Cofinimmo réalise de nouvelles transactions immobilières

(ABM FN)Cofinimmo a réalisé plusieurs acquisitions immobilières en Espagne et en Allemagne. C’est ce qu’a annoncé le développeur belge vendredi soir.

Cofinimmo va construire un nouveau centre de soins résidentiels sur un terrain acquis précédemment à Tomares, dans la Communauté autonome d'Andalousie. Le budget d'investissement est d'environ 13 millions d'euros. 

Le site a été pré-loué à Grupo Reifs, le principal opérateur de soins en Andalousie pour les 30 prochaines années, explique le communiqué de presse.

Le bâtiment aura une superficie totale d'environ 8.400 mètres carrés et offrira 180 lits. L'achèvement du centre de soins résidentiels est prévu pour le troisième trimestre de 2024.

Cofinimmo a également signé des accords pour l'acquisition de deux sites de soins en Allemagne. Le premier site est situé dans le Schleswig-Holstein, le second en Rhénanie-du-Nord-Westphalie. L'investissement pour l'ensemble des deux sites s'élève à environ 23 millions d'euros, droits de mutation et travaux compris. Les deux actifs sont actuellement en exploitation et sont gérés par le groupe Korian.

Les loyers seront indexés sur l'indice allemand des prix à la consommation et le rendement locatif brut sera d'environ 4,5 pour cent. La durée du bail est de 15 ans.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Redactie ABM Financial News

La semaine en bourse: Bruxelles en légère hausse

Nouvelle semaine volatile à la bourse de Bruxelles, où le Bel20 affiche un gain hebdomadaire de 0,60 pour cent à 3.708 points.

Alors que le premier semestre est désormais derrière nous, "c'est un très, très mauvais début d’année que l’on vient de connaître", résume le stratégiste Vincent Juvyns de JPMorgan, et ce alors que l'indice principal de Bruxelles a perdu 14 pour cent sur la période.

Juvyns remarque qu’il est particulièrement frappant de voir que les marchés actions et obligations ont été tous deux sous pression. Selon l’expert, il faut remonter à 1969 pour retrouver un tel scénario.

"La hausse des prix, les perspectives économiques pessimistes et la faible confiance des consommateurs entraînent un grand scepticisme sur les marchés boursiers", fait remarquer Salah Bouhmidi, analyste de marché chez IG.

"Les bénéfices des entreprises sont actuellement bons, voire remarquablement bons, mais il est peu probable que cela continue", prévient pour sa part Joost van Leenders, stratège en investissement de Van Lanschot Kempen.

Alors que la saison des résultats du premier semestre va vraiment commencer à la mi-juillet, une croissance des bénéfices d'environ 10 pour cent est attendue aux États-Unis et en Europe pour l’ensemble de l’année. Pour 2023, on prévoit une hausse similaire pour les Etats-Unis, et de 6,5 pour cent en Europe.

Selon Joost van Leenders, "s'il y a une récession, ce qui est certainement possible, alors les bénéfices des entreprises vont baisser".

Et si les récentes pertes des marchés actions suggèrent que le marché intègre un tel scénario, Van Leenders estime qu’une récession n’est pas encore totalement prise en compte.

Du côté des indicateurs macro-économiques publiés cette semaine, les données des directeurs d'achat ont laissé voir un ralentissement de la croissance industrielle dans la zone euro, là où en Chine, l'industrie a renoué avec la croissance.

L'économiste Chris Williamson de Markit note que pour la première fois depuis deux ans, l'indice de production dans la zone euro est ressorti en légère baisse. En fonction des secteurs, les clients sont de plus en plus prudents, fait remarquer Williamson.

Tous les regards portés vers l'inflation

Cette semaine, une grande attention a été portée sur l'inflation des prix de base des États-Unis. L'indice PCE a augmenté de 0,3 pour cent en mai par rapport au mois précédent. Sur une base annuelle, cette même inflation de base atteint 4,7 pour cent, contre 4,8 pour cent attendus et en baisse par rapport à 4,9 pour cent du mois d’avril.

La Réserve fédérale considère cet indice des prix de base comme la plus importante mesure de l'inflation et un guide pour sa politique monétaire.

De notre côté de l’Atlantique, en juin, les prix à la consommation en Allemagne sont ressortis non seulement en baisse en glissement mensuel mais aussi inférieurs aux attentes.

Le taux d'inflation en glissement annuel a atteint 7,6 pour cent contre 7,9 pour cent en mai. Les économistes consultés à l'avance avaient tablé sur une inflation de 8 pour cent en juin.

Economiste chez ING, Carsten Brzeski, retient que les mesures de soutien économique ont freiné l'inflation en Allemagne.

"Ce n'est pas (encore) un tournant, mais plutôt la preuve que ce sont actuellement les gouvernements et non les Banques centrales qui peuvent réduire l'inflation", a résumé dans ce sens Brzeski.

Un avis que partage Bernard Keppenne, économiste en chef de CBC Banque, qui parle "d'une baisse artificielle".

En revanche, les prix ont continué d’augmenter en Belgique, avec une inflation qui a atteint 9,65 pour cent en juin, un record depuis octobre 1982.

Même scénario pour l'ensemble de la zone euro, où l'inflation a atteint 8,6 pour cent en juin, contre 8,1 pour cent un mois plus tôt. L'inflation de base, mesure clé pour la BCE, s'est elle établie à 3,7 pour cent, contre 3,9 pour cent en mai.

Sur le marché des changes, accusant un repli hebdomadaire de 1,6 pour cent, l’euro s'échangeait à 1,041 dollar vendredi.

Sur le front pétrolier, le baril de West Texas Intermediate (WTI) américain pour livraison en août a gagné moins de 2 pour cent sur la semaine sous les 108 dollars.

Cette semaine, l’OPEP+ a décidé d'augmenter sa production de pétrole en août, au même rythme qu'en juillet. Menée par l'Arabie saoudite, elle a annoncé une augmentation quotidienne de 648.000 barils en août.

Actions en hausse et en baisse

A la bourse de Bruxelles, Fagron a connu une semaine difficile, alors que les investisseurs ont appris mardi que le fournisseur de produits pour pharmacies avait reçu le 14 juin un avertissement du régulateur américain Food and Drug Administration. Cet avertissement vient après l’inspection d'une installation de reconditionnement de Fagron dans le Minnesota au en novembre 2021. Entre autres, la FDA n’a pas été satisfaite du reconditionnement correct des ingrédients pharmaceutiques, susceptible de créer par exemple, un risque de contamination croisée. Si dans l’ensemble, les analystes estiment que la correction de 12 pour cent de l’action cette semaine est exagérée, il parait clair à leurs yeux que Fagron doit s'atteler sérieusement à résoudre les problèmes de l'usine de reconditionnement du Minnesota.

TINC a annoncé trois investissements cette semaine, pour un montant total de 48 millions d'euros. Selon Kepler Cheuvreux, l'investisseur en infrastructure devra lever des capitaux à court terme pour pouvoir financer tous les investissements. L’action affiche un gain hebdomadaire de 2,3 pour cent.

Fournisseur mondial majeur de services d'innovation dans les secteurs de la chimie de spécialité et de l’alimentaire, Azelis a également annoncé une série d'acquisitions, tandis que Jefferies a commencé à suivre l'action avec une recommandation "à conserver" et un objectif de cours de 22,00 euros. Le bureau d’étude voit plus d'opportunités pour le pair sectoriel néerlandais IMCD que pour Azelis. L’action a gagné 1 pour cent cette semaine.

Cette semaine a par ailleurs été synonyme de première cotation pour DEME, comme décidé et annoncé par sa société mère CFE à la fin de l'année dernière. DEME, qui regroupe les activités marines de l’ancien de sa maison mère, a clôturé la semaine à 106,2 euros, contre un premier cours de 107 euros jeudi. CFE a lui chuté de plus de 90 pour cent. Tom Simonts, économiste à la KBC, avait prévu une telle volatilité. Vendredi, KBC Securities a placé les deux actions sur la liste d'achat avec des objectifs de prix de 123 et 15 euros respectivement.

De son côté, Proximus a cédé 0,6 pour cent sur la semaine à 14,00 euros. L’opérateur a annoncé vendredi que l'introduction en bourse de sa filiale américaine TeleSign n'était plus d'actualité. Si la nouvelle n’étonne guère du côté des analystes d’ING, KBC Securities a abaissé l'objectif de cours de 20,00 à 18,00 euros, avec une recommandation "à conserver" inchangée.

Au rayon des gagnants de la semaine, Lotus Bakeries a notamment gagné 3,3 pour cent, là où Home Invest s’est adjugé 4,5 pour cent. VGP et Aperam comptent parmi les perdants de la semaine, avec des replis respectifs de 8 et 9 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Matthieu Hellin

Le Bel20 débute juillet en hausse, chute des taux d’intérêt

(ABM FN) La bourse de Bruxelles a clôturé en hausse la séance de ce vendredi, à l’image du Bel20 qui a gagné 0,7 pour cent, de justesse au-dessus des 3.700 points.

Un peu comme ailleurs en Europe, la séance fut hésitante à Bruxelles, alors que l’inflation européenne était à l’ordre du jour. La première estimation publiée par Eurostat a fait part d’une nouvelle poussée inflationniste en juin, de 8,6% en glissement annuel, contre 8,1 pour cent en mai et de 8,4 attendu par les prévisionnistes.

Plus globalement, le Bel20 a vécu une nouvelle semaine volatile. Dans un entretien accordé à ABM Financial News, Erik Joly, économiste chez AMB Amro, souligne que bien évidemment, les craintes inflationnistes continuent de dicter la tendance sur les marchés.

"En outre, il s’avère qu’aux Etats-Unis, le consommateur aurait tendance à moins dépenser, ce qui constitue un signal supplémentaire d’une potentielle récession à venir".

Alors qu'un tel scénario n’est pas retenu pour le moment par l’économiste, Erik Joly estime cependant que "si les consommateurs US devaient continuer à moins dépenser, avec en parallèle, une poursuite de la hausse des prix de l’énergie, alors, le risque de récession est réel".

Erik Joly retient à ce titre que Jerome Powell, le chef de la Fed américaine, a dit cette semaine qu’il ne sera pas si aisé d’éviter une récession, "ce qui n’a probablement pas échappé aux investisseurs".

En marge des craintes croissantes de récession justement, on notera que les rendements souverains ont encore reculé ce vendredi. Le dix ans belge a ainsi chuté de 30 points de base par rapport à ses plus hauts de la journée à 1,88 pour cent.

Selon Bernard Keppenne de CBC Banque, "les risques de récession poussent visiblement les investisseurs à revenir vers les valeurs refuges comme les emprunts d'Etat, ce qui fait de facto baisser les rendements".

"Qui dit risque de récession, dit également perspective d’une baisse de l’inflation", ajoute l’économiste.

"Partant, cette perspective relâche un peu la pression sur les Banques centrales, susceptibles d’être moins agressives que prévu, avec in fine, une baisse de la tension sur les taux", explique-t-il.

Un avis partagé par Erik Joly, qui souligne que l’hiver risque d’être chaud pour l’économie européenne si la Russie devait couper totalement le robinet du gaz.

"Les investisseurs anticipent peut-être que la production va baisser fortement en Allemagne à cause des restrictions énergétiques, et ce alors qu’en France, les patrons de TotalEnergies, d'EDF et Engie ont exhorté les Français à réduire leur consommation face au risque de pénurie et de flambée des prix cet hiver ", confie-t-il.

Du côté du pétrole et des devises, le Brent gagnait 1,8 pour cent à 111 dollars à la clôture européenne, tandis que l’euro chutait de 0,7 pour cent face au billet vert sous les 1,04 dollar.

Action en hausse et en baisse

Au sein de l’indice principal, Elia a signé la plus forte hausse du jour avec un gain supérieur à 4 pour cent, suivi par Colruyt qui a pris près de 4 pour cent.

Proximus a cédé pour sa part 0,3 pour cent à 14,00 euros, alors que l’opérateur a annoncé que l'introduction en bourse de sa filiale américain TeleSign n'était plus d'actualité. Si la nouvelle n’étonne pas du côté des analystes d’ING, KBC Securities a abaissé l'objectif de cours de 20,00 à 18,00 euros, avec une recommandation Conserver inchangée.

En bas de tableau, Umicore et KBC ont fermé la marche, perdant respectivement 3,4 pour cent et 1,4 pour cent.

Dans le BelMid, mention spéciale à Home Invest qui s’adjuge 5,5 pour cent.

Xior a gagné pour sa part 1,9 pour cent, et ce alors qu’ING a mis l'action de l’entreprise active dans le segment du logement étudiant sur sa liste d'achat.

Du côté des baisses notables, Melexis a perdu plus de 4 pour cent. Le secteur des composants électroniques s’est trouvé sous pression également à la bourse d’Amsterdam, et ce après des informations selon lesquelles les principaux clients de TSMC réduisent leurs commandes. Les perspectives de Micron Technology se sont également révélées décevantes hier soir.

A noter également les replis de plus de 4 pour cent de Mithra et d’Econocom.

Suite à la scission de DEME avec CFE, KBC Securities a donné des recommandations d'achat pour les deux valeurs ce vendredi, avec des objectifs de cours respectifs de 123 et 15 euros. CFE a gagné 2,4 pour cent et DEME, introduite hier en bourse, 1,1 pour cent.

Parmi les plus petites actions, UnifiedPost a gagné 6,1 pour cent, après la réalisation d'une transaction immobilière.

Nyxoah a chuté en revanche de 6,8 pour cent.

À noter encore que la FSMA a suspendu le cours de l'action Hyloris. Le groupe pharmaceutique a annoncé que la FDA avait envoyé une “Complete Response Letter” à propos de la demande de commercialisation du Maxigesic.

Wall Street

A la fermeture des bourses européennes, la tendance était à l'équilibre à New York.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Matthieu Hellin

Wall Street attendue en baisse

(ABM FN) Wall Street se dirige vers une ouverture en baisse ce vendredi. A une demi-heure de l’ouverture, les contrats à terme sur l'indice principal S&P 500 reculaient en effet de 0,4 pour cent. 

Le second semestre commence donc en mode mineur, et ce alors que le premier semestre s'est soldé par une perte de plus de 15 pour cent, soit la plus mauvaise performance semestrielle depuis 1970.

En toile de fond, les investisseurs restent focalisés sur la hausse continue de l’inflation, qui contraint les banques centrales à revenir sur des années de politiques accommodantes et à relever leurs taux à un rythme accéléré. Ce changement renforce les craintes d'un ralentissement de la croissance qui pourrait conduire à une récession.

"Nous voyons que les bases sont posées pour une récession", estime Seema Shah, analyste de marché chez Principal Global Investors. L’expert s'attend à une récession au début de l'année prochaine si le marché du travail, qui selon elle est encore fort, s'affaiblit.

"La guerre en Ukraine et l'incertitude quant à la production pétrolière future rendent difficile l'estimation de l'inflation, et donc d'une éventuelle récession", précise Shah.

"Les craintes sur les marchés boursiers ne semblent pas s'apaiser", relève pour sa part Susannah Streeter, analyste de marché chez Hargreaves Lansdown. "On craint que la Fed et d'autres banques centrales ne doivent accélérer les hausses de taux d'intérêt pour maîtriser la flambée des prix", déclare-t-elle.

Sur le plan macroéconomique, trois publications sont à l’ordre du jour ce vendredi aux Etats-Unis: deux indices des directeurs d'achat pour l'industrie en juin et les dépenses de construction en mai.

Sur le marché des changes, l’euro/dollar s'échange à 1,046, contre 1,047 ce matin et 1,048 à la clôture des bourses américaines hier soir.

Sur le front pétrolier, la tendance est à la hausse ce vendredi, le WTI pour livraison en août gagnant plus de 2 pour cent.

Actualités des entreprises

Micron Technology a signé des résultats en hausse au cours du dernier trimestre, mais les perspectives sont prudentes. L'action devrait chuter de 4,9 pour cent à l’ouverture.

En Europe, les fabricants de puces sont également sous pression. Outre les perspectives prudentes de Micron, les experts du marché pointent les rapports de la revue spécialisée Digitimes selon lesquels les principaux clients de TSMC réduiraient leurs commandes pour le semestre en cours.

SpaceX a reçu une autorisation de la Commission fédérale des communications pour commencer à connecter des avions, des bateaux et d'autres véhicules au service Internet Starlink.

L'action Kohl's perd pour sa part 11,7 pour cent en avant bourse, à la suite d'informations médiatiques selon lesquelles les négociations en vue de son acquisition par Franchise Group ont pris fin.

Clôture à Wall Street

L'indice principal S&P 500 a clôturé en baisse de 0,9 pour cent jeudi, à 3.785,38 points et l'indice Dow Jones de 0,8 pour cent à 30.775,43 points et le Nasdaq de 1,3 pour cent à 11.028,74 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Mise à jour boursière: le Bel20 en légère baisse

(ABM FN) La tendance reste fragile à la bourse de Bruxelles pour cette première séance de juillet. Vers 14 heures, le Bel20 se retrouvait à nouveau dans le rouge, cédant 0,1 pour cent à 3.678,61 points.

Au sein de l’indice principal, Colruyt fait course en tête avec un gain de 2,3 pour cent, suivi de Elia qui prend 2,2 pour cent. 

Proximus cède 1,7 pour cent. L’opérateur a annoncé que l'introduction en bourse de sa filiale américain TeleSign n'était plus d'actualité. Si la nouvelle n’étonne pas du côté des analystes d’ING, KBC Securities a abaissé l'objectif de cours de 20,00 à 18,00 euros, avec une recommandation Conserver inchangée.

Seules les actions Umicore et WDP font moins bien avec des pertes de plus de deux pour cent.

Dans le BelMid, mention spéciale à Home Invest qui s’adjuge près de 7 pour cent. Xior progresse de 0,7 pour cent, et ce alors qu’ING a mis l'action sur sa liste d'achat. 

Parmi les baisses notables, Melexis recule de 4,2 pour cent, alors que le secteur des composants électroniques se trouve également sous pression à la bourse d’Amsterdam, et ce après des informations selon lesquelles les principaux clients de TSMC réduisent leurs commandes. Les perspectives de Micron Technology se sont également révélées décevantes hier soir.

Mithra et Econocom perdent plus de 5 pour cent. 

Suite à la scission de DEME avec CFE, KBC Securities a donné des recommandations d'achat pour les deux valeurs ce vendredi, avec des objectifs de cours respectifs de 123 et 15 euros. En début d’après-midi, l’action CFE  progressait de 0,1 pour cent, et l’action DEME, introduite hier en bourse, de 3,8 pour cent. 

Parmi les plus petites actions, Greenyard gagne 2,1 pour cent, après la réalisation d'une transaction immobilière. Unifiedpost gagne aussi 2,5 pour cent.

Jensen-Group chute en revanche de 4,0 pour cent. 

À noter encore que la FSMA a suspendu le cours de l'action Hyloris. Le groupe pharmaceutique a annoncé que la FDA avait envoyé une “Complete Response Letter” à propos de la demande de commercialisation du Maxigesic. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Les bourses européennes en hausse à la mi-journée

(ABM FN) Les bourses européennes évoluaient dans le vert vendredi à la mi-journée.

Peu après 12h30 vendredi, l'indice principal STOXX Europe 600 progressait de 0,1 pour cent à 407,70 points, le DAX allemand de 0,4 pour cent à 12.837,48 points et le CAC 40 français de 0,5 pour cent à 5.952,40 points. Le FTSE 100 britannique était en hausse de 0,2 pour cent à 7.184,83 points.

Après une première semestre dramatique, les bourses ont ouvert en baisse ce matin, mais au cours de la matinée, les pertes étaient éliminées. Des problèmes tels que l'inflation tenace, la hausse des taux d'intérêt, la baisse de la confiance des consommateurs et les craintes de récession continuent néanmoins de dominer.

La bonne nouvelle aujourd'hui, selon Jim Reid, analyste de marché chez Deutsche Bank, est que le premier semestre est enfin terminé. Souvent, un mauvais premier semestre est suivi d'un meilleur second semestre.

"Mais avec de plus en plus d'avertissements sur l'imminence d'une récession, la direction qu'elle prendra cette fois-ci n'est pas très claire", prévient Reid.

Sur le plan macroéconomique, le marché a reçu une série d'indices des directeurs d'achat pour l'industrie. La croissance du secteur manufacturier de la zone euro a ralenti en juin. L'indice des directeurs d'achat pour l'industrie est passé de 54,6 à 52,1. Il s'agit du score le plus bas depuis 22 mois.

Chris Williamson, économiste chez Markit, a souligné que l'indice de production indique même une légère contraction. C'est la première fois en deux ans, a-t-il souligné. Selon le secteur, les clients sont de plus en plus prudents, a déclaré Williamson. 

Les prix à la consommation dans la zone euro ont augmenté de 8,6 pour cent en juin, après une hausse de 8,1 pour cent en mai et de 7,4 pour cent en avril.

L'euro/dollar s'échangeait à 1,0463. En début de journée, la paire de devises évoluait encore à 1,0479 et à 1,0482, lors de la clôture des bourses américaines jeudi.

Le pétrole a augmenté de 1,4 pour cent vendredi.

Actualités des entreprises

Zumtobel a vu ses revenus et ses bénéfices augmenter plus rapidement que prévu au cours du dernier exercice brisé. L'entreprise autrichienne d'éclairage était est en hausse de 0,4 pour cent.

Boskalis considère que l'offre de HAL "n'est pas déraisonnable d'un point de vue financier", mais la juge "insuffisamment convaincante" pour la recommander aux actionnaires. Le mercredi 24 août, l'entreprise de dragage organise une réunion extraordinaire des actionnaires pour discuter de l'offre publique d'achat de Boskalis par HAL. L'action Boskalis se traite à l'équilibre.

Sodexo a réitéré vendredi ses prévisions pour l'ensemble de l'exercice financier après la publication de solides chiffres trimestriels. L'action augmente de 2,6 pour cent.

L'action Julius Baer progresse de 0,9 pour cent, après que le groupe suisse de banque privée a accepté un règlement de 105 millions d'euros dans le cadre d'un procès remontant à plus de dix ans et portant sur des centaines de millions d'euros.

Contrats à terme sur Wall Street 

Les bourses américaines ouvriront en légère baisse vendredi. Les contrats à terme sur l'indice S&P 500 sont en baisse de 0,1 pour cent.

L'indice principal S&P 500 a clôturé en baisse de 0,9 pour cent jeudi, à 3.785,38 points. L'indice Dow Jones a terminé en baisse de 0,8 pour cent à 30.775,43 points et la bourse technologique Nasdaq a chuté de 1,3 pour cent à 11.028,74 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Mise à jour boursière: un léger rebond pour le Bel20

(ABM FN) La bourse de Bruxelles a réussi à retrouver le chemin de la hausse vendredi matin, malgré une ouverture dans le rouge. Vers la fin de la matinée, le Bel20 était en hausse de 0,5 pour cent à 3.700,37 points. 

“Les bourses ont clôturé le premier semestre en forte correction et les perspectives restent moroses alors que les signes de ralentissement s’accumulent”, explique Bernard Keppenne, économiste en chef de CBC Banque. 

Si l'on s'attend à peu de répit pour le second semestre, Jim Reid, économiste à la Deutsche Bank,  souligne que, souvent, un mauvais premier semestre est suivi d'un meilleur second. 

“Mais avec de plus en plus d'avertissements sur l'imminence d'une récession, la direction qu'elle prendra cette fois-ci n'est pas très claire”, prévient Reid.

Ce matin, les investisseurs se sont principalement intéressés à l'évolution de l'industrie manufacturière. Les données des directeurs d'achat indiquent un ralentissement de la croissance de l'industrie manufacturière dans la zone euro, tandis qu'en Chine, l'industrie renoue avec la croissance. Cet après-midi, les chiffres des États-Unis suivent.

L'économiste Chris Williamson de Markit explique que l'indice de production dans la zone euro indique même une légère contraction, pour la première fois en deux ans. Selon le secteur, les clients sont de plus en plus prudents, ajoute Williamson. 

L'euro/dollar s’échangeait à 1,0453.

Actions en hausse et en baisse

Dans l'indice principal, Colruyt est en tête avec un gain de 2,9 pour cent, suivi de Sofina avec une augmentation de 2,7 pour cent. 

Proximus, par contre, cède 2,3 pour cent. La société de télécommunications a annoncé que l'introduction en bourse de TeleSign n'était plus d'actualité. Pas de grande surprise, selon ING. KBC Securities a abaissé l'objectif de cours de 20,00 à 18,00 euros, avec une recommandation Conserver inchangée. 

Dans le BelMid, Xior s’adjuge 3,5 pour cent, après qu'ING ait mis l'action sur la liste d'achat. 

Melexis est en baisse de 3,7 pour cent. Aussi à Amsterdam, le secteur des puces est sous pression, après des informations selon lesquelles les principaux clients de TSMC réduisent leurs commandes. Les perspectives de Micron Technology ont également été décevantes hier soir.

Econocom perd aussi 4,0 pour cent.

KBC Securities a donné des recommandations d'achat pour DEME et CFE vendredi, avec des objectifs de cours de 123 et 15 euros, après que DEME ait reçu une cotation boursière séparée jeudi. Le titre CFE chute encore de 1,6 pour cent, tandis que l’action DEME progresse de 3,9 pour cent. 

Parmi les plus petites actions, Greenyard augmente de 3,2 pour cent, après la réalisation d'une transaction immobilière. 

Jensen-Group chute de 4,0 pour cent. 

La FSMA a suspendu le cours de l'action Hyloris. Le groupe pharmaceutique a annoncé que la FDA avait envoyé une Complete Response Letter à propos de la demande de commercialisation du Maxigesic. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Analyse boursière: KBC Securities abaisse l'objectif de cours pour Proximus

(ABM FN) KBC Securities a abaissé vendredi l'objectif de cours pour Proximus de 20,00 à 18,00 euros avec une recommandation Conserver inchangée. 

Proximus a annoncé ce matin que l'introduction en bourse de sa filiale TeleSign a été annulée, les conditions suspensives habituelles n'ayant pas été remplies.

La forte volatilité des marchés boursiers et les circonstances macroéconomiques difficiles ont également joué un rôle, pense KBC Securities.

L'action Proximus chutait de 1,8 pour cent vendredi matin à 13,81 euros. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Analyse boursière: KBC Securities à l’achat sur DEME et CFE

(ABM FN) KBC Securities a émis des recommandations d'achat pour DEME et CFE vendredi, avec des objectifs de cours de 123 et 15 euros, après que DEME ait reçu une cotation boursière séparée jeudi. 

Selon KBC Securities, la faible valorisation actuelle du nouveau CFE est injustifiée. Hier, les actions de CFE ont chuté de plus de 20 pour cent, ce qui, selon la banque, est dû aux ventes excessives des grands fonds. Selon KBC Securities, cela offre donc une opportunité d'achat. 

DEME, en tant que fournisseur de solutions maritimes, possède un historique, une flotte et une part de marché qui lui permettront de maintenir sa position favorable, pense KBC Securities. 

L'action CFE chutait à nouveau de 1,0 pour cent vendredi à 8,17 euros. L'action DEME, quant à elle, progressait de 4,8 pour cent à 110,00 euros. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Analyse boursière: ING place Xior sur sa liste d'achat

(ABM FN) ING a relevé la recommandation pour Xior de Conserver à Acheter et l'objectif de cours à la hausse, de 51,00 à 57,00 euros. C'est ce qu'a révélé vendredi un rapport de l'analyste Francesca Ferragina.

Le nouveau prix cible offre un potentiel de hausse de près de 40 pour cent.

Ferragina est positif quant à l'acquisition de Basecamp. "Une transaction transformationnelle qui fera passer l'entreprise au niveau supérieur", estime l'analyste. 

Toutefois, le ratio d'endettement passera à 52 pour cent à la fin de 2022, mais cela est également logique, compte tenu de la taille de la transaction. 

Quelques petits désinvestissements pourraient aider, estime Ferragina, mais elle n'exclut pas une augmentation de capital, et s'attend donc à une certaine pression sur le titre.

Selon l'analyste, l'action reste toutefois intéressante, notamment en raison de la pénurie structurelle de logements étudiants. 

L'action Xior était en hausse de 3,7 pour cent vendredi matin à 43,10 euros.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

La FDA demande des informations complémentaires à Hyloris

(ABM FN) Hyloris Pharmaceuticals a reçu une dite Complete Response Letter du régulateur américain Food and Drug Administration concernant la demande de mise sur le marché du Maxigesic. C’est ce qu’a annoncé le laboratoire pharmaceutique vendredi. 

La FDA a des questions sur une seule partie, souligne Hyloris. "Le travail supplémentaire demandé par la FDA est bien dans les paramètres de notre budget de fonctionnement normal et sera achevé rapidement", affirme Stijn Van Rompay, PDG d'Hyloris, dans une explication.

La FSMA a suspendu le cours de l’action Hyloris dans l'attente du communiqué de presse. L'action était alors en baisse de 4,6 pour cent à 14,16 euros.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Analyse boursière: l'échec de l'entrée en bourse de TeleSign n'est pas une grande surprise

(ABM FN) L'annulation de l'entrée en bourse pour TeleSign n'est pas une surprise totale et n'entraînera donc pas une trop forte pression sur le cours de l'action Proximus. C'est ce qu'a déclaré ING après l'annonce de Proximus.

"Nous pensons que le marché avait déjà anticipé la nouvelle", estime l'analyste David Vagman, qui a souligné la forte baisse des cours des actions de croissance et des actioms technologiques au cours des derniers mois.

Selon Vagman, la grande question reste la mise en œuvre des plans "ambitieux" de TeleSign et le financement de ces plans.

Les besoins de financement de Telesign, compte tenu de ses plans de croissance, sont estimés à environ 90 millions de dollars, répartis sur la période 2022 à 2024. "Proximus envisagera plusieurs options pour le financer", a annoncé l'entreprise télécom.

ING pense que les 90 millions de dollars sont réalisables pour Proximus, "mais cela n'aide pas le flux de trésorerie disponible", alors que l'entreprise de télécommunications doit déjà investir massivement dans la fibre optique.

ING donne une recommandation Vendre pour Proximus avec un objectif de cours de 16,50 euros.

L'action Proximus perdait 1,7 pour cent vendredi matin à 13,83 euros.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Mise à jour boursière: Bruxelles ouvre en baisse

(ABM FN) La bourse de Bruxelles a commencé la séance boursière de vendredi. Peu après l'ouverture du marché, le Bel20 était en baisse de 0,6 pour cent à 3.660,84 points. 

Dans l'indice principal, Colruyt est en tête avec un gain de 0,5 pour cent, suivi par Elia avec une augmentation de 0,2 pour cent.

D'Ieteren et Proximus sont en queue du Bel20 avec des pertes respectives de 1,7 et 1,9 pour cent. La société de télécommunications a annoncé ce matin que l'introduction en bourse de TeleSign via un SPAC aux États-Unis n'aura pas lieu. 

Dans le BelMid, Recticel progresse de 1,4 pour cent. Azelis perd 2,3 pour cent, après l'annonce d'une nouvelle acquisition. 

Parmi les plus petites actions, Texaf gagne 0,6 pour cent. Unifiedpost perd 3,2 pour cent

DEME, un nouveau venu à la bourse, a poursuivi sa hausse de jeudi et progresse encore de 1,9 pour cent vendredi. CFE chute de 1,8 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Toujours pas de reprise en vue pour le Bel20

(ABM FN) La bourse de Bruxelles est attendue en baisse vendredi. Les contrats à terme sur l'indice Euro Stoxx 50 indiquaient une perte de près d'un demi pour cent une demi-heure avant l'ouverture. 

Jeudi, l'indice Bel20 a baissé de 1,2 pour cent, à 3.682,07 points, portant la perte mensuelle à 6,7 pour cent. Depuis le début de l'année 2022, l'indice principal de Bruxelles a perdu 14,6 pour cent.

Sur Wall Street, le S&P 500 a clôturé en baisse d'un peu moins d'un pour cent jeudi soir, portant la perte semestrielle à plus de 15 pour cent. Il s'agit du pire premier semestre depuis 1970. Pendant ce temps, les contrats à terme sur S&P affichent une baisse d'un pour cent ce matin. 

Les baisses historiques qui ont marqué les mémoires - à savoir en 1929, 1987, 2001 et 2008 - ont tous eu lieu à l'automne.

En 1970 également, le sentiment était dominé par une inflation excessive, alors que les investisseurs anticipaient une intervention forte de la Réserve fédérale. Au second semestre de cette année là, la perte a cependant été plus que compensée par un gain de 26,5 pour cent. 

Une grande attention a été accordée à l'inflation dite PCE aux États-Unis jeudi. Sur base annuelle, l'inflation sous-jacente s'est établie à 4,7  pour cent pour le mois de mai, contre 4,9 pour cent en avril. Là où les économistes avaient tablé sur 4,8 pour cent. La Réserve fédérale considère cet indice comme la plus importante mesure de l'inflation et un guide pour la politique monétaire.

Cependant, la baisse de l'inflation sous-jacente américaine n'a pas été exactement accueillie favorablement par le marché, remarque Andre Brouwers du The Investment Institute. "Il semble que les investisseurs commencent à se rendre compte que l'inflation est peut-être en train de baisser, mais que cela signifie aussi qu'une récession est à venir et que les bénéfices des entreprises vont baisser", pense Brouwers.

L'attention semble d'ailleurs s'être lentement déplacée du profond malaise lié à une inflation excessive vers les craintes de récession ces dernières semaines, et c'est dans ce domaine que les investisseurs américains ont reçu de mauvaises nouvelles jeudi.

Jeudi, la chaîne d'ameublement de luxe RH a prévenu que ses ventes devraient baisser de 5 pour cent en glissement annuel cette année. La chaîne d'ameublement a pointé du doigt l'augmentation rapide des taux d'intérêt hypothécaires, qui exerce une pression sur l'argent que les consommateurs peuvent dépenser pour leur ameublement. L'action a chuté de plus de 10 pour cent, entraînant dans sa chute des entreprises du secteur telles que Wayfair et Williams-Sonoma. 

"La combinaison d'un ralentissement de la croissance, d'une baisse des perspectives de bénéfices par action et d'un resserrement monétaire continu pèse toujours sur le sentiment des actions", conclut Adam Crisafulli, analyste chez Vital Knowledge.

En Asie ce matin, l'indice Nikkei est en baisse de près de deux pour cent, tandis que la bourse de Séoul est en baisse de 1,5 pour cent. Le marché boursier de Sydney, avec de nombreuses actions de matières premières et de banques, affiche une hausse modeste. 

Les contrats à terme sur le pétrole américain sont plus ou moins stables ce matin. Jeudi, les contrats à terme ont baissé de près de 4 pour cent à 105,76 dollars par baril. En raison d'une possible récession, les investisseurs prévoient une baisse de la demande, de sorte que l'or noir a perdu de son éclat ces dernières semaines.

Ce matin à 11 heures, le taux d'inflation de la zone euro pour le mois de juin sera publié. Les indices des directeurs d'achat pour l'industrie sont également à l'ordre du jour. Les chiffres de Markit ont déjà confirmé ce matin que l'industrie chinoise est de nouveau en croissance. Au Japon, il y a eu un ralentissement de la croissance.

Actualités des entreprises

Ackermans & van Haaren a conclu avec succès la vente de sa participation dans Manuchar à Lone Star Funds.

Intervest Offices & Warehouses a acheté un bâtiment logistique durable à Waalwijk et a ainsi étendu son portefeuille logistique aux Pays-Bas.

VGP a conclu un accord pour l'achat de 32 hectares de terrain le long de la Seine près de Rouen, où se trouvait autrefois une raffinerie de Petroplus.

Dans la revue médicale Nature Neuroscience, Onward Medical a démontré le potentiel de sa thérapie ARCIM pour restaurer le mouvement et la fonction des mains et des bras après une lésion de la moelle épinière. 

Clôture sur Wall Street

L'indice S&P 500 a reculé de 0,9 pour cent jeudi à 3.785,38 points, l'indice Dow Jones de 0,8 pour cent à 30.775,43 points et le Nasdaq de 1,3 pour cent à 11.028,74 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Greenyard conclut une transaction immobilière

(ABM FN) Greenyard a conclu la transaction de location et de cession-bail du site de Bree avec l'investisseur immobilier américain W.P. Carey. C'est ce qu'a annoncé le producteur de fruits et légumes de Sint-Katelijne-Waver vendredi. 

La transaction génère un produit de 89,9 millions d'euros après impôts. Greenyard utilisera cette somme en totalité pour rembourser ses dettes.

"La transaction ouvre un éventail de possibilités de financement. En plus de sauvegarder notre stabilité financière pour l'avenir, cela crée également une marge de croissance plus importante en accord avec les plans stratégiques de Greenyard", estime Geert Peeters, directeur financier de Greenyard.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Chainius prolonge son émission d'obligations

(ABM FN) Chainius Solutions a prolongé de trois mois son émission d'obligations via la plateforme belge de crowdlending BeeBonds. C'est ce qu'a annoncé la société vendredi matin.

"En raison des conditions de marché difficiles et du climat économique défavorable actuel, il semble que cela prenne plus de temps que prévu. Nos clients ont clairement fait savoir que notre dossier avait besoin de plus de temps pour être analysé, et nous les avons entendus", explique José Zurstrassen, président de Chainius

Chainius souhaite lever jusqu'à 5 millions d'euros pour financer, entre autres, l'acquisition d'une participation de 64,73 pour cent dans la société cotée Beluga. Elle lancera ensuite une offre obligatoire de 3,40 par action pour la participation restante.

Chainius veut ainsi faire entrer la plateforme de crypto-monnaie Bit4you sur la bourse.

Les obligations ont une durée de quatre ans, avec un rendement annuel brut de 8 pour cent et une prime supplémentaire de 4 pour cent à l'échéance. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Proximus voit l'IPO de TeleSign échouer

(ABM FN) La fusion entre la filiale de Proximus TeleSign et North Atlantic Acquisition n'aura pas lieu. C'est ce qu'a annoncé la société belge de télécommunications jeudi soir. 

L'opération a été abandonnée parce que les conditions nécessaires à sa réalisation, notamment le montant minimum de liquidités requis, n'ont pas été remplies au 30 juin, comme le prévoyait l'accord de fusion, a déclaré Proximus. 

Cela implique donc que l'introduction en bourse de TeleSign n'aura pas lieu, ajoute Proximus. "À la lumière des conditions actuelles du marché, nous pensons que le meilleur plan d'action pour Telesign est de rester une entreprise privée à court terme", estime Joe Burton, PDG de Telesign.

"Nous regrettons que les conditions du marché ne permettent pas la combinaison commerciale envisagée entre Telesign et NAAC, malgré la forte performance commerciale de Telesign au cours des derniers trimestres", ajoute Guillaume Boutin, PDG de Proximus. "Nous restons plus que jamais confiants dans la croissance future de Telesign", poursuit le dirigeant. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Azelis acquiert Chemical Partners

(ABM FN)  Azelis a acquis Chemical Partners, renforçant ainsi sa position en Afrique et au Moyen-Orient. C'est ce qu'a annoncé le distributeur belge de produits chimiques vendredi matin, sans donner de détails financiers. 

Chemical Partners est un distributeur indépendant de produits chimiques spécialisés qui occupe une position forte sur le marché des produits chimiques industriels, explique Azelis. 

Azelis rachète également les entités de Chempart Polymers au Liban et en Belgique.

L'acquisition devrait être finalisée au troisième trimestre de 2022.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Programme boursier

(ABM FN) Voici les points principaux de l'agenda financier belge jusqu'au vendredi 08 juillet 2022.

VENDREDI 01 JUILLET 2022

-  Aucun point à l’ordre du jour.

LUNDI 04 JUILLET 2022

-  Aucun point à l’ordre du jour.

MARDI 05 JUILLET 2022

-  Aucun point à l’ordre du jour.

MERCREDI 06 JUILLET 2022

-  Aucun point à l’ordre du jour.

JEUDI 07 JUILLET 2022

-  Aucun point à l’ordre du jour.

VENDREDI 08 JUILLET 2022

-  Aucun point à l’ordre du jour.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

VGP achète un terrain près de Rouen

(ABM FN) VGP a conclu un accord pour l'achat de 32 hectares de terrain le long de la Seine près de Rouen, où se trouvait autrefois une raffinerie Petroplus.

Le site sera réaménagé, ce qui correspond à l'expertise et à la stratégie de VGP. "En raison de la situation géopolitique incertaine et de l'augmentation des prix du transport, les entreprises recherchent de plus en plus un soutien local pour démarrer leurs activités", explique Jan van Geet, PDG de VGP.  

Le vendeur VALGO a passé les six dernières années à nettoyer le terrain et à traiter les déchets afin de pouvoir développer de nouvelles activités. Cela a nécessité plus d'un million d'heures et plus de 60 millions d'investissements, a déclaré le directeur général François Bouché.

Environ 15 hectares de terrain seront réaménagés pour des projets industriels et logistiques. Le développement doit contribuer à l'emploi et aux défis économiques et environnementaux de la région normande de Rouen.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Intervest élargit son portefeuille logistique aux Pays-Bas.

(ABM FN) Intervest Offices & Warehouses a acheté un bâtiment logistique durable à Waalwijk et élargit ainsi son portefeuille logistique aux Pays-Bas. C'est ce qu'a indiqué jeudi la société immobilière basée à Anvers.

La société a signé un accord d'achat pour l'acquisition d'un bâtiment industriel durable, qui est entièrement loué. 

Il s'agit d'une acquisition hors marché pour un montant total de 23 millions d'euros.

Le bâtiment 2019 comprend environ 16.500 mètres carrés d'espace commercial, dont 650 mètres carrés de bureaux, et est situé sur un terrain d'environ 21.000 mètres carrés.

Le segment logistique représente donc 70 pour cent du portefeuille immobilier total, dont 43 pour cent sont désormais situés aux Pays-Bas, selon Intervest. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Ackermans & van Haaren conclut la vente de la participation dans Manuchar

(ABM FN) Ackermans & van Haaren a conclu avec succès la vente de sa participation dans Manuchar à Lone Star Funds. La société holding l'a annoncé jeudi soir.

Le produit en espèces s'élève à 159 millions d'euros. Auparavant, la société holding avait annoncé un produit en espèces de 140 millions d'euros, soit une plus-value de 75 millions d'euros, mais elle avait également précisé que la détermination finale n'avait pas encore eu lieu. Au final, la plus-value s'élève à 97 millions d'euros. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Onward Medical publie dans une revue médicale

(ABM FN) Onward Medical a publié dans la revue médicale Nature Neuroscience le potentiel de sa thérapie ARCIM, qui permet de rétablir le mouvement et la fonction des mains et des bras après une lésion de la moelle épinière. C'est ce qu'a fait savoir l'entreprise de technologie médicale jeudi soir.

Dans la publication Nature Neuroscience, des chercheurs ont étudié une approche potentiellement plus efficace pour améliorer le contrôle moteur des membres supérieurs après une lésion de la moelle épinière. Cela s'est fait par le biais d'un système de neurostimulation implantable qui module la partie de la moelle épinière impliquée dans la régulation des fonctions de la main et du bras.

Les données précliniques ont montré qu'une stimulation électrique précise ciblant les segments pertinents de la moelle épinière améliorait l'activation et la force musculaires et permettait des mouvements plus efficaces de la main et du bras, selon Onward Medical, qui se prépare à lancer une autre thérapie, ARCEX, en 2023.

"Les conclusions de cette publication dans Nature Neuroscience suggèrent que la thérapie ARCIM implantée pourrait également jouer un rôle pour aider les personnes atteintes de lésions de la moelle épinière à retrouver la fonction de leur bras et de leur main", estime le PDG Dave Marver.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Le Bel20 chute fortement

(ABM FN) La bourse de Bruxelles a clôturé la dernière journée du mois de juin, et du premier semestre de cette année, en nette baisse. 

L’indice Bel20 a chuté de 1,6 pour cent ce jeudi, terminant à 3.667,71 points, portant ainsi la perte mensuelle à 6,2 pour cent. Depuis le début de l’année 2022, l’indice principal bruxellois a perdu 14,6 pour cent. 

Les conditions de marché ont été pour le moins difficiles depuis le début de l’année, nous explique Vincent Juvyns, stratège chez JPMorgan Asset Management. Suite au conflit en Ukraine, les pressions inflationnistes ont augmenté encore plus fortement qu’en début d’année, continue le stratège, ce qui a mené à l'annonce de resserrement monétaire par les banques centrales. 

“C’est un très très mauvais début d’année”, résume Juvyns. C’est d’autant plus marquant que tant les marchés d’actions que les marchés obligataires ont été sous pression. Il faut, selon Juvyns, remonter à 1969 pour retrouver un scénario aussi mauvais. 

Néanmoins, relativise le stratège, les marchés n’ont pas trop succombé à la nervosité, au vu des risques qui surplombent le marché. La chute s’est faite de manière ordonnée, estime Juvyns. Il n’y a pas eu de capitulation. 

Les marchés continueront, au deuxième semestre, d’être animés en mouvement par les mêmes thématiques, à savoir le pic d’inflation, l’impact de celle-ci sur les résultats des entreprises et l’évolution de la politique monétaire. 

La saison des résultats des entreprises devrait donner “le la” dans les prochaines semaines, estime Juvyns. Les investisseurs seront entre autres intéressés par les informations concernant les marges. 

Aujourd’hui, les investisseurs attendaient surtout les données sur l’inflation dite PCE américaine pour le mois de mai. L’inflation sous-jacente est ressortie à 0,3 pour cent sur base mensuelle, et à 4,7 pour cent sur base annuelle. Ainsi l’inflation a baissé légèrement plus fortement que prévu par les économistes, soit 4,8 pour cent.

Il est encore trop tôt pour dire que le pic d’inflation a été atteint, avertit Juvyns, qui prévoit que le pic sera atteint aux États-Unis dans le trimestre à venir. 

L’euro/dollar s’échangeait à 1,0463 à la clôture des marchés européens. Nomura prévoit que la parité monétaire entre les deux devises serait atteinte d’ici la fin du mois d’août. Parmi les raisons, les analystes nomment la hausse du risque de récession en Europe et la crise gazière qui semblent s’aggraver, ce qui mettrait la production industrielle sous pression. 

Actions en hausse et en baisse

Dans l'indice principal, le nombre de hausse était limité. Elia a terminé la journée en tête de l’indice principal avec un gain de 1,2  pour cent.  

VGP et KBC se sont vus lestés tous deux de 5,4 pour cent. Seule l’action Aperam a fait pire avec une perte de 8,7 pour cent. Bank of America a donné une recommandation Vendre, avec un objectif de cours diminué de moitié. 

Dans le BelMid, IBA a progressé de 4,0 pour cent. Le spécialiste de la protonthérapie va installer un système ProteusOne en Italie. Azelis a annoncé une nouvelle acquisition. L'action a chuté de 0,3 pour cent.

TINC, qui a annoncé un nouvel investissement pour la troisième fois cette semaine, a perdu 0,2 pour cent. Selon Kepler Cheuvreux, l'investisseur en infrastructures devra lever des capitaux frais à court terme. 

Avec une perte de 20,6 pour cent, CFE était la lanterne rouge du BelMid. Aujourd'hui, la filiale DEME a reçu une cotation boursière distincte. Le titre DEME s’est envolé de X pour cent pour sa première journée. CFE a également annoncé l'achat d'actions propres. Selon ING, cela pourrait réduire légèrement la pression sur l'action de la CFE. 

Parmi les plus petites actions, MDxHealth a gagné 5,5 pour cent. Unifiedpost a chuté de 5,3 pour cent.

Wall Street

À la clôture des marchés européens, les indices américains étaient également dans le rouge, avec une baisse de 0,8 pour cent pour le S&P500 et de 1,0 pour cent pour le Nasdaq. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Programme boursier

(ABM FN) Voici les points principaux de l'agenda financier belge jusqu'au vendredi 08 juillet 2022.

VENDREDI 01 JUILLET 2022

-  Aucun point à l’ordre du jour.

LUNDI 04 JUILLET 2022

-  Aucun point à l’ordre du jour.

MARDI 05 JUILLET 2022

-  Aucun point à l’ordre du jour.

MERCREDI 06 JUILLET 2022

-  Aucun point à l’ordre du jour.

JEUDI 07 JUILLET 2022

-  Aucun point à l’ordre du jour.

VENDREDI 08 JUILLET 2022

-  Aucun point à l’ordre du jour.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Wall Street attendu en baisse

(ABM FN) Les bourses américaines devraient ouvrir en baisse ce jeudi. Les craintes d'une nouvelle hausse des taux et d'une récession imminente continuent de peser sur le sentiment général.

Les contrats à terme sur l'indice principal S&P 500 étaient en baisse de 1,3 pour cent, moins d'une demi-heure avant l’ouverture. L’indice technologique Nasdaq ouvrirait également en baisse de 1,3 pour cent.

Les contrats à terme sont devenus légèrement moins négatifs après la publication d'un chiffre pour l'inflation sous-jacente, qui a montré une baisse en mai. La baisse de 4,9 à 4,7 pour cent a été légèrement plus forte que les 4,8 pour cent attendus par les économistes.

Les inquiétudes concernant le rythme auquel la Réserve fédérale augmentera les taux pour freiner l'inflation galopante dominent le marché cette année.

"Si tout reste inchangé, le premier semestre de cette année sera la pire année depuis 1970 pour le S&P500 en termes de rendement total", fait remarquer Henry Allen de Deutsche Bank.

À la fin du mois et du trimestre, les investisseurs institutionnels vont faire des modifications dans leur portefeuille, faisant bouger beaucoup d'argent entre les classes d'actifs, prévoit Jeffrey Halley d'OANDA. Ce qui pourrait fausser les signaux aujourd'hui, avertit l'analyste. 

Selon l'indicateur de JPMorgan, qui ne tient pas compte de la Chine, la confiance des consommateurs dans le monde est désormais à des niveaux que l'on ne connaît que lors des récessions économiques.

L'ampleur du choc de la confiance des consommateurs représente environ les trois quarts du choc de la crise financière mondiale de 2008 et 85 pour cent du choc initial de la pandémie du coronavirus.

Les demandes hebdomadaires de chômage ont enregistré une légère baisse jeudi. Ce n'était pas une surprise. Après l'ouverture, l’indice des directeurs d'achat pour la région de Chicago sera publié.

Le prix du pétrole a légèrement baissé, après une réunion de l'OPEP+, le cartel des pays exportateurs de pétrole, qui a décidé d'augmenter la production quotidienne en août de 648.000 barils, comme en juillet. Ces derniers mois, il était de 432.000.

Le baril de West Texas Intermediate pour le mois d'août était en baisse de 0,4 pour cent à 109,50 dollars et le baril de Brent pour le mois de septembre coûtait 112,37 dollars, soit une baisse de 0,4 pour cent.  

ADP a annoncé jeudi l’interruption temporaire de son rapport sur l'emploi et va ajuster sa méthodologie dans les mois à venir afin de développer un indice plus robuste pour le marché du travail américain. 

Les chercheurs prévoient de relancer leur rapport national sur l'emploi le 31 août, en collaboration avec le Digital Economy Lab de l'université de Stanford.

L'euro/dollar  s'échangeait à 1,0402 contre 1,0442 lors de la clôture des bourses américaines mercredi.

Actualités des entreprises

Acuity Brands a annoncé une forte augmentation de ses revenus et un bénéfice plus élevé que prévu pour le trimestre. Dans un commentaire, le PDG Neil Ashe a parlé d'une "performance solide et continue au cours du troisième trimestre". Le titre semble s’apprêter à ouvrir en hausse.

Constellations Brands a vu ses revenus et surtout son bénéfice d'exploitation augmenter au cours du dernier trimestre et a donc relevé ses perspectives. L’action devrait ouvrir en baisse de plus de 5 pour cent avant le début de la journée.

La PDG d'Aerojet Rocketdyne devrait l'emporter dans une bataille inhabituelle avec le président de la société, qui est un fournisseur de l'industrie de la défense. Les actionnaires semblent prêts à voter pour un conseil d'administration de huit personnes proposé par la PDG Eileen Drake. Le président, qui est en lutte acharnée avec la PDG, a fait une proposition différente.

Niantic licencie 8 pour cent de son personnel. Le fabricant du jeu Pokemon Go peine à développer un nouveau hit.

Clôture sur Wall Street

Wall Street a clôturé en légère baisse mercredi. L'indice S&P 500 a baissé de 0,1 pour cent à 3.818,83 points, l'indice Dow Jones a gagné 0,3 pour cent à 31.029,31 points et le Nasdaq a clôturé à 11.177,89 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Mise à jour boursière: Aperam entraîne le Bel20 dans sa chute

(ABM FN) La bourse de Bruxelles restait dans le rouge jeudi après-midi, dans l'attente d'un chiffre sur l'inflation américaine. Peu après 14 heures, le Bel20 chutait de 1,8 pour cent à 3.657,72 points.

Dans l'indice principal, Elia est en tête avec un gain de 2,5 pour cent, tandis qu'Aperam, après une recommandation Vendre de Bank of America, cède 8,0 pour cent.

Aedifica gagne 0,3 pour cent après un investissement en Finlande. Proximus, qui va étendre le déploiement de la fibre en Belgique, cède 1,1 pour cent. 

Dans le BelMid, IBA progresse de 2,4 pour cent. Le spécialiste de la protonthérapie va installer un système ProteusOne en Italie. Azelis a annoncé une nouvelle acquisition. L'action chute de 2,8 pour cent.

TINC, qui a annoncé un nouvel investissement pour la troisième fois cette semaine, perd 0,6 pour cent. Selon Kepler Cheuvreux, l'investisseur en infrastructures devra lever des capitaux frais à court terme. 

CFE, avec une perte de 23,7 pour cent, est en bas du tableau. Aujourd'hui, la filiale DEME a reçu une cotation boursière distincte. Le titre DEME s'envole de 11,5 pour cent.

CFE a également annoncé l'achat d'actions propres. Selon ING, cela pourrait réduire légèrement la pression sur l'action de la CFE. 

Parmi les plus petites actions, Onward progresse de 4,7 pour cent. Nyxoah chute de 4,5 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Analyse boursière: Bank of America donne une recommandation Vendre pour Aperam

(ABM FN) Bank of America a abaissé la recommandation pour Aperam d’Acheter à Sous-performer et l’objectif de cours de 58,00 à 25,00 euros. C'est ce qui ressort jeudi d'un rapport sectoriel par la banque américaine.

Les analystes ont abaissé leurs estimations pour les prix de l'acier en Europe en raison de l'affaiblissement des perspectives macroéconomiques. Ils comptent sur une augmentation des exportations chinoises, ce qui entraînera une pression sur les prix dans le monde entier.

"Les prix de l'énergie vont très probablement affecter la demande et le coût de la production nationale d'acier inoxydable", prévoit la banque.

Si le gaz est rationné, ce que Bank of America ne prévoit pas, ce sera catastrophique pour Aperam, préviennent les analystes.

L'action Aperam chutaient de 8,0 pour cent jeudi à 26,40 euros.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Les bourses européennes en baisse à la mi-journée

(ABM FN) Les bourses européennes étaient en baisse jeudi, alors que la volatilité reste bien présente sur le marché.

Vers 12h30 jeudi, l'indice principal STOXX Europe 600 perdait 1,8 pour cent à 405,93 points, le DAX allemand 2,4 pour cent à 12.690,85 points et le CAC 40 français 2,4 pour cent à 5.888,84 points. L'indice britannique FTSE chutait de 1,8 pour cent, à 7.178,18 points.

"Les pressions liées à l'inflation et à la récession continuent de flotter dans l'esprit des investisseurs", explique Justin Blekemolen, spécialiste des investissements chez Lynx.

Les ventes au détail allemandes ont augmenté de 0,6 pour cent en glissement mensuel en mai. Le taux de chômage du pays a fortement augmenté, principalement en raison de l'enregistrement des réfugiés en provenance d'Ukraine. En conséquence, le taux de chômage a atteint 5,3 pour cent, contre moins 4,9 pour cent en juin. Le taux de chômage de la zone euro s'est établi à 6,6 pour cent en mai, contre 6,7 pour cent en avril.

En France, l'inflation a atteint 5,8 pour cent en juin. En mai, le taux d'inflation annuel était de 5,2 pour cent. Le chiffre de juin était conforme aux prévisions anticipées. Cela ne s'applique pas au taux d'inflation mensuel de 0,7 pour cent. On s'attendait à ce qu'il soit de 1,0 pour cent.

Aux États-Unis, l'accent est mis cet après-midi sur l'inflation dit PCE, qui devrait atteindre 4,8 pour cent sur une base annuelle avec la variante de base, contre 4,9 pour cent en avril. La prévision mensuelle de l'inflation de base est de 0,4 pour cent, contre 0,3 pour cent le mois précédent.

En outre, les demandes hebdomadaires de chômage, estimées à 230.000, sont à l'agenda, tout comme l'indice des directeurs d'achat de Chicago pour juin.

Le pétrole est devenu plus cher jeudi. Le contrat à terme West Texas Intermediate pour livraison en août était hausse de 0,3 pour cent à 110 dollars, tandis que le contrat à terme Brent pour livraison en septembre était de 112 dollars, soit une augmentation de 0,4 pour cent. L'OPEP+ se réunit aujourd'hui.

L'euro/dollar s'échangeait à 1,0421. Au début de la séance boursière, la paire de devises évoluait à 1,0460 et à 1,0442 lors de clôture des bourses américaines mercredi.
 
Actualités des entreprises

Equinor a accepté de vendre à Shell 51 pour cent de sa participation dans le projet de développement en eau profonde North Platte, dans le golfe du Mexique. L'action Shell enregistre une perte de 0,1 pour cent, celle d'Equinor augmente de 0,2 por cent.

Sur les plus grandes bourses, la quasi-totalité des cours des principaux indices sont en baisse, à l'exception de l'action Thales à Paris, qui augmente de 1,7 pour cent.

Contrats à terme sur Wall Street 

Les bourses américaines devraient ouvrir en baisse jeudi. Les contrats à terme sur l'indice S&P 500 étaient en baisse de 1,4 pour cent.

L'indice principal S&P 500 a reculé de 0,1 pour cent mercredi, à 3.818,83 points mercredi, l'indice Dow Jones a gagné 0,3 pour cent à 31.029,31 points et le Nasdaq a clôturé à 11.177,89 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

L'Europe approuve l'acquisition d'Affidea par GBL

(ABM FN) La Commission européenne a approuvé l'acquisition d'Affidea par le Groupe Bruxelles Lambert. C'est ce qu'a annoncé l'institution européenne jeudi. 

L'acquisition a été annoncée en avril de cette année. GBL versera 1 milliard d'euros à B-FLEXION pour acquérir le fournisseur de services de diagnostic pour les soins de santé en Europe.

La Commission a conclu que l'acquisition envisagée ne poserait pas de problèmes de concurrence. 

Bon choix

Les analystes estiment que cette acquisition, la première dans le secteur de la santé, correspond parfaitement aux ambitions de GBL.

Elle devrait être finalisée au cours du troisième trimestre de cette année. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Le chiffre d'affaires de l'industrie manufacturière belge augmente

(ABM FN) Le chiffre d'affaires de l'industrie belge a augmenté en avril. C'est ce qu'ont montré jeudi les chiffres provisoires de Statbel. 

L’indice désaisonnalisé du chiffre d’affaires a augmenté en avril de 1,2 pour cent sur base mensuelle et l'indice corrigé pour les effets calendrier a augmenté de 28,1 pour cent sur base annuelle. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

La hausse des prix à la production dans l'industrie belge ralentit

(ABM FN) Les prix à la production dans l'industrie manufacturière belge ont encore augmenté en mai, mais moins rapidement qu'un mois auparavant. C'est ce qu'ont montré jeudi les chiffres de Statbel. 

L'indice des prix à la production dans l'industrie, hors construction, a augmenté le mois dernier de 1,2 pour cent sur base mensuelle. Sur base annuelle, il s’agit d’une augmentation de 40,5 pour cent.

Une ventilation de ce chiffre entre l'énergie et le reste donne une augmentation mensuelle de 2,3 pour cent pour l'énergie et une augmentation de 1,0 pour cent pour l'ensemble de l'industrie hors énergie.

Pour avril, une augmentation de 2,1 pour cent sur base mensuelle avait été annoncée et de 40,6 pour cent sur base annuelle.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Des bactéries de type Salmonella détectées dans l'usine belge de Barry Callebaut

(ABM FN) Barry Callebaut a découvert des traces de salmonelle dans un lot de chocolat produit dans une usine de Wieze. C’est ce qu’a annoncé le fabricant de chocolat suisse jeudi. 

Barry Callebaut a informé l'autorité alimentaire belge AFSCA de l'affaire et, par précaution, a arrêté toutes les lignes de production de chocolat. Il a également été décidé de stocker le chocolat déjà fabriqué dans l'usine pour le moment et de ne pas le distribuer. Il a aussi été demandé aux clients de ne pas vendre temporairement le chocolat.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Analyse boursière: les caisses de TINC se vident

(ABM FN) Après une série de nouveaux investissements dans les mois à venir, TINC devra probablement lever des fonds supplémentaires. C'est ce qu'attendent les analystes de Kepler Cheuvreux. 

L'investisseur en infrastructures, après un premier semestre sans nouvelles, a annoncé cette semaine trois nouveaux investissements pour un montant total de 48 millions d'euros. 

Fin 2021, TINC disposait encore d'environ 40 millions d'euros de liquidités, avec 29 millions d'euros de dettes impayées, selon Kepler, qui rappelle également les 10 millions d'euros d'investissements annoncés en janvier. 

Avec peu de liquidités et une série de nouvelles dettes, la société pourrait bien avoir besoin d'une injection de capital dans les mois à venir, avertit le courtier. 

Kepler a maintenu le recommandation Conserver pour TINC avec un objectif de cours de 13,50 euros. L'action progressait de 0,8 pour cent jeudi à 13,40 euros. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Mise à jour boursière: Bruxelles dans le rouge

(ABM FN) La bourse de Bruxelles était en baisse jeudi matin, alors que les investisseurs attendaient un chiffre sur l'inflation aux États-Unis. En milieu de matinée, le Bel20 chutait de 1,1 pour cent à 3.685,83 points. 

Les marchés restent volatils, remarque Justin Blekemolen, spécialiste en investissements chez Lynx. “Les pressions inflationnistes et les craintes de récessions continuent de hanter l'esprit des investisseurs”, estime l'analyste. 

Pour Bernard Keppenne, économiste en chef de CBC Banque,  les chiffres de mercredi ont montré que l'inflation ne baisse toujours pas, et si c’est le cas, c’est principalement dû à des mesures gouvernementales temporaires. “Il s'agit d'une baisse artificielle”, souligne Keppenne à propos de la légère baisse de l'inflation allemande rapportée mercredi. 

Selon Keppenne, les banques centrales n'ont d'autre choix que d'agir vite et fort, même si cela entraîne un net ralentissement économique. 

Aujourd'hui, les investisseurs sont principalement intéressés par l'indice d'inflation PCE américain. Le PCE est une mesure de l'inflation qui fait partie de l'indice officiel des prix à la consommation. Le calcul de l'indice PCE diffère fondamentalement de l'IPC officiel, mais il s'agit du principal indicateur pour la Réserve fédérale.

L'euro/dollar s’échangeait à 1,0448. 

Actions en hausse et en baisse

Dans l'indice principal, Elia est en tête avec un gain de 2,6 pour cent, tandis qu'Aperam perd 5,0 pour cent. 

Aedifica gagne 2,0 pour cent, suite à un investissement en Finlande. Proximus, qui va étendre le déploiement de la fibre optique en Belgique, cède 1,3 pour cent. 

Dans le BelMid, Mithra progresse de 2,4 pour cent. TINC, qui a annoncé un nouvel investissement pour la troisième fois cette semaine, gagne 0,2 pour cent. 

IBA augmente de 0,7 pour cent. Le spécialiste de la protonthérapie va installer un système ProteusOne en Italie. Azelis a annoncé une nouvelle acquisition, et l'action chute de 2,8 pour cent. 

CFE, avec une perte de 14,8 pour cent, se trouve en bas du tableau. Aujourd'hui, la filiale DEME a reçu une cotation boursière distincte. L'action DEME s'envole de 12,4 pour cent. CFE a également annoncé l'achat d'actions propres. Selon ING, cela pourrait réduire légèrement la pression sur l'action de la CFE. 

Parmi les plus petites actions, Onward progresse de 4,7 pour cent. Nyxoah lâche 7,6 pour cent. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Analyse boursière: la décision du ministre belge est négative pour Bpost mais favorable pour PostNL

(ABM FN) La ministre belge des entreprises postales, Petra De Sutter, laisse ouverte la possibilité de travailler avec des sous-traitants, ce qui est une mauvaise nouvelle pour Bpost, mais positif pour la PostNL néerlandaise. C'est ce qu'a conclu jeudi Marc Zwartsenburg, analyste chez ING. 

PostNL, GLS et DPD travaillent beaucoup avec des sous-traitants en Belgique. Si ce système devait être remis en question, comme l'indiquaient les projets précédents du ministre, ING estime que cela pourrait poser des problèmes à ces entreprises. 

Au final, le recours à la sous-traitance reste possible dans une large mesure. Pour Bpost, qui compte de nombreux employés permanents, c'est un revers, estime Zwartsenburg. Il est possible que Bpost tente d'absorber cette situation en réalisant des économies supplémentaires. 

Néanmoins, PostNL devra également fournir davantage de garanties, par exemple en matière de sécurité sociale, aux livreurs indépendants, souligne l'analyste.

ING donne une recommandation d'achat avec un objectif de cours de 7,00 euros pour Bpost et une recommandation d'achat avec un objectif de cours de 3,60 euros pour PostNL. Les actions perdent respectivement 1,0 et 1,1 pour cent jeudi. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Mise à jour boursière: La bourse de Bruxelles a ouvert en baisse

(ABM FN) La bourse de Bruxelles a ouvert en baisse jeudi. Avec DEME, un nouveau nom est sur les tablettes. 

Peu après l'ouverture, le Bel20 chute de 1,1 pour cent à 3.686,45 points.

Dans l'indice principal, Argen-x gagne 1,2 pour cent, tandis qu'Aperam perd 5,3 pour cent.

Sur la deuxième ligne, IBA gagne 1,7 pour cent après avoir décroché une nouvelle commande en Italie. En revanche, CFE perd 12,0 pour cent. Pour la première fois, l'action a été cotée sans sa filiale DEME, qui a été dissoute. Le nouveau venu en bourse gagne immédiatement 18,8 pour cent à 115,20 euros. 

Parmi les petites actions, Onward Medical augmente de 4,2 pour cent. En revanche, Sequana Medical perd 2,2 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Dierick et Vandendriesche nouveaux directeurs de Xior

(ABM FN) Avec Colette Dierick et Conny Vandendriesche, Xior accueille deux entrepreneurs expérimentés au sein de son conseil d'administration. C'est ce qu'a annoncé le groupe immobilier, jeudi matin.

Les mandats de Dierick et Vandendriesche ont déjà été approuvés lors de l'assemblée générale de mai. Entre-temps, la FSMA a également approuvé les nominations. 

Avec Vandendriesche, le kotmadam apporte au groupe une grande expérience du monde de l'entreprise. L'entrepreneur peut apporter une contribution, notamment dans le domaine du capital humain. 

Xior se concentrera également davantage sur la durabilité et l'éthique, et Vandendriesche fera partie d'un nouveau comité créé à cet effet. 

 Dierick possède quant à lui une grande expérience dans le domaine de l'immobilier et de la finance. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Econocom compte toujours sur des bénéfices

(ABM FN) Econocom prévoit un bénéfice récurrent d'au moins 0,50 euro par action cette année, grâce à "la bonne tendance" du premier semestre. C'est ce qu'a annoncé l'entreprise dans un communiqué de presse.

Au premier trimestre, Econocom a enregistré des revenus de 544 millions d'euros, contre 527 millions d'euros à la même période l'année dernière. Seule la division Services n'a pas contribué à la croissance des revenus. Econocom prévoit que la croissance du chiffre d'affaires pour le premier semestre dépassera son objectif de 4 à 5 pour cent pour l'ensemble de l'année 2022.

Les chiffres semestriels seront publiés le 26 juillet.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

CFE rachète ses propres actions

(ABM FN) L'entreprise de construction CFE achètera un maximum de 1,25 million d'actions propres. CFE l'a annoncé jeudi avant les heures de négociation.

Le programme de rachat commencera immédiatement et se terminera le 29 juillet. Il fait partie des plans d'incitation à long terme pour les membres du comité exécutif de CFE.

Aujourd'hui, DEME fera également l'objet d'une cotation distincte.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Bruxelles ouvre en baisse avant le chiffre clé de l'inflation américaine

(ABM FN) L'indice Bel20 devrait ouvrir en baisse jeudi. Les contrats à terme sur l'indice Euro Stoxx 50 ont indiqué une perte de moins de 1 pour cent, environ une heure avant la cloche d'ouverture.

Au cours d'une journée boursière restreinte et relativement calme, le Bel20 était encore en baisse d'un demi pour cent mercredi, à 3.726,25 points. "Il y a peu de nouvelles, mais beaucoup de pessimisme", a déclaré Wim Zwanenburg de Stroeve en Lemberger.

A Wall Street, les principaux indices ont clôturé quasiment inchangés en fin de journée mercredi, après que l'indice S&P 500 ait perdu 3 pour cent mardi.

Pour l'instant, les investisseurs se concentrent sur l'inflation, qui est beaucoup trop élevée. Le resserrement agressif des banques centrales utilisant l'arme des taux d'intérêt a provoqué une volatilité extrême sur les marchés obligataires ces derniers mois, tandis que les marchés des actions sont sur le point de laisser derrière eux le pire premier semestre de l'année depuis des décennies.

Hier encore, il a été annoncé que les prix à la consommation espagnols avaient augmenté de 10,2 pour cent en glissement annuel en juin. Sur une base mensuelle, l'augmentation s' est établie à 1,8 pour cent, ce qui indique qu'un tournant n'a pas encore été atteint. En Allemagne, l'inflation a diminué, mais reste élevée, à 7,6 pour cent. Vendredi, le taux d'inflation de la zone euro pour le mois de juin est à l'ordre du jour.

Cependant, tous les regards sont tournés vers la publication de l'inflation PCE de mai aux États-Unis à 14h30 aujourd'hui. Le PCE est une mesure de l'inflation qui fait partie de l'indice officiel des prix à la consommation. Cet indice est devenu le chiffre macroéconomique le plus suivi au monde ces derniers mois. 

Le calcul de l'indice PCE diffère fondamentalement de l'IPC officiel, mais il s'agit de l'indicateur le plus important pour la Réserve fédérale. La légère baisse de l'indice PCE d'avril le mois dernier a soulagé Wall Street et déclenché un rallye majeur qui, rétrospectivement, doit être considéré comme un rallye de marché baissier.

"Nous nous attendons à ce que le marché continue à faire du sur-place jusqu'à ce que nous recevions un signal convaincant que l'inflation a atteint son sommet. Notre confiance dans un atterrissage en douceur est faible et les marchés d'actions chutent avec elle", a déclaré Arun Sai, analyste de marché chez Pictet Asset Management.

En Asie, les principales bourses chinoises sont dans le vert, tandis que les bourses de Tokyo, Sydney et Séoul perdent au moins 1 pour cent. L'indice officiel des directeurs d'achat pour la Chine indique une nouvelle croissance, tant pour le secteur industriel que pour le secteur des services. 

Les contrats à terme West Texas Intermediate pour livraison en août pour un baril de pétrole brut ont clôturé en baisse de 1,8 pour cent mercredi, à 109,78 dollars sur le New York Mercantile Exchange.

Actualités des entreprises

Proximus prévoit d'étendre la couverture en fibre optique à 95 pour cent de tous les foyers et entreprises belges. Le projet s'élève à 4 milliards d'euros

IBA a signé un contrat avec l'Istituto Clinico Humanitas de Milan pour l'installation d'une solution de protonthérapie ProteusONE.

Azelis a l'intention d'acquérir l'activité de distribution spécialisée de lubrifiants de la société turque Ak-taş.

Aedifica a investi 11 millions d'euros dans une école et une crèche finlandaises.

TINC investira 18 millions d'euros supplémentaires dans l'expansion de son programme d'éoliennes existant avec Storm Management. 

En outre, DEME a obtenu aujourd'hui sa propre cotation à la bourse de Bruxelles. Les actionnaires de CFE recevront alors une nouvelle action DEME pour chaque action qu'ils possèdent.

Clôture sur Wall Street

L'indice S&P 500 a reculé de 0,1 pour cent mercredi, à 3 818,83 points, l'indice Dow Jones a gagné 0,3 pour cent à 31.029,31 points et le Nasdaq a clôturé à 11.177,89 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

TINC investit 18 millions supplémentaires dans des éoliennes

(ABM FN) TINC investira 18 millions d'euros supplémentaires dans l'expansion de son programme d'éoliennes existant avec Storm Management. C'est ce qui ressort d'un communiqué de presse de la société d'infrastructure belge, jeudi matin.

Storm Management est un développeur et exploitant belge de parcs éoliens en Belgique et en Irlande.

L'investissement supplémentaire sera utilisé pour la réalisation d'un portefeuille de parcs éoliens terrestres d'une capacité d'environ 50 MW en Flandre et en Wallonie.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Proximus revoit ses ambitions à la hausse

(ABM FN) Proximus a signé un protocole d'accord (MoU) avec un consortium de partenaires financiers belges, dont I4B (The Belgian Infrastructure Fund) est un des principaux. 

Dans le cadre de ce partenariat envisagé, les parties concernées ont l'intention de raccorder à la fibre jusqu’à 1,7 million de foyers et d'entreprises supplémentaires dans les zones à faible densité de population.", a déclaré Proximus.

La société a également indiqué, sous réserve de la conclusion d'un accord définitif, que les parties envisagent de créer deux nouvelles coentreprises axées respectivement sur la Flandre et la Wallonie. 

"Ceci permettrait d’augmenter encore la disponibilité de la technologie fibre en Belgique, avec un réseau ouvert et accessible à tous à des conditions non exclusives et non discriminatoires. ", a déclaré Proximus.

La coopération envisagée représente un investissement total cumulé des coentreprises d'environ 4 milliards d'euros. 

L'ambition est de parvenir à un accord final d'ici la fin de l'année.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Azelis rachète un spécialiste turc du pétrole

(ABM FN) Azelis souhaite acquérir les activités de distribution spécialisée de lubrifiants de la société turque Ak-taş. C'est ce qu'a annoncé le distributeur belge de produits chimiques jeudi, avant les heures de bourse.

Azelis a conclu un accord avec Ak-taş à cette fin, sans fournir de détails financiers.

L'opération concerne l'activité additifs pétroliers et la distribution des huiles de Whitechem, une filiale d'Ak-taş.

Selon Azelis, cette acquisition s'inscrit dans la continuité de l'acquisition d'Umongo en Afrique du Sud au début de cette année.

La transaction avec Ak-taş devrait être conclue au troisième trimestre de cette année.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

IBA vend un système d'irradiation en Italie

(ABM FN) IBA a signé un contrat avec l'Istituto Clinico Humanitas de Milan pour l'installation d'une solution de protonthérapie ProteusONE. C'est ce qu'a annoncé l'entreprise belge, jeudi matin. 

IBA commencera à enregistrer les revenus de ce contrat en 2022. La solution de protonthérapie sera installée au Humanitas Cancer Center et comprend une solution ProteusONE ainsi qu'un ensemble de matériel et de logiciels. 

En plus de la vente, le contrat comprend également un contrat de maintenance à long terme. 

L'Istituto Clinico Humanitas prévoit de commencer à traiter les patients d'ici 2025.

Le prix typique pour l'utilisateur final d'un tel système avec un contrat de maintenance de 10 ans se situe entre 35 et 45 millions d'euros.

"Ce contrat avec Humanitas renforce notre position de leader mondial du marché de la protonthérapie et souligne l'augmentation de l'activité que nous observons en Europe et à l'échelle mondiale. ", a déclaré Olivier Legrain, CEO d'IBA.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Programme boursier

(ABM FN) Voici les points principaux de l'agenda financier belge jusqu'au jeudi 07 juillet 2022.

JEUDI 30 JUIN 2022

-  Aucun point à l’ordre du jour.

VENDREDI 01 JUILLET 2022

-  Aucun point à l’ordre du jour.

LUNDI 04 JUILLET 2022

-  Aucun point à l’ordre du jour.

MARDI 05 JUILLET 2022

-  Aucun point à l’ordre du jour.

MERCREDI 06 JUILLET 2022

-  Aucun point à l’ordre du jour.

JEUDI 07 JUILLET 2022

-  Aucun point à l’ordre du jour.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Redactie ABM Financial News

Les actionnaires approuvent le dividende optionnel de Gimv

(ABM FN) Les actionnaires de Gimv ont approuvé mercredi le dividende optionnel de 2,60 euros par action pour l'exercice écoulé. C'est ce qu'a annoncé la société d'investissement, après les heures de bourse. 
 
Pour chaque tranche de 25 droits à dividende, les actionnaires peuvent opter pour une nouvelle action Gimv.

L'action est cotée ex-dividende le 4 juillet.

Outre le dividende optionnel, les comptes annuels et la décharge des administrateurs ont également été approuvés.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Aedifica investit 11 millions dans une école et un jardin d'enfants finlandais

(ABM FN) Aedifica a investi 11 millions d'euros dans une école et une crèche finlandaises. C'est ce qu'a déc un communiqué de presse publié mercredi soir par la société de location de biens médicaux. 

Le rendement locatif brut initial sera de 7 pour cent et, une fois les travaux achevés, l'école pourra accueillir 300 enfants et la garderie 66 enfants. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Bruxelles clôture dans le rouge

(ABM FN) La bourse de Bruxelles a clôturé en baisse mercredi, les investisseurs continuent à s'inquiéter de l'inflation et d'un ralentissement de la croissance. L'indice Bel20 a perdu 0,5 pour cent sur 3.726,25 points.

Au Portugal, un forum de la BCE a lieu, où s'expriment également des banquiers centraux d'autres régions du monde. La Banque centrale européenne relèvera ses taux d'intérêt pour la première fois en juillet, mais ils resteront proches de zéro alors que l'inflation augmente. Francfort s'inquiète également des pays d'Europe du Sud s'ils resserrent trop les rênes monétaires.

"La BCE mise sur les écarts avec l'Europe du Sud, mais pendant ce temps, l'inflation atteint 10 pour cent en Espagne et un peu moins en Belgique. De plus en plus de gens ne comprennent pas ce que fait la BCE", a déclaré Tom Simonts, économiste financier senior chez KBC.

Les prix à la consommation en Allemagne ont augmenté moins fortement en juin qu'un mois plus tôt et que prévu, atteignant 7,6 pour cent.

"En Allemagne, cela est en fait dû au soutien du gouvernement, qui prend en charge une partie des coûts", a déclaré Simonts.

La présidente de la Banque fédérale de réserve de Cleveland, Loretta Mester, appellera à une deuxième hausse des taux de 75 points de base lors de la prochaine réunion sur les taux d'intérêt si les conditions économiques ne changent pas.


Les marchés boursiers restent nerveux face à l'augmentation de l'espérance de vie et l'impact sur les marges des entreprises pourrait être important. Nous en saurons plus à ce sujet lorsque les chiffres semestriels seront connus.  

"Les marchés n'ont pas encore intégré la baisse des prévisions de bénéfices. Les investisseurs semblent supposer que l'inflation peut être répercutée en particulier, ce qui est assez optimiste", a déclaré Tom Simonts.

Selon l'économiste, le marché baissier pourrait donc se poursuivre, malgré la baisse qui a déjà eu lieu. "Ceux qui parlent aujourd'hui de la baisse des ratios cours/bénéfices ont affaire à un cas difficile. Lorsque les bénéfices baissent, les valorisations remontent", a-t-il expliqué.
 
Au premier trimestre de cette année, l'économie américaine s'est contractée un peu plus que prévu initialement. Le produit intérieur brut n'a pas baissé de 1,5 pour cent sur une base annuelle au premier trimestre, mais de 1,6 pour cent.

La confiance des consommateurs dans la zone euro s'est encore détériorée en juin.

L'euro/dollar a été coté à 1,0471. Les prix du pétrole ont gagné environ un pour cent. Les stocks de pétrole brut aux États-Unis ont diminué la semaine dernière.

Actions en hausse et en baisse

Dans l'indice principal, D'Ieteren a pris la tête avec un gain de 1,8 pour cent. Argen-x s'est également bien performé, avec un gain de 1,7 pour cent.

Barclays a placé Ageas sur sa liste d'achat avec un objectif de cours de 59,00 euros. L'action augmente de 0,2 pour cent.

Les groupes immobiliers se situent en bas de l'indice. VGP, WDP et Aedifica ont perdu respectivement 5,6, 4,7 et 3,8 pour cent.

JPMorgan Research a abaissé les objectifs de cours pour les actions des télécommunications belges de 42,00 à 25,00 euros pour Telenet, de 20,50 à 18,00 euros pour Proximus et de 27,00 à 22,00 euros pour Orange Belgium. La recommandation pour Telenet reste Surpondérer et pour les deux autres actions Neutre. L'action de Proximus a chuté de 0,7 pour cent, celle de Telenet de 4,2 pour cent et celle d'Orange Belgium de 0,4 pour cent.

La plus forte hausse du BelMid était CFE avec un gain de 1,5 pour cent. Les actionnaires de CFE se prononceront aujourd'hui en fin de journée, lors d'une assemblée extraordinaire, sur la séparation de DEME avec une cotation boursière distincte.


Fagron a encore perdu 3,8 pour cent. L'action est sous pression depuis mardi, après qu'il est apparu que la FDA américaine a émis une lettre d'avertissement au début du mois. Selon Kepler Cheuvreux, l'impact de cette mesure est difficile à estimer, tandis que Degroof Petercam pense que la baisse du cours de l'action est exagérée.

Jefferies a commencé le suivi de l'action Azelis mercredi avec une recommandation Conserver et un objectif de cours de 22,00 euros. La banque d'investissement voit de meilleures opportunités dans le collègue IMCD du secteur néerlandais. L'action Azelis a diminué de 1,8 pour cent.

Parmi les plus petites actions, Balta a augmenté de 1,6 pour cent, tandis qu'Unifiedpost a perdu 11,5 pour cent.

Wall Street

Après la clôture européenne, Wall Street a prudemment augmenté. L'indice principal S&P500 a gagné 0,1 pour cent sur 3.818,90 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Programme boursier

(ABM FN) Voici les points principaux de l'agenda financier belge jusqu'au jeudi 07 juillet 2022.

JEUDI 30 JUIN 2022

-  Aucun point à l’ordre du jour.

VENDREDI 01 JUILLET 2022

-  Aucun point à l’ordre du jour.

LUNDI 04 JUILLET 2022

-  Aucun point à l’ordre du jour.

MARDI 05 JUILLET 2022

-  Aucun point à l’ordre du jour.

MERCREDI 06 JUILLET 2022

-  Aucun point à l’ordre du jour.

JEUDI 07 JUILLET 2022

-  Aucun point à l’ordre du jour.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20