Mise à jour boursière: la prudence de mise à Bruxelles

(ABM FN) La bourse de Bruxelles évolue dans le calme mercredi après-midi, dans l'attente du taux d'inflation américain. Vers 14 heures, le Bel20 progressait de 0,1 pour cent pour atteindre 3.814,86 points. 

Dans l'indice principal, Colruyt est en tête avec un gain de 3,0 pour cent. L'action semble bénéficier des bons chiffres de son concurrent Ahold Delhaize. À Amsterdam, Ahold s'ajduge même 8,1 pour cent.

WDP gagne également 1,7 pour cent après que Kepler Cheuvreux ait placé l'action sur la liste d'achat. Toutefois, l'objectif de cours a été légèrement abaissé. 

Ageas, qui a publié des résultats bien meilleurs que prévu, progresse de 2,7 pour cent. Alors que le marché espérait un programme de rachat d'actions, l'assureur a annoncé un dividende intérimaire de 1,50 euro par action. Ageas prévoit également d'augmenter le dividende de 6 à 10 pour cent. Kepler et ING ont été positivement surpris par les résultats semestriels. 

Argenx, en revanche, perd 2,0 pour cent.

Dans le BelMid, Deceuninck gagne 2,0 pour cent, tandis que Mithra perd 8,5 pour cent. Intervest Offices & Warehouses cède 4,1 pour cent, après que Kepler ait retiré l'action de la liste d'achat. 

Azelis gagne 1,0 pour cent. Jefferies a augmenté l'objectif de cours du distributeur de produits chimiques à 26,00 euros, avec une recommandation Hold inchangée. 

Parmi les plus petites actions, Exmar gagne 11,4 pour cent et MDxHealth 8,9 pour cent. Qrf perd 1,5 pour cent.

Bone Therapeutics et Medsenic fusionneront pour continuer sous le nom de BioSenic. C'est ainsi que la société française de biotechnologie entre à la bourse de Bruxelles. L'action Bone s'envole de 28,3 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Les investisseurs européens attendent l'inflation américaine

(ABM FN) Les bourses européennes marquaient le pas mercredi matin, alors que les investisseurs attendent le taux d'inflation américain.

Peu après 12h30, l'indice principal STOXX Europe 600 était en légère hausse à 436,19 points, le DAX allemand progressait de 0,2 pour cent à 13.561,64 points et le CAC 40 français était en hausse de moins de 0,1 pour cent à 6.491,28 points. L'indice britannique FTSE 100 gagnait un petit 0,1 pour cent à 7.495,09 points.

"Si le chiffre [de l'inflation américaine] devait augmenter, cela pourrait alimenter les craintes d'une forte hausse des taux, surtout après le bon rapport sur l'emploi de vendredi dernier", prévient Joshua Mahony, analyste chez IG.

Plus tôt aujourd'hui, l'inflation en Allemagne a été confirmée à 7,5 pour cent. Ce chiffre est légèrement inférieur à celui de 7,6 pour cent enregistré en juin.

En Chine, l'inflation est passée en juillet de 2,5 à 2,7 pour cent. Les prix à la production ont augmenté de 4,2 pour cent, ce qui est nettement moins que les 6,1 pour cent enregistrés un mois plus tôt. Dans les deux cas, le chiffre était inférieur aux prévisions des économistes.

L'euro/dollar s'échange à 1,0225. Et le rendement américain à dix ans se situe autour de 2,777 pour cent.

L'agenda d'aujourd'hui est presque vide. Les stocks de pétrole américains sont à l'ordre du jour. Le prix du pétrole chute de près d'un pour cent.

Actualités des entreprises

Il n'y a pas eu beaucoup de nouvelles des entreprises aujourd'hui.

L'assureur belge Ageas a présenté des résultats bien meilleurs que prévu, ce qui lui a valu une augmentation de 2,0 pour cent. Jeudi, les résultats des assureurs néerlandais Aegon et NN sont à l'ordre du jour. Aujourd'hui, ces actions gagnent respectivement 1,3 et 1,2 pour cent.

Ahold Delhaiez signe la plus forte hausse à Amsterdam, avec un gain de plus de 7 pour cent. L'entreprise a présenté des résultats solides et a augmenté ses prévisions de bénéfices pour l'ensemble de 2022. L'entrée en bourse de Bol.com a été suspendue. 

À Amsterdam, les résultats d'ABN AMRO ont également été bien accueillis. L'action de la banque augmente de 1,5 pour cent, après que le bénéfice est beaucoup plus élevé que prévu.

Deliveroo a enregistré une hausse de son chiffre d'affaires, mais a également vu ses pertes augmenter. Par ailleurs, le service de livraison de repas a annoncé un programme de rachat d'actions et le départ probable des Pays-Bas. L'action Deliveroo gagne plus de 4 pour cent.

À Paris, l'action Alstom gagne 3,3 pour cent et Engie 2,0 pour cent. L'action Sanofi perd 2,8 pour cent.

À Francfort, Continental est en tête avec un gain de 1,9 pour cent. Les assureurs Hanover Rueck et Munich Re gagnent respectivement 1,7 et 1,2 pour cent. La plus forte baisse de la bourse allemande est Daimler Trucks avec une perte de 1,6 pour cent. Adidas perd 1,5 pour cent.

Contrats à terme sur Wall Street

Les marchés boursiers américains semblent ouvrir en hausse ce mercredi. Les contrats à terme sur le S&P sont à 0,2 pour cent dans le vert et ceux du Nasdaq à 0,3 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Analyse boursière: Barclays commence le suivi d'Aperam avec une recommandation Vendre

(ABM FN) Barclays a commencé le suivi de l'action Aperam mercredi, avec une recommandation Souspondérer et un objectif de cours de 29,00 euros.

Les analystes de la banque britannique ont commencé à suivre le secteur européen de l'acier inoxydable. Ils s'attendent à ce qu'à court terme, la pression sur le cours des actions dans le secteur fasse également baisser le cours des actions. "Nous sommes encore dans une phase précoce de ralentissement de la croissance et les actions de l'acier n'enregistrent généralement pas de performances supérieures à la moyenne dans de telles phases", ont déclaré les analystes.

Selon Barclays, de nombreuses actions sidérurgiques ont déjà intégré le prix d'une récession. "Il est donc important d'être sélectif, en privilégiant les entreprises dont les coûts énergétiques sont faibles, qui sont exposées aux États-Unis et qui ont le potentiel de se développer par elles-mêmes", a déclaré Barclays. La principale exposition d'Aperam concerne l'Europe et le Brésil, où la banque estime que les risques sont plus importants qu'aux États-Unis.

Barclays a maintenu la recommandation Surpondérer pour Outokumpu et la recommandation Neutre pour Acerinox. L'action Aperam progressait de 0,4 pour cent ce matin, à 30,79 euros.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Mise à jour boursier: Bel20 marque le pas

(ABM FN) La bourse de Bruxelles a adopté une approche attentiste mercredi matin, avant le taux d'inflation américain cet après-midi. 

En fin de matinée, le Bel20 était en baisse de 0,1 pour cent à 3.806,69 points. 

“La question la plus importante pour de nombreux investisseurs aujourd'hui est de savoir si l'inflation aux États-Unis a atteint un pic”, estime l'analyste de marché Naeem Aslam d'AvaTrade. Selon l'analyste, les investisseurs devraient toutefois accorder une attention particulière à l'inflation sous-jacente. 

Amherst Pierpont prévoit que l'inflation sous-jacente a ralenti à 0,6 pour cent en juillet, contre 0,7 pour cent en juin, sur base mensuelle. Le consensus prévoit 0,5 pour cent. Les analystes d'Amherst s'attendent à ce que la baisse des prix de l'énergie ait provoqué un recul plus marqué de l'inflation.

"Si le chiffre augmente, cela pourrait alimenter les craintes d'une forte hausse des taux, surtout après le bon rapport sur l'emploi de vendredi dernier", prévient Joshua Mahony, analyste chez IG.

Ce matin, il est apparu que l'inflation allemande est restée élevée en juillet. L'inflation a atteint 7,5 pour cent en juillet sur une base annuelle, selon les chiffres préliminaires. Le taux était de 7,6 pour cent en juin.

La paire euro/dollar s'est négociée autour de 1,0220. Les prix du pétrole sont en baisse.

Actions en hausse et en baisse

Dans l'indice principal, Colruyt est en tête avec un gain de 3,0 pour cent. L'action semble bénéficier des bons résultats de son concurrent Ahold, dont l’action gagne même 7,6 pour cent à Amsterdam.

WDP progresse également de 1,9 pour cent après que Kepler Cheuvreux ait placé l'action sur la liste d'achat. Toutefois, l'objectif de cours a été légèrement abaissé. 

Ageas, dont les résultats ont été bien meilleurs que prévu, s’adjuge 1,5 pour cent. Alors que le marché espérait un programme de rachat d'actions, l'assureur a annoncé un dividende intérimaire de 1,50 euro par action. Ageas prévoit également d'augmenter le dividende de 6 à 10 pour cent. Kepler et ING ont été positivement surpris par les résultats semestriels. 

Argenx, par contre, perd 2,7 pour cent. 

En BelMid, Recticel gagne 2,6 pour cent, tandis que Mithra cède 9,2 pour cent. Intervest Offices & Warehouses chute de 2,4 pour cent, après que Kepler ait retiré l'action de la liste d'achat. 

Azelis progresse de 1,7 pour cent. Jefferies a augmenté l'objectif de cours du distributeur de produits chimiques à 26,00 euros, avec une recommandation Conserver inchangée. 

Parmi les plus petites actions, Exmar gagne 4,7 pour cent. Qrf perd 1,5 pour cent. 

Bone Therapeutics et Medsenic vont fusionner pour continuer sous le nom de BioSenic. Et ainsi la société française de biotechnologie entrera à la bourse de Bruxelles. L’action Bone gagne 24,2 pour cent, après avoir progressé de plus de 30 pour cent plus tôt dans la matinée.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Analyse boursière: les résultats d’Ageas aidé par l'Asie

(ABM FN) Ageas a enregistré de solides résultats au cours des six premiers mois de cette année, grâce à ses performances en Asie. C'est ce que conclut mercredi l'analyste Jason Kalamboussis d'ING. 

La performance d'Ageas en Asie a été nettement meilleure que prévu sur une base sous-jacente, remarque Kalamboussis. L'analyste souligne également qu'Ageas a été moins touché par l'hyperinflation turque que craint et que les chiffres de l'activité Non-Vie belge ont également été meilleurs. 

Comme prévu par Kalamboussis, aucun nouveau programme de rachat d'actions a été annoncé. Toutefois, Ageas versera pour la première fois un dividende intérimaire de 1,50 euros par action. L'assureur a également l'intention d'augmenter son dividende de 6 à 10 pour cent. 

Ce faisant, le PDG lie la croissance du dividende aux fortes perspectives de bénéfices pour l'Asie, selon l'analyste. 

“Si le marché peut initialement être mécontent de l'absence d'un programme de rachat d'actions”, ING estime que la décision de verser un dividende reflète les meilleures perspectives de croissance par rapport aux pairs.

ING a maintenu la recommandation Conserver pour Ageas, avec un objectif de cours de 45,00 euros. L'action progressait mercredi matin de 1,5 pour cent à 43,77 euros. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Analyse boursière: Kepler à l'achat sur WDP

(ABM FN) Kepler Cheuvreux a relevé sa recommandation pour WDP de Conserver à Acheter, mais a ajusté l'objectif de cours à la baisse de 41,00 à 37,00 euros. C'est ce qui ressort mercredi d'un rapport sectoriel de la banque.

Les résultats semestriels de WDP étaient "relativement bons", avec une perspective pour cette année de 1,25 euros par action en bénéfice EPRA. C'est 5 cents de plus que les perspectives précédentes.

Kepler prévoit une croissance des loyers plus importante cette année qu'auparavant et pense que la croissance s'accélérera de 4,1 à 4,3 pour cent l'année prochaine. Les anciennes estimations étaient de 3,6 et 3,7 pour cent.

Cette croissance des loyers est également favorable à la réévaluation du portefeuille, selon Kepler. Kepler voit les coûts de financement augmenter légèrement, de 1,9 % aujourd'hui à 2,1 % en 2024, ce qui a conduit à une révision à la baisse de l'objectif de prix.

L'action du WDP progressait de 0,9 pour cent mercredi matin à 32,72 euros.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Analyse boursière: de bons résultats pour Ageas

(ABM FN)  Ageas a enregistré de solides résultats au premier semestre 2022. C'est ce qu'ont déclaré les analystes de Kepler Cheuvreux mercredi matin. 

Le bénéfice net a dépassé de 32 pour cent les attentes des analystes. Selon Kepler, Ageas a réalisé au deuxième trimestre un bénéfice net d'environ 360 millions d'euros, soit nettement plus que les 250 millions d'euros attendus par les analystes du courtier.

Toutefois, Kepler a souligné une manne ponctuelle en Asie estimée à 50 millions d'euros. "Même en tenant compte de cette aubaine, Ageas a réalisé des performances bien meilleures que prévu au deuxième trimestre", remarque le courtier.

Le ratio de solvabilité a également été bien meilleur que prévu. 

Néanmoins, Kepler Cheuvreux a maintenu la recommandation Réduire pour Ageas avec un objectif de cours de 42,00 euros. L'action progressait mercredi matin de 1,7 pour cent à 43,88 euros. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Mise à jour boursière: Bruxelles ouvre en baisse

(ABM FN) Comme prévu, la bourse de Bruxelles a démarré la séance en baisse mercredi. Peu après le gong d'ouverture, le Bel20 était en baisse de 0,3 pour cent à 3.800,35 points. 

Dans l'indice principal, Colruyt est en tête avec un gain de 1,5 pour cent, surfant sur les résultats positifs publiés par son concurrent Ahold Delhaize. Colruyt est suivi par Ageas avec une augmentation de 1,3 pour cent. Ce matin, l'assureur a annoncé des résultats meilleurs que prévu et un dividende intérimaire de 1,50 euro par action. 

Aperam est en bas du Bel20 avec une perte de 1,5 pour cent. 

Dans le BelMid, Econocom gagne 1,7 pour cent. Azelis progresse de 0,9 pour cent. Jefferies a augmenté l'objectif de cours du distributeur de produits chimiques à 26,00 euros, avec une recommandation Conserver inchangée. 

Intervest Offices & Warehouses cède 1,3 pour cent. 

Parmi les plus petites actions, MDxHealth gagne 2,2 pour cent. Qrf perd 1,5 pour cent. 

Bone Therapeutics et Medsenic fusionneront pour continuer sous le nom de BioSenic. La société française de biotechnologie est entrée à la bourse de Bruxelles. L'action s'envole de plus de 30 pour cent. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

S&P maintient la notation de crédit de Bpost

(ABM FN) S&P Global Ratings a maintenu sa notation de crédit pour Bpost. C'est ce qu'a annoncé l'agence de notation américaine mardi soir. 

La note reste à A pour le long terme et à A-1 pour le court terme, avec une perspective stable. 

"Le profil de la dette de Bpost est caractérisé par une diversification au niveau des partenaires bancaires et des investisseurs de crédit, ainsi qu'au niveau des instruments et des échéances", selon le rapport de S&P. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Analyse boursière: Jefferies augmente l’objectif de cours pour Azelis

(ABM FN) Jefferies a augmenté l’objectif de cours pour Azelis de 22,00 à 26,00 euros avec une recommandation Conserver inchangée. 

Selon l'analyste David Kerstens, les résultats semestriels qu'Azelis a publiés mardi matin montrent que la forte dynamique des bénéfices se poursuivra au second semestre.

Pour cette raison, Kerstens a augmenté les estimations de l'EBITA ajusté de 18 à 24 pour cent. Jefferies prévoit que les conditions du marché se normalisent à partir de 2023.

Les nouvelles perspectives publiées par Azelis sont également meilleures que prévu. Pour cette année, Azelis table sur un EBITA ajusté de 410 à 425 millions d'euros, soit 13 pour cent de plus que ce que prévoyait le consensus des analystes. Selon l'analyste, cela signifie qu'Azelis compte sur une croissance de l'EBITA de 19 à 30 pour cent au second semestre de cette année. 

L'action Azelis a clôturé à 22,90 euros mardi. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Ontex sur le point de vendre ses activités au Brésil - médias

(ABM FN) Ontex est sur le point de vendre ses activités brésiliennes à J&F Investimentos. C'est ce qu'écrit le journal brésilien Valor Econômico.

Les activités d'Ontex seraient rachetées par Flora, qui fait partie de J&F, après avoir fait l'offre la plus élevée pour la branche qu'Ontex a rachetée à Hypera en 2017.

Le montant que J&F paiera n'est pas clair.

Lors des résultats semestriels, Ontex avait déjà annoncé que ses activités au Mexique seront vendues pour 285 millions d'euros.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Le Bel20 devrait ouvrir en baisse

(ABM FN) La bourse de Bruxelles devrait démarrer la séance de ce mercredi en baisse. Mardi, l'indice Bel20 a clôturé en hausse de 0,3 pour cent à 3.811,29 points.

Les investisseurs resteront probablement prudents ce matin et se préparent à la publication du taux d'inflation américain, prévue cet après-midi. Toutefois, la vague de vente dans le secteur des semi-conducteurs sur Wall Street mardi pourrait créer un vent contraire sur les marchés boursiers aujourd'hui.

L'espoir que le pic d’inflation soit passé a fait grimper l'indice S&P 500 d'environ 13 pour cent depuis son point le plus bas, atteint en juin. Ce qui fait espérer certains investisseurs que la Réserve fédérale ralentisse ses hausses de taux. 

Néanmoins, de nombreux analystes et plusieurs membres de la Fed ont averti que ces espoirs d'assouplissement de la politique monétaire de la Fed sont encore très prématurés.

“Pour les investisseurs, il y a un grand risque dans l'attente générale que l'inflation reste à 9,1 pour cent”, souligne Joshua Mahony, analyste chez IG. “Si le chiffre augmente, cela pourrait alimenter les craintes d'une forte hausse des taux, surtout après le solide rapport sur l'emploi de vendredi dernier.”

Les analystes d'Amherst Pierpont s'attendent à ce que l'inflation américaine soit en effet redescendue en juillet, mais il pourrait tout aussi bien y avoir de "mauvaises surprises" car "pratiquement tous les chiffres de l'inflation au cours des deux ou trois derniers mois ont été surprenants". 

Amherst Pierpont prévoit que l'inflation sous-jacente ralentira à 0,6 pour cent sur base mensuelle en juillet, contre 0,7 pour cent en juin. Le consensus vise 0,5 pour cent. Les analystes d'Amherst s'attendent à ce que la baisse des prix de l'énergie ait provoqué un recul plus marqué de l'inflation.

“Avec la fin de la saison des résultats en vue, il est possible que l'attention se porte à nouveau sur l'état fragile de l'économie mondiale et la politique monétaire des banques centrales”, avertit Mahony d’IG.

Les avertissements des spécialistes des semi-conducteurs, Nvidia et Micron Technology, cette semaine, ont entraîné pour la troisième journée consécutive le Nasdaq dans le rouge mardi, tandis que les pertes des indices Dow Jones et S&P 500 ont été beaucoup plus limitées.

Le prix du pétrole a légèrement baissé mardi après une journée volatile. Sur un règlement de 90,50 dollars, le baril de West Texas Intermediate est devenu 0,3 pour cent moins cher. Il a été annoncé mardi que le pétrole russe de Transneft ne serait plus acheminé vers un certain nombre de pays d'Europe centrale et orientale. Cette exportation, qui traverse le territoire de l'Ukraine, a été arrêtée le 4 août.

Transneft invoque les sanctions occidentales pour expliquer cet arrêt, qui empêche les paiements, et l’arrêt des approvisionnements par l'opérateur ukrainien de gazoducs Naftogaz. La Slovaquie, la Hongrie et la République tchèque sont particulièrement touchées par l'arrêt de l'approvisionnement par le gazoduc sud.

“C'est un autre rappel, s'il en fallait encore un, de la vulnérabilité de l'Europe [...] à l'approche des mois d'hiver", note Michael Hewson, analyste de marché chez CMC Markets.

Dans les échanges asiatiques ce matin, les prix du pétrole ont à nouveau légèrement baissé.

L'euro/dollar était coté à 1,0212 ce matin. À la clôture des marchés boursiers américains mardi, la paire de devises évoluait à 1,0208.

Actualités des entreprises

Ageas a affiché des bénéfices plus élevés que prévu au premier semestre 2022 et l'assureur a également annoncé un dividende intérimaire. Alors que le marché s'attendait à un nouveau programme de rachat d'actions, l'assureur a décidé de verser un dividende intérimaire de 1,50 euro par action.

Bone Therapeutics a acquis une participation majoritaire dans Medsenic. La société française Medsenic apportera 51 pour cent de ses actions, d'une valeur d'environ 40 millions d'euros, à une valorisation de 0,45 euro par action. Cela valorise Bone Therapeutics à 10 millions d'euros. En échange, Bone émettra plus de 90,6 millions d'actions aux actionnaires de Medsenic. Selon Euronext, il y a actuellement 22,1 millions d'actions Bone en circulation.

Clôture sur Wall Street

Le S&P 500 a baissé mardi de 0,4 pour cent à 4.122,47 points, l'indice Dow Jones a perdu 0,2 pour cent à 32.774,41 points et le Nasdaq a perdu 1,2 pour cent à 12.493,93 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Hybrid Software nomme un nouveau directeur financier

(ABM FN) Hybrid Software a nommé Joachim Van Hemelen comme nouveau directeur financier. C'est ce qu'a annoncé la société britannique cotée à Bruxelles mercredi matin. 

Van Hemelen reprendra les tâches de Graeme Huttley, qui quitte la société "pour un nouveau poste dans le domaine du capital-investissement". 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Bone acquiert une participation majoritaire dans Medsenic

(ABM FN) Bone Therapeutics a acquis une participation majoritaire dans Medsenic, ce qui entraîne le regroupement des activités des deux entreprises sous le nom BioSenic. C’est ce qu’a annoncé la biotech belge mardi soir. 

Medsenic apportera 51 pour cent de ses actions, pour une valeur d'environ 40 millions d'euros, à un prix de souscription par action de 0,45 euro. Ceci valorise Bone Therapeutics à 10 millions d’euros. 

En échange de l’apport en nature des actions Medsenic, Bone émettra plus de 90,6 millions d’actions, à l’intention des actionnaires de Medsenic. Il y a, selon Euronext, actuellement 22,1 millions d’actions Bone en circulation. 

Ainsi, les actionnaires de Medsenic reçoivent une grande participation dans la nouvelle entreprise. 

Chaque action existante donnera droit aux actionnaires de Bone à la souscription d'une action supplémentaire à 0,45 euro, mais seulement si les résultats intermédiaires de l’étude de Bone Therapeutics évaluant ALLOB sont positifs. 

Bone Therapeutics acquerra le reste du capital en circulation de Medsenic dans un délai de 36 mois. 

“L'acquisition de Medsenic s'inscrit parfaitement dans nos priorités stratégiques”, commente Jean Stéphenne, président de Bone. 

François Rieger, actuel PDG de Medsenic, deviendra le PDG et président de la nouvelle société issue de la fusion. 

Les actionnaires de Bone Therapeutics doivent encore approuver la transaction lors d’une assemblée extraordinaire, qui sera convoquée dans le courant du mois de septembre. 

Suite à la fusion, Bone Therapeutics conserverait son statut de société cotée en Belgique, permettant ainsi aux Français d’entrer en bourse à Bruxelles.

Le nouveau groupe issu de cette fusion devrait disposer d’une position de trésorerie d'au moins 5 millions d’euros. De nouveaux fonds seront levés avant la fin de l’année via un placement privé de nouvelles actions.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Un bénéfice meilleur que prévu pour Ageas

(ABM FN) Ageas a enregistré des bénéfices plus élevés que prévu au premier semestre 2022 et l'assureur a également annoncé un dividende intérimaire. C’est ce qui ressort mercredi des résultats d’Ageas. 

Le bénéfice net s'est élevé à 456 millions d’euros, hors effets RPNi, l'instrument financier résultant de l'héritage de Fortis. Il y a un an, ce montant était de 463,3 millions d'euros. 

En incluant le RPNi, le bénéfice net s'est élevé à 563,4 millions d'euros. C'est 39 pour cent de plus qu'au premier semestre de l'année dernière, mais aussi plus que les 499 millions d'euros attendus par les analystes qui ont participé au consensus. 

En Belgique, Ageas a vu son bénéfice net augmenter de 28 pour cent, tandis qu'ailleurs en Europe et en Asie, les bénéfices ont diminué. La division Réassurance a également enregistré une baisse de 35 pour cent de son bénéfice.

“Je suis très heureux que nous poursuivions sur la lancée positive du début de l'année avec un deuxième trimestre exceptionnellement fort”, commente le PDG Hans De Cuyper. 

Le dirigeant a également confirmé les perspectives annuelles d'un bénéfice net d'un milliard d'euros, hors effets RPNi. 

Le ratio de solvabilité était de 221 pour cent, contre une estimation de 206 pour cent.

En outre, les fonds propres s'élèvent à 9,0 milliards d'euros, contre 11,9 milliards d'euros à la fin de 2021. 

“Notre solide position en capital et la génération de capital libre nous permettent de renforcer notre engagement de croissance par rapport à pour notre dividende dans le cadre d'Impact 24”, poursuit De Cuyper. Fin juin, Ageas disposait encore de 1,2 milliard d’euros de liquidités. 

Alors que le marché supposait un nouveau programme de rachat d'actions, le PDG a annoncé un dividende intérimaire de 1,50 euro par action. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Programme boursier

(ABM FN) Voici les points principaux de l'agenda financier belge jusqu'au mercredi 17 août 2022.

MERCREDI 10 AOÛT 2022

07:00 Ageas - Résultats semestriels

JEUDI 11 AOÛT 2022

07:00 KBC - Résultats semestriels
18:00 Jensen-Group - Résultats semestriels

VENDREDI 12 AOÛT 2022

07:00 Unifiedpost - Résultats semestriels
18:00 Lotus Bakeries - Résultats semestriels

LUNDI 15 AOÛT 2022

-  Aucun point à l’ordre du jour.

MARDI 16 AOÛT 2022

-  Aucun point à l’ordre du jour.

MERCREDI 17 AOÛT 2022

07:00 Avantium - Résultats semestriels

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Redactie ABM Financial News

Inclusio a acheté un immeuble de dix appartements à Hamont-Achel

(ABM FN) Inclusio a finalisé l’acquisition d’un nouvel immeuble de dix appartements dans la commune de Hamont-Achel. C'est ce qu'a annoncé l'investisseur immobilier à vocation social mardi soir.

Inclusio note que le loyer annuel avoisine 60.000 euros, soit environ 500 euros par mois en moyenne par appartement.

Il s’agit pour le groupe côté en bourse d’une première opération dans la province de Limbourg, et au passage d’une collaboration avec une nouvelle agence immobilière sociale.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Matthieu Hellin

Le Bel20 clôture en légère hausse, tiré par Argenx

(ABM FN) Séance teintée de vert ce mardi à la bourse de Bruxelles, où le Bel20 a gagné 0,3 pour cent, renouant au passage avec les 3.800 points.

La séance a été marquée une nouvelle fois par la faiblesse des volumes échangés, et par l’absence de publications majeurs. En dehors de l’indice principal, Azelis et Nyxoah ont certes vu leurs résultats salués, tandis qu’Ageas est attendu au rapport demain matin.

De l’autre côté de l’Atlantique, le fabricant de puces mémoires Micron Technology, tout comme Nvidia hier, a déçu en disant s’attendre à une baisse de ses revenus.

Assurément, les investisseurs étaient déjà focalisés sur la publication de l'inflation US pour le mois de juillet qui seront publiés demain à 14h30 et qui sont attendus à 8,7 pour cent par le consensus Reuters, contre 9,1 pour cent en juin.

Dans un entretien accordé à ABM Financial News, Philippe Ledent d’ING s’attend à ce que les chiffres qui seront publiés "ne soient pas de nature à modifier la volonté de la Fed à en remettre une couche et à augmenter de 75 points de base ses taux en septembre".

L’économiste ajoute "qu'il serait sans doute caricatural de considérer un potentiel reflux de l’inflation "comme un feu vert pour un resserrement monétaire moins agressif de la Fed".

Pour les marchés, Philippe Ledent estime que la mauvaise surprise viendra surtout d'une nouvelle accélération de l’inflation en juillet, "ce qui serait perçu comme un signe de l’incapacité de la Fed à faire baisser les prix malgré les hausses de taux décidées ces derniers mois".

L’économiste d’ING s’attend à ce que la Banque centrale continue ses mesures de resserrement monétaire tant que les conditions le permettent, tandis que les fenêtres d’opportunité de hausses de taux diminueront à mesure que les variables macro-économiques évolueront.

"A savoir, lorsque l’économie aura suffisamment ralenti que pour voir la dynamique de l’emploi et les pressions sur les salaires baisser, composante importante dans l’inflation américaine".

Du côté des devises, l’euro gagnait 0,3 pour cent à la clôture des bourses européennes, à 1,022 dollar.

Hausse également de mise pour le baril, à l’image du Brent pour livraison en octobre qui a gagné 1 pour cent à 97,5 dollars.

Sur le front obligataire, les rendements des dettes souveraines ont progressé légèrement ce mardi. Le dix ans allemand a gagné 3 points de base au-dessus de 0,90 pour cent. Gains similaires pour le dix ans belge qui pointait à 1,52 pour cent en début de soirée.

Actions en hausse et en baisse

Au sein de l’indice principal, la biotech Argenx, poids lourd du Bel20, a gagné 2,7 pour cent et ce faisant, a signé la plus forte hausse de l’indice, suivi par Elia.

Ageas, qui est attendu au rapport avec ses résultats demain matin en avant bourse, a perdu 0,3 pour cent. Dans une note, ING dit s’attendre à ce que les résultats de l'assureur aient baissé en glissement annuel, et note que le consensus table sur l’annonce d’un nouveau programme de rachat d’actions.

UBS a abaissé son objectif de cours pour Proximus de 13,90 à 13,30 euros avec une recommandation à "conserver" inchangée sur l’opérateur télécom. L'action a gagné 0,2 pour cent à 13,2 euros.

Dans le BelMid, Azelis s’est envolé de 6,9 pour cent à 22,9 euros après que le distributeur de produits chimiques ait relevé ses perspectives. Degroof Petercam a réagi positivement et a augmenté l’objectif de cours à 26,00 euros. La banque d’affaires met toutefois en garde contre un possible ralentissement de la croissance au cours des prochains trimestres.

Le spécialiste de l’immobilier logistique Montea, qui a annoncé pour 90 millions d'euros de nouveaux investissements, a progressé de 0,4 pour cent.

Jefferies a majoré l’objectif de cours pour Bpost d'un euro à 7,00 euros avec une recommandation "à conserver" inchangée. Pas de quoi empêcher l’action de perdre 3,5 pour cent à 6,17 euros.

Parmi les petites actions référencées dans le BelSmall, Nyxoah a gagné 2,3 pour cent. Au rapport ce matin, le spécialiste de l'apnée du sommeil a publié des résultats "pas très surprenants" pour reprendre les termes de Degroof Petercam. Au second trimestre, les ventes du groupe ont augmenté fortement, tandis que la perte a légèrement diminué.

À noter que le spécialiste de la facturation pour entreprises Unifiedpost a chuté de 9,6 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Matthieu Hellin

Programme boursier

(ABM FN) Voici les points principaux de l'agenda financier belge jusqu'au mercredi 17 août 2022.

MERCREDI 10 AOÛT 2022

07:00 Ageas - Résultats semestriels

JEUDI 11 AOÛT 2022

07:00 KBC - Résultats semestriels
18:00 Jensen-Group - Résultats semestriels

VENDREDI 12 AOÛT 2022

07:00 Unifiedpost - Résultats semestriels
18:00 Lotus Bakeries - Résultats semestriels

LUNDI 15 AOÛT 2022

-  Aucun point à l’ordre du jour.

MARDI 16 AOÛT 2022

-  Aucun point à l’ordre du jour.

MERCREDI 17 AOÛT 2022

07:00 Avantium - Résultats semestriels

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Wall Street attendue en baisse

(ABM FN) Les bourses américaines devraient débuter la journée de mardi pratiquement à l'équilibre. Plus d'une demi-heure avant l'ouverture, les contrats à terme sur le S&P500 affichaient une baisse de seulement 0,2 pour cent. 

Le calme règne, mais c'est probablement temporaire, pense Jim Reid, analyste chez Deutsche Bank. Les investisseurs attendent déjà le taux d’inflation américain pour juillet, qui sera publié mercredi après-midi.

Selon Pimco, le marché s'attend à ce que l'inflation de juillet soit de 0,2 pour cent ou de 8,8 pour cent en glissement annuel, ce qui sera nettement inférieur au chiffre de 1,3 pour cent en glissement mensuel enregistré un mois plus tôt. "Cela est principalement dû à la baisse des prix des matières premières et suggère que l'inflation a atteint un pic de 9,1 pour cent en juin", notent les économistes de Pimco.

Greg McBride, analyste chez Bankrate.com, estime que la chute des prix des matières premières depuis mi-juin est de bon augure pour un meilleur rapport sur l'inflation. "Bien que le chiffre global semble bien meilleur, la véritable mesure pour savoir si l'inflation a atteint un sommet est ce qui arrive aux prix sous-jacents qui excluent les mouvements volatils des prix de l'alimentation et de l'énergie", explique encore McBride.

Et sur ce plan, il est encore trop tôt pour se réjouir, pense Pimco. Selon le gestionnaire d'actifs, l'inflation sous-jacente va perdre un peu de son élan, mais un pic n'est pas encore en vue. Pimco prévoit une inflation sous-jacente de 0,3 pour cent en glissement mensuel, mais le risque existe que cela atteigne 0,4 pour cent. Le consensus est de 0,5 pour cent. 

"Néanmoins, un chiffre plus bas ne sera toujours pas une grande nouvelle pour la Fed", ajoutent les économistes, soulignant les facteurs temporaires qui pourraient entraîner une légère baisse de l'inflation, notamment une baisse des prix des billets d'avion et des voitures d'occasion.

La confiance des petits entrepreneurs américains a légèrement augmenté en juillet. C'est ce qui ressort mardi des chiffres de la Fédération nationale des entreprises indépendantes. L'indice de confiance est passé de 89,5 en juin à 89,9 en juillet.

Les coûts de la main-d'œuvre aux États-Unis ont fortement augmenté au deuxième trimestre, tandis que la productivité a diminué.

L'euro/dollar s'échangeait à 1,0239. Le pétrole est devenu légèrement plus cher.

Actualités des entreprises

Groupon a enregistré une baisse de son chiffre d'affaires au deuxième trimestre 2022 et s'est enfoncé davantage dans le rouge, ce qui a obligé la société à réduire ses coûts et à licencier 500 employés.

Micron Technology a émis mardi un avertissement relatif à ses performances pour les trimestres à venir. En raison de facteurs macroéconomiques et de perturbations de la chaîne d'approvisionnement, Micron est devenu plus prudent quant à la demande de DRAM et de NAND.

 "Nous nous attendons à un marché difficile pour le quatrième trimestre [actuel] de 2022 et le premier trimestre de 2023", déclare Micron. Parallèlement, dans un communiqué de presse distinct, Micron a annoncé son intention d'investir 40 milliards de dollars dans la construction de nouvelles usines aux États-Unis jusqu'en 2030. L'action Micron devrait ouvrir en baisse de plus de 5 pour cent.

Lundi, le marché a été surpris par un avertissement de Nvidia. L'action a clôturé en baisse de plus de 6 pour cent hier et devrait perdre plus de 3 pour cent cet après-midi.Palantir Technologies est également devenu plus prudent, s'attendant à ce que son taux de croissance tombe au niveau le plus bas depuis que l'entreprise de logiciels est cotée en bourse. L'action devrait ouvrir en baisse de 2,0 pour cent.

Il semble également que l'engouement pour les actions dites mèmes soit terminé pour un certain temps. Bed Bath & Beyond, qui avait gagné près de 40 pour cent lundi, devrait ouvrir en baisse de 1 pour cent mardi. Les actions GameStop et AMC Entertainment semblent également ouvrir dans le rouge.

Clôture sur Wall Street

Lundi, il y avait peu de mouvements à New York. Le S&P 500 a baissé de 0,1 pour cent à 4.140,06 points, l'indice Dow Jones a augmenté de 0,1 pour cent à 32.832,54 points et le Nasdaq a clôturé en baisse de 0,1 pour cent à 12.644,46 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Analyse boursière: le bénéfice net d’Ageas attendu en hausse

(ABM FN) Ageas devrait avoir vu son bénéfice augmenter au cours des six premiers mois de cette année, tandis que le marché prévoit l’annonce d’un nouveau programme de rachat d’actions. C’est ce qui ressort du consensus des analystes compilé par l’assureur, en vue des résultats de mercredi matin. 

Selon les analystes, Ageas devrait avoir bouclé le premier semestre sur un bénéfice net de 499 millions d’euros, en ce inclus les effets RPNi, du nom de cet instrument financier résultant de l’héritage de Fortis. 

L’année dernière, l’assureur avait réalisé sur la même période un bénéfice net de près de 407 millions d’euros.

Le ratio Solvabilité II est estimé, par les analystes, à 206 pour cent à la fin du mois de juin.

Le deuxième trimestre comprendra, selon l’analyste Jason Kalamboussis d’ING, une dépréciation, "probablement forte" sur les activités en Turquie, tandis que les résultats au Royaume-Uni seront "médiocres".

Ageas devrait également avoir vu ses résultats baisser en Asie, suite aux confinements, prévoit l’analyste d’ING.

Pour autant, les pertes en capital devraient rester contenues, poursuit l’analyste. 

Kalamboussis pense qu’en regard des résultats du deuxième trimestre, il deviendra clair que la réalisation de l’objectif d’un bénéfice net d’un milliard d’euros cette année sera plus difficile à atteindre. 

Programme de rachats d’actions

Les investisseurs et analystes porteront une attention particulière sur l’annonce d’un éventuel nouveau programme de rachat d'actions. 

“Avec un nouveau PDG, les rachats d'actions ne sont plus une évidence comme par le passé”, temporise  cependant l’analyste Jason Kalamboussis d’ING. 

“Bien qu’il soit réticent, et avec des résultats du deuxième trimestre qui seront probablement mauvais, il est possible que [le nouveau PDG] annonce un programme de rachat, étant donné l’absence de fusions et acquisitions”, fait toutefois remarquer l’analyste.

Un programme de rachat d’action de 150 millions d’euros, tel que réalisé par le passé, ne représente que 1,8 pour cent de la capitalisation boursière. “Cela reste pâle en comparaison avec ce qu’offrent les assureurs néerlandais”. 

Si l’annonce d’un nouveau programme de rachat d’action n’est pas le scénario privilégié par ING, c’est néanmoins celui pris en considération par le consensus, reconnaît Kalamboussis. 

La recommandation d’ING est à "conserver" sur l’action Ageas, avec un objectif de cours de 45,00 euros. 

L’action était en hausse de 0,1 pour cent mardi à 43,29 euros.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Mise à jour boursière: le Bel20 en légère baisse

(ABM FN) Dans un marché marqué par la faiblesse des volumes échangés, le Bel20 perdait 0,2 pour cent vers 14 heures, autour des 3.800 points.

Le repli de l'indice principal serait encore plus grand s’il ne pouvait compter sur le bon comportement de son poids lourd qu’est Argenx, qui gagne 1,4 pour cent en haut de tableau.

Ageas, qui est attendu au rapport avec ses résultats demain matin en avant bourse, évolue à l'équilibre. Dans une note, ING dit s’attendre à ce que les résultats de l'assureur aient baissé en glissement annuel, et note que le consensus table sur l’annonce d’un nouveau programme de rachat d’actions.

UBS a abaissé son objectif de cours pour Proximus de 13,90 à 13,30 euros avec une recommandation à "conserver" inchangée sur l’opérateur telecom. L'action perdait 0,9 pour cent vers 14 heures à 13 euros.

Dans le BelMid, Azelis s'envole toujours de 9 pour cent au-dessus des 23 euros après la publication de solides résultats semestriels, le distributeur de produits chimiques ayant par ailleurs relevé ses perspectives. Degroof Petercam a réagi positivement et a augmenté l’objectif de cours à 26,00 euros. La banque d’affaires met toutefois en garde contre un possible ralentissement de la croissance au cours des prochains trimestres.

Le spécialiste de l’immobilier logistique Montea, qui a annoncé pour 90 millions d'euros de nouveaux investissements, progresse de 0,1 pour cent.

Jefferies a augmenté l’objectif de cours pour Bpost d'un euro à 7,00 euros avec une recommandation "à conserver" inchangée. Pas de quoi empêcher l’action de perdre 3,3 pour cent à 6,2 euros.

Parmi les petites actions référencées dans le BelSmall, Nyxoah fait course en tête avec un gain de 6,6 pour cent. Au rapport ce matin, le spécialiste de l'apnée du sommeil a publié des résultats "pas très surprenants" pour reprendre les termes de Degroof Petercam. Au second trimestre, les ventes du groupe ont augmenté fortement, tandis que la perte a légèrement diminué.

À noter que le spécialiste de la facturation pour entreprises Unifiedpost lâche 7 pour cent en bas du tableau.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Matthieu Hellin

Les bourses européennes en légère baisse

(ABM FN) Dans l'ensemble, les bourses européennes étaient en légère baisse mardi. Cependant, il n'y a pas beaucoup de mouvement et les volumes d'échanges sont faibles en raison de la période des vacances.

Les investisseurs attendent principalement le taux d'inflation américain qui est à l'ordre du jour ce mercredi.

À l'heure du déjeuner, l'indice principal STOXX Europe 600 est en baisse de 0,4 pour cent, à 437,37 points, le DAX allemand affiche une perte de 0,6 pour cent à 13.603,66 points et le CAC 40 français est en recul de 0,2 pour cent à 6.510,66 points. Le FTSE 100 britannique est en légère hausse à 7.484,57 points.

Selon Pimco, le marché s'attend à ce que l'inflation de juillet soit de 0,2 pour cent ou de 8,8 pour cent en glissement annuel, ce qui sera nettement inférieur au taux de 1,3 pour cent en glissement mensuel enregistré un mois plus tôt. "Cela est principalement dû à la baisse des prix des matières premières et suggère que l'inflation a atteint un pic de 9,1 pour cent en juin", ont déclaré les économistes de Pimco.

L'agenda d'aujourd'hui est pratiquement vide.

L'euro/dollar s'échangeait à 1,0237 et le pétrole devient presque un pour cent moins cher.

Actualités des entreprises

Il n'y a pas eu beaucoup de nouvelles concernant les entreprises aujourd'hui. En Belgique, Azelis a publié ses résultats en avant bourse, qui ont été bien accueillis et Degroof Petercam a augmenté l'objectif de cours. L'action augmente de plus de 8 pour cent à Bruxelles.

Dans le CAC40 français, Alstom prend la tête avec un gain limité de 0,8 pour cent. L'action Michelin chute de 1,8 pour cent.

Dans le DAX allemand, Daimler Trucks se distingue, mais là aussi, la hausse est modeste, à 1,2 pour cent. L'action Zalando chute de 3,1 pour cent.

Les résultats trimestriels de Continental entraînent une perte de plus d'un pour cent. Les résultats de l'équipementier automobile étaient conformes aux résultats préliminaires et n'ont donc pas apporté de surprise, selon les analystes de RBC.

Contrats à terme sur Wall Street

Les marchés boursiers américains devraient ouvrir à l'équilibre ou en légère hausse mardi.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Mise à jour boursière: Azelis excelle, le Bel20 à l’équilibre

(ABM FN) La bourse de Bruxelles était en légère hausse mardi matin, lors d'une journée de négociation plutôt calme. En fin de matinée, le Bel20 tournait autour de 3.801,73 points. 

Le calme règne, mais c'est probablement temporaire, estime Jim Reid, économiste chez Deutsche Bank. Demain, lorsque les chiffres de l'inflation américaine seront publiés, le tableau pourrait être différent. D'ici là, c'est soit le calme avant la tempête, soit le vrai début des vacances d'été, pense Reid. 

La plupart des analystes considèrent le rebond des marchés d'actions comme une reprise du marché baissier, avec un potentiel de hausse limité, fait remarquer l'analyste de marché Michael Hewson de CMC Markets. 

Les marchés boursiers américains et européens sont toujours en baisse par rapport aux sommets atteints en janvier, ajoute toutefois l’analyste.

L'agenda macroéconomique et celui des entreprises sont à peine remplis aujourd'hui. 

L'euro/dollar s’échangeait à 1,0241. 

Actions en hausse et en baisse

Dans l'indice principal, KBC est en tête avec un gain de 1,2 pour cent, tandis que Sofina perd 1,8 pour cent. 

UBS a abaissé son prix cible pour Proximus de 13,90 à 13,30 euros avec une recommandation Conserver inchangée. L'action chute de 0,3 pour cent.

Dans le BelMid, Azelis s'envole de 8,4 pour cent après de solides résultats semestriels, le distributeur de produits chimiques ayant également relevé ses perspectives. Degroof Petercam a réagi positivement et a augmenté l’objectif de cours à 26,00 euros. La banque met en garde contre un possible ralentissement de la croissance au cours des prochains trimestres.

Montea gagne 0,6 pour cent, après 90 millions d'euros de nouveaux investissements. 

Jefferies a augmenté l’objectif de cours pour Bpost d'un euro à 7,00 euros avec une recommandation Conserver inchangée. Cependant, l'action perd 2,0 pour cent. 

Mithra chute de 4,5 pour cent. Lundi, l'action a encore gagné 11 pour cent, après que la FDA a approuvé l'Haloette de la biotech. Mithra a également annoncé hier un nouveau financement de 100 millions d'euros. 

Parmi les petites actions, Balta augmente de 5,1 pour cent. Unifiedpost renonce à 4,3 pour cent. 

Nyxoah est venu selon Degroof Petercam avec des résultats pas très surprenants. Le spécialiste de l'apnée du sommeil a vu ses ventes augmenter fortement au deuxième trimestre, tandis que la perte a légèrement diminué. L'action gagne 4,4 pour cent. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Analyse boursière: Degroof Petercam augmente l’objectif de cours pour Azelis

(ABM FN) Degroof Petercam a augmenté l’objectif de cours pour Azelis de 24,00 à 26,00 euros avec une recommandation Conserver inchangée. C'est ce que révèle mardi un rapport de l'analyste Luuk van Beek après les résultats semestriels du distributeur de produits chimiques. 

Les résultats opérationnels d'Azelis ont été supérieurs aux attentes, a déclaré l'analyste, tandis que le bénéfice par action a été conforme aux attentes. 

Azelis est également devenu considérablement plus positif au sujet de l'ensemble de l'exercice financier, et a relevé les perspectives. L'EBITA ajusté en 2022 devrait se situer entre 410 et 425 millions d'euros. "Modestement plus que prévu", estime Van Beek, qui tablait déjà sur 401 millions d'euros avant l'augmentation des perspectives, mais le consensus des analystes était encore de 371 millions d'euros.

Les nouvelles perspectives impliquent un EBITA ajusté de 137 à 182 millions d'euros au second semestre de cette année. Ce chiffre est inférieur à celui du premier semestre, mais reste supérieur de 32 à 43 pour cent à celui du second semestre de 2021, précise Van Beek.

L'analyste prévoit de relever légèrement ses valorisations, mais il met également en garde contre un ralentissement significatif de la croissance au cours des prochains trimestres.

L'action Azelis s’envolait de 8,3 pour cent mardi matin à 23,20 euros. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Analyse boursière: pas de grandes surprises chez Nyxoah

(ABM FN) Le rapport semestriel de Nyxoah n'a pas apporté de grandes surprises. C'est ce qu'a déclaré mardi l'analyste Laura Roba de Degroof Petercam.

Le chiffre d'affaires du deuxième trimestre a été plus élevé que celui du premier trimestre, comme la direction l'avait également communiqué à l'avance, souligne Roba. "Ces résultats sont encourageants et montrent que Nyxoah avance dans la bonne direction."

Nyxoah est également en passe de réaliser une marge brute plus élevée cette année qu'en 2021, ajoute Roba.

Au cours du dernier trimestre, Nyxoah a activé 11 nouveaux sites en Allemagne, contre trois au premier trimestre. 

Toutefois, "si la situation du marché ne s'améliore pas et que les liquidités restent limitées, nous ne prévoyons pas de redressement des prix", estime Roba, qui pense néanmoins que l'entreprise dispose de ressources suffisantes jusqu'en 2025, ce qui devrait également suffire pour répondre au lancement aux États-Unis. Il sera alors possible de lever des capitaux frais. Roba pense que Nyxoah sera rentable en 2028.

Degroof Petercam a une recommandation d'achat pour Nyxoah avec un objectif de prix de 32,50 euros. L'action était en hausse de 1,9 pour cent mardi matin à 9,93 euros.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Mise à jour boursière: Bruxelles démarre dans le calme

(ABM FN) La bourse de Bruxelles a commencé la journée de mardi sans grands mouvement. Peu après le gong d'ouverture, le Bel20 était coté à 3.798,85 points. 

Dans l'indice principal, Cofinimmo est en tête avec un gain de 0,9 pour cent, tandis que D'Ieteren perd 0,7 pour cent.

Dans le BelMid, Azelis grimpe de 7,4 pour cent à la suite de solides résultats semestriels, le distributeur de produits chimiques ayant relevé ses perspectives. 

Montea gagne également 1,0 pour cent, après 90 millions d'euros d'investissements. 

Mithra chute de 4,4 pour cent. 

Parmi les plus petites actions, Balta progresse de 4,1 pour cent. MDxHealth perd 2,5 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Les dirigeants d'AB InBev vendent des actions

(ABM FN) BR Global Investments a vendu des actions d'AB InBev. Ceci ressort d'une notification à l'autorité de régulation FSMA. 

Le fonds est lié aux directeurs et anciens directeurs d'AB InBev: Roberto Moses Thompson Motta, Paulo Alberto Lemann, Cecilia Sicupira et Claudio Garcia.

Au total, 304.663 actions ont été vendues au prix de 52,17 euros chacune. Le montant total concerné s'élève à près de 15,9 millions d'euros. 

La vente a eu lieu le 3 août, hors bourse. 

La FSMA a signalé la vente tard dans la soirée de lundi.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Une ouverture dans la calme en vue à Bruxelles

(ABM FN) La bourse de Bruxelles devrait ouvrir sans grands mouvements mardi, après l'essoufflement de Wall Street lundi soir.

Lundi, l'indice Bel20 était encore en hausse de 1 pour cent, après que les rendements obligataires aient légèrement baissé suite au choc du rapport sur l'emploi américain de vendredi. Sur Wall Street, les principaux indices ont clôturé à l’équilibre, malgré que la séance ait commencé positivement.

Un avertissement sur les ventes du géant des puces Nvidia a, entre autres, pesé sur le sentiment. Les actions de Nvidia ont chuté de 6 pour cent.

“Les marchés sont encore en train de digérer le rapport sur l'emploi de vendredi”, a déclaré Kiran Ganesh, stratégiste chez UBS. Selon certains analystes, la croissance de l'emploi, supérieure aux prévisions, est le signe que l'économie américaine n'est effectivement pas en récession, ce qui est une bonne nouvelle. D'un autre côté, ce serait également une raison pour la Réserve fédérale de relever les taux de manière plus agressive.

Selon les analystes de SEB, le marché estime désormais à près de 70 pour cent la probabilité d'une troisième hausse de 75 points de base des taux en septembre.

Pendant ce temps, le commerce spéculatif des actions dites ‘mèmes’ a de nouveau saisi les investisseurs sur Wall Street. Les investisseurs actifs sur les médias sociaux se concentrent principalement sur les actions qui sont fortement dépréciées par les investisseurs professionnels, qui prennent ensuite des positions longues afin de déclencher une dépréciation.

La banque d'investissement Goldman Sachs a calculé qu'un panier des 20 actions les plus chères de Wall Street a augmenté de près de 20 pour cent au cours des neuf derniers jours de bourse. 

Les actions de Bed Bath & Beyond étaient en hausse de 38 pour cent lundi. Vendredi, Bed Bath & Beyond a également clôturé en hausse de près de 33 pour cent. D'autres valeurs dites ‘mèmes’, telles que AMC Entertainment et GameStop, ont également le vent en poupe avec des gains allant jusqu'à 10 pour cent.

Au Japon, ce matin, la plupart des indices boursiers marquent le pas, à l'exception de l'indice Nikkei à Tokyo, qui a perdu environ 1 pour cent. Le responsable de cette baisse est l'investisseur technologique Softbank, qui a vu ses investissements cotés en bourse mis sous pression le trimestre dernier, ce qui a entraîné une perte de plus de 23 milliards de dollars. 

Les contrats à terme sur le pétrole américain sont stables ce matin. Lundi soir, les contrats à terme ont clôturé en hausse de 2 pour cent à 90,76 dollars le baril.

Les investisseurs sont déjà tournés vers mercredi, lorsque le taux d’inflation américain pour juillet sera annoncé. En juin, l'augmentation des prix à la consommation sur une base annuelle était de 9,1 pour cent. 

En attendant, l’agenda macroéconomique est presque vide.

Actualités des entreprises

Aedifica développe une crèche et un centre de soins résidentiels en Finlande. Selon Aedifica, l'investissement total s'élève à 16 millions d'euros, avec un rendement locatif brut moyen d'environ 5,5 pour cent.

Nyxoah a réalisé un chiffre d'affaires de 935.000 euros au dernier trimestre, contre 170.000 euros à la même période l'année précédente.

Le chiffre d'affaires d'Azelis a augmenté de 54,2 pour cent pour atteindre un peu plus de 2 milliards d'euros au cours du premier semestre 2022, dont 27,6 pour cent sur base organique.  Le bénéfice brut s'est élevé à 488,6 millions d'euros, soit une croissance de 64,9 pour cent, dont 37,7 pour cent sur une base organique. Le distributeur de produits chimiques est également devenu plus positif pour tout cette année. 

Jefferies a augmenté l’objectif de cours pour Bpost d'un euro à 7,00 euros tout en maintenant la recommandation ‘Conserver’.

Clôture sur Wall Street

Le S&P 500 a reculé de 0,1 pour cent lundi à 4.140,06 points, l'indice Dow Jones a progressé de 0,1 pour cent à 32.832,54 points et le Nasdaq a clôturé en baisse de 0,1 pour cent à 12.644,46 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Montea investit 90 millions d'euros

(ABM FN) Montea a investi 90 millions d’euros dans l'achat de quatre sites. C’est ce qu’a annoncé l’investisseur en immobilier logistique mardi matin. 

Trois sites se trouvent aux Pays-Bas et le dernier dans le sud de la France. 

Au total, il s'agit d'environ 152 000 mètres carrés de terrain, avec environ 76 000 mètres carrés d'espace de stockage, de mezzanines et de bureaux. 

Cela augmente le portefeuille de Montea de 4,5 pour cent. 

Ces investissements offrent un rendement net immédiat d'environ 4,8 pour cent ou un loyer total d'environ 4,3 millions d'euros pour une durée garantie de 11 ans. 

“Les achats s'inscrivent dans le plan de croissance Track'24, avec lequel Montea vise à réaliser la plus grande croissance de son histoire d'ici 2024”, a expliqué l'entreprise. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Analyse boursière: Jefferies retire PostNL de sa liste d'achat

(ABM FN) Jefferies a abaissé sa recommandation pour PostNL d’Acheter à Conserver et l’objectif de cours est passé de 3,50 à 2,50 euros, tandis que l’objectif de cours pour Bpost a été augmenté de 6,00 à 7,00 euros avec une recommandation Conserver maintenue. C'est ce qui ressort mardi d’un rapport sectoriel de la banque d'investissement Jefferies.

Selon l'analyste David Kerstens, les entreprises postales du Benelux ont donné une image mitigée au deuxième trimestre, en raison de l'impact de l'inflation élevée et de la baisse des dépenses de consommation.

Par exemple, l'EBIT de Bpost a chuté de 21 pour cent au cours des six derniers mois, les effectifs ayant été réduits pour amortir l'impact de l'inflation. PostNL a vu son EBIT chuter de 78 pour cent et a tenté de retenir ses employés à l'approche de la haute saison.

En conséquence, Bpost voit désormais des risques limités pour les perspectives, tandis que PostNL a dû abaisser ses attentes de 16 pour cent de plus, remarque Kerstens. L'analyste a retiré PostNL de la liste d'achat, en raison de l'impact plus important d'un ralentissement des volumes de colis et de l'augmentation des coûts de la main-d'œuvre et du carburant.

L'action de PostNL a clôturé la journée de lundi en baisse de 0,2 pour cent à 2,60 euros, tandis que Bpost a chuté de 4,5 pour cent à 6,39 euros.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Azelis enregistre une forte hausse de ses résultats

(ABM FN) Azelis a vu ses résultats augmenter considérablement au cours du premier semestre 2022 et les perspectives pour cette année sont bien supérieures au consensus. C'est ce que révèlent mardi les chiffres du distributeur belge de produits chimiques. 

“Je suis heureux de présenter un ensemble de résultats solides pour le premier semestre de 2022. Conformément à ce que nous avions annoncé plus tôt cette année, la dynamique positive du premier trimestre s'est poursuivie au deuxième trimestre”, déclare le PDG Joachim Müller dans le communiqué. 

Le chiffre d’affaires a augmenté de 54,2 pour cent pour atteindre un peu plus de 2 milliards d'euros, dont 27,6 pour cent sur base organique.

Le bénéfice brut s'est élevé à 488,6 millions d'euros, soit une croissance de 64,9 pour cent, dont 37,7 pour cent sur base organique.

Le bénéfice net a augmenté de 198 pour cent pour atteindre 141,7 millions d'euros. Cette augmentation est due à la croissance des revenus, à l'évolution positive des marges et à la baisse des coûts de financement. 

L'EBITA ajusté a atteint 242,6 millions d'euros. C'est 90,7 pour cent de plus qu'un an auparavant. La marge s'est améliorée, passant de 9,7 à 12,0 pour cent.

Le flux de trésorerie disponible s'est élevé à 139,2 millions d'euros, soit une hausse substantielle par rapport aux 80,0 millions d'euros du premier semestre 2021.

Le ratio d'endettement est passé de 5,4 à la fin du mois de juin 2021 à 2,3 à la fin du mois de juin de cette année.

Outlook 

Une fois de plus, Azelis parvient à surprendre le marché.

Azelis prévoit désormais un EBITA ajusté de 410 à 425 millions d'euros pour 2022. 

Le consensus des analystes, compilé par le distributeur lui-même, est de 370 millions d'euros cette année. 

Lors de la publication des chiffres du premier trimestre, Azelis a déclaré qu'elle dépasserait d'au moins 10 pour cent le consensus des analystes de 325 millions d'euros qui prévalait alors. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Nyxoah voit son chiffre d’affaires augmenter fortement

(ABM FN) Nyxoah a enregistré une forte hausse de son chiffre d’affaires au deuxième trimestre, alors que la perte a diminué. C’est ce qui ressort de la mise à jour trimestrielle du spécialiste de l’apnée du sommeil, publiée lundi soir. 

L’entreprise de Mont-Saint-Guibert a réalisé un chiffre d’affaires de 935.000 euros, contre 170.000 euros à la même période l’année dernière. Ainsi le chiffre d’affaires semestriel atteint 1.595.000 euros, contre 355.000 euros un an plus tôt.

Le bénéfice brut est passé de 107.000 à  601.000 euros. Sur le plan opérationnel, la perte est passée de 6,3 millions à près de 7,4 millions d’euros. 

En fin de compte, une perte attribuable aux actionnaires de 5,0 millions d’euros, soit 0,193 euro par action, subsiste. Au deuxième trimestre l’année dernière, la perte était encore de 6,7 millions d’euros. 

Les frais de recherche et de développement ont augmenté au deuxième trimestre, passant de 3,4 millions à 3,5 millions d’euros. 

Fin juin, Nyxoah avait encore 75,6 millions d’euros dans les caisses, contre 128 millions fin mars. Le spécialiste de l’apnée du sommeil a consommé environ 2 millions d’euros par mois au premier semestre. 

Nyxoah s'attend à ce que la consommation mensuelle de trésorerie augmente au second semestre 2022, “pour tenir compte du début de l'étude IDE ACCCESS aux États-Unis, et la position de trésorerie actuelle fournit des liquidités suffisantes pour la commercialisation aux États-Unis en 2024”.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Programme boursier

(ABM FN) Voici les points principaux de l'agenda financier belge jusqu'au mardi 16 août 2022.

MARDI 09 AOÛT 2022

07:00 Azelis - Résultats semestriels

MERCREDI 10 AOÛT 2022

07:00 Ageas - Résultats semestriels

JEUDI 11 AOÛT 2022

07:00 KBC - Résultats semestriels
18:00 Jensen-Group - Résultats semestriels

VENDREDI 12 AOÛT 2022

07:00 Unifiedpost - Résultats semestriels
18:00 Lotus Bakeries - Résultats semestriels

LUNDI 15 AOÛT 2022

-  Aucun point à l’ordre du jour.

MARDI 16 AOÛT 2022

-  Aucun point à l’ordre du jour.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Aedifica investit 16 millions d’euros en Finlande

(ABM FN) Aedifica développe une crèche et une maison de repos en Finlande. C’est ce qu’a annoncé le spécialiste belge de l’immobilier de santé lundi soir en après-bourse.

Une fois achevée, la crèche qui se situe à Espoo pourra accueillir 42 enfants.

 La maison de repos est, elle, située à Oulu et pourra accueillir 110 résidents.

Les sociétés finlandaises Pilke et Nonna Group opéreront respectivement comme exploitant.

Le montant total de l’investissement est annoncé à 16 millions d’euros par Aedifica, avec un rendement locatif brut moyen d’environ 5,5 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Le Bel20 débute la semaine en force

(ABM FN) La bourse de Bruxelles a bien débuté la semaine à l’image du Bel 20 qui a gagné 1 pour cent, de quoi permettre à l’indice vedette de flirter à nouveau avec les 3.800 points.

A Bruxelles, la séance a été marquée par la faiblesse des volumes échangés, comme il en est de bon ton en cette période de l’année, et un calendrier vide du côté des résultats d’entreprise.

La semaine sera d’ailleurs calme en la matière. Parmi les pensionnaires du Bel20, seules les financières Ageas mercredi et KBC jeudi sont attendues au rapport. Vendredi, Lotus Bakeries et UnifiedPost publieront eux aussi leurs résultats.

Le juge de paix de la semaine boursière sera assurément l'inflation américaine qui sera publiée mercredi pour le mois de juillet.

Alors qu’en juin, l’inflation a atteint 9,1 pour cent, le consensus Reuters table sur une baisse de l'inflation à 8,7 pour cent, laquelle aurait toutefois encore accéléré à 6,1 pour cent en excluant les prix de l'énergie et de l’alimentation.

Il va sans dire qu’une nouvelle pression inflationniste donnerait encore plus de latitude à la Fed dans son processus de resserrement monétaire, et ce après que les chiffres insolents des créations d’emplois en juin soient venus renforcer les perspectives d’une hausse de 75 points de base par l'institution monétaire en septembre.

Selon Chris Weston, responsable de la recherche en investissement du courtier australien Pepperstone, "l’inflation devra probablement ressortir sous 8,4 pour cent pour que la perspective d'une hausse de taux de 50 points de base redevienne le scénario privilégié par le marché".

Pour l’heure, le baromètre FedWatch compilé par CME montre que le marché estime à environ 65 pour cent la probabilité d’une hausse de 75 points en septembre.

Du côté des devises, l’euro progressait de 0,3 pour cent à la clôture européenne et renouait au passage avec les 1,02 dollar, après avoir corrigé vendredi suite à l’excellent rapport sur l’emploi américain.

Hausse également de mise pour le baril, à l’image du Brent pour livraison en octobre qui gagnait 1,5 pour cent au-dessus des 96 dollars peu avant 18 heures.

Sur le front obligataire, les rendements des dettes souveraines ont reculé ce lundi. Le dix ans allemand a perdu 7 points de base sous 0,90 pour cent. Repli similaire pour le dix ans belge qui pointait à 1,47 pour cent en début de soirée.

De l’autre côté de l’Atlantique, le dix ans américain était lui aussi en repli, de 6 points de base à 2,77 pour cent.

Actions en hausse et en baisse

La majorité des composants du Bel 20 ont clôturé dans le vert, avec une mention spéciale pour D’Ieteren qui a repris 2 pour cent après sa chute de vendredi. Sofina a signé la plus forte hausse avec un gain de 3,3 pour cent.

En bas de tableau, on retrouve notament UCB qui a lâché 0,8 pour cent.

Au sein du Bel Mid, Mithra a gagné 11 pour cent au plus fort de l'intérêt pour le titre, pour finalement clôturer dans le rouge. Ce matin, la biotech liégeoise spécialisée dans la santé féminine a annoncé l'approbation de l’anneau contraceptif Haloette (anciennement Myring) par la FDA américaine, et l’obtention d’un nouveau financement de 100 millions d'euros.

Azelis, qui publiera ses résultats semestriels demain matin, a cédé 0,7 pour cent.

A noter le retour sur terre pour Bpost qui a corrigé de 4,5 pour cent après avoir gagné 6,7 pour cent vendredi dans la foulée de ses résultats.

Au sein du BelSmall, plein feu sur Exmar qui s'est envolé de 35,7 pour cent à 7,6 euros, après un plus haut de 7,99 euros en séance. Le marché a salué l’annonce vendredi soir par le groupe anversois de la vente de son usine flottante de gaz naturel liquéfié à l’italien ENI pour un montant compris entre 572 et 694 millions de dollars. Évoquant "une issue très positive pour cette vente", Kepler Cheuvreux et KBC Securities ont sensiblement relevé leurs objectifs de cours.

A noter aussi le bond de 6,7 pour cent du spécialiste de la numérisation des factures Unifiedpost, là où Ballta a chuté de 5,7 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Matthieu Hellin

Programme boursier

(ABM FN) Voici les points principaux de l'agenda financier belge jusqu'au mardi 16 août 2022.

MARDI 09 AOÛT 2022

07:00 Azelis - Résultats semestriels

MERCREDI 10 AOÛT 2022

10:00 Ageas - Résultats semestriels

JEUDI 11 AOÛT 2022

07:00 KBC - Résultats semestriels
18:00 Jensen-Group - Résultats semestriels

VENDREDI 12 AOÛT 2022

07:00 Unifiedpost - Résultats semestriels
18:00 Lotus Bakeries - Résultats semestriels

LUNDI 15 AOÛT 2022

-  Aucun point à l’ordre du jour.

MARDI 16 AOÛT 2022

-  Aucun point à l’ordre du jour.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Nvidia avertit sur ses revenus

(ABM FN) Nvidia a émis un avertissement sur résultats en raison des revenus décevants de la division de jeux vidéo. C’est ce qu’a annoncé ce lundi le spécialiste américain des cartes graphiques.

Les chiffres préliminaires de la société font état d’un chiffre d'affaires de 6,7 milliards de dollars au second trimestre. C'est 19 pour cent de moins en glissement trimestriel, et 3 pour cent de plus qu’au trimestre correspondant de 2021.

En mai, Nvidia disait encore table sur des revenus de 8,1 milliards de dollars

La firme côté sur le Nasdaq a également revu à la baisse ses prévisions de marges brutes, désormais attendues à 43,7 pour cent contre 65,1 pour cent précédemment.

Nvidia note que les revenus de sa division de jeux ont chuté de 44 pour cent comparativement au premier trimestre à 2,0 milliards de dollars, et ce en raison de vents contraires macroéconomiques.

Les ventes découlant des centres de données de Nvidia ont enregistré un chiffre d'affaires de 3,8 milliards de dollars, soit une augmentation de 1 pour cent sur trois mois. Les revenus certes records de cette division sont toutefois décevants, Nvidia pointant les perturbations de la chaîne d'approvisionnement.

Nvidia dit toutefois penser que ses perspectives à long terme sont intactes.

L’action chutait de 7 pour dans les premiers échanges à New York.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Redactie ABM Financial News

Wall Street attendu en hausse

(ABM FN) Les bourses américaines devraient ouvrir en hausse. Les contrats à terme sur l'indice principal S&P 500 étaient en hausse de 0,5 pour cent, une heure avant l'ouverture de la bourse.

Ainsi, les bourses américaines semblent commencer la nouvelle semaine boursière sur une note positive. La semaine commence aussi tranquillement, mais deviendra chargée plus tard dans la semaine,  des résultats des entreprises et des chiffres macroéconomiques.

“Les marchés sont encore en train de digérer le rapport sur l'emploi de vendredi”, explique Kiran Ganesh, stratégiste chez UBS. Selon certains analystes, la croissance de l'emploi, supérieure aux prévisions, est le signe que l'économie américaine n'est effectivement pas en récession, ce qui est une bonne nouvelle. D'un autre côté, ce serait également une raison pour la Réserve fédérale de relever les taux de manière plus agressive.

Selon Ganesh, les investisseurs semblent néanmoins voir le verre à moitié plein.

Toutefois, les analystes préviennent qu'en raison des vacances d'été, les volumes d'échanges sont faibles, ce qui tend à amplifier les mouvements de cours.

Cette semaine, les investisseurs attendent surtout mercredi, date de la publication du taux d’inflation pour le mois de juillet. Cela devrait donner une direction au marché. Les investisseurs recevront également quelques résultats d’entreprises cette semaine, notamment Disney mercredi.

Le taux de change euro/dollar était de 1,0191. Les prix du pétrole ont diminué d'un pour cent.

Actualités des entreprises

Berkshire Hathaway a enregistré une perte au deuxième trimestre, mais, sur le plan opérationnel, les résultats de la société ont été bien meilleurs que ceux de la même période de l'année dernière. C'est ce qui ressort samedi des résultats de l'entreprise, qui est toujours dirigée par le célèbre investisseur Warren Buffett.

Softbank a affiché sa plus grande perte trimestrielle jamais enregistrée en raison de la baisse des cours des valeurs technologiques.

Les performances de BioNTech ont été inférieures aux attentes au deuxième trimestre. Le fabricant de vaccins contre le coronavirus a affiché un chiffre d'affaires de 3,2 milliards d'euros et un bénéfice par action de 6,45 euros, bien en deçà des 10,77 euros par action affichés à la même période l'an dernier. Les analystes avaient visé respectivement 3,96 milliards et 7,44 euros. L'action devrait ouvrir en baisse de 5 pour cent.

Clôture sur Wall Street

L'indice principal S&P 500 a baissé de 0,2 pour cent vendredi, à 4.145,14 points, l'indice Dow Jones a gagné 0,2 pour cent à 32.803,47 points et le Nasdaq a clôturé en baisse de 0,5 pour cent à 12.657,55 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Mise à jour boursière: Bruxelles dans le vert

(ABM FN) La bourse de Bruxelles est restée dans le vert lundi après-midi. Peu après 14 heures, le Bel20 progressait de 0,8 pour cent pour atteindre 3.794,45 points. 

Dans l'indice principal, D'Ieteren est en tête avec un gain de 2,6 pour cent, suivi de Sofina avec une augmentation de 2,0 pour cent. Colruyt cède 0,6 pour cent.

Dans le BelMid, Immobel prend la tête avec une augmentation de 4,2 pour cent, là où Bpost perd 2,0 pour cent.

Mithra a annoncé l'approbation de Haloette par la FDA américaine, mais aussi qu'elle a bouclé un nouveau financement de 100 millions d'euros. L'action a perdu à ses gains d'ouverture et est maintenant en baisse de 0,6 pour cent.

Au BelSmall, l'attention se porte sur Exmar, qui a annoncé vendredi la vente du Tango FLNG à Eni. L'action s'envole de 32,9 pour cent. Kepler Cheuvreux et KBC Securities ont sensiblement relevé leurs objectifs de cours. Les analystes parlent de nouvelles très positives.

Unifiedpost progresse également de 8,0 pour cent, mais Onward chute de 4,9 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Début de semaine positif sur les bourses européennes

(ABM FN) Les bourses européennes étaient en hausse lundi à la mi-journée.

Peu avant 12h30 lundi, l'indice principal STOXX Europe 600 progressait de 0,6 pour cent à 438,41 points, le DAX allemand de 0,6 pour cent à 13.657,53 points et le CAC 40 français de 0,8 pour cent à 6.524,70 points. Le FTSE 100 britannique était en hausse de 0,5 pour cent à 7.474,45 points.

Les bourses européennes ont ainsi débuté la nouvelle semaine sur une note positive après que les indices américains aient terminé en ordre dispersé vendredi, après le rapport sur l'emploi.

"Les espoirs qui laissaient présager que la Réserve fédérale pourrait assouplir sa politique monétaire ont disparu rapidement après les chiffres sur l'emploi", estime l'analyste Michael Hewson de CMC Market. Le rapport a dépassé les attentes des économistes les plus optimistes, continue l'analyste.

Naeem Aslam, analyste de marché chez AvaTrade, parle de chiffres étonnants. "Le marché du travail est dynamique, ce qui signifie qu'il n'y a aucun obstacle pour la Fed à mener une politique monétaire encore plus agressive", estime-t-il. Les hausses de taux sont considérées comme nécessaires pour juguler l'inflation excessivement élevée.

Selon les analystes de SEB, le marché estime désormais que la probabilité d'une troisième hausse des taux en septembre, de 75 points de base, est proche de 70 pour cent. "Le penchant pour le risque chez les investisseurs en cette période de vacances est revenu vendredi, après que l'indice principal américain S&P 500 ait enregistré une baisse de plus d'un pour cent", explique SEB. Au final, l'indice a clôturé en baisse de 0,2 pour cent seulement.

En outre, le SEB a noté que la Chine a cessé ses exercices militaires agressifs autour de Taïwan. "Mais les risques géopolitiques dans la région restent élevés".

Mercredi, le taux d'inflation américain pour le mois de juillet sera annoncé. En juin, l'augmentation des prix à la consommation en glissement annuel était encore de 9,1 pour cent. L'inflation aux États-Unis en juin a été stimulée, entre autres, par une flambée des prix de l'énergie due à la guerre en Ukraine, mais ceux-ci ont subi une pression considérable ces dernières semaines.

Le taux de change euro/dollar évoluait autour de 1,0175. Les prix du pétrole ont chuté d'un demi pour cent.

Actualités des entreprises

À Amsterdam, PostNL a réussi à effacer la perte de 3 pour cent. L'action évoluait en hausse de 1,7 pour cent en ce début d'après-midi, malgré une révision à la baisse des perspectives pour les résultats du deuxième trimestre. Degroof Petercam a abaissé l'objectif de cours de 3,20 à 2,75 euros.

L'action Exmar s'envole de 33 pour cent à Bruxelles lundi matin à la reprise de la cotation. Vendredi, la société a annoncé la vente du Tango FLNG à Eni. 

Siemens Energy a vu ses résultats sous pression au cours du dernier trimestre. Bien que le nombre de commandes ait augmenté de 60 pour cent au cours du dernier trimestre, pour atteindre 9,84 milliards d'euros, Siemens a vu son chiffre d'affaires diminuer de 4,7 pour cent, pour atteindre environ 7,3 milliards d'euros. Pour l'ensemble de l'année fiscale, Siemens Energy s'attend à ce que le chiffre d'affaires comparable augmente de 3 pour cent au maximum ou diminue de 2 pour cent. L'action chute de 2,7 pour cent.

Veolia vend les activités de Suez dans le domaine des déchets en Grande-Bretagne à Macquarie Asset Management pour 2,4 milliards d'euros. En procédant ainsi, Veolia espère éliminer les problèmes de concurrence découlant du rachat de Suez par Veolia. L'action Veolia évolue en légère hausse.

Contrats à terme sur Wall Street 

Les bourses américaines ouvriront en légère hausse lundi. Les contrats à terme sur l'indice S&P 500 sont en hausse à 0,2 pour cent. Le Nasdaq devrait ouvrir en hausse de 0,3 pour cent.

L'indice principal S&P 500 a reculé de 0,2 pour cent vendredi à 4.145,14 points, l'indice Dow Jones a gagné 0,2 pour cent à 32.803,47 points et le Nasdaq a clôturé en baisse de 0,5 pour cent à 12.657,55 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Mise à jour boursière: Exmar excelle, le Bel20 en hausse

(ABM FN) La bourse de Bruxelles était en hausse lundi matin. Vers la fin de la matinée, le Bel20 progressait de 0,6 pour cent pour atteindre 3.785,40 points. 

Il y a eu peu de nouvelles directionnelles ce matin. Les marchés ont légèrement progressé ces dernières semaines, sous l'effet de résultats d'entreprises meilleurs que prévu, estime ING. 

La grande question, selon l'analyste de marché Naeem Aslam d'AvaTrade, est de savoir si cette reprise est durable. “La raison pour laquelle les investisseurs ne croient pas à la reprise est que presque toutes les entreprises ont mis en garde contre la récession”, estime l'analyste de marché. 

Le chiffre macroéconomique le plus important de ce mois a déjà été publié vendredi dernier, avec le rapport sur l'emploi aux États-Unis pour le mois de juillet. Cependant, une série de chiffres importants sont attendus cette semaine et pourraient faire ou défaire le rallye, prévoit Aslam. L'analyste fait notamment référence au chiffre de l'inflation américaine, dont la publication est prévue mercredi. L'espoir est que l'inflation a passé son pic.

L'euro/dollar s’échangeait à 1,0181. 

Actions en hausse et en baisse

Dans l'indice principal, Sofina est en tête avec un gain de 2,3 pour cent, tandis qu’Umicore perd 0,8 pour cent. 

Au BelMid, les yeux sont tournés sur Mithra. La biotech liégeoise a annoncé l'approbation de Haloette par la FDA américaine, mais aussi qu'elle a bouclé un nouveau financement de 100 millions d'euros. L'action progresse de 3,5 pour cent.

Montea gagne également 2,2 pour cent, tandis que Bpost perd 2,3 pour cent. 

Au BelSmall, l'attention se porte sur Exmar, qui a annoncé vendredi la vente du Tango FLNG à Eni. La FSMA a suspendu le cours de l'action vendredi après-midi, mais a autorisé la reprise ce matin. L'action s’envole de 35,6 pour cent. Kepler Cheuvreux et KBC Securities ont relevé leurs objectifs de cours. Les analystes parlent d’une nouvelle très positive.

En outre, Unifiedpost progresse de 1,6 pour cent et MDxHealth chute de 2,8 pour cent. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Analyse boursière: KBC Securities relève sensiblement l’objectif de cours pour Exmar

(ABM FN) KBC Securities a relevé lundi l’objectif de cours pour Exmar de 5,70 à 13,00 euros, avec une recommandation d'achat. 

Exmar a vendu le Tango FNLG à Eni pour 572 à 694 millions de dollars. Selon KBC, cela se traduit par une plus-value de 300 millions de dollars, par rapport à la valeur nette d'inventaire estimée à 400 millions de dollars. 

Selon KBC Securities, cette opération permet à Exmar d'assainir son bilan, de sorte qu'il y a de la place pour une réduction de la dette et de nouveaux investissements dans les infrastructures. Exmar serait également en mesure de verser un dividende important, selon KBC. 

Lundi matin, l'action Exmar a bondi de 33,2 % pour atteindre 7,37 euros. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Analyse boursière: Kepler Cheuvreux augmente l'objectif de cours pour Exmar

(ABM FN) Kepler Cheuvreux a relevé lundi l’objectif de cours pour Exmar de 5,85 à 12,80 euros avec une recommandation d'achat inchangée. 

Selon les analystes, la vente de Tango FLNG à Eni est la meilleure issue possible de la saga Tango. De cette façon, Exmar élimine la plus grande inquiétude des investisseurs.

Le prix de vente, qui se situe entre 572 et 692 millions de dollars, est supérieur aux prévisions du courtier. 

Le nouvel objectif de cours, qui représente plus du double de l'ancien, offre une réduction de 20 pour cent par rapport à la valeur des actifs GPL. 

L'action Exmar progressait de 32,9 pour cent lundi matin à 7,40 euros. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

L'action Exmar ouvre en forte hausse

(ABM FN) L'action Exmar s'est envolée de pas moins de 31,1 pour cent lundi matin, lors de la reprise de cotation. 

Vendredi, la société a annoncé la vente du Tango FLNG à Eni. La FSMA avait suspendu l’action Exmar, dans l’attente de ce communiqué de presse.

La valeur de la transaction pour la vente du Tango FLNG se situe entre 572 millions et 694 millions de dollars, en fonction des performances du Tango pendant les six premiers mois sur place, au large des côtes du Congo.

La livraison du Tango devrait avoir lieu dans la seconde moitié du mois d'août 2022.

Le Tango, une usine flottante de GNL, était initialement loué à la société argentine YPF. Toutefois, le contrat a été annulé par YPF en 2020, alors que les prix du gaz étaient relativement bas. En raison de la résiliation du contrat, Exmar a reçu un paiement substantiel de 150 millions de dollars de YPF. Il peut conserver cette compensation si un nouveau client est trouvé.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Mise à jour boursière: Bruxelles démarre en hausse

(ABM FN) La bourse de Bruxelles a débuté en hausse lundi. Peu après l'ouverture du marché, le Bel20 progressait de 0,8 pour cent pour atteindre 3.790,92 points. 

Dans l'indice principal, il n'y a pas de baisse. Umicore prend la tête avec un gain de 2,0 pour cent, tandis que KBC limite sa progression à 0,5 pour cent.

Cofinimmo a acheté un centre de soins résidentiels en Allemagne. L'action gagne 0,8 pour cent.

Dans le BelMid, les yeux sont rivés sur Mithra. La biotech liégeoise a annoncé l'approbation de Haloette par la FDA américaine, mais aussi qu'elle a bouclé un nouveau financement de 100 millions d'euros. Il n'y a pas encore de cours pour l'action.

Pendant ce temps, Melexis prend la tête avec un gain de 1,4 pour cent. Recticel baisse de 0,5 pour cent.

Dans le BelSmall, l'attention se porte sur Exmar, qui a annoncé vendredi la vente du FLNG Tango à Eni. La FSMA a suspendu la négociation de l'action vendredi après-midi, mais l'a reprise ce matin. L'action s'envole de 31 pour cent.

En outre, Unifiedpost progresse de 1,6 pour cent et Nyxoah chute de 1,6 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Mithra obtient de nouveaux financements

(ABM FN) Mithra a obtenu 100 millions d’euros de financement de la part d’investisseurs existants et en a profité pour racheté plus de 34 millions d’euros d’obligations convertibles. C’est ce qu’a annoncé la biotech liégeoise lundi matin. 

“Nous sommes ravis de la signature de ce financement qui démontre notre capacité à conclure avec succès une nouvelle opération de financement importante à des conditions favorables malgré la volatilité actuelle des marchés financiers”, commente le directeur financier Christophe Maréchal dans un communiqué. 

Les financements ont été levé via une convention de prêts convertibles avec des fonds gérés par Highbridge Capital Management et par Whitebox Advisors. 

Le nouveau prêt a un durée de 3 ans, et comprend trois tranches. La première tranche est de 50 millions d’euros, et les deux suivantes de 25 millions chacune. L’intérêt est de 7,50 pour cent.

Ce financement permet, entre autres, de racheter pour 34,1 millions d’euros d’anciennes obligations, qui arrivaient à échéance en 2025. 

Mithra estime ainsi renforcer ses moyens financiers afin de pouvoir poursuivre les priorités stratégiques à court terme, à savoir l'obtention d'un partenariat de licence externe pour Donesta. Selon le CFO, ce partenariat devrait être signé pour la fin de cette année, au plus tard. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Le Bel20 attendu en hausse

(ABM FN) La bourse de Bruxelles devrait commencer la séance de lundi en hausse après la reprise sur Wall Street vendredi soir. Les contrats à terme sur l'indice Euro Stoxx 50 indiquaient un gain d'un demi pour cent environ une heure avant l’ouverture du marché.

Vendredi après-midi, les investisseurs ont réagit positivement au rapport sur l'emploi américain. 

La croissance de l'emploi en juillet semble avoir dépassé toutes les attentes et Wall Street a changé de couleur. L’idée que la Réserve fédérale allait ralentir sa politique agressive en matière de taux, en raison des craintes de récession, a été immédiatement écartée. Or c’est justement cette idée qui a soutenu le rally ces dernières semaines. Le rendement des obligations d'État américaines à 10 ans a augmenté de 15 points de base pour atteindre 2,83 pour cent après la publication des chiffres. 

Wall Street a toutefois réussi à neutraliser en grande partie les fortes pertes d'ouverture, et l'indice S&P 500 a limité sa perte à 0,16 pour cent à la clôture. L’indice regroupant les valeurs technologiques, le Nasdaq, sensible au taux, a chuté d'un demi pour cent et le Bel20 a perdu 0,3 pour cent pour atteindre une position de clôture de 3.763 points. 

Les données du département américain du travail ont montré que le nombre d'emplois aux États-Unis a augmenté de 528.000 en juillet, ce qui est considérablement plus que la croissance de 258.000 emplois que le marché attendait. Le taux de chômage est passé de 3,6 à 3,5 pour cent. Le salaire horaire moyen a augmenté de 5,2 pour cent en glissement annuel, tandis que le taux d'emploi s'est établi à 62,1 pour cent.

Naeem Aslam, l’analyste de marché chez AvaTrade, a parlé de chiffres étonnants. “Le marché du travail est robuste et cela signifie qu'il n'y a aucun obstacle pour la Fed à poursuivre une politique monétaire encore plus agressive”, estime-t-il. Les hausses de taux sont considérées comme nécessaires pour juguler l'inflation excessivement élevée. 

Mercredi, le taux d'inflation américain pour juillet sera annoncé. En juin, l'augmentation des prix à la consommation en glissement annuel était encore de 9,1 pour cent. L'inflation aux États-Unis en juin a été stimulée, entre autres, par une forte augmentation des prix de l'énergie due à la guerre en Ukraine, mais ceux-ci ont subi une pression considérable ces dernières semaines.

Les contrats à terme de septembre pour un baril de pétrole brut West Texas Intermediate ont clôturé vendredi à New York proche de l’équilibre, à 88,53 dollars. En juin, ce contrat à terme encore culminé au-dessus des 120 dollars.

Le taux de change euro/dollar était de 1,0185 ce matin. Vendredi, avant le rapport sur l'emploi, la paire de devises s'échangeait encore à 1,0235. 

En Asie, il y a eu peu de mouvement sur les marchés boursiers ce matin, à l'exception de l'indice Hang Seng à Hong Kong qui a perdu 0,75 pour cent. Les géants de la technologie, Alibaba et Tencent, en particulier, en sont responsables, avec des pertes respectives de 4 et 2 pour cent.

Nouvelles des entreprises

Exmar a annoncé vendredi la vente du le FLNG Tango à la société italienne Eni. La valeur de la transaction se situe entre 572 et 694 millions de dollars, en fonction des performances du Tango au cours de ses six premiers mois sur le site. Dans le cadre du projet, Eni et Exmar ont également convenu d'un affrètement de 10 ans pour une unité de stockage flottante, appelée FSU, qui sera basée sur la conversion d'un méthanier.
 
Mithra a reçu l'approbation du régulateur américain FDA pour la demande abrégée de nouveau médicament pour l'anneau contraceptif Haloette, une version générique du Nuvaring.

Cofinimmo a signé un accord pour acquérir un centre de soins résidentiels en Allemagne. Le budget d'investissement est d'environ 18 millions d'euros.

Clôture sur Wall Street

L'indice S&P 500 a baissé vendredi de 0,2 pour cent à 4.145,14 points, l'indice Dow Jones a gagné 0,2 pour cent à 32.803,47 points et le Nasdaq a clôturé en baisse de 0,5 pour cent à 12.657,55 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Mithra obtient l'approbation de la FDA pour Haloette

(ABM FN) Mithra a reçu l'approbation du régulateur américain FDA la demande abrégée de nouveau médicament pour l'anneau contraceptif Haloette, une version générique du Nuvaring. C’est ce qu’a annoncé la biotech liégeoise lundi matin.

Mayne Pharma, partenaire de Mithra aux États-Unis, prévoit de mettre l'anneau sur le marché au début de 2023.

Le PDG de Mithra Women's Health, Leon Van Rompay parle d'une étape importante. Pour cela, Mayne verse 6 millions d'euros à Mithra et 1,6 million d'euros supplémentaires suivront le lancement commercial.

Mithra produira le contraceptif Haloette dans son usine en Belgique pour Mayne.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Programme boursier

(ABM FN) Voici les points principaux de l'agenda financier belge jusqu'au lundi 15 août 2022.

LUNDI 08 AOÛT 2022

-  Aucun point à l’ordre du jour.

MARDI 09 AOÛT 2022

07:00 Azelis - Résultats semestriels

MERCREDI 10 AOÛT 2022

10:00 Ageas - Résultats semestriels

JEUDI 11 AOÛT 2022

07:00 KBC - Résultats semestriels
18:00 Jensen-Group - Résultats semestriels

VENDREDI 12 AOÛT 2022

07:00 Unifiedpost - Résultats semestriels
18:00 Lotus Bakeries - Résultats semestriels

LUNDI 15 AOÛT 2022

-  Aucun point à l’ordre du jour.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Redactie ABM Financial News
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20