".

Parallèlement au rachat, Sprott a également mis en place un système permettant au fonds d'émettre de nouvelles actions en échange d'uranium physique pour un montant pouvant atteindre 1,3 milliard de dollars, à condition que le cours de l'action du fonds soit supérieur à sa valeur intrinsèque.

Avec cet argent, Sprott peut acheter de l'uranium, même si l'offre était déjà limitée.

Après cette annonce, le cours de l'action Sprott a fortement augmenté et se négocie désormais à une prime solide par rapport à la valeur intrinsèque du fonds. Cela a permis à Sprott d'émettre de nouvelles actions, ce qui a conduit à des achats supplémentaires sur le marché de l'uranium. Et la hausse des prix de l'uranium a, à son tour, fait grimper la valeur du portefeuille.

 "Il est très difficile de prévoir ce qui va se passer dans les prochaines semaines", a déclaré Philippe Gijsels, stratège de marché chez BNP Paribas Fortis. "Il s'agit en fait de 's'accaparer' le marché de l'uranium. Les prix peuvent encore augmenter, car il n'est pas facile de créer une nouvelle offre", a déclaré le stratège.

La raison pour laquelle un acheteur comme Sprott a un tel impact sur le marché est double, explique  Gijsels. D'une part, le marché de l'uranium est relativement petit, et depuis la catastrophe nucléaire de Fukushima, le prix de l'uranium subit une forte pression. De nombreuses centrales nucléaires japonaises n'avaient soudainement plus besoin d'uranium. En conséquence, les prix sont restés inférieurs aux coûts de production pendant de nombreuses années,et les mines ont lentement commencé à fermer. Néanmoins, la production a dépassé la consommation pendant de nombreuses années, en raison de l'absence de demande des centrales nucléaires japonaises et allemandes.

Ce n'est qu'au cours des dernières années que le marché a lentement évolué vers un déficit de production limité, principalement parce que de nombreuses mines ont fermé leurs portes. Et la pandémie du coronavirus a également provoqué la fermeture de nombreuses mines pendant des mois. Combiné à la dynamique que Sprott est en train de créer, cela signifie que la demande d'uranium est beaucoup plus élevée que l'offre.

"Vous pouvez trouver un peu d'approvisionnement au Kazakhstan avec le temps, mais il est très difficile d'ouvrir de nouvelles mines", a noté Gijsels. "Construire une mine à partir de rien prend rapidement 7 à 10 ans pour tout faire. Par exemple, l'obtention de permis pour l'uranium est l'une des choses les plus difficiles qui soient, car il faut obtenir des permis pour l'eau et les déchets nucléaires. Ce n'est pas facile", déclare Gijsels. "Même si l'on fait abstraction de la recherche d'une nouvelle production, cela prend encore trois à quatre ans".

Tant que la prime de Sprott reste supérieure à sa valeur intrinsèque, Sprott peut en principe continuer à acheter de l'uranium. Rien que jeudi dernier, Sprott a acheté 1,45 million de livres d'uranium. À titre de comparaison, sur l'ensemble de l'année 2020, le producteur d'uranium canadien Cameco a produit 5 millions de livres d'uranium, et est l'un des plus grands producteurs au monde.

Sprott a encore beaucoup de poids pour acheter de l'uranium supplémentaire, tandis qu'avec chaque hausse du prix de l'uranium, la valeur intrinsèque du fonds augmente également, ce qui créera à nouveau une pression d'achat supplémentaire.

"Personne ne sait ce qui peut se passer dans une telle situation", prévient Gijsels.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

En vedette: une aubaine brésilienne pour Ontex

(ABM FN) Cette semaine, Ontex a conclu un accord avec Hypera, anciennement Hypermarcas, dont le fabricant belge de couches a acquis les activités d'hygiène personnelle au Brésil.

Dans le cadre du règlement, Ontex recevra d'Hypera 500 millions de reals brésiliens, soit 81 millions d'euros convertis, d'ici le 1er octobre 2021.

Ontex a acquis les activités brésiliennes d'Hypera en mars 2017 pour une valeur d'entreprise de 1 milliard de reais brésiliens. Converti à l'époque, cela représentait environ 280 millions d'euros, selon ING. UBS estime la valeur de l'acquisition à environ 305 millions d'euros.

Bien qu'en monnaie brésilienne cela représente la moitié du montant de l'acquisition, le règlement en euros ne représente que 27 pour cent du prix d'acquisition. "La dépréciation du real brésilien a été importante depuis lors", soulignent les analystes d'UBS et d'ING.

Ontex a déclaré que l'argent sera utilisé pour réduire la dette nette. Cela correspond à l'ambition de la nouvelle équipe de direction, note UBS.

La réduction de la dette à venir a été bien accueillie par le marché, selon UBS, étant donné le ratio d'endettement élevé d'Ontex. L'action a clôturé la semaine à 9,12 euros.

Impact sur le ratio d'endettement

La dette nette à la fin du mois de juin était de 843 millions d'euros, comme il ressort des résultats semestriels du fabricant de couches.

Grâce à l'accord, le ratio d'endettement passera de 4,0 à 3,7, selon ING et UBS. KBC Securities prévoit 3,6.

"C'est une bonne nouvelle", estime KBC Securities.

Par ailleurs, selon ING, le règlement offre également d'autres avantages, à savoir la restauration de la réputation de la direction. Il est maintenant clair qu'Ontex a été délibérément trompée et que même les banquiers et avocats qui l'accompagnaient ne l’avaient pas vu.

KBC Securities a rappelé que peu de temps après l'acquisition, Ontex a émis des doutes sur certaines questions relatives aux pratiques commerciales de ses opérations brésiliennes, qui n'ont pas été correctement mises en évidence lors de l'audit préalable.

Sortie du Brésil ?

Plus tôt dans la semaine, le journal économique De Tijd a écrit, sur la base de sources, qu'Ontex travaillait à la vente de sa branche brésilienne, dans le cadre de la réorganisation du fabricant de couches.

Il n'y a pas eu d'autres nouvelles d'Ontex cette semaine. Cependant, selon KBC Securities, ce serait une décision logique. "Les opérations brésiliennes ont structurellement sous-performé en termes de rentabilité ces dernières années, malgré une bonne croissance des ventes", note le courtier.

Cependant, il est difficile de déterminer ce que pourrait rapporter une vente, car la rentabilité de la branche n'est pas connue, a remarqué KBC Securities.

KBC a également souligné qu'Ontex est actuellement confronté à une hausse significative des prix des matières premières, qui ne pourra être répercutée sur les clients qu'après un certain temps. Le courtier reste convaincu que la dynamique des bénéfices finira par s'améliorer et que le fabricant dispose d'une grande marge de manœuvre pour réduire ses coûts.

Les ambitions d'Ontex pour 2023 supposent un retour de la marge résultat brut d’exploitation ajusté à 12,5 à 13,5 pour cent avec une croissance annuelle des ventes comparables de 2 à 3 pour cent.

KBC estime que la valeur d'Ontex est attrayante. Les autres courtiers sont également positifs avec des recommandations d'achat et des objectifs de cours compris entre 14,00 et 18,71 euros. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Le groupe ABO enregistre une forte croissance de ses revenus.

(ABM FN) L'entreprise belge d'exploration du sol ABO Group a réalisé un bon premier semestre, bien que les bénéfices aient été quelque peu sous pression. C'est ce qui ressort du rapport semestriel que le groupe a publié vendredi après les heurres de bourse.

Le chiffre d'affaires est passé de 23,9 millions d'euros au premier semestre 2020 à 31,1 millions d'euros au premier semestre 2021, soit une augmentation de pas moins de 30,3 pour cent. Pas moins de 22,3 pour cent de la croissance était organique, tandis que 8 pour cent était généré par les acquisitions françaises de Geoplus.

Le bénéfice d'exploitation n'a toutefois pas pu suivre et est tombé de 1,6 million d'euros à 1,2 million d'euros. Cette baisse a été principalement causée par les coûts d'intégration des acquisitions françaises. "Cette intégration bat son plein et devrait prendre de 6 à 12 mois", a déclaré ABO Group dans un commentaire.

Le bénéfice net s'est élevé à 0,36 million d'euros, soit 3 centimes d'euro par action. Ce chiffre est à comparer à 1 million d'euros pour la même période de l'année précédente.

Perspectives

"ABO-Group conserve une confiance totale dans son expertise, ses marchés et la croissance structurelle de son secteur. L'objectif à long terme du plan stratégique, une croissance par un mix de croissance organique et acquisitive avec un chiffre d'affaires de 100 millions d'euros à l'horizon 2025, est donc maintenu sans problème", indique le groupe.

L'entreprise continue de chercher à renforcer sa position par des acquisitions. Le groupe a identifié un certain nombre d'opportunités intéressantes, bien que cela n'offre aucune garantie d'une transaction efficace.

Au second semestre 2021, le groupe se concentrera sur la poursuite de l'intégration des différentes acquisitions, y compris la simplification administrative de la structure, ce qui permettra de réaliser des économies de coûts.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Le Bel20 clôture la semaine en baisse

(ABM FN) Après une semaine volatile, la bourse de Bruxelles a perdu un peu de terrain vendredi, bien que les pertes soient limitées.

Le Bel20 a perdu 0,4 pour cent sur 4.133,21 points. La semaine dernière, l'indice a clôturé à 4.178,00 points.

Néanmoins, même après cette baisse, la bourse de Bruxelles reste proche de son récent sommet annuel, ce qui signifie que le Bel20 reste techniquement dans une tendance positive.

"Les solides résultats du deuxième trimestre sont peut-être le facteur le plus important derrière le sentiment positif sur les marchés des actions", déclare Joost van Leenders, stratégiste d'investissement de Van Lanschot Kempen.

"Aux États-Unis, plus de 85 pour cent des entreprises de l'indice S&P500 ont réussi à afficher des chiffres d'affaires et des bénéfices supérieurs aux prévisions. À long terme, cet objectif est atteint par un peu plus de 60 pour cent des entreprises en moyenne", précise Leenders.

En Europe, en revanche, 75 pour cent ont réalisé des ventes et 65 pour cent des bénéfices supérieurs aux prévisions, contre une moyenne à long terme de 50 pour cent. "Pour tous ces chiffres, qui en disent long sur l'ampleur des surprises, ils sont à des niveaux records ou très proches de ceux-ci", a déclaré Van Leenders.

"Le degré de surprise est au moins aussi spectaculaire", poursuit l'expert. "Aux États-Unis, les bénéfices ont été supérieurs de 16 pour cent aux prévisions, en Europe de 26 pour cent et au Japon jusqu'à 45 pour cent."

Toutefois, les préoccupations relatives à la croissance chinoise commencent aussi à influencer lentement le sentiment en Europe. "Pendant ce temps, un certain nombre d'indicateurs montrent que l'économie chinoise ralentit considérablement", a noté le stratège en investissement. "Depuis le début de l'année, la production industrielle et les ventes au détail ont affiché une croissance faible ou nulle, tandis que la croissance des investissements a également ralenti."

Mais le coronavirus a également un impact, poursuit Van Leenders. "Les infections en Chine sont faibles, mais les autorités ont une politique de tolérance zéro en matière d'infections coronaires et n'hésitent pas à prendre des mesures draconiennes à la moindre épidémie", a déclaré l'économiste, soulignant également les récentes interventions gouvernementales.  "Toutefois, il s'agit d'incertitudes qui incitent les investisseurs à attendre et à voir", a conclu l'expert de Van Lanschot.

Sur le plan macro-économique, la journée a été plutôt calme. L'indice de confiance des consommateurs américains est passé de 70,3 à la fin du mois d'août à 71,0 au milieu de ce mois.

Les prix à la consommation dans la zone euro ont également fortement augmenté en août. L'inflation a été de 3,0 pour cent en août, ce qui est également conforme à une estimation provisoire. En juillet, il était de 2,2 pour cent et en juin de 1,9 pour cent.

Les ventes au détail britanniques, quant à elles, ont enregistré une baisse inattendue de 0,9 pour cent.

Le taux de change euro/dollar s'échangeait à 1,1732.

Actions en hausse et en baisse

Pas moins de 14 des 20 actions ont clôturé dans le rouge aujourd'hui.

Dans l'indice principal, Argen-x a pris la tête avec une hausse de 2,7 pour cent, tandis que Melexis a perdu 4,5 pour cent.

Galapagos a annoncé que la Commission des médicaments à usage humain de l'Agence européenne des médicaments a émis un avis positif pour Jyseleca. Suite à cet avis positif, une décision finale de la Commission européenne est attendue dans le courant de l'année. L'action Galapagos a gagné 1,1 pour cent en réaction à la nouvelle.

GBL va racheter pour 500 millions d'euros de ses propres actions. Les investisseurs ont réagi positivement. L'action a augmenté de 0,3 pour cent. Sofina a levé 700 millions d'euros en émettant des obligations. L'action a aussi progressé de 0,4 pour cent.

En deuxième ligne, Kinepolis a bénéficié d’une toute nouvelle recommandation d'achat de Kepler Cheuvreux pour progresser de 6,1 pour cent. Le courtier a également relevé son prix cible à 62,00 euros.

Ontex a perdu 3,1 pour cent, après que le fabricant de couches, entre autres, a annoncé qu'il allait fermer son usine de Mayen en Allemagne à partir de la mi-2022. L'usine emploie plusieurs centaines de personnes.
 
Deceuninck a perdu 2,6 pour cent.  

Parmi les plus petites actions, Oxurion a augmenté de 3,5 pour cent et Asit a baissé de 6,2 pour cent.

Selon Berenberg, Unifiedpost a présenté de bons résultats trimestriels. L'action a augmenté de 0,3 pour cent à la suite d'une nouvelle recommandation d'achat de Kepler Cheuvreux.

Biotalys, qui a également présenté ses chiffres, a gagné 2,2 pour cent.

Mais l'attention s'est portée aujourd'hui sur le nouveau venu sur le marché boursier, Azelis, qui a augmenté de 7,7 pour cent à 28,50 euros. Le prix d'introduction était de 26,00 euros.

Wall Street

A la clôture des bourses européennes, les plus importants indices américains étaient dans le rouge.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Ontex ferme son usine à Mayen, en Allemagne

(ABM FN)  Ontex a annoncé l'arrêt progressif de la production de son usine de Mayen, en Allemagne, d'ici mi-2022 et la conversion du site en centre de connaissances. C'est ce qu'a annoncé le fabricant de couches et d'autres produits, vendredi après-midi.

Le site de Mayen deviendra un centre de connaissances mondial en matière d'ingénierie mécanique, de technologie des produits innovants et de développement dans le domaine de l'hygiène des bébés, selon le groupe.

La production à Mayen est en train d'être réduite en raison de pertes de contrats antérieurs et de l'impact d'une légère détérioration des tendances du marché sur les ventes. Ce plan s'inscrit dans le cadre d'un effort visant à renouer avec une croissance rentable, Ontex revoyant ses activités dans le monde entier.

Avec la fermeture de l'usine, 350 emplois devraient être supprimés sur un total de 500 employés à temps plein.

Le centre de compétences sera opérationnel à partir de janvier 2022.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Programma boursier : Entreprises belges

(ABM FN) Voici les principaux points de l'agenda financier de la Belgique jusqu'au lundi 27 septembre 2021

LUNDI 20 SEPTEMBRE 2021
- Aucun point à l'ordre du jour.

MARDI 21 SEPTEMBRE 2021
- Aucun point à l'ordre du jour

MERCREDI 22 SEPTEMBRE 2021
00:00 ASIT Biotech - résultats semestriels
00:00 Acacia Pharma - résultats semestriels

JEUDI 23 SEPTEMBRE 2021
00:00 Viohalco - Résultats semestriels

VENDREDI 24 SEPTEMBRE 2021
07:00 Mithra - Résultats semestriels
00:00 Moury Construct - Résultats semestriels

LUNDI 27 SEPTEMBRE 2021
- Aucun point à l'ordre du jour.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par stefan willems

Mise à jour boursière: Bruxelles perd du terrain

(ABM FN) La bourse de Bruxelles a perdu du terrain vendredi après-midi, mais était toujours en hausse. Le Bel20 progresse ainsi de 0,4 pour cent à 4.165,52 points. 

Dans l'indice principal, Argen-x a pris la tête avec une augmentation de 3,2 pour cent, tandis que Melexis a perdu 2,4 pour cent. 

Galapagos a annoncé que la Commission des médicaments à usage humain de l'Agence européenne des médicaments a émis un avis positif pour Jyseleca. Suite à cet avis positif, une décision finale de la Commission européenne est attendue dans le courant de l'année. L'action Galapagos a gagné 1,5 pour cent en réaction à la nouvelle. 

GBL va racheter pour 500 millions d'euros de ses propres actions. Les investisseurs ont réagi positivement. L'action a augmenté de 0,3 pour cent. Sofina a levé 700 millions d'euros en émettant des obligations. L'action a aussi progressé de 0,3 pour cent. 

En deuxième ligne, Kinepolis a bénéficié d’une toute nouvelle recommandation d'achat de Kepler Cheuvreux pour progresser de 4,4 pour cent. Le courtier a également relevé son prix cible à 62,00 euros. 

IBA a cédé 1,7 pour cent.  

Parmi les plus petites actions du BelSmall, Acacia Pharma a augmenté de 2,6 pour cent et Nyrstar a baissé de 2,7 pour cent. 

Unifiedpost a présenté de bons résultats trimestriels selon Berenberg. L’action a augmenté de 1,1 pour cent. 

Biotalys, qui a également présenté des résultats, a gagné 2,7 pour cent. 

Mais ce matin, l'attention s'est principalement portée sur le nouveau venu sur le marché boursier, Azelis, qui a augmenté de 9,6 pour cent à 28,50 euros. Le prix d’introduction était de 26,00 euros.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Update: Approbation européenne pour Jyseleca de Galapagos

(ABM FN) Galapagos a reçu un avis positif pour Jyseleca de la part du Comité des médicaments à usage humain, le CHMP, de l'Agence européenne des médicaments EMA. C'est ce qu'a annoncé Galapagos vendredi après-midi.

Jyseleca est un inhibiteur préférentiel de JAK1, administré une fois par jour par voie orale, pour le traitement des adultes atteints de colite ulcéreuse modérément à sévèrement active chez qui le traitement conventionnel est insuffisant.

Suite à cet avis positif, une décision finale de la Commission européenne est attendue dans le courant de l'année.

La conclusion positive du CHMP est basée sur les données de la phase d'enregistrement 2b/3 du programme SELECTION, a déclaré Galapagos.

Cet avis positif fait suite à l'approbation antérieure du filgotinib pour le traitement des patients atteints de polyarthrite rhumatoïde active modérée à sévère. 

L'utilisation du filgotinib pour la colite ulcéreuse, une maladie inflammatoire de l'intestin invalidante, est encore en phase de recherche et n'a pas été approuvée dans le monde, a souligné la société de biotechnologie. 

Update: Pour ajouter plus d'informations.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Approbation européenne pour Jyseleca de Galapagos

(ABM FN) Galapagos a reçu un avis positif pour Jyseleca de la part du Comité des médicaments à usage humain, le CHMP, de l'Agence européenne des médicaments EMA. C'est ce qu'a annoncé Galapagos vendredi après-midi.

Jyseleca est un inhibiteur préférentiel de JAK1, administré une fois par jour par voie orale, pour le traitement des adultes atteints de colite ulcéreuse modérément à sévèrement active chez qui le traitement conventionnel est insuffisant.

Suite à cet avis positif, une décision finale de la Commission européenne est attendue dans le courant de l'année.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Analyse boursière: la décote de GBL est trop élevée

(ABM FN) L'augmentation du programme de rachat d'actions par GBL est compréhensible, car la décote à laquelle l'action est cotée est trop élevée. C'est ce qu'a déclaré vendredi l'analyste Kris Kippers de Degroof Petercam. 

Selon Degroof, la décote actuelle d'environ 32,5 pour cent est nettement supérieure à la moyenne décennale d'environ 25,5 pour cent.


Néanmoins, l'analyste aurait préféré que GBL s'efforce d'augmenter sa valeur intrinsèque, car c'est la “meilleure façon de réaliser la valeur pour les actionnaires à long terme”, pense Kippers.

Entre-temps, GBL positionne mieux son portefeuille, a noté l'analyste. En conséquence, GBL détiendra à terme davantage de participations dans des sociétés non cotées et dans le private equity. 

Compte tenu de cette orientation stratégique, la remise sur le GBL n'est pas justifiée, souligne Kippers. Degroof Petercam maintient donc sa recommandation d'achat pour GBL avec un objectif de cours de 113,00 euros. 

L'action GBL a augmenté de 1,2 pour cent vendredi matin à 95,80 euros.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Mise à jour boursière: l’optimisme de mise à Bruxelles

(ABM FN) La bourse de Bruxelles avait le vent en poupe ce vendredi matin. En fin de matinée, le Bel20 avait gagné 1,0 pour cent à 4.191,50 points. 

"Les inquiétudes concernant l'inflation et la diminution des mesures de relance semblent s'être estompées ce matin", déclare Simon Wiersma, gestionnaire d'investissement chez ING, car les banques centrales souhaitent maintenir les taux d'intérêt au plus bas le plus longtemps possible.

La durée pendant laquelle la résolution des problèmes en s'endettant davantage dépendra largement des taux d'intérêt, a prévenu l'observateur du marché. "Si le prix de l'argent reste bas, les choses peuvent aller bien pendant longtemps. Sinon, cela pourrait être dangereux", a déclaré Wiersma. 

Si l'inflation reste élevée plus longtemps, les banquiers centraux n'auront d'autre choix que de fermer prudemment le robinet de l'argent, selon le spécialiste des marchés. 

Ce matin, les investisseurs auront un aperçu des prix à la consommation dans la zone euro. 

Outre les banques centrales, les investisseurs se préparent également à la prochaine saison des chiffres. Les attentes sont élevées selon le stratège Vincent Juvyns de JPMorgan Asset Management.

La dernière enquête mensuelle de Fidelity International auprès des analystes montre que les perspectives de marges bénéficiaires s'amenuisent en raison de la persistance des préoccupations liées au delta et des pressions inflationnistes. En outre, la demande dans certains secteurs commence à se normaliser, selon Fidelity.

Le nombre d'analystes prévoyant une augmentation des marges du résultat brut d’exploitation au cours des 12 prochains mois est tombé à 41 pour cent, contre 53 pour cent en juin, selon Fidelity. Malgré des perspectives plus modestes, les perspectives de bénéfices restent généralement solides.

Sur le plan macroéconomique, il est apparu ce matin que les ventes au détail au Royaume-Uni ont enregistré une baisse inattendue de 0,9 pour cent. Cet après-midi, les investisseurs seront attentifs aux données préliminaires de la confiance des consommateurs américains compilées par l'Université du Michigan. 

L'euro/dollar s'échangeait à 1,1778. 

Actions en hausse et en baisse

Dans l'indice principal, Argen-x a pris la tête avec une augmentation de 3,6 pour cent, tandis que Melexis a perdu 0,5 pour cent. 

GBL va racheter pour 500 millions d'euros de ses propres actions. Les investisseurs ont réagi positivement. L'action a augmenté de 1,2 pour cent. Sofina a levé 700 millions d'euros en émettant des obligations. L'action a progressé de 1,1 pour cent. 

En deuxième ligne, Kinepolis a bénéficié d’une toute nouvelle recommandation d'achat de Kepler Cheuvreux pour progresser de 3,6 pour cent. Le courtier a également relevé son prix cible à 62,00 euros. 

Orange Belgium a cédé 1,4 pour cent.  

Parmi les plus petites actions du BelSmall, Acacia Pharma a augmenté de 1,1 pour cent et Nyrstar a baissé de 2,7 pour cent. 

Unifiedpost a présenté de bons résultats trimestriels selon Berenberg. L’action a augmenté de 0,7 pour cent. 

Biotalys, qui a également présenté des résultats, a gagné 2,7 pour cent. 

Mais ce matin, l'attention s'est principalement portée sur le nouveau venu sur le marché boursier, Azelis, qui a augmenté de 8,9 pour cent à 28,26 euros. Le prix d’introduction était de 26,00 euros.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Analyse boursière: Kepler Cheuvreux donne une recommandation d’achat pour Kinepolis

(ABM FN) Kepler Cheuvreux a augmenté vendredi la recommandation pour Kinepolis de Conserver à Acheter, tandis que l'objectif de cours est passé de 46,00 à 62,00 euros.

Selon les analystes de Kepler, la reprise du nombre de visiteurs est plus forte que prévu et les studios de cinéma font déjà marche arrière sur leurs projets de sortie simultanée des films dans les salles de cinéma et sur les services de streaming.

“Kinepolis est extrêmement bien positionné pour bénéficier de la réouverture majeure, avec un levier d'exploitation supérieur à la normale”, ont déclaré les observateurs du marché.

Selon Kepler, les estimations du consensus concernant le résultat brut d’exploitation ajusté en 2022 sont réalisables avec 20 pour cent de visiteurs en moins.

Kepler a augmenté ses estimations du résultat brut d’exploitation ajusté de 17 à 24 pour cent pour les années à venir et a donc revu à la hausse son objectif de cours et sa recommandation.

L'action Kinepolis était en hausse de 4,5 pour cent vendredi matin, à 53,10 euros.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Analyse boursière: KBC Securities abaisse l’objectif de cours pour Miko

(ABM FN) KBC Securities a réduit vendredi l’objectif de cous pour Miko de 165,00 à 145,00 euros avec une recommandation d'achat inchangée. 

L’objectif de cours a été abaissé car les analystes estiment que Miko aura besoin de plus de temps pour dégager de la valeur grâce à la nouvelle normalité du travail à domicile. 

En outre, les analystes ont noté que le résultat de Miko au premier semestre 2021 n'est pas comparable à celui de la même période de l'année précédente, car la division des emballages plastiques a été vendue à la fin du premier trimestre.

Corrigés de ces éléments, le flux de trésorerie d'exploitation récurrent et le bénéfice d'exploitation ont augmenté respectivement de 43,4 pour cent à 6,6 millions d'euros et de 349,7 pour cent à 2,2 millions d'euros. 

Miko a également réussi à transformer une perte en profit.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Mise à jour boursière: Bruxelles ouvre en nette hausse

(ABM FN) La bourse de Bruxelles a commencé la journée de vendredi en nette hausse. Peu après le gong d'ouverture, le Bel20 a progressé de 0,7 pour cent à 4.180,26 points. 

Dans l'indice principal, AB InBev a pris la tête avec une augmentation de 1,8 pour cent. Il y avait peu de baisses dans l'indice principal, avec Aedifica en lanterne rouge, avec une perte de 0,4 pour cent.

En deuxième ligne, Kinepolis a gagné 2,3 pour cent, tandis que EVS a perdu 1,2 pour cent.

Parmi les plus petites actions, Hyloris a augmenté de 0,8 pour cent. Nyrstar a chuté de 2,7 pour cent.

L'attention s'est portée sur Biotalys, qui a publié ses résultats. L'action a gagné 2,2 pour cent.

Unifiedpost, qui a également présenté ses résultats avant l'ouverture du marché, a augmenté de 0,2 pour cent.

L'entrée en bourse d'Azelis a été très positive. L'action a gagné 8,9 pour cent à 28,30 euros. Le prix d'introduction était de 26,00 euros.  

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Analyse boursière: un bon chiffre d'affaires trimestriel pour Unifiedpost

(ABM FN) Le développement des revenus d'Unifiedpost au deuxième trimestre a été bon. C'est ce qu'ont déclaré vendredi les analystes de Berenberg en réaction aux résultats de la société.

Les analystes ont vu les revenus de base s'accélérer, passant de 10 pour cent en glissement annuel au premier trimestre à environ 13 pour cent au deuxième trimestre. Dans ses perspectives, Unifiedpost s'attend à une nouvelle accélération au cours des prochains trimestres.

Berenberg a également mentionné la croissance de 41 pour cent des nouveaux clients en glissement annuel comme un développement positif, tandis que le déploiement de la plateforme dépasse les attentes. Unifiedpost souhaitait initialement déployer la plate-forme dans 26 pays, mais ce nombre devrait passer à 30 d'ici la fin de l'année.

Pour les six premiers mois de l'année, le chiffre d'affaires était 1 pour cent en dessous du consensus, mais selon Berenberg, cela tient davantage à la manière dont le consensus semestriel est établi.

"Nous pensons que l'augmentation du revenu trimestriel de base sera reprise positivement par le marché", ont déclaré les analystes.

Berenberg a une recommandation d'achat sur Unifiedpost.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Bel20 devrait ouvrir en hausse

(ABM FN) La bourse de Bruxelles devrait ouvrir en hausse vendredi. Les contrats à terme sur l'indice Euro Stoxx 50 indiquaient un gain d'environ un demi pour cent une heure avant la cloche. 

Jeudi, la bourse bruxelloise a clôturé en hausse, mais a dû renoncer à une partie de ses gains en fin de journée. Le Bel20 a clôturé la journée avec une hausse de 0,6 pour cent à 4.150,92 points. 

Les marchés boursiers américains ont également oscillé entre gains et pertes jeudi, les inquiétudes croissantes concernant le ralentissement de la croissance économique et les problèmes d'endettement de l'un des plus grands promoteurs immobiliers chinois, Evergrande Group, pesant en particulier sur le sentiment.

L'analyste de marché Michael Hewson de CMC Markets a parlé d'un contraste frappant avec l'optimisme du début de l'été, alors que la réouverture suscitait encore des inquiétudes de surchauffe économique. "Maintenant, il semble y avoir un froid distinct dans l’air", souligne-t-il. 

Jim Paulsen, stratège en investissement chez Leuthold Group, a fait valoir que "la croissance économique ralentit actuellement en raison de l'impact du variant delta. Combiné à un bilan médiocre pour les marchés d'actions en septembre et à des craintes persistantes d'inflation, cela provoque la prudence des investisseurs ces derniers temps". 

Les marchés boursiers asiatiques sont divisés ce matin. Une grande attention est accordée au développeur de projets chinois Evergrande, qui se débat avec une immense dette d'environ 300 milliards de dollars, alors que le gouvernement ne semble pas vouloir lui tendre la main pour le moment. L'action a perdu 12 pour cent à Hong Kong ce matin.

"L'effondrement d'Evergrande serait le plus grand test auquel le système financier chinois ait été confronté depuis des années", a averti Mark Williams, économiste en chef chez Capital Economics. Les analystes mettent en garde contre une situation de "défaut croisé", dans laquelle l'incapacité d'une partie à remplir une obligation de paiement entraîne une chaîne de retards de paiement qui crée une crise de confiance. Une telle situation est à l'origine de la crise du crédit.

En Australie, ce matin, les actions liées aux matières premières sont également sous pression et l'ASX 200 perd environ 1 pour cent. Les actions minières Rio Tinto et BHP perdent environ 4 pour cent en raison de la chute continue des prix du minerai de fer. La Chine réduit sa production d'acier pour atteindre ses objectifs de réduction des émissions de CO2. Les prix du minerai de fer, matière première du fer et de l'acier, ont presque diminué de moitié depuis la fin du mois de juillet. 

Les contrats à terme d'octobre pour le baril de pétrole brut ont clôturé jeudi à 72,61 dollars sur le New York Mercantile Exchange. Cela signifie que l'or noir est à son plus haut niveau depuis sept semaines. 

Le prix du pétrole est soutenu par un resserrement à court terme des stocks, qui est renforcé par la lente reprise de la production dans le Golfe du Mexique après l'ouragan Ida. 

Les investisseurs auront aujourd'hui les yeux rivés sur l'inflation de la zone euro en août et les données préliminaires de la confiance des consommateurs américains pour septembre. Les ventes au détail au Royaume-Uni ont baissé de manière inattendue en août. 

Nouvelles des entreprises

GBL prévoit de racheter pour 500 millions d’euros de ses propres actions afin d'augmenter le rendement pour les actionnaires. 

Sofina a levé 700 millions d'euros en émettant des obligations non subordonnées et non garanties à 7 ans. 

Unifiedpost a affiché une solide croissance de son chiffre d'affaires au premier semestre 2021 et a maintenu ses perspectives pour 2021.  

Azelis sera cotée à la bourse de Bruxelles vendredi. Lors de cette introduction en bourse, les actions seront placées à 26,00 euros chacune. Cela correspond à l'extrémité supérieure de la fourchette de 22,00 à 26,00 euros qui avait été annoncée précédemment.

Biotalys a consommé plus de liquidités au premier semestre 2021 qu'à la même période l'année précédente. C'est ce qu'ont révélé les résultats du nouveau venu sur le marché boursier vendredi. L'action sera incluse dans l'indice BellSmall à partir du lundi 20 septembre. 

Le chiffre d'affaires de Miko a augmenté au dernier semestre de 3,4 pour cent sur une base annuelle, passant de 46,8 à 48,4 millions d'euros. Le résultat opérationnel ajusté a explosé à 2,2 millions d'euros, soit plus de 350 pour cent de plus que l'année précédente.  

Clôture sur Wall Street

L'indice phare S&P 500 a reculé jeudi de 0,2 pour cent à 4.473,76 points, l'indice Dow Jones a perdu 0,2 pour cent à 34.751,32 points et le Nasdaq a clôturé en hausse de 0,1 pour cent à 15.181,92 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Biotalys utilise plus d'argent

(ABM FN) Biotalys a consommé plus de liquidités au premier semestre 2021 qu'à la même période l'année précédente. C'est ce qu'ont révélé les résultats du nouveau venu sur le marché boursier vendredi. 

"Biotalys contribue à construire l'avenir d'un approvisionnement alimentaire durable et sûr grâce à ses pesticides biologiques uniques basés sur les protéines. Au premier semestre 2021, l'entreprise a franchi une étape cruciale dans cette direction avec son introduction en bourse sur Euronext, en levant 52,8 millions d'euros", a expliqué le PDG Patrice Sellès. 

L'action sera incluse dans l'indice BellSmall à partir du lundi 20 septembre. 

Au deuxième trimestre, Biotalys a également renforcé son conseil d'administration avec la nomination de Simon Moroney comme président, et la nomination de Catherine Moukheibir et Markus Heldt comme administrateurs indépendants. 

Résultats

Au premier semestre 2021, Biotalys était encore déficitaire, avec une perte d'exploitation de 8,4 millions d’euros, contre 6,3 millions l’année dernière.

Toutefois, Biotalys a enregistré un résultat d'exploitation de 831.000 euros. Il s'agit d'une augmentation par rapport aux 567.000 euros de l'année précédente.

La consommation de trésorerie a atteint 7,3 millions d'euros, contre 5,2 millions d'euros un an plus tôt. 

Biotalys disposait encore de 15,5 millions d'euros de liquidités à la fin du mois de juin.  À la fin du mois de juin 2020, ce montant était encore de 22,9 millions d'euros.

La société n'a pas donné de perspectives concrètes pour le reste de l'année, mais Biotalys prévoit que son pesticide biologique Evoca sera prêt pour un test de marché par étapes aux États-Unis avant la fin de 2022. Avec cela, Biotalys est sur la bonne voie, a noté le PDG Sellès.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Redactie ABM Financial News

Unifiedpost voit son chiffre d'affaires plus que doubler

(ABM FN) Unifiedpost a enregistré une solide croissance de son chiffre d'affaires au premier semestre 2021 et a maintenu ses perspectives pour 2021. C'est ce qui ressort vendredi matin des résultats de l'entreprise technologique.

Le chiffre d'affaires a augmenté au dernier trimestre de pas moins de 141 pour cent sur une base annuelle, passant de 33,5 à 80,7 millions d'euros. Le deuxième trimestre a apporté une contribution de 40,8 millions d'euros. Au cours des six derniers mois, les ventes de services de traitement numérique ont augmenté de 50 pour cent pour atteindre 50,4 millions d'euros, tandis que les ventes d'optimisation du courrier et des colis se sont élevées à 30,3 millions d'euros.

L'augmentation substantielle des revenus est en grande partie due aux acquisitions réalisées au cours du premier semestre de cette année. Six acquisitions ont été réalisées pour un montant total de 146,6 millions d'euros. La rotation des clients était également limitée. Le chiffre d'affaires a encore été affecté par la crise du coronavirus, notamment au Royaume-Uni, en Belgique et en Slovaquie. Unifiedpost s'attend à ce que cet impact diminue au cours des prochains trimestres. 

Le bénéfice brut a atteint 24,9 millions d'euros au cours des six derniers mois, contre 14,1 millions d'euros un an plus tôt. Sans les acquisitions, le bénéfice serait resté stable.

La perte d'exploitation du dernier semestre était de 11,1 millions d'euros. Au premier semestre 2020, il s'agissait encore d'une perte de 16,9 millions d'euros.

Unifiedpost continue à investir dans le développement de sa propre plate-forme par le biais de mises à niveau et le développement de services supplémentaires. Au cours du premier semestre, la société y a consacré 15,3 millions d'euros, ce qui correspond à 30 pour cent du revenu total des services de traitement numérique.  

La trésorerie à la fin de la période s'élevait à 25,1 millions d'euros, auxquels s'ajoutent des lignes de crédit non utilisées pour un montant de 28,7 millions d'euros. La société affirme disposer de fonds suffisants pour continuer à financer ses dépenses d'investissement et ses obligations en matière de dette.

Outlook

Les perspectives publiées précédemment pour l'ensemble de l'année ont été maintenues. Pour 2021, Unifiedpost compte sur une croissance organique d'au moins 15 pour cent de ses revenus provenant des services de traitement numérique.

Pour 2022, Unifiedpost vise une croissance organique des revenus provenant des services numériques de plus de 25 pour cent en glissement annuel et, pour 2023, de 30 pour cent. Pour 2023, Unifiedpost vise également une marge brute de plus de 60 pour cent et une marge du résultat brut d'exploitation ajustée de plus de 25 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Redactie ABM Financial News

Sofina lève 700 millions

(ABM FN) Sofina a levé 700 millions d'euros en émettant des obligations non subordonnées et non garanties d'une durée de 7 ans.

La date d'échéance des obligations est 2028. Le coupon est de 1,00 pour cent.

Selon Sofina, l'obligation a suscité beaucoup d'intérêt.

Sofina a décidé d'émettre ces obligations pour diversifier ses sources de financement. Ce faisant, la holding réduit également le coût de son capital et augmente sa flexibilité financière.

"L'augmentation des liquidités permettra à Sofina d'optimiser sa structure de capital actuellement largement financée par des fonds propres et de saisir des opportunités d'investissement attrayantes, tout en maintenant son engagement historique en faveur d'une gestion disciplinée et prudente du capital", a déclaré le PDG Harold Boël dans le communiqué.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Redactie ABM Financial News

Programme boursier

(ABM FN) Voici les points principaux de l'agenda financier belge jusqu'au vendredi 24 septembre 2021.

VENDREDI 17 SEPTEMBRE 2021

07:00 Biotalys - Résultats semestriels
09:00 Azelis - IPO
18:00 ABO-group - Résultats semestriels
00:00 Unifiedpost - Résultats semestriels

LUNDI 20 SEPTEMBRE 2021

- Pas de points à l’agenda.

MARDI 21 SEPTEMBRE 2021

- Pas de points à l’agenda.

MERCREDI 22 SEPTEMBRE 2021

00:00 ASIT Biotech - Résultats semestriels
00:00 Acacia Pharma - Résultats semestriels

JEUDI 23 SEPTEMBRE 2021

00:00 Viohalco - Résultats semestriels

VENDREDI 24 SEPTEMBRE 2021

07:00 Mithra - Résultats semestriels
00:00 Moury Construct - Résultats semestriels

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Redactie ABM Financial News

GBL rachète davantage de ses propres actions

(ABM FN) GBL a l'intention de racheter pour 500 millions d'euros de ses propres actions afin d'améliorer le rendement pour les actionnaires. C’est ce qu’a annoncé la holding jeudi soir.

Le montant des actions achetées est le double de celui des plans précédents. 

En plus de ces rachats d'actions, GBL poursuit une politique de dividendes qui vise à distribuer chaque année aux actionnaires entre 75 et 100 pour cent des bénéfices en espèces.

GBL a également l'intention d'annuler 5 millions de ses propres actions. Cette décision fera l'objet d'un vote lors d'une assemblée extraordinaire des actionnaires le 4 novembre. La politique de rémunération du PDG sera également discutée à cette occasion. “Cela consiste en un nouveau plan d’intéressement à long terme (i) qui requerrait un investissement personnel plus important chaque année et (ii) dont le rendement serait fonction de la performance de GBL.”

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Redactie ABM Financial News

Miko voit ses résultats augmenter

(ABM FN) Miko a obtenu de bons résultats au cours des six premiers mois de 2021. C'est ce qui ressort des résultats de l'entreprise de café jeudi soir.

Jusqu'en juin 2021, Miko se concentrait encore sur deux activités: le service du café et les emballages en plastique. Cette dernière branche a été vendue à un groupe d'emballage allemand. Raison pour laquelle les résultats ont été adaptés. 

Le chiffre d'affaires a augmenté au dernier semestre de 3,4 pour cent sur une base annuelle, passant de 46,8 à 48,4 millions d'euros.

Le résultat opérationnel ajusté a explosé à 2,2 millions d'euros, soit une augmentation de près de 350 pour cent par rapport à l'année précédente.

Le résultat brut d'exploitation ajusté s'est élevé à 6,6 millions d'euros, soit une hausse de 43,4 pour cent sur base annuelle.

En outre, Miko a réussi à transformer une perte nette de 1,3 million d'euros au cours des six premiers mois de 2020 en un bénéfice de 1,2 million d'euros pour la même période en 2021.

En incluant la vente des matériaux d'emballage, Miko a même enregistré un bénéfice de 44,1 millions d'euros.

Perspectives

“Nous constatons que ces derniers mois, nos ventes ont déjà augmenté par rapport à 2020”, a noté le PDG Frans Van Tilborg dans une explication des résultats semestriels.

Toutefois, les volumes ne retrouvent pas encore le niveau de 2019, avant la crise du coronavirus, a souligné le PDG. “Cela est lié au nouveau phénomène du travail à domicile. Bien que nous nous attendions à ce qu'il diminue après le COVID, le travail à domicile est néanmoins là pour rester.”

En outre, l'homme de tête est positif quant aux avantages de la synergie entre Miko et l'entreprise acquise MAAS. Selon lui, ce rachat fait de Miko l'un des plus grands fournisseurs de services de café en Europe. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Redactie ABM Financial News

UCB en forte hausse sur une bourse verte

(ABM FN)  La bourse de Bruxelles a terminé la journée de jeudi en hausse, mais a néanmoins perdu une partie des bénéfices engrangés plus tôt dans la journée. 

Le Bel20 a clôturé la journée en hausse de 0,6 pour cent à 4.150,92 points. 

“La tendance sous-jacente [sur les marchés] est positive, mais il y a des risques qui se profilent à l’horizon”, avertit le stratège Vincent Juvyns de JPMorgan Asset Management. 

Les gains du jour sont, selon lui, un rétablissement après les baisses de ces derniers jours qui étaient engendrées par les mauvaises statistiques en provenance de Chine, explique Juvyns. “Ce n’est pas très encourageant”. 

Des craintes apparaissent dans un contexte macroéconomique moins porteur, souligne Juvyns, qui ajoute la belle progression que les marchés ont déjà réalisée au cours de cette année. “La dernière phase de l’année est plus difficile”, ajoute le stratège. 

La fin de l’année sera rythmée par le tapering, ou en tout cas les annonces, de la banque centrale américaine et les résultats d’entreprises, estime Juvyns. 

Selon Juvyns, la Federal Reserve devrait en dire plus sur le tapering lors de la réunion de la semaine prochaine, alors que le resserrement de la politique monétaire devrait commencer en novembre. 

Par rapport aux résultats d’entreprise, les attentes sont élevées, explique Juvyns, mais il y a toutefois des incertitudes liées à l’approvisionnement de la chaîne logistique. Les effets des pénuries pourraient déjà être visibles dans les résultats du troisième trimestre, mais aussi être exprimés dans les perspectives. 

Sur le plan macroéconomique, les investisseurs ont reçu plusieurs chiffres américains, dont les ventes aux détails qui ont augmenté de manière inattendue en août. Les premières demandes de chômage aux États-Unis, par contre, étaient en légère hausse.

L’euro/dollar s’est établi à 1,1760, alors que le pétrole est devenu un peu moins cher. 

Actions en hausse et en baisse

Dans l'indice principal, UCB a pris la tête avec une hausse de 3,0 pour cent. AB InBev a progressé de 0,5 pour cent. Les deux sociétés ont reçu des rapports d'analystes positifs. 

La société pharmaceutique basée à Bruxelles a reçu une recommandation d'achat de Jefferies, qui a également relevé sensiblement l’objectif de cours à 130,00 euros. Le courtier est positif quant aux futurs catalyseurs du portefeuille de la société pharmaceutique. 

Deutsche Bank a également placé AB InBev sur la liste d'achat avec un objectif de cours inchangé de 60,00 euros. 

Solvay gaat de productiecapaciteit voor thermoplastische composieten in de Verenigde Staten verhogen met een nieuwe faciliteit in Greenville. L’action a progressé de 0,2 pour cent.

Il y a eu peu d’actions en baisse dans l’indice principal. Galapagos était en bas du Bel20 avec une baisse de 0,9 pour cent. 

Sur la deuxième ligne, Ontex a gagné 3,5 pour cent. L’entreprise recevra l'équivalent de 81 millions d'euros d'Hypera au Brésil dans le cadre d'un règlement sur l'acquisition de l'activité hygiène de cette dernière en 2017. ING y voit une bonne occasion pour Ontex de réduire sa dette. 

Mithra a reçu l'approbation de l'agence russe des médicaments pour sa nouvelle pilule contraceptive orale combinée Estelle. L'action a gagné 1,0 pour cent.

Barco lance un programme de rachat d'actions d'un maximum de 600 000 unités pour compléter ses propres actions en vue de futurs plans d'options. Barco a gagné 0,3 pour cent. Recticel a toutefois chuté de 1,9 pour cent. 

Parmi les plus petites actions, Van de Velde a gagné 5,7 pour cent et Qrf a perdu 2,6 pour cent

Acacia Pharma a lancé une étude sur le médicament Byfavo pour l'anesthésie des enfants lors de procédures médicales ou dentaires. L'action a gagné 2,4 pour cent.

Wall Street

À la clôture des marchés européens, les bourses américaines étaient en baisse.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Redactie ABM Financial News

Azelis sera introduite en bourse au prix de 26,00 euros par action

(ABM FN) Azelis sera cotée à la bourse de Bruxelles vendredi. C'est ce qu'a annoncé jeudi soir le groupe chimique basé à Anvers. 

Lors de cette introduction en bourse, les actions seront placées à 26,00 euros chacune. Ce prix se situe dans la partie supérieure de la fourchette de 22,00 à 26,00 euros qui avait été annoncée précédemment.

Il y aura 33,8 millions de nouvelles actions et 34,3 millions d'actions existantes placées. 

La capitalisation boursière d'Azelis s'élèvera ainsi à un peu moins de 6,1 milliards d'euros.

L'offre a été sursouscrite plusieurs fois, ce qui a permis de clôturer la souscription de manière anticipée. Initialement, Azelis ne devait être cotée que vers le 22 septembre.

Azelis compte 2.800 employés et opère dans 56 pays. Depuis le début de l'année 2018, l'entreprise a réalisé 21 acquisitions et de nouvelles acquisitions devront également assurer la croissance dans les années à venir. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Redactie ABM Financial News

Programme boursier

(ABM FN) Voici les points principaux de l'agenda financier belge jusqu'au vendredi 24 septembre 2021.

VENDREDI 17 SEPTEMBRE 2021

07:00 Biotalys - Résultats semestriels
18:00 ABO-group - Résultats semestriels
00:00 Unifiedpost - Résultats semestriels

LUNDI 20 SEPTEMBRE 2021

- Pas de points à l’agenda.

MARDI 21 SEPTEMBRE 2021

- Pas de points à l’agenda.

MERCREDI 22 SEPTEMBRE 2021

00:00 ASIT Biotech - Résultats semestriels

JEUDI 23 SEPTEMBRE 2021

00:00 Viohalco - Résultats semestriels

VENDREDI 24 SEPTEMBRE 2021

07:00 Mithra - Résultats semestriels
00:00 Moury Construct - Résultats semestriels

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Redactie ABM Financial News

Solvay augmente sa capacité de production de composites thermoplastiques aux États-Unis

(ABM FN) Solvay va augmenter sa capacité de production de composites thermoplastiques aux États-Unis avec une nouvelle usine à Greenville. C’est ce qu’a annoncé l'entreprise chimique jeudi après-midi sans donner de détails financiers.

“Les composites thermoplastiques fabriqués à Greenville aideront nos clients de l'énergie, de l'aéronautique et de l'automobile à atteindre leurs engagements environnementaux via l’allègement des voitures et des avions, et dès lors, la réduction de leurs émissions”, a déclaré Mike Finelli de Solvay. 

Une fois à pleine capacité, la nouvelle ligne créera 30 nouveaux emplois. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Redactie ABM Financial News

Mise à jour boursière: Bruxelles reste dans le vert

(ABM FN) La bourse de Bruxelles est restée dans le vert jeudi après-midi, dans l’attente de chiffres macroéconomiques américains.

En début d'après-midi, la Bel20 a augmenté de 0,8 pour cent pour atteindre 4.158,57 points. 

Dans l'indice principal, UCB a pris la tête avec une hausse de 3,6 pour cent, suivi par AB InBev avec un gain de 1,2 pour cent. Les deux sociétés ont reçu des rapports d'analystes positifs. 

La société pharmaceutique basée à Bruxelles a reçu une recommandation d'achat de Jefferies, qui a également relevé sensiblement l’objectif de cours à 130,00 euros. Le courtier est positif quant aux futurs catalyseurs du portefeuille de la société pharmaceutique. 

Deutsche Bank a également placé AB InBev sur la liste d'achat avec un objectif de cours inchangé de 60,00 euros. 

Il y a eu peu d’actions en baisse dans l’indice principal. Telenet était au bas du Bel20 avec une baisse de 0,4 pour cent. 

Sur la deuxième ligne, Titan Cement a gagné 4,0 pour cent

Ontex recevra l'équivalent de 81 millions d'euros d'Hypera au Brésil dans le cadre d'un règlement sur l'acquisition de l'activité hygiène de cette dernière en 2017. ING y voit une bonne occasion pour Ontex de réduire sa dette. L'action a gagné 3,7 pour cent..

Mithra a reçu l'approbation de l'agence russe des médicaments pour sa nouvelle pilule contraceptive orale combinée Estelle. L'action a gagné 3,2 pour cent.

Barco lance un programme de rachat d'actions d'un maximum de 600 000 unités pour compléter ses propres actions en vue de futurs plans d'options. Barco a perdu tous ses bénéfices et a dû céder 0,4 pour cent.

IBA a perdu 1,2 pour cent après une bonne progression mercredi suite à un partenariat dans la lutte contre le cancer.

Parmi les plus petites actions, Balta a gagné 3,8 pour cent et Nyrstar a perdu 3,9 pour cent

Acacia Pharma a lancé une étude sur le médicament Byfavo pour l'anesthésie des enfants lors de procédures médicales ou dentaires. L'action a gagné 1,3 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Redactie ABM Financial News

Moins de faillites en Belgique

(ABM FN) Le nombre d'entreprises belges qui ont fait faillite en août a diminué pour atteindre son niveau le plus bas depuis mai 2020. C'est ce qu'a annoncé jeudi l'office statistique belge Statbel. 

En août, 271 entreprises ont été déclarées en faillite. Un mois plus tôt, ce nombre était de 428 et en juin même de 615. 

Le mois dernier, Statbel a calculé que 485 emplois ont été perdus à cause de ces faillites. 

Les secteurs les plus touchés sont les transports, le commerce, la construction et la restauration. 

La plupart des faillites ont lieu en Flandre. 

"En interprétant ces chiffres, il faut tenir compte du fait qu'il y a un certain délai entre la cessation de l'activité économique et la déclaration de faillite par le tribunal d'entreprise. Par conséquent, l'impact économique n'est visible dans les chiffres qu'avec un certain retard", a prévenu Statbel. 

En outre, un moratoire sur les faillites a été adopté pendant la crise du coronavirus afin de protéger des effets de la crise les entreprises qui étaient saines avant le 18 mars 2020. Ce moratoire courait jusqu'à la fin du mois de janvier 2021. 

Statbel a également prévenu que les mois de juillet et d'août étaient marqués par les vacances judiciaires d'été, ce qui a entraîné une diminution du nombre d'audiences organisées. “C’est pourquoi, nos chiffres sur les faillites sont habituellement plus faibles pendant cette période”, a déclaré Statbel. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Redactie ABM Financial News

Mise à jour boursière: Bruxelles montre une reprise

(ABM FN) La bourse de Bruxelles s'est redressée jeudi après plusieurs jours de faiblesse consécutifs. L'indice Bel20 a gagné 0,9 pour cent à 4.161,40 points.

Les bourses ont déjà connu une solide progression et la poursuivent, même si, ces derniers temps, elle s'apparente de plus en plus à l'ascension d'une montagne d'inquiétudes. L'une de ces inquiétudes est la hausse de l'inflation, et surtout la crainte que les banques centrales réduisent leurs politiques de soutien en raison de cette forte inflation.

"Les banques centrales ne cessent de rappeler que la hausse de l'inflation est temporaire. Le dernier indice américain va effectivement dans ce sens. Cependant, je pense qu'il y a aussi beaucoup d'éléments structurels dans cette inflation", déclare Philippe Gijsels, responsable de la stratégie de marché chez BNP Paribas Fortis.

Selon Gijsels, le resserrement de la politique monétaire, aussi appelé tapering, sera très progressif. "Cela crée évidemment de la volatilité sur les marchés, qui sont élevés et peuvent aussi corriger un peu. Toutefois, je ne m'attends pas immédiatement à un krach à la suite de cette réduction. Les banques centrales seront très prudentes et les taux d'intérêt resteront très bas. Nous restons dans un monde où le cash est très peu attractif."

Les immatriculations de voitures particulières neuves en Belgique ont chuté de 25,7 pour cent en août, tandis que dans l'Union européenne, les immatriculations ont diminué de 19,1 pour cent au cours du même mois.

Les investisseurs ont aujourd'hui les yeux rivés sur les ventes au détail américaines du mois d'août et sur les demandes hebdomadaires de chômage aux États-Unis.

Les prix du pétrole ont fortement augmenté mercredi et se sont consolidés jeudi. Les prix de l'énergie en général ont augmenté très fortement, le gaz et l'électricité sont également devenus plus chers.

L'euro a perdu un peu de terrain jeudi et s'échange maintenant à 1,1778 dollar.

Actions en hausse et en baisse

UCB a reçu une recommandation d'achat et un objectif de cours plus élevé de Jefferies. Le courtier est positif quant aux futurs catalyseurs du portefeuille de la société pharmaceutique. L'action a gagné 3,4 pour cent.

Deutsche Bank a augmenté sa recommandation pour AB InBev de Conserver à Acheter avec un objectif de cours inchangé de 60,00 euros. Le géant de la bière a gagné 1,5 pour cent.

En bas de l'indice se trouve à nouveau Galapagos, avec cette fois une perte de 0,4 pour cent.

Sur la deuxième ligne, Ontex a gagné 4,4 pour cent. L'entreprise reçoit l'équivalent de 81 millions d'euros du brésilien Hypera dans le cadre d'un règlement concernant l'acquisition de l'activité hygiène de ce dernier en 2017. ING y voit une bonne occasion pour Ontex de réduire sa dette.

Mithra a reçu l'approbation de l'agence russe des médicaments pour sa nouvelle pilule contraceptive orale combinée Estelle. L'action a gagné 3,2 pour cent.

Barco lance un programme de rachat d'actions d'un maximum de 600.000 unités pour compléter ses propres actions en vue de futurs plans d'options. Barco a affiché un gain de 0,5 pour cent.

IBA a corrigé de 2,7 pour cent après avoir réalisé un beau bénéfice mercredi à la suite d'une collaboration dans le domaine du cancer.

Parmi les plus petites actions, Van de Velde a gagné 3,5 pour cent et Nyrstar a perdu 3,2 pour cent.

Acacia Pharma a lancé une étude sur le médicament Byfavo pour la sédation des enfants pendant les procédures médicales ou dentaires. L’action a gagné 0,2 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Redactie ABM Financial News

Analyse boursière: Jefferies met UCB sur sa liste d'achats

(ABM FN) Jefferies a relevé sa recommandation pour UCB de Conserver à Acheter et a également fermement relevé l'objectif de cours, de 96,00 euros à 130,00 euros.

Jefferies voit de nombreux catalyseurs cliniques dans le portefeuille de la société pharmaceutique belge. Les ventes maximales de Bimzelx ont attiré l'attention de Jefferies à hauteur de 60 pour cent à 4 milliards de dollars et la maison de courtage s'attend à ce que les résultats de l'étude de phase III à venir impressionnent au dernier trimestre de l'année.

Après le Bimzelx, les dates pour la myasthénie avec les résultats de la phase III pour le C5i Zilucoplan à la fin de cette année et pour l'anti-FcRn rozanolixizumab au début de l'année prochaine sont importantes.

"Nous continuons de croire que les résultats de la phase III du zilucoplan sont largement sans risque, mais nous sommes plus prudents quant à une large acceptation après les autorisations en 2023, sur la base de notre propre enquête auprès des médecins et des commentaires des experts", a déclaré Jefferies. Les prévisions de ventes maximales ont été divisées par deux, passant de 1,4 milliard à 750 millions de dollars.

Les évaluations de l'analyste Peter Welford sont supérieures de 5 pour cent au consensus des analystes pour 2021.

L'action a gagné 2,2 pour cent, jeudi à 92,32 euros.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Analyse boursière: Ontex peut se désendetter grâce à l'accord avec Hypera.

(ABM FN) Ontex a conclu un accord avec Hypera, ce qui lui permet de réduire sa dette et donne à la direction une forme de restauration de sa réputation. C'est ce qu'a conclu ING à la suite de l'annonce de l'accord.

Le règlement est lié aux réclamations relatives à l'acquisition par Ontex de l'activité d'hygiène personnelle brésilienne d'Hypera il y a plusieurs années.

Ontex recevra 500 millions de réals brésiliens, soit 81 millions d'euros, d'ici le 1er octobre.

ING a suggéré que le produit du règlement pourrait contribuer à réduire la montagne de dettes d'Ontex. Le ratio d'endettement pourrait passer de 4,0 à 3,7.

Toutefois, ING a déclaré que l'arrangement présentait d'autres avantages, notamment la restauration de la réputation de la direction. Il est maintenant clair qu'Ontex a été délibérément trompée et que même les banquiers et les avocats qui l'accompagnaient ne l'ont pas vu.

ING a une recommandation d'achat pour Ontex avec un objectif de cours de 18,71 euros. L'action était en hausse de 6,2 pour cent jeudi, à 9,66 euros. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Mise à jour boursière: La bourse de Bruxelles ouvre en hausse

(ABM FN) La bourse de Bruxelles a ouvert en légère hausse jeudi après un mercredi rouge. AB InBev a bénéficié d'une recommandation d'achat de la part de Deutsche Bank.Peu après l'ouverture, la Bel20 a augmenté de 0,7 pour cent pour atteindre 4.153,65 points.

Dans l'indice principal, UCB a gagné 1,8 pour cent et AB InBev 1,4 pour cent après une nouvelle recommandation d'achat de la part de Deutsche Bank, dont les analystes considèrent que la valorisation du brasseur est attrayante. Les Galapagos ont encore perdu 1,1 pour cent.

Sur la deuxième ligne, le groupe Ontex a gagné 7,3 pour cent après le paiement par le brésilien Hypera, dont Ontex a racheté la branche hygiène, d'environ 80 millions d'euros.

Mithra a gagné 2,7 pour cent après l'approbation par la Russie de la pilule contraceptive Estelle.

De l'autre côté, IBA a enregistré une perte de 1,5 pour cent. Mercredi, l'action a gagné plus de 10 pour cent après un nouveau partenariat.

Parmi les petites actions, Van de Velde a augmenté de 2,8 pour cent. En revanche, Nyrstar a baissé de 4,0 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

La Deutsche Bank donne une recommandation d'achat à AB InBev

(ABM FN) Deutsche Bank a relevé la recommandation pour AB InBev de Conserver à Acheter avec un objectif de cours inchangé de 60,00 euros.

Selon la Deutsche Bank, le titre suscite effectivement des inquiétudes et le sentiment s'est également détérioré en raison de la révision à la baisse des prévisions de bénéfices. Toutefois, ce phénomène est désormais largement pris en compte et la valorisation de l'action semble donc très attrayante, selon les analystes.

L'action a déjà chuté de 14,5 pour cent cette année, enregistrant une performance inférieure à celle du secteur.

Les analystes soulignent la dette élevée d'AB InBev, la vente imminente d'une participation de 10 pour cent par Altria, les défis entourant le marché de la bière et des seltz, ainsi que la concurrence croissante sur les marchés émergents. La hausse du coût des matières premières est également un problème pour le brasseur.

Cependant, toutes ces mauvaises nouvelles se reflètent déjà clairement dans le cours de l'action, tandis que les points positifs le sont moins.

"La valorisation est trop bon marché pour être ignorée", ont conclu les analystes.

Selon la Deutsche Bank, il existe un solide potentiel de hausse si AB InBev peut ramener les marges du résultat brut d'exploitation  aux niveaux de 2019 et si le ratio cours/bénéfice peut remonter à la moyenne du secteur.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Bruxelles vers une ouverture en légère hausse

(ABM FN) La bourse de Bruxelles devrait ouvrir en hausse jeudi. Les contrats à terme sur l'indice Euro Stoxx 50 enregistrait un gain de quelques dixièmes de pour cent environ une heure avant l'ouverture. Wall Street a clôturé mercredi soir dans le vert.

La bourse de Bruxelles a clôturé en baisse mercredi. L'indice Bel20 a perdu 1,1 pour cent hier, à 4.125,09 points.

Wall Street était en pleine forme et l'indice S&P 500 a clôturé la journée boursière avec un gain de 0,85 pour cent. L'indice a ainsi rebondi après une baisse depuis début septembre.

Après sept mois consécutifs de hausse pour le S&P 500 et un rallye de près de 20 pour cent pour atteindre des niveaux record, les investisseurs de Wall Street anticipent désormais une plus grande volatilité associée à des rendements plus faibles pour le reste de l'année. L'histoire ne plaide pas en sa faveur non plus, car septembre est généralement un mois négatif pour les actions. Selon les données de CFRA, le S&P 500 a baissé en moyenne de 0,56 pour cent au cours du mois de septembre depuis 1945.

Les actions américaines ont été sous pression ce mois-ci en raison des préoccupations relatives aux valorisations et des prises de bénéfices qui en ont résulté. Les investisseurs ont noté que la reprise économique ne sera probablement pas aussi rapide qu'ils l'avaient prévu. La propagation de la variante delta du coronavirus, un ralentissement économique en Chine et des problèmes dans la chaîne d'approvisionnement ont atténué le sentiment.

"Les inquiétudes concernant un resserrement prématuré de la politique de la Réserve fédérale ont cédé la place à des préoccupations concernant la pression sur les actions en raison de la force [déclinante] de la reprise économique", a déclaré Sebastian Mackay, analyste de marché chez Invesco.

Le sentiment positif à New York n'a pas trouvé d'écho en Asie ce matin, où une fois de plus l'indice Hang Seng à Hong Kong a perdu beaucoup de terrain avec une perte de 2 pour cent. Le cours des actions des casinos ont implosé, comme mercredi, avec des pertes allant jusqu'à 25 pour cent.

Les autorités chinoises ont publié mardi un document contenant des recommandations, notamment l'obligation pour les casinos d'obtenir l'approbation du gouvernement avant de pouvoir distribuer des bénéfices aux actionnaires, et un pouvoir accru pour les représentants du gouvernement de superviser directement les sociétés de jeux d'argent.

La bourse de Sydney, sensible aux matières premières, est l'exception positive de ce matin avec un gain de 0,7 pour cent.

Les contrats à terme d'octobre pour un baril de pétrole brut ont clôturé en hausse de 3,1 pour cent à 72,61 dollars sur le New York Mercantile Exchange mercredi. Dans les bourses asiatiques de ce matin, quelques dixièmes de pourcent se sont ajoutés à cela.

L'indice de référence du pétrole américain se négocie à son plus haut niveau depuis le début du mois d'août, après que l'American Petroleum Institute a annoncé tard mardi que les stocks américains de brut ont diminué de 5,4 millions de barils la semaine dernière, tandis que les stocks d'essence ont baissé de 2,8 millions de barils et les distillats de 2,9 millions de barils.

"Le prix est tiré par les pannes d'électricité dans le Golfe du Mexique, qui resserrent le marché à court terme", a déclaré Carsten Fritsch, analyste des matières premières chez Commerzbank.

Les investisseurs observent aujourd'hui, entre autres, les ventes au détail américaines en août et les questions hebdomadaires de soutien aux États-Unis.

Actualités des entreprises

Deutsche Bank a relevé la recommandation  pouir AB InBev de Conserver à Acheter avec un objectif de cours inchangé de 60,00 euros.

Acaxia Pharma a lancé une étude sur Byfavo pour la sédation modérée des enfants pendant les procédures médicales ou dentaires.

Barco lance un programme de rachat d'actions jusqu'à 600.000 pour compléter son propre actionnariat en vue de futurs plans d'options.

Gimv mène un tour de table de série A de plus de 55 millions de francs suisses dans Anjarium Biosciences pour le développement de nouvelles thérapies géniques non virales.

Mithra a reçu l'approbation de l'agence russe des médicaments pour sa nouvelle pilule contraceptive orale combinée Estelle.

Clôture à Wall Street

L'indice S&P 500 a augmenté de 0,9 pour cent à 4 480,70 points mercredi, l'indice Dow Jones a gagné 0,7 pour cent à 34 814,39 points et le Nasdaq a clôturé en hausse de 0,8 pour cent à 15 161,53 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Gimv investit dans une entreprise suisse de thérapie génique

(ABM FN) Gimv investit dans Anjarium Biosciences avec Abingworth, Omega Funds, Pfizer Ventures et Surveyor. La société d'investissement belge l'a annoncé dans un communiqué de presse jeudi matin.

La société de biotechnologie se concentre sur le développement de thérapies géniques non virales et souhaite lever 55,5 millions de francs suisses, soit environ 61 millions de dollars.

Le montant exact de la contribution de Gimv n'a pas été révélé. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par thomas

Mithra obtient l'approbation de la Russie pour Estelle

(ABM FN) Mithra a reçu l'approbation de l'agence russe des médicaments pour sa nouvelle pilule contraceptive orale combinée Estelle. C'est ce qu'a annoncé la société pharmaceutique dans un communiqué de presse, jeudi matin.

Le produit sera commercialisé en Russie par Gedeon Richter sous la marque Esteretta. Le marché russe des contraceptifs est estimé à environ 190 millions d'euros par an, avec un taux de croissance moyen de 3 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Acacia Pharma lance une étude sur Byfavo pour les enfants.

(ABM FN) Acacia Pharma a lancé une étude sur le médicament Byfavo pour la sédation modérée des enfants pendant les procédures médicales ou dentaires.

Une centaine d'enfants âgés de 17 ans maximum aux États-Unis et au Danemark participeront à l'étude. Si l'étude est concluante, l'autorité de réglementation américaine devrait autoriser l'utilisation de Byfavo pour la sédation modérée chez les enfants.

Byfavo est une injection de remimazolam.

L'étude devrait être terminée d'ici neuf à douze mois. C'est beaucoup plus rapide que le calendrier précédent qui courait jusqu'en juillet 2024.

"Il existe un besoin important de sédation modérée chez les jeunes patients pour un large éventail de procédures, notamment les IRM et les tomodensitométries, les endoscopies, les procédures dentaires et le changement douloureux des pansements sur les plaies et les brûlures", a déclaré Gabriel Fox, directeur médical d'Acacia, dans un commentaire.

L'anesthésie de jeunes patients lors de procédures médicales et dentaires entraîne encore relativement souvent de graves problèmes chez les enfants.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Barco lance un programme de rachat d'actions pour les plans d'options

(ABM FN) Barco lancera un programme de rachat d'actions jusqu'à 600.000 actions afin d'avoir des propres actions pour les futurs plans d'options sur actions.

La société détient actuellement environ 3,12 pour cent de ses propres actions, qu'elle utilise largement dans ses programmes de récompense des employés. La société souhaite compléter ce pool d'actions.

Le programme de rachat d'actions aura une durée de six mois et débutera le 20 septembre 2021. Barco a chargé un courtier indépendant d'acheter un maximum de 600.000 unités.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Programme boursier

(ABM FN) Voici les points principaux de l'agenda financier belge jusqu'au jeudi 23 septembre 2021.

JEUDI 16 SEPTEMBRE 2021
17:45 Miko - Résultats semestriels

VENDREDI 17 SEPTEMBRE 2021
07:00 Biotalys - Résultats semestriels
18:00 ABO-group - Résultats semestriels
00:00 Unifiedpost - Résultats semestriels

LUNDI 20 SEPTEMBRE 2021
- Pas de points à l’agenda.

MARDI 21 SEPTEMBRE 2021
- Pas de points à l’agenda.

MERCREDI 22 SEPTEMBRE 2021
00:00 ASIT Biotech - Résultats semestriels

JEUDI 23 SEPTEMBRE 2021
00:00 Viohalco - Résultats semestriels

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Redactie ABM Financial News

Les actionnaires approuvent la nomination du nouveau PDG de Bpost.

(ABM FN) L'assemblée générale extraordinaire des actionnaires de Bpost a nommé mercredi Dirk Tirez au poste de CEO. C'est ce que révèle un communiqué de presse de l'entreprise postale.

"Le Conseil d’administration a toute confiance en Dirk pour guider bpost dans les années à venir. En collaboration avec lui, nous sommes impatients de poursuivre la transformation à long terme de la société ", a déclaré Audrey Hanard, présidente du Conseil d’administration.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par thomas

Mercredi rouge à Bruxelles

(ABM FN) La Bourse de Bruxelles a clôturé en baisse mercredi, l'indice Bel20 perdant 1,1 pour cent à 4.125,09 points.

"Les chiffres économiques indiquent que nous sommes quelque peu derrière le pic de croissance. L'impulsion initiale après les chocs des confinements est derrière nous. On peut le constater dans les indices des directeurs d'achats, par exemple, mais bien sûr, cela ne doit pas nécessairement être une catastrophe. Ils sont toujours dans la zone d'expansion, au-dessus de 50", a analysé Philippe Gijsels, responsable de la stratégie de marché chez BNP Paribas Fortis, en analysant la situation économique. 

En même temps, l'inflation augmente rapidement. Les nouveaux chiffres de l'inflation n'ont pas pu atténuer les inquiétudes existantes, bien au contraire. Tant en France qu'au Royaume-Uni, les prix à la consommation continuent d'augmenter. Au Royaume-Uni, l'inflation monte à 3,2 pour cent.

"Les banques centrales ne cessent de rappeler que la hausse de l'inflation serait temporaire. Le dernier indice américain va effectivement dans ce sens. Cependant, je pense qu'il y a aussi beaucoup d'éléments structurels dans cette inflation", a déclaré Gijsels. 

Selon Gijsels, le resserrement de la politique monétaire, ou tapering, sera très progressif. "Cela crée évidemment de la volatilité sur les marchés, les marchés ont fortement augmenté et peuvent alors corriger un peu. Toutefois, je ne m'attends pas immédiatement à un krach à la suite de cette réduction. Les banques centrales seront très prudentes et les taux d'intérêt resteront très bas. Nous restons dans un monde où le cash est très peu attractif."

Des chiffres décevants sont venus ce matin de Chine. Les ventes au détail et la production industrielle ont augmenté moins que prévu. D'autre part, la production dans la zone euro a augmenté plus que prévu. Toutefois, la croissance des fabricants américains a été décevante.

Les prix à l'importation américains ont baissé de 0,3 pour cent sur une base mensuelle, après une hausse révisée de 0,4 pour cent en juillet. Les prix à l'exportation ont augmenté de 0,4 pour cent en glissement mensuel en août.

L'euro/dollar s'est négocié à 1,1819. Les prix du pétrole, par contre, ont augmenté de quelques points de pourcentage. Ces derniers sont en grande partie responsables de la hausse de l'inflation. Les stocks de pétrole brut aux États-Unis ont diminué la semaine dernière, selon les chiffres de l'agence américaine de l'énergie EIA mercredi.

Actions en hausse et en baisse

Dans l'indice vedette de Bruxelles, Telenet est arrivé en tête avec une hausse de 1,8 pour cent, suivi d'Aperam avec un gain de 1,7 pour cent. Umicore et, une nouvelle fois, Galapagos étaient les plus faibles avec des pertes de 4,5 et 2,8 pour cent.

Solvay a perdu 1,7 pour cent. L'actionnaire activiste Bluebell Capital souhaite que le PDG Ilham Kadri quitte Solvay en raison de la pollution environnementale causée en Toscane par une usine de la société. Solvay a déclaré à ABM Financial News que Kadri a le plein soutien de l'entreprise.

Sur la deuxième ligne, IBA a augmenté jusqu'à 10,1 pour cent. IBA et le centre de recherche nucléaire SCK CEN ont annoncé mercredi un partenariat stratégique de R&D pour permettre la production d'actinium-225, un nouveau radio-isotope prometteur pour le traitement du cancer. IBA est bien positionnée pour cela, selon Degroof Petercam.

En outre, Kinepolis et Mithra Pharmaceuticals ont gagné 5,0 et 4,9 pour cent. Mithra a conclu un partenariat avec Searchlight pour la vente de Nextstellis au Canada. De cette façon, Mithra entre dans un deuxième marché, après les États-Unis, avec ce nouveau produit, a déclaré KBC.

Lotus Bakeries a connu la plus forte baisse avec une perte de 3,1 pour cent.

Parmi les petites valeurs, ASIT s'est distinguée avec un gain de 12,3 pour cent. La négociation de l'action a repris après qu'un tribunal de Liège a approuvé le plan de sauvetage de la société. ASIT veut vendre sa cotation en bourse à DMS.

Accentis a également connu une belle hausse de 8,1 pour cent, mais MDxHealth a subi une baisse de 5,0 pour cent.

Positions intermédiaires Wall Street

Après la clôture des bourses en Europe, Wall Street a gagné un peu de terrain. L'indice large S&P500 a réussi à enregistrer un gain limité de 0,2 pour cent sur X points. La bourse technologique Nasdaq a baissé un peu, l'indice industriel Dow Jones a gagné 0,2 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par thomas

Programme boursier

(ABM FN) Voici les points principaux de l'agenda financier belge jusqu'au jeudi 23 septembre 2021.

JEUDI 16 SEPTEMBRE 2021
17:45 Miko - Résultats semestriels

VENDREDI 17 SEPTEMBRE 2021
07:00 Biotalys - Résultats semestriels
18:00 ABO-group - Résultats semestriels
00:00 Unifiedpost - Résultats semestriels

LUNDI 20 SEPTEMBRE 2021
- Pas de points à l’agenda.

MARDI 21 SEPTEMBRE 2021
- Pas de points à l’agenda.

MERCREDI 22 SEPTEMBRE 2021
00:00 ASIT Biotech - Résultats semestriels

JEUDI 23 SEPTEMBRE 2021
00:00 Viohalco - Résultats semestriels

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Redactie ABM Financial News

Analyse boursière: deuxième marché pour la nouvelle pilule contraceptive de Mithra

(ABM FN) Mithra fournira au Canada une nouvelle pilule contraceptive combinée, Estelle, et entrera ainsi un deuxième marché après les États-Unis. C'était la réaction de KBC Securities mercredi après les nouvelles de la société pharmaceutique belge.
 
La pilule contraceptive orale sera vendue sous le nom de Nextstellis au Canada et commercialisée par le partenaire Searchlight. Cela permet d'accélérer le processus.
 
La recommandation d'achat de KBC avec un objectif de cours de 34,50 euros pour Mithra reste inchangée pour le moment.

L'action Mithra est mercredi après-midi en hausse de 3,9 pour cent à 19,94 euros.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par thomas

Mise à jour boursière: Petite baisse à Bruxelles

(ABM FN) La bourse de Bruxelles était en légère baisse mercredi après-midi, l'indice Bel20 a baissé de 0,5 pour cent à 4.152,57 points. Les bourses environnantes ont également enregistré de légères pertes.

Les investisseurs restent quelque peu préoccupés par la hausse de l'inflation et surtout par le resserrement de la politique monétaire qui pourrait en résulter. Les chiffres publiés aujourd'hui montrent que l'inflation a augmenté tant en France qu'au Royaume-Uni. Au Royaume-Uni, l'inflation est désormais égale à 3,2 pour cent.

Dans l'indice principal, Telenet est arrivé en tête avec une hausse de 1,3 pour cent, suivi de son concurrent Proximus avec 1,1 pour cent. Umicore et, une nouvelle fois, Galapagos ont connu les plus fortes baisses de 2,5 et 2,0 pour cent.

Solvay a perdu 1,3 pour cent. L'actionnaire activiste Bluebell Capital souhaite que le PDG Ilham Kadri quitte Solvay en raison de la pollution environnementale causée en Toscane par une usine de la société. Solvay a déclaré à ABM Financial News que Kadri a le plein soutien de l'entreprise.

Sur la deuxième ligne, IBA a augmenté jusqu'à 8,1 pour cent. IBA et le centre de recherche nucléaire SCK CEN ont annoncé mercredi un partenariat stratégique de R&D pour permettre la production d'actinium-225, un nouveau radio-isotope prometteur pour le traitement du cancer.

En outre, Kinepolis et Mithra Pharmaceuticals ont gagné 4,2 et 2,5 pour cent. Mithra a conclu un partenariat avec Searchlight pour la vente de Nextstellis au Canada.

Biocartis a connu la plus forte baisse avec une perte de 1,7 pour cent.

Parmi les petites actions, ASIT s'est distinguée avec un gain de 12,7 pour cent. La cotation de l'action a repris après qu'un tribunal de Liège a approuvé le plan de sauvetage de la société. ASIT veut vendre sa cotation en bourse à DMS.

Accentis a également enregistré une belle hausse de 7,3 pour cent, mais MDxHealth a subi une baisse de 5,4 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Mise à jour boursière: petite perte à Bruxelles

(ABM FN) La bourse de Bruxelles a perdu un peu de terrain en fin de matinée mercredi, tandis qu'AEX d'Amsterdam a dépassé les 800 points.

L'indice Bel20 a baissé de 0,2 pour cent à 4 165,73 points.

Des résultats décevants sont arrivés ce matin de Chine. Les ventes au détail et la production industrielle ont augmenté moins que prévu. En revanche, la production dans la zone euro a augmenté plus que prévu.

En outre, les chiffres ont montré que l'inflation a augmenté en France et au Royaume-Uni. Au Royaume-Uni, l'inflation est maintenant égale à 3,2 pour cent.

L'euro/dollar s'échangeait à 1,1825.

Actions en hausse et en baisse

Dans l'indice principal, Telenet a pris la tête avec un gain de 1,7 pour cent, suivi d'Aperam avec 1,4 pour cent. Sofina et Galapagos ont chuté de 2,1 et 2,0 pour cent.

Solvay a perdu 0,1 pour cent. L'actionnaire activiste Bluebell Capital souhaite que le CEO Ilham Kadri quitte Solvay en raison de la pollution environnementale causée en Toscane par une usine de la société. Solvay a déclaré ABM Financial News que Kadri a le plein soutien de l'entreprise.

Sur la deuxième ligne, IBA a augmenté de 4,9 pour cent. IBA et le centre de recherche nucléaire SCK CEN ont annoncé mercredi un partenariat stratégique de R&D pour permettre la production d'actinium-225, un nouveau radio-isotope prometteur pour le traitement du cancer.

En outre, Kinepolis et Mithra ont gagné 4,2 et 2,4 pour cent. Mithra Pharmaceuticals a conclu un partenariat avec Searchlight pour vendre Nextstellis au Canada.

Biocartis a connu la plus forte baisse avec une perte de 1,7 pour cent.

Parmi les petites actions, ASIT s'est distinguée avec un gain de 13,3 pour cent. La négociation de l'action a repris après qu'un tribunal de Liège a approuvé le plan de sauvetage de la société. ASIT veut vendre sa cotation en bourse à DMS.

Accentis a augmenté de 6,4 pour cent, mais Balta et Nyrstar ont chuté de 2,3 et 3,3 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie