Les bourses européennes en légère baisse

(ABM FN) Les bourses européennes étaient en légère baisse lundi à la mi-journée. L'indice principal STOXX Europe 600 perdait 0,2 pour cent à 432,50 points, le DAX allemand 0,6 pour cent à 13.948,34 points et le CAC 40 français 0,4 pour cent à 6.338,57 points. Le FTSE 100 britannique est en légère hausse à 7.425,45 points.

"Les bourses européennes ont réussi à arracher un nouveau gain la semaine dernière", a fait remarquer Michael Hewson, analyste de marché chez CMC Markets. Selon lui, cela est dû en partie à un dollar fort, ce qui signifie que l'euro et la livre se négocient à leurs plus bas niveaux depuis 2017 et 2020 respectivement.

Les marchés d'actions américains semblent actuellement plus vulnérables, selon Hewson, car parmi les trois principales banques centrales, la Réserve fédérale américaine prendra les mesures les plus drastiques pour faire baisser l'inflation. "Le dollar fort contribue à atteindre cet objectif", déclare l'analyste.

Cependant, la pression s'accentue sur la Banque centrale européenne pour qu'elle relève ses taux d'ici l'été. "Mais les investisseurs qui pensent que les taux vont passer bien au-dessus de zéro seront déçus".

Aujourd'hui, les investisseurs digèreront, entre autres, les chiffres des ventes immobilières américaines. Demain, le marché examinera les chiffres des ventes au détail en avril. "Ceux-ci peuvent donner un aperçu de la façon dont les détaillants font face à l'inflation", a déclaré Justin Blekemolen, spécialiste des investissements chez Lynx.

De mauvaises nouvelles sont arrivées de Chine ce matin. Les ventes au détail ont chuté de 11,1 pour cent en glissement annuel le mois dernier. C'est beaucoup plus que la baisse de 3,5 pour cent enregistrée en mars. La production industrielle a également diminué de 2,9 pour cent en glissement annuel. Les économistes s'attendaient à une augmentation de 1,0 pour cent, après une hausse de 5 pour cent en mars.

En ce qui concerne les chiffres des entreprises, la semaine s'annonce calme, selon les analystes de Deutsche Bank. 457 entreprises du S&P 500 ont déjà publié leurs résultats, et 368 du Stoxx 600. "Néanmoins, il reste intéressant de voir comment les consommateurs américains se comportent en cette période d'inflation élevée", estime Deutsche Bank. Les chiffres de cette semaine de Walmart, Home Depot et Target, entre autres, peuvent apporter un éclairage supplémentaire à ce sujet.

Actualités des entreprises

UCB a dû faire face à plusieurs abaissements d'objectifs de cours, notamment de la part de Credit Suisse et de Degroof Petercam, après que la demande dite de BLA pour le bimekizumab n'ait pas été acceptée par la FDA américaine vendredi. Selon les analystes, cela retardera de 12 mois le lancement du médicament aux États-Unis. L'action UCB progresse de 1,2 pour cent à Bruxelles.

En outre, Credit Suisse a placé l'action AkzoNobel sur la liste d'achat. L'action augmente de 1,3 pour cent à Amsterdam.

Ryanair a vu son chiffre d'affaires augmenter et ses pertes diminuer au cours de l'année dernière, et la compagnie aérienne prévoit de renouer avec la rentabilité au cours de l'exercice financier actuel. L'action perd tout de même 3,4 pour cent.

D'autres hausses notables ont été enregistrées chez Sartorius et Daimler Truck, avec des gains de près de 4 pour cent. À Francfort, Air Liquide perd 1,8 pour cent, tandis que Cofinimmo à Bruxelles perd 3,3 pour cent. ArcelorMittal est 3,4 pour cent plus cher dans la capitale française et connait donc la plus forte hausse.

Contrats à terme sur Wall Street

Les bourses américaines se dirigent à une ouverture en légère baisse lundi. Les contrats à terme sur l'indice S&P 500 sont en baisse de 0,3 pour cent et le Nasdaq devrait perdre plus d'un demi pour cent.

L'indice S&P 500 a augmenté de 2,4 pour cent vendredi, à 4.023,89 points, l'indice Dow Jones a gagné 1,5 pour cent à 32.196,66 points et le Nasdaq a clôturé en hausse de 3,8 pour cent à 11.805,00 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Forte croissance des exportations belges

(ABM FN) Les exportations et les importations belges ont considérablement augmenté en mars. C'est ce qu'ont montré lundi les chiffres de la Banque nationale de Belgique. 

En mars, les exportations de marchandises ont augmenté de 33,5 pour cent et les importations de 40 pour cent. Ainsi, les exportations ont augmenté de 38,5 pour cent au premier trimestre et les importations de 42,2 pour cent.

“La pression sur les prix des matières premières, exacerbée par la guerre en Ukraine, continue de faire grimper la valeur des échanges”, explique la Banque nationale.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

L'inflation belge stable

(ABM FN) Selon l'indice européen harmonisé des prix à la consommation, l'inflation belge est restée stable en avril. C'est ce qu'ont montré lundi les chiffres de Statbel. 

L'indice harmonisé des prix à la consommation était de 9,3 pour cent en avril, comme en mars. 

L'inflation de base, c'est-à-dire l'évolution des prix à l'exclusion de l'énergie et des denrées alimentaires non transformées, a augmenté, passant de 3,4 à 3,7 pour cent. 

Comme les mois précédents, l'énergie a eu l'impact le plus important sur le niveau des prix. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Analyse boursière: UBS abaisse l’objectif de cours pour UCB

(ABM FN) UBS a abaissé lundi l’objectif de cours pour UCB de 105,00 à 95,00 euros avec une recommandation Neutre inchangée. 

L'analyste Laura Sutcliffe a abaissé l’objectif de cours de 10 euros suite au retard pris par UCB dans le lancement du bimekizumab comme traitement du psoriasis aux États-Unis. 

L'analyste s'attend à un retard d'un an, bien que les détails du rejet de la FDA ne soient pas encore connus. Et ce revers arrive à un moment inopportun, selon UBS, puisque le brevet du médicament contre l'épilepsie Vimpat expire cette année.

Sutcliffe a abaissé les estimations de l'EBIT de 1 pour cent pour 2022, de 12 pour cent pour 2023 et de 15 pour cent pour 2024.

Toutefois, l'analyste pense toujours que le bimekizumab sera un "blockbuster", avec des ventes maximales de 2,6 milliards d'euros. 

L'analyste a averti lundi que l'objectif de cours pourrait devoir être abaissé davantage. 

L'action UCB progressait de 0,6 pour cent à 88,54 euros lundi matin, après une perte à deux chiffres vendredi. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Mise à jour boursière: Bruxelles en hausse prudente

(ABM FN) La bourse de Bruxelles était prudemment en hausse lundi matin. En fin de matinée, le Bel20 progressait de 0,5 pour cent pour atteindre 3.965,39 points. 

Simon Wiersma, gestionnaire d'investissement chez ING, note que le calme revient sur le marché et que les investisseurs semblent à nouveau rechercher des opportunités d'achat, après la récente chute des cours. 

"Après les chutes de prix de ces dernières semaines, les actions sont devenues beaucoup moins chères", fait remarquer Wiersma. 

"Nous voyons maintenant des valorisations que nous avons vues pour la dernière fois il y a deux ans, au début de la pandémie. Nous pensons que les craintes de stagflation et de récession imminente sont exagérées. Pour l'instant, nous maintenons notre préférence pour les actions par rapport aux obligations", ajoute l'observateur de marché d'ING.

Ce matin, cependant, les chiffres macroéconomiques de la Chine ont été décevants. Les confinements sévères ont durement touché la production industrielle en mars plus durement que prévu. Les ventes au détail ont également connu une baisse significative en avril.

Selon l'économiste en chef de CBC Banque, Bernard Keppenne, la politique zéro-Covid a fortement plombé l’activité en Chine, ce qui met une forte pression sur la Banque centrale pour réduire ses taux d’intérêt.

L'euro/dollar s'échangeait à 1,0421.

Actions en hausse et en baisse

Dans l'indice principal, VGP est en tête avec un gain de 4,4 pour cent, tandis qu'Argenx perd 1,1 pour cent. 

UCB progresse de 0,7 pour cent. L'action s'est ainsi remise de la baisse de prix de vendredi. Kepler Cheuvreux, Credit Suisse, Degroof Petercam et UBS ont abaissé leurs objectifs de cours aujourd'hui, après le revers subi vendredi aux États-Unis, lorsque l'autorité de réglementation FDA a annoncé qu'elle n'accepterait pas une demande d'UCB. 

Dans le BelMid, Telenet progresse de 1,7 pour cent. Azelis lâche 2,3 pour cent. 

Kepler Cheuvreux a augmenté l'objectif de cours pour Euronav. L'action gagne 2,4 pour cent. Degroof Petercam a abaissé l'objectif de cours pour Mithra. L'action cède 0,6 pour cent. 

Parmi les plus petites actions, Oxurion s'adjuge 5,1 pour cent. Onward perd 6,2 pour cent. 

Nextensa gagne 2,1 pour cent, après résultats. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Analyse boursière: Credit Suisse abaisse l'objectif de cours pour UCB

(ABM FN) Credit Suisse a abaissé l'objectif de cours pour UCB de 95,00 à 90,00 euros lundi, avec une recommandation Neutre inchangée. 

Les analystes s'attendent à ce que le lancement du médicament aux États-Unis soit retardé de 12 mois en raison du rejet par la FDA de la demande d'autorisation de mise sur le marché du bimekizumab. 

Cela aura un léger impact sur les bénéfices cette année, selon les analystes, mais un impact plus important est attendu l'année prochaine. Les estimations pour 2023 sont en baisse de 20 pour cent. 

En outre, la banque compte sur une réduction des perspectives cette année, mais celle-ci n'interviendra que lorsque tout sera plus clair.

L'action UCB augmentait de 1,4 pour cent  lundi matin, à 89,20 euros. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Analyse boursière: Degroof Petercam abaisse l'objectif de cours pour UCB

(ABM FN) Degroof Petercam a abaissé l'objectif de cours pour UCB de 115,50 à 109,70 euros avec une recommandation d'achat inchangée. C'est ce qui ressort lundi d'un rapport de l'analyste Christophe Dombu Youta.

La raison pour laquelle la FDA américaine n'a pas encore approuvé la demande de BLA pour le bimekizumab n'a rien à voir avec l'efficacité et la sécurité du médicament, mais avec le processus de production, selon l'analyste. 

La grande question, selon l'analyste, est de savoir combien de temps durera ce retard. L'analyste lui-même table sur un délai d'au moins 12 mois. Il s'attend donc à ce que le lancement du médicament n'ait pas lieu avant le second semestre de l'année prochaine. 

Néanmoins, Degroof reste positif quant à l'entreprise et au potentiel du médicament. 

L'action était en hausse de 1,7 pour cent lundi matin, à 89,46 euros. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Analyse boursière: Degroof Petercam abaisse l’objectif de cours pour Mithra

(ABM FN) Degroof Petercam a diminué l’objectif de cours pour Mithra de 33,20 à 27,50 euros avec une recommandation d'achat inchangée. C'est ce qui ressort lundi d’un rapport de l'analyste Laura Roba. 

L'analyste a abaissé l’objectif de cours pour tenir compte de la dilution résultant des lignes de crédit avec Goldman Sachs et LDA. 

L'analyste a également légèrement ajusté les prévisions pour Donesta. S'il n'y a pas d'accord sur le médicament d'ici la fin de l'année, Mithra devra trouver 40 millions supplémentaires, remarque Roba. 

La récente chute du cours de l'action était un peu trop extrême et constitue un point d'entrée intéressant, estime Roba, qui comprend néanmoins la nervosité entourant le financement de la biotech.

L'action Mithra était en baisse de 0,9 pour cent lundi matin à 7,86 euros. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Analyse boursière: Kepler Cheuvreux augmente l’objectif de cours pour Euronav

(ABM FN) Kepler Cheuvreux a augmenté lundi l’objectif de cours pour Euronav de 12,30 à 15,90 euros avec une recommandation d'achat inchangée. 

Les résultats trimestriels de la semaine dernière ont été légèrement inférieurs aux attentes, mais ces chiffres ne sont donc pas les plus importants pour les actionnaires, estime le courtier.

Ainsi, les analystes soulignent la réunion annuelle de cette semaine. Les actionnaires chercheront à obtenir des informations sur l'éventuelle fusion avec Frontline.

Il y a deux propositions sur la table, mais la direction veut que celle de CMB soit rejetée. Le vote sur ce point déterminera le calendrier de la fusion, selon Kepler, qui reste positif sur Euronav tant que la fusion se poursuit. 

L'action était en hausse de 1,8 pour cent lundi matin à 10,51 euros. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Mise à jour boursière: Bruxelles ouvre en baisse

(ABM FN) La bourse de Bruxelles a ouvert en légère baisse lundi. Peu après l'ouverture du marché, le Bel20 était en baisse de 0,4 pour cent pour atteindre 3.930,36 points. 

Dans l'indice principal, Aedifica est en tête avec une augmentation de 0,9 pour cent, tandis qu'Aperam perdu 0,6 pour cent.

UCB chute de 0,1 pour cent. Kepler Cheuvreux et Credit Suisse ont abaissé leurs objectifs de cours après le revers essuyé vendredi aux États-Unis, lorsque le régulateur FDA a annoncé qu'il n'a pas accepté une demande d'UCB. 

Dans le BelMid, Titan Cement progresse de 2,5 pour cent. CFE cède 1,0 pour cent.

Parmi les plus petites actions, Nextensa gagne 1,9 pour cent après la publication de ses chiffres. Celyad perd 2,2 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Nextensa enregistre un bénéfice nettement supérieur

(ABM FN) Nextensa a vu son bénéfice net augmenter au cours du premier trimestre de 2022. C'est ce qu'ont montré les résultats trimestriels de la société immobilière lundi. 

Le bénéfice net s'est élevé à 21,8 millions d'euros, soit 2,18 euros par action. Il y a un an, le bénéfice était encore de 7,7 millions d'euros. 

Les revenus locatifs ont augmenté de 2,1 millions d'euros pour atteindre 17,2 millions d'euros. 

Le ratio prêt/valeur du portefeuille d'investissement a diminué de 2 points de pourcentage pour atteindre 53,7 pour cent.

"La terrible situation en Ukraine crée à nouveau des temps incertains. Malgré cela, Nextensa s'en tient à sa stratégie durable et poursuit le développement de la deuxième phase résidentielle à Tour & Taxis", a déclaré le PDG Michel Van Geyte dans le communiqué.

Prévisions 

Nextensa prévoit que le résultat net de l'exercice 2022 sera "significativement" plus élevé que celui de 2021. L'année dernière, Nextensa a enregistré un bénéfice net de 53,2 millions d'euros. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Une ouverture neutre attendue pour Bruxelles

(ABM FN) La bourse de Bruxelles devrait ouvrir sans grands mouvements lundi. 

La semaine dernière, la volatilité a été très élevée à Bruxelles, avec un Bel20 qui a montré des gros mouvements chaque jour. Le Bel20 a finalement clôturé à 3.944 points vendredi, en baisse de 1,9 pour cent sur base hebdomadaire.

Simon Wiersma, directeur des investissements d'ING, estime que la forte volatilité reflète une grande incertitude sur les marchés financiers, notamment en raison de l'inflation élevée et de la réaction des banques centrales. Néanmoins, ING pense que le prix des actions est actuellement attrayant. "Cela ne signifie pas que les marchés d'actions vont se redresser en ligne droite, mais cela signifie qu'il y a très peu de bons arguments pour que vous vendiez maintenant", ajoute le gestionnaire d'investissement. 

Sur Wall Street, les principaux indices ont également reculé la semaine dernière, avec des pertes de 2 à 3 pour cent pour le Dow, le S&P 500 et le Nasdaq. L'indice Dow Jones a rompu vendredi une série de six jours consécutives de baisse. Il y avait des bonnes affaires à faire parmi les actions technologiques à New York vendredi. Nvidia a augmenté de 8,5 pour cent, Tesla de 5 pour cent et Netflix de 7 pour cent. 

"La semaine dernière, un changement était visible sur les marchés. L'humeur est passée de questionnement sur l'économie dans un environnement de taux élevés, à des questionnements sur l'état de l'économie, qui serait au bord d'une recession", explique Florian Ielpo, stratégiste macroéconomique chez Lombard Odier Investment Managers.

En Asie, les investisseurs ont été confrontés ce matin à une forte baisse des ventes au détail et de la production industrielle en Chine. Les ventes ont chuté de 11,1 pour cent en glissement annuel le mois dernier. C'est beaucoup plus que la baisse de 3,5 pour cent enregistrée en mars. Sur une base mensuelle, la baisse d'avril a été de 0,7 pour cent, après une baisse de 2,0 pour cent en mars.

La production industrielle a également diminué de 2,9 pour cent en glissement annuel. Les économistes s'attendaient à une augmentation de 1,0 pour cent, après une hausse de 5 pour cent en mars.

Ces chiffres ont alimenté les craintes que les confinements dus au coronavirus en Chine n'affectent la croissance économique mondiale. Toutefois, les autorités chinoises ont introduit quelques mesures d'assouplissement à Shanghai ce week-end, pour la première fois en six semaines. Le nombre d'infections est en baisse. 

Les marchés boursiers asiatiques restent proches de leur niveau habituel ce matin, avec des gains modestes pour Tokyo et Sydney et une légère perte pour le composite de Shanghai. Les contrats à terme sur le pétrole américain sont également en baisse d'environ 2 pour cent ce matin, à 108,32 dollars le baril, après avoir augmenté de 4 pour cent vendredi.

Actualités des entreprises

Credit Suisse et Kepler Cheuvreux ont abaissé lundi leurs objectifs de cours pour UCB. Vendredi, l'action a baissé fortement, après que la FDA américaine n'a pas accepté la demande de BLA d'UCB pour le bimekizumab, un médicament pour le traitement des adultes atteints de psoriasis modéré à sévère.

Contrat à termes sur Wall Street

L'indice S&P 500 a augmenté de 2,4 pour cent vendredi, à 4.023,89 points, l'indice Dow Jones a gagné 1,5 pour cent à 32.196,66 points et le Nasdaq a clôturé en hausse de 3,8 pour cent à 11.805,00 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Analyse boursière: Kepler Cheuvreux abaisse l'objectif de cours pour UCB

(ABM FN) Kepler Cheuvreux a abaissé l'objectif de cours pour UCB de 124,00 à 118,00 euros, mais a réitéré sa recommandation d'achat. C'est ce qui ressort lundi d'un rapport de l'analyste David Evans. 

Vendredi dernier, UCB a annoncé que la FDA américaine n'avait pas accepté la demande dite BLA pour le traitement du psoriasis sévère avec le bimekizumab. "Un gros coup inattendu", a déclaré Evans. UCB a également été surprise, selon l'analyste. 

Selon Kepler, cela retardera de six à douze mois le lancement du bimekizumab aux États-Unis. Et les futures applications pour le traitement d'autres maladies avec le bimekizumab pourraient également être retardées, avertit l'analyste. 

Vendredi, le cours de l'action a chuté de 13,6 pour cent à 88,00 euros. Evans qualifie cette chute du cours de l'action d'exagérée.

Evans attend maintenant la présentation des résultats de l'étude sur le bimekizumab au début du mois de juin. Cela pourrait donner un nouvel élan à l'histoire, selon l'analyste, qui craint que d'ici là, un investissement dans UCB ne soit qu'un "argent mort".

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Programme boursier

(ABM FN) Voici les points principaux de l'agenda financier belge jusqu'au vendredi 23 mai 2022.

LUNDI 16 MAI 2022
09:00 Cofinimmo - Cotation ex-dividende
09:00 Bpost - Cotation ex-dividende
10:00 Picanol - Réunion annuelle des actionnaires
14:00 Banque Nationale de Belgique - Réunion annuelle des actionnaires

MARDI 17 MAI 2022
09:00 Solvay - Cotation ex-dividende
10:00 Elia - Réunion annuelle des actionnaires
10:00 Exmar - Réunion annuelle des actionnaires 
10:00 Montea - Réunion annuelle des actionnaires
11:00 EVS - Réunion annuelle des actionnaires
11:00 Roularta - Réunion annuelle des actionnaires
17:40 Care Property Invest - Résultats premier trimestre
18:00 Euronext - Résultats premier trimestre
19:00 Unifiedpost - Réunion annuelle des actionnaires

MERCREDI 18 MAI 2022
08:00 Elia - Résultats premier trimestre
10:30 Ageas - Réunions annuelle et extraordinaire des actionnaires
10:30 Euronext - Réunion annuelle des actionnaires
14:00 Avantium - Réunion annuelle des actionnaires
14:00 Inclusio - Réunion annuelle des actionnaires
18:00 Atenor - Résultats premier trimestre
18:00 Home Invest Belgium - Résultats premier trimestre

JEUDI 19 MAI 2022
07:00 Ackermans & van Haaren - Résultats premier trimestre
07:00 CFE - Résultats premier trimestre
07:00 EVS - Résultats premier trimestre
07:00 Gimv - Résultats premier trimestre
07:00 IBA - Résultats premier trimestre
10:30 Euronav - Réunion annuelle des actionnaires
14:00 Mithra - Réunion annuelle des actionnaires

VENDREDI 20 MAI 2022
15:00 Resulix - Réunion annuelle des actionnaires

LUNDI 23 MAI 2022
07:00 Unifiedpost - Résultats premier trimestre

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Derniers chiffres d'entreprises et des données macro-économiques importantes

(ABM FN) La semaine prochaine, les investisseurs devront faire face aux derniers chiffres des entreprises et l'agenda macro-économique comprendra les chiffres de l'inflation et de croissance.
 
Lundi, nous commencerons la semaine avec la balance commerciale européenne. Les exportations et importations japonaises sont prévues pour vendredi.
 
Lundi également, la Chine publiera sa production industrielle et ses ventes au détail. Les États-Unis suivront avec leur production mardi, le Japon jeudi.
 
Mardi, nous étudierons la croissance économique chez nos voisins du nord ainsi que dans l'ensemble de la zone euro. Mercredi, le Japon publie un chiffre de croissance.
 
Les chiffres de l'inflation sont de la plus haute importance aujourd'hui. La vie continue de devenir de plus en plus chère. C'était également le cas aux États-Unis la semaine dernière, avec un taux d'inflation de 8,3 pour cent. Mercredi, c'est le tour du Royaume-Uni et de la zone euro. La Réserve fédérale américaine a déjà relevé ses taux d'intérêt, et la Banque centrale européenne subit une pression croissante pour ne pas trop tarder.
 
Jeudi, la Banque centrale européenne publiera le procès-verbal de sa dernière réunion de politique monétaire.
 
La guerre en Ukraine et les graves confinements en Chine poussent les prix mondiaux encore plus haut, alors qu'ils étaient déjà fortement à la hausse en raison du redémarrage de l'économie après les années corona.
 
Enfin, vendredi, nous recevrons quelques indicateurs avancés, à savoir la confiance des consommateurs dans notre propre pays, aux Pays-Bas et dans la zone euro, ainsi que les indicateurs avancés pour les États-Unis.
 
La Finlande a annoncé ce week-end son intention de demander son adhésion à l'OTAN. Le Premier ministre du pays scandinave a toutefois été mis en garde à ce sujet par le président russe Poutine. Cela risque d'aggraver davantage les relations entre la Russie et l'Occident.
 
Chiffres des entreprises
 
Le pic de la saison des chiffres d'entreprises est derrière nous, même si nous devons encore obtenir de nombreux résultats.
 
Dans notre propre pays, Care Property Invest ouvre ses livres le mardi. Mercredi, Elia, Atenor et Home Invest Belgium publieront leurs résultats. Le jeudi sera une autre journée chargée avec les chiffres d'Ackermans & van Haaren, CFE, EVS, Gimv et IBA.
 
En plus des chiffres, de nombreuses entreprises organiseront leurs Assemblées générales. Le lundi, il y aura Picanol et la Banque nationale de Belgique. Mardi, Elia, Exmar, Montea, EVS, Roularta et Unifiedpost suivront. Mercredi, les actionnaires d'Ageas, Euronext, Avantium et Inclusio se réuniront. Euronav et Mithra sont à l'agenda du jeudi, Resilux suivra le vendredi.
 
Cofinimmo sera coté ex-dividende le lundi, tout comme Bpost. Solvay suivra mardi.  
 
À l'étranger, Euronext et les détaillants Home Depot et Walmart ouvrent leurs livres mardi. Lowe's et Target suivront mercredi. Ce même jour, le chinois Tencent est également à l'ordre du jour. Kohl's et Applied Materials sont prévus pour jeudi, Deere pour vendredi.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par thomas

En vedette: les rumeurs de rachat en soutien au cours de l’action Ontex

(ABM FN) Ontex a eu une semaine chargée, avec des rumeurs de rachats, mais également les résultats trimestriels.

L’action a clôturé la semaine à 7,54 euros, soit une hausse de 21 pour cent sur base hebdomadaire. Le cours de l’action reste toutefois bien loin du pic de 34 euros atteint en 2016. 

Mardi soir, Bloomberg a annoncé qu’Ontex serait en discussion avec American Industrial Partners à propos d’un possible rachat. Cette nouvelle a ensuite été confirmée mercredi matin par Ontex. 

Les discussions portent sur une éventuelle transaction qui conduirait à un regroupement d'entreprises avec Attindas, a expliqué Ontex.

"Ces discussions sont à un stade précoce et aucun accord n'a encore été conclu sur la structure ou les termes d'une éventuelle transaction. Il n'y a aucune certitude qu'un tel accord sera conclu ou, le cas échéant, à quelles conditions", a néanmoins prévenu le fabricant de couches. 

ING parle d’un intérêt logique, car les deux entreprises se complètent bien, a fait remarquer la banque, tant sur le point géographique qu’au niveau des produits offerts. 

Selon Degroof Petercam, ce rachat pourrait être vu comme une belle porte de sortie par certains actionnaires. Mais cela dépendra de la structure et du prix. Le fait que le cours de l’action est sous pression depuis plusieurs années, va rendre un rachat difficile. 

AIP a précédemment acheté l'activité d'hygiène personnelle de Domtar, qui a été renommé Attindas par la suite. Sur la base du prix payé par AIP, ING estime la valorisation d'Ontex à 14,80 euros par action. En appliquant la même base à sa valorisation, Degroof arrive à un prix entre 8 et 12 euros, dépendant de l’année utilisée et sur base d'une reprise des activités sur le marché principal.

ING estime qu'il y a également des bénéfices de synergie à tirer, ce qui pousserait la valorisation à 20,60 euros par action. 

Degroof souligne également qu’il ne faut pas oublier qu’Ontex a rejeté une offre, il y a quelques années, venant de PAI. Néanmoins, depuis lors, le conseil d'administration a presque entièrement changé. De plus, les conditions sur le marché restent difficiles, estime la banque d’affaires. 

Après l’explosion du cours mercredi, Degroof a décidé de retirer l’action de la liste d’achat, et a également revu l’objectif de cours à la baisse, après avoir abaissé ses prévisions pour l’EBITDA.

Résultats

Jeudi matin, Ontex a également fait état d’un chiffre d’affaires sur les marchés principaux en hausse de 13 pour cent à 385 millions d’euros, alors que les marges se sont, comme prévu par KBC Securities, dégradées. 

L’EBITDA récurrent a chuté de 49 pour cent à 21 millions d’euros, avec une marge de 5,4 pour cent, soit 6,7 points de pourcentage de moins qu’au premier trimestre 2021. Par rapport à la fin 2021, la marge a baissé de 2,9 points de pourcentage. 

“Nous sommes satisfaits de l’amélioration du chiffre d’affaires, grâce à l’augmentation des volumes”, a commenté Degroof Petercam jeudi. Toutefois la banque d’affaires avertit que la pression sur les marges risque de se poursuivre, justifiant de nouvelles hausses de prix. 

ING pour sa part s’attend à ce que les résultats d’Ontex ne puissent que s’améliorer, alors que le premier trimestre est considéré comme le pire par la banque. Pour la banque, Ontex va, à l'avenir, profiter de la hausse de ses prix. C’est également l’avis de KBC Securities, qui prévoit une amélioration dans la seconde moitié de l’année. 

Degroof a, par contre, été négativement surpris par la forte hausse de la dette nette. 

Ontex a maintenu ses prévisions pour cette année, mais revu les coûts des matières premières à la hausse. Ontex prévoit une croissance du chiffre d’affaires de 5 à 10 pour cent, alors que l’impact de l’inflation des coûts est estimé à 200 millions d’euros. La marge de l’EBITDA-récurrent devrait s’améliorer dans la deuxième moitié de l’année, prévoit le fabricant de couches.

Toutefois, le fabricant de couches a placé ses prévisions à moyen terme sous révision, a remarqué ING. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Redactie ABM Financial News

La semaine en bourse: le Bel20 chute fortement

(ABM FN) La bourse de Bruxelles a perdu beaucoup de terrain cette semaine, l'indice principal passant même sous la barre des 4.000 points. Plusieurs titres, dont UCB, Oxurion et Ontex, ont connu de forts mouvements.

Le Bel20 a clôturé à 3944 points vendredi, en baisse de 1,9 pour cent sur base hebdomadaire. Il y a une semaine, l'indice principal a clôturé à 4 021,28 points.
Selon Simon Wiersma, gestionnaire en investissement chez ING, "il y a encore beaucoup d'incertitudes sur les marchés financiers."

Selon lui, les investisseurs fuient actuellement vers les valeurs refuges par crainte d'un atterrissage brutal de l’économie, c'est-à-dire d'un ralentissement rapide de la croissance. En conséquence, les fonds technologiques et les sociétés de croissance sont particulièrement sous pression, explique Wiersma.

Wiersma estime qu'il est prématuré d'anticiper une récession à ce stade. “Nous ne nous attendons pas à ce que la Réserve fédérale corrige son erreur de sous-estimation de l'inflation par une autre erreur, à savoir un relèvement trop rapide et trop important des taux directeurs. Nous nous attendons également à ce que la Fed prenne en compte les conditions financières moins favorables, désormais fortement resserrées.”

Tableau mitigé des données sur l'inflation américaine

Dans le contexte des récentes craintes concernant les taux et du resserrement monétaire de la Fed, les données sur l'inflation aux États-Unis ont suscité beaucoup d'attention cette semaine. Les résultats sont mitigés.

En avril, les prix à la consommation se sont un peu refroidis, mais moins que prévu. À cet égard, les prix à la production américains qui sont apparus étaient légèrement plus rassurants. Ils ont augmenté conformément aux attentes et beaucoup moins qu'en mars.

"Bien que l'on puisse se réjouir de commencer à voir quelques baisses [de l'inflation], la réalité est que l'inflation s'avère beaucoup plus persistante que prévu il y a quelques mois", a déclaré Michael Hewson, analyste de marché chez CMC Markets.

Le gestionnaire d'actifs Wim Zwanenburg, de Stroeve et Lemberger, a pointé du doigt le taux d'intérêt américain à 10 ans, qui s'est à nouveau stabilisé en dessous de 3 pour cent. C'est un signe que le marché s'attend à ce que la Fed se contente pour l'instant d'un certain nombre de hausses de taux d'intérêt de 50 points de base. 

Cela a également été confirmé par Jerome Powell, de la Fed, jeudi soir. Par la suite, Powell a déclaré que la Fed n'envisageait pas "activement" de relever les taux d'intérêt de 75 points de base. Dans le même temps, il a averti que la Fed pourrait ne pas être en mesure de garantir un atterrissage en douceur de l'économie.

Le fait que la BCE ait laissé entendre qu'elle pourrait relever ses taux d'intérêt plus tôt qu'annoncé initialement est également un atout. La présidente du Conseil, Christine Lagarde, a laissé entendre cette semaine qu'une hausse des taux d'intérêt serait envisagée en juillet.
Le taux américain à dix ans était coté à 1,53 pour cent vendredi et à 1,69 pour cent la semaine dernière. Le taux allemand était de 0,95 pour cent.

L'euro/dollar a été coté à 1,04 vendredi et donc  en baisse sur base hebdomadaire.

Le pétrole WTI était à 110 cette semaine. L'OPEP et l'Agence internationale de l'énergie ont mis en garde cette semaine dans leurs rapports mensuels contre un ralentissement de la croissance de la demande de pétrole en 2022.

Actions en hausse et en baisse

Alors que la saison des résultats touche prudemment à sa fin, les investisseurs ont reçu cette semaine des nouvelles surprenantes concernant UCB, Oxurion et Ontex, après quoi ces actions ont fortement évolué. 

La FDA, l'organisme de réglementation américain, n'a pas accepté la demande dite BLA d'UCB pour le bimekizumab, un médicament destiné au traitement des adultes atteints de psoriasis modéré à sévère. Une surprise négative, selon les analystes, mais Berenberg pense qu'UCB peut encore résoudre ce problème à temps. Tout ajustement à la baisse des perspectives par UCB sera minime, selon la banque. L'action a chuté de 15 pour cent cette semaine. 

Le cours de l'action d'Ontex a bénéficié de la nouvelle concernant une possible acquisition, tandis que les analystes ont déclaré que ses résultats trimestriels étaient légèrement meilleurs que prévu. L'action a gagné 20,5 pour cent.

L'action Oxurion a dû céder 40,8 pour cent la semaine dernière. La biotech a annoncé lundi que l'étude sur le THR-687 a été arrêtée après des résultats décevants concernant l'efficacité. Degroof Petercam et KBC Securities ont retiré l'action de leur liste d'achat et ont abaissé leurs objectifs de prix à 1,30 et 1,00 euro, respectivement. Désormais, Oxurion se concentrera uniquement sur le THR-147.

En termes de chiffres, KBC et Ageas ont réussi à dépasser les attentes des analystes. Cependant, les actions ont perdu 15,1 et 1,1  pour cent cette semaine. KBC a également versé un double coupon à ses actionnaires, ce qui a conduit ABN AMRO Oddo à abaisser l’objectif de cours. Le paiement du dividende de 7,60 euros par action KBC était inclus dans la valorisation, et a maintenant été versé aux actionnaires. "Cela doit donc être retiré de l'évaluation", a déclaré ABN AMRO. "C'est la raison principale."

Les chiffres d'Aedifica sont également bons, selon ING. Cependant, le titre a diminué de 1,4 pour cent. 

VGP a chuté de 15,5 pour cent. Selon Degroof Petercam, VGP a exprimé une certaine prudence quant à l'avenir lors des résultats trimestriels. KBC Securities a abaissé l'objectif de cours à 250 euros avec une recommandation d'achat inchangée. 

Bekaert a réalisé des performances nettement meilleures que prévu au premier trimestre, car l'entreprise a pu répercuter les prix d'achat élevés sur les clients, selon les analystes de KBC Securities et Degroof Petercam. L'action a néanmoins baissé de 2,3 pour cent cette semaine. 

Balta, en revanche, a présenté des résultats trimestriels décevants, selon ING, qui montrent que l'entreprise souffre beaucoup de l'inflation élevée, et que de nouvelles augmentations de prix devront donc être appliquées. L'action a perdu 10,5 pour cent. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

Plus

L'assemblée annuelle de VGP approuve tous les points de l'ordre du jour

(ABM FN) Les actionnaires de VGP ont approuvé tous les points à l'ordre du jour de l'assemblée générale annuelle des actionnaires. C'est ce qui ressort d'un communiqué de presse de la société immobilière belge vendredi, en après bourse.

Le dividende de 6,85 euros par action pour 2021, qui sera payé le 23 mai, a été approuvé.

Les autres points de l'ordre du jour tels que la décharge des administrateurs et les chiffres annuels ont également été approuvés.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Spring Holdco fait état d'une participation importante dans Recticel

(ABM FN) Spring Holdco BV a pris une participation importante de 27,20 pour cent dans Recticel. C'est ce qu'a annoncé Recticel, vendredi en après bourse.

Avec cela, Spring Holdco est au-dessus du seuil de participation de 25 pour cent.

Spring Holdco est une société contrôlée par Baltisse NV.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

D'Ieteren relance son programme de rachat d'actions

(ABM FN) D'Ieteren commencera à racheter ses propres actions le lundi 16 mai. C'est ce qui ressort d'un communiqué de presse publié de la société holding vendredi, en après bourse.

Le programme a été lancé le 28 août 2019 et suspendu le 6 avril 2020 afin de garantir des liquidités suffisantes pendant la crise corona.

Le programme total s'élève à 150 millions d'euros.

D'Ieteren a déjà racheté 934.692 de ses propres actions pour un montant total de 43,4 millions d'euros. Cela signifie que 106,6 millions d'euros peuvent encore être achetés.

La durée prévue du programme de rachat restant est de 9 à 12 mois.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

L'assemblée annuelle de Biocartis approuve les points à l'ordre du jour

(ABM FN) Les actionnaires de Biocartis ont approuvé tous les points à l'ordre du jour de l'assemblée générale annuelle. C'est ce qu'a annoncé la société de biotechnologie dans un communiqué de presse vendredi, en après bourse.

Herman Verrelst a été reconduit dans ses fonctions d'administrateur de Biocartis pour un mandat de quatre ans. Plusieurs autres administrateurs ont également été reconduits dans leurs fonctions.

En outre, la décharge a été accordée aux administrateurs et au commissaire aux comptes.

Les actionnaires ont également approuvé tous les autres points de l'ordre du jour.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

La baisse du cours d'UCB pèse sur Bel20

(ABM FN) L'indice Bel20 a clôturé en légère hausse vendredi, la forte baisse du cours d'UCB l'empêchant de se joindre à la forte reprise dans nos pays voisins.

L'indice principal a gagné 0,6 pour cent pour atteindre 3.944 points. La semaine dernière, le Bel20 a clôturé à 4.021 points.

Les bourses européennes et américaines enregistrent aujourd'hui une forte reprise après la forte baisse de ces derniers jours. "Après la baisse de ces derniers jours, le marché était tellement survendu qu'un peu de bonnes nouvelles était probablement suffisant pour une certaine reprise", a déclaré Philippe Gijsels, directeur de la stratégie chez BNP Paribas Fortis.

Le président de la Fed de San Francisco a déclaré qu'une hausse des taux de 75 points de base aux États-Unis n'était pas envisagée. "La question est de savoir si nous pouvons nous appuyer sur cela dans les jours à venir et si les indices vont ou non se rapprocher de la moyenne à 50 jours. Ce serait un premier obstacle sérieux", a déclaré Gijsels, qui souligne que le Dow Jones et le S&P500 sont à la veille d'un marché baissier ou d'une chute de 20 pour cent.

"Dans l'histoire du marché boursier américain des 95 dernières années, il y a eu 14 baisses de 20 pour cent ou plus, soit une tous les 6 à 7 ans. Dans tous ces cas, à l'exception de 1987 et 1966, la chute de la bourse s'est accompagnée d'une récession", prévient Gijsels.

Ce raisonnement fonctionne également dans l'autre sens. "Sur les 15 récessions de cette période, seules trois n'ont pas été précédées d'un marché baissier. Les deux phénomènes semblent donc plutôt imbriqués, le marché baissier arrivant en premier et prédisant ainsi la récession", a expliqué Gijsels.

Pour l'instant, l'approche d'une récession n'est pas du tout évidente dans les chiffres économiques, a noté Gijsels. "La consommation et surtout celle des services reste forte", a déclaré le stratège. "Pour que le marché atteigne son point bas, il faut un pic d'inflation et une meilleure vision de la politique de taux d'intérêt de la Fed."

Entre-temps, l'économie américaine semble s'affaiblir en ce moment. Cet après-midi, les chiffres de l'Université du Michigan ont montré que la confiance des consommateurs américains dans l'économie a baissé en mai.

Les prix des importations américaines ont connu une hausse inattendue en avril.

Le pétrole est devenu plus cher vendredi. Le contrat à terme  West Texas Intermediate pour livraison de juin était en hausse de 4,5 pour cent  à 110 dollars, tandis que le Brent pour livraison de juillet était à 111 dollars, soit une augmentation de 3,5 pour cent.

Le taux euro/dollar était de 1,04. L'euro s'est légèrement redressé par rapport au dollar. Le billet vert américain est le grand gagnant de la guerre en Ukraine, des craintes d'un ralentissement économique et du différentiel de taux d'intérêt entre les États-Unis et l'Europe, selon Bernard Keppenne, économiste en chef chez CBC Banque.

Actions en hausse et en baisse

12 actions sur 20 ont pu clôturer en hausse vendredi. Dans l'indice principal, Argenx a pris la tête avec une hausse de 6,0 pour cent, après que Deutsche Bank ait mis l'action sur sa liste d'achat.

WDP a également gagné 9,7 pour cent, car l'action pourrait être incluse dans l'indice MSCI World, et D'Ieteren est devenu 4,6 pour cent plus cher.

VGP a gagné 3,4 pour cent, après les résultats trimestriels, mais selon Degroof Petercam, VGP était quelque peu prudent quant à l'avenir. KBC Securities a abaissé l'objectif de cours à 250 euros, avec une recommandation d'achat inchangée.

UCB, d'autre part, a reçu une claque de 13,6 pour cent après que le régulateur américain FDA n'a pas accepté la demande de BLA d'UCB pour le bimekizumab, un traitement pour des adultes atteints de psoriasis modéré à sévère. Une surprise négative, disent les analystes, mais Berenberg pense qu'UCB peut encore résoudre ce problème à temps. Tout ajustement à la baisse des perspectives par UCB sera minime, pense la banque.

Dans le BelMid, Melexis et Euronav ont augmenté de 4,5 et 4,0 pour cent.

IBA a chuté de 2,2 pour cent.

Parmi les plus petites actions, Oxurion a gagné 7,6 pour cent. Balta a chuté de 3,3 pour cent, après des chiffres décevants selon ING. Texaf a baissé de 3,8 pour cent.

Wall Street

À la clôture des bourses européennes, l'indice technologique Nasdaq a gagné 3,6 pour cent, le Dow-Jones 1,3 pour cent et le S&P500 2,2 pour cent."

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Programme boursier

(ABM FN) Voici les points principaux de l'agenda financier belge jusqu'au vendredi 23 mai 2022.

LUNDI 16 MAI 2022
09:00 Cofinimmo - Cotation ex-dividende
09:00 Bpost - Cotation ex-dividende
10:00 Picanol - Réunion annuelle des actionnaires
14:00 Banque Nationale de Belgique - Réunion annuelle des actionnaires

MARDI 17 MAI 2022
09:00 Solvay - Cotation ex-dividende
10:00 Elia - Réunion annuelle des actionnaires
10:00 Exmar - Réunion annuelle des actionnaires 
10:00 Montea - Réunion annuelle des actionnaires
11:00 EVS - Réunion annuelle des actionnaires
11:00 Roularta - Réunion annuelle des actionnaires
17:40 Care Property Invest - Résultats premier trimestre
18:00 Euronext - Résultats premier trimestre
19:00 Unifiedpost - Réunion annuelle des actionnaires

MERCREDI 18 MAI 2022
08:00 Elia - Résultats premier trimestre
10:30 Ageas - Réunions annuelle et extraordinaire des actionnaires
10:30 Euronext - Réunion annuelle des actionnaires
14:00 Avantium - Réunion annuelle des actionnaires
14:00 Inclusio - Réunion annuelle des actionnaires
18:00 Atenor - Résultats premier trimestre
18:00 Home Invest Belgium - Résultats premier trimestre

JEUDI 19 MAI 2022
07:00 Ackermans & van Haaren - Résultats premier trimestre
07:00 CFE - Résultats premier trimestre
07:00 EVS - Résultats premier trimestre
07:00 Gimv - Résultats premier trimestre
07:00 IBA - Résultats premier trimestre
10:30 Euronav - Réunion annuelle des actionnaires
14:00 Mithra - Réunion annuelle des actionnaires

VENDREDI 20 MAI 2022
15:00 Resulix - Réunion annuelle des actionnaires

LUNDI 23 MAI 2022
07:00 Unifiedpost - Résultats premier trimestre

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Redactie ABM Financial News

iBio enregistre une forte augmentation de son chiffre d'affaires

(ABM FN) iBio a plus que doublé son chiffre d'affaires au dernier trimestre. C'est ce qui ressort de la mise à jour trimestrielle de la société biotechnologique américaine.

Le chiffre d'affaires a augmenté de 153 pour cent, passant d'environ 765.000 à 1,94 million de dollars.

Net, iBio a enregistré une perte de 12,4 millions de dollars, soit 0,06 dollar par action. Un an plus tôt, ce chiffre était encore de 7,7 millions de dollars.

A la fin du mois de mars, iBio disposait encore de 48,6 millions de dollars de liquidités. Avec cet argent, l'entreprise peut, selon ses propres calculs, poursuivre ses activités jusqu'à la fin du mois de septembre 2023.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Wall Street attendu en hausse

(ABM FN) Les bourses américaines devraient ouvrir avec de beaux gains vendredi, alors que les contrats à terme continuent d'augmenter.

Les contrats à terme sur l'indice S&P 500 sont en hausse de 1,5 pour cent et ceux du Nasdaq de 2,0 pour cent.

Jeudi, Wall Street a semblé céder du terrain après un premier rebond, mais grâce à un rallye dans la dernière heure de la séance, les indices américains ont marqué plus ou moins le pas. L'indice Dow Jones a toutefois terminé en baisse pour la sixième journée consécutive.

Après la clôture jeudi, le président Jerome Powell a déclaré que la Fed n'envisageait pas "activement" de relever les taux d'intérêt de 75 points de base. Il a également prévenu que la Fed pourrait ne pas être en mesure de garantir un atterrissage en douceur de l'économie.

Les prix à l'importation en avril n'ont pas augmenté comme prévu par les économistes. Après une hausse de 2,9 pour cent en mars, les prix ont ralenti en avril. Les prix à l'importation des carburants ont diminué de 2,4 pour cent, après une hausse de plus de 17 pour cent un mois plus tôt. Les prix à l'exportation ont augmenté de 0,6 pour cent.

L'agenda boursier de cet après-midi encore seulement la confiance des consommateurs.

L'euro/dollar s'échangeait à 1,0377 et le pétrole est plus de 2 pour cent plus cher. Le rendement obligataire américain à dix ans est de 2,912 pour cent.

Actualités des entreprises

L'action Twitter devrait ouvrir en forte baisse, après qu'Elon Musk ait mis en attente ses projets de rachat. Il veut d'abord savoir si le nombre de faux comptes sur Twitter est inférieur à 5 pour cent. Après la chute brutale du cours de l'action Twitter en avant-bourse, Musk a déclaré dans un tweet qu'il soutenait toujours le projet de rachat.

Twitter devrait ouvrir en baisse de 12 pour cent et Tesla, en revanche, affiche un gain d'ouverture d'environ 7 pour cent.

L'action Robinhood devrait ouvrir en hausse d'environ 20 pour cent, après que Sam Bankman-Fried ait annoncé une participation de 7,6 pour cent au capital du courtier. Bankman-Fried est le fondateur et le principal actionnaire de la bourse de crypto-monnaies FTX.

Clôture sur Wall Street

Le Dow Jones a perdu 0,3 pour cent jeudi, à 31.730 points, tandis que l'indice S&P 500 a perdu 0,1 pour cent. Le Nasdaq a gagné 0,1 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Aurora Cannabis veut économiser des frais supplémentaires

(ABM FN) Aurora Cannabis a vu son chiffre d'affaires baisser au dernier trimestre, mais a réussi à réduire sa perte, tout en annonçant des réductions de coûts supplémentaires. C'est ce qui ressort des résultats de l'entreprise canadienne de cannabis.

Les revenus ont diminué sur une base trimestrielle, passant de 60,6 millions à 50,4 millions de dollars. Un an plus tôt, les recettes s'élevaient encore à 55,2 millions de dollars.

Alors que les recettes des ventes de cannabis médical ont augmenté de 8 pour cent d'une année sur l'autre, les ventes de cannabis récréatif ont enregistré une baisse de 43 pour cent.

Le résultat brut d'exploitation ajusté, hors frais de restructuration, s'est amélioré pour atteindre une perte de 12,3 millions de dollars. Il s'agit d'une amélioration par rapport à la perte de 20,9 millions de dollars enregistrée l'année dernière pour la même période.

En outre, Aurora a annoncé que le plan de transformation de l'entreprise était accéléré. Par exemple, Aurora espère économiser 150 à 170 millions de dollars de coûts d'ici le premier semestre 2023, alors que les prévisions antérieures étaient de 60 à 80 millions de dollars.

En outre, le résultat brut d'exploitation ajusté devrait être supérieur à zéro à la fin du premier semestre 2023.

A la fin du mois de mars, Aurora avait encore 480 millions de dollars en liquide.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Mise à jour boursière: le Bel20 perd du terrain

(ABM FN) La bourse de Bruxelles a perdu du terrain vendredi après-midi, bien que l'indice principal restait dans le vert. Peu après 14 heures, le Bel20 progressait de 0,2 pour cent à 3.928,86 points.

Dans l'indice principal, Argenx est en tête avec une augmentation de 8,2 pour cent, après que Deutsche Bank ait mis l'action sur sa liste d'achat. 

WDP progresse également de 7,7 pour cent, et D'Ieteren de 3,6 pour cent. 

VGP perd 0,8 pour cent, après les résultats trimestriels, Degroof Petercam remarquant que l’entreprise est un peu prudente quant à l'avenir. KBC Securities a abaissé l'objectif de cours à 250 euros avec une recommandation d'achat inchangée. 

UCB, d'autre part, reçoit une claque de 15,3 pour cent après que le régulateur américain FDA n'a pas accepté la demande de BLA d'UCB pour le bimekizumab, un traitement pour des adultes atteints de psoriasis modéré à sévère. Une surprise négative, disent les analystes, mais Berenberg pense qu'UCB peut encore résoudre ce problème à temps. Tout ajustement à la baisse des perspectives par UCB sera minime, pense la banque.

Dans le BelMid, Azelis et Melexis gagnent 3,9 et 3,6 pour cent. 

Econocom chute de 3,8 pour cent. 

Parmi les plus petites actions, Sequana gagne 6,7 pour cent. Balta cède 4,3 pour cent, après des chiffres décevants selon ING

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Les bourses européennes en hausse à la mi-journée

(ABM FN) Les bourses européennes étaient en hausse vendredi après une tentative du président de la Réserve fédérale, Jerome Powell de calmer les marchés, jeudi en après la clôture des marchés.  

À la mi-journée mardi, l'indice principal STOXX Europe 600 progressait de 1,3 pour cent, à 429,82 points. Le DAX allemand augmentait de 1,3 pour cent à 13.912,58 points. Le CAC 40 français était en hausse de 1,5 pour cent à 6.397,75 points. L'indice britannique FTSE augmentait de 1,7 pour cent à 7.352,80 points.

Powell a annoncé jeudi soir, après la clôture de Wall Street, qu'il n'envisageait pas "activement" de relever les taux d'intérêt de 75 points de base. Il a néanmoins averti que la Fed pourrait ne pas être en mesure de réaliser une stabilisation de l'économie.

Au programme de cet après-midi, figurent les prix américains à l'importation pour le mois d'avril et la confiance préliminaire des consommateurs calculée par l'Université du Michigan.

Le pétrole est devenu plus cher vendredi. Le contrat à terme West Texas Intermediate pour livraison en juin était en hausse de 1,1 pour cent à 107,27 dollars, tandis que le contrat à terme Brent pour livraison en juillet coûtait 108,72 dollars, soit une hausse de 1,1 pour cent.

L'euro/dollar s'échangeait à 1,0383. Au début de la journée boursière, la paire de devises évoluait à 1,0401 et à la clôture des  bourses américaines jeudi, ce chiffre était de 1,0374.
 
Actualités des entreprises

Deutsche Telekom a vu ses bénéfices augmenter au premier trimestre de cette année grâce à la vente de T-Mobile aux Pays-Bas et a relevé ses perspectives pour l'ensemble de l'année. L'action augmente de 1,6 pour cent .

L'action UCB chute de 12,8 pour cent à Bruxelles vendredi après que la FDA, l'autorité de réglementation américaine, a rejeté la demande dite de BLA d'UCB pour le bimekizumab.  

Paris voit une action, Euroapi, chuter, et dix pour Francfort, dont l'action E.ON qui a perd 2,5 poiur cent. Les autres s'efforçaient de se remettre de leurs récentes pertes.

Contrats à terme sur Wall Street

Les bourses américaines devraient ouvrir en hausse vendredi. Les contrats à terme sur l'indice S&P 500 étaient en hausse de 1,1 pour cent.

L'indice principal S&P 500 recule de 0,1 pour cent jeudi, à 3.930,22 points, l'indice Dow Jones perd 0,3 pour cent à 31 729,77 points et le Nasdaq clôture en hausse de 0,1 pour cent à 11.370,96 points. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Mise à jour boursière: Argenx maintient Bel20 dans le vert, malgré la chute d'UCB

(ABM FN) La bourse de Bruxelles s'est envolée vendredi matin, l'indice principal étant aidé par les fortes hausses des actions Argenx, WDP et D'Ieteren, entre autres, qui ont plus que compensé la forte baisse de l’action UCB. 

En fin de matinée, le Bel20 progressait de 1,2 pour cent pour atteindre 3.965,06 points. 

“Nous avons assisté à des mouvements sauvages sur les marchés boursiers au cours des dernières 24 heures”, note l'analyste de marché Michael Hewson de CMC Markets. “Principalement en raison des inquiétudes concernant un ralentissement de la croissance, une inflation élevée et des craintes de stagflation et d'une éventuelle récession”.

Ces préoccupations étaient particulièrement évidentes sur le marché obligataire, continue Hewson, et se reflétaient également dans la baisse des prix des produits de base. "De plus, la Réserve fédérale ne semble pas vouloir s'écarter de ses projets actuels de relèvement rapide des taux d'intérêt", ajoute l’analyste de CMC Markets.

Toutefois, le président de la Fed, Jerome Powell, a annoncé jeudi soir, après la clôture de Wall Street, que la banque centrale n'envisageait pas "activement" de relever les taux d'intérêt de 75 points de base. Dans le même temps, il a averti que la Fed pourrait ne pas être en mesure d'assurer un atterrissage en douceur de l'économie.

Les marchés européens ont clôturé un jeudi volatil en baisse, mais ont pu effacer une grande partie des pertes enregistrées plus tôt dans la journée. “Comme les marchés boursiers américains”, note Hewson. Selon lui, la reprise depuis le creux a entraîné une hausse des cours en Asie et en Europe ce matin.

L'euro/dollar s’échangeait à 1,0390. L’euro se redresse légèrement face au dollar. Le billet vert américain apparaît comme le grand gagnant de la guerre en Ukraine, des craintes de ralentissement économique et différentiel de taux entre les États-Unis et l’Europe, explique l'économiste en chef Bernard Keppenne de CBC Banque. 

Actions en hausse et en baisse

Dans l'indice principal, Argenx est en tête avec une augmentation de 9,6 pour cent, après que Deutsche Bank ait mis l'action sur sa liste d'achat. 

WDP progresse également de 8,1 pour cent, et D'Ieteren de 5,4 pour cent. 

VGP gagne 1,5 pour cent, après les résultats trimestriels, Degroof Petercam remarquant que l’entreprise est un peu prudente quant à l'avenir. KBC Securities a abaissé l'objectif de cours à 250 euros avec une recommandation d'achat inchangée. 

UCB, d'autre part, reçoit une claque de 10,6 pour cent après que le régulateur américain FDA n'a pas accepté la demande de BLA d'UCB pour le bimekizumab, un traitement pour des adultes atteints de psoriasis modéré à sévère. Une surprise négative, disent les analystes, mais Berenberg pense qu'UCB peut encore résoudre ce problème à temps. Tout ajustement à la baisse des perspectives par UCB sera minime, pense la banque.

Dans le BelMid, Melexis et Barco gagnent 3,9 et 3,2 pour cent. 

Econocom chute de 2,3 pour cent. 

Parmi les plus petites actions, Smartphoto gagne 8,2 pour cent. Balta cède 3,3 pour cent, après des chiffres décevants selon ING. Acacia Pharma perd de 6,0 pour cent. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Analyse boursière: déception chez UCB

(ABM FN) UCB est arrivé avec des nouvelles décevantes ce matin. C'est ce qu'ont déclaré les analystes de Berenberg vendredi.

La FDA, l'organisme de réglementation américain, n'a pas accepté la demande dite de BLA d'UCB pour le bimekizumab, un traitement pour les adultes atteints de psoriasis modéré à sévère. Certaines observations d'inspection doivent d'abord être résolues, a déclaré le régulateur. UCB affirme travailler avec la FDA pour trouver une solution rapide.

Berenberg note qu'il n'est pas clair quelles sont les objections exactes de la FDA. Mais si la société pharmaceutique bruxelloise parvient à résoudre les problèmes dans les six à huit mois et à déposer une nouvelle demande, le bimekizumab pourrait encore être approuvé aux États-Unis au second semestre 2023, écrivent les analystes.

À la suite de ce revers aux États-Unis, UCB a déclaré qu'elle allait revoir ses objectifs financiers pour cette année.

Lors des derniers résultats annuels, UCB a déclaré prévoir sur une légère baisse en 2022, avec des ventes comprises entre 5,15 et 5,40 milliards d'euros. Le résultat brut d'exploitation ajusté se situera entre 26 et 27 pour cent, du chiffre d'affaires et le bénéfice net entre 4,80 et 5,30 euros par action.

Étant donné que, dans les prévisions de Berenberg, le bimekizumab ne génère que 32 millions d'euros de ventes aux États-Unis, la banque estime qu'une révision à la baisse des perspectives ne sera que minime.

"La nouvelle d'aujourd'hui est clairement une déception car le bimekizumab est un pilier essentiel de l'histoire d'UCB", conlcut Berenberg.

La banque a une recommandation d'achat pour UCB avec un objectif de cours de 122,00 euros. L'action chute de près de 10,6 pour cent vendredi, à 91,04 euros.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Analyse boursière: KBC Securities abaisse l'objectif de cours pour VGP

(ABM FN) KBC Securities a abaissé vendredi l'objectif de cours pour VGP de 265,00 à 250,00 euros avec une recommandation Renforcer inchangée. 

L'investisseur immobilier a poursuivi sa croissance régulière au premier trimestre, selon les analystes, mais cette fois, VGP n'a pas relevé ses perspectives. 

KBC a également mis en avant la joint venture avec Allianz, à partir de laquelle trois transferts de propriété auront lieu cette année, pour un montant de 1 milliard d'euros.

L'action de VGP a augmenté vendredi matin de 1,7 pour cent à 190,00 euros. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Analyse boursière: prudence chez VGP

(ABM FN) VGP a de nouveau enregistré de bonnes performances au premier trimestre, mais le PDG s'est montré un peu prudent dans ses commentaires. C'est ce qu'a déclaré vendredi l'analyste Vivian Maquet de Degroof Petercam en réaction à la mise à jour trimestrielle de l'investisseur immobilier. 

La tendance positive des trimestres précédents s'est poursuivie au début de l'année 2022, remarque Maquet. Mais en raison des défis macroéconomiques, l'entreprise devient légèrement plus prudente à moyen et long terme. Toutefois, les perspectives restent positives, estime l'analyste. 

En outre, Maquet estime que l'action a trop baissé ces dernières semaines, même en tenant compte du vent contraire au niveau macroéconomique. 

Degroof Petercam a maintenu sa recommandation d'achat pour VGP avec un objectif de cours de 290,00 euros. 

L’action était en hausse de 2,3 pour cent vendredi matin à 191,00 euros.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Analyse boursière: Balta déçoit

(ABM FN) Balta n’arrive pas à répercuter l'augmentation des coûts sur les clients. C’est ce qu’ont conclu les analystes d'ING après que le groupe de tapis ait publié une mise à jour trimestrielle avant les heures de négociation.

Les revenus de Balta ont augmenté de 15 pour cent, mais l'EBITDA ajusté a chuté de 34 pour cent.

Balta a appliqué des augmentations de prix pour compenser la hausse des coûts, notamment des matières premières, de l'énergie et du transport. Et le groupe de tapis devra également continuer à augmenter ses prix "pour défendre ses marges".

"Nous sommes déçus par ces chiffres, d'autant plus que son principal concurrent, Mohawk Industries, a affiché de solides résultats", écrit ING.

Comme Balta n'a pas émis de perspectives, ING n'est pas surpris par la pression sur les prix aujourd'hui.

La banque a une recommandation d'achat pour Balta avec un objectif de cours de 5,00 euros. L'action a chuté vendredi de 4,3 pour cent à 2,87 euros.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Analyse boursière: ABN AMRO ODDO abaisse l'objectif de cours pour KBC

(ABM FN) ABN AMRO ODDO a abaissé l'objectif de cours pour KBC, mais a maintenu sa recommandation Outperform.

L'analyste Cor Kuis d'ABN AMRO a attribué la réduction de l'objectif de cours au versement d'un dividende de 7,60 euros par action KBC. Cela a été inclus dans l'évaluation, et a maintenant été payé aux actionnaires. "Il faut donc en tenir compte dans l'évaluation", declare l'analyste. "C'est la raison principale."

L'action KBC s'échangeait à 55,80 euros vendredi.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Mise à jour boursière: Bruxelles démarre en nette hausse

(ABM FN) La bourse de Bruxelles a commencé la séance vendredi en nette hausse. Peu après la cloche de la bourse, le Bel20 était en hausse de 1,3 pour cent pour atteindre 3.919,49 points. 

Dans l'indice principal, WDP a pris la tête avec une augmentation de 4,6 pour cent, suivi par Argenx avec un gain de 4,1 pour cent. Deutsche Bank a placé la biotech sur sa liste d'achat. 

VGP, qui a publié ses chiffres, gagne 2,4 pour cent.

Au bas de la Bel20, Elia perd 1,4 pour cent. L'opérateur de réseau veut lever 600 millions d'euros de capitaux frais. 

Il n'y avait pas encore de cours pour UCB, mais l'action va probablement baisser après le rejet par la FDA américaine de la demande pour le Bimekizumab. 

Dans le BelMid, Immobel progresse de 2,8 pour cent. Bois Sauvage chute de 2,7 pour cent.

Parmi les plus petites actions, Crescent gagne 5,0 pour cent. Texaf cède 1,1 pour cent et Balta 1 pour cent, après chiffres. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Analyse boursière: Deutsche Bank place Argenx sur la liste d'achat

(ABM FN) Deutsche Bank a relevé sa recommandation pour Argenx de Converser à Acheter et l'objectif de cours est passé de 250,00 à 320,00 euros. C'est ce qui ressort d'un rapport de l'analyste Emmanuel Papadakis.

L'analyste a décidé de cette augmentation après la mise à jour trimestrielle d'Argenx et les nouveaux résultats d'études, également chez les concurrents. Les résultats de l'étude d'Argenx pour Vyvgart, l'étude ADAPT+, sont encore décevants selon Deutsche, mais cela est plus que compensé par le lancement fort de MG, et dans l'ensemble les résultats de l'étude sont positifs, souligne Papadakis. Il pense donc que le profil de risque du pipeline a diminué.

L'action Argenx a clôturé à 281,20 euros jeudi.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Elia recherche 600 millions d'euros de capital - médias

(ABM FN) Elia souhaite lever 600 millions d'euros lors d’une nouvelle levée de fonds afin de pouvoir investir, au cours des cinq prochaines années, dans de nouvelles infrastructures pour accélérer la transition énergétique. C’est ce qu’écrivent De Tijd et L’Echo vendredi. 

Selon les quotidiens, Elia veut investir 10 milliards d'euros au cours des cinq prochaines années et un tour de table de 600 millions d'euros est une première étape dans ce financement.

Le gestionnaire de réseau demandera l'approbation des actionnaires pour cette levée de fonds la semaine prochaine. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Mithra lève des fonds chez LDA Capital

(ABM FN) Pour la quatrième fois, Mithra a fait appel à un accord avec LDA Capital pour lever des capitaux. C'est ce qu'a annoncé la biotech vendredi matin.

C'est la quatrième fois que Mithra utilise l'accord de financement avec LDA. Les trois premières fois ont rapporté environ 17 millions d'euros, laissant 58 millions d'euros. 

Cette fois, Mithra lèvera jusqu'à 5 millions d'euros grâce à l'émission de 625.000 nouvelles actions. 

Mithra dispose également d'une ligne de crédit auprès de Goldman Sachs, mais en raison de la baisse du cours de l'action, la biotech n'est actuellement pas autorisée à l'utiliser. Ce n'est que lorsque le prix de l'action repassera au-dessus de 10 euros que Goldman sera à nouveau une option pour Mithra.

Lors de la conférence d'investissement de la VFB à Anvers il y a quelques semaines, le PDG avait déjà annoncé que les lignes de crédit serviraient de prêt-relais jusqu'à ce qu'un partenaire soit trouvé pour son médicament vedette potentiel, le Donesta. Cette recherche devrait porter ses fruits cette année, a promis le PDG lors de la réunion avec les investisseurs.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

L'autorité réglementaire américaine renvoie la demande d'UCB concernant le bimekizumab.

(ABM FN) La FDA, l'organisme de réglementation américain, n'a pas accepté la demande dite de BLA d'UCB pour le bimekizumab, un médicament destiné au traitement des adultes atteints de psoriasis modéré à sévère. C'est ce qu'a annoncé UCB vendredi matin.

Dans sa forme actuelle, la FDA ne peut approuver la demande, indique UCB. Certaines observations d'inspection doivent d'abord être résolues, selon le régulateur. UCB affirme travailler avec la FDA pour trouver une solution rapide.

En raison de ce revers aux États-Unis, UCB déclare qu'elle devra revoir ses objectifs financiers pour cette année.

Le bimekizumab a déjà été approuvé en Europe, entre autres.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Le Bel20 attendu en hausse

(ABM FN) La bourse de Bruxelles devrait commencer en hausse vendredi, après une clôture à l’équilibre sur Wall Street jeudi soir. Les contrats à terme sur l'indice Euro Stoxx 50 indiquaient un gain de plus d’un pour cent environ une heure avant la cloche. 

Jeudi, le Bel20 a commencé la séance dans le rouge, atteignant un plus bas de 3.862 points. Toutefois, dans l'après-midi, les pertes ont été partiellement absorbées et, à la clôture, il ne restait plus qu’une perte de 0,7 pour cent à 3.930 points. 

Bruxelles a ainsi suivi le pas sur Wall Street, où les investisseurs ont réagi avec déception aux données sur l'inflation aux États-Unis mercredi. 

Le taux d’inflation américain a baissé en avril, mais moins fortement que prévu. À cet égard, les prix à la production américains publiés jeudi ont été légèrement plus rassurants, ils ont augmenté de 0,5 pour cent sur base mensuelle, ce qui était conforme aux attentes. Cela vaut également pour les prix de base. Dans les deux cas, les prix se sont également refroidis par rapport à mars.

Wall Street a semblé perdre à nouveau du terrain jeudi après une hausse initiale, mais grâce à un rallye dans la dernière heure de négociation, il y a eu une fin plus ou moins neutre. Toutefois, l'indice Dow Jones a clôturé en baisse pour la sixième journée consécutive, avec un recul de 0,3 pour cent, tandis que l’indice regroupant les valeurs technologiques, le Nasdaq, a réussi à clôturer dans le vert après avoir initialement perdu plus de 2 pour cent.

Les échanges sur les marchés obligataires ont particulièrement attiré l'attention jeudi. En raison des pressions inflationnistes et du resserrement de la politique monétaire des banques centrales, les rendement des obligations d'État ont augmenté rapidement ces dernières semaines, mais un mouvement inverse a eu lieu ces derniers jours. 

Début mars, l'État allemand recevait encore de l'argent lorsqu'il émettait des obligations à 10 ans, mais au début de cette semaine, un rendement annuel de 1,19 pour cent était affiché. Après ce pic, le rendement a baissé régulièrement avec une accélération de 15 points de base jeudi, laissant le rendement à seulement 0,84 pour cent. 

Antoine Bouvet, spécialiste des taux chez ING, explique que les craintes de récession étaient à l'origine de cette forte variation des prix. “Dans cet environnement, alors que les banques centrales maîtrisent l'inflation et que la croissance ralentit, les obligations qui ne se sont pas vraiment comportées comme des valeurs refuges ces derniers mois se comportent soudainement comme des valeurs refuges.” Les acheteurs affluent et les rendements obligataires baissent. 

Le dollar est également considéré comme une valeur refuge et après une consolidation de deux semaines, le billet vert poursuit sa progression face à l'euro jeudi. Ce matin, la paire de devises était cotée à 1,0397 avec la parité en vue. Il y a un an, le billet vert se négociait encore à 1,2250.

En Asie, les bourses étaient en forte hausse ce matin, la bourse de Tokyo étant en tête avec un gain de 2,6 pour cent. L'investisseur technologique Softbank, qui détient des participations importantes dans Uber, Alibaba et WeWork, entre autres, a gagné plus de 11 pour cent malgré la publication d'une perte record pour le dernier trimestre jeudi après les heures de bureau. Le cours de l'action avait déjà été divisé par deux environ au cours des 12 derniers mois. 

Hong Kong, Sydney et Séoul étaient en hausse d'environ 2 pour cent ce matin. Le pétrole américain est également en hausse d’environ 2 pour cent dans le commerce asiatique, après avoir marqué le pas à New York jeudi soir. 

Les investisseurs attendent aujourd'hui, entre autres, l'inflation française définitive pour avril et la confiance préliminaire des consommateurs américains en mai. 

Actualités des entreprises

Les ventes consolidées de Balta ont augmenté de 15,0 pour cent en glissement annuel au cours du trimestre pour atteindre 75,0 millions d'euros. La croissance organique a été de 11,4 pour cent. Le reste de la croissance est dû à un effet d'entraînement sur les marchés des changes. L'EBITDA ajusté s'est élevé à 6,0 millions d'euros au cours du trimestre, soit une baisse de près de 34 pour cent par rapport à l'année précédente. La marge correspondante a diminué de 13,9 à 8,0 pour cent. Balta a appliqué des augmentations de prix pour compenser la hausse des coûts, notamment des matières premières, de l'énergie et des transports. Le groupe de tapis devra continuer d’augmenter ses prix "pour défendre ses marges".

Au cours des trois premiers mois de l'année, VGP a enregistré 273,8 millions d'euros de revenus locatifs, dont 15,3 millions d'euros dus à de nouveaux baux. C'est 65,6 pour cent de plus que les revenus locatifs de l'année précédente.

Aedifica investira environ 18,5 millions d'euros dans le développement d'une nouvelle maison de retraite à Dunshaughlin, avec un rendement locatif net initial d'environ 5 pour cent.

Clôture sur Wall Street

L'indice S&P 500 a reculé de 0,1 pour cent jeudi à 3.930,22 points, l'indice Dow Jones a perdu 0,3 pour cent à 31.729,77 points et le Nasdaq a clôturé en hausse de 0,1 pour cent à 11.370,96 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Analyse boursière: Berenberg abaisse l'objectif de cours pour KBC

(ABM FN) Berenberg a réduit vendredi l'objectif de cours pour KBC de 68,00 à 62,00 euros tout en maintenant la recommandation Conserver.

L'analyste Andrew Lowe pense que KBC reste l'une des meilleures banques d'Europe. "La banque dispose d'une solide position de capital et le rendement prévu des fonds propres est plus élevé que celui de nombreuses autres banques européennes", estime l'analyste.

La banque souffre certes d'une inflation des coûts supérieure à la moyenne, mais celle-ci est compensée par une augmentation des revenus d'intérêts en République tchèque. Ces deux facteurs ne sont pas pris en compte par le consensus, déclare Lowe.

Lowe a noté que l'action a déjà chuté de 20 pour cent cette année, ce qui signifie qu'elle se négocie avec une prime de 40 pour cent par rapport à ses homologues européens. Selon l'analyste, ce chiffre est conforme à la moyenne des cinq dernières années.

Berenberg a abaissé l'objectif de cours pour tenir compte des coûts de risque plus élevés dus aux développements économiques. Berenberg préfère actuellement l'action ING, dont la valorisation est plus attractive et qui permet également de restituer plus de capital aux actionnaires.

L'action KBC a clôturé à 55,06 euros jeudi.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Les marges de Balta considérablement sous pression

(ABM FN) Balta a enregistré un chiffre d'affaires en hausse au premier trimestre 2022, mais a subi une forte pression sur les marges. C'est ce qui ressort vendred matin de la mise à jour trimestrielle du groupe de tapis belge.

Balta a procédé à des augmentations de prix pour faire face à la hausse des coûts, notamment des matières premières, de l'énergie et des transports. Et le groupe de tapis devra augmenter ses prix encore à l'avenir "pour défendre ses marges".

"Dans notre division commerciale, qui représente désormais environ 70 pour cent de notre activité, nous avons constaté une amélioration des ventes et de l'EBITDA au premier trimestre, ainsi qu'un solide carnet de commandes à la fin du trimestre", souligne Balta. Dans le secteur résidentiel, les augmentations de prix n'ont pas encore atteint leur plein potentiel.

Résultats 

Les ventes consolidées de Balta ont augmenté de 15,0 pour cent en glissement annuel au cours du trimestre pour atteindre 75,0 millions d'euros. La croissance autonome s'est établie à 11,4 pour cent. Le reste de la croissance est dû à un effet d'entraînement sur les marchés des changes.

L'EBITDA ajusté s'est élevé à 6,0 millions d'euros au cours du trimestre, soit une baisse de près de 34 pour cent par rapport à l'année précédente. La marge correspondante est passée de 13,9 à 8,0 pour cent.

"La baisse de l'EBITDA malgré une forte croissance du chiffre d'affaires reflète une compression des marges partiellement attendue face à un fort premier trimestre en 2021 et à la récente augmentation rapide des coûts des intrants qui n'ont pas encore été répercutés sur les clients", explique Balta.

La dette nette s'élevait à 157 millions d'euros à la fin du mois de mars. Cela représente un ratio d'endettement de 3,8. Balta disposait encore de 65 millions d'euros de liquidités à la fin du trimestre. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

VGP enregistre des revenus locatifs supplémentaires

(ABM FN)  VGP a vu les revenus locatifs augmenter au cours du premier trimestre de 2022. C'est ce qu'ont montré les résultats de l'investisseur immobilier logistique vendredi. 

Au cours des trois premiers mois de l'année, VGP a enregistré 273,8 millions d'euros de revenus locatifs, dont 15,3 millions d'euros grâce à de nouveaux baux. C'est 65,6 pour cent de plus que les revenus locatifs de l'année précédente. 

"Cette augmentation résulte d'une forte demande continue dans tous les pays où VGP est présent", a déclaré l'investisseur en immobilier logistique.

En outre, VGP compte plus de 1,4 million de mètres carrés en construction, ce qui représente près de 92 millions d'euros de revenus locatifs annualisés. 

“Nous restons optimistes quant à la demande du marché, du moins à court terme, dans tous nos parcs en Europe, avec des taux d'occupation historiquement élevés sur tous les marchés où nous opérons”, explique le PDG Jean Van Geet dans le communiqué. “Dans le même temps, nous avons constaté que les nouveaux développements sont affectés par l'augmentation des coûts de construction, mais jusqu'à présent, nous avons pu atténuer cet effet en augmentant les loyers”, poursuit le haut dirigeant.

Van Geet met toutefois en garde contre les défis à venir, en raison de la hausse de l'inflation, des problèmes de chaîne d'approvisionnement et des questions géopolitiques.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Programme boursier

(ABM FN) Voici les points principaux de l'agenda financier belge jusqu'au vendredi 20 mai 2022.

VENDREDI 13 MAI 2022

07:00 Balta - Résultats premier trimestre
07:00 VGP - Résultats premier trimestre
09:00 Sofina - Cotation ex-dividende
09:00 Aperam - Cotation ex-dividende
09:00 Aedifica - Cotation ex-dividende
10:00 VGP - Réunion annuelle des actionnaires
14:00 Biocartis - Réunion annuelle des actionnaires
16:30 Lotus Bakeries - Réunion annuelle des actionnaires

LUNDI 16 MAI 2022

09:00 Cofinimmo - Cotation ex-dividende
09:00 Bpost - Cotation ex-dividende
10:00 Picanol - Réunion annuelle des actionnaires
14:00 Banque Nationale de Belgique - Réunion annuelle des actionnaires

MARDI 17 MAI 2022

09:00 Solvay - Cotation ex-dividende
10:00 Elia - Réunion annuelle des actionnaires
10:00 Exmar - Réunion annuelle des actionnaires 
10:00 Montea - Réunion annuelle des actionnaires
11:00 EVS - Réunion annuelle des actionnaires
11:00 Roularta - Réunion annuelle des actionnaires
17:40 Care Property Invest - Résultats premier trimestre
18:00 Euronext - Résultats premier trimestre
19:00 Unifiedpost - Réunion annuelle des actionnaires

MERCREDI 18 MAI 2022

08:00 Elia - Résultats premier trimestre
10:30 Ageas - Réunions annuelle et extraordinaire des actionnaires
10:30 Euronext - Réunion annuelle des actionnaires
14:00 Avantium - Réunion annuelle des actionnaires
14:00 Inclusio - Réunion annuelle des actionnaires
18:00 Atenor - Résultats premier trimestre
18:00 Home Invest Belgium - Résultats premier trimestre

JEUDI 19 MAI 2022

07:00 Ackermans & van Haaren - Résultats premier trimestre
07:00 CFE - Résultats premier trimestre
07:00 EVS - Résultats premier trimestre
07:00 Gimv - Résultats premier trimestre
07:00 IBA - Résultats premier trimestre
10:30 Euronav - Réunion annuelle des actionnaires
14:00 Mithra - Réunion annuelle des actionnaires

VENDREDI 20 MAI 2022

15:00 Resulix - Réunion annuelle des actionnaires

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Aedifica construit une maison de repos en Irlande

(ABM FN) Aedifica a acquis une maison de repos à construire en Irlande. C’est ce qu’a annoncé jeudi soir le spécialiste belge de l’immobilier de santé.

Dans le cadre de la poursuite de l'extension de son portefeuille en Irlande, Aedifica va investir environ 18,5 millions d’euros dans le développement d’une nouvelle maison de repos à Dunshaughlin, avec un rendement locatif net initial d'environ 5 pour cent.

Après l’achèvement des travaux, l’établissement accueillera 96 personnes âgées nécessitant une assistance permanente. 

"Les travaux de construction devraient être achevés au cours du quatrième trimestre de 2023. Ce projet marque également la collaboration avec Grace Healthcare, un prestataire de soins bien établi", souligne le communiqué de presse.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Matthieu Hellin

Le Bel20 limite ses pertes à la clôture

(ABM FN) Dans le rouge vif une bonne partie de la journée, la bourse de Bruxelles est parvenue à limiter ses pertes en fin de séance, le Bel20 abandonnant finalement 0,70 pour cent à 3.930 points.

Ce jeudi, les marchés ont donc pris le pas de Wall Street qui avait chuté mercredi soir, en réaction aux chiffres d’une inflation restée très élevée en avril, bien que ramenée de 8,5 à 8,3 pour cent en glissement annuel.

"Le recul de l’inflation aux Etats-Unis n’a été ni à la hauteur des attentes ni suffisamment significatif pour entraîner un changement de la part de la FED, avec comme conséquence, une nouvelle baisse de la bourse" a commenté ce matin Bernard Keppenne de CBC.

Selon l'économiste, il y a un vrai risque d’une spirale salaire-prix que va tenter à tout prix d’enrayer la FED en maintenant son programme agressif de hausse des taux.

"Les incertitudes sont encore nombreuses sur les marchés financiers", souligne pour sa part Simon Wiersma, spécialiste en investissement chez ING. 

"Qu'adviendra-t-il de l'inflation, à quelle vitesse et avec quelle intensité les banques centrales vont-elles durcir leur politique monétaire et quel impact cela aura-t-il sur la croissance économique?" s’interroge-t-il.

La séance a également été marquée par un net repli de l’euro. Au plus bas depuis cinq ans, la monnaie unique a perdu 1 pour cent à 1,04 dollar.

Délaissant les actions, les investisseurs se sont par ailleurs tournés vers le marché obligataire, où l’on constate depuis mardi une détente des rendements. Le taux à dix ans américain est ainsi repassé nettement sous la barre des 3 pour cent. 

Le rendement du Bund allemand à dix ans est lui retombé à 0,87 pour cent, là où son homologue belge de maturité similaire a été ramené à 1,44 pour cent, en baisse de 30 points de base par rapport à lundi soir.

Pas de répit en revanche sur le front pétrolier, où le brent pour livraison en juillet a encore gagné 0,5 pour cent à 108 dollars le baril.

Actions en hausse et en baisse

Au sein de l’indice, c’est Colruyt qui a signé la plus forte hausse, sur fond d’un gain de 1,8 pour cent pour le distributeur.

KBC a lui clôturé à l’équilibre. Au rapport en avant-bourse, le bancassureur a présenté des résultats meilleurs que prévus au titre du premier trimestre, faisant état d’une baisse moins sévère qu'attendue du bénéfice net. KBC a notamment souligné avoir provisionné 273 millions d’euros en réponse aux risques géopolitiques et sanitaires.

On notera que Credit Suisse a relevé son objectif de cours pour Ageas, qui a publié ses comptes trimestriels hier. UBS en a fait de même pour la biotech Galapagos. Les valeurs ont clôturé respectivement en hausse de 0,1 et 0,7 pour cent.

En bas de tableau, Aperam a chuté de 3,6 pour cent, dans un secteur des matières premières en difficulté, de même que Umicore, lesté de 5 pour cent. Nouvelle séance difficile également pour le spécialiste de l’immobilier logistique VGP, qui a chuté de 5,2 pour cent.

Dans le BelMid, mention spéciale à Azelis qui a publié une croissance très solide de ses bénéfices et a également augmenté ses perspectives. "Les très bons résultats trimestriels, combinés à des perspectives solides, feront grimper le consensus des analystes de 10 pour cent", prévoit ING. L'action a pris plus de 3 pour cent.

Tandis que Bank of America a réduit son objectif de cours sur Bpost, l’opérateur postal et logisticien a perdu 0,3 pour cent. Selon les analystes de la banque américaine, Bpost souffre d'une forte inflation et donc d'une hausse des coûts salariaux. Et Amazon va livrer davantage de colis elle-même, ce qui crée une pression sur les volumes chez Bpost.

Le fabricant de couches Ontex a vu ses marges sous pression au premier trimestre, comme le prévoyait KBC Securities, alors que ses revenus ont augmenté. Degroof Petercam a abaissé sa recommandation d’Acheter à Conserver et a également ajusté son objectif de cours à la baisse de 9,50 à 8,50 euros. Selon ING, "le pire pour Ontex est passé". L'action a perdu 2 pour cent.

Montea a augmenté ses prévisions pour l'ensemble de l'exercice. Pour cette année, une croissance du résultat EPRA à 4,00 euros par action est attendue et un dividende de 3,23 euros par action, soit 7 pour cent de plus qu'en 2021. Dans la foulée, KBC Securities a relevé sa recommandation pour Montea de Conserver à Renforcer avec un objectif de cours inchangé de 130,00 euros. La valeur a baissé de 1,9 pour cent à 95,7 euros.

Euronav a réduit sa perte au premier trimestre grâce à un chiffre d'affaires plus élevé. Les revenus du transporteur maritime au premier trimestre se sont élevés à 130,4 millions de dollars, contre 112,4 millions de dollars un an plus tôt. Selon KBC, ces résultats sont ressortis meilleurs que prévu. L’action a chuté toutefois de 4 pour cent.

Titan Cement a souffert de la hausse des coûts au cours du premier trimestre 2022, et a donc vu son EBITDA diminuer, malgré une hausse des ventes. L’action a lâché plus de 4 pour cent.  

Hausse de 0,6 pour cent pour Mithra qui présentera les résultats de son étude de phase 3 avec Donesta lors du 20e congrès mondial de l'ISGE qui se déroule en Italie jusqu'au 14 mai.

Parmi les petites valeurs de l'indice BelSmall, Texaf a gagné 2,8 pour cent là où Celyad a chuté de 4 pour cent.

Bone Therapeutics a cédé près de 4 pour cent. La biotech a annoncé être en discussion exclusive avec le français Medsenic à propos d'une fusion.

Wall Street

A la clôture européenne, la bourse de New York évoluait en ordre dispersé après sa chute de la veille. Le Dow Jones perdait 0,60 pour cent tandis que le Nasdaq gagnait 0,30 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Matthieu Hellin

Revenus en nette hausse pour First Majestic au premier trimestre

(ABM FN) First Majestic a bouclé le premier trimestre dans le vert et sur un chiffre d’affaires en nette hausse. C’est ce qui ressort de l’update trimestriel publié ce jeudi par le producteur canadien d’or et d’argent.

Les revenus au premier trimestre ont totalisé 156,8 millions de dollars, contre 100,5 millions générés au premier trimestre 2021.

Une hausse de 56 pour cent attribuable à l’intégration des activités de la mine de Jerritt Canyon et à la première contribution de la mine Ermitano à Santa Elena, souligne le rapport trimestriel.

Entreprise spécialisée dans la production d’argent et d’or au Mexique et aux Etats-Unis, First Majestic a par ailleurs bouclé la période sur un bénéfice d'exploitation minier de 15,1 millions de dollars, en baisse de 46 pour cent sur un an. En toile de fond notamment, l’augmentation des coûts de ventes.

Sur la période, la production totale a atteint 2,6 millions d'onces d'argent et 58.891 onces d'or, représentant une hausse globale de 56 pour cent en glissement annuel.

First Majestic dit avoir vendu un nombre record de 156.200 onces de lingots d'argent, à un prix moyen de 27,86 dollars l'once pour un produit total de 4,4 millions de dollars.

Le trimestre s’est par ailleurs soldé par un bénéfice net de 7,3 millions de dollars, en nette hausse comparativement au 1,9 million du premier trimestre 2021. C’est aussi nu bénéfice par action triplé à 3 cents.

First Majestics explique cette nette hausse du bénéfice principalement par un recouvrement d'impôts net de 11,7 millions de dollars. Corrigé des éléments exceptionnels, l’exercice se solde par une perte ajustée de 6,2 millions de dollars, contre un bénéfice de 7 millions un an plus tôt.

Les flux de trésorerie liés à l'exploitation avant les variations du fonds de roulement et les impôts sur le résultat au cours du trimestre se sont élevés à 35,3 millions de dollars, contre 31,1 millions de dollars au premier trimestre de 2021.

A noter que le conseil d’administration a décidé d’un dividende de 0,006 dollar par action en espèce au titre du premier trimestre, payable début juin.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Matthieu Hellin

Programme boursier

(ABM FN) Voici les points principaux de l'agenda financier belge jusqu'au vendredi 20 mai 2022.

VENDREDI 13 MAI 2022

07:00 Balta - Résultats premier trimestre
07:00 VGP - Résultats premier trimestre
09:00 Sofina - Cotation ex-dividende
09:00 Aperam - Cotation ex-dividende
09:00 Aedifica - Cotation ex-dividende
10:00 VGP - Réunion annuelle des actionnaires
14:00 Biocartis - Réunion annuelle des actionnaires
16:30 Lotus Bakeries - Réunion annuelle des actionnaires

LUNDI 16 MAI 2022

09:00 Cofinimmo - Cotation ex-dividende
09:00 Bpost - Cotation ex-dividende
10:00 Picanol - Réunion annuelle des actionnaires
14:00 Banque Nationale de Belgique - Réunion annuelle des actionnaires

MARDI 17 MAI 2022

09:00 Solvay - Cotation ex-dividende
10:00 Elia - Réunion annuelle des actionnaires
10:00 Exmar - Réunion annuelle des actionnaires 
10:00 Montea - Réunion annuelle des actionnaires
11:00 EVS - Réunion annuelle des actionnaires
11:00 Roularta - Réunion annuelle des actionnaires
17:40 Care Property Invest - Résultats premier trimestre
18:00 Euronext - Résultats premier trimestre
19:00 Unifiedpost - Réunion annuelle des actionnaires

MERCREDI 18 MAI 2022

08:00 Elia - Résultats premier trimestre
10:30 Ageas - Réunions annuelle et extraordinaire des actionnaires
10:30 Euronext - Réunion annuelle des actionnaires
14:00 Avantium - Réunion annuelle des actionnaires
14:00 Inclusio - Réunion annuelle des actionnaires
18:00 Atenor - Résultats premier trimestre
18:00 Home Invest Belgium - Résultats premier trimestre

JEUDI 19 MAI 2022

07:00 Ackermans & van Haaren - Résultats premier trimestre
07:00 CFE - Résultats premier trimestre
07:00 EVS - Résultats premier trimestre
07:00 Gimv - Résultats premier trimestre
07:00 IBA - Résultats premier trimestre
10:30 Euronav - Réunion annuelle des actionnaires
14:00 Mithra - Réunion annuelle des actionnaires

VENDREDI 20 MAI 2022

15:00 Resulix - Réunion annuelle des actionnaires

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Wall Street attendue en baisse

(ABM FN) Les bourses américaines se dirigent vers une ouverture en baisse jeudi dans ce qui pourrait être une nouvelle séance turbulente sur le marché, après un taux d'inflation décevant mercredi.

Cependant, l'inflation des prix à la production au mois d'avril semble indiquer une atténuation des pressions inflationnistes.

Les contrats à terme sur l'indice principal S&P 500 sont en baisse jusqu'à 0,8 pour cent, une demi-heure avant la cloche d'ouverture. Les cours des actions sont sous pression en raison des craintes que la Réserve fédérale ne doive inverser brusquement sa politique monétaire souple de longue date pour lutter contre une inflation galopante.

"Les marchés craignent qu'en s'attaquent à l'inflation, les banques centrales ne provoquent une récession ou un fort ralentissement économique. Au vu des chiffres de l'inflation d'hier, il est peut-être un peu trop tôt pour dire que le pic d'inflation a été atteint", explique Luc Filip de SYZ Private Banking.

Jeudi, les chiffres des prix à la production, une autre mesure de l'inflation, seront publiés. Comme prévu, l'augmentation des prix facturés par les fournisseurs aux entreprises industrielles en avril a été de 0,5 pour cent, soit nettement moins qu'en mars et février.

Le nombre de nouvelles demandes d'allocations de chômage aux États-Unis est resté pratiquement inchangé au cours des dernières semaines.

Le prix du pétrole a baissé. Le contrat à terme West Texas Intermediate pour livraison de juin a baissé de 1,2 pour cent à 104,31 dollars, tandis que le contrat à terme pour livraison Brent de juillet a baissé de 1,4 pour cent à 105,97 dollars.

L'euro/dollar s'échange à 1,0436. A la clôture des marchés boursiers américains mardi, ce chiffre était de 1,0519.

Actualités des entreprises

Jeudi, WeWork, Six Flags et Endeavor ont présenté leurs résultats d'entreprise.WeWork progresse en avant-bourse suite à des résultats trimestriels meilleurs que prévu et à une augmentation des perspectives.

Beyond Meat chute de 23 pour cent, en avant-bourse. Le fabricant de substituts de viande a annoncé une perte décevante en raison de la hausse des dépenses.

Coinbase chute encore de 8 pour cent en avant-bourse, alors que la plateforme de bitcoins a déjà perdu un quart de sa valeur boursière mercredi.

Walt Disney  perd 5 pour cent. La perte d'exploitation a été plus importante que prévu. La tendance actuelle à la croissance du nombre d'abonnés au service de streaming de l'entreprise de divertissement pourrait ne pas être durable, a averti le directeur financier.

Rivian Automotive devrait ouvrir en hausse de 3 pour cent. La direction a déclaré qu'elle s'attendait à ce que les problèmes de chaîne d'approvisionnement s'atténuent dans le courant de l'année.

Foxconn, le plus grand fournisseur d'Apple, a fait état d'une croissance des bénéfices supérieure aux prévisions de 5 pour cent. L'entreprise taïwanaise a dû fermer certaines usines pendant plusieurs jours en raison du retour de la pandémie de coronavirus en Chine. Le chiffre d'affaires a également été plus fort que prévu.

Clôture sur Wall Street

Wall Street a clôturé en baisse mercredi après le chiffre décevant de l'inflation. L'indice large S&P 500 a perdu 1,6 pour cent à 3.935,25 points, l'indice Dow Jones a perdu 1,0 pour cent à 31.834,37 points et le Nasdaq a clôturé en baisse de 3,2 pour cent à 11.364,24 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Premier trimestre record pour Sandstorm

(ABM FN) Au premier trimestre, Sandstorm Gold Royalties a généré un chiffre d’affaires record. C’est ce qui ressort des résultats communiqués mercredi par la société canadienne active dans le secteur de l’or.

Sandstorm a ainsi bouclé les trois premiers mois de l’année sur un chiffre d’affaires record de 35,4 millions de dollars, contre 31 millions un an plus tôt, soit une hausse de 14 pour cent.

Cette augmentation est attribuable à une hausse de 7 pour cent des ventes qui ont atteint 18.741 onces d’équivalent or, ainsi qu'à une hausse de 6 pour cent du prix de vente moyen réalisé sur l'or.

L'augmentation du chiffre d'affaires est due selon Sandstorm à une hausse des redevances de Vale, qui ont été achetées en juin 2021, et à une augmentation des revenus attribuables au flux d'or de la mine de Vatukoula, qui a commencé à effectuer des livraisons en décembre 2021.

Sandstorm, qui fournit des financements aux sociétés minières aurifères à la recherche de capitaux et, en retour, reçoit le droit à un pourcentage de l'or produit par une mine, a par ailleurs vu son bénéfice trimestriel bondir de 81 pour cent à 9,1 millions de dollars.

Côté prévisions, Sandstorm s'attend à percevoir entre 80.000 et 85.000 onces d'équivalent or sur l’ensemble de l’année, en hausse par rapport à ses prévisions initiales comprises entre 65.000 et 70.000, et ce car elle se prépare à conclure les acquisitions de Nomad Royalty Company et d'un portefeuille d'actifs de redevances de BaseCore Metal.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Matthieu Hellin
Marchés
My following
Marchés
BEL20