Programme boursier

(ABM FN) Voici les points principaux de l'agenda financier belge jusqu'au mercredi 7 décembre 2022.

MERCREDI 30 NOVEMBRE 2022
15:00 Unifiedpost - Journée des investisseurs

JEUDI 1 DECEMBRE 2022
-  Aucun point à l’ordre du jour.

VENDREDI 2 DECEMBRE 2022
-  Aucun point à l’ordre du jour.

LUNDI 5 DECEMBRE 2022
-  Aucun point à l’ordre du jour.

MARDI 6 DECEMBRE 2022
-  Aucun point à l’ordre du jour.

MERCREDI 7 DECEMBRE 2022
-  Aucun point à l’ordre du jour.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Redactie ABM Financial News

Le placement d'actions Biocartis entièrement souscrit

(ABM FN) L'émission d'actions par Biocartis a été entièrement souscrite. C’est ce qu’annoncé ce mardi la société de diagnostic moléculaire basée à Malines.

Plus tôt dans la journée, Biocartis a indiqué que les actionnaires existants avaient souscrit 18,7 millions des 33,5 millions de nouvelles actions à émettre, soit seulement près de 56 pour cent.

Les actions restantes ont été offertes sous forme de scripts dans le cadre d'un placement privé auprès d'investisseurs institutionnels. En incluant ces scripts, l'émission a été souscrite à 75,8 pour cent.

Selon le prospectus d’émission, les actions restantes ont été "souscrites par certains nouveaux investisseurs conformément aux engagements de backstop".

En bref, cela signifie que les 33,5 millions d'actions seront émises.

Le PDG Herman Verrelst se dit satisfait. "Avec le nouveau prêt à terme convertible et les nouvelles obligations convertibles, l'émission d'actions avec droits préférentiels fournit 66 millions d'euros de produit brut, nécessaire pour poursuivre et mettre en œuvre notre stratégie de croissance vers la rentabilité."

La FSMA vient d'annoncer que la négociation des actions Biocartis reprendra à 15h45.

L'émission d'actions a été menée par KBC Securities.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Matthieu Hellin

Le calme règne à Wall Street

(ABM FN) Les bourses américaines se dirigent vers une ouverture prudente à l'ouverture mardi. Avant la cloche d'ouverture à New York, les contrats à terme sur le S&P 500 sont presque à l'équilibre.

Selon Naeem Aslam, analyste de marché chez AvaTrade, les investisseurs se concentrent sur la politique zerocovide de la Chine.

Les responsables du gouvernement chinois ont déclaré mardi que les mesures à long terme devraient être évitées, apaisant ainsi certaines inquiétudes des marchés concernant la politique stricte de Pékin concernant le coronavirus.

"Une fois encore, le marché se concentre sur l'assouplissement des mesures Covid-19, ou du moins sur l'attente de cet assouplissement", ont déclaré les analystes de KGI Asia.

La confiance des consommateurs américains est le chiffre macroéconomique clé aujourd'hui, selon Aslam. L'indice de confiance devrait avoir légèrement baissé, passant de 102,5 en octobre à 100 ce mois-ci.

"Une baisse pourra rendre les traders un peu nerveux", avertit Aslam.

Par ailleurs, les prix de l'immobilier américain sont à l'ordre du jour ce mardi.

L'euro/dollar s'échangeait à 1,0367 à l'heure du déjeuner. Le prix du pétrole WTI est en hausse de presque 2 pour cent à la suite d'informations selon lesquelles l'OPEP+ souhaiterait réduire sa production quotidienne de 2 millions de barils. La prochaine réunion du cartel et de ses alliés aura lieu le 4 décembre. Les signaux positifs concernant la politique corona de la Chine contribuent également à la hausse des prix du pétrole.

Actualités des entreprises

Disney veut se concentrer davantage sur la rentabilité de son service de streaming et moins sur la croissance des abonnés. C'est ce qu'a déclaré le nouveau PDG Bob Iger dans une lettre adressée aux employés. L'action est attendue en légère hausse mardi.

L'action Coinbase était en hausse d'un pour cent mardi. Les marchés des crypto-monnaies sont également en hausse. Le bitcoin gagne 1,7 pour cent et l'Ethereum 3,5 pour cent.

Les actions du secteur de l'énergie telles qu'Exxon Mobil et Chevron étaient sous pression lundi, mais semblent se redresser aujourd'hui avec le rebond des prix du pétrole.

Hewlett Packard publiera ses résultats, en après-bourse.

Clôture sur Wall Street

L'indice S&P 500 a perdu 1,5 pour cent lundi,  à 3.963,96 points, l'indice Dow Jones a perdu 1,5 pour cent à 33.849,46 points et le Nasdaq a clôturé en baisse de 1,6 pour cent à 11.049,50 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Une filiale de Hybrid Software reçoit un brevet américain

(ABM FN) Meteor Inkjet, une filiale de Hybrid Software Group, a obtenu un brevet clé aux États-Unis. C'est ce qu'a annoncé Hybrid Software, mardi après-midi.

Le brevet en question, intitulé ‘Inkjet nozzle status detection’, couvre un système et une méthode permettant de déterminer en temps réel l'état de fonctionnement d'une buse dans une tête d'impression à jet d'encre industrielle piézoélectrique.

"Ces dernières années, Meteor a mené des recherches fondamentales pour trouver et développer des moyens de surveiller et d'améliorer la fiabilité du processus industriel d'impression à jet d'encre. Nous sommes ravis que cette invention ait été reconnue par un brevet américain”, a déclaré Clive Ayling, PDG de Meteor.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Mise à jour boursière: Bruxelles en légère baisse

(ABM FN) La bourse bruxelloise était en baisse de 0,3 pour cent mardi, à 3.672,05 points.

Il vient d'être annoncé que l'inflation allemande a légèrement baissé en novembre, après qu'il ait été révélé plus tôt dans la journée que l'inflation belge baisse aussi prudemment.

Actions en hausse et en baisse

Dans l'indice vedette, Aperam prend la tête avec un gain de 2,2 pour cent, suivi de KBC avec 1,7 pour cent et Ageas avec 1,2 pour cent. AB InBev gagne encore 1,0 pour cent. Lundi, AB InBev enregistre une bonne prestation également, suite à une recommandation d'achat de la part de JPMorgan.

Argenx, autre poids lourd de l'indice à Bruxelles avec AB InBev, chute de 2,8 pour cent, ce qui en fait la plus forte baisse de l'indice principal.

Solvay perd 1,6 pour cent après une recommandation Vendre de la part de Credit Suisse. Solvay est en fin de cycle, mais toujours cyclique, préviennent les analystes. En règle générale, Solvay a 7 mois de retard sur le secteur, qui a atteint un sommet en mai.

Dans le BelMid, Bekaert augmente de 2,4 pour cent et Montea  baisse de 2,9 pour cent.

Parmi les petites actions, Belysse gagne 8,0 pour cent et Biotalys perd 3,1 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Les bourses européennes en hausse à la mi-journée

(ABM FN) Les bourses européennes étaient en légère hausse mardi en réponse aux spéculations sur la politique de la Chine concernant le coronavirus.    

L'indice principal STOXX Europe 600 enregistrait une baisse de 0,2 pour cent mardi vers midi, à 437,40 points. Le DAX allemand affichait une hausse de 0,1 pour cent à 14.393,30 points. Le CAC 40 français enregistrait un gain de 0,2 pour cent à 6.67759 points. L'indice britannique FTSE augmentait de 0,5 pour cent pour atteindre 7.534,50 points.

Selon Naeem Aslam, analyste de marché chez AvaTrade, les investisseurs se concentrent sur la politique zerocovide de la Chine. "Il y a toutes sortes de rumeurs et certains spéculent sur le fait que la Chine va réduire les mesures covid.”

"Il n'y a aucune chance que la politique contre le coronavirus de la Chine soit un jour un succès", a soutenu Michael Hewson, analyste de marché chez CMC Markets. "La population chinoise en a fini avec elle après deux ans de restrictions, alors que la fin n'est pas encore en vue."

Aujourd'hui, l'attention se porte sur les chiffres préliminaires de l'inflation en Allemagne, qui devraient être nuls sur une base mensuelle, mais qui affichent tout de même une hausse de 10,6 pour cent sur une base annuelle.

L'évolution des prix des logements et la confiance des consommateurs en septembre sont également à l'ordre du jour aux États-Unis.

Le pétrole est devenu plus cher mardi, après avoir enregistré lundi son prix le plus bas depuis 2022. Le contrat à terme West Texas Intermediate pour livraison en janvier était en hausse de 2,7 pour cent à 79,27 dollars, tandis qu'un contrat Brent à terme pour livraison en février était payé à 86,25 dollars, soit une hausse de 2,8 pour cent.

Aslam d'AvaTrade a souligné que les prix du pétrole semblent "enfin" se redresser un peu aujourd'hui. "Il ne fait aucun doute que le déclin a été trop sévère. Il semble que les chasseurs de bonnes affaires se manifestent, ce qui soutient le prix du pétrole."

L'attention sera principalement portée sur la réunion du cartel pétrolier OPEP le 4 décembre. L'agence de presse Bloomberg a écrit mardi, à la suite de commentaires du consultant pétrolier FGE, que l'Arabie saoudite et d'autres membres de l'OPEP+ envisagent une réduction de la production de deux millions de barils par jour.

L'euro/dollar s'échangeait à 1,0372. En début de séance boursière, la paire de devises évoluait à 1,0384 et à 1,0339, lors de la clôture des bourses américaines lundi.

 Actualités des entreprises

Nestlé a de nouveau relevé ses perspectives et examine également les options stratégiques pour la division Palforzia. Pour l'ensemble de l'année 2022, Nestlé prévoit une croissance organique du chiffre d'affaires de 8 à 8,5 pour cent, contre environ 8 pour cent précédemment, avec une marge sous-jacente toujours autour de 17,0 pour cent. Pour 2025, l'entreprise vise une marge de 17,5 à 18,5 pour cent. L'action est en baisse de 0,4 pour cent.

Easyjet a connu un quatrième trimestre solide, affichant un résultat EBIT à l'équilibre pour l'exercice financier précédent. Easyjet est en baisse de 4,1 pour cent.

À Paris, un peu plus de la moitié des principales actions évoluent dans le rouge. ArcelorMittal gagne 1,6 pour cent et Airbus 1,4 pour cent. L'action Totalenergies augmente de 1,0 pour cent.

À Francfort, une petite minorité de grandes actions se négocient en dessous des cours de clôture de lundi. En revanche, Zalando enregistre un gain de 3,3 pour cent, et de 1,4 pour cent pour l'action Airbus, également cotée en Allemagne.

À Amsterdam,  l'action ASMI augmente de 4,9 pour cent. ASMI a relevé ses perspectives pour le trimestre en cours. ASMI prévoit un chiffre d'affaires de 630 à 660 millions d'euros. 

Auparavant, l'entreprise supposait encore 600 à 630 millions d'euros. La raison de cette révision à la hausse est l'estimation que les mesures américaines d'exportation vers la Chine auront moins d'impact que ce que l'on craignait initialement.

Contrat à terme sur Wall Street

Les bourses américaines devraient ouvrir en hausse mardi. Les contrats à terme sur l'indice S&P 500 étaient cotés en hausse de 0,3 pour cent.

L'indice S&P 500 a perdu 1,5 pour cent lundi,  à 3.963,96 points, l'indice Dow Jones a perdu 1,5 pour cent à 33.849,46 points et le Nasdaq a clôturé en baisse de 1,6 pour cent à 11.049,50 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

L'inflation belge diminue légèrement

(ABM FN) L'inflation en Belgique s'est légèrement refroidie en novembre, les prix de l'énergie ayant beaucoup moins augmenté. C'est ce qui ressort mardi des chiffres de Statbel.

Les prix à la consommation selon l'indice des prix à la consommation ont augmenté de 10,6 % le mois dernier, contre 12,3 pour cent en octobre. L’inflation de l’énergie atteint désormais 36 pour cent et contribue à hauteur de 3,62 points de pourcentage à l’inflation totale. En octobre dernier, les prix de l'énergie ont augmenté de 63 pour cent.

L'inflation sous-jacente, qui ne tient pas compte de l'évolution des prix des produits énergétiques et des produits alimentaires non transformés, s'établissait à 7,2 pour cent en novembre, contre 6, 5 pour cent en octobre.

Il s’agit d'une conséquence de la hausse de l’inflation des produits alimentaires transformés et des services. a déclaré Statbel.

"Les principales hausses de prix enregistrées en novembre concernent les boissons alcoolisées, les vêtements, les voyages à l’étranger, les légumes, les restaurants et cafés, les produits laitiers ainsi que le pain et les céréales. L’électricité, le gaz naturel, les villages de vacances, les biens d’équipement ménager non durables et les charges d’entretien d’immeubles collectifs sont, par contre, exercé un effet baissier sur l'indice”, a indiqué l'office statistique.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Mise à jour boursière: Bruxelles en baisse

(ABM FN) La bourse de Bruxelles évoluait en légère baisse mardi matin. En fin de matinée, le Bel20 baisse de 0,2 à 3.675,51 points.

Selon Naeem Aslam, analyste de marché chez AvaTrade, les investisseurs se concentrent sur la politique zerocovide de la Chine. "Il y a toutes sortes de rumeurs et certains spéculent sur le fait que la Chine va réduire les mesures covid plus rapidement que prévu", a déclaré Aslam. "Mais il y a aussi des rapports selon lesquels, au contraire, Pékin ne semble pas du tout disposé à réduire les mesures. En tout cas, le manque de clarté alimente les rumeurs."

Selon Aslam, la Chine doit donc fournir plus de clarté sur sa politique en matière de covid. Après tout, un ralentissement de la croissance économique en Chine a également un impact négatif sur le reste du monde.

"Il n'y a aucune chance que la politique contre le coronavirus de la Chine soit un jour un succès", a soutenu Michael Hewson, analyste de marché chez CMC Markets. "La population chinoise en a fini avec elle après deux ans de restrictions, alors que la fin n'est pas encore en vue." Selon Hewson, l'agitation en Chine entraîne une certaine retenue sur les marchés boursiers européens.

Simon Wiersma,gestionnaire d'investissement chez ING, estime également que la politique chinoise détermine le sentiment des marchés financiers. "Les mouvements les plus forts sont observés sur le marché des matières premières, où le prix du baril de pétrole brut est tombé lundi à son plus bas niveau depuis février de cette année. La crainte de pénuries importantes a cédé la place à la crainte d'une baisse de la demande de la Chine.'', a déclaré Wiersma.

Aslam d'AvaTrade a souligné que les prix du pétrole semblent "enfin" se redresser un peu aujourd'hui. "Il ne fait aucun doute que le déclin a été trop sévère. Il semble que les chasseurs de bonnes affaires se manifestent, ce qui soutient le prix du pétrole."

L'attention sera principalement portée sur la réunion du cartel pétrolier OPEP le 4 décembre. L'agence de presse Bloomberg a écrit mardi, à la suite de commentaires du consultant pétrolier FGE, que l'Arabie saoudite et d'autres membres de l'OPEP+ envisagent une réduction de la production de deux millions de barils par jour.

Les prix du pétrole ont gagné plus de 2 pour cent pour atteindre un peu moins de 79 dollars ce matin.

La paire de devises euro/dollar s'échangeait autour d'un niveau de 1,0366.

Actions en hausse et en baisse

Dans l'indice principal, Aperam prend la tête avec un gain de 1,8 pour cent, suivi par AB InBev avec 1,0 pour cent. Lundi, AB InBev enregistre une bonne prestation également, suite à une recommandation d'achat de la part de JPMorgan.

Argenx, autre poids lourd de l'indice à Bruxelles aux côtés d'AB InBev, chute de 2,6 pour cent. L'action Solvay perd 2,4 pour cent après une recommandation Vendre de la part de Credit Suisse. Solvay est en fin de cycle, mais toujours cyclique, préviennent les analystes. En règle générale, Solvay a 7 mois de retard sur le secteur, qui a atteint un sommet en mai. L'action Proximus perd 2,8 pour cent.

Dans le BelMid, Bekaert augmente de 1,6 pour cent et Montea baisse de 2,7 pour cent.

Parmi les plus petites actions, Belysse gagne 8,0 pour cent et Onward Medical perd 2,7 pour cent

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Souscription à 56 pour cent de nouvelles actions Biocartis

(ABM FN) Les investisseurs ont souscrit à 55,9 pour cent des nouvelles actions qui devraient être soumises par Biocartis. C'est ce qu'a annoncé la société de diagnostic moléculaire mardi.

Il s'agit de 18,7 millions des 33,5 millions d'actions Biocartis offertes.

Les actions non souscrites sont maintenant offertes sous forme de scrips dans le cadre d'un placement privé auprès d'investisseurs institutionnels. Ce placement devrait être terminé aujourd'hui. La livraison des actions aura lieu le 2 décembre ou autour de cette date.

La cotation de l'action Biocartis est actuellement suspendue. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Analyse boursière: KBC Securities abaisse l'objectif de cours pour Bpost

(ABM FN) KBC Securities a abaissé l'objectif de cours pour Bpost de 8,60 à 7,40 euros, mais a maintenu la recommandation d'achat pour l'action.

KBC pense que les résultats de 2023 ne seront pas aussi mauvais que le suggère actuellement le cours de l'action. Bpost bénéficiera d'une augmentation de cours pour compenser la hausse des coûts, selon KBC. Les analystes soulignent également le bilan sain de Bpost, qui lui permet de saisir des opportunités d'acquisition et de verser un bon dividende.

L'action de Bpost baisse de 0,2 pour cent mardi, à 5,43 euros.

Door: ABM Financial News.

pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Perquisitions chez un livreur de journaux et un éditeur de presse

(ABM FN) L'Autorité de la concurrence belge a mené des perquisitions dans une entreprise "active dans la distribution de la presse écrite" et chez un éditeur de presse. C'est ce qu'a déclaré l'autorité mardi.

Cela a été fait sur la base d'informations indiquant une possible violation de la loi.

"Sur la base de ces informations, l’Autorité belge de la Concurrence soupçonne les entreprises en question d'avoir pu conclure des accords ou engager des pratiques concertées concernant l'appel d'offres relatif à la concession de services pour la livraison de journaux et de magazines reconnus en Belgique pour la période 2023-2027. Dans ce cadre, ces entreprises ont également pu échanger des informations commerciales sensibles concernant la distribution de journaux et de magazines."

Le 31 mars dernier, l'État belge a décidé de lancer un appel d'offres public afin d'attribuer une nouvelle concession de services pour la distribution de journaux et de magazines pour la période 2023-2027.

Le CEO Dirk Tirez s'est déjà retiré de Bpost à la fin du mois d'octobre suite à une enquête de la société postale sur de possibles abus dans la distribution des journaux en Belgique.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Analyse boursière: Credit Suisse retire Solvay de sa liste d'achat

(ABM FN)  Credit Suisse a abaissé la recommandation pour Solvay de Sur-performer à Sous-performer mardi,  et l'objectif de cours a  été abaissé de 119,00 à 87,00 euros.

Cette année, l'action Solvay a surpassé les performances des entreprises du même secteur d'environ 25 pour cent. 

Solvay est en fin de cycle, mais toujours cyclique, préviennent les analystes. En règle générale, Solvay a 7 mois de retard sur le secteur, qui a atteint un pic en mai.

Credit Suisse prévoit une baisse des volumes d'environ 3 pour cent en 2023, alors que le consensus s'attend à un plus d'environ 1 pour cent.

Les analystes de la banque suisse ont donc abaissé de 14 pour cent les estimations du résultat brut d'exploitation pour 2023 et 2024. Les estimations du Credit Suisse sont donc inférieures de 9 pour cent au consensus.

Et la baisse de la rentabilité pèse également sur le flux de trésorerie disponible en 2023, craint Credit Suisse.

L'action Solvay chute de 1,8 pour cent mardi, à 94,62 euros.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Mise à jour boursière: Solvay dans le rouge sur une bourse bruxelloise à l'équilibre

(ABM FN) La bourse de Bruxelles enregistre une ouverture tranquille mardi, sans mouvements majeurs des cours.

Peu après la cloche d'ouverture, l'indice Bel20 était en baisse de 0,2 pour cent à 3.674,49 points.

Dans l'indice principal, Ageas est en tête avec un gain modeste de 0,6 pour cent, suivi de KBC avec 0,5 pour cent.

Argenx chute de 1,2 pour cent et Solvay de 2,0 pour cent après une recommandation Vendre de la part de Credit Suisse.

Dans le BelMid, Euronav augmente d'un pour cent et Fagron baisse de 1,2 pour cent.
Parmi les plus petites actions, Sequana gagne 0,9 pour cent et Texaf perd 2,3 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

L'Opep veut réduire sa production de 2 millions de barils supplémentaires - médias

(ABM FN) L'Arabie saoudite et les autres membres de l'OPEP+ envisagent une réduction de la production de deux millions de barils par jour avant la prochaine réunion du cartel le 4 décembre. C'est ce qu'a écrit l'agence de presse Bloomberg mardi, suite aux commentaires du consultant pétrolier FGE.

Début octobre, l'OPEP+ avait également réduit sa production de 2 millions de barils par jour, une décision surprenante à l'époque. 

Au début du mois, il a été question que l'Arabie saoudite augmente sa production d'un demi-million de barils pour répondre à la demande américaine.

Lundi, les contrats à terme sur le pétrole américain s'échangeaient à 74 dollars le baril, soit le niveau le plus bas depuis 2022, en raison principalement des craintes que la poursuite de la crise du coronavirus en Chine ne nuise à la croissance de l'économie mondiale, et donc à la demande de pétrole. Aujourd'hui, les contrats à terme montrent une reprise.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Bruxelles attendue en hausse

(ABM FN) La bourse de Bruxelles est attendue en hausse mardi. Les contrats à terme sur l'indice Euro Stoxx 50 étaient en hausse de 0,3 pour cent,  environ une heure avant la cloche d'ouverture.

La bourse de Bruxelles avait encore clôturé dans le rouge lundi, malgré une hausse du cours de l'action du poids lourd de l'indice, AB InBev, suite au courrier des fans de JPMorgan. Le Bel20 a baissé de 0,7 pour cent à 3.682,06 points.

Les marchés ont été affectés lundi par l'agitation qui règne en Chine en raison de sa politique stricte en matière de coronavirus, ce qui a également fait baisser les marchés des matières premières. Un nombre record d'infections a éloigné la perspective d'une réouverture complète de l'économie chinoise, tandis que les investisseurs craignaient également la réponse des autorités à l'agitation sociale.

Selon les médias chinois, les autorités chinoises tiendraient une conférence de presse sur les mesures covid critiquées. Les investisseurs asiatiques semblent au moins anticiper un assouplissement des mesures ce matin, l'indice Hang Seng de Hong Kong gagnait quatre pour cent. Séoul a gagnait un pour cent.

Selon Andy Rothman, analyste chez Matthews Asia, les investisseurs espèrent des mesures réalistes et pragmatiques de la part du président Xi Jinping.

Toutefois, le gestionnaire d'actifs Natixis pense que les manifestations compliquent en fait un changement de cap par rapport à la politique du zéro-covid. ""Le gouvernement chinois n'est pas le genre d'autorité qui souhaite que les gens protestent. Ils pourraient faire quelque chose pour assouplir un peu les mesures covid, mais il y a aussi le risque qu'ils décident de durcir encore plus les mesures", selon Natixis.

Swissquote Bank a ajouté que, selon les experts, le coronavirus se répandrait très rapidement, entraînant des milliers de décès, car l'immunité est insuffisante et le système de santé n'est pas prêt à gérer l'afflux.

"Cela signifie que la réouverture de la Chine ne sera pas simple,  il semble que l'économie chinoise continuera à souffrir, soit par des confinements interminables et inutiles, soit par une grave crise sanitaire", ont déclaré les analystes de Swissquote Bank.

À Wall Street, la séance de lundi a été difficile, avec une perte de 1,5 pour cent pour l’indice principal, le S&P 500. Les analystes de marché ont également souligné, entre autres, que les investisseurs ralentissaient après la progression des dernières semaines.

Les contrats à terme sur le pétrole américain sont d'abord tombés à leur plus bas niveau de 2022, autour de 74 dollars le baril, lundi, mais ont ensuite réussi à se redresser avec une hausse de 1,3 pour cent à 77,24 dollars. Dans les commerces asiatique de ce matin, les contrats à terme augmentaient encore de près de deux pour cent.

Les investisseurs seront confrontés aux données sur l'inflation allemande, tandis que dans l'après-midi, l'attention se portera sur l'indice des prix de l'immobilier et la confiance des consommateurs américains, entre autres.

Actualités des entreprises

Solvay est susceptible de subir une pression, selon le trader Bert van der Pol de Today's Group, après que Credit Suisse ait abaissé la recommandation pour Solvay de Sur-performer à Sous-performer.

Agfa appliquera des augmentations de prix mondiales à deux chiffres dans son portefeuille de produits chimiques et d'impression numérique à partir du 1er janvier 2023.

Clôture sur Wall Street

L'indice S&P 500 a perdu 1,5 pour cent lundi,  à 3.963,96 points, l'indice Dow Jones a perdu 1,5 pour cent à 33.849,46 points et le Nasdaq a clôturé en baisse de 1,6 pour cent à 11.049,50 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Agfa augmente ses prix

(ABM FN) Agfa appliquera des augmentations de prix à deux chiffres dans le monde entier dans son portefeuille Digital Print & Chemicals à partir du 1er janvier 2023. C'est ce qu'a annoncé la société mardi matin.

"Malgré des efforts continus pour améliorer l'efficacité et optimiser l'approvisionnement, ces augmentations de prix sont nécessaires pour compenser les pressions inflationnistes élevées et persistantes sur l'énergie, les matières premières, la logistique et les coûts de la main-d'œuvre", a déclaré Agfa.

"Nous avons donc fait tout notre possible au cours de l'année écoulée pour limiter ces augmentations de prix", a déclaré Vincent Wille, président de la division Digital Print & Chemicals d'Agfa. "Mais comme nous constatons que les pressions inflationnistes persistent et même augmentent, nous n'avons pas d'autre choix que d'augmenter les prix, en plus de nos efforts continus pour accroître l'efficacité."

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Programme boursier

(ABM FN) Voici les points principaux de l'agenda financier belge jusqu'au mardi 6 décembre 2022.

MARDI 29 NOVEMBRE 2022
-  Aucun point à l’ordre du jour.

MERCREDI 30 NOVEMBRE 2022
15:00 Unifiedpost - Journée des investisseurs

JEUDI 1 DECEMBRE 2022
-  Aucun point à l’ordre du jour.

VENDREDI 2 DECEMBRE 2022
-  Aucun point à l’ordre du jour.

LUNDI 5 DECEMBRE 2022
-  Aucun point à l’ordre du jour.

MARDI 6 DECEMBRE 2022
-  Aucun point à l’ordre du jour.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Redactie ABM Financial News

Dans le rouge, le Bel20 clôture sous les 3.700 points

(ABM FN) Le rouge a dominé allègrement ce lundi à la bourse de Bruxelles, où le Bel20 a lâché 0,7 pour cent à 3.682 points.

En arrière-plan de cet accès de faiblesse des indices, "la contestation en Chine qui fait trembler les marchés", commente Bernard Keppenne, économiste en chef chez CBC Banque.

Ce week-end, signe de la lassitude des citoyens, des manifestations ont éclaté dans de grandes villes du pays comme Pékin, Shanghai et Wuhan, les manifestants critiquant les mesures sanitaires strictes et le pouvoir en place.

"La combinaison de la politique zéro-covid et de ces manifestations a renforcé le reflux du baril, ainsi que la bourse chinoise et le yuan par rapport au dollar", relate Keppenne.

Ce lundi, le pétrole poursuivait en effet son repli, lâchant 1,6 pour cent pour le baril de brent à 82,5 dollars, soit son niveau du début d’année.

En parallèle, l’envolée des cas de coronavirus en Chine fait craindre pour la reprise de la seconde économie mondiale et au passage, de nouveaux blocages dans les chaînes d'approvisionnement.

Du côté des bonnes nouvelles, après les indices PMI en zone euro et l’indice IFO en Allemagne la semaine passée, le chiffre définitif de la croissance au troisième trimestre en Allemagne a lui aussi été révisé à la hausse, à 0,4 pour cent, en marge d’une hausse des dépenses des ménages.

"Et certains pensent que le quatrième trimestre pourrait aussi échapper à une croissance négative, sachant que le moral des consommateurs semble se stabiliser", observe Bernard Keppenne.

Sur le marché obligataire, les taux en dollars ont reculé légèrement ce lundi, dans l’attente du très attendu rapport sur l'emploi qui sera publié plus tard dans la semaine.

De notre côté de l'Atlantique, le dix ans allemand avoisine les 2 pour cent. Alors que les cambistes tentent de déterminer l'ampleur de la prochaine hausse des taux de la BCE en décembre, de même que le plafond des taux, la présidente de la BCE Christine Lagarde a fait savoir ce lundi que toutes les options étaient sur la table.

Sur le marché des changes, la monnaie unique reculait de 0,1 pour cent à 1,0379 dollar pour un euro au moment d’écrire ces lignes.

Actions en hausse et en baisse

Dans l'indice principal, AB InBev a signé la plus forte hausse à la faveur d’un gain de 2,9 pour cent. En toile de fond, JP Morgan a placé l’action du brasseur sur sa liste d'achat et en a retiré Heineken.

Le Bel20 a également pu compter sur son autre poids lourd qu’est Argenx, en hausse de 2 pour cent.

En bas de tableau, on retrouve Sofina et Elia, lestés respectivement de 3,6 et 4,9 pour cent.

Dans le BelMid, Mithra a repris 6 pour cent. La chute de l'action la semaine dernière a poussé la direction du laboratoire axé sur la santé féminine à communiquer vendredi que "les négociations avec des partenaires potentiels pour la commercialisation du candidat médicament Donesta se poursuivent et l'objectif d'annoncer des offres contraignantes d'ici la fin de l'année est maintenu".

Au sein du BelSmall, mention spéciale à Biotalys et Biocartis qui ont gagné 9,5 et 5,6 pour cent. Belysse, en revanche, a abandonné 5,7 pour cent.

Wall Street

Le rouge est également de rigueur à New York. A la clôture des indices européens, le S&P 500 perdait notamment 0,9 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Matthieu Hellin

Programme boursier

(ABM FN) Voici les points principaux de l'agenda financier belge jusqu'au mardi 6 décembre 2022.

MARDI 29 NOVEMBRE 2022
-  Aucun point à l’ordre du jour.

MERCREDI 30 NOVEMBRE 2022
15:00 Unifiedpost - Journée des investisseurs

JEUDI 1 DECEMBRE 2022
-  Aucun point à l’ordre du jour.

VENDREDI 2 DECEMBRE 2022
-  Aucun point à l’ordre du jour.

LUNDI 5 DECEMBRE 2022
-  Aucun point à l’ordre du jour.

MARDI 6 DECEMBRE 2022
-  Aucun point à l’ordre du jour.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Redactie ABM Financial News

La banque danoise Jyske Bank accusée de blanchiment d'argent - médias

(ABM FN) L'action de la banque danoise Jyske Bank chute de près de 6 pour cent lundi, à la suite d'informations selon lesquelles le régulateur financier danois, la FSA, a porté plainte contre la banque pour violation des règles relatives au blanchiment d'argent.

Selon le régulateur danois, il s'agirait principalement des clients liés à la branche Keyplan Mortgage de Jyske Bank.

La banque n'aurait pas effectué suffisamment d'examens comptables des clients à haut risque et, dans certains cas, n'aurait pas non plus enquêté sur des transactions suspectes, selon la FSA.

"Jyske Bank attend maintenant l'évaluation de l'affaire par la police. Nous allons coopérer avec la police sur tous les fronts, et nous espérons ensuite une décision rapide", a noté l'agence de presse Reuters à partir d'un communiqué publié par la banque.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Wall Street attendue en baisse

(ABM FN) Les bourses américaines sont attendues en baisse lundi. Les contrats à terme sur le S&P 500 étaient en baisse jusqu'à 0,7 pour cent, près d'une demi-heure avant la cloche d'ouverture.

Selon Naeem Aslam, analyste de marché chez AvaTrade, les investisseurs observent les troubles en Chine, où d'importantes manifestations ont éclaté le week-end dernier en raison de la politique stricte du coronavirus.

"Le gouvernement chinois n'est pas le genre d'autorité qui souhaite que les gens protestent. Ils pourraient faire quelque chose pour assouplir un peu les mesures covid, mais il y a aussi le risque qu'ils décident de durcir encore plus les mesures", selon les analystes de Natixis.

"Néanmoins, le sentiment pourrait se retourner rapidement s'il devient clair que les rapports de protestations ne conduiront pas à un renforcement des restrictions de Covid", ont déclaré les analystes de SPI Asset Management

Le prix du pétrole WTI a chuté de plus de 3 pour cent pour passer juste en dessous de 74 dollars lundi.

"Avec une récession imminente et maintenant la question des covides en Chine, les choses deviennent difficiles pour les marchés pétroliers", avait avertit Aslam. Ces derniers attendent également la prochaine réunion de l'OPEP, le 4 décembre. La semaine dernière, l'Arabie saoudite a démenti que le cartel et ses alliés souhaitent augmenter leur production de 500.000 barils par jour.

Sur le plan macroéconomique, la journée de lundi a été calme. Deux rapports sur l'emploi aux États-Unis et le Livre beige de la Réserve fédérale suivront plus tard dans la semaine.

L'euro/dollar s'échangeait à près d'un pour cent de plus à 1,0451 à l'heure du déjeuner.

Actualités des entreprises

L'action Univar est attendue en hausse de presque  10 pour cent après que Brenntag a confirmé le week-end dernier qu'il est en pourparlers avec le distributeur de produits chimiques basé dans l'Illinois en vue d'une reprise.

Les actions du secteur de l'énergie telles qu'Exxon Mobil et Chevron sont sous pression, en réponse à la chute des prix du pétrole.

L'action Apple perdait environ 2 pour cent en avant-bourse. Selon l'agence de presse Bloomberg, des troubles dans la plus grande usine d'Apple en Chine pourraient entraîner une pénurie de 6 millions d'iPhone Pros.

L'action Biogen est attendue en baisse de 4 pour cent. Selon la chaîne économique CNBC, une participante serait décédée d'une hémorragie cérébrale au cours d'une étude sur la maladie d'Alzheimer. L'étude est parrainée par Biogen, entre autres.

Meta se verra infliger une amende de plus d'un quart de milliard d'euros par le régulateur irlandais. Meta aurait mis en place des contrôles insuffisants pour protéger les données des utilisateurs. L'action Meta devrait ouvrir en baisse de près d'un pour cent. 

Clôture sur Wall Street

Les bourses américaines ont clôturé en ordre divisé vendredi après une séance boursière écourtée. L'indice S&P 500 a clôturé à l'équilibre  4 026,12 points, l'indice Dow Jones a gagné 0,5 pour cent à 34.347,03 points et le Nasdaq a clôturé en baisse de 0,5 pour cent à 11.226,36 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Mise à jour boursière: Bruxelles reste dans le rouge malgré AB InBev

(ABM FN) La bourse de Bruxelles évoluait dans le rouge lundi après-midi, mais la perte était limitée par la hausse de cours du poids lourd de l'indice, AB InBev.

L'indice Bel20 chute de 0,6 pour cent à 3 687,28 points, en raison des inquiétudes suscitées par les protestations en Chine concernant sa politique stricte concernant le coronavirus. Les chances de réouverture de l'économie chinoise devenant de plus en plus minces, les prix du pétrole sont également sous pression.

Actions en hausse et en baisse

Dans l'indice principal, AB InBev enregistre la plus forte hausse avec un gain de 3,4 pour cent. JPMorgan a mis AB InBev sur sa liste d'achat et en a retiré Heineken.

Les actions Argenx et Galapagos gagnent 0,8 et 0,5 pour cent, respectivement.

Les autres actions évoluent en baisse. Sofina et Elia perdent respectivement 2,0 et 4,2 pour cent. VGP perd jusqu'à 4,5 pour cent.

Dans le BelMid, Mithra enregistre la plus forte hausse avec un gain de 6,6 pour cent.  La chute du cours de l'action la semaine dernière a poussé Mithra à communiquer vendredi que "les négociations avec des partenaires potentiels pour la commercialisation du candidat médicament Donesta se poursuivent et l'objectif d'annoncer des offres contraignantes d'ici la fin de l'année est maintenu".

L'action Atenor gagne 1,9 pour cent. Xior et Deceuninck enregistrent les plus fortes baisses avec des pertes de 2,5 pour cent. Euronav perd jusqu'à 2,9 pour cent.

 Biotalys à faible capitalisation gagne 10,4 pour cent et Biocartis 7,7 pour cent. L'action Smartphoto baisse de 1,7 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Analyse boursière: L'acquisition d'Univar offre des opportunités à Azelis et IMCD

(ABM FN) Une acquisition d'Univar par Brenntag pourrait bien s'avérer favorable pour Azelis et IMCD. C'est ce qu'a déclaré Henk Veerman, analyste de Kempen.

Une combinaison de Brenntag et d'Univar, sur laquelle les deux entreprises sont en pourparlers, déboucherait sur un distributeur de produits chimiques spécialisés plus important qu'IMCD et Azelis. Mais comme l'intégration post-acquisition demande beaucoup de temps et d'énergie,  Veerman pense qu'elle offrira à Azelis et à IMCD la possibilité de gagner des parts de marché dans certaines régions. De plus, comme Brenntag est déjà bien occupée avec l'acquisition d'Univar, elle voudra probablement faire moins d'acquisitions supplémentaires, voire aucune. IMCD et Azelis ont ainsi un concurrent de moins lorsqu'il s'agit de faire des acquisitions.

Alors que Kempen a des recommandations d'achat pour Azelis et IMCD, l'analyste Veerman a donné une recommandation Vendre pour Brenntag la semaine dernière. Kempen est donc le seul à recommander la vente pour Brenntag, avec un objectif de cours de 64 euros, selon Bloomberg.

IMCD et Azelis chutent de 1,5 et 0,2 pour cent lundi, tandis que Brenntag perd 6,8 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Les bourses européennes dans le rouge

(ABM FN) Les bourses européennes étaient en baisse lundi vers midi, en raison des inquiétudes suscitées par les protestations en Chine concernant sa politique stricte concernant le coronavirus.

L'indice principal STOXX Europe 600 baisse de 0,8 pour cent à 436,97 points, le DAX allemand perd 0,8 pour cent à 14.425,33 points et le CAC 40 français est en baisse de 0,7 pour cent à 6.659,10 points. L'indice britannique FTSE 100 est en baisse de 0,3 pour cent à 7.461,72 points.

Si la Chine levait demain les mesures restrictives, le virus se répandrait très rapidement et tuerait des milliers de personnes, car trop peu de Chinois ont acquis une immunité en raison de la politique du zéro-covirus, a fait valoir Swissquote. "Cela signifie qu'il semble que l'économie chinoise subira davantage de dommages lors de la levée des restrictions, soit par des confinements interminables et inutiles, soit par une grave crise sanitaire."   

Le prix du pétrole est en baisse car les investisseurs ont de moins en moins confiance dans la réouverture de l'économie chinoise. 

Le contrat à terme West Texas Intermediate pour livraison en janvier était en baisse de 3,2 pour cent à 73,81 dollars. Le contrat à terme  Brent pour livraison en février était 3,3 pour cent moins cher à 80,98 dollars.

L'euro/dollar a augmenté de 1 pour cent à 1,0473. Tôt lundi matin, il était encore à 1,0348 et à 1,401 lors de la clôture des bourses américaines vendredi.  

L'euro est étonnamment fort contre le dollar lundi, malgré les troubles en Chine qui conduiraient plutôt à un renforcement du dollar, a déclaré Stefan Koopman de Rabobank dans une interview avec ABM Financial News lundi.

L'actualité économique de cette semaine porte sur l'inflation en Allemagne, mardi, et dans la zone euro, mercredi. L'agenda du lundi est vide.

Actualités des entreprises

Le distributeur allemand de produits chimiques Brenntag est en pourparlers pour acquérir la société américaine Univar Solutions, située dans l'Illinois. Brenntag est le plus grand distributeur de produits chimiques au monde et Univar le deuxième. L'action Brenntag chutait de 7,2 pour cent lundi.

L'action Fresenius est en forte baisse par rapport aux entreprises du même secteur en raison des difficultés qui affectent le cours de l'action, selon UBS. L'action gagne 1,8 pour cent.
Lundi, JPMorgan a placé AB InBev sur sa liste d'achat et en a retiré Heineken. L'action AB InBev gagne 3,5 pour cent à Bruxelles, tandis que Heineken baisse de 0,6 pour cent à Amsterdam.

Les actions du secteur de l'énergie sont en difficulté en raison de la chute des prix du pétrole. Shell perd 1,8 pour cent. BP chute de 1,4 pour cent et TotalEnergies perd jusqu'à 2,3 pour cent.

Contrats à terme sur Wall Street

Les bourses américaines devraient ouvrir en baisse lundi. Les contrats à terme sur l'indice S&P 500 sont en baisse jusqu'à 0,75 pour cent.

L'indice S&P 500 a clôturé à l'équilibre vendredi avec 4 026,12 points, l'indice Dow Jones a gagné 0,5 pour cent à 34.347,03 points et le Nasdaq a clôturé en baisse de 0,5 pour cent à 11.226,36 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Mise à jour boursière: AB InBev limite les pertes à Bruxelles

(ABM FN) La bourse de Bruxelles était en baisse lundi matin, mais a réussi à limiter les dégâts grâce à une hausse du cours de l'action du poids lourd de l'indice, AB InBev. Le Bel20 perd moins d'un demi pour cent à 3.692,60 points.

Kevin Verstraete, conseiller en investissement chez Lynx, a noté que les troubles en Chine provoquent une pression sur le cours des actions des bourses européennes. "Une grande partie de la population chinoise semble en avoir assez de la politique du COVID-19 de Pékin. Cela affecte immédiatement le marché boursier également", a déclaré Verstraete.

"Nous ne nous attendons pas à ce que les difficultés en Chine s'apaisent clairement dans un avenir proche", a averti lundi Mark Haefele, directeur des investissements chez UBS. Pékin cherchera surtout à stabiliser l'économie plutôt qu'à la stimuler, estime Haefele.

"Les ventes en ligne record aux États-Unis lors du Black Friday ne parviennent pas à inverser le sentiment négatif du premier jour boursier de la nouvelle semaine", a ajouté Simon Wiersma, gestionnaire d'investissement chez ING. "Pourtant, ces ventes ne sont pas négligeables. Après tout, cela montre le pouvoir d'achat étonnamment fort des consommateurs en cette période difficile et offre des perspectives de croissance et de bénéfices au quatrième trimestre", a déclaré Wiersma.

La paire de devises euro/dollar s'échangeait à 1,0447. Les prix du pétrole subissent une pression considérable en raison de l'évolution de la situation en Chine.

Sur le plan macroéconomique, l'agenda était vide lundi.

Actions en hausse et en baisse

Dans l'indice principal, AB InBev enregistre la plus forte hausse avec un gain de 3,5 pour cent. JPMorgan a mis AB InBev sur sa liste d'achat et en a retiré Heineken.

L'action Galapagos est en légère hausse.

Sofina et Proximus perdent plus de 2 pour cent et VGP jusqu'à 4,0 pour cent.

Dans le BelMid, Mithra enregistre la plus forte hausse avec un gain de 6,5 pour cent.  La chute du cours de l'action la semaine dernière a poussé Mithra à communiquer vendredi que "les négociations avec des partenaires potentiels pour la commercialisation du candidat médicament Donesta se poursuivent et l'objectif d'annoncer des offres contraignantes d'ici la fin de l'année est maintenu".

IBA gagne 2 pour cent. Shurgard et Xior enregistre les plus fortes baisses avec des pertes de 2 à 3 pour cent.

La société Biotalys à faible capitalisation  gagne 7,5 pour cent, tout comme Biocartis. Wereldhave Belgium devient plus d'un pour cent moins cher.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Analyse boursière: Kepler estime que l'action Cofinimmo mérite d'être achetée

(ABM FN) Le secteur immobilier européen est dominé par les inquiétudes et la dette, mais Aedifica et WDP restent intéressants à l'achat et Cofinimmo est également placé sur la liste d'achat. C'est ce qu'ont déclaré les analystes de Kepler Cheuvreux lundi.

Avec une inflation en forte hausse et le risque de récession, le bilan des sociétés immobilières est au centre de l'attention des investisseurs.

Les analystes de Kepler estiment que dans le climat difficile actuel, aucune entreprise ne restera indemne. Ils mettent également en garde contre le risque de dégradation des notes crédit pour les sociétés immobilières.

"Si nous pensons que la majorité des sociétés immobilières que nous suivons vont résister à la tempête, d'autres s'en sortiront moins bien", a déclaré Kepler. Les analystes considèrent que des entreprises telles que Shurgard, Klépierre et Hufvudstaden sont les mieux placées pour résister au contexte difficile des taux d'intérêt. En revanche, les CFF, Castellum, Diös, Vonovia et Wallenstam présentent un risque élevé.

Kepler a maintenu la recommandation d'achat pour WDP avec un objectif de cours de 30,00 euros. L'objectif de cours d'Aedifica a été abaissé de 104,00 euros à 90,00 euros lundi, mais la recommandation d'achat a été maintenue. Cofinimmo a même été placée sur la liste d'achat, bien que l'objectif de cours soit abaissé de 120,00 à 99,00 euros. Kepler a ajusté ses estimations pour tenir compte de la hausse des taux d'intérêt et prévoit que Cofinimmo achètera moins de propriétés l'année prochaine.

Pour Care Property, l'objectif de cours a été abaissé de 26,00 à 19,00 euros, en raison des risques de levée de capitaux. La recommandation Conserver a été maintenue.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Mise à jour boursière: Bruxelles en légère baisse

(ABM FN) La bourse de Bruxelles a débuté la journée de lundi avec une légère perte.

L'indice Bel20 baisse de 0,2 pour cent à 3.699,82 points.

La plupart des actions se négocient à la baisse, mais le poids lourd de l'indice, AB InBev, gagne 0,8 pour cent après une recommandation d'achat de la part de JPMorgan. Par ailleurs, Elia progresse également de 0,4 pour cent.

Les actions Aperam, Sofina et VGP chutent de plus d'un pour cent.

Dans le BelMid, l'action Mithra augmente de 7,1 pour cent. La chute du cours de l'action la semaine dernière a poussé le groupe à communiquer vendredi que "les négociations avec des partenaires potentiels pour la commercialisation du candidat médicament Donesta se poursuivent et l'objectif d'annoncer des offres contraignantes d'ici la fin de l'année est maintenu".

L'action IBA gagne 2,7 pour cent et UnifiedPost 1,7 pour cent. Euronav et Exmar chutent de 1,3 et 1,9 pour cent, respectivement, suite à une forte baisse des prix du pétrole.

Celyad et Biocartis gagnent 4,7 et 2,4 pour cent dans le BelSmall, tandis que Sequana perd 0,9 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Analyse boursière: Brenntag met à l'écart IMCD et Azelis avec l'acquisition d'Univar

(ABM FN) La consolidation du marché des distributeurs de produits chimiques spéciaux s'accélère en raison de l'acquisition éventuelle d'Univar par Brenntag. C'est ce qu'a conclu David Kerstens, analyste chez Jefferies.

Brenntag est le plus grand distributeur de produits chimiques au monde et Univar le deuxième. En 2021, le chiffre d'affaires total de Brenntag était de 14,4 milliards d'euros et celui d'Univar de 9,5 milliards d'euros.

L'entreprise fusionnée réaliserait un chiffre d'affaires de 6,7 milliards d'euros dans le segment des produits chimiques spéciaux. IMCD est arrivé à 3,4 milliards d'euros en 2021 et Azelis à 2,8 milliards d'euros.

Ensemble, ces quatre grands acteurs du marché des produits chimiques de spécialité détiennent moins de 10 pour cent du marché.

Un autre rival, Caldis, détenu par 'private equity', a récemment triplé son chiffre d'affaires à 3,0 milliards d'euros grâce à des acquisitions, ce qui le place juste derrière Azelis, a indiqué Jefferies.

Azelis et IMCD ont effectivement procédé à de petites acquisitions au cours de la période récente et ont réalisé chacune 12 acquisitions jusqu'à présent cette année, contribuant respectivement à 14 pour cent et 10 pur cent des ventes.

Jefferies a une recommandation d'achat pour IMCD avec un objectif de cours de 175,00 euros et une recommandation de maintien pour Azelis avec un objectif de cours de 26,00 euros.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par AmedeoG

Les agitations en Chine dépriment l'ouverture de Bruxelles

(ABM FN) La bourse de Bruxelles devrait commencer en baisse lundi. 

Les contrats à terme sur l'indice Euro Stoxx 50 indiquent une perte d'un demi pour cent environ une heure avant l’ouverture du marché. L'agitation qui règne en Chine en raison de sa politique très stricte en matière de coronavirus exerce une pression sur les marchés boursiers asiatiques et les prix du pétrole ce matin.

La semaine dernière, au cours d'une semaine de Thanksgiving calme, la Bel20 était encore en hausse d'un et demi pour cent à un niveau de clôture de 3.707 points. À Wall Street, la principale jauge S&P 500 a également gagné un pour cent et demi au cours de la semaine de négociation écourtée sur une base hebdomadaire.

Cette weekend, une vague de protestations a éclaté en Chine continentale, les citoyens exprimant leur frustration à l'égard de la politique du zéro-Covid. La cause immédiate est un incendie dans la ville d'Urumqi, dans la province du Xinjiang, qui a tué 10 personnes jeudi. Selon les manifestants, ils n'ont pas pu échapper aux flammes en raison d'un verrouillage strict.

Les manifestations dans plusieurs villes visant à dénoncer les politiques gouvernementales sont en fait inédites en Chine depuis la répression de la manifestation des étudiants sur la place Tiananmen à Pékin en 1989. Des manifestations ont toutefois eu lieu à Hong Kong en 2019 et 2020, visant à resserrer l'emprise du gouvernement chinois sur l'ancienne colonie britannique.

Au début de ce mois, la Chine introduit encore des assouplissements, mais ces dernières semaines, les mesures ont été à nouveau considérablement renforcées après une forte recrudescence du coronavirus. À la fin de la semaine dernière, le gouvernement chinois a signalé un nombre record de plus de 30.000 infections par jour.

Le sentiment en Asie est négatif ce matin alors que la perspective d'une réouverture complète de l'économie chinoise s'éloigne, tandis que les investisseurs craignent également la réponse des autorités à l'agitation sociale.

Les inquiétudes concernant la croissance économique chinoise affectent les marchés des matières premières ce matin, les contrats à terme sur le pétrole américain chutant de trois pour cent à 74 dollars le baril, leur plus bas niveau en 2022. Pas plus tard qu'en mars de cette année, l'avenir a atteint un sommet autour de 130 dollars le baril.

Sur les marchés des actions, l'indice Hang Seng de Hong Kong est le plus grand perdant ce matin, avec une baisse des cours d'environ deux pour cent. Séoul perd à peine un pour cent et demi, tandis que la bourse de Tokyo est fermée. En outre, le dollar gagne du terrain par rapport au yuan.

L'agenda macroéconomique est pratiquement vide aujourd'hui, mais vers la fin de la semaine de négociation, toute l'attention se portera sur la publication du rapport sur l'emploi américain pour le mois de novembre.

Les investisseurs sont toujours entièrement concentrés sur la politique des taux d'intérêt des banques centrales, et un faible rapport sur l'emploi pourrait inciter la Réserve fédérale à modérer sa politique actuelle de resserrement, selon Philip Marey, analyste de marché de Rabobank.

Nouvelles des entreprises

JPMorgan a placé le brasseur de bière AB InBev sur sa liste d'achat, tout en retirant sa recommandation d'achat sur son rival d'Amsterdam, Heineken.

WDP a reçu d'un groupe de banques un prêt de 440 millions d'euros à échéance 2030, sur lequel un taux d'intérêt fixe de 1,5 pour cent effectivement doit être payé.

Clôture sur Wall Street

L'indice S&P 500 a clôturé vendredi sans changement à 4.026,12 points, l'indice Dow Jones a gagné 0,5 pour cent à 34.347,03 points et le Nasdaq a clôturé en baisse de 0,5 pour cent à 11.226,36 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par AmedeoG

Analyse boursière: JPMorgan préfère AB InBev à Heineken

(ABM FN) Lundi, JPMorgan a relevé sa recommandation sur AB InBev de sous-pondérer à surpondérer et l'objectif de prix est passé de 45,00 à 70,00 euros.

En revanche, la banque d'investissement a abaissé sa recommandation pour Heineken à Neutre, avec un objectif de cours de 100,00 euros. Auparavant, l'objectif de cours pour le brasseur basé à Amsterdam était de 120,00 euros.

Les analystes de JPMorgan considèrent qu'il y a place pour une "surperformance" dans l'évolution des bénéfices d'AB InBev, tandis que le géant de la bière peut également se désendetter à un rythme rapide. "AB InBev est en bonne voie pour assurer une croissance de qualité de son chiffre d'affaires", ont déclaré les analystes.

La banque d'investissement vise une croissance organique des revenus de 8,8 pour cent en 2023, soutenue par une forte dynamique en Amérique latine. JPMorgan est donc beaucoup plus positif que le consensus des analystes, qui table sur 6,7 pour cent.

Contrairement aux investisseurs, qui s'inquiètent des performances du brasseur aux États-Unis et en Chine, JPMorgan pense qu'AB InBev sera performant dans ces régions.

Pour Heineken, JPMorgan s'attend à ce que les économies de coûts soient limitées en 2023 et même à ce que les attentes en matière de marge diminuent. La banque d'investissement vise une baisse de 40 points de base des marges organiques d'ici 2023, alors que le consensus des analystes vise toujours une hausse de 10 points de base.

Les analystes n'excluent pas non plus que Heineken doive revoir à la baisse ses perspectives de croissance organique de l'EBIT pour 2023. D'autre part, les analystes voient une bonne dynamique sur les marchés émergents pour le brasseur basé à Amsterdam.

L'action Heineken a clôturé à 89,20 euros vendredi, tandis qu'AB InBev a terminé à 54,57 euros à Bruxelles.  

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par AmedeoG

WDP obtient un crédit de 440 millions d'euros

(ABM FN) WDP a reçu un prêt de 440 millions d'euros d'un groupe de banques. C'est ce que WDP a annoncé lundi matin.

Le prêt expire en 2030 et est soumis à un taux d'intérêt fixe de 1,5 pour cent effectivement.

Le syndicat de banques internationales est dirigé par la China Construction Bank. La transaction devrait être achevée à la mi-janvier de l'année prochaine.

Grâce à ce prêt, WDP réalisera des investissements dans le cadre de son Green Finance Framework.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par AmedeoG

Programme boursier

(ABM FN) Voici les points principaux de l'agenda financier belge jusqu'au lundi 5 décembre 2022.

LUNDI 28 NOVEMBRE 2022
-  Aucun point à l’ordre du jour.

MARDI 29 NOVEMBRE 2022
-  Aucun point à l’ordre du jour.

MERCREDI 30 NOVEMBRE 2022
15:00 Unifiedpost - Journée des investisseurs

JEUDI 1 DECEMBRE 2022
-  Aucun point à l’ordre du jour.

VENDREDI 2 DECEMBRE 2022
-  Aucun point à l’ordre du jour.

LUNDI 5 DECEMBRE 2022
-  Aucun point à l’ordre du jour.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Redactie ABM Financial News

Les investisseurs attendent avec impatience le rapport sur l'emploi aux États-Unis.

(ABM FN) Au cours de la semaine à venir, les investisseurs se focaliseront surtout sur le rapport de l'emploi aux États-Unis. Ils pourront également prendre le pouls des chiffres de l'industrie manufacturière européenne.

La semaine macroéconomique démarrera lundi avec la publication des chiffres de la masse monétaire de la zone euro, qui mesure la variation de la quantité totale de la devise en circulation et déposée dans les banques.

Mardi, le marché sera attentif à la confiance des consommateurs européens et américains. L'inflation allemande en novembre va également attirer l'attention des investisseurs, de même que l'évolution des prix de l'immobilier aux États-Unis.

La journée de mercredi sera chargé avec les chiffres de l'inflation et de la croissance françaises, ainsi que les données sur le chômage allemand. Les chiffres préliminaires de l'inflation pour le mois de novembre dans la zone euro seront également dévoilé. Le point culminant de la journée sera toutefois les données sur la croissance économique américaine et le rapport sur l'emploi de l'ADP.

Jeudi, l'accent sera mis sur l'industrie manufacturière américaine, européenne et britannique, tandis que les investisseurs auront également un aperçu des chiffres du chômage en Europe.

Rapport sur l'emploi

Après le rapport ADP sur l'emploi, les investisseurs recevront vendredi le rapport officiel. Ces chiffres pourraient déterminer la politique de taux d'intérêt de la Réserve fédérale.

Le rapport sur l'emploi du mois dernier a fait état de la création de 261.000 emplois en octobre, alors que le marché tablait sur une croissance de 205.000. Le taux de chômage a augmenté sur la même période de 3,5 à 3,7 pour cent, tandis que le salaire horaire moyen a augmenté de 0,12 dollar pour atteindre 32,58 dollars.

"Un rapport plus solide que prévu", avait commenté à l'époque Naeem Aslam, analyste de marché chez AvaTrade.

Selon Philip Marey, analyste de marché chez Rabobank, la croissance de l'emploi et des salaires "n'a pas encore incité la Fed à modérer sa politique actuelle de resserrement."

En attendant, les investisseurs semblent anticiper un ralentissement du rythme des hausses de taux d’intérêt, alors que le compte rendu (les minutes de la Fed) de la dernière réunion de politique générale publié mercredi a montré que la plupart des responsables de la Fed sont favorables à un ralentissement du rythme des hausses de taux d'intérêt. 

"La baisse de l'inflation et le ralentissement de la croissance économique laissent une grande marge de manœuvre pour un léger ralentissement de la hausse des taux d'intérêts, a déclaré Simon Wiersma, gestionnaire de placements chez ING.

"Les minutes ont confirmé que la Fed est prête à augmenter les taux d'intérêt à un rythme un peu plus lent et c'est une bonne nouvelle", a souligné Naeem Aslam, analyste de marché chez AvaTrade. L'analyste note toutefois qu'il était important de continuer à surveiller les données macroéconomiques. "Le marché ne doit pas être aveuglé par la politique monétaire", a-t-il déclaré.

La saison résultats est terminée 

Aux Pays-Bas, la saison des résultats trimestriels est maintenant terminée. Seules les résultats d'Azerion sont prévus mercredi. Jeudi, Corbion et Heineken organisent leur journée des investisseurs. 

Calme en vue également à Bruxelles. Unifiedpost organisera notamment sa journée investisseur mercredi.

A l’international, le calme devrait également être de mise. HP publiera bien ses résultats mardi soir, suivis des résultats trimestriels de Salesforce et Snowflake mercredi. Jeudi, Kroger sera également au rapport, ce qui sera certainement utile à suivre pour les actionnaires d'Ahold Delhaize. Kroger veut acquérir Albertsons.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Redactie ABM Financial News

En vedette : Mithra à un plus bas historique

(ABM FN) L'action Mithra a enfoncé de nouveaux planchers cette semaine, clôturant à 4,31 euros vendredi, après avoir touché un plus bas de 4,26 euros en séance, un plus bas historique. L’action du spécialiste de la contraception féminine affiche une baisse de 29 pour cent sur la semaine.

Sans raison apparente mais dans des volumes élevés, l’action a chuté à partir de jeudi. La baisse pourrait être liée à la nouvelle ligne de crédit que Mithra a ouverte auprès de LDA Capital la semaine dernière. Le groupe a reçu 3,7 millions d'euros en échange d'actions reçues avec une forte décote par rapport au cours de l'action de l'époque.

Or, LDA Capital utilise ces actions pour pouvoir prendre une position courte sur Mithra en vendant les nouvelles actions sur le marché à des prix plus élevés. Ceci est intéressant pour LDA Capital qui peut réaliser de beaux profits en agissant ainsi, mais met une pression supplémentaire sur le titre. 

Au-delà de cette pression "technique" à la baisse, un autre facteur explicatif pourrait être qu’il n'y a toujours pas d'accord autour du candidat médicament Donesta, le candidat traitement développé par Mithra pour soulager les effets de la ménopause, et ce alors que le laboratoire a annoncé qu'un accord devrait être conclu au plus tard au quatrième trimestre et que la fin d’année approche. Le fait qu’il n’y ait toujours pas d'accord à ce jour rend dès lors les investisseurs nerveux.

Toutefois, cette baisse n'est pas inattendue. "S'il n'y a pas d'accord sur Donesta dans les prochaines semaines, nous nous attendons à ce que la deuxième tranche de l'émission d'obligations convertibles soit sollicitée, ce qui augmentera encore la pression sur l’action à court terme", a averti Beatrice Allen, analyste chez Berenberg, à la mi-octobre. 

La poursuite de la conversion en actions à un prix moyen de 5 à 6 euros par titre freine effectivement les transactions sur le titre", avait ajouté Allen. Depuis le début de l'année, Mithra a perdu 78 pour cent de sa valeur boursière, bien loin du pic de 2018 autour des 37 euros par action.

Certes, l'entreprise n’est pas confrontée actuellement à des problèmes de trésorerie aigus. Par exemple, grâce à sa ligne de crédit et à une récente injection de capital par les actionnaires, elle dispose d'une réserve de liquidités qui devrait suffire à négocier l'accord Donesta sans soucis financiers. L’entreprise est également susceptible de recevoir un dividende important début 2023 de la part de Mayne Pharma, dans laquelle le groupe détient des parts. Le 27 janvier, les actionnaires recevront un superdividende de 113 millions de dollars australiens alors que Mithra détient 9,6 pour cent des actions de Mayne Pharma.

La chute du cours de l'action cette semaine a poussé Mithra à communiquer vendredi. "Les négociations avec des partenaires potentiels pour la commercialisation du candidat médicament Donesta se poursuivent et l'objectif d'annoncer des offres contraignantes d'ici la fin de l'année est maintenu", a déclaré le groupe. 

"La réception des premières données de sécurité de l'étude de phase 3 Donesta, menée aux États-Unis et au Canada, est également attendue d'ici la fin 2022", a déclaré Mithra.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Redactie ABM Financial News

Le Bel20 clôture en légère hausse une séance atone

(ABM FN) En manque de catalyseur, la bourse de Bruxelles a clôturé en légère hausse ce vendredi, le Bel20 glanant 0,2 pour cent à 3.707 points.

L’ouverture écourtée de Wall Street ce vendredi, après sa fermeture de jeudi, a continué à peser sur le volume des échanges boursiers, les investisseurs étant par ailleurs dépourvus de catalyseurs directionnels.

A Bruxelles, la séance a notamment été animée par VGP qui a bouclé son augmentation de capital. A la recherche d’argent frais, le spécialiste de l’immobilier logistique a signifié que 95 pour cent des actions nouvelles proposées avaient trouvé preneur.

Dans l’ensemble, le sentiment des investisseurs semble davantage à l’optimisme, dans la mesure où "les minutes de la FED publiées mercredi ont ouvert la porte à un certain apaisement sur les taux aux Etats-Unis", relate Bernard Keppenne de CBC Banque.

Selon l’économiste, si la FED est parvenue à faire fléchir l’inflation, cela pourrait signifier que l’économie américaine se dirigerait vers un atterrissage en douceur.

"Et comme une majorité des Banques centrales ont suivi la FED dans ses hausses cette année, cela leur permettrait aussi de lever le pied", ajoute Keppenne.

Celui-ci observe que "le recul du dollar par rapport à un panier de devises est impressionnant ces derniers jours. Et même s’il n’efface pas toute la hausse de cette année, il amène un peu moins de pression sur les autres Banques centrales".

"Avec en plus la chute du prix du baril, et du WTI américain en particulier, cela réduit nettement l’inflation importée", renchérit-il.

Ce vendredi, le baril pointait sous les 78 dollars, contre encore 85 dollars il y a une semaine. Le contrat à terme TTF sur le gaz évoluait pour sa part autour des 124 euros le mégawatheure en début de soirée.

Actions en hausse et en baisse

VGP, qui a annoncé que 95 pour cent des nouvelles actions ont été placées, levant au passage 302,9 millions d’euros, a gagné 5,1 pour cent, signant la plus forte hausse de la séance.

Suit Elia avec un gain de 4 pour cent. L'opérateur de réseau électrique a relevé ses perspectives annuelles 2022. Degroof Petercam a estimé qu'une recommandation "réduire" n'était plus justifiée et a relevé sa recommandation à "conserver".

En bas de tableau, WDP a lâché 2,3 pour cent, suivi par Cofinimmo et Aedifica, deux autres acteurs de la brique.

Au sein du BelMid, mention spéciale à Euronav qui a gagné plus de 2 pour cent, là où Mithra a plongé de 18,8 pour cent à 4,3 euros, enfonçant au passage ses plus bas historiques.

Ascensio, qui était au rapport hier soir, a clôturé inchangé.

Montea, dont l'objectif de cours a été ramené de 79,00 à 75,00 euros par Kepler Cheuvreux, avec une recommandation "à conserver" inchangée, a perdu 3,3 pour cent.

Dans le BelSmall, Belysse a pris 1,2 pour cent, là où Biocartis a chuté de 6,3 pour cent.

Berenberg a abaissé l'objectif de cours pour Unifiedpost de 24,00 euros à 6,00 euros vendredi, mais a maintenu la recommandation d'achat. L’action a perdu 0,6 pour cent à 3,5 euros.

Wall Street

A Wall Street, où la séance était écourtée ce vendredi, la tendance était hésitante, l’indice principal S&P500 évoluant à l’équilibre.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Matthieu Hellin

Wall Street attendue en légère hausse

(ABM FN) Les bourses américaines se dirigent vers une ouverture hésitante ce vendredi. Les contrats à terme sur le S&P 500 étaient en hausse d'environ 0,1 pour cent à près d'une demi-heure de la cloche d'ouverture, tandis que ceux du Nasdaq baissaient d'environ 0,1 pour cent.

La journée promet d'être calme à New York. Jeudi, les salles de marchés sont restées fermées car les Américains célébraient Thanksgiving et aujourd’hui, la séance boursière s'arrêtera plus tôt en raison du Black Friday.

La semaine boursière écourtée a apporté peu de spectacle. Les investisseurs se sont principalement concentrés sur le compte rendu de la dernière réunion de la Réserve fédérale, qui a laissé entrevoir un ralentissement du rythme des hausses de taux d'intérêt.

Vendredi, les investisseurs qui ne célèbrent pas un long week-end surveillent principalement l'évolution des ventes du Black Friday.

Selon Simon Wiersma, directeur des investissements d'ING, de nombreux entrepreneurs sont positifs, tant en ce qui concerne le Black Friday que les perspectives pour la période des fêtes.

"Cela constitue à son tour une bonne nouvelle pour les prévisions de croissance des bénéfices, qui ont été vite revues à la baisse par les analystes ces dernières semaines", a déclaré l'expert du marché.

Sur le plan macroéconomique, l'agenda est presque vide. L'euro/dollar se traite à 1,0371. Le pétrole WTI est environ 1,5 pour cent plus cher que mercredi.

Actualités des entreprises

Les investisseurs seront attentifs aujourd'hui à l’évolution des actions des détaillants tels que Walmart, Best Buy et Amazon.

L'action Apple est légèrement en baisse en avant-bourse. Le géant de la technologie tente de résoudre les problèmes de sa plus grande usine d'iPhone en Chine. Apple serait intéressé par l'acquisition du club de football Manchester United, selon le tabloïd britannique Daily Star, bien que le journal n'ait pas cité de sources. L'action Manchester United devrait ouvrir en hausse de 10 pour cent.

Tesla doit rappeler environ 80.000 voitures en Chine en raison de problèmes de logiciels et de ceintures de sécurité, quelques jours après que le régulateur américain ait également demandé le rappel de centaines de milliers de voitures. L'action était néanmoins en hausse de 2 pour cent, en avant-bourse.

L'action Activision Blizzard pourrait être affectée par une information publiée par Politico mercredi soir, selon laquelle la Federal Trade Commission souhaiterait bloquer son acquisition par Microsoft. L'action Activision Blizzard était en baisse de plus de 3 pour cent en avant-bourse.

Clôture à Wall Street mercredi

L'indice S&P 500 a augmenté de 0,6 pour cent à 4.027,28 points mercredi, l'indice Dow Jones de 0,3 pour cent à 34.194,06 points et le Nasdaq de 1,0 pour cent à 11.285,32 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Matthieu Hellin

VGP place toutes les actions

(ABM FN) L'émission d'actions VGP est entièrement souscrite. C'est ce qu'a annoncé VGP vendredi après-midi.

Plus tôt dans la journée, VGP avait indiqué que 94,4 pour cent des 5,5 millions de nouvelles actions avaient été souscrites. Les droits de préemption qui n'ont pas été exercés ont été convertis en scrips, qui ont été offerts dans un placement privé à des investisseurs qualifiés en Belgique aujourd'hui.

Ces scripts ont été placés avec succès, de sorte que les 5,5 millions d'actions ont été vendues.

"Je suis reconnaissant du soutien et de la confiance dont nos investisseurs institutionnels et particuliers ont fait preuve à travers la forte participation à l'offre publique avec droits de préférence. Avec la participation de presque tous les actionnaires, le take-up dans l'offre publique de 94,4 pour cent était le take-up le plus élevé dans une offre publique belge avec droit de préférence depuis 2015. Cela a été suivi aujourd'hui par un placement privé des scrips, qui a été réalisé à 0 pour cent de décote sur le cours de clôture d'hier et plusieurs fois sursouscrit", a déclaré le PDG Jan van Gent.

Avec ce placement, VGP lève 303 millions d'euros.

La cotation de l'action VGP était suspendue mais va maintenant reprendre.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Analyse boursière: résultats positifs pour Elia

(ABM FN) Elia va investir beaucoup plus dans les années à venir, ce qui soulève des questions sur le financement. C'est ce qu'ont déclaré les analystes de KBC Securities vendredi.

Entre 2023 et 2027, Elia prévoit d'investir près de 16 milliards d'euros. C'est beaucoup plus que les 11 milliards d'euros sur lesquels KBC comptait.

Cela signifie que les analystes doivent ajuster leur modèle. Les investissements sont favorables à une croissance dans l'avenir, KBC pense aussi qu'Elia devra à nouveau faire appel aux marchés des actions.

Pourtant, KBC pense que la mise à jour trimestrielle d'Elia de ce matin est positive.

Elia prévoit d'atteindre un rendement ajusté des capitaux propres en 2022 compris entre 7,1 et 7,5 pour cent . Ce chiffre est légèrement supérieur à l'objectif de 6,25 à 7,25 pour cent retenu précédemment.

En Belgique, Elia s'attend à se situer dans la partie inférieure de la fourchette comprise entre 5 et 6 pour cent publiée précédemment. En outre, quelque 450 millions d'euros seront investis.

Mais pour l'Allemagne, Elia est devenue nettement plus positive. Ici, le rendement visé n'atteindra pas 8 à 10 pour cent, comme prévu précédemment, mais environ 11 pour cent. Environ 1 milliard d'euros seront investis ici.

KBC Securities a maintenu la recommandation Conserver pour Elia avec un objectif de cours de 129,00 euros. L'action gagne 3,5 pour cent vendredi, à 143,80 euros.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Près de 95 pour cent de nouvelles actions VGP placées

(ABM FN) Près de 95 pour cent des 5,5 millions de nouvelles actions devant être émises par VGP ont été souscrites. L'investisseur en immobilier logistique l'a indiqué vendredi.

VGP avait déjà annoncé à la mi-novembre qu'elle allait émettre environ 5,5 millions d'actions nouvelles à 55,50 euros chacune, levant ainsi un total de 302,9 millions d'euros. La période de souscription des droits préférentiels prenant fin le 24 novembre 2022, environ 5,2 millions d'actions, soit 94,43 pour cent, avaient été souscrites.

Les 1,2 million droits de préférence non exercés ont été automatiquement convertis en scrips, qui sont maintenant offerts dans le cadre d'un placement privé à des investisseurs qualifiés en Belgique.

Les nouvelles actions seront en principe cotées sur Euronext Brussels à partir du 29 novembre.

La cotation de l'action VGP est actuellement suspendue en attendant le placement des scrips.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Les bourses européennes sans grands mouvements

(ABM FN) Les bourses européennes ont montré peu de mouvements vendredi, lors d'une séance boursière calme.

L'indice principal STOXX Europe 600 enregistrait une hausse de 0,1 pour cent vendredi vers midi à 441,60 points. Le DAX allemand restait stable à 14.544,10 points. Le CAC 40 français enregistrait un gain de 0,3 pour cent avec 6.722,39 points. L'indice britannique FTSE augmentait de 0,3 pour cent pour atteindre 7.490,35 points.

"En raison du Thanksgiving aux États-Unis et du manque de nouvelles directionnelles, les marchés boursiers devraient terminer la semaine tranquillement", a déclaré Sophie Lund-Yates, analyste chez Hargreaves Lansdown.

Selon l'analyste, les inquiétudes concernant le moral des consommateurs et la croissance économique demeurent. Cependant, les chiffres de ce matin ont montré une hausse de la confiance des consommateurs français et allemands. Et la croissance économique allemande s'est également avérée être une petite aubaine.

En outre, les analystes d'IG ont fait part de leurs inquiétudes quant au maintien des restrictions chinoises concernant le coronavirus alors que le nombre d'infections dans le pays est en forte hausse. "Les espoirs d'une réouverture complète de l'économie chinoise sont de plus en plus relégués au second plan", a déclaré IG. Les investisseurs seront à la recherche de nouveaux signaux pour poursuivre la récente reprise alors que les taux d'intérêt américains semblent devoir continuer à augmenter.

IG a également souligné les volumes d'échanges relativement faibles. "Ce sera une journée de négociation calme, après Thanksgiving", ont déclaré les analystes d'IG. Wall Street ferme plus tôt vendredi, alors que les bourses américaines étaient complètement fermées jeudi.

Le pétrole est devenu plus cher vendredi. Le contrat à terme West Texas Intermediate pour livraison en janvier étaient en hausse de 2,2 pour cent à 79,69 dollars, tandis que le contrat à terme Brent pour livraison en janvier était payé à 86,79 dollars, soit une hausse de 1,7 pour cent.

L'euro/dollar s'échangeait à 1,0408. Au début de la séance boursière, la paire de devises évoluait à 1,0415 et à 1,0408 jeudi, vers 22 heures.

 Actualités des entreprises

Lund-Yates, de Hargreaves Lansdown, a constaté que les cours des actions du secteur de l'énergie en Europe étaient particulièrement bien orientés aujourd'hui, grâce à la hausse des prix du pétrole. Shell, par exemple, augmente d'un pour cent à Amsterdam. BP gagne 0,9 pour cent à Londres et Total Energies augmente de 1,0 pour cent à Paris.

À Paris, les actions en hausse et en baisse sont bien en équilibre. À Francfort, les actions en hausse sont légèrement majoritaires.

Contrats à terme sur Wall Street

Les  bourses américaines devraient ouvrir en baisse vendredi. Les contrats à terme sur l'indice S&P 500 étaient en baisse de 0,3 pour cent.

Wall Street était fermée jeudi à l'occasion du Thanksgiving. Aujourd'hui, les bourses américaines sont ouvertes  pour une demi-journée.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Mise à jour boursière : Elia en leader

(ABM FN La bourse de Bruxelles connait une séance boursière calme vendredi. L'indice Bel20 perd 0,2 pour cent à 3.694,10 points.

"En raison du Thanksgiving aux États-Unis et du manque de nouvelles directionnelles, les marchés boursiers devraient terminer la semaine tranquillement", a déclaré Sophie Lund-Yates, analyste chez Hargreaves Lansdown.

Jeudi, les marchés boursiers américains étaient fermés et aujourd'hui, ils ne sont ouverts que pour une demi-journée.

Selon l'analyste, les inquiétudes concernant le moral des consommateurs et la croissance économique demeurent. Cependant, les chiffres de ce matin ont montré une hausse de la confiance des consommateurs français et allemands. Et la croissance économique allemande s'est également avérée être une petite aubaine.

En outre, les analystes d'IG ont fait part de leurs inquiétudes quant au maintien des restrictions chinoises concernant le coronavirus alors que le nombre d'infections dans le pays est en forte hausse.

L'euro/dollar s'échangeait à 1,0411.

Actions en hausse et en baisse

Elia attire l'attention vendredi, avec un gain de plus de 4 pour cent. Le gestionnaire de réseau a relevé ses perspectives pour 2022. Elia prévoit d'atteindre un rendement ajusté des capitaux propres de 7,1 à 7,5 pour cent en 2022. Ces chiffres sont légèrement supérieurs à l'objectif de 6,25 à 7,25 pour cent retenu précédemment. Degroof Petercam a retiré l'action de sa liste de vente.

UCB gagne un pour cent et Ageas augmente légèrement.

Les actions immobilières enregistrent à nouveau de mauvaises performances. Cofinimmo chute de plus de 2 pour cent, Aedifica de près de 3 pour cent et WDP baisse  également d'environ 3 pour cent. La cotation de l'action VGP a été suspendue.

Dans le BelMid, Azelis évolue à l'équilibre et Euronav est en  légère hausse.

Comme dans l'indice principal, les actions immobilières du BelMid sont également à la peine. Home Invest perd plus de 2 pour cent et Montea 3,5 pour cent. Kepler Cheuvreux a abaissé l'objectif de cours pour Montea.

Les difficultés de Mithra continuent. L'action perd encore 12 pour cent vendredi.

Parmi les plus petites actions, Sequana gagne plus de 2 pour cent. Biocartis perd 3 pour cent, Nyxoah 2 pour cent et MDxHealth un demi pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Analyse boursière : Kepler Cheuvreux abaisse l'objectif de cours pour Montea

(ABM FN) Kepler Cheuvreux a abaissé l'objectif de cours pour Montea de 79,00 à 75,00 euros vendredi, et a maintenu la recommandation Conserver.

Les analystes de Kepler ont recommencé le suivi de l'action à la suite de la récente augmentation de capital de 103 millions d'euros de Montea. Kepler envisageait déjà que Montea devait lever des capitaux au début du mois de novembre. L'augmentation de capital entraînera une légère dilution et constitue une raison pour Kepler d'ajuster l'objectif de cours à la baisse.

Pour l'année prochaine, Kepler estime que les bénéfices risquent d'être mis sous pression en l'absence de gains exceptionnels, d'un plus grand nombre d'actions en circulation et de taux d'intérêt en hausse. Cela dit, Kepler reste confiant que Montea atteindra ses objectifs pour 2022 et 2024. Mais pour 2023, Kepler voit les risques nécessaires.

L'action Montea se traitait à 68,20 euros vendredi, soit une baisse de 0,7 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Analyse boursière: Degroof retire Elia de la liste de vente

(ABM FN) Degroof Petercam a relevé la recommandation pour Elia de Réduire à Conserver, après que l'action ait corrigé de 12 pour cent et soit tombé en dessous de son objectif de cours de 141 euros.

"Une recommandation Réduire n'est plus justifiée", a déclaré l'analyste Joren Van Aken.

En avant-bourse, Elia avait indiqué dans une mise à jour trimestrielle qu'elle a relevé ses perspectives pour 2022. 

Elia prévoit d'atteindre un rendement ajusté des capitaux propres en 2022 compris entre 7,1 et 7,5 pour cent . Ce chiffre est légèrement supérieur à l'objectif de 6,25 à 7,25 pour cent retenu précédemment.

En Belgique, Elia s'attend à se situer dans la partie inférieure de la fourchette comprise entre 5 et 6 pour cent publiée précédemment. En outre, quelque 450 millions d'euros seront investis.

Mais pour l'Allemagne, Elia est devenue nettement plus positive. Ici, le rendement visé n'atteindra pas 8 à 10 pour cent, comme prévu précédemment, mais environ 11 pour cent. Environ 1 milliard d'euros seront investis ici.

Elia a également ajusté ses investissements pour les années à venir. Entre 2023 et 2027, Elia prévoit d'investir 7,2 milliards d'euros et 8,7 milliards d'euros en Belgique et en Allemagne respectivement. 

L'action Elia augmentait de 3,5 pour cent vendredi, à 143,80 euros.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Mise à jour boursière: Bruxelles en légère hausse

(ABM FN) La bourse de Bruxelles a ouvert en légère hausse vendredi. Le Bel20 a ouvert à 3.703,46 points, soit environ 2 points de plus que la position de clôture de jeudi.

Dans l'indice principal, l'action Elia progresse de 3,3 pour cent après une augmentation des perspectives. L'action UCB augmente de 0,5 pour cent et KBC gagne 0,4 pour cent.

Sofina et Proximus chutent de 1,0 et 1,3 pour cent, respectivement.

Dans le BelMid, Euronav gagne 2,5 pour cent. Orange Belgium chute de 2,0 pour cent et Mithra perd encore 2,3 pour cent.

Parmi les plus petites actions, Greenyard gagne 1,5 pour cent, mais Onward a perd 1,9 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

ING vend l'hôtel Coudenberg pour des millions - médias

(ABM FN) ING a vendu l'hôtel Coudenberg, situé à Bruxelles, à la famille d'architectes Jaspers-Eyers pour 15 millions d'euros. C'est ce qu'a écrit le journal belge L'Echo jeudi.

Le prix de l'acquisition serait nettement plus élevé que prévu.

Début septembre, De Tijd rapportait qu'ING Belgique voulait se débarrasser de l'Hôtel Coudenberg sur la Place Royale à Bruxelles.

L'action ING a clôturé à 11,55 euros jeudi.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Bruxelles attendue en légère hausse

(ABM FN) La bourse de Bruxelles se dirige vers une ouverture prudente vendredi. Les contrats à terme sur l'indice Euro Stoxx 50 étaient en baisse de quelques dixièmes de pour cent, environ une heure avant la cloche d'ouverture.

La Bourse de Bruxelles a clôturé en forte hausse jeudi, avec de faibles volumes d'échanges. Le Bel20 avait gagné 1,3 pour cent hier, dépassant les 3.700 points.

Bruxelles a dû se passer de l'aide de Wall Street, dont les portes sont restées fermées pour cause de Thanksgiving. C'est le "Black Friday" aujourd'hui aux États-Unis, le jour où les consommateurs peuvent partir à la chasse aux bonnes affaires pour les fêtes qui approchent, et où la bourse américaine fermera plus tôt. De plus, de nombreux traders auront pris un long week-end, donc la liquidité sera faible.

Les investisseurs européens pourraient réagir jeudi à la publication des minutes de la dernière décision sur les taux d'intérêt de la Réserve fédérale mercredi soir. Le procès-verbal a confirmé les soupçons du marché selon lesquels la Fed est prête à augmenter les taux d'intérêt à un rythme un peu plus lent.

Les minutes de la Banque centrale européenne ont également été publiées jeudi. Plusieurs membres de la BCE ont semblé privilégier une hausse plus limitée des taux d'intérêt de 50 points, compte tenu de la fragilité du sentiment du marché, du risque d'un ralentissement significatif de la croissance et du resserrement des conditions financières. En fin de compte, les taux d'intérêt ont augmenté de 75 points de base.

L'euro/dollar s'échangeait à 1,0411 ce matin. Le rendement obligataire américain à 10 ans s'établit à 3,66 pour cent, alors qu'un rendement de 4,33 pour cent était encore envisagé à la mi-octobre.

En Asie, les mouvements sont limités, tandis que les contrats à terme sur le pétrole américain sont en hausse d'un demi pour cent à 78,38 dollars le baril.

Le Black Friday est traditionnellement considéré comme un baromètre de la consommation. Pendant cette journée, les dépenses des Américains sont étroitement surveillées, ce qui a pour effet d'influencer l'évolution des prix, notamment ceux des entreprises sensibles aux dépenses des consommateurs.

Actualités des entreprises

Elia, l'opérateur du réseau haute tension en Belgique, prévoit d'atteindre un rendement ajusté des capitaux propres de 7,1 à 7,5 pour cent en 2022. Ce chiffre est légèrement supérieur à l'objectif de 6,25 à 7,25 pour cent retenu précédemment. Elia a également ajusté ses investissements pour les années à venir. Entre 2023 et 2027, Elia prévoit d'investir 7,2 milliards d'euros et 8,7 milliards d'euros en Belgique et en Allemagne respectivement.

Ascencio a enregistré des revenus locatifs plus importants et a vu ses bénéfices augmenter au cours du dernier exercice. Le bénéfice EPRA a augmenté de 10,5 pour cent pour atteindre 33,8 millions d'euros, soit 5,12 euros par action. Ascencio prévoit de verser un dividende plus élevé par rapport à l'exercice précédent. La société immobilière propose un dividende de 3,95 euros par action, soit 6,8 pour cent de plus qu'un an auparavant, où elle avait versé 3,70 euros par action.

Tessenderlo, par le biais de sa division PB Leiner, a conclu de nouvelles joint-ventures en Chine et au Brésil.

Viohalco a vu les résultats de sa filiale ElvalHalcor augmenter fortement au cours des neuf premiers mois de 2022, malgré les défis économiques et la hausse des taux d'intérêt et de l'inflation. Le résultat brut d'exploitation ajusté s'est élevé à 231 millions d'euros, contre 130 millions d'euros un an plus tôt.

Berenberg a abaissé l'objectif de cours pour Unifiedpost à 6,00 euros contre 24,00 euros, mais a maintenu la recommandation d'achat.

 Clôture sur Wall Street mercredi

L'indice S&P 500 a augmenté de 0,6 pour cent à 4.027,28 points mercredi, l'indice Dow Jones a progressé de 0,3 pour cent à 34.194,06 points et le Nasdaq a clôturé en hausse de 1,0 pour cent à 11.285,32 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Analyse boursière: Berenberg abaisse fortement l'objectif de cours pour Unifiedpost.

(ABM FN) Berenberg a abaissé l'objectif de cours pour Unifiedpost de 24,00 euros à 6,00 euros vendredi, mais a maintenu la recommandation d'achat.

Les analystes de Berenberg ont parlé d'un bilan encourageant pour le troisième trimestre, au cours duquel le chiffre d'affaires a augmenté de 13 pour cent. En outre, Unifiedpost s'est montré positif quant au quatrième trimestre. De gros contrats sont sur le point d'être signés. Ces contrats devraient contribuer aux recettes à hauteur de 10 millions d'euros environ.

Les perspectives de liquidité se sont améliorées. Unifiedpost a réussi à obtenir un financement hybride, qui n'expire pas avant 2027. Cela permet à la société de disposer de suffisamment de liquidités à court terme, selon les analystes. Un résultat brut d'exploitation à l'équilibre est également attendu en 2023, ce qui améliorera également la liquidité.

Berenberg a relevé les estimations de revenus pour 2022 de 2 pour cent, à 194 millions d'euros. Toutefois, les analystes sont devenus plus prudents pour 2023, considérant que la récession à venir freinera la croissance d'Unifiedpost.

En outre, Berenberg a revu à la baisse les estimations des marges brutes. La division courrier représentera une part plus importante des revenus du groupe, et les marges sont plus faibles dans le secteur du courrier. Berenberg a également souligné l'impact de l'inflation élevée.

Berenberg s'attend à ce qu'Unifiedpost enregistre un résultat brut d'exploitation positif d'ici la fin de l'année prochaine et qu'elle atteigne un flux de trésorerie disponible positif d'ici 20224.

L'action Unifiedpost a clôturé à 3,48 euros jeudi.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Elia ajuste ses attentes à la hausse

(ABM FN) Elia a relevé vendredi ses prévisions pour cette année. C'est ce qu'a déclaré l'opérateur du réseau haute tension en Belgique.

Elia prévoit d'atteindre un rendement ajusté des capitaux propres en 2022 compris entre 7,1 et 7,5 pour cent . Ce chiffre est légèrement supérieur à l'objectif de 6,25 à 7,25 pour cent retenu précédemment.

En Belgique, Elia s'attend à se situer dans la partie inférieure de la fourchette comprise entre 5 et 6 pour cent publiée précédemment. En outre, quelque 450 millions d'euros seront investis.

Mais pour l'Allemagne, Elia est devenue nettement plus positive. Ici, le rendement visé n'atteindra pas 8 à 10 pour cent, comme prévu précédemment, mais environ 11 pour cent. Environ 1 milliard d'euros seront investis ici.

Le segment non régulé et Nemo Link devraient contribuer au résultat du groupe à hauteur de 10 à 15 millions d'euros.

Elia a également ajusté ses investissements pour les années à venir. Entre 2023 et 2027, Elia prévoit d'investir 7,2 milliards d'euros et 8,7 milliards d'euros en Belgique et en Allemagne respectivement.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Plus de bénéfices pour Ascencio

(ABM FN) Ascencio a enregistré davantage de revenus locatifs et a vu ses bénéfices augmenter au cours du dernier exercice financier, ce qui lui permet de verser un dividende plus élevé. C'est ce qui ressort des résultats annuels de la société immobilière.

Les revenus locatifs sont en progression de 46,3 à 47,8 millions d'euros, soit une augmentation de 3,4 pour cent par rapport à l'année précédente.

Le bénéfice EPRA a augmenté de 10,5 pour cent pour atteindre 33,8 millions d'euros, soit 5,12 euros par action.

Le bénéfice net a doublé, passant de 45,7 millions à 90,7 millions d'euros.

La valeur du portefeuille d'Ascencio, qui était occupé à 96,5 pour cent fin septembre, est passée de 713,6 millions à 738,9 millions d'euros.

Le taux d'endettement s'élevait à 44,9 pour cent à la fin du mois de septembre. Ce chiffre était de 47,6 pour cent un an plus tôt.

Ascencio prévoit de distribuer un dividende plus élevé par rapport à l'exercice précédent que pour l'année dernière. La société immobilière propose un dividende de 3,95 euros par action, soit 6,8 pour cent de plus qu'un an auparavant, où elle avait versé 3,70 euros par action.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Redactie ABM Financial News

Programme boursier

(ABM FN) Voici les points principaux de l'agenda financier belge jusqu'au vendredi 2 décembre 2022.

VENDREDI 25 NOVEMBRE 2022
08:00 Elia - Résultats trimestriels

LUNDI 28 NOVEMBRE 2022
-  Aucun point à l’ordre du jour.

MARDI 29 NOVEMBRE 2022
-  Aucun point à l’ordre du jour.

MERCREDI 30 NOVEMBRE 2022
15:00 Unifiedpost - Journée des investisseurs

JEUDI 1 DECEMBRE 2022
-  Aucun point à l’ordre du jour.

VENDREDI 2 DECEMBRE 2022
-  Aucun point à l’ordre du jour.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Redactie ABM Financial News
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20