Analyse boursière: Kepler Cheuvreux augmente l’objectif de cours pour KBC

(ABM FN) Kepler Cheuvreux a augmenté l’objectif de cours pour KBC de 91,70 à 95,60 euros avec une recommandation d'achat inchangée. C'est ce qui ressort d'un rapport de l'analyste Benoit Pétrarque publié mercredi. 

Avant la mise à jour trimestrielle de KBC le 10 février, Pétrarque a ajusté son modèle et l'a reconduit jusqu'en 2023, augmentant ainsi l'objectif de cours.

Pour le quatrième trimestre, Kepler prévoit un bénéfice net d'environ 590 millions d'euros et un bénéfice avant provisions de 938 millions d'euros, soit une augmentation de près de 12 pour cent par rapport à l'année précédente. 

Selon l'analyste, l'attention du marché se porte sur la hausse des revenus d'intérêts en République tchèque, l'inflation et la rémunération qui attend les actionnaires. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Une ouverture rouge en vue à Bruxelles

(ABM FN) La bourse de Bruxelles devrait ouvrir en baisse mercredi, après les pertes enregistrées à Wall Street mardi soir, le Nasdaq étant de nouveau en difficulté.

La hausse des taux d'intérêt continue de jouer des tours au marché. Et cela pourrait obliger la Réserve fédérale à relever les taux d'intérêt quatre fois cette année.

“En octobre, le marché ne prévoyait qu'une seule hausse des taux d'intérêt cette année et maintenant il y en a déjà quatre”, a déclaré Edward Park de Brooks Macdonald. 

L'attention des investisseurs est concentrée ce matin sur les chiffres trimestriels d'ASML et plus tard dans la journée sur ceux de Bank of America, Morgan Stanley et Procter & Gamble.

En outre, des taux d’inflation ont été publiés ce matin et le marché attend les données sur le marché du logement américain. 

Les prix à la consommation britanniques ont augmenté de 5,4 pour cent en décembre, après une hausse de 5,1 pour cent en novembre. En Allemagne, l'inflation était de 5,3 pour cent en décembre.

L'euro/dollar s'échangeait ce matin à 1,1330 et le taux d'intérêt américain à dix ans à 1,8860 pour cent.

Le prix du pétrole est à son plus haut niveau depuis 2014 mardi soir et poursuit sa hausse ce matin.

Nouvelles des entreprises

UCB a conclu un accord pour l'acquisition de la société américaine Zogenix pour environ 1,7 milliard d'euros.

Galapagos a reçu le feu vert de l'Agence britannique de réglementation des médicaments et des produits de santé pour le traitement de la colite ulcéreuse par filgotinib.

Econocom a vu son chiffre d'affaires baisser très légèrement en 2021 en raison d'une pénurie de matériaux, mais ses bénéfices ont fortement augmenté. En raison de toutes ces incertitudes, Econocom n'a pas publié de perspectives pour 2022.

Le spécialiste de l'immobilier résidentiel Home Invest a levé 40 millions d'euros grâce à une obligation dite verte.

Grâce à l'augmentation de capital réalisée fin 2021, Bone Therapeutics dispose de fonds suffisants jusqu'au troisième trimestre de cette année.

Immobel achète deux terrains à TotalEnergies au Luxembourg. Les détails financiers n'ont pas été donnés.

Kepler Cheuvreux a relevé l’objectif de cours pour KBC de 91,70 à 95,60 euros avec une recommandation d'achat inchangée.

Clôture sur Wall Street

Le Dow Jones et l'indice S&P 500 ont clôturé mardi en baisse de respectivement 1,5 et 1,8 pour cent, à 35.368,47 et 4.577,11 points. Le Nasdaq a même chuté de 2,6 pour cent, à 14.506,90 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Immobel acquiert des terrains de TotalEnergies

(ABM FN) Immobel et TotalEnergies ont signé un accord pour l'achat par Immobel de deux terrains au Luxembourg. C'est ce qu'a annoncé l'investisseur immobilier belge mercredi matin, sans divulguer de détails financiers. 

Sur les deux parcelles d'une superficie totale de 40 ares, situées près du quartier de Gasperich, jusqu'à 135 unités résidentielles totalisant environ 10.000 mètres carrés seront développées, a déclaré Immobel.

Pour l'instant, des bureaux et une station-service de TotalEnergies y sont toujours situés. 

Ces activités s'arrêteront à la fin de 2024 ou au début de 2025. Après les travaux de démolition et d'assainissement, la construction de la nouvelle résidence commencera au printemps 2025. L'achèvement est prévu 24 mois plus tard.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Bone peut tenir jusqu’au mois de septembre

(ABM FN)  Grâce à la levée de fonds fin 2021, la visibilité financière de Bone Therapeutics s’est étendue jusqu’au troisième trimestre de cette année. C’est ce qui ressort mercredi matin de la mise à jour de la biotech wallonne. 

La consommation de trésorerie pour 2021 est attendue entre 16 et 18 millions d’euros. La position de trésorerie nette fin 2021 est estimée à 9,5 millions d’euros. 

En tenant compte du produit brut de 3,3 millions d’euros issu du placement privé réalisé au quatrième trimestre 2021 et des paiements commerciaux à prévoir, Bone Therapeutics pense disposer de la trésorerie nécessaire pour poursuivre ses objectifs jusqu’au troisième trimestre 2022. 

Cette année, Bone prévoit de continuer le recrutement pour l’étude de phase IIb évaluant ALLOB dans les fractures du tibia. Les résultats sont attendus au premier trimestre 2023.

Par ailleurs, la biotech poursuit les discussions pour mettre en place un partenariat international relatif à ALLOB. Le partenariat avec le chinois Link Health a été retardé et l’accord final est maintenant prévu pour la premier trimestre 2022.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

UCB acquiert Zogenix

(ABM FN) UCB a conclu un accord pour le rachat de l’américain Zogenix pour environ 1,7 milliard d'euros . C’est ce qu’a annoncé l’entreprise pharmaceutique bruxelloise mercredi matin. 

Selon les termes de l'accord, UCB lancera une offre publique d'achat de toutes les actions en circulation de Zogenix pour 26,00 dollars par action, payés en espèces, portant le montant total à 1,9 milliard de dollars, soit environ 1,7 milliard d’euros.

La transaction sera payée en partie avec des liquidités, et un nouveau prêt. 

L’offre d’UCB représente une prime de 72 pour cent par rapport à la moyenne sur trente jours du cours de l’action Zogenix, qui a clôturé à 15,64 dollars mardi soir à New York.  

Si l’Union européenne approuve le FINTEPLA comme médicament orphelin pour le traitement du syndrome de Lennox-Gastaut avant le 31 décembre 2023, alors UCB payera encore 2,00 dollars par action. 

UCB prévoit que l’acquisition de Zogenix sera clôturée au deuxième trimestre. 

En plus de contribuer à la croissance du chiffre d’affaires d'UCB, l'acquisition de Zogenix devrait être rentable à partir de 2023, estime UCB. 

Zogenix est une société biopharmaceutique internationale qui commercialise et développe des thérapies pour des maladies rares. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Feu vert pour les Galapagos au Royaume-Uni

(ABM FN) Galapagos a reçu une autorisation de mise sur le marché de l'Agence britannique de réglementation des médicaments et des produits de santé pour le traitement de la colite ulcéreuse par le filgotinib. C’est ce qu’a annoncé la biotech mardi soir. 

Les patients atteints de colite ulcéreuse active modérée à sévère pour lesquels les thérapies conventionnelles ne fonctionnent pas peuvent désormais être aidés par le médicament Jyseleca de Galapagos.  

"Avec la décision de la CE, cette décision est une étape importante dans nos plans visant à rendre Jyseleca disponible pour les patients éligibles atteints d'UC à travers l'Europe", a déclaré Galapagos. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Programme boursier

(ABM FN) Voici les points principaux de l'agenda financier belge jusqu'au mercredi 26 janvier 2022.

MERCREDI 19 JANVIER 2022

- Pas de points à l’agenda.

JEUDI 20 JANVIER 2022

- Pas de points à l’agenda.

VENDREDI 21 JANVIER 2022

- Pas de points à l’agenda.

LUNDI 24 JANVIER 2022

- Pas de points à l’agenda.

MARDI 25 JANVIER 2022

- Pas de points à l’agenda.

MERCREDI 26 JANVIER 2022

- Pas de points à l’agenda.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Redactie ABM Financial News

Econocom voit son bénéfice opérationnel augmenter

(ABM FN) Econocom a vu ses revenus diminuer légèrement en raison d'une pénurie de matériaux en 2021, mais le bénéfice a pu augmenter fortement malgré la baisse des ventes. C'est ce qu'a indiqué le fournisseur de services dans ses résultats préliminaires pour 2021, mardi après la clôture de la bourse.

En 2021, le chiffre d'affaires a diminué de 0,5 pour cent par rapport à 2020, pour atteindre 2 522 millions d'euros. En raison de la crise coronaire mondiale, des problèmes de livraison ont été rencontrés avec les fournisseurs, ce qui a fait grimper le carnet de commandes à plus de 100 millions d'euros.

La division Gestion et financement des technologies a pu enregistrer une croissance de 3,4 pour cent pour atteindre un chiffre d'affaires de 938 millions d'euros. Ceci alors que la division Produits et Solutions a vu ses ventes baisser de 2,5 pour cent à 1,067 milliard d'euros et que la division Services a vu ses ventes baisser de 3,1 pour cent à 516 millions d'euros.

Selon Econocom, le bénéfice d'exploitation récurrent s'est fortement amélioré de 16 pour cent à périmètre constant en 2021, pour atteindre 135 millions d'euros. La marge bénéficiaire d'exploitation a augmenté de 0,8 pour cent pour atteindre 5,4 pour cent.

Au final, le bénéfice net consolidé s'est élevé à environ 70 millions d'euros, soit 40 pour cent de plus qu'il y a un an.

La dette nette s'élevait à 67 millions d'euros à la fin de 2021, contre une position de trésorerie de 20 millions d'euros un an plus tôt. Cela est dû en partie à des achats d'actions pour 83 millions d'euros.

Perspectives

Compte tenu de l'incertitude actuelle, Econocom n'est pas en mesure de fournir des perspectives détaillées pour 2022. Le niveau élevé du carnet de commandes à la fin de l'année 2021 permettra au groupe de sécuriser une partie des revenus des deux premiers trimestres de 2022, selon Econocom.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Home Invest Belgium lève 40 millions d'euros

(ABM FN) Le spécialiste de l'immobilier résidentiel Home Invest a levé 40 millions d'euros grâce à une obligation verte. C'est ce qu'a déclaré l'entreprise, mardi soir.

L'obligation a une durée de 10 ans et un coupon de 1,85 pour cent. L'obligation a été entièrement souscrite par AG Insurance.

Le produit de l'obligation sera utilisé par Home Invest Belgium exclusivement pour financer ou refinancer des activités qui s'inscrivent dans la stratégie ESG de Home Invest Belgium, selon le groupe.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Bruxelles ferme dans le rouge

(ABM FN) La Bel20 avait ouvert en hausse vers midi, mais a ensuite dû abandonner une grande partie de cette reprise après une ouverture dans le rouge à Wall Street.

Le Bel20 a clôturé en baisse de 0,7 pour cent à 4.220,76 points.

Le sentiment sur les bourses mondiales était plutôt négatif, avec notamment des pertes notables à Moscou. Les investisseurs en Russie choisissent actuellement de fuir en masse alors que les inquiétudes concernant une nouvelle escalade en Ukraine augmentent. Aujourd'hui, la bourse de Moscou a perdu plus de 7 pour cent, ce qui signifie que la perte annuelle a déjà atteint 15 pour cent.

À l'approche de cette saison de publication des résultats, cela fait trois trimestres que les bourses, et en particulier celles des États-Unis, corrigent de plusieurs pour cent", a rappelé Philippe Gijsels, stratégiste de marché chez BNP Paribas Fortis.

"Mais lorsque les résultats ont commencé à arriver, nous avons rapidement atteint de nouveaux sommets. La question est de savoir si les taureaux peuvent le faire une quatrième fois. Après tout, avec les nouvelles perturbations d'omikron dans les derniers mois de l'année, il y aura beaucoup de bruit dans les résultats, ce qui les rendra difficiles à lire", prévoit Gijsels.

Et cela vaut encore plus pour les perspectives. En raison de la grande incertitude, de nombreuses entreprises auront du mal à les donner, prévoit le stratège.

"À chaque publication et à chaque conférence téléphonique de la direction, il faudra se demander quelles entreprises peuvent répercuter les coûts sur leurs clients, qui peut trouver suffisamment de main-d'œuvre à des prix abordables et quelle est la situation des lignes d'approvisionnement", prévient Gijsels.

"Ce dernier point est peut-être le plus difficile pour de nombreux secteurs. Surtout pour les entreprises qui doivent s'approvisionner en Chine. Car tant que le pays s'en tiendra à une tolérance quasi nulle vis-à-vis du virus, autrement dit s'il y a quelques cas, tout sera fermé, les usines et surtout les ports continueront à fermer et les lignes d'approvisionnement resteront perturbées. Cela signifie non seulement une pression accrue sur les prix, mais aussi une croissance plus faible", conclut Gijsels.

L'agenda macroéconomique était très chargé ce mardi. L'indice Empire State est passé de 31,9 à 0,7 négatif. Un chiffre négatif indique que les évaluations de la majorité des managers consultés dans les entreprises industrielles sont généralement pessimistes.

En revanche, l'indice ZEW allemand du climat économique a augmenté en janvier, et ce à un rythme plus élevé que prévu. L'indice ZEW des attentes est passé de 29,9 en décembre à 51,7 ce mois-ci. Les économistes avaient précédemment prévu une hausse de l'indice à 32,5.

L'inflation belge a légèrement baissé en décembre. L'inflation selon l'indice européen harmonisé des prix à la consommation a atteint 6,6 pour cent en décembre, contre 7,1 pour cent en novembre.

L'euro/dollar s'échangeait à 1,1335.

Actions en hausse et en baisse

Pas moins de 15 des 20 actions du Bel20 ont clôturé en baisse mardi. Dans l'indice principal, KBC a pris la tête avec une augmentation de 0,8 pour cent. Sofina, en revanche, a chuté de 3,3 pour cent.

AB InBev n'a pas pu bénéficier d'un relèvement de son objectif de cours par la Deutsche Bank. La banque a augmenté son prix cible de 3 euros à 68,00 euros, ce qui donne un potentiel de prix de 15 pour cent. La banque allemande maintient donc la recommandation d'achat pour le brasseur. Néanmoins, l'action a diminué de 0,7 pour cent.

La journée de négociation a été difficile pour UCB. L'action a cédé 0,1 pour cent. Cependant, le groupe biopharmaceutique a annoncé ce matin des résultats d'étude positifs avec une étude de phase 3 BE MOBILE 1 pour le traitement de la spondyloarthrite axiale non radiographique avec son médicament bimekizumab.

Solvay a baissé de 1,5 pour cent . UBS a relevé l'objectif de cours d'un euro pour le porter à 94,00 euros, mais ce chiffre est bien inférieur au prix actuel de 106 euros. La banque suisse a donc maintenu la recommandation Vendre.

Cofinimmo a perdu xx pour cent. La société immobilière belge a annoncé lundi soir qu'elle avait émis avec succès une obligation de 500 millions d'euros arrivant à échéance en 2028 et portant un intérêt de 1 pour cent.

Dans le BelMid, le rouge a également dominé. Immobel a gagné 3,9 pour cent, tandis que Shurgard a perdu 5,7 pour cent.

Befimmo a chuté de 0,6 pour cent. Sans dévoiler les détails financiers, le promoteur immobilier belge a annoncé ce matin que le siège belge de FTI Consulting sera installé dans le bâtiment Arts 56.

Au sein du BelSmall, le groupe Balta a augmenté de 6,0 pour cent. Sequana a perdu 6,4 pour cent.

Wall Street

Les principaux indices américains étaient en baisse, le Nasdaq perdant plus de 2 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Analyse boursière: Bank of America voit UCB surpasser le secteur

(ABM FN) Bank of America pense qu'UCB verra ses bénéfices augmenter davantage que le secteur pharmaceutique dans les années à venir, bien que le courtier maintienne la recommandation Neutre pour l'action, avec un objectif de cours de 102,00 euros.

Les Américains trouvent la valorisation d'UCB attractive, avec un ratio cours/bénéfice de 19 pour 2023, soit 10 pour cent de plus que la moyenne du secteur. Toutefois, les analystes soulignent la croissance annuelle des bénéfices d'UCB, qui devrait atteindre 13 pour cent entre 2023 et 2026. Cela justifie une prime selon la banque.

Une analyse DCF et les bénéfices historiques du secteur justifient également une telle valorisation, selon les analystes.

Les Américains soulignent également le potentiel de hausse supplémentaire qui peut résulter du succès du pipeline et des acquisitions du géant pharmaceutique. Toutefois, les analystes tiennent également compte de la concurrence supplémentaire, de la pression sur les prix, de la diminution des marges et de la pression réglementaire.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Programme boursier

(ABM FN) Voici les points principaux de l'agenda financier belge jusqu'au mercredi 26 janvier 2022.

MERCREDI 19 JANVIER 2022

- Pas de points à l’agenda.

JEUDI 20 JANVIER 2022

- Pas de points à l’agenda.

VENDREDI 21 JANVIER 2022

- Pas de points à l’agenda.

LUNDI 24 JANVIER 2022

- Pas de points à l’agenda.

MARDI 25 JANVIER 2022

- Pas de points à l’agenda.

MERCREDI 26 JANVIER 2022

- Pas de points à l’agenda.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Wall Street vers une ouverture négative

(ABM FN) Les contrats à terme américains laissent entrevoir une ouverture en baisse sur Wall Street mardi. Près de trente minutes avant l'ouverture, les contrats à terme sur le S&P 500 sont en baisse de 0,9 pour cent, alors que le Nasdaq affiche une baisse de 1,4 pour cent.

Les investisseurs de New York reviennent après un long week-end. Lundi, la salle des marchés a gardé porte close en raison de la célébration du Martin Luther King Day, un jour férié fédéral aux États-Unis.

Le sentiment semble actuellement tourner principalement autour des craintes liées aux taux d'intérêt, avec le taux américain à dix ans se situant autour de 1,80 pour cent, soit le niveau d'avant la crise sanitaire.

"Les contrats à terme américains sont dans le rouge dans un contexte de hausse des rendements obligataires, les investisseurs se préparant à quatre hausses de taux d'intérêt par la Réserve fédérale cette année pour freiner l'inflation", a déclaré Lukam Otunuga, analyste chez FXTM.

Le président chinois Xi Jinping s'est prononcé contre les hausses de taux de la Fed lors du Forum économique mondial virtuel.

"Si les grandes économies freinent ou font volte-face dans leur politique monétaire, cela entraînera un grave effet de contagion négatif. Cela créera des défis pour la stabilité économique et financière mondiale et ce sont les économies émergentes qui en souffriront le plus", a déclaré le dirigeant chinois.

Alors que la Fed semble prête à durcir sa politique monétaire accommodante dans les mois à venir, la Banque populaire de Chine reste accommodante, avec une réduction de deux autres taux directeurs de 10 points de base lundi.

Selon l'analyste Otunuga, les marchés boursiers vont maintenant se concentrer sur les résultats trimestriels, dans l'espoir qu'ils fourniront une orientation.

"Si c'est une autre semaine mitigée en termes de résultats trimestriels, cela pourrait enlever une partie de la confiance des haussiers sur le marché boursier, surtout si l'on considère que le S&P 500 a déjà perdu 2 pour cent depuis le début de l'année", a déclaré l'expert en marché.

Sur le plan macroéconomique, l'indice Empire State sur l'industrie autour de New York a été publié avant les heures de bourse. L'indice est passé sous zéro en janvier, reflétant le pessimisme des personnes interrogées.

Le prix du pétrole a atteint mardi son plus haut niveau depuis plus de sept ans, dans un contexte de tensions géopolitiques au Moyen-Orient, où les rebelles soutenus par l'Iran au Yémen ont mené des attaques de drones contre les Émirats arabes unis.

Le prix d'un baril de West Texas Intermediate est de plus de 85 dollars mardi, soit le niveau le plus élevé depuis octobre 2014. Un baril de Brent coûte près de 88 dollars, soit une hausse de 1,5 pour cent, ce qui constitue également le niveau de prix le plus élevé depuis plus de 7 ans.

Le rapport mensuel de l'OPEP ne mentionne aucun changement en terme de demande, alors que le cartel soulignait à nouveau que le variant omicron aurait un impact limité sur celle-ci.

L'euro/dollar s'échangeait à 1,1391 à la mi-journée.

Actualités des entreprises

La saison des résultats se poursuit cette semaine. Goldman Sachs a présenté des résultats décevants mardi. Le chiffre d'affaires total a dépassé les attentes, mais il est apparu clairement que, entre autres, les activités de négociation d'actions et de gestion d'actifs ont connu des difficultés au quatrième trimestre. L'action devrait ouvrir en baisse de 4 pour cent mardi.

Dans les prochains jours, Bank of America, Morgan Stanley, Procter & Gamble et Netflix suivront.

Axalta a émis un avertissement sur ses bénéfices mardi avant les heures de cotation pour le quatrième trimestre, dont les chiffres seront publiés fin janvier. L'entreprise de revêtements a déclaré qu'au cours des trois derniers mois de 2021, elle a dû faire face à un impact des prix des matières premières sur les résultats plus important que prévu initialement. Les perturbations de la chaîne d'approvisionnement se sont également avérées plus graves que prévu. Sherwin-Williams a également émis un avertissement la semaine dernière.

Microsoft rachète le fabricant de jeux vidéo Call of Duty, Activision Blizzard, pour 95 dollars par action ou 68,7 milliards de dollars au total. Microsoft a confirmé cette information mardi, à la suite de rapports des médias. Microsoft perd 1,5 pour cent en avant bourse. Activision augmente d'environ 38 pour cent.

Le gouvernement américain étudie si les activités de cloud du géant du commerce électronique Alibaba représentent un risque pour la sécurité nationale des États-Unis. C'est ce qu'a rapporté Reuters mardi sur la base d'initiés. L'action semble ouvrir en baisse de 4 pour cent.

Clôture sur Wall Street vendredi

Les bourses américaines ont clôturé en grande partie en hausse vendredi après un sprint final, avec une belle progression pour le Nasdaq. L'indice technologique a clôturé en hausse de 0,6 pour cent à 14.893,75 points. Le S&P 500 a effacé une perte et a clôturé en hausse de 0,1 pour cent à 4.662,85 points, tandis que l'indice Dow Jones a perdu 0,6 pour cent à 35.911,81 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Une année 2021 record pour First Majestic

(ABM FN) First Majestic Silver a signé une nouvelle activité record en termes d’extraction d’argent et d’or au quatrième trimestre et sur l’ensemble de l'année 2021. C’est ce qu'annonce le groupe minier canadien mardi. 

La production de First Majestic Silver au quatrième trimestre a ainsi atteint un nouveau record, avec une production de 3,4 millions d'onces d'argent et de 67.411 d'onces d'or, soit une augmentation de 17 pour cent en glissement annuel.

Également record, la production sur l'ensemble de l'année 2021 a atteint 12,8 millions onces d'argent et 192.353 onces d'or, correspondant à une augmentation de 32 pour cent par rapport à 2020.

Cette performance, qualifiée de solide par la direction, découle pour bonne part des mines de San Dimas et de Santa Elena, où les chiffres ont dépassé les attentes grâce à une amélioration significative de la productivité.

La production d'or record s'explique également par l'acquisition de la mine de Jerritt Canyon et le démarrage de la production et la première coulée de la mine Ermitaño à Santa Elena en novembre.

À la fin du quatrième trimestre, 21 appareils de forage d'exploration étaient actifs dans les mines de la société, précise le groupe minier.

Pour ce qui est des prévisions, la société de Vancouver en Colombie britannique vise pour l’année en cours, une production comprise entre 12,2 et 13,5 millions d’onces d’argent et entre 258.000 et 288.000 d'onces d’or.

First Majestic Silver annonce également la nomination de Andrew Poon en tant que directeur financier interim, suite au départ à la pension de Raymond Polman fin décembre. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Matthieu Hellin

Largo atteint ses propres objectifs

(ABM FN) Largo a atteint ses propres objectifs de production en 2021. C'est ce qu'ont montré les résultats de la compagnie minière canadienne mardi. 

Si la production a diminué, passant de 3.751 à 2.899 tonnes, au quatrième trimestre, Largo a réussi à augmenter sa production de 11 pour cent sur l'ensemble de l'année 2021.

Avec cette augmentation de la production à 11.393 tonnes de pentoxyde de vanadium, Largo a répondu à ses propres attentes en 2021. La société minière s'attendait à une production de 11.200 à 11.800 tonnes. 

Pour 2022, l'entreprise vise une production de 12.000 à 12.750 tonnes. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Production record pour First Quantum en 2021

(ABM FN) First Quantum a bouclé 2021 sur une production annuelle record de 816.000 tonnes de cuivre, correspondant à une hausse de 5 pour cent en glissement annuel. C'est ce qui ressort mardi des résultats préliminaires du groupe minier canadien.

Cette production record de cuivre est attribuable à la mine de Cobre Panama et à la résilience des autres opérations du groupe, explique l'entreprise.

En termes de prévisions, First Quantum estime que sa production de cuivre devrait atteindre entre 850.000 et 910.000 tonnes à l’horizon 2024, et de 40.000 à 50.000 tonnes en ce qui concerne le nickel.

Pour 2022, le groupe minier compte sur une production de 810.000 à 888.000 tonnes de cuivre, et de 25.000 à 30.000 tonnes de nickel. La production d'or devrait se situer entre 285.000 et 310.000 onces cette année. 

La direction affirme qu'elle est déterminée et en bonne voie pour atteindre ses objectifs de réduction de la dette. First Quantum veut réduire sa dette d'un milliard de dollars supplémentaires à court et moyen terme. L'objectif à long terme est un ratio d'endettement inférieur à 2.

Compte tenu de perspectives qualifiées de solides en termes de rentrées bénéficiaires, le conseil d'administration laisse entrevoir la possibilité d’une augmentation prudente du dividende.

Basé sur la performance des activités, le dividende représentera 15 pour cent des flux de trésorerie disponibles générés après les dépenses d'investissement, soit au minimum 0,10 dollar canadien par action.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Matthieu Hellin

Mise à jour boursière: KBC surnage dans un Bel20 teinté de rouge

(ABM FN) Alors que les échanges électroniques laissent entrevoir une ouverture en nette baisse à Wall Street, le Bel20, au même titre que ses confrères européens, restait bien ancré dans le rouge mardi après-midi.

Vers 14 heures, l’indice principal de Bruxelles perdait ainsi 0,7 pour cent à 4.218,17 points, sur fond d’une tendance boursière dominée par les poussées inflationnistes et par ricochet, celle des rendements obligataires.

Surfant sur la remontée des taux justement, KBC se distingue et gagne 1,9 pour cent, confirmant de la sorte son très bon début d’année. Les valeurs télécoms sont également épargnées par la morosité ambiante, Proximus et Telenet gagnant respectivement 0,9 et 1,2 pour cent.

En bas de tableau, Sofina abandonne 2,9 pour cent.

Séance difficile également pour UCB qui lâche environ un pour cent. Le groupe de biopharmacie a pourtant indiqué ce matin avoir reçu des résultats positifs concernant la phase 3 de l’étude BE MOBILE 1 pour le traitement de la spondyloarthrite axiale non radiographique avec son médicament bimekizumab.

AB InBev limite pour sa part son repli à 0,3 pour cent. Ce matin, Deutsche Bank a annoncé avoir révisé à la hausse son objectif de cours, de 65,00 à 68,00 euros, soit un potentiel de 15 pour cent. Conservant une recommandation d’achat sur le dossier, la banque allemande explique dans une note sectorielle être globalement positive quant aux ventes du brasseur pour 2021, 2022 et 2023. Elle pointe notamment comme risques pour 2022 une croissance plus faible que prévu sur des marchés clés tels que les États-Unis.

Solvay cède pour sa part 1,4 pour cent. Si UBS a annoncé avoir majoré d’un euro à 94 euros son objectif de cours, celui-ci est bien inférieur au cours actuel de 106 euros. La recommandation Vendre a également été maintenue par la banque suisse.

Cofinimmo perd 1 pour cent alors que la société immobilière belge spécialisée en immobilier de location a annoncé lundi soir avoir émis avec succès un emprunt obligataire de 500 millions d'euros à maturité 2028 et à un taux de 1 pour cent.

Dans le BelMid, le rouge est également de rigueur. Immobel confirme sa bonne tenue du jour et gagne désormais 2 pour cent, tandis que Shurgard est délesté de 4 pour cent.

Befimmo cède 0,3 pour cent. Sans mentionner de détails financiers locatifs, le promoteur belge a annoncé ce matin qu’il allait héberger le siège social belge de FTI Consulting dans son immeuble Arts 56. 

Au sein du BelSmall, Balta Group s’envole de près de dix pour cent. La plus forte baisse de l’indice revient à Sequana Medical qui perd plus de 2 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Matthieu Hellin

Chiffre d’affaires record pour Alamos Gold en 2021

(ABM FN) Grâce à une forte production au quatrième trimestre, Alamos a atteint ses prévisions révisées pour l'ensemble de l'année 2021. C’est ce qu’a annoncé lundi la compagnie canadienne spécialisée dans la production d’or.

L’entreprise de Toronto note avoir vendu au quatrième trimestre 112.966 onces d'or à un prix moyen de 1.797 dollars l'once, correspondant à un chiffre d’affaires "record" de 203 millions de dollars. 

Sur l’ensemble de l’année 2021, cette même production a atteint 457.517 onces d'or à un prix moyen de 1.800 dollars, portant le chiffre d’affaires à un record de 824 millions de dollars, en hausse de 7 pour cent sur un an. Alamos comptait sur une production entre 455.000 et 495.000 onces.

Un résultat rendu possible par les solides performances des mines de Young-Davidson et d'Island Gold, avec des taux d'extraction et des flux de trésorerie disponibles records, tandis que la mine de Mulatos a dû faire face à une hausse temporaire des coûts de production, a déclaré John McCluskey, patron d’Alamos Gold.

Côté prévisions, la direction parle de “solides perspectives” pour les trois années à venir, et “d’investissements à haut rendement” qui devraient soutenir une production plus élevée à des coûts nettement inférieurs.

Pour 2022, Alamos prévoit un niveau de production stable entre 440.000 et 480.000 onces d'or, alors qu'une croissance de 4 pour cent à 460.00 à 500.000 onces est attendue pour 2023. 

Au niveau des investissements, Alamas table sur 305 à 345 millions de dollars cette année. Une baisse de 23 pour cent des dépenses est prévue en 2023.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Matthieu Hellin

Analyse boursière: Ageas n'est plus une cible de rachat

(ABM FN) L'État belge a annoncé une participation de plus de 6 pour cent dans Ageas, ce qui rend une acquisition de l'assureur très improbable. C'est ce qu'a déclaré l'analyste Niels Koerts d'IEX en réponse à la nouvelle le week-end dernier.

Selon l'analyste, le gouvernement belge n'est pas favorable à une reprise d'Ageas par des étrangers. Et avec une participation de 6,3 pour cent, le gouvernement rend également impossible un retrait de la cote, selon Koerts. 

Bien qu'aucun détail financier n'ait été divulgué, Koerts estime que la transaction s'élève à 1,5 milliard d'euros, sur la base du cours de clôture de vendredi dernier. À ce moment, l'action Ageas valait encore 49 euros à la bourse de Bruxelles. 

La transaction n'a aucun impact sur les évaluations de l'analyste. Cependant, Koerts a revu à la baisse l'évaluation d'Ageas, "parce qu'une reprise n'est définitivement plus d'actualité". 

"Si l'État belge renforce encore son emprise sur l'entreprise, il y a une réelle chance qu'Ageas fonctionne moins efficacement à l'avenir", ajoute l'analyste. 

"Ceci, combiné au faible ratio de solvabilité de 187 pour cent, signifie que j'exige un rendement du flux de trésorerie d'au moins 10 pour cent pour l'exercice 2022", écrit Koerts dans son rapport. 

Pour 2022, l'analyste table sur un free cash flow de 800 millions d'euros. "Cela comprend une capitalisation boursière de 8 milliards d'euros. Il y a actuellement 191 millions d'actions Ageas en circulation, ce qui porte mon objectif de cours à 42 euros."

En somme, pas de bonnes nouvelles pour les actionnaires, a conclu l'analyste, qui a abaissé sa recommandation à Vendre. La préférence de Koert va aux pairs néerlandais, ASR et NN Group. 

L’action Ageas chutait mardi à nouveau de 1,6 pour cent à 44,63 euros. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Les bourses européennes en baisse vers la mi-journee

(ABM FN) Les bourses européennes étaient en baisse mardi à la mi-journée, dans un marché réagissant à la hausse des taux d'intérêt, mais aussi aux tensions géopolitiques croissantes.  

L'indice principal STOXX Europe 600 enregistre un recul de 1,2 pour cent à 478,62 points. Le DAX allemand chute de 1,2 pour cent à 15.740,15 points. Le CAC 40 français affiche une perte de 1,2 pour cent à 7.117,59 points. L'indice britannique FTSE baisse de 0,6 pour cent à 7.565,96 points.

Les taux d'intérêt à long terme aux États-Unis se situent actuellement autour de 1,8 pour cent, tandis qu'un conflit autour de l'Ukraine n'est pas pris en compte, bien que la tension n'ait certainement pas disparue.  

Le chômage britannique a encore baissé en novembre, selon les chiffres publiés ce matin. Le chômage est presque revenu aux niveaux d'avant la crise.

L'indice allemand ZEW des attentes pour le mois de janvier a été nettement plus élevé que prévu, à savoir 51,7 contre 29,9 en décembre. Les économistes avaient prévu une augmentation à 32,5.

Cet après-midi, l'OPEP publiera son rapport mensuel, alors qu'aux États-Unis l'indice Empire State pour janvier et la confiance des constructeurs de maisons sont à l'agenda.

Le pétrole s'échange en hausse mardi. Le contrat à terme West Texas Intermediate pour cent pour livraison en mars progresse de 1,6 pour cent à 84,69 dollars, tandis que le contrat à terme Brent pour livraison de mars s'échangeait à 87,57 dollar, soit une hausse de de 1,3 pour cent. Le prix du pétrole a atteint son plus haut niveau en plus de sept ans mardi, après que les rebelles soutenus par l'Iran au Yémen ont lancé des attaques de drones contre les Émirats arabes unis.

L'euro/dollar s'échangeait à 1,1389. Au début de la journée de négociation, la paire de devises était cotée à 1,1402 et à 1,1407 vers 22 heures lundi.
 
Actualités des entreprises

À Paris et à Francfort, les indices principaux étaient presque entièrement dans le rouge, avec trois actions en hausse à Paris et cinq à Francfort. 

Les actions bancaires sont en hausse, avec un gain de 0,6 pour cent pour BNP Paribas et de 0,9 pour cent pour KBC. Les actions énergétiques enregistrent également de bons résultats, avec une hausse de 1,0 pour cent pour Total et de 1,1 pour cent pour Shell. BP progresse de 1,2 pour cent à Londres.

Les actions télécom bénéficient aussi d'un vent favorable, avec une augmentation de 1,6 pour cent pour KPN et de 0,3 pour cent pour Proximus.

La technologie, en revanche, traverse une période relativement difficile. À Paris, Worldline est en bas de l'indice avec une perte de 3,7 pour cent. À Amsterdam, Adyen perd 2,6 pour cent. Delivery Hero enregistre la plus forte baisse du DAX, avec 3,9 pour cent. Credit Suisse a abaissé l'objectif de cours de Delivery Hero. À Amsterdam, Just Eat Takeaway chute de 1,5 pour cent et à Londres, Deliveroo cède 3,2 pour cent.

Contrats à terme Wall Street 

Les indices américaines ouvriront probablement en baisse mardi. Les contrats à terme sur l'indice S&P 500 étaient en baisse de 1,1 pour cent.

La bourse américaine est restée fermée lundi à l'occasion de la journée Martin Luther King.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Légère baisse de l'inflation en Belgique

(ABM FN) L'inflation belge a légèrement baissé en décembre. C'est ce qu'ont montré mardi les chiffres de l'Office statistique belge Statbel. 

L'inflation selon l'indice européen harmonisé des prix à la consommation était de 6,6 pour cent en décembre, contre 7,1 pour cent en novembre.

L'inflation sous-jacente, soit l’inflation hors énergie et aliments non transformés, était de 2,4 pour cent le mois dernier, contre 2,3 pour cent en novembre.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Mise à jour boursière: Le Bel20 dans le dur, Proximus et Telenet épargnés

(ABM FN) L'Europe boursière évolue franchement dans le rouge ce mardi matin, à l’image de l’indice Bel20 qui abandonne 0,8 pour cent à 4.212,47 points. Si la saison des résultats va s’intensifier, le sentiment boursier reste dicté par la nouvelle poussée des rendements obligataires.

La tendance observée ces dernières semaines sur le marché obligataire se confirme donc, le rendement du bon du Trésor américain à dix ans pointant désormais à 1,83 pour cent, en hausse de six points de base comparativement à vendredi. Davantage sensible à l'évolution des anticipations en matière de taux directeurs, le deux ans US a lui franchi pour la première fois depuis février 2020 la barre du pour cent. 

Sur le Vieux Continent, le renchérissement du crédit est également de mise, alors que le Bund allemand à dix ans s'apprête à repasser en territoire positif, tandis que l’OAT française de même échéance pointe désormais à 0,37 pour cent. 

Visiblement, les investisseurs s’inquiètent de voir la Fed être contrainte de serrer la vis plus vite que prévu, ce qui pourrait se traduire, par exemple, par un arrêt définitif de ses rachats d’actifs en janvier plutôt qu’en mars comme initialement annoncé.

Les pressions inflationnistes restent bien entendu présentes en arrière-plan. Les fermetures régionales ou nationales d’entreprises pour empêcher la propagation du variant omicron ont renforcé la pression sur des chaînes d'approvisionnements déjà en souffrance, et se faisant, sur les prix.

Des pressions inflationnistes qui se voient encore renforcées par la hausse du baril qui se poursuit ces dernières heures. “Comme s’il n’y avait pas déjà suffisamment de tensions géopolitiques, un nouveau front s’est ravivé, accentuant encore un peu plus les pressions sur le cours du baril, avec comme conséquence une hausse des taux longs bien évidemment”, note Bernard Keppenne, économiste en chef à la CBC.

Tandis que les tensions entre la Russie et l’Ukraine pourraient entraîner des perturbations majeures dans la distribution de pétrole, l’économiste rapporte l’attaque par le mouvement Houthi contre des installations pétrolières dans les Emirats Arabes Unis. Cette attaque, par drones et missiles, a fait trois morts et fait craindre une escalade entre l’Iran et les Emirats.

“Avec un marché déjà sous pression, il n’en fallait évidemment pas plus pour propulser le prix du Brent à son niveau le plus élevé depuis octobre 2014”, déplore Keppenne.

Sur le plan des résultats, la journée de ce mardi est calme, avec comme seul gros morceau Goldman Sachs à un agenda qui s'intensifiera au cours de la semaine, singulièrement demain.

Analyste en chef chez AvaTrade, Naeem Aslam note à ce titre que JP Morgan et Citibank ont chuté vendredi à la suite de leur publication, faute d’avoir été en mesure d’impressionner les investisseurs.

“Sous pression, ces entreprises doivent impressionner non seulement par la croissance de leurs revenus, mais doivent également se démarquer de par leurs perspectives. Les investisseurs veulent voir se dresser un tableau qui confirme une forte demande pour 2022, et ce malgré les défis et les incertitudes découlant d'omicron. C'est incroyablement difficile”, estime l’analyste.

L'euro/dollar s'échangeait à 1,1395 en fin de matinée.

Actions en baisse et en hausse

Dans l'indice principal, seules les valeurs telecom, en l'occurrence Proximus et Telenet, parviennent à tirer leur épingle du jeu, avec des gains respectifs de 0,70 et 0,40 pour cent. 

AB InBev, pour sa part, ne parvient pas à tirer profit de la révision à la hausse de son objectif de cours par Deutsche Bank, qui vise désormais 68,00 euros contre 65,00 précédemment, soit un potentiel de 15 pour cent sur base du cours actuel. Conservant une recommandation d’achat sur le dossier, la banque allemand explique dans une note sectorielle être globalement positif quant aux ventes du brasseur pour 2021, 2022 et 2023. Deutsche Bank pointe notamment comme risques pour 2022 une croissance plus faible que prévu sur des marchés clés tels que les États-Unis. L’action perd 0,50 pour cent.

Nouvelle séance difficile pour UCB qui lâche près d’un pour cent. Le groupe de biopharmacie a pourtant indiqué ce matin avoir reçu des résultats positifs concernant la phase 3 de l’étude BE MOBILE 1 pour le traitement de la spondyloarthrite axiale non radiographique avec son médicament bimekizumab.

Solvay cède pour sa part 1,4 pour cent. Si UBS a annoncé avoir majoré d’un euro à 94 euros son objectif de cours, celui-ci est bien inférieur au cours actuel de 106 euros. La recommandation Vendre a également été maintenue par la banque suisse.

Cofinimmo perd 1 pour cent alors que la société immobilière belge spécialisée en immobilier de location a annoncé lundi soir avoir émis avec succès un emprunt obligataire de 500 millions d'euros à maturité 2028 et à un taux de 1 pour cent.

Dans le BelMid, le rouge est également de rigueur, Immobel étant l’une des seules actions en territoire légèrement positif tandis que Fagron lâche plus de 3 pour cent.

Befimmo cède 0,3 pour cent. Sans mentionner de détails financiers locatifs, le promoteur belge a annoncé ce matin qu’il allait héberger le siège social belge de FTI Consulting dans son immeuble Arts 56. 

Au sein du BelSmall, Balta Group bondit de plus de 3 pour cent. La plus forte baisse de l’indice revient à Celyad Oncology qui en perd plus de 2 pour cent.

Hors indice, ASIT biotech a annoncé être assigné en cassation par la Région Wallonne, et ce, sans effet suspensif de sa procédure de réorganisation. Il n'y a pas encore de cours pour l'action.

Fluxys demande aux industriels de manifester leur intérêt pour un raccordement à l'infrastructure en libre accès pour l'hydrogène à Liège et Mons et pour le CO2 à Anvers et Gand. L'action progresse de 1,3 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Matthieu Hellin

Analyse boursière: Deutsche Bank relève l’objectif de cours pour AB InBev

(ABM FN) Deutsche Bank a relevé l’objectif de cours pour AB InBev de 65,00 à 68,00 euros avec une recommandation d'achat inchangée. C'est ce qui ressort d'un rapport sectoriel de la banque allemande publié mardi. 

Le nouvel objectif de cours offre un potentiel de hausse d'environ 15 pour cent

Pour 2021, la Deutsche Bank prévoit qu'AB InBev générera des revenus de 53,8 milliards de dollars, qui passeront à 55,8 milliards de dollars en 2022. En 2023, la banque compte sur un chiffre d'affaires de 58,0 milliards de dollars.

La Deutsche Bank cite comme risques pour 2022 une croissance plus faible que prévu sur des marchés clés tels que les États-Unis, une concurrence accrue de la part des spiritueux et d'autres brasseurs, et des marchés monétaires défavorables. 

Les analystes soulignent également la hausse du coût des intrants, les nouvelles réglementations et une reprise plus faible que prévu après la crise sanitaire. 

L'action AB InBev cède 0,7 pour cent mardi matin à 59,13 euros.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Mise à jour boursière: Bruxelles ouvre en baisse

(ABM FN) Comme prévu, la bourse de Bruxelles a ouvert en baisse mardi. Peu après le gong d'ouverture, le Bel20 chutait de 0,3 pour cent pour atteindre 4.237,76 points. 

Dans l'indice principal, Cofinimmo est tête avec un gain de 0,1 pour cent. La société immobilière a émis 500 millions d'euros d'obligations vertes. 

UCB, qui a présenté de nouveaux résultats d'étude positifs pour le bimezikumab, perd un petit 0,1 pour cent.

Deutsche Bank a relevé l'objectif de cours pour AB InBev de 65,00 à 68,00 euros avec une recommandation d'achat inchangée. Néanmoins, l'action chute de 0,7 pour cent.

Dans le BelMid, IBA gagne 1,6 pour cent, tandis que Biocartis cède 1,6 pour cent.

Parmi les plus petites actions, Acacia Pharma augmente de 2,8 pour cent et Van de Velde baisse de 1,7 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Fluxys fournit des infrastructures pour l'hydrogène et le CO2

(ABM FN) Fluxys a lancé quatre propositions supplémentaires pour des infrastructures hydrogène et CO2 en Belgique. C’est ce qu’a annoncé l’entreprise mardi matin.

Par ces propositions, Fluxys demande aux industriels de manifester leur intérêt pour un raccordement à l'infrastructure en libre accès pour l'hydrogène à Liège et Mons et pour le CO2 à Anvers et Gand.

“Le marché dispose aujourd’hui d’un aperçu complet de l’infrastructure de décarbonisation en libre accès que nous proposons dans tous les principaux pôles industriels en Belgique. La voie est maintenant pleinement ouverte pour avancer ensemble vers la neutralité carbone”, a déclaré Fluxys. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

ASIT biotech assigné en cassation par la Région Wallonne

(ABM FN) En réorganisation judiciaire, ASIT Biotech s’est vu signifier une requête en cassation par la Région Wallonne contre l’arrêt rendu par la Cour d’appel. C'est ce qu'annonce ce mardi la société de biopharma liégeoise.

Créancière à hauteur de 40.000 euros dans la procédure de réorganisation d’ASIT biotech, la Région Wallonne avait interjeté appel concernant le plan de réorganisation judiciaire de l’entreprise.

Déboutée par la Cour d’appel en septembre, la Région Wallonne a décidé de se pourvoir en cassation.

Une décision qui n’est pas suspensive et qui n’empêche pas ASIT biotech de continuer d’exécuter son plan de réorganisation, précise le communiqué.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Matthieu Hellin

FTI Consulting choisit Befimmo pour héberger son siège social

(ABM FN) Befimmo va héberger le siège social belge de FTI Consulting dans l’immeuble Arts 56. C’est ce qu’a annoncé mardi le promoteur immobilier belge, sans mentionner de détails financiers.

“Proche des institutions européennes, il répond à tous nos critères de sélection, en matière de durabilité, d’espace de travail flexible adapté au nouveau modèle de travail hybride, et d’emplacement”, a souligné FTI pour expliquer son choix. 

L’Arts 56, qui a été rénové en 2020, attire de nombreux locataires, tels que Cushman & Wakefield, l’ambassade d’Australie, le European Money Markets Institute (EMMI) et l’Union européenne de radio-télévision (UER).

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Une ouverture prudente attendue à Bruxelles

(ABM FN) La bourse de Bruxelles devrait ouvrir en baisse mardi. Les contrats à terme sur l'indice Euro Stoxx 50 indiquaient une perte d'environ 0,5 pour cent environ une heure avant le gong d’ouverture. 
 
Lundi, Bruxelles a dû se passer de l'aide de Wall Street, où les bourses sont restées fermées lundi à l'occasion du Martin Luther King’s Day.

En Asie, les investisseurs prennent un peu de recul ce matin. La plus forte baisse a été celle de l'indice KOSPI à Séoul, avec une chute de plus d’un pour cent. Les autres résultats restent modestes. La Banque du Japon a maintenu sa politique de taux d'intérêt ce matin, mais a relevé les prévisions d'inflation.

Le pétrole américain est en hausse ce matin avec une augmentation de plus d'un pour cent et demi à 85,12 dollars le baril. 

La saison des résultats a commencé fin de la semaine dernière aux États-Unis. Les résultats des géants financiers en particulier ont reçu un accueil prudent. La banque d'affaires JPMorgan a même chuté de 6 pour cent. Cet après-midi, la banque d'investissement Goldman Sachs ouvrira ses livres sur le trimestre écoulé. Au total, 35 sociétés du S&P 500 publieront leurs résultats trimestriels cette semaine. 

Sur les 26 sociétés du S&P 500 qui ont déjà communiqué leurs chiffres, près de 77 pour cent ont dépassé les attentes des analystes, selon FactSet. 

“Les conditions économiques au quatrième trimestre étaient positives, ce qui est de bon augure pour la croissance des bénéfices et des revenus des entreprises”, a déclaré Mark Haefele, stratège en investissement chez UBS. “Les perspectives données par les entreprises en plus semblent également indiquer une demande soutenue en 2022”, a déclaré Haefele, même en tenant compte du variant omicron.

Vendredi dernier, Wall Street a clôturé en baisse pour la deuxième semaine consécutive, les valeurs technologiques en particulier ayant été vendues en raison de la perspective d'une hausse des taux d'intérêt. Le Nasdaq 100 a déjà chuté de plus de 5 pour cent cette année et les contrats à terme sur l'indice ce matin laissent présager une nouvelle baisse des valeurs technologiques sur Wall Street cet après-midi. 

Outre les données relatives aux entreprises, les investisseurs seront également attentifs à l'indice ZEW allemand et l'indice Empire State aux États-Unis aujourd'hui.

Actualités des entreprises

UCB a obtenu des résultats positifs de l'étude de phase 3 BE MOBILE 1 pour le traitement de la spondyloarthrite axiale non radiographique avec le bimekizumab.

L'opérateur immobilier de soins de santé Cofinimmo a émis avec succès une obligation de 500 millions d'euros. 

Clôture de vendredi sur Wall Street

L'indice technologique Nasdaq a clôturé la journée de vendredi en hausse de 0,6 pour cent à 14.893,75 points. Le S&P 500 a effacé une perte et a clôturé en hausse de 0,1 pour cent à 4.662,85 points, tandis que l'indice Dow Jones a perdu 0,6 pour cent à 35.911,81 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

De nouveaux résultats positifs pour UCB avec le bimekizumab

(ABM FN) UCB a obtenu des résultats positifs dans la phase 3 de l’étude BE MOBILE 1 pour le traitement de la spondyloarthrite axiale non radiographique avec le bimekizumab. C’est ce qu’a annoncé l’entreprise pharmaceutique bruxelloise mardi matin. 

Les objectifs primaires et secondaires ont été atteints, montrant que le bimekizumab améliore réellement la vie des patients, explique UCB.

L’étude BE MOBILE 1 est la deuxième du genre à montrer des résultats positifs pour le traitement de la spondyloarthrite axiale non radiographique avec le bimekizumab, selon UCB. 

UCB planifie, sur base de ces résultats, de soumettre le traitement à l’approbation des autorités américaines et européennes au troisième trimestre de cette année. 

La spondyloarthrite axiale non radiographique est une forme de rhumatisme.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Programme boursier

(ABM FN) Voici les points principaux de l'agenda financier belge jusqu'au mardi 25 janvier 2022.

MARDI 18 JANVIER 2022

- Pas de points à l’agenda.

MERCREDI 19 JANVIER 2022

- Pas de points à l’agenda.

JEUDI 20 JANVIER 2022

- Pas de points à l’agenda.

VENDREDI 21 JANVIER 2022

- Pas de points à l’agenda.

LUNDI 24 JANVIER 2022

- Pas de points à l’agenda.

MARDI 25 JANVIER 2022

- Pas de points à l’agenda.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Redactie ABM Financial News

Cofinimmo émet une obligation de 500 millions d'euros

(ABM FN) L'opérateur de soins immobiliers Cofinimmo a émis avec succès une obligation de 500 millions d'euros. Le groupe l'a annoncé lundi soir.

Il s'agit d'une obligation d'un montant nominal total de 500 millions d'euros, avec paiement d'un coupon de 1 pour cent par an et une échéance au 24 janvier 2028.

La demande a dépassé de plus de 2,5 fois le volume de l'émission. Les fonds levés seront intégralement utilisés pour " (re)financer des actifs conformément au cadre de financement durable de Cofinimmo ", selon le communiqué de presse du Groupe.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Redactie ABM Financial News

Le secteur des biotechnologies pousse le Bel20 à la hausse

(ABM FN) La Bourse de Bruxelles a été principalement animée par la Chine aujourd'hui, Wall Street étant fermée pour la journée Martin Luther King Jr. Le secteur des biotechnologies, en particulier, a soutenu le Bel20, qui a clôturé en hausse de 0,1 pour cent à 4 249,63 points.

"L'absence des traders américains pour cause de Martin Luther King Day a eu raison de l'action des bourses européennes aujourd'hui", a-t-on entendu dans la salle des marchés de KBC. "D'autant plus que le plat principal a été servi pendant les heures de cotation en Asie avec les données mensuelles sur l'activité chinoise et les chiffres trimestriels du PIB."

L'économie chinoise a connu une croissance de 8,1 pour cent en 2021. La croissance a été particulièrement forte au cours du premier semestre, en raison d'une reprise après la crise du corona. Au cours des trois derniers mois de 2021, la croissance a été de 4 pour cent, soit bien plus que les 3,3 pour cent attendus.

"Les données indiquent que la dynamique de croissance continue de s'essouffler", a déclaré un négociant anonyme. "La banque centrale chinoise a anticipé les données en réduisant de manière inattendue les taux directeurs clés tels que le taux de prise en pension inversée à sept jours et le taux à un an de 10 points de base, à 2,1 pour cent et 2,85 pour cent respectivement, pour la première fois depuis avril 2020. Cela a entraîné une surperformance de 1 à 1,5 pour cent des principaux indices boursiers chinois en Chine, qui s'est également poursuivie en Europe.

Les ventes au détail chinoises ont augmenté à un rythme plus lent, mais la production industrielle a en fait augmenté plus rapidement. Selon Tom Simonts, économiste à la KBC, le premier a été un revers, mais le second a été une aubaine. "C'est la plus forte croissance depuis août 2020", a déclaré l'économiste.

Pour le reste, les taux d'intérêt restent assez élevés après la récente hausse de la semaine dernière.

Les taux d'intérêt allemands restent autour des sommets de la semaine dernière. Nous devrons maintenant attendre jeudi la publication des notes de la réunion des taux de la Banque centrale européenne pour obtenir plus d'indications.

Pour le reste, l'agenda macroéconomique a été à peine rempli. La paire euro/dollar s'est négociée autour du niveau de 1,1405. Les prix du pétrole ont légèrement diminué. 

Actions en hausse et en baisse

Pas moins de 13 de ces 20 actions ont clôturé en hausse lundi. Dans le Bel20, Ageas a chuté de 7,4 pour cent. L'État belge, par l'intermédiaire de sa Société fédérale de participation et d'investissement, a pris une participation de 6,3 pour cent dans Ageas pour un montant d'environ 590 millions d'euros. Avec cela, Bruxelles envoie un signal clair que l'assureur n'est pas à vendre, selon les analystes de Kepler Cheuvreux.

Proximus a diminué de 2,8 pour cent. Proximus pourrait utiliser les poteaux électriques d'ORES pour déployer la fibre en Wallonie. Proximus souhaite équiper 70 pour cent des foyers belges en fibre optique d'ici 2028 et a donc fortement accéléré le rythme de construction au cours des derniers mois. À partir de l'année prochaine, 10 pour cent des foyers devront être connectés chaque année.

Galapagos ont pris la tête avec une augmentation de 3,3 pour cent. Argen-x a gagné 3,0 pour cent.

Immobel et CFE ont mené le Bel Mid avec des gains de 3,6 et 2,2 pour cent. L'entreprise belge de dragage DEME (qui fait partie de CFE) pourrait construire deux grands projets éoliens au large des côtes écossaises. DEME sera autorisé à construire deux projets d'une capacité totale de 2 fois 1008 mégawatts. Les raccordements et les permis doivent encore être organisés. DEME devra également payer 38,7 millions de livres de primes d'option pour être autorisé à construire les deux parcs.

Mithra a chuté de 1,6 pour cent, malgré une augmentation de l'objectif de cours par Degroof Petercam. Degroof a augmenté l'objectif de prix de 32,00 à 34,30 euros après les bons résultats de recherche avec Donesta.

Ontex et Biocartis ont perdu 3,1 et 4,9 pour cent.

Parmi les plus petites actions, Balta a augmenté de 3,5 pour cent et Floridienne de 4,8 pour cent. 

Accentis a perdu 2,3 pour cent.

Wall Street

Wall Street reste fermée aujourd'hui en raison de la célébration du Martin Luther King Jr. Day.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Redactie ABM Financial News

Programme boursier

(ABM FN) Voici les points principaux de l'agenda financier belge jusqu'au lundi 24 janvier 2022.

LUNDI 17 JANVIER 2022

- Pas de points à l’agenda.

MARDI 18 JANVIER 2022

- Pas de points à l’agenda.

MERCREDI 19 JANVIER 2022

- Pas de points à l’agenda.

JEUDI 20 JANVIER 2022

- Pas de points à l’agenda.

VENDREDI 21 JANVIER 2022

- Pas de points à l’agenda.

LUNDI 24 JANVIER 2022

- Pas de points à l’agenda.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Redactie ABM Financial News

DEME a l'autorisation de construire 2 grands projets éoliens

(ABM FN) L'entreprise belge de dragage DEME est autorisée à construire deux grands projets éoliens au large des côtes écossaises. C'est ce qui ressort d'un communiqué de presse publié lundi par Crown Estate Scotland.

Les deux projets faisaient partie d'une vente aux enchères de 17 projets de Scotwind dans lesquels des options peuvent maintenant être prises sur des emplacements spécifiques. Au total, il s'agit d'un projet d'un milliard de dollars.

DEME sera autorisé à construire deux de ces projets d'une capacité totale de 2 fois 1008 mégawatts.

Les raccordements et les autorisations doivent encore être organisés. DEME devra également payer 38,7 millions de livres de primes d'option pour être autorisé à construire les deux parcs.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Redactie ABM Financial News

Wall Street fermée pour la célébration du Martin Luther King Day

(ABM FN) Les bourses américaines sont restées fermées lundi, en raison du jour férié en l'honneur de Martin Luther King.  

Ce pasteur américain, défenseur des droits civiques des Afro-Américains, est né le 15 janvier 1929 à Atlanta.

Le marché obligataire sera également fermé lundi. Il n'y aura pas d'échanges réguliers ni de règlement des transactions, a déclaré le CME Group, qui négocie des produits de base tels que le pétrole sur le marché NYMEX et l'or sur le Comex.

En dehors des États-Unis, les investisseurs continuent de craindre un resserrement de la politique monétaire et une inflation élevée.

Les signes émanant de la Réserve fédérale indiquent que le comité de politique monétaire des banques centrales américaines est en passe de relever les taux d'intérêt plus tôt et plus rapidement et de commencer éventuellement à réduire les bilans des banques centrales.
Les marchés s'attendent à trois, voire quatre, hausses de taux par la Fed cette année, la première dès le mois de mars.

La forte inflation des prix à la consommation aux États-Unis, le mois de décembre ayant connu la plus forte dépréciation monétaire depuis 1982, soutient les attentes de resserrement monétaire. Mais l'inflation semble également s'approcher de son pic et si elle ralentit, la Fed pourrait assouplir sa position belliciste.

"Il est de plus en plus clair que 2022 sera une année qui tournera autour de la bataille entre la Fed et les conditions financières", a déclaré Jim Reid de la Deutsche Bank. Il prévoit un répit sur le marché boursier car la Fed pourrait ne pas faire de déclarations avant sa réunion de politique monétaire la semaine prochaine. De plus, il y a peu de chiffres économiques directionnels cette semaine. Les résultats des entreprises détermineront donc principalement le sentiment pour le reste de la semaine.

Vendredi, les banques JPMorgan Chase, Citigroup et Wells Fargo ont présenté leurs résultats trimestriels, et mardi, Goldman Sachs et Charles Schwab prendront le relais. Un jour plus tard, Bank of America et Morgan Stanley suivront.

L'euro s'est replié après les gains de la semaine dernière et se situe maintenant à 1,1399. Le prix du pétrole était inchangé à 83,23 dollars pour le baril de pétrole WTI pour le mois de mars et à 85,84 dollars pour le Brent.

Clôture sur Wall Street

Les bourses américaines ont clôturé en grande partie en hausse vendredi, après un sprint final. L'indice technologique a clôturé en hausse de 0,6 pour cent à 14.893,75 points. Le S&P 500 a effacé une perte et a clôturé en hausse de 0,1 pour cent à 4.662,85 points, tandis que l'indice Dow Jones a perdu 0,6 pour cent à 35.911,81 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Mise à jour boursière: Bruxelles maintient ses gains

(ABM FN) La bourse de Bruxelles a réussi à maintenir ses petits gains de la matinée. L'indice Bel20 a augmenté de 0,3 pour cent pour atteindre 4.257,71 points lundi après-midi.

Il n'y a pas beaucoup de nouvelles aujourd'hui, à l'exception des chiffres macroéconomiques de la Chine.

L'économie chinoise a connu une croissance de 8,1 pour cent en 2021. La croissance a été particulièrement forte au cours du premier semestre, en raison d'une reprise après la crise du coronavirus. Au cours des trois derniers mois de 2021, la croissance a été de 4 pour cent, soit bien plus que les 3,3 pour cent attendus. Pourtant, la banque centrale chinoise a décidé de stimuler davantage, a déclaré Simon Wiersma, directeur des investissements d'ING.

"La crainte du variant omicron est de plus en plus forte, car les nouveaux cas d'infection se multiplient malgré toutes les mesures strictes."

L'euro/dollar s'échange à 1,1401.

Actions en hausse et en baisse

Dans le Bel20, Ageas a connu une forte baisse, le cours de son action chutant de 4,8 pour cent. L'État belge, par l'intermédiaire de sa Société fédérale de participation et d'investissement, a pris une participation de 6,3 pour cent dans Ageas pour un montant d'environ 590 millions d'euros. Avec cela, Bruxelles envoie un signal clair que l'assureur n'est pas à vendre, selon les analystes de Kepler Cheuvreux.

Proximus a diminué de 2,1 pour cent. Proximus utilisera les poteaux électriques d'ORES pour déployer la fibre en Wallonie.

Galapagos a pris la tête avec une augmentation de 2,6 pour cent. Argen-x a également gagné 2,6 pour cent.

Immobel et CFE ont mené le Bel Mid avec des gains de 3,2 et 1,9 pour cent.

Ontex et Biocartis ont perdu 2,3 et 3,9 pour cent.

Parmi les plus petites actions, Balta a augmenté de 3,8 pour cent et Azelis de 1,6 pour cent. Azelis a indiqué qu'elle prenait une participation majoritaire dans Thai Catalite. Les détails financiers n'ont pas été communiqués.

Ekopak a perdu 1,2 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Proximus et ORES s'associent pour un réseau de fibres optiques en Wallonie

(ABM FN) Proximus utilisera les poteaux électriques d'ORES pour déployer la fibre en Wallonie. A cet effet, les CEO Guillaume Boutin de Proximus et Fernand Grifnée d'ORES ont signé un accord ce lundi.

Cette coopération favorise la construction d'un réseau câblé capable de gérer plusieurs gigabits et ouvert à tous les fournisseurs de télécommunications, même dans les zones moins densément peuplées, indiquent les deux entreprises.

Cette coopération permet de faire bénéficier les ménages et les entreprises des avantages de la fibre optique plus rapidement et de minimiser les inconvénients pour les résidents locaux, indiquent les entreprises après le succès du projet pilote à Bouge.

Proximus souhaite équiper 70 pour cent des foyers belges en fibre optique d'ici 2028 et a donc fortement accéléré le rythme des installations au cours des derniers mois. Dès l'année prochaine, 10 pour cent des foyers devront être connectés. L'entreprise espère dépasser l'objectif de 2028 grâce à sa coopération avec ORES en Wallonie.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Des cours plus élevés en Europe

(ABM FN) Les bourses européennes étaient en légère hausse lundi vers midi.

L'indice principal STOXX Europe 600 a gagné un demi pour cent à 481,30 points, le DAX allemand a présenté un gain de 0,3 pour cent à 15.932,99 points et le CAC 40 français a enregistré une hausse de 0,6 pour cent à 7.182,89 points. L'indice britannique FTSE 100 était en hausse de 0,6 pour cent à 7.586,92 points.

"Les marchés boursiers européens ont fait preuve de résilience en ce début d'année, le FTSE 100 en particulier affichant des performances exceptionnelles", a observé l'analyste de marché Michael Hewson, de CMC Markets, soulignant la hausse de 2 pour cent des cours cette année. Les actions des secteurs de l'énergie et de la banque, en particulier, sont à l'origine de la performance supérieure à la moyenne par rapport aux autres marchés boursiers européens.

"Ce matin également, les marchés boursiers européens ont ouvert en grande partie en hausse, l'accent étant mis cette semaine sur les chiffres de l'emploi américain et les données sur l'inflation au Royaume-Uni, en plus des chiffres sur les entreprises américaines. La décision sur les taux d'intérêt de la Banque du Japon sera également suivie de près", estime Hewson.

Goldman Sachs, Bank of America, Morgan Stanley et Netflix, entre autres, publieront leurs résultats trimestriels cette semaine.

Selon Hewson, les bourses américaines n'ont pas connu un bon début d'année, les indices S&P 500 et Dow Jones clôturant en baisse pour la deuxième semaine consécutive. La bourse des actions technologiques Nasdaq a tout juste réussi à réaliser un bénéfice, bien qu'elle ait récemment atteint son niveau le plus bas en trois mois.

"Il y a beaucoup d'anxiété parmi les investisseurs américains concernant la trajectoire des taux d'intérêt que la Réserve fédérale adoptera cette année", a déclaré Hewson. "La persistance d'une inflation élevée incite les membres de la Fed à faire des déclarations fracassantes sur le nombre de hausses de taux d'intérêt prévues cette année."

La paire euro/dollar s'est négociée autour du niveau de 1,1418. Les prix du pétrole ont légèrement baissé. Le taux d'intérêt américain à dix ans s'est établi à 1,792 pour cent.

Actualités des entreprises

À Amsterdam et à Londres, Unilever a perdu 7 pour cent de sa valeur boursière. Unilever a entamé une réévaluation stratégique de son portefeuille, en mettant davantage l'accent sur les secteurs de croissance. Unilever a déjà fait une offre de 50 milliards de livres sterling pour la branche consommateurs de GSK et Pfizer, mais elle a été rejetée. L'offre a été jugée trop basse et Unilever envisagerait une augmentation.

Plusieurs analystes estiment toutefois que l'offre est déjà trop élevée. "Il y a eu peu de transactions dans lesquelles l'acheteur paie plus de 20 fois l'EBITDA attendu et peut encore créer de la valeur par la suite", ont déclaré les analystes de Barclays. "Nous considérons qu'une transaction est très complexe à exécuter en temps normal, et encore moins au milieu d'une pandémie mondiale." En conséquence, Barclays a retiré l'action de sa liste d'achat. Glaxosmithkline a en fait gagné 3,6 pour cent.

À Bruxelles, Ageas a chuté de 5,8 pour cent. L'État belge, par l'intermédiaire de sa Société fédérale de participation et d'investissement, a pris une participation de 6,3 pour cent dans Ageas pour un montant d'environ 590 millions d'euros. Avec cela, Bruxelles envoie un signal clair que l'assureur n'est pas à vendre, selon les analystes de Kepler Cheuvreux.

À Paris, Hermes et Kering ont augmenté de plus de 2 pour cent, tandis qu'à Francfort, Henkel a perdu 1,5 pour cent.

Contrats à terme sur Wall Street

Wall Street reste fermée aujourd'hui en raison de la célébration du Martin Luther King Jr. Day.

Les Bourses américaines ont clôturé en grande partie en hausse vendredi après un sprint final, avec une belle progression pour le Nasdaq. L'indice technologique a clôturé en hausse de 0,6 pour cent à 14.893,75 points. Le S&P 500 a effacé une perte et a clôturé en hausse de 0,1 pour cent à 4. 662,85 points, tandis que l'indice Dow Jones a perdu 0,6 pour cent à 35. 911,81 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Mise a jour boursière: Bruxelles en hausse malgré la forte baisse d'Ageas

(ABM FN)  La bourse de Bruxelles a enregistré un petit gain, malgré la chute du cours d'Ageas. En fin de matinée, l'indice Bel20 a augmenté de 0,2 pour cent pour atteindre 4.255,81 points.

Il n'y avait pas beaucoup de nouvelles ce matin, à l'exception des chiffres macroéconomiques de la Chine.

L'économie chinoise a connu une croissance de 8,1 pour cent en 2021. La croissance a été particulièrement forte au cours du premier semestre, en raison d'une reprise après la crise du corona. Au cours des trois derniers mois de 2021, la croissance a été de 4 pour cent, soit bien plus que les 3,3 pour cent attendus. Pourtant, la banque centrale chinoise a décidé de stimuler davantage, a déclaré Simon Wiersma, directeur des investissements d'ING.

"La crainte de la variante omikron est de plus en plus forte, maintenant qu'il y a plus de nouveaux cas d'infection malgré toutes les mesures strictes." 

La banque centrale de Chine a réduit les taux d'intérêt à court terme. Il s'agit de la première baisse des taux d'intérêt sur un an depuis avril 2020. "Cette action contraste fortement avec les prochaines hausses des taux d'intérêt des banques centrales du monde occidental", a déclaré Wiersma. Mais ces mesures ne sont pas une surprise, estime le gestionnaire d'investissement d'ING. "Ce sont des mesures auxquelles nous nous attendions déjà, car la Chine n'est pas aux prises avec des taux d'inflation faramineux comme en Occident."

Les ventes au détail en Chine ont à nouveau augmenté à un rythme plus lent, mais la production industrielle a en fait augmenté plus rapidement. Selon Tom Simonts, économiste à la KBC, le premier a été un revers, mais le second a été une aubaine. "C'est la plus forte croissance depuis août 2020". 

L'euro/dollar s'échangeait à 1,1418.

Actions en hausse et en baisse

Dans le Bel20, Ageas a connu la plus forte baisse, le cours de l'action chute de 5,7 pour cent. L'État belge, par l'intermédiaire de sa Société fédérale de participation et d'investissement, a pris une participation de 6,3 pour cent dans Ageas pour un montant d'environ 590 millions d'euros. Avec cela, Bruxelles envoie un signal clair que l'assureur n'est pas à vendre, selon les analystes de Kepler Cheuvreux.

Proximus a baissé de 1,2 pour cent, mais Galapagos a pris la tête avec une augmentation de 4,8 pour cent. Argen-x a gagné 2,3 pour cent.

Immobel et EVS ont mené le Bel Mid avec des gains de 2,2 et 1,9 pour cent.

Mithra a chuté de 0,9 pour cent, malgré une augmentation de l'objectif de cours par Degroof Petercam. Degroof a augmenté l'objectif de cours de 32,00 à 34,30 euros après les bons résultats de recherche avec Donesta.

Ontex et Biocartis ont perdu 2,7 pour cent.

Parmi les plus petites actions, Balta a augmenté de 2,6 pour cent et Azelis de 1,9 pour cent. Azelis a indiqué qu'elle prenait une participation majoritaire dans la société thaïlandaise Catalite. Les détails financiers n'ont pas été donnés.

Sequana a perdu 2,6 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Analyse boursière: Degroof Petercam augmente l'objectif de cours pour Mithra

(ABM FN) Degroof Petercam a augmenté l'objectif de cours pour Mithra de 32,00 à 34,30 euros, et a maintenu la recommandation d'achat.

Selon l'analyste Laura Roba, les derniers résultats des recherches de Mithra sont positifs et constituent une bonne base pour l'application d'accords commerciaux favorables à l'avenir. Ces accords sont très importants pour les prochaines étapes de Mithra, selon Roba. L'analyste espère obtenir plus d'informations à ce sujet cette année.

Degroof Petercam a ajusté ses estimations sur la base des derniers résultats positifs de la recherche sur Donesta. Roba prend en compte un taux de réussite de 90 pour cent pour l'achèvement des deux études de phase 3. Auparavant, elle supposait un taux de réussite de 75 pour cent. 

Un pic de chiffre d'affaires global de 900 millions de dollars pour Donesta est également pris en compte. Cela dépend en effet du succès du futur partenaire commercial.  

En conséquence, Degroof est arrivé à un objectif de cours plus élevé.

L'action Mithra était en hausse de 0,5 pour cent lundi matin, à 21,70 euros.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Analyse boursière: JPMorgan abaisse l'objectif de cours pour Umicore

(ABM FN) JPMorgan Cazenove a abaissé l'objectif de cours pour Umicore de 35,00 à 26,00 euros et a maintenu la recommandation Sous-pondérer, maintenant l'action sur la liste de vente à découvert.

Les prévisions de bénéfices des analystes pour les années à venir ont chuté de 5 à 10 pour cent depuis la dernière mise à jour concernant les produits de base pour batteries, mais JPMorgan reste beaucoup moins optimiste, tablant sur des bénéfices inférieurs de 16 et 33 pour cent comparé au consensus pour 2023 et 2024, respectivement.

La banque d'affaires maintient que la transition vers les voitures électriques est plus perturbatrice pour les bénéfices d'Umicore que sa valorisation actuelle et le consensus des analystes ne le reflètent.

JPMorgan voit l'EBIT ajusté diminuer même de moitié à 495 millions d'euros de 2021 à 2025, en raison des difficultés pour les catalyseurs automobiles et de la normalisation du prix des métaux spéciaux fortement associés aux moteurs à combustion non électriques.

La capacité de croissance des matériaux cathodiques est moindre, de sorte qu'Umicore investira moins et conservera davantage de liquidités. Le passage des batteries nickel-manganèse-cobalt aux batteries lithium-fer-phosphate constitue également un vent contraire structurel pour Umicore, selon la banque d'affaires, car Umicore a opté pour la technologie NMC.  

L'accord conclu avec Volkswagen pour les cathodes promet une part importante de la production de batteries du constructeur automobile allemand, mais le rendement de cet accord n'est pas clair, selon les analystes.

L'action Umicore a baissé de 1,2 pour cent lundi à 33,38 euros.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Analyse boursière: Ageas n'est pas à vendre

(ABM FN) L'État belge, par l'intermédiaire de sa Société fédérale de participation et d'investissement, a acquis une participation de 6,3 pour cent dans Ageas pour un montant d'environ 590 millions d'euros, indiquant clairement que l'assureur n'est pas à vendre. C'est ce qu'ont déclaré les analystes de Kepler Cheuvreux lundi.

Grâce à cet investissement, l'État belge peut ancrer une entreprise d'importance stratégique pour l'économie belge, a déclaré le ministre belge des finances. Ageas est le plus grand fournisseur de pensions en Belgique, par le biais d'AG Insurance, et également le plus grand propriétaire de papier du gouvernement belge.

Selon Kepler Cheuvreux, le marché a spéculé sur le fait qu'Ageas pourrait devenir une cible de rachat.

La transaction avec FPIM pourrait être une réponse à la société chinoise Fosun, qui détient une participation d'un peu plus de 10 pour cent dans Ageas depuis septembre. Fosun a déjà été présenté comme un acheteur possible en 2018. BNP Paribas serait également intéressé.

Une offre de rachat par la banque française semble désormais définitivement écartée, selon les analystes de Kepler. Et en cas d'offre publique d'achat hostile, l'État augmentera probablement sa participation à 10 pour cent, ce qui lui donne droit à un siège au conseil d'administration, ou à 25 pour cent, avec un droit de veto contre les prises de contrôle. Kepler n'est donc pas surpris par la baisse du cours de l'action d'aujourd'hui.

Kepler a une recommandation Alléger et a maintenu l'objectif de cours  a 42,50 euros sur Ageas. L'action a chuté de 5,5 pour cent à 46,30 euros.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Mise à jour boursière: Ageas en baisse

(ABM FN) La bourse de Bruxelles a débuté la journée de lundi avec une petite baisse. La forte baisse d'Ageas a été particulièrement remarquable.

L'indice Bel20 a baissé de 0,3 pour cent à 4.233,94 points.

L'action Ageas a chuté d'environ 6 pour cent. La Société fédérale de participation et d'investissement détient une participation de 6,3 pour cent dans Ageas, a-t-on appris ce week-end. Kepler Cheuvreux n'est pas surpris par la baisse du cours de l'action. Selon Kepler, Bruxelles donne un signal fort qu'Ageas n'est pas à vendre.

WDP a limité la perte à 1,1 pour cent et Galapagos et Argen-x ont mené avec des gains de 2,5 et 1,4 pour cent.

Sur la deuxième ligne, Kinepolis a gagné 1,5 pour cent et Mithra 1,6 pour cent. Titan Cement est devenu 2,4 pour cent moins cher.

Asit a gagné 2,1 pour cent, mais Van de Velde a perdu 2,3 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Bruxelles devrait ouvrir en légère légère baisse et Wall Street est fermée

(ABM FN) La bourse de Bruxelles devrait ouvrir en légère baisse lundi. Les contrats à terme sur l'indice Euro Stoxx 50 enregistrait une perte de quelques dixièmes de pour cent environ une heure avant les heures de bourse. Wall Street est fermée aujourd'hui en raison de la célébration de la journée Martin Luther King.

Le Bel20 a perdu 0,4 pour cent vendredi, à 4 242,11 points. La semaine précédente, l'indice avait clôturé à 4 306,37 points. Au niveau des actions, les résultats ont été très nets cette année en raison, notamment, de la rotation sectorielle des valeurs technologiques onéreuses vers les actions de rendement et cycliques, en raison de la perspective d'une hausse des taux d'intérêt.

Les investisseurs sont de plus en plus convaincus que la Réserve fédérale augmentera les taux d'intérêt dès le mois de mars, ce qui entraîne une hausse des rendements obligataires et une volatilité des actions. Le taux américain à dix ans était coté à 1,80 pour cent ce matin. Au début de l'année commerciale, le taux d'intérêt se situait encore autour de 1,50 pour cent.

La hausse des taux d'intérêt est principalement due à la forte augmentation de l'inflation, à la suite de laquelle les banques centrales sont obligées d'avertir qu'elles réduiront leur politique monétaire d'assouplissement pour tenter d'enrayer la hausse des prix. La semaine dernière, il a été annoncé que l'inflation américaine était de 7,0 pour cent en décembre et l'inflation de base de 5,5 pour cent.

Les économistes de la Deutsche Bank pensent que l'inflation aux États-Unis atteindra un pic en janvier, mais qu'elle commencera à baisser ensuite. Les économistes soulignent que la variante omikron du coronavirus semble plus légère qu'on ne le pensait, ce qui réduit les craintes d'une nouvelle perturbation de la chaîne d'approvisionnement mondiale. Cette perturbation est en fait considérée comme une cause majeure de l'inflation élevée.

Les investisseurs, quant à eux, attendent avec impatience le début de la saison des données, qui démarre cette semaine au niveau international, de sorte que l'attention ne sera plus uniquement portée sur les taux d'intérêt et le coronavirus. En outre, ces dernières années, la saison des chiffres trimestriels a souvent été favorable aux investisseurs, ce qui s'est traduit par de nombreux rapports meilleurs que prévu et par une hausse des marchés boursiers.

À Wall Street, les banques d'investissement Goldman Sachs et Morgan Stanley, le géant de l'alimentation Procter & Gamble et le service de streaming Netflix, entre autres, présenteront leurs chiffres. A l'approche de ces chiffres, Netflix a déjà annoncé vendredi soir qu'il allait augmenter le prix de son abonnement en Amérique du Nord de 13,99 à 15,49 dollars par mois. Traditionnellement, la saison des chiffres commence un peu plus tard à Bruxelles.  Aujourd'hui, l'agenda des entreprises est toujours vide.

Wall Street a entamé un sprint final tard vendredi soir avant un long week-end, ce qui a permis au S&P 500 de clôturer avec 0,1 pour cent dans le vert. Au milieu de la journée boursière, le marché perdait encore plus de 1 pour cent. La bourse des valeurs technologiques Nasdaq a également gagné plus d'un demi pour cent, tandis que l'indice plus traditionnel Dow Jones a perdu plus d'un demi pour cent. Wall Street a également perdu du terrain sur une base hebdomadaire au cours de la deuxième semaine boursière de la nouvelle année.

Le coup d'envoi de la saison des chiffres américains, avec principalement les chiffres des géants de la finance, a reçu un accueil majoritairement négatif vendredi. JPMorgan a même chuté de 6 pour cent, bien qu'elle ait dépassé les prévisions de bénéfices, tandis que Citigroup et BlackRock ont également cédé du terrain après leurs rapports. L'analyste de marché Michael Hewson de CMC Markets a souligné les résultats décevants des activités de trading de Citigroup et JPMorgan. Well Fargo a clôturé en hausse de 3,5 pour cent après avoir publié un bénéfice meilleur que prévu.

Les marchés boursiers asiatiques sont divisés ce matin. Hong Kong et Séoul ont perdu respectivement 0,9 pour cent et 1,3 pour cent. Les autres principales bourses se négocient dans le vert avec des bénéfices modestes.

En Chine, la production industrielle a augmenté plus rapidement en décembre, mais la hausse des ventes au détail chinoises a diminué. En 2021, l'économie chinoise a connu une croissance de 8,1 pour cent. Au quatrième trimestre, la croissance n'a été que de 4,0 pour cent. L'année dernière, la croissance s'est faite principalement au cours du premier semestre, après une reprise après la pandémie du coronavirus.

Le pétrole américain a également augmenté de plus d'un demi pour cent ce matin. La semaine dernière, les prix à terme du pétrole étaient déjà en hausse de 6 pour cent, à 83,82 dollars le baril. Les investisseurs pétroliers signalent qu'ils ne s'attendent pas à ce que le variant omicron affecte réellement la mobilité mondiale. La répression brutale du soulèvement au Kazakhstan a également réduit les inquiétudes concernant une éventuelle interruption des exportations de pétrole kazakh.

Actualités des entreprises

La Federale Participatie- en Investeringsmaatschappij a déclaré détenir une participation de 6,3 pour cent dans Ageas.

Azelis a pris une participation majoritaire dans Catalite, un distributeur thaïlandais de produits chimiques spécialisés sur le marché des soins personnels. Les détails financiers n'ont pas été communiqués.

Retail Estates a vendu un parc commercial à Lommel pour 11,5 millions d'euros.

Clôture sur Wall Street

L'indice technologique Nasdaq a clôturé la journée de vendredi en hausse de 0,6 pour cent à 14.893,75 points. Le S&P 500 a effacé une perte et a clôturé en hausse de 0,1 pour cent à 4.662,85 points, tandis que l'indice Dow Jones a perdu 0,6 pour cent à 35.911,81 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Azelis acquiert une participation majoritaire dans Catalite

(ABM FN) Azelis a pris une participation majoritaire dans Catalite, un distributeur thaïlandais de produits chimiques spécialisés sur le marché des soins personnels. C'est ce qu'a annoncé l'entreprise chimique basée à Anvers lundi matin, sans donner de détails financiers.

Avec cette prise de participation, Azelis renforce sa position sur le marché des sciences de la vie. Cette participation vient compléter le portefeuille de produits chimiques industriels en Thaïlande.

Catalite compte 49 employés, qui seront tous transférés à Azelis. Le PDG Udomlak Kootiratrakarn et le CCO Vaivit Arkaresvimun continueront à diriger l'entreprise.

La transaction devrait être conclue au cours du premier trimestre de cette année et est soumise à l'approbation des autorités réglementaires compétentes.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Retail Estates vend un parc de vente au détail à Lommel

(ABM FN) Retail Estates a vendu un parc de vente au détail à Lommel pour 11,5 millions d'euros. C'est ce qu'a annoncé la société immobilière lundi matin.

Sur le produit de la vente, 10 millions d'euros ont déjà été réinvestis dans l'achat de 6 immeubles commerciaux.

A Malines, Retail Estates possède 7 immeubles commerciaux dans un cluster commercial qui comprend 13 immeubles commerciaux sur le site de Keerdok. Retail Estates a conclu un accord-cadre pour réaliser une vente échelonnée de ses biens immobiliers commerciaux d'ici la fin juin 2024. La transaction est soumise à des conditions suspensives qui doivent être remplies avant la fin du mois de février 2024, selon Retail Estates.

Le prix de vente total s'élève à 10,2 millions d'euros, soit 0,8 million d'euros de moins que la juste valeur au 30 septembre 2021.

Aux Pays-Bas, les magasins Retail Estates ont rouvert leurs portes samedi dernier. Au 18 décembre, date à laquelle les magasins des Pays-Bas étaient fermés en raison de la crise du corona, Retail Estates ne souffrait pas d'arriérés de loyer et le taux d'occupation était de 100 pour cent. L'entreprise s'attend à ce que le secteur du commerce de détail se remette fortement de la fermeture cette année, comme il l'a fait lors des fermetures précédentes.

Le revenu locatif attendu pour le mois de janvier est de 3,1 millions d'euros.

Par ailleurs, Retail Estates a confirmé sa prévision de dividende de 4,60 euros par action pour l'exercice 2021/2022.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Programme boursier

(ABM FN) Voici les points principaux de l'agenda financier belge jusqu'au lundi 24 janvier 2022.

LUNDI 17 JANVIER 2022

- Pas de points à l’agenda.

MARDI 18 JANVIER 2022

- Pas de points à l’agenda.

MERCREDI 19 JANVIER 2022

- Pas de points à l’agenda.

JEUDI 20 JANVIER 2022

- Pas de points à l’agenda.

VENDREDI 21 JANVIER 2022

- Pas de points à l’agenda.

LUNDI 24 JANVIER 2022

- Pas de points à l’agenda.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Redactie ABM Financial News

Semaine macroéconomique chargée avec le premier flux de chiffres annuels

(ABM FN) La semaine prochaine, les investisseurs seront très occupés par une série de données macroéconomiques influentes ainsi que par les chiffres des entreprises.

La semaine démarre fort lundi avec une série de chiffres en provenance de Chine. Les ventes au détail et la croissance économique, entre autres, nous attendent.

Les investisseurs perdent un peu leur confiance dans cette deuxième économie mondiale, les problèmes s'accumulant. Les confinements à cause de corona, le secteur immobilier en difficultés avec, notamment, le géant Evergrande qui parvient à peine à rembourser ses dettes et la répression du secteur technologique.

Le Bank of America Dollar High Yield Corporate Issuers China index est révélateur. Il est actuellement à son point le plus bas. Les entreprises chinoises dont la solvabilité est faible doivent payer un taux d'intérêt de 22,5 pour vent en moyenne si elles veulent se refinancer.

Wall Street restera fermé lundi en raison de Martin Luther King Day. Cela entraîne souvent de faibles volumes sur les marchés boursiers européens aussi.

Inflation et banques centrales

Mardi, la Banque du Japon publiera une décision sur les taux d'intérêt. Jeudi, la banque centrale turque prendra sa décision sur les taux d'intérêt. Au début du mois, il est apparu que l'inflation en Turquie avait atteint 36 pour cent. Cela signifie que la situation dans le pays est encore beaucoup plus grave que chez nous, mais les prix augmentent aussi dangereusement dans l'Ouest.

Dès mercredi, donc, quelques chiffres d'inflation retiendront l'attention, avec les prix à la consommation en Allemagne et au Royaume-Uni. Un jour plus tard, l'ensemble de la zone euro suivra. Vendredi, le Japon clôturera la semaine avec ses données sur l'inflation.

Selon Fidelity International, la Réserve fédérale "rattrape l'inflation [...] et reprend de l'avance sur la courbe des taux".

Le marché compte désormais sur quatre hausses de taux cette année ainsi que sur un assouplissement quantitatif.

Toutefois, selon Fidelity, ceci serait une position trop agressive, maintenant que la croissance économique ralentit également. "La Fed devra finalement faire marche arrière", prévoit Grethe Schepers de Fidelity.

Mardi, nous attendrons également l'indice ZEW allemand. L'indice Empire State viendra d'Amérique. Et les investisseurs pétroliers regardent le rapport mensuel de l'OPEP. Les prix du pétrole pourraient donc bouger à nouveau. Ils sont une raison non négligeable de la hausse de l'inflation, tout comme d'autres produits énergétiques tels que l'électricité et le gaz.

Il y a également un chiffre pour la confiance des consommateurs dans la zone euro le vendredi.

Chiffres des entreprises

La saison des chiffres commence tranquillement, du moins à l'étranger. Pour le flux des chiffres belges, il faudra attendre et voir.

La semaine dernière, nous avons déjà vu des sociétés financières américaines. Mardi, Goldman Sachs suivra, mercredi Bank of America et Morgan Stanley feront de même.

Mercredi également, nous aurons les résultats annuels de Burberry, Procter & Gamble, Alcoa et United Airlines. Jeudi, le concurrent American Airlines suivra, PPG publiera ses résultats et jeudi soir, les investisseurs ne regarderont pas seulement les séries Netflix mais aussi les résultats de l'entreprise.

Chez nos voisins du nord, le géant des puces ASML fera l'objet d'une grande attention ce mercredi.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par thomas

La SFPI achète une participation dans Ageas de 6 pour cent.

(ABM FN) La Société Fédérale de Participations et d'Investissement détient une participation de 6,3 pour cent dans Ageas. C'est ce qu'a révélé samedi un communiqué de presse de l'assureur.

"Ageas prend acte de l'investissement fait par la Société Fédérale de Participations et d'Investissements (SFPI) dans son capital et de l'intérêt que porte ainsi le gouvernement belge pour le Groupe. Plus généralement, Ageas salue les investisseurs qui manifestent un intérêt pour son activité et y voit un signe de confiance dans le Groupe, son management et sa stratégie", a écrit Ageas dans le communiqué.

Ageas est également heureux de constater qu'avec cet investissement, l'Etat belge reconnaît son engagement et aussi le potentiel futur de l'assureur.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par thomas

Le Bel20 clôture la semaine en baisse

(ABM FN) A la suite des autres bourses européennes et américaines, la bourse de Bruxelles a perdu du terrain vendredi.

Le Bel20 a perdu 0,4 pour cent à 4 242,11 points. La semaine dernière, l'indice a clôturé à 4.306,37 points.

Les marchés ont poursuivi leur mouvement de baisse en début de semaine, il semble maintenant que la fin de la politique de relance soit arrivée aux États-Unis. "Même Lael Brainard, la vice-présidente qui a récemment perdu son fauteuil et qui est en principe plus pigeonnante que son supérieur immédiat, a indiqué hier qu'il n'excluait pas une hausse des taux en mars", a déclaré Philippe Gijsels, stratégiste de marché chez BNP Paribas Fortis.

Patrick Harker, président de la Fed de Philadelphie, a également fait des déclarations similaires, après que des signaux aient été émis en début de semaine indiquant qu'il pourrait y avoir non pas 3, mais 4 hausses de taux cette année aux États-Unis.

"À l'exception du secteur technologique, qui a traditionnellement placé une grande partie de ses bénéfices dans l'avenir, le marché prend toujours cela bien", estime  Gijsels. "Une rotation massive des valeurs technologiques vers les valeurs de rendement est en cours. Cette situation est encore largement masquée au niveau de l'indice, car la faiblesse d'un groupe est partiellement compensée par la force de l'autre", a noté le stratège.

C'est en soi une bonne nouvelle, car cela signifie que les investisseurs se tournent vers le marché plutôt que de le quitter. "La question est maintenant de savoir si ce revirement des valeurs de croissance vers les valeurs de rendement est une nouvelle fausse alerte, comme il y a un an environ, ou plutôt un changement dans une tendance qui dure depuis 12 ans", a conclu Gijsels.

Pour le reste, l'agenda macroéconomique a été bien rempli vendredi. Par exemple, les chiffres des ventes dans le secteur du commerce de détail américain ont fortement baissé en décembre. Sur une base mensuelle, les ventes ont diminué de 1,9 pour cent, alors que les économistes n'avaient prévu qu'une baisse de 0,1 pour cent. Sur une base annuelle, les ventes au détail ont augmenté de 16,9 pour cent.

La production industrielle aux États-Unis a légèrement diminué en décembre, alors qu'une hausse était attendue. La production a diminué de 0,1 pour cent le mois dernier, après une hausse de 0,7 pour cent en novembre. Les économistes consultés à l'avance tablaient sur une augmentation de 0,2 pour cent en décembre.

Enfin, la confiance des consommateurs américains dans l'économie a diminué en janvier. L'indice de confiance des consommateurs est passé de 70,6 à la fin du mois de décembre à 68,8 à mi-chemin ce mois-ci. 

Le taux de change euro/dollar s'est établi à 1,1418.

Actions en hausse et en baisse

11 des 20 actions du Bel20 ont clôturé en baisse vendredi. Contrairement à jeudi, où Melexis a pris la tête, l'action a chuté de 4,8 pour cent aujourd'hui. Sofina a perdu 1,7 pour cent et Proximus a gagné 0,5 pour cent après une recommandation d'achat par UBS.

Degroof Petercam et KBC Securities ont augmenté leur objectif de cours pour Ackermans & van Haaren, mais KBC a également décidé d'abaisser son conseil pour l'action d'achat à Conserver. Ce matin, Ackermans a annoncé qu'elle avait vendu sa participation de 30 pour cent dans Manuchar pour 140 millions d'euros. KBC avait prévu 160 millions d'euros. La vente procure à Ackermans une plus-value de 75 millions d'euros, soit 2,20 euros par action, selon Degroof. L'action a perdu 0,3 pour cent.

Galapagos, en revanche, a progressé de 3,1 pour cent et AB InBev, dont l'objectif de cours a été légèrement relevé par la Deutsche Bank à 65,00 euros, a gagné 2,0 pour cent.

Mithra a bénéficié des bons résultats de l'étude sur Donesta et a gagné 7,0 pour cent. KBC Securities a relevé son prix cible de 33,50 euros à 36,00 euros.

Ontex et Orange Belgium ont augmenté de 1,9 pour cent et 2,3 pour cent, mais Biocartis a chuté de 4,1 pour cent.

Parmi les plus petites actions, Van De Velde est en tête avec un gain de 4,2 pour cent. Nyrstar a chuté de 5,7 pour cent.

Wall Street

À la clôture des bourses européennes, l'indice Dow-Jones a perdu 0,8 pour cent, l'indice large S&P500 0,4 pour cent et l'indice technologique Nasdaq est resté stable.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20