La semaine à venir sera dictée par la Fed et la BCE

(ABM FN) Une semaine chargée attend les investisseurs, avec comme juge de paix, les Banques centrales européenne et américaine qui communiqueront l’ampleur de leur nouvelle hausse de taux. Du côté des résultats d’entreprise, certains poids lourds de l’indice principal hollandais AEX sont attendus, là où l’agenda belge reste muet.

Lundi, Philips publiera ses résultats trimestriels. Le géant néerlandais des dispositifs médicaux devrait annoncer au passage une nouvelle réorganisation, marquée notamment par la suppression d'un millier d'emplois aux Pays-Bas. La société a déjà annoncé une réorganisation à la fin de l'année dernière, avec 4.000 suppressions d'emplois.

L’opérateur télécom KPN est lui attendu au rapport mardi, là où ING et Shell le seront jeudi, de même que le groupe alimentaire Sligro. TomTom clôturera la semaine vendredi.

L’agenda restera au point mort en revanche à Bruxelles, où il y aura bien Melexis et Euronav qui publieront leurs résultats mercredi et jeudi. 

En ce qui concerne le transporteur maritime, le magnat norvégien du secteur n’abandonne pas, et a encore renforcé sa participation dans Euronav au point de détenir désormais 24,99 pour cent des parts, aux coudes à coudes avec la famille belge Saverys.  

Le menu sera nettement plus chargé de l’autre côté de l’Atlantique, avec des journées de mardi [Snap, AMD, UPS, McDonald's ou General Motors] et jeudi [Apple, Starbucks, Qualcomm ou Amazon] à suivre particulièrement.

Meta, la maison mère de Facebook, Instagram et Whatsapp, est elle attendue au rapport mercredi.

En Europe, l'accent sera mis sur les résultats de Sanofi, de Deutsche Bank, d’UBS et d’UniCredit.

A noter la réouverture des marchés boursiers chinois, restés fermés pendant une semaine en raison du Nouvel An chinois.

Du côté des indicateurs macro-économique

Sur le plan de la macro, la semaine à venir sera également chargée, avec dès lundi, la confiance des consommateurs dans la zone euro, tandis que la croissance en France, en Allemagne et pour l'ensemble de la zone euro suivra mardi. 

Mardi, l’attention sera portée sur l'inflation en Allemagne et en France. Aux États-Unis, l'attention se portera sur la confiance des consommateurs pour le mois de janvier.

Mercredi, les investisseurs pourront prendre le pouls de l'état de l'industrie manufacturière européenne et américaine, et surtout, la décision sur les taux d'intérêt de la Réserve fédérale. Une hausse des taux de 25 points de base est attendue. Une augmentation de 50 points de base n’est pas exclue, alors que la Fed pourrait encore s'affirmer verbalement.

Jeudi, ce sera au tour de la banque d’Angleterre de rendre sa décision sur les taux jeudi, tout comme la BCE. Les deux institutions devraient augmenter leurs taux de 50 points de base.

Vendredi, les investisseurs prendront enfin connaissance des chiffres du secteur des services en Europe et aux États-Unis.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Une semaine pour rien pour le Bel20, en attendant les résultats

(ABM FN) La bourse de Bruxelles a clôturé la semaine à 3.863 points, à l'équilibre en glissement hebdomadaire.

Commentant la tendance actuelle, Simon Wiersma, gestionnaire en investissement chez ING, observe que les craintes d'une récession imminente aux États-Unis et en Europe se sont quelque peu tassées, tandis que les résultats trimestriels meilleurs que prévu redonnent espoir aux investisseurs, ou du moins, les raisons de revenir sur les marchés action".

L’analyste note que le repli du dollar, traditionnellement une valeur refuge, en atteste. A ce titre, la monnaie unique s'échangeait à 1,086 dollar vendredi soir, à l’équilibre sur la semaine.

Du côté de l’énergie, le pétrole WTI pointait à 80,2 dollars vendredi soir, en baisse de plus de 1 pour cent sur la semaine.

Du côté des indicateurs publiés dans le courant de la semaine, les PMI ont confirmé la bonne tenue de la zone euro en janvier et indiquent une croissance modérée de l'activité du secteur privé, tirée par le secteur des services. Alors que l'indice composite est passé de 49,3 à 50,2, cela conforte l'opinion selon laquelle la zone euro devrait échapper à la récession.

La zone euro est de nouveau “en mode” croissance en ce début de l'année 2023", a commenté, ce qui est aussi un signal que la zone euro pourrait être capable d'éviter une récession, selon l'économiste Chris Williamson de S&P global. Pour autant, ce dernier rappelle que "nous n'en sommes pas encore là. La demande continue de baisser, et si l'inflation recommence à augmenter, cela renforcera de nouvelles hausses des taux d'intérêt.

L'activité économique dans les secteurs des services et de l'industrie manufacturière aux États-Unis s'est elle contractée de manière moins prononcée en janvier. L'indice composite des directeurs d'achat s'est ainsi établi à 46,6, contre 45,0 en décembre.

"L'économie américaine a commencé 2023 sur une note décevante, avec une nouvelle forte contraction de l'activité en janvier. Bien que moins prononcée par rapport à décembre, la baisse reste parmi les plus fortes depuis la crise financière mondiale", a déclaré M. Williamson.

L'inflation américaine se refroidit encore

On retiendra également que l'économie américaine a bien résisté au quatrième trimestre, avec un PIB en hausse de 2,9 pour cent, soit un peu plus que les 2,8 pour cent anticipés, mais moins que les 3,2 pour cent du troisième trimestre.

"S'il existe une quelconque inquiétude quant au fait que l'économie américaine est au bord de la récession, cela ne se reflète certainement pas dans les statistiques économiques, qui semblent encore raisonnablement solides", a déclaré Michael Hewson, analyste de marché chez CMC Markets.

Les économistes de Jefferies soulignent toutefois que la demande intérieure n'a augmenté que de 0,8 pour cent au quatrième trimestre.

Selon Michael Hewson, la croissance donne à la Fed une plus grande marge de manœuvre pour prendre une décision sur les taux d'intérêt la semaine prochaine avec une augmentation de 25 voire de 50 points de base.

"Alors que 25 points de base semble une certitude, il est possible que cela soit accompagné de prévisions agressives", selon l'expert du marché, ce qui réduirait à néant les espoirs croissants d'un revirement de la politique de taux américaine, prévient  Hewson.

Vendredi, les investisseurs avaient rendez-vous avec l’inflation de base dite PCE, à savoir corrigée des prix de l'énergie et de l’alimentation. En ligne avec les attentes, celle-ci a confirmé son reflux à 4,4 pour cent, contre 4,7 pour cent en novembre.

"Pour la Fed, ce rapport ne soulève pas de nouvelles inquiétudes. Il reflète également ce que le marché semblait avoir intégré", a commenté pour sa part Philip Marey de Rabobank.

La Réserve fédérale américaine publiera sa décision sur les taux d'intérêt mercredi, un jour avant la Banque centrale européenne et la Banque d'Angleterre. Une hausse des taux de 50 points de base est attendue dans les deux cas.

La saison des résultats bat son plein

La saison des résultats est un autre facteur important pour les investisseurs. Jusqu'à présent, les résultats se sont révélés mitigés. Si Netflix et Tesla ont surpris très positivement, les grandes entreprises (technologiques) suppriment des milliers d'emplois, notamment Microsoft, Alphabet, IBM, 3M, Dow Inc et SAP.

"La question est de savoir comment les bénéfices des entreprises vont traverser les mois à venir. Les analystes tablent dans l’ensemble sur une hausse des bénéfices en 2023, avec en arrière plan, la résilience économique qui se reflète également dans les bénéfices des entreprises. Mais n'est-ce pas trop optimiste ? De toute façon, nous ne pouvons pas vraiment qualifier le climat économique de 'baissier'", estime l'économiste Luc Aben de Van Lanschot Kempen.

"Nous pensons que le premier semestre sera difficile pour les affaires aux Etats-Unis, mais qu'il y aura une amélioration au second semestre. Nous pensons arriver à un gain annualisé d'un peu moins de trois pour cent pour toute l'année 2023", selon l’économiste.

A noter qu’entre autres, Philips, KPN, ING, Shell, Euronav, Melexis, Alphabet, Caterpillar, Meta, Amazon et Apple sont attendus au rapport la semaine prochaine.

Actions en hausse et en baisse

Au sein du Bel20, Sofina, avec un gain de 7,2 pour cent, a signé la plus forte hausse de l’indice cette semaine, suivi par le spécialiste de l’inox Aperam, décidément très en forme en ce début d’année, qui a pris 4,9 pour cent.

En bas de tableau, on retrouve les biotechs Galapagos et Argenx, lestées de 4,1 et 2,5 pour cent.

Au rapport vendredi, les résultats publiés par WDP ont été salués, alors que le spécialiste de l’immobilier logistique, leader du Benelux, gagne 3,1 pour cent sur la semaine.

Dans l’indice intermédiaire BelMid, mention spéciale à Melexis qui a bondi de 12,8 pour cent, porté par un vent sectoriel favorable et un relèvement d’objectif de cours du côté d’ING.

Mention spéciale également à Immobel, qui a gagné près de 7 pour cent.

Alors que la bataille autour d’Euronav s'intensifie, le transporteur maritime a cloturé la semaine à l'équilibre.

Dans le BelSmall, plus petit des indices bruxellois, Hyloris, qui donne une nouvelle vie à des médicaments existants en les reformulant ou en les combinant, a gagné 11,2 pour cent, là où Onward Medical, spécialisé dans les thérapies pour les personnes souffrant de lésion de la moelle épinière, a perdu 4,4 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Matthieu Hellin

En vedette: Sofina n’est pas morte

(ABM FN) Sofina a signé l’une des plus fortes hausse de la semaine à la bourse de Bruxelles. Le pensionnaire du Bel20 affiche un gain de 7,2 pour cent, portant à 9,8 pour cent sa hausse depuis le 1er janvier.

Un joli début d’année qui est toutefois à relativiser en regard de la chute de 60 pour cent de l’action en 2022, du jamais vu dans le chef de la société holding de la famille Boël.

Tout au long de l’année écoulée, la valeur a été pénalisée par son exposition aux entreprises de croissance à vocation technologique, à savoir celles qui ont le plus souffert de la remontée des taux en dollar.

Indépendamment d’un contexte moins favorable pour la valorisation de ces acteurs, Sofina s’est vu également acculé par sa plus grosse participation, en l'occurrence Byju's, entreprise indienne à la base d’une application d’apprentissage et de cours en ligne.

Célèbre pour avoir été l’un des tout premiers à avoir alerté de la fraude de la société de paiements allemande Wirecard, Fraser Perring a estimé en mai que la valorisation annoncée de 22 milliards de dollars de Byju's était surévaluée. Certains analystes comme Degroof Petercam estime même la valorisation de cet actif proche de zéro…

Sofina a aussi été plombé par l’effondrement de THG, anciennement baptisé "The Hut Group", ce champion britannique de l'e-commerce spécialisé dans les produits de beauté et de santé.

On pourrait également mentionner Zilingo, basée à Singapour, qui vient de déposer le bilan, ou encore, la descente aux enfers, une de plus, du géant suédois du paiement différé Klarna.

Les analystes visent plus haut

La semaine passée et depuis longtemps, Sofina a toutefois surpris positivement les suiveurs du dossier.

Dans sa newsletter semestrielle à destination des investisseurs, et ce dans un effort de transparence, la holding a fait savoir qu’elle détient depuis 2016 une participation dans "ByteDance", ce conglomérat chinois de nouvelles technologies, mieux connu pour être la maison-mère de TikTok.

De quoi faire dire aux analystes d’ING que Sofina est toujours capable de dénicher de futures "licornes".

Degroof Petercam a lui évoqué une "agréable surprise", soulignant que le mystère entourant la participation de Sofina en Chine et le véhicule "SC China Co-investment" est levé.

"Bien que les actifs chinois ne soient peut-être pas les plus recherchés en ce moment, nous pensons que les investisseurs seront satisfaits de cette révélation".

Degroof ajoute que le bulletin d'information s'est avéré positif à plusieurs égards. Outre davantage d'informations sur certaines participations importantes en Chine, l'analyste salue "un cadre ESG plus élaboré et un portefeuille plus résilient que prévu".

Degroof note que Sofina dispose encore d’une position en cash de 200 millions d’euros. "Avec une facilité de crédit de 900 millions, nous estimons que Sofina dispose de suffisamment de liquidités".

À l'achat sur le dossier, Degroof Petercam vise un cours de 270,00 pour Sofina, qui a clôturé la semaine à 225,8 euros.

Nettement plus optimiste, ING vise 450,00 euros. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Matthieu Hellin

Un acompte sur dividende déprime les résultats de KBC Ancora

(ABM FN) KBC Ancora a bouclé le premier semestre de son exercice décalé 2022-23 sur un bénéfice de 71,3 millions d'euros, contre un bénéfice de 223,9 millions un an plus tôt. C’est ce qu’a annoncé vendredi soir la mono holding dont le seul actif est une participation dans KBC.

L’explication de cette chute des bénéfices est somme toute logique.

Conformément à sa politique de dividende, le groupe KBC a versé en novembre 2022 un dividende intérimaire de 1 euro par action KBC pour l'exercice 2022 alors en cours.

L'année précédente, en novembre 2021, KBC Groupe avait versé à la fois un dividende intérimaire de 1 euro par action au titre de l'exercice 2021, ainsi qu'un dividende supplémentaire de 2 euros par action pour l'exercice 2020.

Ce dividende supplémentaire versé à l'époque explique donc pourquoi les bénéfices de KBC Ancora ont si fortement diminué au cours du dernier exercice.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Matthieu Hellin

Cofinimmo poursuit sa rotation dans le secteur des soins de santé

(ABM FN) Dans le cadre de la rotation de ses actifs, Cofinimmo a annoncé vendredi soir un nouveau désinvestissement pour environ 6 millions d’euros. Le développeur immobilier indique au passage avoir sécurisé le refinancement de ses lignes de crédit arrivant à échéance en 2023.

Cofinimmo Offices SA, filiale à 100% de Cofinimmo a procédé à la cession d'un site situé dans une zone non stratégique de son portefeuille de bureaux à Zaventem. Montant de la vente : environ six millions d’euros, soit supérieur à la dernière juste valeur au 30 septembre dernier.

Ce désinvestissement répond aussi pleinement à la stratégie de Cofinimmo en matière d’ESG, étant donné qu’il contribue à réduire sensiblement l’intensité énergétique du portefeuille du groupe.

Bien que modeste, il s'agit selon Cofinimmo du début d'un processus de désinvestissement de grande ampleur, dont l’envergure sera actualisée à l’occasion de la publication de nos résultats annuels mi-février.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Matthieu Hellin

Le Bel20 clôture en très légère hausse

(ABM FN) La bourse de Bruxelles a bouclé la dernière séance de la semaine de peu dans le vert, le Bel20 gagnant 0,1 pour cent à la clôture, à 3.863 points. 

La hausse aurait été plus importante sans le repli des deux poids lourds de l'indice que sont AB InBev et Argenx.

Ce vendredi, les investisseurs avaient rendez-vous avec l’inflation américaine, attendue comme le juge de paix de la séance.

En ligne avec les attentes des économistes, l’inflation PCE (corrigée des prix de l’énergie et de l’alimentation) a confirmé sa lente mais certaine décrue, à 4,4 pour cent en décembre contre 4,7 pour cent en novembre.

L’inflation PCE est pour rappel un baromètre prépondérant dans le processus décisionnel de la FED. A ce titre, l’institution monétaire annoncera mercredi l’ampleur de sa nouvelle hausse de taux.

Dans un entretien accordé à ABM Financial News, Bernard Keppenne, économiste en chef de CBC Banque, note que les chiffres publiés aujourd’hui confirment la tendance au reflux de l’inflation.

"Cela confirme aussi que la FED devrait bien augmenter de 25 points de base ses taux directeurs la semaine prochaine, ce qui est plutôt une bonne nouvelle", selon l’analyste.

"Pour la Fed, ce rapport ne soulève pas de nouvelles inquiétudes. Il reflète également ce que le marché semblait avoir intégré", a commenté pour sa part Philip Marey de Rabobank.

A noter que cette statistique conforme aux attentes n’a pas engendré de gros mouvement sur le marché des changes, ni sur le marché obligataire.

A la clôture des indices européens, la monnaie unique s’échangeait à 1,085 dollar pour un euro, en légère baisse, là où le dix ans américain prenait quelques points de base à 3,52 pour cent.

Alors que la saison des résultats bat son plein aux de l’autre côté de l’Atlantique, on signalera la chute de 10 pour cent d’Intel à l’ouverture de Wall Street, sur fond de la faiblesse des résultats publiés par le géant des puces électroniques, conjugué à un profit warning. La semaine prochaine, Apple et Amazon seront notamment suivis de près.

Du côté de l’énergie, le pétrole reculait en début de soirée, sous les 87 dollars le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mars. 

Au même moment, les prix européens du gaz évoluaient à l'équilibre, à 55 euros le mégawattheure.

Actions en hausse et en baisse

Au sein de l’indice principal, VGP a signé avec un gain de 3,1 pour cent la plus forte hausse du Bel20.

La valeur a visiblement surfé sur les résultats publiés par son pair du secteur, WDP.

Le leader de l’immobilier logistique au Benelux a fait part ce matin d’une forte croissance de ses bénéfices, le bénéfice EPRA par action ressortant à 1,25 euro, en hausse de 13 pour cent. ING évoque des tendances opérationnelles sous-jacentes "saines", combinées à une "forte croissance des ventes".

En bas de tableau, on retrouve Elia, contraint de céder 1,3 pour cent, tandis que AB InBev et Argenx ont perdu respectivement 1 et 1,2 pour cent. 

Le régulateur américain a annoncé jeudi soir prendre plus de temps pour examiner la demande de licence biologique de la version administrée par voie sous-cutanée du Vyvgart d'Argenx. Le report de trois mois "est ennuyeux mais pas dramatique", a commenté Degroof Petercam.

Dans l’indice intermédiaire BelMid, mention spéciale à Ontex qui a gagné 3,3 pour cent, ce alors que les groupes chinois Guangchang Guo et Fosun International Holdings ont pris une participation de près de 4 pour cent dans le fabricant de couches.

Nouvelle séance de hausse pour Melexis, qui a pris 2,8 pour cent. Jeudi, le spécialiste des semi-conducteurs a déjà pu compter sur un relèvement de son objectif de cours par ING.

En bas de tableau, Kinepolis a perdu 1,8 pour cent.

Du côté des plus petites valorisations référencées dans le BelSmall, CFE a augmenté de 3,8 pour cent.

Les résultats annuels de Quest for Growth, qui ont fait état d'une perte de 25 millions d'euros, ont provoqué un repli de 3,3 pour cent de l’action de la picraf.

Pendant ce temps à Wall Street

A la clôture des indices boursiers européens, Wall Street évoluait sans grande tendance, à l’image du S&P 500, à l’équilibre.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Matthieu Hellin

Analyse boursière: menace de scission d'Euronav?

(ABM FN) La lutte pour le pouvoir qui se déroule au sein d'Euronav pourrait bien aboutir à l'éclatement de la compagnie maritime. C'est ce que pensent les analystes Benjamin Wolff et Wim Lewi de KBC Securities.

On connaît la situation: détenant le même nombre d’actions, la famille norvégienne Fredriksen et la famille belge Saverys peuvent bloquer les plans de l'autre pour la compagnie maritime pétrolière.

John Fredriksen, cadre supérieur de Frontline, a récemment acheté 4,8 millions d'actions Euronav supplémentaires et en possède désormais 50,43 millions.

Ainsi, les deux parties possèdent un quart d'Euronav et disposent donc toutes les deux d'une minorité de blocage.

Les analystes Wolff et Levi n'excluent pas que des motifs autres que purement financiers soient également en jeu.

Les chances d'une fusion à part entière entre Euronav et Frontline sont, selon eux, limitées de toute façon.

Les deux analystes envisagent donc le scénario d'une éventuelle scission d'Euronav. La famille d'armateurs norvégiens Frederiksen obtiendrait ainsi une partie de la flotte, ce qui permettrait d'intégrer le reste d'Euronav dans la CMB de la famille Saverys.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Matthieu Hellin

Programme boursier

(ABM FN) Voici les points principaux de l'agenda financier belge jusqu'au lundi 6 février 2023.

LUNDI 30 JANVIER 2023
-  Aucun point à l’ordre du jour.

MARDI 31 JANVIER 2023
00:00 Ascencio - Réunion annuelle des actionnaires

MERCREDI 1 FEVRIER 2023
07:00 Melexis - Résultats annuels

JEUDI 2 FEVRIER 2023
07:00 Euronav - Résultats annuels

VENDREDI 3 FEVRIER 2023
-  Aucun point à l’ordre du jour.

LUNDI 6 FEVRIER 2023
-  Aucun point à l’ordre du jour.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Redactie ABM Financial News

Wall Street donnée légèrement dans le rouge à l’ouverture

(ABM FN) Wall Street devrait ouvrir en légère baisse ce vendredi, après la publication d'un chiffre clé sur l'inflation.

Une demi-heure avant l'ouverture, les contrats à terme sur l'indice S&P 500 reculaient ainsi de 0,3 pour cent et ceux sur le Nasdaq de 0,4 pour cent.

"Il faut maintenant attendre quelles décisions sur les taux prendront les banques centrales la semaine prochaine", a déclaré Georgette Boele, spécialiste des devises chez ABN AMRO, dans un entretien accordé à ABM Financial News.

L’inflation PCE, cet indicateur suivi de très près par la FED dans son processus décisionnel sur les taux, est ressorti en ligne avec les attentes.

Sur une base annualisée, l'inflation de base des prix à la consommation a atteint 4,4 pour cent en décembre, contre 4,7 pour cent en novembre, soit parfaitement en ligne avec les attentes.

"Pour la Fed, ce rapport ne soulève pas de nouvelles inquiétudes. Il reflète également ce que le marché semblait avoir intégré", a estimé Philip Marey de Rabobank.

Plus tard dans l'après-midi, les ventes de logements existants en décembre et la confiance des consommateurs de l'Université du Michigan seront à suivre aux États-Unis.

Sur le marché des changes, l'euro/dollar pointe à 1,0868, tandis que le rendement du dix ans américain s’affiche à 3,52 pour cent.

Le pétrole progresse d’un demi pour cent.

Actualités des entreprises

Intel a plongé dans le rouge au quatrième trimestre 2022 et a publié des perspectives peu encourageantes pour le trimestre en cours. Le géant des puces table sur un chiffre d'affaires de 10,5 à 11,5 milliards de dollars pour la période et sur une perte par action de 0,80 dollar. Intel devrait chuter de 10 pour cent à l’ouverture.

Chevron a vu son bénéfice augmenter moins que prévu au dernier trimestre, mais a enregistré le plus gros bénéfice annuel de son histoire.

American Express a affiché des revenus en hausse mais un bénéfice en repli. Pour 2023, la société de cartes de crédit prévoit une croissance de ses revenus comprise entre 15 et 17 pour cent, et un bénéfice par action de 11,00 à 11,40 dollars. En 2022, ce même BPA a atteint 9,85 dollars.

A noter que son concurrent domestique, Visa, a signé des résultats en hausse au dernier trimestre, également supérieurs aux attentes.

American Express devrait ouvrir en hausse de 6 pour cent et Visa de plus de  1 pour cent.

Colgate-Palmolive a vu ses revenus augmenter au quatrième trimestre tandis que le bénéfice ajusté par action a été légèrement supérieur aux prévisions. 

Dernière clôture à Wall Street

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Matthieu Hellin

L'inflation sous-jacente américaine recule en décembre

(ABM FN) Les prix de base aux Etats-Unis ont augmenté en décembre, mais de manière moins prononcée qu’en novembre. C'est ce qu'ont révélé les statistiques publiées ce vendredi par le gouvernement américain.

En glissement annuel, l'inflation de base PCE, corrigée des prix de l’énergie et de l’alimentation, a ainsi atteint 4,4 pour cent en décembre, contre 4,7 un mois plus tôt, soit parfaitement en ligne avec les attentes des économistes.

En glissement mensuel et toujours conformément aux attentes, cette même inflation a augmenté de 0,3 pour cent, contre une hausse de 0,2 pour cent en novembre.

Pour mémoire, la Réserve fédérale américaine considère l'indice des prix de base comme la principale mesure de l'inflation, et en cela, un baromètre clé pour sa politique monétaire, alors que la FED doit rendre sa décision sur les taux mercredi prochain.

A noter que l'inflation ordinaire des prix à la consommation a atteint 5,0 pour cent en glissement annuel, en baisse par rapport aux 5,5 pour cent enregistrés un mois plus tôt.

Il a par ailleurs été annoncé que les revenus des Américains ont augmenté de 0,2 pour cent sur une base mensuelle, après une hausse de 0,3 pour cent en novembre et contre 0,2 pour cent attendu.

En revanche, les dépenses de consommation ont diminué de 0,2 pour cent en décembre, après une baisse de 0,1 pour cent. Les suiveurs tablaient sur un repli de 0,1 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Matthieu Hellin

Mise à jour boursière: le Bel20 accentue ses pertes

(ABM FN) La bourse de Bruxelles accentue ses pertes ce vendredi après-midi, à l’image du Bel20 qui perdait 0,5 pour cent vers 14 heures à 3.842 points.

Au sein de l’indice principal, WDP signe avec un gain de 2,2 pour cent la plus forte hausse.

Le leader de l’immobilier logistique au Benelux a fait part ce matin d’une forte croissance de ses bénéfices, le bénéfice EPRA par action ressortant à 1,25 euro, en hausse de 13 pour cent. ING évoque des tendances opérationnelles sous-jacentes "saines", combinées à une "forte croissance des ventes".

Son pair du secteur qu’est VGP gagne 1,7 pour cent, toujours suivi par le spécialiste de l‘inox Aperam qui prend 0,8 pour cent.

En bas de tableau, on retrouve Elia, lesté de 1,5 pour cent. Seule la biotech Argenx fait moins bien en perdant 2,30 pour cent.

Le régulateur américain, la FDA, a annoncé jeudi soir prendre plus de temps pour examiner la demande de licence biologique de la version administrée par voie sous-cutanée du Vyvgart d'Argenx. Le report de trois mois "est ennuyeux mais pas dramatique", selon Degroof Petercam.

Dans l’indice intermédiaire BelMid, mention spéciale à Ontex qui prend 3,7 pour cent, ce alors que les groupes chinois Guangchang Guo et Fosun International Holdings ont pris une participation de près de 4 pour cent dans le fabricant de couches.

Mithra, spécialiste de la santé féminine, est en hausse de 2,1 pour cent.

En bas de tableau, Kinepolis perd 2,1 pour cent.

Du côté des plus petites valorisations référencées dans le BelSmall, CFE augmente de 3,7 pour cent.

Les résultats annuels de Quest for Growth, qui ont fait part d'une perte de 25 millions d'euros, entraînent un repli de 3,3 pour cent de l’action de la picraf.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Matthieu Hellin

Les bourses européennes en légère hausse à la mi-journée

(ABM FN) Les bourses européennes évoluent en légère hausse ce vendredi, dans l'attente des données sur l'inflation américaine de décembre, cet indicateur qui guide la Réserve fédérale dans sa politique de taux d'intérêt.

Vers midi, l’indice de référence Euro Stoxx 600 gagnait 0,1 pour cent à 454,40 points, le DAX allemand 0,3 pour cent à 15.179,30 points, le CAC40 0,2 pour cent à 7.111,04 points. L'indice britannique FTSE augmente lui de 0,1 pour cent à 7.772,63 points.

Les investisseurs ont par ailleurs trouvé espoir dans la croissance de 2,9 pour cent de l'économie américaine au quatrième trimestre, selon les premières estimations publiées hier, et qui est supérieure aux prévisions de 2,8 pour cent, bien que inférieure à la croissance de 3,2 pour cent au troisième trimestre.

"S'il existe une quelconque inquiétude quant au fait que l'économie américaine est au bord de la récession, cela ne se reflète certainement pas dans les indicateurs économiques, qui semblent encore raisonnablement solides", a commenté l'analyste de marché Michael Hewson de CMC Markets.

Ces chiffres suscitent l'optimisme des marchés boursiers, ont déclaré les analystes de SEB. "Cependant, les détails sous-jacents du chiffre du PIB étaient un peu plus faibles et nous voyons un risque de ralentissement marqué de la croissance au début de 2023, et une légère récession par la suite", ont-ils précisé.

Aujorud’hui, il a été annoncé que la confiance des consommateurs français a enregistré une baisse inattendue de 81 à 80 points en janvier.

Cet après-midi, les investisseurs pourront prendre le pouls des revenus et des dépenses personnelles des Américains, et surtout de l'évolution de l'inflation en décembre. L'inflation de base devrait baisser à 4,4 pour cent en glissement annuel, contre 4,7 pour cent en novembre. En glissement mensuel, l’inflation est attendue en hausse de 0,2 pour cent, contre 0,3 pour cent en novembre.

Les ventes de logements existants aux États-Unis pour le mois de décembre et la confiance des consommateurs de l'Université du Michigan pour le mois de janvier seront également publiées cet après-midi.

Le pétrole repart à la hausse ce vendredi. Le contrat à terme West Texas Intermediate pour livraison en février prend ainsi 1,2 pour cent à 81,99 dollars, tandis que le Brent pour livraison en mars gagne aussi 1,2 pour cent à 88,50 dollars.

Du côté des changes, l'euro/dollar s'échange à 1,0885, contre 1,0891 à la clôture de Wall Street jeudi soir.

Actualités des entreprises

Vestas n'est pas parvenu à atteindre ses prévisions en 2022, revues à la baisse en novembre. Pour l'année en cours, le spécialiste danois de l’éolien table sur des ventes comprises entre 14,0 et 15,5 milliards d'euros. C'est un peu moins que les 14,5 milliards générés en 2022. L'action baisse de 1,9 pour cent.

Hennes & Mauritz a vu ses bénéfices sous pression au cours du dernier trimestre en raison, entre autres, des développements en Russie. L'action chute en conséquence de 4,9 pour cent.

LVMH Moët Hennessy Louis Vuitton devrait connaître une croissance significative pour toutes ses divisions en 2022, malgré les incertitudes économiques et géopolitiques mondiales. Le groupe de luxe français a fait part de cette information jeudi en après-bourse. L'action recule de 0,1 pour cent.

On notera que la majorité des actions évolue sans grand mouvement à Paris et à Francfort.

Wall Street

Les marchés boursiers américains devraient ouvrir en légère baisse vendredi, les contrats à terme sur l'indice S&P 500 suggérant une baisse de 0,2 pour cent.

Jeudi, le S&P 500 a gagné 1,1 pour cent à 4.060,43 points, l'indice Dow Jones 0,6 pour cent à 33.949,41 points et le Nasdaq 1,8 pour cent à 11.512,41 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Mise à jour boursière: WDP se distingue

(ABM FN) La bourse de Bruxelles cédait légèrement du terrain ce vendredi à la mi-journée, à l’image du Bel20 qui perdait 0,1 pour cent à 3.856 points.

"Après le rallye des premières semaines de l’année, les investisseurs se demandent s'il n'est pas trop tard pour rentrer sur les actions. Mais à en juger les mouvements que nous observons sur les marchés financiers, la réponse est non", a déclaré Simon Wiersma, gestionnaire d'investissements chez ING.

Wiersma remarque que les actions technologiques ont fait leur retour en grâce à Wall Street ce jeudi, alors que le Nasdaq a gagné 1,8 pour cent, soit sa plus forte progression depuis septembre. Les résultats de Tesla, entre autres, ont été bien accueillis, le titre clôturant en hausse de 11 pour cent. Les actions du secteur de l'énergie se sont également bien comportées, a noté Wiersma.

Les investisseurs ont par ailleurs trouvé espoir dans la croissance de 2,9 pour cent de l'économie américaine au quatrième trimestre, selon les premières estimations publiées hier, et qui est supérieure aux prévisions de 2,8 pour cent, bien que inférieure à la croissance de 3,2 pour cent au troisième trimestre.

"S'il existe une quelconque inquiétude quant au fait que l'économie américaine est au bord de la récession, cela ne se reflète certainement pas dans les indicateurs économiques, qui semblent encore raisonnablement solides", a commenté l'analyste de marché Michael Hewson de CMC Markets.

Ces chiffres suscitent l'optimisme des marchés boursiers, ont déclaré les analystes de SEB. "Cependant, les détails sous-jacents du chiffre du PIB étaient un peu plus faibles et nous voyons un risque de ralentissement marqué de la croissance au début de 2023, et une légère récession par la suite", ont-ils précisé.

Aujourd'hui, l'attention sera principalement portée sur la publication de l'inflation américaine PCE de décembre. Un indicateur qui, l'année dernière, avait réussi à mettre le feu à plusieurs reprises aux marchés.

Sur le marché des changes, l'euro/dollar se traite à 1,0888.

Actions en hausse et en baisse

Au sein de l’indice principal, WDP signe avec un gain de 1,7 pour cent la plus forte hausse à la mi-journée. Le leader de l’immobilier logistique au Benelux a fait part d’une forte croissance de ses bénéfices, le bénéfice EPRA par action ressortant à 1,25 euro, soit une hausse de 13 pour cent. ING évoque des tendances opérationnelles sous-jacentes"saines" combinées à une "forte croissance des ventes".

Son pair du secteur qu’est VGP gagne 1,7 pour cent, suivi par le spécialiste de l‘inox Aperam qui prend 0,8 pour cent. 

En bas de tableau, on retrouve Elia, lesté de 1,5 pour cent. Les biotechs Argenx et Galapagos reculent respectivement de 1,1 et 0,9 pour cent.

Le régulateur américain, la FDA, a annoncé jeudi soir prendre plus de temps pour examiner la demande de licence biologique de la version administrée par voie sous-cutanée du Vyvgart d'Argenx. Le report de trois mois "est ennuyeux mais pas dramatique", selon Degroof Petercam.

Dans l’indice intermédiaire BelMid, mention spéciale à Ontex qui prend 4,6 pour cent, ce alors que les chinois Guangchang Guo et Fosun International Holdings ont pris une participation de près de 4 pour cent dans le fabricant de couches. 

Mithra est en hausse de 2,6 pour cent.

En bas de tableau, DEME et Orange Belgium perdent 1,6 et 2,6 pour cent.

Du côté des plus petites valorisations référencées dans le BelSmall, CFE augmente de 4,1 pour cent. Les résultats annuels de Quest for Growth, qui ont dévoilé une perte de 25 millions d'euros, entraînent un repli de 2,7 pour cent de l’action de la picraf.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Matthieu Hellin

Analyse boursière: un revers désagréable pour Argenx

(ABM FN) Le report de trois mois de l'examen par la FDA de la version de Vyvgart d'Argenx administrée par voie sous-cutanée "est ennuyeuse, mais pas dramatique". C'est ce qu’a conclu ce vendredi l’analyste chargé du dossier chez Degroof Petercam, David Seynnaeve.

Seynnaeve maintient d’ailleurs la recommandation à "conserver", de même que son objectif de cours de 391,00 euros sur la biotech et poids lourd du Bel20.

L'autorité américaine de surveillance des médicaments, la FDA, a annoncé hier soir qu'elle avait besoin de plus de temps pour formuler un avis sur la demande de licence biologique de ce traitement utilisé pour lutter contre la myasthénie grave. La date du 20 mars a ainsi été reportée au 30 juin.

"C’est une surprise", a reconnu Seynnaeve, qui estime cependant que son impact est plutôt limité. Le médicament d'Argenx est désormais susceptible d'être commercialisé environ en même temps que le rozanolixizumab d'UCB, tandis que l'avance sur le Zilucoplan s'en trouvera réduite.

En raison de ce retard, le deuxième trimestre sera chargé pour Argenx avec le résultat attendu de l'étude cruciale du CIDP, destiné à lutter contre la maladie musculaire, auquel s'ajoute donc la décision sur le Vyvgart.

Argenx reculait de 1,5 pour cent vers midi, à 345 euros.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Matthieu Hellin

L'armateur norvégien Frederiksen augmente encore sa participation dans Euronav

(ABM FN) Le magnat norvégien du transport maritime John Fredriksen n'abandonne pas, alors que ce dernier a encore renforcé sa position dans la société belge de transport maritime par pétroliers Euronav. Via Famatown, il a acquis dernièrement 4,785 millions d'actions Euronav supplémentaires et en détient désormais 50,426 millions, soit une participation de 24,99 pour cent . 

Ces chiffres proviennent de la SEC, à savoir l'organisme américain de surveillance des marchés financiers.

Le Norvégien possède désormais autant d'actions que la famille belge Saverys, ce qui signifie concrètement que les deux parties peuvent opposer leur veto à des décisions importantes. 

Alors que les parties en présence devront bien trouver un compromis, nul n'en connaît l’issue.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Analyse boursière: ING satisfait des perspectives de WDP

(ABM FN) ING a maintenu la recommandation d'achat sur WDP, suite à une mise à jour du spécialiste de la propriété logistique, qui a montré des tendances opérationnelles sous-jacentes saines combinées à une forte croissance des revenus.

L'analyste Francesca Ferragina a également réitéré l'objectif de cours de 35,00 euros pour WDP.

Autant le bénéfice EPRA par action, en hausse de 13 pour cent, que le dividende par action de 1,00 euro étaient conformes aux attentes de Ferragina.

Le rendement du portefeuille a augmenté de 50 points de base. Ferragina avait prévu 40 points de base, et la dépréciation a atteint 124 millions d'euros, soit 2 pour cent en glissement annuel.

Les perspectives pour 2023 semblent légèrement meilleures que le consensus et que les propres prévisions d'ING. WDP estime le bénéfice EPRA par action à 1,35 euros. Cela représente une augmentation de 8 pour cent par rapport à l'année précédente. ING tablait sur 1,30 euros et le consensus était à 1,33 euros.

Le dividende sera de 1,08 euros par action, contre un consensus de 1,07 euros. Avec ces résultats à son actif, WDP peut aborder 2023 avec confiance, a conclu la banque.

En plus de son pipeline de développement d'environ 580 millions d'euros, le groupe a les moyens financiers pour réaliser quelques acquisitions si d'autres sont obligés de vendre des propriétés, estime ING.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Mise à jour boursière: Bruxelles ouvre en hausse

(ABM FN) La bourse de Bruxelles a ouvert en hausse vendredi. Le Bel20 a ouvert à 3.868,54 points, après avoir clôturé à 3.860,91 points jeudi.

Dans l'indice principal, Aedifica a pris la tête avec un gain de 1,3 pour cent. D'autres actions immobilières se sont également bien comportées. Cofinimmo a gagné 0,9 pour cent et VGP 0,8 pour cent.

Argenx, un poids lourd de l'indice, a chuté de 1,1 pour cent. La FDA a besoin de plus de temps pour examiner la Biologics License Application de la société.

Dans le Bel Mid, Ontex a gagné 2,3 pour cent après que les Chinois Guangchang Guo and Fosun International a déclaré une participation de près de 4 pour cent.

Kinepolis a chuté de 0,9 pour cent, ce qui en fait le plus grand perdant.

Parmi les petites actions, seule Smartphoto s'est distinguée avec une baisse de 2,1 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Gimv vend sa participation majoritaire dans Kind Technologies

(ABM FN) Gimv a vendu sa participation majoritaire dans Kind Technologies à Avedon Capital Partners. C'est ce qu'a annoncé la société holding vendredi matin.

Cela permettra à Kind Technologies, spécialiste de l'automatisation horticole, de poursuivre sa croissance.

En 2018, Gimv a investi dans Kind Technologies via sa plateforme Smart Industries, avec les fondateurs Alex Kind et Richard Vialle.

La vente de la participation majoritaire n'a pas d'impact significatif sur la valeur nette d'inventaire de Gimv au 30 septembre 2022. Sur l'ensemble de la période d'investissement, Gimv a obtenu un rendement supérieur à son objectif de profit à long terme du portefeuille. Les autres détails financiers ne sont pas communiqués.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Oxurion augmente son capital de 500.000 euros

(ABM FN) Negma Group Investment a converti 200 obligations convertibles en actions Oxurion. Cela a été annoncé ce matin.

Cette conversion en 55,8 millions de nouvelles actions équivaut à une augmentation de capital de 500.000 euros.

La transaction fait partie d'un accord entre Oxurion et Negma d'une valeur de 15 millions d'euros.

Cette transaction avait initialement une valeur de 30 millions d'euros, mais mercredi, Oxurion a indiqué que ce montant a été réduit de moitié.

Oxurion a également révélé mercredi que ces 15 millions d'euros sont insuffisants pour achever l'étude Kalahara de phase 2 en cours avec le THR-149. Des fonds supplémentaires sont donc toujours recherchés. Et ce faisant, toutes les options sont ouvertes.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Tessenderlo relance son offre sur Picanol

(ABM FN) Tessenderlo relancera son offre sur toutes les actions de Picanol Group le 13 février. C'est ce qu'a annoncé Picanol vendredi.

Il s'agit d'une offre publique d'échange volontaire.

Les détenteurs d'actions Picanol peuvent encore échanger leurs actions jusqu'au 3 mars.

Le paiement en actions nouvelles  Tessenderlo Group selon le rapport d'échange de 2,36 actions nouvelles de Tessenderlo Group par action Picanol Group offerte seront effectués le vendredi 10 février.

Les nouvelles actions seront également cotées sur Euronext Brussels aux vers 10 février.

L'offre publique d’achat est un dernier appel à ceux qui détiennent encore des actions Picanol. Toute personne qui possède plus de 95 pour cent des actions d'une société peut faire une offre publique de retrait pour les actions restantes. Les actionnaires minoritaires auront alors une nouvelle chance d'offrir leurs actions aux conditions proposées.

Tessenderlo détient désormais 99,32 pour cent de toutes les actions de Picanol.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Bruxelles donnée en hausse

(ABM FN) La bourse de Bruxelles est donnée en hausse vendredi, après que Wall Street ait clôturé dans le vert jeudi soir. Les contrats à terme sur l'indice Euro Stoxx 50 pointaient vers un gain d'un peu moins d'un demi pour cent environ une heure avant la cloche d'ouverture.

Jeudi, l'indice principal a déjà réussi à gagner 0,2 pour cent pour atteindre une clôture de 3.861 points.

Wall Street a réussi à trouver le chemin de la hausse jeudi soir après une ouverture hésitante. Les valeurs technologiques, en particulier, ont été très recherchées. Tesla a vu son cours augmenter de 11 pour cent après les résultats, et la bourse technologique Nasdaq a augmenté de 1,8 pour cent. Par ailleurs, l'indice Dow Jones a progressé pour le cinquième seance boursière consécutive, avec un gain plus modeste de 0,6 pour cent.

Les investisseurs ont repris espoir jeudi en constatant une croissance de 2,9 pour cent de l'économie américaine au quatrième trimestre, plus forte que les prévisions de 2,8 pour cent, mais un ralentissement après la croissance de 3,2 pour cent au troisième trimestre.

"S'il existe une quelconque inquiétude quant au fait que l'économie américaine est au bord de la récession, cela ne se reflète certainement pas dans les chiffres économiques, qui semblent encore raisonnablement solides", a déclaré Michael Hewson, analyste de marché chez CMC Markets.

Selon Hewson, les chiffres de la croissance donnent à la Fed une plus grande marge de manœuvre pour mettre en œuvre une hausse des taux supérieure à 25 points de base la semaine prochaine, ou pour se montrer critique vis-à-vis de l'inflation.

"Alors que 25 points de base sont largement considérés comme une certitude, il est possible que cela soit accompagné d'une ‘forward guidance’ très faucon", a déclaré l'expert du marché. Cela réduirait à néant les espoirs croissants d'un revirement de la politique américaine en matière de taux d'intérêt, a prévenu Hewson.

L'accent sera donc mis aujourd'hui sur la publication en décembre de l'inflation américaine PCE. L'année dernière, ce chiffre a réussi à enflammer les marchés à plusieurs reprises.

Le géant des puces Intel n'a pas été en mesure de présenter des résultats convaincants en apres-bourse à Wall Street et l'action a chuté de près de 10 pour cent à la bourse électronique. Visa, en revanche, a dépassé de peu les attentes et a augmenté de plus d'un pour cent en après-bourse.

L'inflation japonaise augmente rapidement

Ce matin, en Asie, les investisseurs ont été confrontés à un taux d'inflation de base japonais de 4,3 pour cent en janvier. Les économistes interrogés par l'agence de presse Reuters tablaient auparavant sur 4,2 pour cent. Un tel rythme de dévaluation monétaire a été enregistré pour la dernière fois en mai 1981.

Toutefois, l'inflation devrait ralentir à partir du mois prochain en raison de la baisse des prix de l'énergie et des subventions, entre autres facteurs. L'indice Nikkei à Tokyo gagne quelques dixièmes de pour cent ce matin. 

Les prix du gaz sous pression

Les prix du gaz subissent une pression considérable aux États-Unis et dans une grande partie de l'hémisphère nord en raison d'un temps exceptionnellement chaud. Les prix du gaz américain ont chuté d'environ 2 pour cent jeudi et la version européenne, le TTF néerlandais, jusqu'à 4 pour cent.

Le contrat à terme TTF néerlandais est maintenant coté à environ 55 euros par MWh. En août de l'année dernière, le contrat à terme a culminé à près de 350 euros.

Les prix du pétrole sont en hausse cette année. Jeudi, les contrats à terme sur le pétrole américain sont passés à plus de 81 dollars le baril, après un prix d'environ 73 dollars en début d'année. Jeudi, les  contrats à terme ont été soutenus en partie par la croissance meilleure que prévu de l'économie américaine au cours du dernier trimestre.

Actualités des entreprises

Le régulateur américain FDA a informé Argenx qu'il avait besoin de plus de temps pour évaluer la Biologics License Application de l'efgartigimod pour le traitement de la myasthénie généralisée chez les adultes.

WDP a enregistré une forte croissance de ses bénéfices en 2022, le bénéfice EPRA par action atteignant 1,25 euro. Par rapport à l'année précédente, le bénéfice par action a augmenté de 13 pour cent, conformément aux attentes.

Quest for Growth a subi une perte de 25 millions d'euros l'année dernière, en raison de la chute des cours boursiers, après trois bonnes années consécutives. C'est ce qu'a annoncé jeudi la société d'investissement basée à Louvain.

Shurgard a conclu un contrat de location à long terme pour une installation de stockage dans la région de la Haye. L'entrepôt aura une superficie d'environ 3.200 mètres carrés, ce qui permettra d'accueillir quelque 500 unités de stockage.

Le groupe chinois Guangchang Guo and Fosun International Holdings a déclaré détenir une participation de 3,89 pour cent dans le fabricant de couches Ontex.

Clôture sur Wall Street

Le S&P 500 a augmenté de 1,1 pour cent jeudi, à 4.060,43 points, l'indice Dow Jones a gagné 0,6 pour cent à 33.949,41 points et le Nasdaq a clôturé en hausse de 1,8 pour cent à 11.512,41 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Le chinois Fosun signale une participation dans Ontex

(ABM FN)  Le groupe chinois Guangchang Guo and Fosun International Holdings a pris une participation dans le fabricant de couches Ontex.

Le groupe est connu en Belgique pour sa participation dans l'assureur Ageas.

Au 31 décembre 2022, Guangchang Guo and Fosun International Holdings possédait 3,2 millions de titres ou de droits de vote d'Ontex. Cela représente une participation de 3,89 pour cent.

Ce chiffre a dépassé le seuil de déclaration de 3 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

WDP enregistre une forte croissance de ses bénéfices et confirme ses objectifs de profit

(ABM FN) Pas de grandes surprises dans les chiffres annuels de WDP. C'est ce qui ressort des résultats présentés par l'entreprise vendredi.

Le leader du marché de l'immobilier logistique du Benelux a enregistré une forte croissance de ses bénéfices, le bénéfice EPRA par action atteignant 1,25 euro. Par rapport à l'année précédente, le bénéfice par action a augmenté de 13 pour cent, conformément aux attentes.

Le dividende a été augmenté de 14 pour cent pour atteindre 1,00 euro par action. Cela aussi était conforme aux attentes.

Les commentaires sur les chiffres ont fait référence à la forte position du bilan, ce qui n'est pas sans importance dans une période de hausse des taux d'intérêt.

WDP a augmenté son capital en octobre de l'année dernière, réduisant ainsi le ratio d'endettement à environ 35 pour cent. La plupart de ces dettes sont à taux fixe, ce qui protège l'entreprise de la hausse des taux d'intérêt.

Pour 2023, WDP prévoit un résultat EPRA de 1,35 euro par action, soit une augmentation de 8 pour cent en glissement annuel, par rapport à 1,25 euro par action en 2022.

Sur la base des perspectives actuelles, un dividende par action de 1,08 euro brut est attendu pour 2023.

WDP réagit à l'évolution des conditions du marché telles que la forte augmentation du coût du capital, la persistance de prix de construction élevés,  une forte inflation, et accentuation de la rentabilité.

Concrètement, cela se traduit par une plus grande sélectivité en termes de nouveaux projets, un accent accru sur la croissance organique, principalement par l'indexation des loyers, et un déploiement accéléré de WDP ENERGY dans la perspective de la transition énergétique.

Selon WPD, le secteur de la logistique reste fondamentalement sain, même dans le contexte des conditions macroéconomiques difficiles actuelles.

Le PDG Joost Uwents a noté vendredi que WDP a réussi à assurer une forte croissance continue des bénéfices grâce à des ajustements opportuns.

"Grâce à notre solide flux de trésorerie, notre bilan et nos liquidités, nous sommes prêts à répondre aux opportunités du marché.”

WDP est  donc toujours en bonne voie pour atteindre ses objectifs de 2025.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

La FDA prend plus de temps pour examiner la BLA d'Argenx

(ABM FN) Le régulateur américain FDA a informé Argenx qu'il avait besoin de plus de temps pour évaluer la Biologics License Application de l'efgartigimod pour le traitement de la myasthénie généralisée chez les adultes. C'est ce qu'a annoncé Argenx vendredi.

Le 26 janvier, la FDA avait informé Argenx qu'elle a prolongé l'examen jusqu'au 20 juin.

Pour l'instant, le régulateur américain n'a pas demandé de données supplémentaires, a déclaré Argenx.

La société a déclaré qu'elle a confiance dans l'issue favorable de cette affaire et qu'elle continuerait à travailler en étroite collaboration avec la FDA

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Shurgard signe un contrat de location dans la région de La Haye

(ABM FN) Shurgard a conclu un contrat de location à long terme pour une installation de stockage dans la région de La Haye et espère obtenir un permis pour celle-ci dans les prochains mois. C'est ce qu'a annoncé le spécialiste du stockage jeudi soir.

L'installation de stockage aura une superficie d'environ 3.200 mètres carrés, représentant quelque 500 unités de stockage.

L'ouverture des nouveaux locaux est prévue pour la fin de l'année 2023, à condition que le permis soit accordé rapidement.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Quest for Growth enregistre une perte

(ABM FN) Quest for Growth a subi une perte de 25 millions d'euros l'an dernier, en raison de la chute des cours boursiers, après trois bonnes années consécutives. C'est ce qu'a annoncé jeudi la société d'investissement basée à Louvain.

"Par conséquent, Quest for Growth n'a pas non plus échappé au malaise des marchés boursiers mondiaux", a déclaré la société.

Un rendement négatif des capitaux propres de 14,7 pour cent a été enregistré. Cela inclut le dividende versé de 1,02 euro par action et l'augmentation de capital de 8,55 millions d'euros suite au dividende optionnel.

La valeur nette d'inventaire par action est passée de 10,71 euros à 7,93 euros.

Les pertes ont été limitées par la vente de la participation dans la société allemande de biotechnologie c-Lecta et de la participation dans le fabricant néerlandais de bicyclettes Accell.  

L'action Quest for Growth a baissé de 14,5 pour cent l'année dernière, clôturant l'année à 6,00 euros. La décote de l'action par rapport à la valeur nette d'inventaire est donc de 24,3 pour cent, en légère baisse par rapport aux 25,5 pour cent de l'année précédente.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Programme boursier

(ABM FN) Voici les points principaux de l'agenda financier belge jusqu'au vendredi 3 février 2023.

VENDREDI 27 JANVIER 2023
07:00 WDP - Résultats annuels
17:40 KBC Ancora - Résultats semestriels

LUNDI 30 JANVIER 2023
-  Aucun point à l’ordre du jour.

MARDI 31 JANVIER 2023
00:00 Ascencio - Réunion annuelle des actionnaires

MERCREDI 1 FEVRIER 2023
07:00 Melexis - Résultats annuels

JEUDI 2 FEVRIER 2023
07:00 Euronav - Résultats annuels

VENDREDI 3 FEVRIER 2023
-  Aucun point à l’ordre du jour.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Redactie ABM Financial News

Le Bel20 clôture en très légère hausse

(ABM FN) Séance atone ce jeudi à la bourse de Bruxelles, où sont toujours attendus les premiers résultats d’entreprises. Le Bel20 a clôturé en hausse de 0,2 pour cent à 3.861 points.

Ce jeudi, les marchés avaient rendez-vous avec la croissance aux Etats-Unis, où le PIB a crû de 2,9 pour cent au quatrième trimestre de 2022. Ces chiffres préliminaires sont plus élevés que les 2,8 pour cent attendus.

Les nouvelles inscriptions au chômage la semaine passée ont également été publiées, et sont ressorties moins nombreuses comparativement à la semaine précédente, et ce alors qu’une hausse était attendue par les analystes.

Bref, autant d’indicateurs qui laissent à penser que l’économie américaine encaisse bien les hausses de taux de la Fed, et que les craintes d'une récession s’atténuent, au profit d’un atterrissage en douceur.

Alors que les résultats continuent d’affluer à l’étranger, ceux publiés hier soir par Tesla ont particulièrement séduit le marché, l’action du constructeur 100 pour cent électrique décollant de 10 pour cent à l’ouverture.

En Europe, STMicroelectronics s’est distingué en gagnant plus de 8 pour cent, signant au passage la meilleure performance du CAC 40. Le fabricant de semi-conducteurs a fait état d'un chiffre d'affaires et d'un bénéfice meilleurs que prévu au dernier trimestre de 2022, tiré par une forte demande.

A Bruxelles en revanche, c’est toujours le calme plat du côté des résultats d’entreprise. WDP est toutefois attendu au rapport demain en avant bourse. Le spécialiste de l’immobilier logistique, leader au Benelux, sera le premier composant du Bel20 a publié ses résultats.

Du côté de l’énergie, le pétrole était en hausse ce jeudi, de 1,7 pour cent pour le baril de Brent à 87,6 dollars. Au même moment, les prix européens du gaz chutaient encore de 4 pour cent à 54 euros le mégawattheure.

Sur le marché des changes, la monnaie unique reculait d'un demi pour cent à la clôture des indices européens, à 1,085 dollar pour 1 euro.

Actions en hausse et en baisse

Au sein de l’indice vedette, c’est Sofina qui a signé avec un gain de 1,6 pour cent la plus forte hausse du Bel20, suivi de près par Solvay qui a gagné 1,4 pour cent.

WDP, qui est attendu au rapport demain matin avec ses résultats annuels, a pris 0,3 pour cent. Selon les analystes de Kepler Cheuvreux, les prévisions qui seront communiquées par le groupe seront scrutées de près.

Du côté du BelMid, mention spéciale à Melexis qui a bénéficié d'un effet sectoriel favorable en marge des résultats publiés par STMicroelectronics. En outre, ING a relevé son objectif de cours de 85,00 à 90,00 euros jeudi, et maintenu la recommandation "Conserver" sur l’action qui a gagné de 6,1 pour cent à 97,2 euros.

En bas de tableau, Intervest a perdu 1,9 pour cent.

En ce qui concerne les plus petites valorisations référencées dans le BelSmall, la biopharma spécialisée dans l'identification du potentiel caché des médicaments existants Hyloris a gagné près de 6 pour cent.

Vastned Belgium ferme la marche en bas de tableau, lesté de 2,3 pour cent.

Pendant ce temps à Wall Street

A la clôture des indices européens, la bourse de New York évoluait dans le vert. L'indice principal S&P 500 prenait notamment 0,3 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Matthieu Hellin

Analyse boursière: les prévisions de WDP seront scrutées de près

(ABM FN) Alors que WDP est attendu au rapport ce vendredi avec ses résultats trimestriels et annuels, l’attention sera principalement portée sur les prévisions qui seront communiquées par le spécialiste belge de l’immobilier logistique. C’est en tous cas l’avis de Kepler Cheuvreux.

Les investisseurs seront également attentifs à la valorisation des actifs en portefeuille.

Quant aux bénéfices récurrents en 2022, Kepler Cheuvreux ne s'attend pas à de grandes surprises. Les résultats de WDP devraient être conformes aux attentes du consensus, un consensus dont s’écarte le courtier en ce qui concerne la réévaluation du portefeuille. 

Kepler se veut ainsi moins optimiste sur la valorisation du quatrième trimestre, mais en revanche, plus optimiste que le consensus sur la valorisation en 2023.

Le rendement brut du portefeuille devrait avoir atteint 5,4 pour cent l’année passée, et pourrait augmenter de 5,65 pour cent cette année.

Kepler Cheuvreux s’attend à ce que le leader du marché au Benelux en matière d'immobilier logistique soit en mesure de poursuivre sa croissance, tirant profit d'un solide effet de levier, de sa capacité à répercuter l'inflation sur les loyers et d'un ratio de rendement sur coût attractif affichée par le pipeline.

Du côté de Bank of America, on s’attend aussi à ce que WDP bénéficie d'une croissance découlant de l'inflation au cours des années à venir. 

"La croissance du chiffre d'affaires devrait avoir accéléré en fin d'année, et se poursuivra durant l’exercice en cours grâce à l'indexation des loyers", prévoient les analystes de la banque américaine.

Le plan de croissance 2022-25 de WDP sera également passé en revue. Pour les neuf premiers mois de 2022, la société a fait état d'un volume d'investissement d'environ 430 millions d'euros, dont 170 millions d'euros pour le troisième trimestre. 

Ces investissements couvrent les nouveaux projets et terrains ainsi que les acquisitions de bâtiments existants et les investissements dans la transition énergétique.  

WDP reste concentré sur la rentabilité à long terme, avec un plan de croissance qui vise un bénéfice EPRA par action de 1,50 euro en 2025, en mettant l'accent sur la rentabilité, le bilan et une position de liquidité solide. 

Cette situation tient compte d’un certain nombre de facteurs externes négatifs tels que la volatilité accrue du marché, l'affaiblissement des perspectives macroéconomiques et l'augmentation du coût du capital. On peut s'attendre à ce que la direction accorde cette fois encore toute l'attention nécessaire à ces facteurs externes.

Les résultats seront naturellement mis en parallèle avec les attentes. WDP avait dit anticiper un bénéfice EPRA par action de 1,25 euro pour 2022, soit une augmentation de plus 14 pour cent par rapport à 2021.

Le bénéfice EPRA par action a atteint 0,95 euro au sortir des neuf premiers mois de l'exercice, ce qui représente une hausse de 14 pour cent.

Au sortir des neuf premiers mois de l’année, WDP a continué à bénéficier d'une dynamique de marché fondamentalement saine, en dépit de l'environnement macroéconomique et géopolitique turbulent. 

Selon les analystes, il y a peu de risques que la direction se rétracte. Le secteur de la logistique reste crucial pour plusieurs secteurs et peut également être qualifié de fondamentalement sain, avec une demande soutenue dans tous les domaines.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Programme boursier

(ABM FN) Voici les points principaux de l'agenda financier belge jusqu'au vendredi 3 février 2023.

VENDREDI 27 JANVIER 2023
07:00 WDP - Résultats annuels
17:40 KBC Ancora - Résultats semestriels

LUNDI 30 JANVIER 2023
-  Aucun point à l’ordre du jour.

MARDI 31 JANVIER 2023
00:00 Ascencio - Réunion annuelle des actionnaires

MERCREDI 1 FEVRIER 2023
07:00 Melexis - Résultats annuels

JEUDI 2 FEVRIER 2023
07:00 Euronav - Résultats annuels

VENDREDI 3 FEVRIER 2023
-  Aucun point à l’ordre du jour.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Redactie ABM Financial News

Tesla s’envole de 10 pour cent à l'ouverture

(ABM FN) Au rapport hier soir en après-bourse, Tesla a rassuré les investisseurs avec ses résultats portant sur le dernier trimestre de 2022, l’action du constructeur de voitures électriques s’envolant de 10 pour cent à l'ouverture à Wall Street.

Tesla a clôturé le dernier trimestre sur un bénéfice de 3,7 milliards de dollars, en hausse de 59 pour cent par rapport à l'année précédente, soit à peine moins que les 3,8 milliards attendus par les analystes.

Pour l'ensemble de l'année, le chiffre d'affaires a dépassé 81 milliards de dollars, en hausse de plus de 50 pour cent par rapport à l'année précédente, et ce alors que 1,31 million de voitures ont été écoulées.

Le bénéfice pour l'ensemble de l'année a lui atteint 12,6 milliards de dollars.

En ce qui concerne les prévisions, Elon Musk a déclaré qu'il s'attendait à ce que les baisses de prix du catalogue stimulent la demande en début d'année, et prévoit un nouveau record de production en 2023.

Le constructeur a indiqué qu’en regard des conditions économiques, il allait accélérer son programme de réduction des coûts, tout en cherchant à augmenter la production.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Matthieu Hellin

Wall Street donnée en hausse

(ABM FN) Les bourses américaines sont données en hausse ce jeudi, suite à des données économiques meilleures que prévu, à des résultats d'entreprises solides et en marge des résultats de Tesla mercredi en après-bourse.

Les contrats à terme sur l'indice principal S&P 500 suggèrent ainsi une hausse de 0,5 pour cent et de 1 pour cent pour le Nasdaq.

Selon SPI Asset Management, "l’espoir que l’économie américaine n’ait pas besoin de tomber en récession pour dompter le monstre de l’inflation est en hausse, sachant que cette même économie semble digérer des taux d'intérêt plus élevés ».

D'un point de vue technique, Fundstrat voit même une chance d'un "breakout plus important" du S&P500 et du Nasdaq vers le haut.

En Europe, les marchés boursiers sont en hausse, tandis qu'en Chine, à Taïwan et en Australie, les marchés sont restés fermés.

Ce jeudi, il a été annoncé que l’économie américaine a connu une croissance de 2,9 pour cent au quatrième trimestre, selon les chiffres préliminaires, ce qui est plus élevé que les 2,8 pour cent attendus, mais représente toujours un ralentissement après la croissance de 3,2 pour cent du troisième trimestre.

A noter que les nouvelles inscriptions au chômage ont été moins élevées la semaine dernière à 186.000 unités, contre 192.000 unités une semaine plus tôt, et ce alors qu’une hausse était attendue par les analystes.

Les commandes de biens durables ont augmenté plus fortement que prévu en décembre, de 5,6 pour cent, alors qu'on s'attendait à 2,4 pour cent.

Peu après l’ouverture, le nombre de logements neufs vendus en décembre sera publié, de même qu’une indication de la situation du marché du logement.

Du côté de l’énergie, le pétrole progresse, à l’image du West Texas Intermediate pour livraison en mars qui prend 1,9 pour cent à 81,66 dollars, tandis que le Brent pour livraison en mars prend 1,7 pour cent à 87,62 dollars.  

Sur le marché des changes, l’euro/dollar s'échange à 1,0894, contre 1,0917 à la clôture de Wall Street hier soir.

Commerzbank ne s'attend pas à ce que les chiffres de la croissance américaine fassent fortement bouger le dollar aujourd'hui. Selon ING, l'euro reste soutenu par les attentes de nouvelles hausses des taux d'intérêt par la BCE, mais pourrait avoir du mal à franchir la barrière de 1,9050 à 1,1000 avant les décisions sur les taux d'intérêt de la Fed et de la BCE la semaine prochaine.

Actualité des entreprises

Tesla continue de miser sur la croissance, là où de nombreuses entreprises technologiques réduisent leurs effectifs et licencient. Le constructeur 100 pour cent électrique a déclaré mercredi en après bourse qu'il visait 1,8 million de véhicules cette année, sans préciser s'il s'agissait de la production ou de la livraison. L'action Tesla devrait bondir de 8 pour cent à l’ouverture de Wall Street.

Comcast a annoncé une légère baisse de son bénéfice, mais le bénéfice ajusté est ressorti meilleur que prévu. Le chiffre d'affaires est resté stable, tandis que le flux de trésorerie disponible a fortement diminué, alors que le câblo-opérateur américain   a dû faire face à d'importantes indemnités de licenciement, sans préciser le nombre de licenciements. Le dividende a été augmenté. L'action devrait ouvrir proche de l’équilibre.

Sherwin Williams a signé un bénéfice exceptionnel au quatrième trimestre, mais le groupe de peinture a prévenu que 2023 promettait d'être très difficile et que les bénéfices risquent de baisser. L’action est annoncée en chute de 10 pour cent.

American Airlines a lui affiché un bénéfice ajusté par action plus élevé que prévu de 1,17 dollar, alors que les analystes tablaient sur 1,00 dollar. Les revenus ont augmenté de 40 pour cent pour atteindre 13,2 milliards de dollars, avec une croissance qui se poursuit au premier trimestre, selon la compagnie aérienne. L’action est attendue en hausse de 1,3 pour cent.

Le fabricant d'acier Nucor a vu ses ventes et ses bénéfices chuter. Le chiffre d'affaires a ainsi reculé de 16 pour cent à 8,7 milliards de dollars, là où le bénéfice a été ramené de 2,25 milliards de dollars à 1,53 milliard, soit nettement moins qu’au trimestre précédent, mais supérieur aux prévisions du marché. L’action est attendue en hausse de 2,3 pour cent.

Chevron gagne 3,80 pour cent en avant bourse, après que la major pétrolière ait annoncé un programme de rachat d'actions d'une valeur de 75 milliards de dollars mercredi soir.

Repli attendu à 2,2 pour cent pour IBM, qui a annoncé des revenus stables et le licenciement de 3.900 travailleurs.

Le géant de la chimie Dow a subi de forts vents contraires au cours des trois derniers mois de l’année écoulée et a décidé de réduire ses effectifs, de l’ordre de 2000 emplois. L’action devrait chuter de 4 pour cent à l’ouverture.

A noter qu’Intel et Visa sont également attendus au rapport.

Dernière clôture à Wall Street

Les bourses américaines ont clôturé proche de l’équilibre mercredi, après avoir ouvert en baisse. 

L'indice S&P500 a clôturé pratiquement inchangé à 4,016,22 points, de même que le Dow Jones à 33.743,84 points, tandis que le Nasdaq a cédé 0,2 pour cent à 11.313,36 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Mise à jour boursière: le Bel20 en légère hausse, Argenx en soutien

(ABM FN) La bourse de Bruxelles évolue en légère hausse ce jeudi en début d’après midi. Vers 14 heures, l’indice Bel20 prenait ainsi 0,2 pour cent à 3.864 points.

Au sein de l’indice vedette, c’est Argenx qui évolue en tête. La biotech et poids lourd du Bel20 gagne 1,5 pour cent.

Mention spéciale également à WDP qui prend 1,3 pour cent. Le spécialiste de l’immobilier logistique est attendu au rapport demain matin.

A noter qu’en bas de tableau, on retrouve l’autre acteur du secteur, en l’occurence VGP, qui se voit lesté de 0,9 pour cent.

Du côté du BelMid, Melexis est soutenu par un objectif de cours relevé par ING, et gagne plus de 4 pour cent, suivi par Orange Belgium qui prend 2,3 pour cent. En bas de tableau, Ontex se voit lesté de 2 pour cent.

En ce qui concerne les plus petites valorisations référencées dans le BelSmall, Hyloris gagne 2,5 pour cent, là où Vastned Belgium abandonne 2,3 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Matthieu Hellin

Les bourses européennes en hausse à la mi-journée

(ABM FN) Les bourses européennes évoluaient légèrement dans le vert jeudi, après les pertes enregistrées mercredi. Mercredi soir, Wall Street avait réussi à effacer ses pertes initiales, ce qui a créé un sentiment positif en Europe ce matin.

L'indice général STOXX Europe 600 enregistrait un gain de 0,5 pour cent à 454,40 points jeudi vers midi. Le DAX allemand  enregistrait une hausse de 0,3 pour cent à 15.125,30 points. Le CAC 40 français enregistrait une hausse de 0,8 pour cent à 7.099,97 points. L'indice britannique FTSE augmentait de 0,2 pour cent pour atteindre 7.762,62 points.

Justin Blekemolen, spécialiste des investissements chez Lynx, a évoqué mercredi une forte reprise des marchés boursiers américains. "L'attention des investisseurs se porte actuellement entièrement sur les résultats trimestriels", a déclaré Blekemolen.

Selon Michael Hewson, analyste de marché chez CMC Markets, les investisseurs attendent aujourd'hui les chiffres de la croissance du quatrième trimestre américain, en plus des résultats des entreprises. "Les deux premiers trimestres de 2022 ont été accompagnés d'une contraction, mais le troisième trimestre a connu une nouvelle croissance de 3,2 pour cent", a noté Hewson.

L'analyste n'exclut pas un ralentissement de la croissance au quatrième trimestre après les bonnes performances du troisième trimestre. Selon Hewson, le marché table sur une croissance de 2,5 pour cent. "Mais au cours des derniers mois, les dépenses de consommation ont considérablement ralenti, d'où le risque d'une croissance plus faible."  

Ce jeudi après-midi, le marché pourrait réagir non seulement aux chiffres de la croissance de l'économie américaine, mais aussi aux inscriptions hebdomadaires au chômage, aux commandes de biens durables de décembre et aux ventes de logements neufs du même mois. Les inscriptions hebdomadaires au chômage devraient augmenter de 15.000 unités pour atteindre 205.000 demandes.

Le pétrole est devenu plus cher jeudi. Le contrat à terme West Texas Intermediate pour livraison en février a augmenté de 0,8 pour cent à 80,75 dollars, tandis que le contrat à terme Brent de mars a augmenté  de 0,7 pour cent à 86,71 dollars.

L'euro/dollar s'échangeait à 1,0900. 

 Actualités des entreprises

La société finlandaise Nokia a renoué avec la croissance l'année dernière et a augmenté son dividende. L'action était en hausse de 4,4 pour cent.

STMicroelectronics a vu ses bénéfices et son chiffre d'affaires augmenter conformément aux attentes au quatrième trimestre et compte sur une nouvelle croissance pour 2023. L'action STMicroelectronics augmentait de 6,5 pour cent.

SAP a affiché un chiffre d'affaires et un bénéfice d'exploitation plus élevés au quatrième trimestre de cette année. La société a également confirmé jeudi ses objectifs pour 2025. L'action était en baisse de 3,6 pour cent.

À Paris, l'action Pernod Ricard enregistrait une perte de 2,8 pour cent. La majeure partie des cours des actions à Paris et à Francfort étaient en hausse. En Allemagne, l'action Sartorius gagnait 5,6 pour cent et celle d'Infineon augmentait de 3,9 pour cent.  

Contrats à terme sur Wall Street

Les marchés boursiers américains devraient ouvrir en légère hausse jeudi. Les contrats à terme sur l'indice S&P 500 étaient en hausse de 0,2 pour cent.

L'indice S&P500 a clôturé à 4.016,22 points mercredi. L'indice Dow Jones a été stable avec 33.743,84 points, tandis que la bourse technologique Nasdaq a cédé 0,2 pour cent à 11.313,36 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Mise à jour boursière: petits gains à Bruxelles

(ABM FN) La bourse de Bruxelles a terminé la matinée de jeudi avec un bénéfice.

Vers 12h30, le Bel20 était en hausse de 0,3 pour cent à 3.866 points.

Wall Street n'a finalement clôturé qu'en légère baisse mercredi, après un départ dans le rouge.

"L'attention des investisseurs est actuellement entièrement tournée vers les résultats trimestriels", a déclaré Justin Blekemolen de Lynx.

Cet après-midi, l'attention se portera sur American Airlines et Mastercard, puis sur les résultats d'Intel et de Visa en après bourse.

Selon Michael Hewson, analyste de marché chez CMC Markets, les investisseurs attendent aujourd'hui les chiffres de la croissance du quatrième trimestre américain, en plus des résultats des entreprises. "Les deux premiers trimestres de 2022 ont été accompagnés d'une contraction, mais le troisième trimestre a connu une nouvelle croissance de 3,2 pour cent", a noté Hewson. L'analyste n'exclut pas un ralentissement de la croissance au quatrième trimestre après les bonnes performances du troisième trimestre.

Selon Hewson, le marché table sur une croissance de 2,5 pour cent."Mais au cours des derniers mois, les dépenses de consommation ont considérablement ralenti, d'où le risque d'une croissance plus faible."  

L'euro/dollar s'échange à 1,0902.

Actions en hausse et en baisse

Dans l'indice principal, Sofina arrivait encore en tête. Le titre gagnait 1,5 pour cent et est clairement en demande depuis le bulletin d'information de la semaine dernière. Il s'est avéré alors que Sofina avait une participation de longue date dans le fabricant de l'application chinoise TikTok, mondialement populaire. Ageas augmentait de 1,1 pour cent.

WDP dont les résultats seront publiés demain, augmentait de 0,9 pour cent. VGP perdait en revanche 1,1 pour cent, ce qui en fait la plus forte baisse de l'indice principal.

Melexis a bénéficié d'une augmentation de l'objectif de cours d'ING et gagnait 4,1 pour cent, prenant ainsi la tête du Bel Mid. Azelis augmentait de 1,8 pour cent, mais IBA et Ontex perdaient 1,6 et 4,3 pour cent.

Parmi les petites actions, Hyloris gagnait 3,8 pour cent et Onward Medical 2,0 pour cent. Vastned Belgium perdait 2,3 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Analyse boursière: ING relève l'objectif de cours pour Melexis

(ABM FN) ING a relevé l'objectif de cours pour Melexis de 85,00 à 90,00 euros jeudi, et maintenu la recommandation Conserver.

ING a relevé l'objectif de cours en prévision des résultats du quatrième trimestre de Melexis, qui seront publiés le 1er février. Selon les analystes, il est important de trouver un équilibre entre la forte demande actuelle de semi-conducteurs de Melexis pour l'industrie automobile et le cycle baissier de l'industrie des semi-conducteurs en général.

ING s'attend à ce que Melexis puisse continuer à croître en 2023, malgré le cycle baissier, en raison des accords à long terme, des augmentations de prix et de l'amélioration de l'offre.

ING a noté que l'action se traite à une prime de 20 pour cent par rapport aux pairs du secteur, mais à une décote de 20 pour cent par rapport à l'évaluation historique de Melexis.

L'action Melexis gagnait 4,5 pour cent jeudi matin, à 95,90 euros.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Mise à jour boursière: Bruxelles enregistre un petit gain

(ABM FN) La bourse de Bruxelles a ouvert en hausse jeudi. L'indice Bel20 augmente de 0,1 pour cent pour atteindre 3.861 points.

Dans l'indice principal, Aperam prenait la tête avec une hausse de 0,8 pour cent. Sofina augmentait de 0,7 pour cent.

Galapagos et UCB enregistrait les plus fortes baisses avec des pertes de 1,0 et 0,9 pour cent.

Dans le BelMid, Melexis gagnait 4,3 pour cent. Ailleurs en Europe, les actions des sociétés de semi-conducteurs étaient également bien orientées. Titan Cement gagnait 2,0 pour cent. Shurgard et Care Property baissaient de 0,5 et 0,8 pour cent.

Onward Medical gagnait 3,4 pour cent, tandis que Celyad perdait 7,0 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Une ouverture en hausse en vue pour le Bel20.

(ABM FN) La bourse de Bruxelles devrait entamer en hausse ce jeudi après une clôture à l'équilibre à Wall Street mercredi soir. Les contrats à terme sur l'indice Euro Stoxx 50 s'échangeaient avec un gain de plus d'un 0.5 pour cent environ une heure avant l'ouverture du marché.

La bourse de Bruxelles a dû céder du terrain mercredi, au début de la saison des résultats aux États-Unis. Le Bel20 a baissé de 0,7 pour cent à 3.855,70 points.

Wall Street a démarré dans le rouge mercredi à la suite de la publication des rapports trimestriels de Microsoft et de Texas Instruments, entre autres, qui ont été mal accueillis. Le principal indice S&P 500 a perdu 1,7 pour cent peu après le début de la séance. Toutefois, au cours de la journée, cette perte a été entièrement récupérée et l'indice a finalement clôturé pratiquement inchangé.

Après la clôture de Wall Street, tous les regards étaient tournés vers les chiffres d'IBM et de Tesla. Le constructeur de voitures électriques a reconnu ne pas avoir atteint son objectif de croissance pour 2022, mais a pu annoncer des bénéfices records. En outre, Tesla prévoit que les ventes de voitures pourraient augmenter de 50 pour cent en 2023.

Cette dernière perspective en particulier a su charmer les investisseurs et le titre s'échangeait à 5,5 pour cent de plus dans les transactions électroniques.

Les actions de "Big Blue" ont en fait chuté de deux pour cent après avoir annoncé des ventes stables. Elle a également annoncé une série de licenciements qui entraîneront la suppression de 3.900 emplois.

Le géant pétrolier américain Chevron a également annoncé qu'il augmenterait son dividende de six pour cent et rachèterait jusqu'à 75 milliards de dollars de ses propres actions. Cela a été récompensé par une hausse de près de trois pour cent.

L'agenda d'aujourd'hui comprend des chiffres d'American Airlines, Mastercard, Intel et Visa, entre autres.

En Asie, les marchés boursiers de la Chine continentale et de Sydney étaient fermés aujourd'hui. Hong Kong était ouvert pour la première fois cette semaine et l'indice a progressé de deux pour cent. En revanche, l'indice Nikkei à Tokyo était en baisse de quelques dixièmes de pour cent.

Sur le front macroéconomique, les investisseurs se tourneront principalement vers l'Amérique aujourd'hui, où la croissance économique du quatrième trimestre, les commandes de biens durables, les demandes hebdomadaires de soutien et les ventes de logements neufs sont à l'ordre du jour.

Nouvelles des entreprises

Shurgard a reçu un permis de construire pour une installation de stockage à Amersfoort, aux Pays-Bas. Il s'agit d'un bâtiment de 3.100 mètres carrés comprenant 450 unités de stockage.

Biotalys a fait des progrès significatifs en ce qui concerne la capacité de production de son premier produit biologique de protection des cultures, Evoca.

Clôture sur Wall Street

L'indice S&P500 a clôturé à 4.016,22 points mercredi. L'indice Dow Jones n'a pas nonplus bougé de sa place et a clôturé à 33.743,84 points, tandis que le Nasdaq a cédé 0,2 pour cent à 11.313,36 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par AmedeoG

Des progrès dans la production Evoca de Biotalys

(ABM FN) Biotalys a fait des progrès significatifs dans sa capacité de production de son premier produit phytosanitaire biologique Evoca. C'est ce que l'entreprise gantoise a annoncé jeudi.

Les scientifiques de Biotalys ont développé plusieurs souches de levure exclusives qui augmentent l'efficacité de la production de l'ingrédient bioactif d'Evoca de 50 à 70 pour cent en un an seulement.

Cela a dépassé les objectifs internes de l'entreprise.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par AmedeoG

Programme boursier

(ABM FN) Voici les points principaux de l'agenda financier belge jusqu'au jeudi 2 février 2023.

JEUDI 26 JANVIER 2023
17:40 Quest for Growth - Résultats annuels

VENDREDI 27 JANVIER 2023
07:00 WDP - Résultats annuels
17:40 KBC Ancora - Résultats semestriels

LUNDI 30 JANVIER 2023
-  Aucun point à l’ordre du jour.

MARDI 31 JANVIER 2023
00:00 Ascencio - Réunion annuelle des actionnaires

MERCREDI 1 FEVRIER 2023
07:00 Melexis - Résultats annuels

JEUDI 2 FEVRIER 2023
07:00 Euronav - Résultats annuels

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Redactie ABM Financial News

Bel20 clôture dans le rouge

(ABM FN) La bourse de Bruxelles a dû céder du terrain mercredi, alors que la saison des résultats américains est lancée. Le Bel20 a chuté de 0,7 pour cent à 3.855,70 points.

"Le débat financier tourne désormais principalement autour de la récession. La question est de savoir si elle aura lieu et à quel point elle sera légère", a déclaré Tom Simonts, analyste financier en chef chez KBC. "Un bel exercice de pensée, mais qui masque la réalité : les pressions de la récession entraînent toujours des révisions à la baisse des prévisions de bénéfices et, au début de la saison des résultats du quatrième trimestre, cette tendance est très visible", selon l'économiste.

"11 pour cent des entreprises du S&P500 ont déjà publié leurs résultats trimestriels. Parmi celles-ci, 67 pour cent des entreprises ont dépassé la barre des bénéfices, contre une moyenne de 77 pour cent sur cinq ans et de 73 pour cent sur dix ans. Le S&P 500 se dirige donc vers sa première baisse annualisée des bénéfices depuis le troisième trimestre de 2020", note l'économiste.

"Le 30 septembre, cette estimation de la croissance des bénéfices pour le quatrième trimestre de 2022 était d'environ moins 3,5 pour cent. Mais le mauvais départ, dû principalement à certaines défaillances du secteur financier, combiné aux résultats estimés aujourd'hui, donne une baisse estimée des bénéfices du quatrième trimestre de 4,6 pour cent. Ce compteur était encore à moins 3,2 pour cent à la fin du mois de décembre."

Pourtant, tout ne semble pas si déprimant. "Comme la récession serait au mieux très légère, les analystes s'attendent à ce que les bénéfices moyens des entreprises du S&P500 augmentent de 4,8 pour cent en 2023. Ce chiffre est inférieur à la moyenne à long terme de 8,5 pour cent.

Même si les estimations ont déjà été fortement revues à la baisse pour chaque trimestre en 2023, la conclusion finale est néanmoins positive : l'atterrissage en douceur, la légère récession ou la croissance zéro sont plus que largement écartés et la tendance est stable. Cela devrait mettre un seuil sous les évaluations des actions", a conclut l'économiste.

Sur le plan macroéconomique, la journée a été globalement calme.

L'indice Ifo du climat des affaires en Allemagne pour l'industrie et le commerce est passé de 88,6 à 90,2, répondant ainsi aux attentes des analystes.

La confiance des entreprises belges est restée inchangée en janvier. L'indice de confiance a enregistré une valeur négative de 13,5 ce mois-ci. Elle était de 13,6 négative en décembre.

L'euro/dollar s'échangeait à 1,0885 tandis que le prix du baril de pétrole Brent est tombé à 87 dollars le baril.

Actions en hausse et en baisse

Dans l'indice principal, seuls quelques titres sont en hausse. Ageas a gagné 0,3 pour cent et Aêram 0,6 pour cent. Sofina a enregistré la plus forte baisse avec 2 pour cent après plusieurs jours de forte hausse du cours de l'action.

Argenx a reçu une augmentation de son objectif de cours de la part de Jefferies. L'action a perdu 2 pour cent.

Dans le BelMid, Econocom a pris la tête avec un gain de 2 pour cent. Melexis a augmenté de 1 pour cent.

Azelis a chuté de 3,2 pour cent, à la suite d'une acquisition en Israël et d'une recommandation Neutre de Morgan Stanley. La banque d'affaires pense que Brenntag est plus intéressant qu'Azelis et IMCD. 

Parmi les petites actions, Hyloris a progressé de 2,2 pour cent et Unifiedpost de 1,5 pour cent. Onward Medical a baissé de 4,8 pour cent.

Oxurion a perdu 14 pour cent après avoir mis fin de manière anticipée à un accord de financement avec Negma. Pour obtenir de nouveaux capitaux, toutes les options sont sur la table.

Titan Cement, pour sa part, a pu gagner 4,7 pour cent. Le producteur de ciment a publié des résultats montrant que le résultat brut d'exploitation s'est élevé à 98 millions d'euros, soit quelque 42 millions d'euros de plus qu'au cours de la même période de l'année précédente et nettement plus que le consensus du marché, selon Titan.

Wall Street

L'indice principal S&P 500 a baissé d'environ 1 pour cent et le Nasdaq a perdu jusqu'à 1,3 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Redactie ABM Financial News

Programme boursier

(ABM FN) Voici les points principaux de l'agenda financier belge jusqu'au jeudi 2 février 2023.

JEUDI 26 JANVIER 2023
17:40 Quest for Growth - Résultats annuels

VENDREDI 27 JANVIER 2023
07:00 WDP - Résultats annuels
17:40 KBC Ancora - Résultats semestriels

LUNDI 30 JANVIER 2023
-  Aucun point à l’ordre du jour.

MARDI 31 JANVIER 2023
00:00 Ascencio - Réunion annuelle des actionnaires

MERCREDI 1 FEVRIER 2023
07:00 Melexis - Résultats annuels

JEUDI 2 FEVRIER 2023
07:00 Euronav - Résultats annuels

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Redactie ABM Financial News

Stabilisation de la confiance des entrepreneurs belges

(ABM FN) La confiance des entreprises belges est restée stable en janvier. C'est ce qui ressort des chiffres de la Banque nationale mercredi.

L'indice de confiance a enregistré une valeur négative de 13,5 ce mois-ci. Elle était de 13,6 négative en décembre.

"Le climat des affaires s’est amélioré tant dans les services aux entreprises que dans l’industrie manufacturière, mais s’est infléchi dans la construction et le commerce", explique la BNB.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Wall Street donnée en baisse

(ABM FN) Les bourses américaines sont données en baisse mercredi.

Les contrats à terme sur l'indice S&P 500 étaient en baisse d'un pour cent et ceux du Nasdaq semblaient baisser de 1,7 pour cent, près d'une demi-heure avant la cloche d'ouverture.

"Ce qui fait que le rallye s'arrête, ce sont les résultats des entreprises américaines", estime Naeem Aslam, analyste de marché chez AvaTrade, pointant du doigt les résultats mitigés publiés mardi.

Craig Erlam, analyste chez Oanda, pense que les investisseurs se préparent à une saison de résultats décevants pour les entreprises technologiques américaines.

Microsoft et Texas Instruments ont déjà publié leurs résultats mardi soir. Les deux actions sont données en baisse.

Abbott, Boeing et Kimberly-Clark, entre autres, ont publié leurs résultats en avant-bourse. Ce sera au tour d'IBM et de Tesla en après-bourse.

Tesla a déjà annoncé qu'un peu plus de 1,3 million d'unités sortiront des chaînes de montage d'ici 2022.

L'agenda macroéconomique est pratiquement vide aujourd'hui. Cet après-midi, les stocks de pétrole américains seront publiés. Les prix du pétrole augmentent légèrement, vers l'heure du déjeuner. Les prix du pétrole sont stables.

L'euro/dollar s'échange à 1,0867. Selon Stefan Koopman, analyste de marché chez Rabobank, le marché attend principalement la publication de l'inflation PCE vendredi après-midi.

Actualités des entreprises

Microsoft a légèrement déçu mardi en après-bourse avec son chiffre d'affaires pour le dernier trimestre. Dans un premier temps, le cours de l'action avait encore réagi positivement, mais après les déclarations de la société sur ses perspectives, le titre est attendu en baisse de 2,5 pour cent. Aujourd'hui, un grand nombre de produits Microsoft souffrent d'un dysfonctionnement. Le problème serait mondial.

Par ailleurs, Boeing est donnée en baisse de plus de 2 pour cent après la publication de ses résultats, et les actions Abbott et Kimberly-Clark ouvrent également en baisse.

AT&T est donnée en hausse, en revanche.

Texas Instruments a vu son bénéfice du quatrième trimestre baisser moins que prévu. Pour le trimestre en cours, Texas Instruments table sur un bénéfice de 1,64 à 1,90 dollar par action, sur un chiffre d'affaires de 4,17 à 4,53 milliards de dollars. Les analystes attendent en moyenne 1,86 dollar par action, pour un chiffre d'affaires de 4,41 milliards de dollars.

Tesla prévoit d'investir 3,6 milliards de dollars dans l'expansion de sa gigafactory du Nevada, qui produit actuellement des batteries et d'autres composants pour les véhicules électriques. L'action est donnée en baisse d'environ 2 pour cent.

IBM est attendue en légère baisse.

Clôture sur Wall Street

L'indice S&P500 a clôturé en baisse de 0,1 pour cent à 4.016,95 points mardi. L'indice Dow Jones a augmenté de 0,3 pour cent pour atteindre 33.733,96 points, et la bourse technologique Nasdaq a terminé en baisse de 0,3 pour cent à 11.334,27 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Redactie ABM Financial News

Mise à jour boursière: des cours rouges à Bruxelles

(ABM FN) La bourse de Bruxelles évolue dans le rouge ce mercredi apres-midi, tout comme les bourses de Paris et d'Amsterdam.

Le Bel20 baisse de 0,8 pour cent à 3.853 points.

"Dans l'attente des résultats trimestriels des grandes entreprises et de la décision de la Réserve fédérale sur les taux d'intérêt mercredi prochain, des prises de bénéfices ont lieu", a observé Simon Wiersma, gestionnaire d'investissement chez ING.

“Ce qui fait que le rallye s'arrête, ce sont les résultats des entreprises américaines", estime Naeem Aslam, analyste de marché chez AvaTrade.

Aujourd'hui, par exemple, Abbott, AT&T et Boeing ont déjà publié leurs résultats et Tesla et IBM sont au programme ce soir.

L'euro/dollar s'échangeait à 1,0864. En Allemagne, la confiance des entreprises vient de s'améliorer.

Actions en hausse et en baisse

Dans l'indice principal, seuls quelques titres sont en hausse. Umicore gagne 0,5 pour cent et VGP 0,6 pour cent. Sofina enregistrait la plus forte baisse avec 2,5 pour cent après plusieurs jours de forte hausse du cours de l'action. 

Par ailleurs, Proximus et Argenx perdent 1,6 pour cent.

Dans le BelMid, Econocom prend la tête avec un gain de 1,3 pour cent. Azelis chute de 3,0 pour cent, à la suite d'une acquisition en Israël et d'une recommandation Neutre de Morgan Stanley. La banque d'affaires pense que Brenntag est plus intéressant qu'Azelis et IMCD. Ontex baisse de 2,3 pour cent.

Parmi les petites actions, Van de Velde progresse de 2,1 pour cent et Smartphoto de 2,8 pour cent. Onward Medical baisse de 10,9 pour cent.

Oxurion perd 11,8 pour cent après avoir mis fin de manière anticipée à un accord de financement avec Negma. Pour obtenir de nouveaux capitaux, toutes les options sont sur la table. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Les bourses européennes en baisse à la mi-journée

(ABM FN) Les bourses européennes sont en légère baisse mercredi, après un accueil prudent des résultats des entreprises aux États-Unis, où la saison des résultats est maintenant bien entamée.    

L'indice principal STOXX Europe 600 enregistre une perte de 0,7 pour cent mercredi vers midi à 450,40 points. Le DAX allemand enregistre une baisse de 0,4 pour cent à 15.032,40 points. Le CAC 40 français enregistre une perte de 0,5 pour cent  avec 7.014,55 points. L'indice britannique FTSE baisse de 0,1 pour cent à 7.049,18 points.

"Dans l'attente des résultats trimestriels des grandes entreprises et de la décision de la Réserve fédérale sur les taux d'intérêt mercredi prochain, certaines prises de bénéfices ont lieu", a observé Simon Wiersma, gestionnaire d'investissement chez ING.

Wiersma a notamment cité les résultats trimestriels mal accueillis de 3M. Microsoft était également sous pression mardi soir en après-bourse, après que la réaction initiale du cours ait été encore positive. ING a souligné la faiblesse des perspectives pour les services cloud de Microsoft.

“Ce qui fait que le rallye s'arrête, ce sont les résultats des entreprises américaines", estime Naeem Aslam, analyste de marché chez AvaTrade, pointant du doigt les résultats mitigés publiés mardi. 

L'indice allemand Ifo de confiance des entreprises a augmenté. 

Aujourd'hui seuls les stocks hebdomadaires de pétrole américains sont à l'ordre du jour.

Le pétrole était en légère baisse mercredi. Le contrat à terme West Texas Intermediate pour livraison en février a baissé de  0,2 pour cent à 79,95 dollars, tandis que le contrat à terme Brent de mars a baissé également de 0,2 pour cent à 85,97 dollars.

L'euro/dollar s'échange à 1,0869. En début de séance boursière, la paire de devises évoluait à 1,0883 et à 1,0884, lors de la clôture des bourses américaines mardi.

Actualités des entreprises

ASML a répondu aux attentes au cours des trois derniers mois de l'année 2022, la marge étant meilleure que prévu, et compte sur une croissance de plus de 25 pour cent cette année. L' action ASML baissait néanmoins de 2,0 pour cent .

Alstom a vu son chiffre d'affaires et ses prises de commandes augmenter au cours des neuf derniers mois et a maintenu ses perspectives pour cette année, ainsi que ses objectifs à moyen terme. L'action Alstom augmentait de 0,4 pour cent.

A Paris et à Francfort, les actions étaient en baisse.

Contrats à terme sur Wall Street

Les marchés boursiers américains devraient ouvrir en baisse mercredi. Les contrats à terme sur l'indice S&P 500 étaient en baisse de 1,0 pour cent.

L'indice S&P500 a clôturé en baisse de 0,1 pour cent à 4.016,95 points mardi. L'indice Dow Jones a augmenté de 0,3 pour cent pour atteindre 33.733,96 points, et la bourse technologique Nasdaq a terminé en baisse de 0,3 pour cent à 11.334,27 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Mise à jour boursière: Bruxelles évolue en baisse

(ABM FN) La bourse de Bruxelles évolue dans le rouge ce mercredi matin, tout comme les bourses de Paris et d'Amsterdam.

Le Bel20 baisse de 0,8 pour cent à 3.851 points.

"Dans l'attente des résultats trimestriels des grandes entreprises et de la décision de la Réserve fédérale sur les taux d'intérêt mercredi prochain, des prises de bénéfices ont lieu", a observé Simon Wiersma, gestionnaire d'investissement chez ING.

Wiersma a notamment cité les résultats trimestriels mal accueillis de 3M. Microsoft était également sous pression mardi soir en après-bourse, après que la réaction initiale du cours ait été encore positive.

ING a souligné la faiblesse des perspectives pour les services de cloud computing de Microsoft.

“Ce qui fait que le rallye s'arrête, ce sont les résultats des entreprises américaines", estime Naeem Aslam, analyste de marché chez AvaTrade.

Aujourd'hui, de grands noms publieront encore leurs résultats trimestriels, notamment Tesla, AT&T, IBM et Boeing.

L'euro/dollar s'échangeait à 1,0869. En Allemagne, la confiance des entreprises vient de s'améliorer.

Actions en hausse et en baisse

Dans l'indice principal, seuls quelques titres sont en hausse. Umicore gagne 1,1 pour cent et VGP 0,4 pour cent. Sofina enregistrait la plus forte baisse avec 3,0 pour cent après plusieurs jours de forte hausse du cours de l'action. Par ailleurs, UCB et Argenx perdent 1,7 pour cent.

Dans le BelMid, Immobel a encore pris la tête avec un gain de 1,8 pour cent. Econocom gagne 1,3 pour cent. Azelis chute de 2,8 pour cent, à la suite d'un rachat en Israël et d'une recommandation Neutre de Morgan Stanley. La banque d'affaires pense que Brenntag est plus intéressant qu'Azelis et IMCD.

Parmi les petites actions, Van de Velde progresse de 1,7 pour cent et Nextensa chute de 1,6 pour cent. Unifiedpost chute de 1,8 pour cent malgré un nouveau partenariat avec Munich Re.

Oxurion gagne 5,1 pour cent après avoir mis fin de manière anticipée à un accord de financement avec Negma.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Oxurion interrompt son financement par Negma

(ABM FN) Oxurion et Negma Funding ont décidé de mettre fin à leur accord de financement. C'est ce qu'a annoncé Oxurion mercredi.

Des accords avaient été conclus pour un montant de 30 millions d'euros, mais celui-ci sera réduit de moitié. Jusqu'en avril, Oxurion tirera un maximum de 4 millions d'euros, après avoir déjà collecté 11 millions d'euros.

Oxurion a annoncé mercredi que ces 15 millions d'euros sont insuffisants pour achever l'étude de phase 2 Kalahara en cours avec le THR-149. Des fonds supplémentaires sont donc toujours recherchés. Ce faisant, toutes les options sont ouvertes.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Update: KBC Securities reprend le suivi de Care Properties avec une recommandation d'achat

(ABM FN)  KBC Securities a repris le suivi de Care Properties mercredi avec une recommandation d'achat et un objectif de cours de 17,50 euros. Toutefois, la recommandation a légèrement baissé, passant de Acheter à Accumuler

Avec la récente augmentation de capital, la prime de l'action par rapport à sa valeur nette d'inventaire est passée d'environ 52 pour cent à une décote de 27 pour cent, a noté KBC.

Sur la base de l'objectif de cours, l'action est désormais cotée à 16,8 fois les bénéfices prévus pour 2023 et à une prime de 11,5 pour cent par rapport à la valeur d'inventaire nette. Le taux d'endettement est d'environ 45,73 ou 50,29 pour cent si l'on tient compte d'un ajustement des valeurs immobilières à des taux d'intérêt plus élevés.

KBC a également souligné le rendement du dividende de 6,7 pour cent.

Update: pour clarifier la recommandation.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Des résultats en hausse pour Titan Cement

(ABM FN) Titan Cement International a vu son résultat brut d'exploitation doubler au quatrième trimestre. C'est ce qu'a annoncé le producteur de ciment coté à Bruxelles.

Le résultat brut d'exploitation s'est élevé à 98 millions d'euros, soit 42 millions d'euros de plus qu'au cours de la même période de l'année précédente, et nettement plus que le consensus du marché, selon Titan.

Les revenus du dernier trimestre sont restés solides, tandis que les économies et les conditions du marché ont permis de réduire les coûts énergétiques.

Pour l'ensemble de l'exercice, il est désormais prévu que le chiffre d'affaires dépasse 2,25 milliards d'euros et que le résultat brut d'exploitation soit supérieur à 330 millions d'euros. En 2021, il était de 275 millions d'euros.

La dette nette est passée sous la barre des 800 millions d'euros à la fin de l'exercice 2022, contre 912 millions d'euros à la fin septembre 2022, bon pour un ratio d'endettement de 2,4.

En outre, un nouveau programme de rachat d'actions d'une valeur de 10 millions d'euros est imminent, et débutera aux alentours du 1er mars de cette année.

Les résultats finaux de l'année pour Titan Cement suivront le 22 mars.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20