Le Bel20 clôture de peu dans le rouge, lesté par VGP

(ABM FN) La bourse de Bruxelles a clôturé de peu dans le rouge la dernière séance de la semaine, à l’image du Bel20 qui a abandonné 0,1 pour cent, au-dessus des 3.900 points.

La tendance a notamment été plombée par les résultats publiés par Apple, Google et Amazon hier soir, les géants de la tech qui ne sont pas épargnés par le ralentissement économique. 

Là où Amazon a annoncé une perte historique de 2,7 milliards de dollars en 2022, Apple a vu ses ventes d’iPhone pénalisées par des problèmes de production en Chine, et a annoncé un bénéfice trimestriel inférieur aux attentes, une première en plus de six ans. Google a vu pour sa part les revenus publicitaires de YouTube reculer.

En outre, il a été annoncé cet après-midi que l’économie américaine a créé 517.000 nouveaux emplois en janvier, soit bien plus que les 187.000 anticipés par les économistes. Le chômage a lui baissé, à 3,4 pour cent, là où il était attendu en hausse à 3,6 pour cent. C’est aussi un plus bas depuis les années 60.

Comme d’habitude depuis des mois, "good news is bad news", sachant que l’évolution de l’emploi aux Etats-Unis est un indicateur très suivi par la FED dans son processus décisionnel sur les taux, en vertu de sa capacité à faire pression sur les salaires, composante prépondérant de l’inflation aux Etats-Unis.

A ce titre, les taux en dollars remontaient sensiblement après la publication du rapport, le dix ans américain reprenant plus de 10 points de base après sa chute de la veille, à 3,5 pour cent. 

Le billet vert s’en voyait aussi revigoré, à 1,084 dollar pour un euro.

Actions en hausse et en baisse

Après avoir gagné plus de 7 pour cent hier, VGP a signé la plus forte baisse de l’indice Bel20 ce vendredi, lesté de 5,75 pour cent, tandis qu’Elia a chuté de 3,5 pour cent.

A l'inverse, UCB a gagné 2,6 pour cent, suivi par D'Ieteren qui a pris 1,2 pour cent au-dessus des 180 euros.

Au sein de l’indice intermédiaire BelMid, Melexis s’est adjugé 2,1 pour cent, alors que Berenberg, Deutsche Bank et UBS ont tous relevé leur objectif de cours sur le spécialiste des puces pour l’industrie automobile.

IBA a gagné pour sa part 3,9 pour cent, bien aidé par KBC Securities qui a relevé son objectif de cours.

Du côté des plus petites valorisations référencées dans le BelSmall, Biocartis a gagné 1,3 pour cent, là où Mdxhealth a plongé de 40 pour cent, après l’émission de nouvelles actions à la bourse de New York.

A noter aussi la chute de 4,8 pour cent de Celyad. La biotech axée sur les recherches de thérapies cellulaires a annoncé disposer d’une trésorerie suffisante pour couvrir ses besoins de financement au maximum jusqu’au quatrième trimestre.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Matthieu Hellin

Programme boursier

(ABM FN) Voici les points principaux de l'agenda financier belge jusqu'au lundi 13 février 2023.

LUNDI 6 FEVRIER 2023
-  Aucun point à l’ordre du jour.

MARDI 7 FEVRIER 2023
07:45 Lotus Bakeries - Résultats annuels
00:00 Euronav - Décision d'arbitrage d'urgence

MERCREDI 8 FEVRIER 2023
-  Aucun point à l’ordre du jour.

JEUDI 9 FEVRIER 2023
07:00 Sequana Medical - Résultats annuels
17:45 Montea - Résultats annuels

VENDREDI 10 FEVRIER 2023
07:00 Aperam - Résultats annuels
07:00 Orange Belgium - Résultats annuels

LUNDI 13 FEVRIER 2023
00:00 Vastned Retail Belgium - Résultats annuels

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Redactie ABM Financial News

Rouge vif en vue à Wall Street après le phénoménal rapport sur l’emploi

(ABM FN) Wall Street devrait chuter à l’ouverture ce vendredi, en marge de la publication de résultats trimestriels décevants des géants de la tech hier soir en après-bourse, et de la publication cet après-midi d’un rapport sur l’emploi au-delà de toutes les espérances.

A une demi-heure de l’ouverture, les contrats à terme sur le S&P suggéraient un repli de 1,1 pour cent et de plus de 2 pour cent pour le Nasdaq. Un repli exacerbé par le rapport sur l’emploi.

En janvier, l’économie américaine a créé 517.000 nouveaux emplois, soit bien plus que les 187.000 sur lesquels le marché comptait. Le chômage a lui baissé, à 3,4 pour cent, là où les analystes s'attendaient à ce qu’il augmente à 3,6 pour cent.

L'économiste en chef Jan Hatzius de Goldman Sachs ne devrait pas être complètement surpris par la forte croissance de l'emploi. A l'approche de la publication du rapport, Hatzius avait fait remarquer que les inscriptions hebdomadaires aux allocations de chômage sont en baisse alors que la demande de main-d'œuvre se fait de plus en plus forte. Pourtant, l'estimation de 300.000 nouveaux emplois sur lequel tablait Hatzius s’est révélée finalement beaucoup trop prudente. 

L'énorme croissance de l'emploi aux États-Unis en janvier a été généralisée et, combinée à la baisse de la croissance des salaires, conforte la Réserve fédérale dans l’optique qu’une hausse des taux de 25 points de base paraît adéquate lors de la prochaine réunion politique, a déclaré Philip Marey, analyste de marché de Rabobank, dans un entretien accordé à ABM Financial News.

A noter que deux indicateurs sur les directeurs d'achat sont également à l'ordre du jour cet après-midi.

Sur le marché des changes, le dollar se renforce après la publication du rapport sur l’emploi, à 1,084 dollar pour 1 euro, de même que les rendements souverains américains. Du côté de l’énergie, le pétrole recule légèrement.

Actualités des entreprises

Apple, Alphabet et Amazon devraient chuter à l’ouverture avec des baisses allant de 2 à 7 pour cent.

Les ventes d'Apple ont été mises sous pression au quatrième trimestre par les perturbations de la production en Chine, qui ont entraîné une diminution du nombre d'iPhones écoulés. Le chiffre d'affaires s'est élevé à 117,2 milliards de dollars, contre 123,9 milliards un an plus tôt et 121,4 milliards anticipés.

Amazon a également annoncé une baisse significative de ses bénéfices, en raison d’un "contexte économique incertain". Le bénéfice d'exploitation du géant du commerce électronique a atteint 2,7 milliards de dollars au quatrième trimestre, contre 3,5 milliards à la même période l'année précédente. En janvier, Amazon a annoncé une nouvelle vague importante de licenciements, et la suppression de plus de 18.000 emplois.

Alphabet a vu les revenus publicitaires de Google et de Youtube être sous pression au dernier trimestre, avec des revenus légèrement inférieurs aux attentes. Alphabet a également annoncé récemment une réorganisation, et la suppression de 12.000 emplois. 

Qualcomm devrait ouvrir en baisse de plus de 2 pour cent, et Starbucks de 2 pour cent en marge de la publication de ses résultats.

Ford, qui a dévoilé une perte d'un milliard de dollars, devrait chuter de 7,5 pour cent à l’ouverture.

Dernière clôture à Wall Street

Le S&P 500 a gagné 1,5 pour cent à 4,180 points vendredi et le Nasdaq 3,3 pour cent à 12.201 points. En revanche, le Dow Jones a légèrement reculé à 34 054 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

MDxHealth fixe le prix de son émission américaine

(ABM FN) MDxHealth va émettre 10 millions d’American Depositary Shares à un prix de 4,00 dollars par titre. Le prix a été annoncé ce vendredi par le spécialiste du diagnostic moléculaire, alors que l'émission a été annoncée en début de semaine.

Chaque "ADS" représente 10 actions ordinaires MDxHealth.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Mise à jour boursière: le Bel20 réduit ses pertes

(ABM FN) Dans l’attente du très attendu rapport américain sur l’emploi, la bourse de Bruxelles réduisait ses pertes ce vendredi après-midi. Vers 14 heures, l’indice Bel20 ne perdait plus que 0,3 pour cent à 3.899 points de base.

Après avoir gagné plus de 7 pour cent hier, VGP signe la plus forte baisse de l’indice Bel20 ce vendredi, lesté 4,6 pour cent, tandis qu’Elia lâche 2,5 pour cent.

A l'inverse, UCB prend 1,3 pour cent en haut du tableau, suivi par D'Ieteren qui gagné 1,2 pour cent.

Du côté de l’indice intermédiaire BelMid, Melexis prend 0,4 pour cent, alors que Berenberg, Deutsche Bank et UBS ont relevé leur objectif de cours sur le spécialiste des puces pour l’industrie automobile. 

IBA gagne 2,2 pour cent, bénéficiant d'une augmentation de l'objectif de cours par KBC Securities. En bas de tableau, Intervest perd 2,4 pour cent.

Du côté des plus petites valorisations référencées dans le BelSmall, Biocartis gagne 1,5 pour cent, là où Belysse Group (anciennement Balta) chute de 4,5 pour cent.

A noter la chute de 6,4 pour cent de Celyad. La biotech axée sur les recherches de thérapies cellulaires a annoncé disposer d’une trésorerie suffisante pour couvrir ses besoins de financement au maximum jusqu’au quatrième trimestre.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Alphabet voit ses revenus publicitaires diminuer

(ABM FN) Alphabet a publié des résultats inférieurs aux attentes au quatrième trimestre 2022, avec une baisse des recettes publicitaires chez Google et YouTube. C'est ce qui ressort des résultats publiés hier soir en après-bourse par le géant technologique.

Commentant ces résultats, Sundar Pichai, le PDG d’Alphabet, a souligné que l'entreprise est "engagée dans un processus important visant à réorganiser notre structure de coûts de manière durable et à créer des entreprises financièrement viables, dynamiques et en pleine croissance au sein d'Alphabet".

Des propos qui font écho à l’annonce récente de réorganisation par l'entreprise, avec 12.000 suppressions d'emplois à la clé.

Au quatrième trimestre, les revenus se sont élevés à 76,05 milliards de dollars, en baisse comparativement aux 75,3 milliards de dollars générés au trimestre correspondant de l’année passée.

Les analystes consultés par FactSet tablaient sur un chiffre d'affaires légèrement supérieur à 76,2 milliards de dollars.

Le chiffre d'affaires après déduction du coût d'attraction du trafic de clics sur Internet s'est élevé à 63,12 milliards de dollars, contre 61,9 milliards de dollars un an plus tôt et là où le marché prévoyait 63,2 milliards de dollars.

Le chiffre d'affaires du moteur de recherche Google est par ailleurs tombé à 59 milliards de dollars, contre 61,2 milliards de dollars un an plus tôt et 60,44 milliards anticipés.

En ce qui concerne la plateforme vidéo Youtube, les revenus publicitaires ont reculé de 8,63 milliards de dollars à 7,96 milliards de dollars.

A noter que la division de Cloud de Google a vu ses revenus augmenter, passant de 5,54 milliards de dollars à 7,32 milliards.

Le bénéfice net d'Alphabet s'est élevé pour sa part à 13,62 milliards de dollars au quatrième trimestre, soit 1,05 dollar par action. Le bénéfice par action était encore de 1,53 dollar au quatrième trimestre de 2021. Le marché comptait sur 1,18 dollar.

L'action Alphabet devrait ouvrir en baisse de plus de 4 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Amazon dans le rouge en 2022

(ABM FN) Amazon a fait moins bien que prévu au quatrième trimestre et a même bouclé l'ensemble de l’année écoulée dans le rouge. C'est ce qu’a annoncé le géant américain du commerce en ligne hier soir en après-bourse.

"Bien que nous soyons confrontés à une économie incertaine sur le court terme, nous restons très optimistes quant aux opportunités à long terme d'Amazon", a tenté de rassurer le PDG de la firme de Seattle, Andy Jass.

Au quatrième trimestre, le bénéfice d'exploitation a atteint 2,7 milliards de dollars, soit bien en deçà des 3,5 milliards générés sur la période correspondante de l’année précédente.

En toile de fond, la division de cloud computing AWS, principale source de bénéfice, dont le bénéfice d'exploitation a atteint 5,2 milliards de dollars, en légère baisse sur un an. En hausse de 20 pour cent sur un an à 21,4 milliards de dollars, le chiffre d'affaires de cette division a par ailleurs connu sa plus faible croissance depuis des années.

En Amérique du Nord, Amazon a clôturé le trimestre dans le rouge, sur une perte d'exploitation de 200 millions de dollars, perte qui à l’international, s'est élevée à 2,2 milliards.

En dessous des attentes, le bénéfice net ressort à 300 millions de dollars, contre 14,3 milliards de dollars au quatrième trimestre de 2021 et un bénéfice de 2 milliards anticipé par le marché. Il y a tout juste un an, Amazon avait pour rappel bénéficié de l’envolée de la valorisation de sa participation dans le constructeur Rivian.

Toujours au quatrième trimestre, les revenus ont progressé de 9 pour cent à 149,2 milliards de dollars, soit un peu plus que le consensus des analystes sondés par FactSet qui misait sur un chiffre d'affaires de 145,7 milliards. 

Si l'on exclut un effet de change défavorable de cinq milliards de dollars, la croissance des ventes atteint 12 pour cent en glissement annuel.

Pour le quatrième trimestre, Amazon tablait sur un bénéfice d'exploitation compris entre 0 et 4,0 milliards de dollars et sur un chiffre d’affaires compris entre 140 et 148 milliards.

Alors que l'inflation a pesé sur les dépenses des consommateurs, Amazon a par ailleurs annoncé avoir bouclé l’ensemble de l’année 2022 dans le rouge, sur une perte historique de 2,7 milliards de dollars, et sur un chiffre d’affaires de 514 milliards de dollars.

Outlook

Pour le premier trimestre en cours, Amazon table sur un bénéfice d'exploitation de 0 à 4 milliards de dollars et sur un chiffre d'affaires allant de 121 à 126 milliards, ce qui représenterait une augmentation de 4 à 8 pour cent en glissement annuel. Amazon tient notamment compte d’un effet de change défavorable de l’ordre de 210 points de base.

Le marché tablait lui sur une prévision de chiffre d'affaires de 125,1 milliards de dollars.

En janvier, Amazon a annoncé une importante vague de licenciements, avec la suppression de plus de 18.000 emplois.

Après avoir bondi de 7 pour cent jeudi, l’action devrait ouvrir en forte baisse ce vendredi.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Les marchés boursiers européens en baisse à la mi-journée

(ABM FN) Les marchés boursiers européens reculent ce vendredi midi, dans l'attente du rapport sur l'emploi américain pour janvier.

A la mi-journée, l'Euro STOXX 600 reculait ainsi de 0,1 pour cent à 458 points, le DAX allemand de 0,6 pour cent à 15.500 points, le CAC 40 français de 0,2 pour cent à 7.150 points tandis que l'indice britannique FTSE prenait 0,2 pour cent à 7.834 points.

Selon Justin Blekemolen, spécialiste en investissement chez Lynx, les investisseurs sont optimistes après la décision sur les taux d'intérêt de la Réserve fédérale et les commentaires de son président Jérôme Powell, qui a déclaré que le processus désinflationniste est en marche aux Etats-Unis.

En matinée, il a été communiqué que l'industrie manufacturière française a produit plus que prévu en décembre sur fond d’une hausse de 1,1 pour cent, contre 0,4 pour cent anticipé.

Les indices des directeurs d'achat de la zone euro sont ressortis sans grand changement. La zone euro dans son ensemble a connu un retour de la croissance, bien que modeste.

Les prix à la production de la zone euro ont eux enregistré une hausse inattendue de 1,15 pour cent en décembre, là où une baisse de 0,7 pour cent était attendue en glissement mensuel.

Cet après-midi, les investisseurs attendent le rapport sur l'emploi américain pour le mois de janvier, assurément le juge de paix de la séance boursière.

Les économistes tablent sur une hausse de 187.000 emplois contre 223.000 en décembre. En outre, le marché pourra également prendre le pouls des indices des directeurs d'achat du secteur des services pour janvier, publiés par S&P et ISM.

Du côté de l’énergie, le pétrole évolue en légère baisse. Le contrat à terme West Texas Intermediate de mars perd ainsi 0,1 pour cent à 75,7 dollars, tandis que le Brent pour livraison en avril recule de 0,2 pour cent à 82 dollars.

Sur le marché des changes, la monnaie unique se traite à 1,093 dollar, contre 1,089 dollar ce matin et 1,091 dollar à la clôture de Wall Street hier soir. 

Actualités des entreprises

Sanofi a vu ses ventes et ses bénéfices fortement progresser en 2022. C'est ce qui ressort des résultats publiés ce matin par le géant pharmaceutique français, qui perdait 2,8 pour cent vers midi.

À Paris et à Francfort, la plupart des valeurs se traite proche de l'équilibre. A Paris, Publicis Groupe fait notamment figure d'exception avec un gain de 3,4 pour cent, là où Worldline recule de 2,8 pour cent. A Francfort, mention spéciale à Daimler qui progresse de 2,4 pour cent, tandis que Deutsche Börse perd 2,5 pour cent.

Les futures à Wall Street 

Les marchés boursiers américains devraient ouvrir en baisse ce vendredi, les contrats à terme sur l'indice S&P 500 suggérant un repli de 0,8 pour cent.

Jeudi, le S&P 500 a gagné 1,5 pour cent à 4.179,76 points, le Dow Jones a perdu 0,1 pour cent à 34.053,94 points tandis que le Nasdaq a bondi de 3,3 pour cent à 12.200,82 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Apple vend moins d'iPhones et devrait chuter à l'ouverture

(ABM FN) Apple a vu son chiffre d’affaires et ses bénéfices reculer au quatrième trimestre de 2022, en raison de perturbations de la production en Chine qui ont pesé sur les ventes d'iPhones haut de gamme. C'est ce qui ressort des résultats publiés jeudi soir en après bourse par la marque à la pomme.

"Sans les contraintes d’approvisionnement, nous pensons que nous aurions connu la croissance avec l’iPhone", a commenté le PDG d’Apple Tim Cook dans une note.

"La situation macroéconomique est plus difficile à évaluer, mais il est clair, quand on regarde les chiffres, que nous n’avons pas eu le vent en poupe durant le trimestre écoulé", a-t-il reconnu.

Le bénéfice trimestriel net a atteint 30 milliards de dollars, en baisse de 13 pour cent en glissement annuel, là où les analystes consultés par FactSet tablaient sur 31 milliards de dollars. Par action, le bénéfice ressort à 1,88 dollar.

Le chiffre d'affaires a atteint pour sa part 117,2 milliards de dollars, contre 123,9 milliards un an plus tôt et ici aussi, inférieur aux 121,4 milliards escomptés par le consensus.

A noter que plus de la moitié des revenus proviennent toujours des ventes d'iPhones. Celles-ci ont atteint 65,8 milliards de dollars, contre 67,8 milliards attendues et  contre 71,6 milliards un an plus tôt.

On se souvient qu’Apple avait  prévenu en novembre que les livraisons de l'iPhone 14 Pro et Pro Max étaient sous pression en raison des restrictions sanitaires liées au coronavirus dans son usine Foxconn en Chine.

Les ventes d'iPad ont progressé de 7,2 à 9,4 milliards de dollars au premier trimestre, là où le marché tablait sur 7,8 milliards de dollars.

Les ventes de Mac ont reculé en revanche à 7,7 milliards de dollars, contre 10,9 milliards un an plus tôt et bien en deçà des prévisions de 9,4 milliards de dollars.

Dans le domaine des équipements, de la maison et des accessoires, les revenus ont chuté à environ 13,5 milliards de dollars, contre 14,7 milliards de dollars au dernier trimestre de 2022 et 15,3 milliards attendus.

Les revenus des services (Apple Music, Applications...) ont eux progressé de 19,5 à 20,8 milliards de dollars, soit davantage que les 20,4 milliards attendus par le marché.

L’action Apple est donnée en baisse de 3,3 pour cent à l'ouverture.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Matthieu Hellin

Mise à jour boursière: Bruxelles dans le rouge

(ABM FN) La bourse de Bruxelles est signalée en baisse ce vendredi. En fin de matinée, le Bel20 perdait ainsi 0,5 pour cent à 3.893 points.

Hier soir à Wall Street, des poids lourds du secteur technologique étaient au rapport. Les résultats publiés par Apple et Alphabet n'ont pas vraiment convaincu, tandis que les bénéfices d'Amazon sont ressortis inférieurs aux attentes. 

Ces trois membres du club sélect des GAFAM sont attendus en nette baisse à l’ouverture, ce qui a le don de peser sur la tendance boursière.

En outre, les investisseurs attendent avec impatience certains indicateurs macro-économiques clés tels que la croissance de l'emploi aux États-Unis, assurément le juge de paix de la séance boursière, qui sera annoncé avant l'ouverture de Wall Street.

Selon les estimations consensuelles des économistes, 190.000 emplois ont été créés aux États-Unis en janvier. Jan Hatzius, économiste en chef de Goldman Sachs, table cependant sur beaucoup plus. Il en veut pour preuve  la baisse constante des inscriptions hebdomadaires d'allocations de chômage, ainsi qu'une demande de main-d'œuvre toujours élevée.

On rappellera que les deux principales banques centrales du vieux continent, à savoir la BCE et la Banque d'Angleterre, ont fortement augmenté leurs taux d'intérêt hier, de l’ordre de 50 points de base, et optant pour des hausses plus importantes que la Réserve fédérale américaine, alors que l'inflation en Europe reste galopante.

Mercredi, la FED a relevé de seulement 25 points de base ses taux, alors que l'inflation américaine évolue dans la bonne direction.

La BCE a déclaré qu’elle envisageait de nouvelle hausse de taux et assurément une nouvelle hausse de 50 points de base lors de sa prochaine réunion en mars. Car si l'inflation dans la zone euro a reculé en janvier à 8,5 pour cent, elle reste bien supérieure à l'objectif de 2 pour cent de la BCE.

Sur le marché des changes et dans l’attente du rapport mensuel sur l’emploi US, le couple euro/dollar s'échange à 1,0925.

Actions en hausse et en baisse

Après avoir signé la plus forte hausse hier, VGP connaît la plus forte baisse de l’indice Bel20 ce vendredi, perdant 4,6 pour cent. Elia recule également de 2,6 pour cent.

D'Ieteren, en revanche, progresse de 0,7 pour cent.

Du côté de l’indice intermédiaire BelMid, Melexis est à nouveau bien orienté avec un gain de 1,0 pour cent, soutenu par Berenberg, Deutsche Bank et UBS qui ont relevé leur objectif de cours sur le spécialiste des puces pour l’industrie automobile. 

IBA gagne 2,3 pour cent, bénéficiant d'une augmentation de l'objectif de cours par KBC Securities. En bas de tableau, Intervest perd 1,7 pour cent.

Du côté des plus petites valorisations référencées dans le BelSmall, Sequana prend 2,6 pour cent. 

Belysse et Quest for Growth chutent de 2,5 pour cent et Celyad de 6,6 pour cent. Ce dernier a annoncé disposer d’une trésorerie insuffisante pour couvrir ses besoins de financement des 12 prochains mois au moins"

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Analyse boursière: l’action Colruyt toujours pas bon marché malgré la baisse du cours

(ABM FN) Alors qu’elle s’est payée plus cher que celle de ses pairs du secteur pendant des années, l’action Colruyt n’est toujours pas bon marché, et ce même après une chute de 33 pour cent depuis début janvier 2022. C'est l’avis partagé ce vendredi par Hans D'Haese, analyste en charge du dossier chez ING.

L'action se traite à 9,0 fois le résultat brut d'exploitation prévu pour 2023, ce qui est supérieur à la moyenne de 6,1 fois de ses principaux concurrents.

La valeur se traite aussi à 19,5 fois les bénéfices attendus contre une moyenne de 15 fois.

L'acquisition de Degrenne Distribution, annoncée jeudi, confère une belle croissance supplémentaire aux opérations de Colruyt en France. Cet investissement s'inscrit dans l'ambition de leader belge de la grande distribution de soutenir la croissance du marché des magasins de proximité dans l’Hexagone.

Degrenne est un distributeur de produits alimentaires secs, frais et surgelés, opérant dans le nord-ouest de la France et en Ile-de-France. Aucun détail financier de la transaction n'a été communiqué.

ING a une recommandation à « Conserver » sur l’action Colruyt, assortie d’un objectif de cours de 36,00 euros.

Le pensionnaire du Bel20 reculait de 0,1 pour cent vendredi matin, à 24,94 euros par action.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Matthieu Hellin

Analyse boursière: KBC Securities augmente l'objectif de cours pour IBA

(ABM FN) KBC Securities voit un bon avenir pour IBA et cela se traduit par une augmentation de l'objectif de cours de 19,00 à 20,50 euros, avec une recommandation d'achat inchangée.

Selon KBC, 2022 a été une année charnière pour IBA dans plusieurs domaines, notamment avec la signature du plus gros contrat de protonthérapie de l'histoire de la société. En outre, on s'attendait à un nombre record de commandes d'OA et on a appris que le principal concurrent, Varian, se retirait du marché.

Même si les chiffres de 2022 donneront l'impression que l'exercice financier passé n'a pas été de tout repos, les marges s'amélioreront en 2023, pensent les analystes.

Grâce à un levier opérationnel en 2024 et 2025, l'avenir semble prometteur, estime KBC.

L'action IBA a augmenté de 2,2 pour cent vendredi, à 18,08 euros

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Mise à jour boursière: Bruxelles ouvre en baisse

(ABM FN) La bourse de Bruxelles a ouvert dans le rouge vendredi. L'indice principal a ouvert à 3.897 points, après avoir clôturé à 3.912 points jeudi.

Dans le Bel20, la plupart des actions ont baissé. Seuls Argenx et Umicore ont enregistré de faibles gains. Sofina et VGP, qui étaient encore en tête jeudi, ont enregistré les plus grosses pertes ce matin. L'action immobilière a chuté de 3,8 pour cent et la holding de 1,4 pour cent.

Dans le BelMid, IBA a augmenté de 1,7 pour cent et Lotus de 0,3 pour cent. Kinepolis et Intervest ont perdu 1,8 et 1,9 pour cent.

Smartphoto a gagné 3,3 pour cent dans le BelSmall. Belysse a perdu 4,2 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Analyse boursière: Deutsche Bank relève l'objectif de cours pour Melexis

(ABM FN) Deutsche Bank a relevé l'objectif de cours pour Melexis de 84,00 à 92,00 euros et a maintenu la recommandation Conserver, mais a prévenu que malgré des perspectives positives pour Melexis en 2023, les résultats pourraient être freinés par des problèmes de production chez le fournisseur X-fab. C'est ce qu'a annoncé vendredi  Robert Sanders, analyste chez Deutsche Bank.

Lors de la publication de ses résultats annuels, Melexis a déclaré qu'elle prévoyait une croissance des revenus de 11 à 16 pour cent pour 2023, après avoir atteint une croissance de 30 pour cent en 2022.

Toutefois, des perturbations de la production chez le fournisseur X-fab pourraient ralentir la croissance, a prévenu Sanders.

X-fab a subi une panne de courant sur sa ligne de Kuching au début du mois d'octobre, ce qui affecte Melexis au cours du premier semestre de cette année. La question est de savoir si l'entreprise sera en mesure de trouver un autre fournisseur.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Bruxelles en légère baisse après les résultats décevants des géants américains de la technologie.

(ABM FN) La bourse de Bruxelles devrait ouvrir en légère baisse vendredi, suite à la clôture positive à New York jeudi soir, mais aussi aux rapports négatifs d'Apple, Amazon et Alphabet après les heures d'ouverture.

L'optimisme à l'égard des taux d'intérêt a encore suscité un sentiment positif sur les marchés boursiers européens jeudi, le Bel20 a progressé d'un et demi pour cent à 3.912 points.

Comme prévu, la Réserve fédérale a relevé ses taux directeurs mercredi et la Banque d'Angleterre et la Banque centrale européenne jeudi. Les Américains de 25 points de base et les Européens de 50 points de base. La BCE en particulier prévoit de nouvelles hausses.

Toutefois, compte tenu du refroidissement de l'inflation, les déclarations strictes des banquiers centraux sont actuellement prises avec précaution et les investisseurs anticipent même déjà des baisses de taux d'intérêt plus tard dans l'année. C'est la raison pour laquelle ils achètent des actions technologiques sensibles aux taux d'intérêt et vendant des obligations d'État, par exemple.

En fait, selon Simon Wiersma, gestionnaire d'investissement chez ING, la décision de la Réserve fédérale sur les taux d'intérêt mercredi a été le point de départ d'un "rallye à l'ancienne", alimenté en partie par les investisseurs qui ont liquidé leurs positions courtes, l'argent allant principalement vers les actions du Nasdaq sensibles aux taux d'intérêt.

Mercredi,  la bourse technologique Nasdaq avait déjà gagné 2,0 pour cent, et un autre 3,25 pour cent jeudi. Le Dow Jones avait clôturé de justesse dans le rouge jeudi.

Les actions technologiques ont également reçu un coup de pouce jeudi grâce à des perspectives étonnamment solides  de Meta Platforms, qui a été récompensée jeudi par une hausse de 23 pour cent, en après-bourse.

Grâce à la réaction euphorique du marché aux chiffres de la société mère de Facebook, Instagram et WhatsApp, la confiance a été accrue dans les rapports chiffrés des plus grandes entreprises technologiques du monde, Apple, Alphabet et Amazon.

Toutefois, cet optimisme s'est avéré injustifié jeudi, en après-bourse. Apple a perdu trois pour cent dans les échanges électroniques en après-bourse, tandis qu'Alphabet et Amazon ont perdu environ cinq pour cent.

Le chiffre d'affaires d'Apple a été mis sous pression le trimestre dernier en raison de retards de production en Chine, qui ont entraîné une diminution du nombre d'iPhones livrés.

Le chiffre d'affaires s'est élevé à 117,2 milliards de dollars, contre 123,9 milliards de dollars pour la même période de l'année précédente. Les analystes tablaient sur 121,4 milliards de dollars.

Amazon a également connu une baisse significative de ses bénéfices, en raison d'une "économie incertaine". Le bénéfice d'exploitation du géant du commerce électronique s'est élevé à 2,7 milliards de dollars au quatrième trimestre, contre 3,5 milliards de dollars à la même période l'année précédente. En janvier, Amazon a annoncé une nouvelle vague importante de licenciements, avec la suppression de plus de 18.000 emplois.

Alphabet a vu les revenus publicitaires de Google et de Youtube subir une pression au dernier trimestre, avec des revenus légèrement inférieurs aux attentes. Alphabet a également annoncé récemment une réorganisation, avec la suppression de 12.000 emplois.

Les chiffres de Qualcomm et du constructeur automobile Ford, qui a annoncé une perte d'un milliard de dollars, ont également reçu un accueil négatif en après-bourse.

En Asie, les marchés boursiers sont divisés ce matin. Les marchés boursiers chinois sont fortement dans le rouge, tandis que Sydney, Tokyo et Séoul ont réussi à se redresser prudemment.

En outre, les contrats à terme sur le pétrole américain ont cédé 0,7 pour cent à 75,88 dollars le baril jeudi soir.

Cet après-midi, toute l'attention se tourne vers la publication du rapport de janvier sur l'emploi aux États-Unis.

Actualités des entreprises

Colruyt acquiert le groupe de distribution français Degrenne Distribution. L'entreprise familiale française approvisionne quelque 1.800 magasins locaux en produits secs, frais et surgelés. Les détails financiers n'ont pas été communiqués.

Montea a trouvé un nouveau locataire pour un centre de distribution à Tongres avec Tailormade Logistics. Le loyer payé par Tailormade Logistics s'élève à près de 1,2 million d'euros par an.

Celyad Oncology disposait encore d'une trésorerie et d'équivalents de trésorerie d'une valeur de 12,4 millions d'euros à la fin de 2022. La consommation nette de trésorerie au quatrième trimestre 2022 s'est élevée à 1 million d'euros, conformément aux attentes.

Melexis a reçu des augmentations d'objectifs de cours de la part de Berenberg et de  Deutsche Bank. Les deux banques ont toutefois maintenu leur recommandation Conserver.

Clôture sur Wall Street

Le S&P 500 a gagné 1,5 pour cent à 4.179,76 points, l'indice Dow Jones a perdu 0,1 pour cent à 34.053,94 points et le Nasdaq a clôturé en hausse de 3,3 pour cent à 12.200,82 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Analyse boursière: Berenberg relève l'objectif de cours pour Melexis

(ABM FN) Berenberg a relevé l'objectif de cours pour Melexis de 90,00 à 100,00 euros, et a maintenu la recommandation Conserver. C'est ce qui ressort vendredi d'un rapport de l'analyste Trion Reid.



Les récents résultats trimestriels présentés par Melexis n'ont pas créé de grandes surprises, a estimé Reid. Il a qualifié de solides les perspectives du fabricant de puces pour le premier trimestre et l'ensemble de l'année 2023. Les perspectives suggèrent un ralentissement de la croissance au cours de l'année, a déclaré l'analyste. Toutefois, cela n'est pas le résultat d'un ralentissement de la demande, mais de contraintes de la capacité de l'entreprise, a déclaré Reid.



L'analyste de Berenberg pense que la société a une fois de plus été prudente en publiant ses perspectives, comme elle l'est souvent. Pourtant, le cours de l'action est déjà très élevé, a-t-il ajouté. L'action de Melexis a clôturé à 102,60 euros jeudi.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Redactie ABM Financial News

La liquidité de Celyad Oncology s'épuise

(ABM FN) Celyad Oncology disposait encore d'une trésorerie et d'équivalents de trésorerie d'une valeur de 12,4 millions d'euros à la fin de 2022. C'est ce qui a été annoncé vendredi matin.

La consommation nette de trésorerie au quatrième trimestre 2022 s'est élevée à 1 million d'euros, conformément aux attentes.

La société prévoit que la trésorerie et les équivalents de trésorerie existants devraient être suffisants pour couvrir les coûts d'exploitation et les investissements jusqu'au quatrième trimestre de 2023.

Toutefois, la trésorerie disponible ne sera pas suffisante pour couvrir les coûts et les dépenses au cours des 12 prochains mois complets.

Depuis octobre 2022, l'entreprise a effectué un virage stratégique. Celyad Oncology ne se concentre plus sur le développement clinique. La priorité est désormais accordée à la R&D et à la valorisation de la propriété intellectuelle par le biais de partenariats, de collaborations et d'accords de licence.

Des fonds supplémentaires seront nécessaires pour développer cette stratégie.

Cependant, Celyad Oncology n'a pas donné de perspectives concrètes pour 2023.

La société intensifie ses efforts de R&D dans les domaines d'expertise où elle pense pouvoir tirer parti de la nature différenciée de sa plateforme technologique et renforcer encore sa propriété intellectuelle.

Des mises à jour sur le plan d'action seront données au cours de l'année 2023. Une mise à jour du premier trimestre est prévue le 5 mai.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Nouveau locataire pour Montea à Tongres

(ABM FN) Avec Tailormade Logistics, Montea a trouvé un nouveau locataire pour un centre de distribution à Tongres. C'est ce qu'a annoncé l'investisseur en immobilier logistique  vendredi.

Cet accord générera un revenu locatif annuel de 1,2 million d'euros.

Tailormade a signé un contrat de neuf ans pour le centre de distribution, qui a été développé l'année dernière et fait partie d'une coopération structurelle à long terme entre Montea et l'entreprise de construction Cordeel.

La première option de résiliation est après six ans

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Programme boursier

(ABM FN) Voici les points principaux de l'agenda financier belge jusqu'au vendredi 10 février 2023.

VENDREDI 3 FEVRIER 2023
-  Aucun point à l’ordre du jour.

LUNDI 6 FEVRIER 2023
-  Aucun point à l’ordre du jour.

MARDI 7 FEVRIER 2023
07:45 Lotus Bakeries - Résultats annuels
00:00 Euronav - Décision d'arbitrage d'urgence

MERCREDI 8 FEVRIER 2023
-  Aucun point à l’ordre du jour.

JEUDI 9 FEVRIER 2023
07:00 Sequana Medical - Résultats annuels
17:45 Montea - Résultats annuels

VENDREDI 10 FEVRIER 2023
07:00 Aperam - Résultats annuels
07:00 Orange Belgium - Résultats annuels

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Redactie ABM Financial News

Colruyt met la main sur Degrenne Distribution

(ABM FN) 
Le groupe Colruyt a racheté 100 pour cent des actions de Degrenne Distribution, un acteur important du commerce de proximité dans l’Hexagone. C’est ce qu’a annoncé le leader belge de la grande distribution jeudi soir en après-bourse.

Degrenne Distribution est un acteur important de la distribution opérant dans le Nord-Ouest de la France ainsi qu’en Ile-de-France.

L’entreprise familiale approvisionne en produits secs, frais et surgelés quelque 1.800 magasins de proximité.

Selon Colruyt, Degrenne réalise un chiffre d'affaires d'environ 110 millions d'euros et est sains financièrement en termes de rentabilité et de solvabilité.

"L’investissement s'inscrit dans l'ambition de Colruyt Group de soutenir la croissance sur le marché porteur du commerce de proximité dans l’Hexagone".

Le communiqué de presse souligne que la clôture de la transaction, et donc l'intégration dans les chiffres consolidés de Colruyt Group, n'est attendue que pour l'exercice 2023/24.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Matthieu Hellin

Le Bel20 clôture en nette hausse, optimisme après la BCE

(ABM FN) La bourse de Bruxelles a clôturé en nette hausse ce jeudi, les investisseurs se montrant visiblement rassurés par la réunion de la FED mercredi soir et celle de la BCE cet après-midi.

Le Bel20 a gagné 1,5 pour cent, renouant au passage avec les 3.912 points.

Alors que Wall Street a salué hier soir les annonces de la FED et en particulier les propos tenus par Jerome Powell, selon qui "le processus désinflationniste est en marche aux Etats-Unis", les indices européens ont accéléré leur hausse après la réunion de la BCE.

Comme largement anticipé, l’institution de Francfort a relevé de 50 points de base son principal taux directeur pour le porter à 3,0 pour cent, un plus haut depuis 2008. Elle a prévenu au passage d’une hausse similaire lors de sa prochaine réunion en mars.

Il s'agit de la cinquième hausse de taux consécutive depuis juillet, opérée dans le cadre d'un resserrement sans précédent visant à juguler une inflation galopante.

Dans un entretien accordé à ABM Financial News, Bernard Keppenne, économiste en chef de CBC Banque, s’étonne toutefois de la réaction positive des marchés.

"Il n’est pas très logique de voir les bourses européennes monter, sachant que Christine Lagarde a pourtant été assez claire, et que l’on aura encore droit à des hausses de taux".

En conférence de presse, la sainte gardienne des prix s’est notamment félicitée de la résilience affichée par la zone euro, malgré la faiblesse de l'activité mondiale et la forte incertitude géopolitique.

"Notre économie se montre plus résiliente que prévu et devrait se redresser au cours des trimestres à venir, à mesure que les goulots d'étranglement se résorbent et alors que l'approvisionnement en gaz est devenu plus sûr", a commenté Lagarde.

A noter que les marchés actions se sont vus soutenus par la chute des rendements obligataires, à l’image du dix ans allemand qui a plongé de 20 points de base à 2,08 pour cent.

Dans le même ordre d’idée, l’euro reculait face au dollar après la réunion de la BCE. La monnaie unique avait pourtant bondi cette nuit, touchant un plus haut de 1,101 dollar, pour se traiter à 1,091 dollar à la clôture des indices européens.

Du côté de l’énergie, les prix du pétrole sont restés sous pression après avoir déjà chuté mercredi, en marge de la publication d’un rapport hebdomadaire faisant état de l'accumulation des stocks de brut et de produits dérivés aux États-Unis.

Le Brent de la mer du Nord pour livraison en avril reculait ainsi de 0,7 pour cent à 82,2 dollars en début de soirée. Au même moment, les prix européens du gaz se repliaient de 5 pour cent à 56 euros le mégawattheure.

Actions en hausse et en baisse

Au sein de l’indice principal, VGP et Sofina ont signé les deux plus fortes hausses, le spécialiste de l’immobilier logistique s’étant adjugé 7,2 pour cent, là où la holding de la famille Boël a gagné 5,9 pour cent.

C’est assez logiquement que l’on retrouve ces deux valeurs en haut de l’indice, sachant que ce sont aussi celles qui ont le plus souffert des conséquences de la hausse des taux.

Pour les mêmes raisons, les valeurs immobilières se sont également distinguées ce jeudi.

En bas de tableau, Argenx a perdu 1,6 pour cent et UCB 0,8 pour cent.

Dans le BelMid, mention spéciale à Melexis qui a pris 5,6 pour cent, bénéficiant d’un effet sectoriel favorable en marge des bons résultats publiés par son homologue américain AMD.

Ontex a pris pour sa part 4,7 pour cent, alors que le spécialiste des produits d’hygiène a intégré la "dynamic top pick list" de KBC Securities.

Kinepolis en revanche ne fait plus partie de la liste des valeurs favorites du courtier, qui a ramené de 68,00 à 59,00 euros son objectif de cours, sur fond d’un taux de fréquentation pour l’année en cours lui aussi revu à la baisse. L'action a gagné 2,9 pour cent.

Au rapport ce matin, le transporteur maritime de pétrole Euronav a gagné 1,5 pour cent.

Du côté des plus petites valorisations référencées dans le BelSmall, Sequana Medical a perdu 2,9 pour cent, là où Quest for Growth a gagné 6,3 pour cent.

Pendant ce temps à Wall Street

A la clôture des indices européens, l’indice principal S&P 500 gagnait 1,3 pour cent, et le Nasdaq plus de 3 pour cent, soutenu par l’envolée de Meta Plateforms.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Matthieu Hellin

Programme boursier

(ABM FN) Voici les points principaux de l'agenda financier belge jusqu'au vendredi 10 février 2023.

VENDREDI 3 FEVRIER 2023
-  Aucun point à l’ordre du jour.

LUNDI 6 FEVRIER 2023
-  Aucun point à l’ordre du jour.

MARDI 7 FEVRIER 2023
07:45 Lotus Bakeries - Résultats annuels
00:00 Euronav - Décision d'arbitrage d'urgence

MERCREDI 8 FEVRIER 2023
-  Aucun point à l’ordre du jour.

JEUDI 9 FEVRIER 2023
07:00 Sequana Medical - Résultats annuels
17:45 Montea - Résultats annuels

VENDREDI 10 FEVRIER 2023
07:00 Aperam - Résultats annuels
07:00 Orange Belgium - Résultats annuels

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Redactie ABM Financial News

Meta surprend avec ses prévisions et bondit de 18 pour cent à l’ouverture

(ABM FN) Meta Platforms a ouvert en forte hausse ce jeudi, les investisseurs saluant les prévisions affichées par le groupe pour l’année en cours, et ce bien que la maison mère de Facebook ait annoncé un bénéfice inférieur aux attentes au titre du quatrième trimestre.

A la surprise des marchés, Meta Platforms se veut raisonnablement optimiste quant à ses bénéfices pour 2023, et ce alors que la société a annoncé des réductions de coûts.

"Notre communauté continue de croître et je suis ravi du fort engagement des utilisateurs dans toutes nos applications", a déclaré le PDG Mark Zuckerberg, qui a précisé que Facebook venait de franchir le cap des 2 milliards d'utilisateurs actifs quotidiens.

Le chiffre d'affaires du quatrième trimestre a atteint 32,17 milliards de dollars, en légère baisse sur un an mais supérieur aux attentes qui tablaient sur 31,55 milliards.

Meta a par ailleurs bouclé l’année écoulée sur un bénéfice de 4,65 milliards de dollars, soit 1,76 dollar par action, contre 2,26 dollars attendus.

Vu sous un autre angle, c’est plus de moitié moins que les 10,3 milliards de dollars et les 3,67 dollars par action enregistrés un an plus tôt.

Pour le trimestre en cours, Meta table sur un chiffre d'affaires allant de 26 à 28,5 milliards de dollars, a déclaré la directrice financière Susan Li. Les analystes tablaient en moyenne sur 27,2 milliards de dollars.

Meta est pour mémoire en difficulté depuis quelques temps, souffrant de la concurrence accrue de TikTok et des changements apportés par Apple à son système qui suit les utilisateurs en ligne, afin de partager ses informations avec les annonceurs. Une politique de la marque à la pomme qui a potentiellement coûté des milliards de dollars en revenus publicitaires à Meta. La société a licencié des milliers d'employés après la baisse des bénéfices et du chiffre d'affaires au cours des derniers trimestres.

A noter que l'accueil euphorique réservé aux résultats de Meta contraste avec celui de son concurrent Snap. Le réseau social a ainsi perdu 10 pour cent après avoir échoué à faire état d'une croissance de ses revenus, une première dans son chef.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Wall Street donnée dans le vert, avec Meta en soutien

(ABM FN) Les marchés boursiers américains sont donnés en hausse à l’ouverture, les investisseurs saluant notamment les résultats publiés par Mera Platforms, la maison mère de Facebook, qui était au rapport hier soir en après-bourse.

A une demi-heure de l’ouverture, les contrats à terme sur l'indice vedette S&P 500 prenaient ainsi 0,8 pour cent. Le Nasdaq est attendu pour sa part en hausse de 1,8 pour cent.

Mercredi, Wall Street avait déjà rebondi après la décision rendue par la FED sur les taux, et surtout, après les commentaires de son président Jérôme Powell.

Sur le marché des changes, après avoir bondi cette nuit, l’euro est à l’équilibre à 1,0979, contre 1,0987 hier à la clôture des indices américains.

Selon Commerzbank, les cambistes ont saisi toute suggestion d’assouplissement de la politique monétaire communiquée par la FED.

"Le fait que le Jerome Powell ne cesse de répéter qu'il y aura d'autres hausses de taux et qu'il est peu probable qu'il y ait une baisse de taux cette année n'a pas eu beaucoup d'importance", selon les analystes de la banque.

La Banque d'Angleterre et la Banque centrale européenne étaient également au menu ce jeudi après-midi. Les deux institutions ont relevé de 50 points de base leur taux directeur.

La Banque d'Angleterre ne s’est pas prononcée sur l’éventualité de relever davantage ses taux à l’avenir, mais est devenue moins pessimiste concernant la récession à laquelle les Britanniques sont confrontés, selon les analystes. La BCE relèvera pour sa part ses taux d'intérêt de 50 points de base de plus en mars.

On notera que les nouvelles inscriptions hebdomadaires d'allocations au chômage aux États-Unis ont légèrement reculé la semaine dernière, de 3.000 unités à 183.000 demandes, contre 195.000 attendues par les économistes.

Toujours au rayon des données macroéconomiques, les investisseurs ont pu prendre le pouls des commandes des usines américaines en décembre.

Du côté de l’énergie, les prix du pétrole reculent légèrement, après avoir chuté mercredi. Le West Texas Intermediate à échéance mars perd 0,5 pour cent à 76 dollars, tandis que le Brent à échéance avril lâche 0,7 pour cent à 82,2 dollars.

Actualités des entreprises

Meta Platforms bondissait de 19 pour cent dans les échanges électroniques. Ses bénéfices sont ressortis supérieurs aux attentes au quatrième trimestre, tandis que ses prévisions sont légèrement supérieures aux attentes. En outre, l'entreprise fondée par Mark Zuckerberg a annoncé un rachat d'actions à hauteur de 40 milliards de dollars.

Harley-Davidson s’envole elle de 10 pour cent en avant bourse, après que le constructeur de motos ait annoncé de solides bénéfices trimestriels, soutenu par la demande. 

Bénéfice et revenus supérieurs aux prévisions pour le laboratoire Eli Lilly qui devrait ouvrir en hausse de 2 pour cent. 

Merck, qui a annoncé une légère croissance de ses revenus, devrait gagner 2 pour cent.

Le fournisseur de services pétroliers Honeywell perd pour sa part 3 pour cent en avant bourse, après l’annoncé d'une croissance décevante de ses revenus.

Bed Bath & Beyond prend lui 2 pour cent, bien que la société ait dû renoncer à un paiement d'intérêts sur des obligations. 

Croissance à deux chiffres pour les revenus de ProSomnus, qui devrait ouvrir en forte hausse.

Le fabricant de puces Qorvo, quant à lui, est attendu en baisse de 3 pour cent après avoir annoncé des perspectives légèrement décevantes pour son bénéfice du quatrième trimestre de son exercice décalé.

Tenax Therapeutics, qui a obtenu un brevet, est signalé en hausse de 153 pour cent.

A noter que les résultats d'Alphabet, Amazon, Ford, Gilead, Qualcomm, Starbucks et Apple sont attendus en bourse.

Dernière clôture à Wall Street

La bourse de New York a clôturé dans le vert mercredi soir. L’indice principal S&P500 a gagné 1,1 pour cent à 4.119 points, le Dow Jones a clôturé inchangé à 34.092 points tandis que le Nasdaq a bondi de 2,0 pour cent à 11.816 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Matthieu Hellin

Mise à jour boursière: le Bel20 en hausse sous l'impulsion de VGP

(ABM FN) Au lendemain de la décision sur les taux de la FED, la bourse de Bruxelles évolue dans le vert. Vers 14 heures, le Bel20 prenait 0,6 pour cent à 3.878 points. L'indice principal accélérait quelque peu sa hausse à 0,8 pour cent après la décision sur les taux de la BCE.

Mercredi soir, la Réserve Fédérale américaine a plutôt rassuré les investisseurs, alors que Jerome Powell, le président de l’institution monétaire, ait souligné que "le processus désinflationniste était en marche aux Etats-Unis".

Au sein de l’indice principal, VGP et Sofina se distinguent, le spécialiste de l’immobilier logistique prenant 5,3 pour cent, là où la holding de la famille Boël gagne 4,20 pour cent.

C’est assez logiquement qu’on retrouve ces deux valeurs en haut de l’indice, sachant que ce sont aussi les deux composants du Bel20 qui ont le plus souffert des conséquences de la hausse des taux d’intérêts.

Pour les mêmes raisons, les valeurs immobilières se distinguent également ce jeudi.

En bas de tableau, on retrouve une nouvelle fois UCB, lesté de 0,6 pour cent.

Dans le BelMid, mention spéciale à Melexis qui prend 4,6 pour cent, bénéficiant d’un effet sectoriel porteur en marge des bons résultats publiés par son homologue américain AMD.

Ontex se distingue également avec un gain de 7,0 pour cent. Le spécialiste des produits d’hygiène a intégré la "dynamic top pick list" de KBC Securities.

Tout le contraire de Kinepolis, alors que les analystes du courtier ont ramené de 68,00 à 59,00 euros leur objectif de cours, sur fond d’un taux de fréquentation pour l’année en cours lui aussi revu à la baisse.

Au rapport ce matin, le transporteur maritime de pétrole Euronav gagne 0,8 pour cent.

Du côté des plus petites valorisations référencées dans le BelSmall, Belysse (anciennement Balta) abandonne 3,4 pour cent, là où Quest for Growth gagne 4,5 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Matthieu Hellin

Les bourses européennes en forte hausse à la mi-journée

(ABM FN) Les marchés boursiers européens ont enregistré une forte hausse jeudi après la décision sur les taux d'intérêt de la Réserve fédérale et avant celle de la Banque centrale européenne.  

L'indice principal STOXX Europe 600 a enregistré une hausse de 0,7 pour cent à 455,80 points jeudi vers midi. Le DAX allemand a affiché une hausse de 1,5 pour cent, à 15.398,20 points. Le CAC 40 français a enregistré une hausse de 0,6 pour cent à 7.120,00 points. L'indice britannique FTSE a augmenté de 0,6 pour cent pour atteindre 7.807,50 points.

Le président de la Fed, Jerome Powell, a confirmé lors de la conférence de presse de mercredi soir que le déclin de l'inflation américaine avait commencé. "Il n'a pas non plus fait de commentaire négatif sur les conditions financières fortement assouplies ces derniers mois", a déclaré Simon Wiersma, gestionnaire d'investissement chez ING. En décembre, la Fed était encore explicitement préoccupée par cette question, selon ING.

Ce fut le signal de départ d'un "rallye à l'ancienne" à Wall Street, en partie motivé par les investisseurs qui ont liquidé leurs positions courtes, selon Wiersma.

Ce matin, les marchés boursiers européens ont également trouvé le chemin de la hausse, aidés en partie par les gains de prix des valeurs technologiques. Selon Wiersma, le secteur des technologies a bénéficié des bons résultats trimestriels du fabricant de puces AMD. Les actions ont également bénéficié de la forte baisse des taux d'intérêt sur le marché obligataire.

L'euro/dollar s'est échangé à 1,0982. En début de séance, la paire de devises évoluait à 1,0992 et à 1,0987, lors de la clôture des bourses américaines mercredi.

Actions en hausse et en baisse

Au quatrième trimestre 2022, Shell a affiché des bénéfices plus élevés qu'un an plus tôt, mais aussi sur une base trimestrielle, tandis que le flux de trésorerie disponible sur une base annuelle était beaucoup plus élevé que prévu. Le cours de l'action Shell a augmenté de 2,0 pour cent.

 Deutsche Bank a vu ses bénéfices augmenter fortement en 2022, récompensant les actionnaires par un dividende nettement plus élevé. Le cours de l'action Deutsche Bank a baissé de 2,2 pour cent. L'homologue du secteur, ING, qui a également publié des résultats, a perdu 5,2 pour cent.

Infineon a vu ses revenus augmenter au cours du premier trimestre de son exercice brisé et a réitéré ses prévisions de revenus pour l'ensemble de cette année. L'action Infineon a augmenté de 7,4 pour cent.

Roche a vu son chiffre d'affaires augmenter légèrement en 2022 mais ses bénéfices diminuer. L'action a baissé de 1,3 pour cent.

À Paris, 10 des 40 actions de l'indice principal ont vu leur cours baisser, avec en tête Thales, dont la valeur boursière s'est évaporée de 3 pour cent. En Allemagne, trois actions ont été cotées en baisse. Les actions Hannover Rueck ont affiché une perte de 5 pour cent.

À Paris, cinq actions ont enregistré des hausses de plus de trois pour cent. À Francfort, il y en a eu également cinq, avec un gain de 7 pour cent pour l'action Sartorius.

À Amsterdam, Adyen s'est distinguée par une hausse de 7,0 pour cent.

Contrats à terme sur Wall Street

Les marchés boursiers américains devraient ouvrir en hausse jeudi. Les contrats à terme sur l'indice S&P 500 étaient en hausse 0,5 pour cent.

L'indice S&P500 a clôturé en hausse de 1,1 pour cent à 4.119,21 points mercredi. L'indice Dow Jones est resté stable à 34.092,96 points et la bourse technologique Nasdaq a augmenté de 2,0 pour cent à 11.816,32 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Mise à jour boursière: un gain d'un demi pour cent à Bruxelles

(ABM FN) La bourse de Bruxelles est en hausse ce jeudi. Le Bel20 est en hausse de 0,5 pour cent à 3 874 points.

La Réserve fédérale a relevé ses taux d'intérêt d'un quart de point de pourcentage mercredi, comme prévu.

Simon Wiersma, gestionnaire d'investissement d'ING, a vu les marchés boursiers américains s'envoler mercredi soir, après que le président de la Fed, Jerome Powell, ait présenté un discours sur la décision relative aux taux d'intérêt. "Powell a confirmé lors de la conférence de presse que le déclin de l'inflation américaine a commencé", a déclaré Wiersma. "Il n'a pas non plus fait de commentaire négatif sur les conditions financières fortement assouplies ces derniers mois." En décembre, la Fed était encore explicitement préoccupée par cette question, selon ING.

La journée d'hier a été bonne pour les actions du secteur des semi-conducteurs après qu'Advanced Micro Devices a affiché des bénéfices et un chiffre d'affaires plus élevés que prévu. Il a fait grimper le S&P 500. À la clôture de Wall Street, le Nasdaq Composite a été en hausse de 2 pour cent.

Aujourd'hui,  ce sera au tour des banques centrales européennes d'agir sur les taux d'intérêt. La Banque d'Angleterre et la Banque centrale européenne devraient toutes deux relever leurs taux d'intérêt de 50 points de base, réduisant ainsi l'écart de taux d'intérêt avec les États-Unis.

Le dollar américain poursuit également sa chute jeudi, la Réserve fédérale ayant opté pour une hausse des taux d'intérêt plus faible, de 25 points de base. L'euro/dollar s'échange à 1,0987.

Actions en hausse et en baisse

Dans le Bel20, VGP est la plus forte hausse avec un gain  de 5,0 pour cent. Les actions immobilières se portent généralement bien, ce qui est évidemment lié aux attentes selon lesquelles les taux d'intérêt augmenteront moins que prévu.

Sofina est également en bonne voie avec un gain de 2,4 pour cent. Il n'y a pas de  fortes baisses. Les poids lourds de l'indice, AB InBev et Argenx, subissent de légères pertes, réduisant ainsi les gains de l'indice Bel20.

Dans le BelMid, Melexis se distingue avec un gain de 4,9 pour cent, grâce aux bons résultats de son homologue américain AMD.

Ontex se distingue également avec un gain de 6,0 pour cent. Ontex gagne une place sur la liste Dynamic Top Pick de KBC. Kinepolis vient de sortir de cette liste.

Les résultats d'Euronav sont accueillis  avec un sentiment plutôt mitigé, avec un gain de prix modeste de 0,1 pour cent. Les sociétés immobilières comme Xior, Shurgard, Care Property et Montea enregistrent des gains de 2 pour cent, voire plus.

Belysse attire l'attention parmi les plus petites actions avec une perte de 3,8 pour cent. Tout au contraire de Quest for Growth qui gagne de près de 3 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Analyse boursière: KBC Securities abaisse l'objectif de cours pour Kinepolis

(ABM FN) KBC Securities a abaissé jeudi l'objectif de cours pour Kinepolis de 68,00 à 59,00 euros mais a maintenu la recommandation d'achat.

KBC a abaissé l'objectif de cours après une révision du nombre de visiteurs prévu en 2023. Ce chiffre passe de 40 millions à 36 millions au cours de ce qui sera une "année de transition". La révision à la baisse pour 2024 est plus limitée, passant de 45,7 à 43,4 millions de visiteurs.

Toutefois, KBC affirme que Kinepolis continue de bénéficier d'un pouvoir de fixation des prix, l'inflation étant répercutée sur le chiffre d'affaires de cinéma. Le revenu par visiteur a légèrement augmenté, passant de 16,80 euros à 17,25 euros.

Compte tenu de la baisse du nombre de visiteurs et de l'augmentation des recettes par visiteur, l'évaluation du chiffre d'affaires en 2023 est passée de 677 à 621 millions d'euros.

L'action Kinepolis a légèrement augmenté à 39,72 euros jeudi matin.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Analyse boursière: solides résultats pour Euronav

(ABM FN) Euronav a affiché de solides résultats au quatrième trimestre. C'est ce qu'a déclaré jeudi Luuk van Beek, analyste chez Banque Degroof Petercam.

Le bénéfice par action de 1,16 dollar a été supérieur aux attentes de Degroof Petercam, qui avait prévu 1,02 dollar, et également supérieur au consensus de 0,70 dollar.

 Van Beek a déclaré que ces bons résultats étaient dus à une offre limitée de navires, à une forte demande saisonnière et à l'embargo russe. En outre, le résultat a compris 96 millions de dollars de gains en capital, contre 61 millions de dollars attendus par l'analyste.

Euronav continue d'afficher de solides résultats opérationnels et a également réalisé de bons progrès dans le rajeunissement de sa flotte, selon Degroof. En outre, les perspectives sont également bonnes.

Grâce à l'amélioration de la demande et à la stabilité de la flotte mondiale de pétroliers, le marché des pétroliers semble sain, estime Van Beek.

Les taux ont fortement augmenté au second semestre 2022 et restent à des niveaux élevés.

Degroof Petercam prévoit plusieurs années fortes sur le marché mondial des pétroliers.

Fait remarquable, une fusion avec Frontline est toujours possible, selon Van Beek. 

Van Beek s'attend à ce que le rapport de change dans un nouvel accord soit moins favorable que le 1,45 initialement proposé.

L'actionnaire principal CMB, en revanche, reste un facteur de risque. CMB continue d'essayer de pousser Euronav dans une autre direction stratégique et souhaite que la société réduise ses investissements dans les pétroliers et se diversifie dans le vrac sec, les conteneurs, les navires à hydrogène et à ammoniac.

La Banque Degroof Petercam considère qu'une telle stratégie est destructrice de valeur car elle porterait atteinte à la position d'Euronav sur le marché attractif des pétroliers et pousserait l'armateur dans des activités où il n'a pas une position de leader ou d'expérience.

On s'attend toutefois à ce que la direction s'oppose fermement aux projets de la CMB. Toutefois, l'actionnaire principal CMB pourrait encore rendre la vie difficile à Euronav en termes de mise en œuvre de ses plans stratégiques. Euronav pourrait ainsi être contrainte de faire quelques concessions.

Degroof Petercam a une recommandation Conserver pour Euronav avec un objectif de cours de 17,00 euros.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Umicore signe un accord sur le nickel avec Terrafame

(ABM FN) Umicore a signé un accord à long terme avec Terrafame pour la fourniture de sulfate de nickel durable à faible teneur en carbone. C'est ce qui a été annoncé jeudi matin.

Avec cette collaboration, les entreprises confirment "leur ferme engagement" à établir une chaîne de valeur durable pour les matériaux de batterie en Europe.

Cet accord complète les divers contrats d'approvisionnement à long terme d'Umicore pour les métaux essentiels aux batteries - lithium, cobalt, nickel - et suit les accords à long terme pour l'approvisionnement durable en lithium.

"Le partenariat d'Umicore avec Terrafame apporte une autre contribution importante aux ambitions du Green Deal de l'Union européenne et à la réalisation d'une chaîne d'approvisionnement indépendante et durable au niveau régional pour les matériaux de batteries de VE en Europe", a déclaré Mathias Miedreich, CEO d'Umicore, en réponse à l'annonce.

Umicore n'a pas communiqué de détails financiers jeudi.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Analyse boursière: bons résultats d'Euronav

(ABM FN) Euronav a connu un quatrième trimestre solide et semble avoir bien entamé l'année 2023. C'est ce qu'a déclaré jeudi Quirijn Mulder, analyste chez ING.

Le résultat brut d'exploitation du dernier trimestre a été meilleur que prévu. ING avait compté sur 270 millions de dollars, mais cela a fini par être 317 millions.

Le résultat brut d'exploitation pour l'ensemble de l'année a également été plus élevé que prévu, à 470 millions de dollars au lieu de 415 millions de dollars.

Le dividende trimestriel de 3 cents de dollars était bien en deçà des attentes, mais Mulder pense qu'Euronav n'oubliera pas ses actionnaires et veut attendre l'issue de l'arbitrage d'urgence du 7 février.

Les perspectives sont également bonnes en raison des taux attractifs sur le marché des pétroliers, estime l'analyste.

ING maintient la recommandation d'achat avec un objectif de cours de 15,00 euros.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Euronav dans le vert en 2022

(ABM FN) Euronav a enregistré une hausse substantielle de ses revenus au quatrième trimestre de 2022, transformant une perte en un bénéfice solide. Cette information a été révélée jeudi avant l’ouverture du marché.

Euronav a réalisé un chiffre d'affaires de 368 millions de dollars au quatrième trimestre, ce qui porte le chiffre d'affaires pour l'ensemble de l'exercice 2022 à 855 millions de dollars.

Les ventes trimestrielles et annuelles ont fortement augmenté.

Le bénéfice trimestriel s'est élevé à 234,7 millions de dollars, et le bénéfice annuel à 202,8 millions de dollars, en hausse par rapport aux pertes de l'année dernière.

Les commentaires formulés par la direction lors de la publication des chiffres du troisième trimestre 2022 restent valables. Le marché des grands pétroliers est bien positionné pour poursuivre un cycle haussier de plusieurs années, grâce à des fondamentaux solides et à des catalyseurs spécifiques aux pétroliers bien soutenus.

Les événements récents ont pu être dynamiques mais n'ont jamais affecté les performances opérationnelles de l'entreprise. L'objectif reste de maintenir la position de leader du marché.

Euronav a réussi à rajeunir sa flotte à un moment critique du cycle du marché.

Bien que la situation actuelle soit regrettée, on travaille à une solution qui soit dans l'intérêt de tous les actionnaires et parties prenantes.

Dans un communiqué de presse publié lundi, Euronav a indiqué que le conseil de surveillance estime que la résiliation de l'accord de combinaison avec et par Frontline n'a aucun fondement et que Frontline n'a pas fourni de raison satisfaisante pour sa décision de procéder à la résiliation.

Frontline a également informé que la demande est en cours d'évaluation par l'équipe juridique interne.

La décision d'un arbitrage d'urgence est attendue le 7 février.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par AmedeoG

Une ouverture dans le vert après la décision de la Fed sur les taux d'intérêt

(ABM FN) La bourse de Bruxelles devrait démarrer dans le vert jeudi. Les contrats à terme sur l'indice Euro Stoxx 50 s'échangeaient à un gain de 0,8 pour cent environ une heure avant l’ouverture du marché.

Mercredi, Bruxelles a connu un autre séance prudente avec une petite perte de 0,1 pour cent à 3.855 points, avant la décision sur les taux d'intérêt de la Réserve fédérale américaine mercredi soir et celles de la Banque centrale européenne et de la Banque d'Angleterre aujourd'hui.

Comme prévu, la Fed a relevé les taux d'intérêt de 25 points de base. Dans un premier temps, le marché boursier a réagi négativement à la décision sur les taux d'intérêt, peut-être parce que d'autres hausses de taux étaient annoncées. Cependant, lors des commentaires du président de la Fed, Jerome Powell, la situation a changé.

Si Powell a prévenu que "le travail n'est pas encore terminé", il a également reconnu que l'inflation est en baisse. Cela a signalé une baisse des taux d'intérêt américains et un feu vert pour les valeurs technologiques, qui sont particulièrement sensibles à l'évolution des taux d'intérêt.

Le rendement de la dette publique américaine à 10 ans a baissé de 11 points de base pour atteindre 3,42 pour cent, tandis que la bourse des valeurs technologiques Nasdaq a fait un bond de deux pour cent. En revanche, l'indice Dow Jones, plus traditionnel, a clôturé pratiquement inchangé.

"Les traders pensent que la Fed est en retard et que le risque d'inflation s'éloigne rapidement", a déclaré l'analyste Jamie Dutta de Vantage. "La Fed semble ouverte à l'ajustement de sa trajectoire de taux d'intérêt, et pourrait même devoir le faire si l'économie perd de son élan."

Les investisseurs technologiques ont reçu d'autres bonnes nouvelles sous la forme de perspectives étonnamment solides de la part de Meta Platforms, société mère de Facebook, Instagram et WhatsApp, ce qui a renforcé la confiance dans les rapports sur les résultats des plus grandes entreprises technologiques du monde, Apple, Alphabet et Amazon, ce soir après les heures d'ouverture à New York.

Meta a annoncé un bénéfice qui, tout en restant en deçà des attentes, exprime optimisme pour 2023. "Notre communauté continue de croître et je suis ravi du fort engagement des utilisateurs de toutes nos applications", a déclaré le PDG Mark Zuckerberg. "Facebook vient de franchir le cap des 2 milliards d'utilisateurs actifs quotidiens."

Les actions de Meta ont grimpé jusqu'à 20 pour cent dans les échanges électroniques après les heures de travail, et les contrats à terme sur l'indice Nasdaq laissent entrevoir un gain d'ouverture d'environ 1 pour cent après-midi.

Le changement de sentiment à Wall Street mercredi soir n'a pas été suivi d'effets dans les échanges asiatiques ce matin, où les marchés boursiers évoluent principalement dans le vert, mais les gains restent modestes.

Les contrats à terme sur le pétrole américain ont subi une pression considérable mercredi, en baisse de plus de trois pour cent à 76,41 dollars le baril, à la suite, notamment, de l'annonce d'une augmentation des stocks de pétrole américains pour la sixième semaine consécutive la semaine dernière. Une réunion de l'OPEP, attendue avec impatience, n'a produit aucune surprise après que le groupe des pays exportateurs de pétrole a confirmé que sa politique reste inchangée.

Aujourd'hui, la Banque centrale européenne et la Banque d'Angleterre devraient opter pour une hausse des taux d'intérêt de 50 points de base. En outre, un flot de personnalités du monde des affaires en Europe et aux États-Unis occupera les investisseurs.

Nouvelles des entreprises

MDxHealth a annoncé mercredi soir le lancement de la vente de "American Depositary Shares" pour un montant de 40 millions de dollars.

Atenor a reçu le permis de construire pour son premier projet au Royaume-Uni. Il s'agit de Fleet House, près de la gare de Blackfriars à Londres.

Mithra travaillera avec la société de biotechnologie allemande VaRi Bioscience pour développer un anneau vaginal innovant.

Le fonds EQT VIII a déclaré une plus petite participation dans Azelis. La participation d'EQT est passée de 50,97 pour cent à 49,99 pour cent.

Clôture sur Wall Street

L'indice S&P500 a clôturé en hausse de 1,1 pour cent à 4.119,21 points mercredi. L'indice Dow Jones est resté stable à 34.092,96 points et le Nasdaq a augmenté de 2,0 pour cent à 11.816,32 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par AmedeoG

Mithra s'associe à l'allemand VaRi Bioscience

(ABM FN) Mithra s'associe à la société allemande de biotechnologie VaRi Bioscience pour développer un anneau vaginal innovant. Mithra l'a annoncé jeudi matin.

La division CDMO de Mithra, qui comprend la recherche, le développement et la fabrication, sera chargée de développer l'anneau, qui servira à traiter l'atrophie vulvo-vaginale, une affection causée par une forte diminution des œstrogènes.

Les détails financiers n'ont pas été communiqués par Mithra.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par AmedeoG

Atenor obtient le permis de construire pour son premier projet au Royaume-Uni

(ABM FN) Atenor a annoncé d'avoir obtenu le permis de construire pour son premier projet au Royaume-Uni.

Il s'agit de Fleet House, près de la gare de Blackfriars à Londres.

Le bâtiment sera entièrement réaménagé en un espace de travail durable d'environ 7.200 mètres carrés de bureaux répartis sur huit étages.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par AmedeoG

MDxHealth vend pour 40 millions de dollars d'actions américaines

(ABM FN) MDxHealth a annoncé mercredi soir le lancement de la vente de "American Depositar Shares" pour un montant de 40 millions de dollars.

Chaque ADS représente 10 actions ordinaires de la société.

La société accorde également aux entreprises qui accompagnent l'émission une option de 30 jours pour acheter jusqu'à 15 pour cent des actions américaines proposées.

Cowen and Company et William Blair & Company agissent en tant que co-chefs de file, BTIG en tant que chef de file et KBC Securities USA en tant que co-directeur.

L'offre est soumise aux conditions du marché et à d'autres conditions et il n'y a aucune garantie quant à savoir si et quand l'offre peut être complétée.

Il n'y a pas non plus de certitude encore sur les conditions, y compris le prix et le nombre d'ADS vendus.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par AmedeoG

Programme boursier

(ABM FN) Voici les points principaux de l'agenda financier belge jusqu'au jeudi 9 février 2023.

JEUDI 2 FEVRIER 2023
07:00 Euronav - Résultats annuels

VENDREDI 3 FEVRIER 2023
-  Aucun point à l’ordre du jour.

LUNDI 6 FEVRIER 2023
-  Aucun point à l’ordre du jour.

MARDI 7 FEVRIER 2023
07:45 Lotus Bakeries - Résultats annuels
00:00 Euronav - Décision d'arbitrage d'urgence

MERCREDI 8 FEVRIER 2023
-  Aucun point à l’ordre du jour.

JEUDI 9 FEVRIER 2023
07:00 Sequana Medical - Résultats annuels
17:45 Montea - Résultats annuels

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Redactie ABM Financial News

EQT réduit sa participation dans Azelis

(ABM FN) Le fonds EQT VIII a déclaré une plus petite participation dans Azelis. C'est ce qu'a rapporté Azelis mercredi soir.

La participation d'EQT est passée de 50,97 pour cent à 49,99 pour cent.

En janvier, Reuters a rapporté que EQT et PSP Investments Holding Europe ont vendu 3,1 millions d'actions Azelis.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Redactie ABM Financial News

Bel20 attend la décision sur les taux d'intérêt

(ABM FN) Les investisseurs adoptent une approche prudente alors que la Banque centrale américaine et la Banque centrale européenne doivent annoncer leurs décisions sur les taux d'intérêt dans les prochaines 24 heures. Le Bel20 a perdu 0,1 pour cent à 3 855 points.

Elle attend actuellement la décision de la banque centrale américaine qui tiendra sa réunion sur les taux d'intérêt dès aujourd'hui, suivie par la BCE demain.

"La Fed devrait réduire son rythme de resserrement de 50 points de base à 25 points de base, ce qui ramènera le taux directeur entre 4,5 pour cent et 4,75 pour cent", peut-on entendre dans la salle des marchés de KBC. 

Plusieurs présidents de banques centrales ont plaidé en ce sens, bien que certains soient restés sur la position consistant à passer d'un niveau maximal de 5 pour cent à 5,2-5,25 pour cent dès que possible et à ne faire une pause qu'ensuite.

"Cela indiquerait une augmentation de 50 points de base ce soir, suivie d'une dernière augmentation en mars", a déclaré un trader. La déclaration de politique générale indique depuis des mois que "le comité s'attend à ce que des augmentations continues des taux d'intérêt soient appropriées pour atteindre une orientation de politique monétaire suffisamment restrictive pour ramener l'inflation à 2 pour cent à terme".

Seules une baisse de cette référence et une hausse simultanée des taux de 25 points de base pourraient déclencher un rallye (obligataire) attendu par le trader. "Nous ne croyons pas à cette issue car trop de facteurs contradictoires restent en jeu", a-t-il déclaré. "Outre la question de savoir comment atteindre le sommet, nous nous attendons à ce que Powell dissuade les marchés de l'idée d'une réduction des taux d'intérêt au cours du second semestre de l'année", a déclaré le trader.

Sur le plan macroéconomique, l'industrie manufacturière de la zone euro a enregistré une contraction plus faible en janvier. L'indice des directeurs d'achat pour l'industrie manufacturière a atteint 48,8 en janvier, contre 47,8 en décembre, soit le chiffre le plus élevé en cinq mois.

Les prix à la consommation de la zone euro ont également semblé augmenter moins fortement à nouveau en janvier. Les prix ont augmenté de 8,5 pour cent en glissement annuel le mois dernier. En décembre, l'augmentation était encore de 9,2 pour cent et en novembre, l'inflation était enregistrée à 10,1 pour cent. Les économistes avaient prévu un taux d'inflation de 9,1 pour cent pour le mois de janvier.

Le nombre d'emplois américains a augmenté de 106.000 en janvier, contre une augmentation de 253.000 en décembre et de 127.000 en novembre. Les économistes avaient tablé sur une croissance de 190.000 emplois pour décembre.

Le nombre d'offres d'emploi aux États-Unis a ensuite encore augmenté pour atteindre 11 millions en décembre.

Enfin, l'indice ISM des directeurs d'achat a chuté à 47,4 contre 48,4. Les économistes tablaient sur 48,0 pour janvier. Les données sur les achats de S&P Global ont montré une contraction en baisse plus tôt cet après-midi, l'indice des directeurs d'achat passant de 46,2 en décembre à 46,9 en janvier. 

Le prix du baril de pétrole WTI est tombé à 78 dollars. Au cours de la semaine se terminant le 27 janvier, les stocks de pétrole brut ont augmenté de 4,1 millions de barils pour atteindre 452,7 millions d'unités. 

L'euro/dollar s'échangeait à 1,0916

Actions en hausse et en baisse

Dans le Bel20, VP augmente de 2,6 pour cent et Sofina gagne également 1,9 pour cent. Solvay est en hausse de 1,8 pour cent.

Les plus grands perdants sont Umicore et UCB avec des pertes de 1,7 et 2,1 pour cent.

Dans le BelMid, Immobel augmente de 8,2 pour cent. 

IBA est en hausse de 2,5 pour cent et Mithra de 1,9 pour cent.

Une mise à jour trimestrielle de Melexis n'a pas pu éloigner les chiffres de la perte, les actions clôturant de justesse dans le rouge. Les chiffres trimestriels n'ont pas vraiment surpris, mais les perspectives émises ont été une véritable aubaine. KBC Securities a relevé l'objectif de prix de Melexis à 120 euros.

Fagron a chuté de 2 pour cent après une réduction de l'objectif de cours par ING. Care Property et Bois Sauvage ont perdu 1,9 et 1,5 pour cent. Kepler a réduit son objectif de prix pour Care Property de 19,00 euros à 15,50 euros.

Smartphoto a perdu 0,3 pour cent. L'entreprise basée à Wetteren a réalisé un chiffre d'affaires supérieur de 21 % l'année dernière et son flux de trésorerie a doublé.

Kepler Cheuvreux a abaissé son objectif de prix sur Care Property après avoir repris la couverture à 19,00 de 15,50 euros avec une recommandation Hold. Les analystes voient peu de potentiel de hausse des prix pour Care Property, à moins qu'il n'y ait une offre publique d'achat. Pensio B, à son tour, semble avoir accumulé une participation de plus de 3 pour cent dans Care Property Invest.

Wall Street

Avant les réunions de la Fed, les principaux indices américains se négocient dans le rouge.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Redactie ABM Financial News

Pensio B ofp rapporte une participation dans Care Property

(ABM FN) Le fonds de pension Pensio B ofp a pris une participation de plus de 3 pour cent dans Care Property Invest. Le groupe immobilier l'a annoncé dans un communiqué de presse mercredi après-midi.

Pensio B a dépassé le seuil de notification de 3 pour cent le 24 janvier. Le communiqué de presse ne précise pas le nombre exact d'actions actuellement détenues par le groupe.

Pensio B est le fonds de pension sectoriel des employés du secteur de la construction.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Redactie ABM Financial News

Programme boursier

(ABM FN) Voici les points principaux de l'agenda financier belge jusqu'au jeudi 9 février 2023.

JEUDI 2 FEVRIER 2023
07:00 Euronav - Résultats annuels

VENDREDI 3 FEVRIER 2023
-  Aucun point à l’ordre du jour.

LUNDI 6 FEVRIER 2023
-  Aucun point à l’ordre du jour.

MARDI 7 FEVRIER 2023
07:45 Lotus Bakeries - Résultats annuels
00:00 Euronav - Décision d'arbitrage d'urgence

MERCREDI 8 FEVRIER 2023
-  Aucun point à l’ordre du jour.

JEUDI 9 FEVRIER 2023
07:00 Sequana Medical - Résultats annuels
17:45 Montea - Résultats annuels

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Redactie ABM Financial News

Le rapport décevant sur l'emploi ne fait pas bouger Wall Street

(ABM FN) Wall Street commencera la journée de mercredi par une légère perte dans l'attente de la décision de la Réserve fédérale sur les taux d'intérêt ce soir.

Près d'une demi-heure avant la cloche d'ouverture, les contrats à terme sur le S&P étaient en baisse de 0,3 pour cent et ceux du Nasdaq de 0,1 pour cent.

La Fed devrait relever ses taux d'intérêt de 25 points de base ce soir.

En décembre, la Fed a relevé les taux d'intérêt de 50 points de base, mettant ainsi fin à une série de hausses de 75 points.

Avec le ralentissement de l'inflation américaine et la résistance de l'économie pour l'instant, les responsables politiques ont la possibilité de passer à la vitesse supérieure.

"Alors que 25 points de base sont largement considérés comme une certitude, il est possible que cela soit accompagné d'une orientation prospective très faucon", prévient Michael Hewson, analyste de marché chez CMC Markets. Cela réduirait à néant les espoirs croissants d'un revirement de la politique de taux d'intérêt américaine, a déclaré l'expert du marché.

"Malgré les bonnes nouvelles sur l'inflation et le fait que nous nous rapprochons un peu plus de la fin, il est probablement trop tôt pour que la Fed cesse de relever ses taux d'intérêt et probablement aussi trop tôt pour signaler qu'un arrêt est imminent", ajoutent les économistes d'UBS.

Les chiffres de l'ADP ont montré que 106.000 emplois ont été créés aux États-Unis en janvier. C'est bien moins que les 190.000 qui avaient été prévus.

Les chercheurs d'ADP ont mis en avant les intempéries de janvier, qui ont perturbé le marché du travail précisément pendant la semaine où les données ont été collectées. "Les recrutements ont été plus nombreux les autres semaines du mois, conformément à la tendance de la fin de l'année dernière."

Outre la décision sur les taux d'intérêt de la Fed, les investisseurs pourraient également réagir au rapport ADP sur l'emploi et aux directeurs d'achat du secteur manufacturier cet après-midi. Il y a aussi les chiffres sur les emplois vacants et les stocks hebdomadaires de pétrole.

Le pétrole devient légèrement plus cher mercredi et l'euro/dollar s'est échangé à 1,0907.

Actualités des entreprises

Electronic Arts a déçu avec ses résultats mardi en après-bourse et l'action est donnée en baisse de 11 pour cent.

Snap a connu un dernier trimestre faible en 2022 et la société de médias sociaux n'a pas voulu donner de perspectives concrètes mardi, mais a averti d'une baisse de ses revenus, faisant chuter les actions. L'action est donnée en baisse de 15 pour cent.

Advanced Micro Devices a enregistré une baisse de ses bénéfices car les coûts d'exploitation ont plus que doublé et en raison de la faible demande de puces pour PC. Néanmoins, les résultats ont été meilleurs que ce que le marché attendait et le titre devrait ouvrir en hausse de 3,7 pour cent.

Peloton est également en hausse de plus de 5 pour cent après des résultats trimestriels bien accueillis.

Meta publiera ses résultats ce soir, suivi d'une rafale de résultats sur la technologie jeudi, y compris ceux d'Alphabet, Amazon et Apple.

Clôture sur Wall Street

Mardi, le S&P 500 a progressé de 1,5 pour cent à  4.076,60 points, la bourse technologique Nasdaq a grimpé de 1,7 pour cent à 11.584,55 points et l'indice Dow Jones a augmenté de 1,1 pour cent à 34.086,04 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Analyse boursière: Kepler abaisse l'objectif de cours pour Care Property

(ABM FN) Kepler Cheuvreux a abaissé son objectif de cours pour Care Property de 19,00 euros à 15,50 euros avec une recommandation Conserver. C'est ce qu'a annoncé Kepler dans un rapport d'analyste publié mercredi.

L'émission de droits en janvier a entraîné une dilution d'environ 10 pour cent, a déclaré Kepler.

Les analystes voient peu de potentiel de hausse du cours de l'action Care Property, à moins d'une offre publique d'achat.

L'action Care Property a baissé de 1,7 pour cent à 14,16 euros mercredi.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Mise à jour boursière: Un demi pour cent de hausse pour Bel20

(ABM FN) Bruxelles évolue dans le vert mercredi après-midi, en attendant une série de chiffres macroéconomiques et ce soir la décision de la Réserve fédérale de taux d’intérêt et les résultats de Meta.

Le Bel20 gagne 0,5 pour cent à 3.879 points.

Actions en hausse et en baisse

Dans le Bel20, le poids lourd de l'indice AB InBev augmente de 1,9 pour cent et Cofinimmo gagne 1,9 pour cent. Solvay augmente de 1,5 pour cent.

Les plus fortes baisses sont Umicore et UCB avec des pertes de 1,3 et 1,6 pour cent.

Dans le BelMid, Immobel est en hausse de 6,9 pour cent.

Kinepolis est en hausse de 1,7 pour cent et Mithra est en hausse de 2,4 pour cent. Une mise à jour trimestrielle de Melexis est récompensée par un gain de 1,0 pour cent. Les résultats trimestriels n'ont pas vraiment surpris, mais les perspectives émises ont été une véritable aubaine. KBC Securities a relevé l'objectif de cours de Melexis à 120 euros.

Fagron chute de 1,9 pour cent après une réduction de l'objectif de cours par ING. Care Property et Bois Sauvage baissent de 1,7 et 1,8 pour cent. Kepler a abaissé l'objectif de cours pour Care Property de 19,00 à 15,50 euros.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Les bourses européennes en légère baisse à la mi-journée

(ABM FN) Les bourses européennes ont évolué  en hausse mercredi dans l'attente de la décision de la Réserve fédérale sur les taux d'intérêt qui sera prise ce soir.  

L'indice large STOXX Europe 600 a enregistré une petite perte à 453,10 points mercredi vers midi. Le DAX allemand a enregistré une baisse de moins de 0,1 pour cent, à 15.123,00 points. Le CAC 40 français a enregistré une baisse de 0,1 pour cent à 7.076,86 points. L'indice britannique FTSE a augmenté d'à peine 0,1 pour cent pour atteindre 7.775,84 points.

Les investisseurs semblent se retenir avant une série de décisions sur les taux d'intérêt. Ce soir, la Fed est susceptible de présenter une hausse des taux d'intérêt de 25 points de base. Jeudi, la banque centrale européenne et la Banque d'Angleterre opteront toutes deux pour une hausse de 50 points de base, selon les prévisions du marché, prévoit le marché.

"A première vue, la réunion de la Fed de ce soir ne semble pas être trop excitante", prévoit Justin Blekemolen,  spécialiste des investissements chez Lynx. Une augmentation de 25 points de base conduirait à un taux d'intérêt de 4,5 pour cent, le niveau le plus élevé depuis 15 ans.

Sur le plan macroéconomique, l'industrie manufacturière de la zone euro semble s'être moins contractée en janvier. L'indice des directeurs d'achat du secteur manufacturier a atteint 48,8 en janvier, contre 47,8 en décembre, soit le niveau le plus élevé en cinq mois.

Le contexte est beaucoup plus favorable que la situation d'octobre, qui semble avoir été le point bas, a évalué mercredi Chris Williamson, économiste chez S&P. L'une des raisons est que les prix du gaz en Europe ont fortement baissé.

Cela est d'ailleurs dû en partie aux subventions et à un temps relativement chaud.  Mais les perturbations dans la chaîne d'approvisionnement ont également diminué de manière significative, selon Williamson. Cela a permis d'augmenter considérablement la production manufacturière.

De plus, les prix à la consommation de la zone euro ont également semblé augmenter moins fortement en janvier. Les prix ont augmenté de 8,5 pour cent en glissement annuel le mois dernier. En décembre, l'augmentation était encore de 9,2 pour cent et en novembre, l'inflation était enregistrée à 10,1 pour cent. Les économistes avaient prévu un taux d'inflation de 9,1 pour cent pour janvier.

"Comme prévu, l'inflation a baissé en janvier, mais l'inflation de base est restée inchangée [à 5,2 pour cent]. Il n'y a aucune raison pour que la BCE change de cap", a déclaré Carsten Brzeski, économiste chez ING, dans un commentaire. Tant que l'inflation de base reste "obstinément" élevée, la BCE peut continuer à augmenter les taux d'intérêt, a déclaré Brzeski.

L'euro/dollar s'est échangé à 1,0885. À la clôture des bourses américaines mardi, la paire de devises évoluait toujours à 1,0867 et à 1,0867, lors de la clôture des bourses européennes.

 Actualités des entreprises

Novartis a vu son chiffre d'affaires et ses bénéfices sous pression au quatrième trimestre 2022, en raison de la concurrence des médicaments génériques et de la hausse des coûts de restructuration. L'action Novartis a baissé de 2,4 pour cent.

Glaxo-Smith-Kline a enregistré une baisse de son chiffre d'affaires et de son bénéfice par action au quatrième trimestre de l'année dernière. L'action GSK a baissé de 1,3 pour cent.
À Paris et à Francfort, la plupart des principales actions ont évolué autour des cours de clôture de mardi. À Paris, le cours de l'action Teleperformance a fait exception avec une hausse de 2,5 pour cent.

Contrats à terme sur Wall Street

Les marchés boursiers américains devraient ouvrir en baisse mercredi. Les contrats à terme sur l'indice S&P 500 étaient en baisse de 0,3 pour cent.

Mardi, le S&P 500 a progressé de 1,5 pour cent à  4.076,60 points, la bourse technologique Nasdaq a grimpé de 1,7 pour cent à 11.584,55 points et l'indice Dow Jones a augmenté de 1,1 pour cent à 34.086,04 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Mise à jour boursière: Bruxelles majoritairement en hausse

(ABM FN) La bourse de Bruxelles évolue dans le vert ce mercredi matin. L'indice Bel20 augmente de 0,3 pour cent pour atteindre 3.872 points

Les investisseurs attendent la décision de la Réserve fédérale américaine sur les taux d'intérêt ce soir et pourraient réagir aux chiffres de la zone euro.

Ce soir, la Fed est susceptible de présenter une hausse des taux d'intérêt de 25 points de base. Jeudi, la banque centrale européenne et la Banque d'Angleterre opteront toutes deux pour une hausse de 50 points de base, selon les prévisions du marché.

Sur le plan macroéconomique, l'industrie manufacturière de la zone euro a enregistré une contraction plus faible en janvier. L'indice des directeurs d'achat pour l'industrie manufacturière a atteint 48,8 en janvier, contre 47,8 en décembre, soit le niveau le plus élevé en cinq mois.

Les prix à la consommation de la zone euro ont également semblé augmenter moins fortement en janvier. Les prix ont augmenté de 8,5 pour cent en glissement annuel le mois dernier. En décembre, l'augmentation était encore de 9,2 pour cent et en novembre, l'inflation était enregistrée à 10,1 pour cent. Les économistes avaient prévu un taux d'inflation de 9,1 pour cent pour janvier.

"Comme prévu, l'inflation a baissé en janvier, mais l'inflation de base est restée inchangée [à 5,2 pour cent]. Il n'y a aucune raison pour que la BCE change de cap", a déclaré Carsten Brzeski, économiste chez ING, dans un commentaire. Tant que l'inflation de base reste "obstinément" élevée, la BCE peut continuer à augmenter les taux d'intérêt, a déclaré Brzeski.

L'euro/dollar s'échange à 1,0886.

Actions en hausse et en baisse

Dans le Bel20, le poids lourd de l'indice AB InBev augmente de 1,6 pour cent et Cofinimmo gagne 1,4 pour cent. VGP augmente de 1,1 pour cent.

Les plus fortes baisses sont Umicore et UCB avec des pertes de 1,1 et 1,4 pour cent.

Dans le BelMid, Immobel est en hausse de 6,5 pour cent.

Kinepolis est en hausse de 1,8 pour cent et Mithra est en hausse de 1,9 pour cent.

Une mise à jour trimestrielle de Melexis est récompensée par un gain de 1,6 pour cent. Les résultats trimestriels n'ont pas vraiment surpris, mais les perspectives émises ont été une véritable aubaine. KBC Securities a relevé l'objectif de cours de Melexis à 120 euros.

Fagron chute de 1,6 pour cent après une réduction de l'objectif de cours par ING et EVS et Bois Sauvage perdent 1,6 et 1,8 pour cent.

Smartphoto gagne 2,6 pour cent. La société basée à Wetteren a réalisé l'an dernier un chiffre d'affaires supérieur de 21 pour cent et son flux de trésorerie a doublé.

Belysse devient 1,7 pour cent moins cher

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Analyse boursière: KBC relève l'objectif de cours de Melexis

(ABM FN) KBC Securities a relevé mercredi l'objectif de cours pour Melexis de 112,00 euros à 120,00 euros et a maintenu la recommandation d'achat.

KBC a relevé l'objectif de cours après les résultats trimestriels de Melexis. Le chiffre d'affaires a augmenté de 30 pour cent en 2022, malgré les contraintes de livraison. Et le bénéfice net a augmenté de 50 pour cent.

Les résultats n'ont pas été une grande surprise, selon KBC, mais les perspectives pour 2023 l'ont été, ce qui signifie que les analystes vont commencer à relever leurs évaluations.

Melexis s'attend à ce que les recettes augmentent de 11 à 16 pour cent cette année. Le consensus des analystes se situe à seulement 6,8 pour cent de croissance.

L'action de Melexis a augmenté de 1,9 pour cent mercredi, à 99,35 euros.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Analyse boursière: ING abaisse l'objectif de cours pour Fagron

(ABM FN) ING a abaissé son objectif de cours pour l'action Fagron de 17,50 euros à 15,50 euros et a maintenu la recommandation Conserver. C'est ce qui ressort d'un rapport d'analyste de la banque publié mercredi.

ING a abaissé les estimations du résultat brut d'exploitation d'environ 6 pour cent, ce qui est l'une des raisons de la baisse de l'objectif de cours. Une deuxième concerne la hausse des taux d'intérêt.

Pour 2022, la banque suppose un résultat brut d'exploitation de 128 millions d'euros, pour 2023 de 142 et pour l'année prochaine de 161 millions d'euros.

Pour donner une recommandation d'achat, ING veut d'abord voir si Fagron a mis en ordre son installation stérile à Wichita aux États-Unis. Après tout, c'est le cœur de l'histoire de la croissance de l'entreprise.

L'action Fagron a augmenté de 0,3 pour cent mercredi, à 13,59 euros.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Analyse boursière: bonnes perspectives pour Melexis

(ABM FN) Melexis a de nouveau dépassé les attentes. C'est ce qu'ont annoncé les analystes de Kepler Cheuvreux mercredi.

"Dépasser et élever", selon Kepler, c'est ce que fait Melexis.

Les résultats du quatrième trimestre du fabricant de puces étaient plus ou moins conformes aux attentes, a déclaré la banque, qui a souligné le bon flux de trésorerie disponible.

Mais les perspectives pour le premier trimestre en cours, avec un chiffre d'affaires de  225 à 230 millions d'euros, sont supérieures aux 215 millions d'euros attendus par le consensus des analystes. Et les perspectives pour l'ensemble de l'année 2023 sont également solides. Cela amènera les analystes à relever leurs évaluations, pense Kepler.

La banque a une recommandation d'achat pour Melexis avec un objectif de cours de 98,00 euros. L'action a augmenté de 2,7 pour cent à 100,10 euros mercredi.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Mise à jour boursière: Melexis surperforme

(ABM FN) La bourse de Bruxelles a débuté mercredi avec un petit gain, Melexis étant bien récompensé pour ses résultats trimestriels et les perspectives émises.

Le Bel20 a ouvert à 3.863 points, soit près de 3 points de plus que le cours de clôture de mardi.

Dans l'indice principal, Cofinimmo a pris la tête avec un gain de 0,8 pour cent. Solvay a également progressé de 0,8 pour cent. Colruyt a enregistré la plus forte baisse, mais avec une perte modeste de 0,3 pour cent.

Dans le BelMid, Recticel a gagné 4,4 pour cent et Melexis 3,3 pour cent. Titan Cement a été le plus grand perdant avec une perte de 0,8 pour cent.

Smartphoto a augmenté 4,2 pour cent après les résultats provisoires et Belysse a perdu 1,7 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20