Un chiffre d'affaires en hausse mais une rentabilité en baisse pour Smartphoto

(ABM FN) Le groupe Smartphoto a vu son chiffre d'affaires et son resultat brut d'exploitation augmenter fortement en 2021. C'est ce qui ressort des chiffres annuels provisoires de la société basée à Wetteren, publiés vendredi soir.

Le résultat d'exploitation a légèrement augmenté de 2,8 pour cent, passant de 61,4 millions d'euros en 2020 à 63,1 millions d'euros en 2021. La croissance du résultat d'exploitation est la combinaison de l'évolution organique et de la contribution d'un mois de Frucon 2 NV qui a été récemment repris, selon Smartphoto.

Le resultat brut d'exploitation a diminué de 11,2 pour cent par rapport à l'année précédente pour atteindre 10,5 millions d'euros.

"Les mesures strictes de fermeture en 2020 ont entraîné des ventes exceptionnellement fortes de livres et d'imprimés au printemps et de cadeaux à l'automne. En raison de l'assouplissement des mesures autour du virus Covid-19, la demande de ces produits est revenue à un niveau normal en 2021", explique l'entreprise.

Par rapport à 2019, à titre de comparaison sans l'impact de la corona, les recettes du groupe sont passées de 51,5 millions d'euros à 63,1 millions d'euros, soit une augmentation de 22,5 pour cent.

Les résultats annuels définitifs seront annoncés le 3 mars.

L'action du groupe Smartphoto a clôturé la journée de vendredi avec une hausse de 1,5 pour cent, à 33,00 euros.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

KBC Ancora voit les dividendes affluer à nouveau.

(ABM FN)  KBC Ancora a enregistré au premier semestre de l'exercice en cours un bénéfice de 224 millions d'euros. C'est ce qui ressort des chiffres publiés par la société vendredi soir.

Au cours de la même période un an plus tôt, KBC Ancora a encore subi une perte de 8 millions d'euros, lorsque KBC a décidé de ne pas verser de dividende sur recommandation de la BCE.

Entre-temps, KBC a versé un dividende intérimaire et un dividende supplémentaire. En conséquence, KBC Ancora a réalisé un revenu de 233 millions d'euros.

Le 9 décembre 2021, KBC Ancora a versé un acompte sur dividende de 2,30 euros par action pour un montant total de 180,1 millions d'euros.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Bruxelles clôture la semaine en baisse

(ABM FN) La bourse de Bruxelles a clôturé la semaine en baisse vendredi, après des chiffres économiques décevants en Allemagne.

L'indice Bel20 a chuté de 1,4 pour cent à 4.047,55 points. La semaine dernière, l'indice a clôturé à 4.148,79 points.

Les principaux indices européens ont enregistré des pertes allant jusqu'à 2 pour cent. "L'EuroStoxx 50 se maintient au-dessus du point bas du début de la semaine (4.035) et d'une autre zone de soutien autour de 4.051 points", indique un trader de la salle des marchés de KBC. "Une perte à partir de ces niveaux serait désastreuse d'un point de vue technique et annoncerait le début d'une nouvelle vague de vente", a déclaré le trader.

"Nous comprenons que les investisseurs abordent le week-end avec prudence, compte tenu de l'instabilité du conflit entre la Russie et l'Ukraine et après le message hawkish de la Fed cette semaine. Le fil conducteur est simple. Restez au-dessus des plus bas du début de la semaine ou risquez une nouvelle vague de vente", a déclaré KBC.

Toutefois, la baisse de ces dernières semaines ne devrait pas trop déstabiliser, estime Pascal Paepen, professeur de banque et de finance à la KU Leuven. "Il est tout à fait normal qu'il y ait une correction en ce moment après les très bons moments sur le marché boursier l'année dernière", a déclaré le professeur. "Après une telle période, on assiste souvent à un refroidissement qui est fondamentalement sain pour le marché.

"Les investisseurs inexpérimentés ne sont peut-être pas habitués à cela, cependant, car depuis mars 2020, il y a en fait eu peu, voire aucune correction majeure. Mais tant que l'économie continue à bien fonctionner, il n'y a fondamentalement pas de quoi s'inquiéter. Ce n'est que lorsqu'elle se retourne que les investisseurs doivent s'inquiéter."

Aujourd'hui, cependant, il semble que sur le front économique, les choses ne vont pas si bien en Europe. Alors que les économistes comptaient sur un ralentissement de 0,5 pour cent de l'économie allemande, celle-ci s'est contractée de 0,7 pour cent au quatrième trimestre 2021. "Cela pourrait saper la confiance des investisseurs", craint Naeem Aslam, analyste chez Avatrade. Sur une base annuelle, la croissance a été de 1,4 pour cent.

En France, la croissance trimestrielle a ralenti, passant de 3,1 pour cent au troisième trimestre à 0,7 pour cent au quatrième trimestre. Ce résultat est néanmoins meilleur que prévu. Les économistes avaient prévu une croissance de 0,5 pour cent.

Et la confiance des consommateurs dans la zone euro est en baisse, comme aux États-Unis.

L'euro/dollar était coté à 1,1163.

Actions en hausse et en baisse

Pas moins de 18 de ces 20 actions ont clôturé dans le rouge vendredi. Dans l'indice principal, Galapagos a encore gagné 1,2 pour cent, après avoir déjà gagné plus de 22 pour cent jeudi. La société de biotechnologie a annoncé un nouveau PDG mercredi soir et les analystes ont réagi positivement à cette annonce. Bryan Garnier a donné la recommandation d'achat pour Galapagos vendredi.

Seul UCB était encore en hausse.

WDP, qui, selon ING, présentait d'excellents résultats et des perspectives saines, a chuté de 1,1 pour cent. KBC Securities a relevé l'objectif de cours de WDP à 40 euros avec une recommandation Conserver inchangée.

Dans le BelMid, EVS a gagné 4,2 pour cent, tandis qu'Ontex a perdu 2,4 pour cent.

Parmi les plus petites actions, Smartphoto a augmenté de 1,5 pour cent. L'entreprise publiera ses résultats en après bourse.

Degroof Petercam a abaissé l'objectif de cours pour Quest for Growth de 8,50 à 8,20 euros avec une recommandation Conserver inchangée,  après que la plus petite participation de la bourse de Bruxelles ait publié ses résultats annuels jeudi soir. L'action a augmenté de 2,0 pour cent.

ING a abaissé son prix cible pour Exmar de 7,20 à 5,00 euros, avec la recommandation  Conserver inchangée. L'action a chuté de 2,0 pour cent.

Seule Roularta a fait pire, avec une baisse de 1,1 pour cent.

Wall Street

Les indices américains les plus importants sont dans le rouge.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Programme boursier

(ABM FN) Voici les points principaux de l'agenda financier belge jusqu'au lundi 07 février 2022.

LUNDI 31 JANVIER 2022

00:00 Ascencio - Assemblée annuelle

MARDI 01 FÉVRIER 2022

- Pas de points à l’agenda.

MERCREDI 02 FÉVRIER 2022

07:00 Melexis - Résultats annuels 2021

JEUDI 03 FÉVRIER 2022

07:00 ING - Résultats annuels 2021
08:00 Euronav - Résultats annuels 2021
09:00 Ascencio - Ex-dividende

VENDREDI 04 FÉVRIER 2022

- Pas de points à l’agenda.

LUNDI 07 FÉVRIER 2022

18:00 Lotus Bakeries - Résultats annuels 2021
18:00 Vastned Belgium - Résultats annuels 2021

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Ouverture sans changements à Wall Street

(ABM FN) Wall Street semble s'orienter vers une ouverture sans changements majeurs vendredi.

Les contrats à terme sur le S&P 500 sont en baisse de 0,2 pour cent, mais ceux du Nasdaq laissent entrevoir un léger gain de 0,1 pour cent. Il semble que Wall Street va clôturer en baisse pour la quatrième semaine consécutive.

Une grande attention est accordée à Apple, qui a publié des résultats meilleurs que prévus jeudi soir. L'action semble ouvrir en hausse de quelques pour cent .

Outre les résultats d'Apple, l'attention se porte également sur les revenus et les dépenses des particuliers. Ces chiffres sont accompagnés d'un chiffre d'inflation très important pour la Fed. La confiance des consommateurs est également à l'ordre du jour.

Le marché est encore en train de ruminer la dernière décision de la Fed sur les taux d'intérêt.

"Les attentes du marché concernant quatre ou cinq hausses de taux cette année ne feront pas dérailler la croissance ou le rallye des actions", estime Mark Haefele, CIO d'UBS. Il compte également sur le fait que la situation en Ukraine ne s'aggrave pas.

L'euro/dollar s'échange à 1,1157 et le taux d'intérêt américain à dix ans à 1,831 pour cent. Le pétrole devient 2,0 pour cent plus cher.

Actualités des entreprises

Apple a largement dépassé les attentes pour le dernier trimestre. Le chiffre d'affaires a augmenté au premier trimestre sur une base annuelle, passant de 111,4 milliards à près de 124 milliards de dollars. Les analystes consultés par FactSet s'attendaient à 119 milliards de dollars. Le bénéfice net d'Apple est passé de près de 28,8 milliards de dollars à un record de 34,6 milliards de dollars, soit 2,10 dollars par action. Les analystes consultés par FactSet attendaient 31,3 milliards de dollars ou 1,90 dollar par action pour le trimestre. L'action devrait ouvrir en hausse de 3,7 pour cent.

Visa a obtenu des résultats supérieurs aux prévisions au premier trimestre de son exercice fiscal actuel.

Le chiffre d'affaires de Robinhood Markets a augmenté au quatrième trimestre, mais moins que ce que les analystes avaient prévu. Cela a été récompensé par un gain de plus de 4 pour cent.

Caterpillar a poursuivi sa croissance au quatrième trimestre et le bénéfice a également été supérieur aux prévisions des analystes. L'action ouvre en baisse de plus de 2 pour cent.

Colgate-Palmolive a atteint ses propres objectifs en 2021 et pour l'exercice en cours, l'entreprise prévoit à nouveau une croissance organique des ventes de 3 à 5 pour cent. L'action ouvre en baisse de 2 pour cent.

Chevron ouvre en baisse de 1 pour cent, malgré un bénéfice de plus de 5 milliards de dollars, alors que le quatrième trimestre 2020 était encore déficitaire. Toutefois, le bénéfice a été beaucoup plus faible que ce que les analystes avaient prévu.

Le chiffre d'affaires de Robinhood Markets a augmenté au quatrième trimestre 2021, mais moins que ce que les analystes avaient prévu. L'action devrait ouvrir en baisse de 12 pour cent.

Clôture sur Wall Street

L'indice S&P 500 a perdu 0,5 pour cent jeudi à 4.326,51 points, l'indice Dow Jones était en légère baisse à 34.160,78 points et le Nasdaq a terminé en baisse de 1,4 pour cent à 13.352,78 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Mise à jour boursière: Galapagos îlot vert dans un raz-de-marée boursier rouge

(ABM FN) La bourse de Bruxelles a continué sa baisse vendredi après-midi. Vers 14 heures, le Bel20 chutait de 2,3 pour cent à 4.013,07 points. 

Dans l'indice principal, seul Galapagos a réussi à trouver le chemin de la hausse, avec un gain de 1,0 pour cent. Les investisseurs continuent de réagir positivement à la nomination du nouveau PDG. Bryan Garnier a placé l'action sur la liste d'achat vendredi.

Melexis est sous pression avec une baisse de 4,1 pour cent. Comme ses pairs, le fabricant belge de puces semble être perturbé par les chiffres décevants d'Intel. Le poids lourd AB InBev perd également 4,3 pour cent.

WDP, qui, selon ING, présentait d'excellents résultats et des perspectives saines, baisse de 2,0 pour cent. KBC Securities a augmenté l'objectif de cours pour WDP à 40 euros avec une recommandation Conserver inchangée.

Dans le BelMid, Gimv progresse de 1,5 pour cent, tandis qu'Ontex lâche 5,4 pour cent.

Parmi les plus petites actions, Nyxoah augmente de 3,8 pour cent. 

Degroof Petercam a abaissé l'objectif de cours pour Quest for Growth de 8,50 à 8,20 euros avec une recommandation Conserver inchangée, après que la plus petite holding de la bourse de Bruxelles ait publié ses résultats annuels jeudi soir. L'action gagne 1,0 pour cent.

ING a abaissé l'objectif de cours d'Exmar de 7,20 à 5,00 euros, avec une recommandation Conserver inchangée. L'action chute de 2,6 pour cent.

Seule Roularta a fait pire, avec une baisse de 4,0 pour cent. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Les bourses européennes chutent à la mi-journée

(ABM FN) Les marchés boursiers européens étaient en baisse vendredi, alors que la recherche d'un nouvel équilibre après la décision de la Réserve fédérale sur les taux d'intérêt mercredi dernier se poursuit.  

Vers 12h45 vendredi, l'indice principal STOXX Europe 600 enregistrait une perte de 1,6 pour cent à 462,68 points. Le DAX allemand affichait alors une baisse de 2,1 pour cent à 15.200,45 points. Le CAC 40 français perdait 1,8 pour cent à 6.898,97 points. L'indice britannique FTSE chutait également de 1,2 pour cent à 7.464,60 points.

"Les investisseurs sont encore sous le choc de l'annonce mercredi de la volonté de la Fed de relever plus rapidement les taux d'intérêt et, dans le même temps, ils ont été soulagés par la forte croissance économique américaine au quatrième trimestre, qui s'est élevée à 6,9 pour cent, contre des attentes de 5,5 pour cent", estiment les analystes d'IG Pays-Bas. "Cela alimente également les futures hausses de taux d'intérêt".

"Les bourses européennes peinent à se défaire de la volatilité de Wall Street", souligne également Michael Hewson, analyste de marché chez CMC Markets.

L'économie française a enregistré une croissance trimestrielle de 0,7 pour cent au quatrième trimestre, soit mieux que les 0,5 pour cent attendus, mais nettement moins que les 3,1 pour cent du troisième trimestre.

L'économie allemande a enregistré une contraction trimestrielle de 0,7 pour cent, plus importante que prévu, au cours du dernier trimestre de l'année dernière. Les économistes tablaient sur une contraction de 0,5 pour cent.

La confiance des consommateurs dans la zone euro en janvier s'est établie à moins 8,5, soit le même résultat que la mesure provisoire et un peu moins que les moins 8,4 de décembre.

Cet après-midi, aux États-Unis, l'attention se concentrera sur l'indicateur PCE, qui est notamment important pour la Fed. En outre, les coûts de la main-d'œuvre américaine pour le quatrième trimestre et sur la confiance des consommateurs américains moyens pour le mois de janvier, telle que mesurée par l'Université du Michigan, sont également à l'agenda.

Le pétrole s'échangeait à la hausse vendredi. Le taux de change euro/dollar était de 1,1135. En début de journée, la paire de devises évoluait à 1,1131 et à 1,1146 la clôture de la bourse américaine vendredi.
 
Actualités des entreprises

Hennes & Mauritz a largement laissé derrière elle l'impact de la crise du corona au quatrième trimestre 2021. L'action progresse de 5,4 pour cent.

Les chiffres du fabricant de puces Intel, publiés jeudi et accueillis négativement sur Wall Street, ne font pas fait l'affaire entre autres, des spécialistes des semi-conducteurs. Les actions ASML et ASMI chutent de respectivment 4,2 et 4,6 pour cent.  L'action de la société française STMicroelectronics cède 2,3 pour cent. À Francfort, l'action Infineon perd près de 4 pour cent. En Belgique, l'action Melexis lâche 3,6 pour cent. 

À Paris, deux des principales actions étaient en hausse et cinq l'étaient à Francfort. L'action Sartorius engrange 1,4 pour cent.

Du côté des baisses, on repertorie 30 actions principales qui perdent plus d'un pour cent à Paris, et 26 à Francfort, avec notamment une chute de 9,9 pour cent pour l'action Henkel.

À Amsterdam, on notera la hausse de 10,4 pour cent de l'action Signify, après des résultats trimestriels bien accueillis.

Contrats à terme de Wall Street 

Les bourses américaines devraient ouvrir en baisse vendredi. Les contrats à terme sur l'indice S&P 500 étaient en baisse de 0,2 pour cent.

Le S&P 500 a perdu 0,5 pour cent jeudi à 4.326,51 points, l'indice Dow Jones était en légère baisse de à 34.160,78 points et le Nasdaq a terminé en baisse de 1,4 pour cent à 13.352,78 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Analyse boursière: Bryan Garnier donne à nouveau une recommandation d’achat pour Galapagos

(ABM FN) Bryan Garnier a relevé la recommandation pour Galapagos de Vendre à Acheter, mais a légèrement abaissé son objectif de cours de 71,00 à 65,00 euros. C’est ce qui ressort vendredi d’un rapport d’analyste.

Le nouveau PDG apporte à Galapagos la bonne combinaison dans le domaine de la biotech et de des grandes entreprises pharmaceutiques. Paul Stoffels a également été impliqué dans Galapagos au cours des premières années, souligne l'analyste Dylan van Haaften.

“Avec la nomination d'un PDG, Galapagos est sur la bonne voie pour sa transformation”, estime van Haaften. L’analyste souligne que Gilead a été étroitement impliqué dans la nomination de Stoffels. 

C'est maintenant la recherche d'un nouveau directeur médical que Galapagos doit mener à bien. Piet Wigerinck est parti l'année dernière.

L'action Galapagos était en hausse de 3,1 pour cent vendredi à 59,06 euros.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

L'inflation belge à son plus haut niveau depuis près de 40 ans

(ABM FN) L'indice belge des prix à la consommation a fortement augmenté en janvier pour atteindre son plus haut niveau depuis août 1983. C'est ce qu'ont montré vendredi les chiffres de Statbel. 

L'inflation est passée de 5,71 pour cent en décembre à 7,59 pour cent ce mois-ci. "C'est le niveau le plus élevé depuis août 1983, lorsque l'inflation était de 7,90 pour cent", a déclaré Statbel. 

L'inflation élevée de ce mois-ci, comme celle des derniers mois, peut être attribuée aux prix élevés de l'énergie. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

La croissance de l'économie belge ralentit

(ABM FN) La croissance de l'économie belge a considérablement ralenti au quatrième trimestre. C'est ce qu'ont montré vendredi les chiffres de la Banque nationale de Belgique. 

Le produit intérieur brut a augmenté de 0,5 pour cent au quatrième trimestre, contre une croissance de 2 pour cent au troisième trimestre. 

Cela a porté la croissance pour l'ensemble de l'année 2021 à 6,1 pour cent. En 2020, l'économie belge s'est contractée de 5,7 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Mise à jour boursière: Bruxelles à nouveau en baisse

(ABM FN) La bourse de Bruxelles était à nouveau en baisse vendredi matin. En fin de matinée, le Bel20 perdait 1,5 pour cent à 4.043,85 points. 

Maintenant que la Réserve fédérale a confirmé la première hausse des taux au mois de mars, les investisseurs se concentrent à nouveau sur les résultats des entreprises, avec les premiers chiffres en Belgique. 

Les investisseurs sont surtout intéressés sur les perspectives présentées par les entreprises, explique l’analyste de marché Naeem Aslam. Les difficultés liées à la chaîne d’approvisionnement et l’inflation élevée restent bien présentes.

Plusieurs chiffres macroéconomiques sont à l’agenda aujourd’hui avec entre autres la croissance économique en Allemagne et en France. C’est le chiffre allemand le plus important, pense Aslam, car le pays est considéré comme le moteur économique de la zone euro. 

Alors que les économistes s’attendaient à un ralentissement de 0,5 pour cent sur base trimestrielle, l’économie allemande a enregistré une contraction de 0,7 pour cent au quatrième trimestre 2021. “Ceci pourrait bien ébranler la confiance des investisseurs”, craint Aslam. Sur base annuelle, une croissance de 1,4 pour cent a été enregistrée. 

En France, la croissance a ralenti sur base trimestrielle, passant de 3,1 pour cent au troisième trimestre à 0,7 pour cent au quatrième trimestre. C’est néanmoins mieux que prévu. Les économistes avaient prévu une croissance de 0,5 pour cent. 

Cet après-midi, les investisseurs seront, outre les résultats d’entreprises, attentifs à la publication de la confiance des consommateurs américains et d'un nouveau chiffre sur l’inflation.

L’euro/dollar s’échangeait à 1,1135. 

Actions en hausse et en baisse

Dans l'indice principal, Galapagos gagne encore 0,5 pour cent, après avoir déjà progressé de plus de 22 pour cent jeudi. La société de biotechnologie a annoncé un nouveau PDG mercredi soir, et les analystes réagissent positivement.

Seul Telenet était également en hausse dans le Bel20. 

WDP, qui, selon ING, a présenté d’excellents résultats et des perspectives saine, chute de 0,4 pour cent. KBC Securities a revu l’objectif de cours pour WDP à 40 euros avec une recommandation Conserver inchangée.

Dans le BelMid, VGP gagne 1,5pour cent, alors qu’Ontex cède 3,6 pour cent. 

Parmi les plus petites actions, Nyxoah progresse de 3,8 pour cent. 

Degroof Petercam a abaissé l’objectif de cours pour Quest for Growth de 8,50 à 8,20 euros avec une recommandation Conserver inchangée après les résultats annuels que la plus petite holding sur la bourse de Bruxelles a publié jeudi soir. L’action gagne 2,0 pour cent.

ING a abaissé l’objectif de cours pour Exmar de 7,20 à 5,00 euros, avec une recommandation Conserver inchangée. L’action chute de 2,8 pour cent. 

Seul Roularta fait pire, avec une baisse de 4,3 pour cent. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Analyse boursière: KBC Securities relève l’objectif de cours pour WDP

(ABM FN) KBC Securities a relevé vendredi l’objectif de cours pour WDP de 38,50 à 40,00 euros avec une recommandation Conserver inchangée. 

Alors que le bénéfice EPRA de 1,10 euro par action en 2021 était conforme aux attentes, WDP a réussi à surprendre les analystes de KBC avec une prévision de bénéfice de 1,50 euro par action en 2025.

En outre, le taux d'occupation du portefeuille de WDP est resté très élevé, et sa position financière solide, selon les analystes. 

Le fait que WDP ait l'intention d'investir 2 milliards d'euros d'ici 2025 est également un bon signe, pense KBC. 

L'objectif de cours a été relevé après que KBC a reconduit le modèle d'évaluation. 

L'action WDP a baissé de 0,3 pour cent vendredi matin à 37,68 euros.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Analyse boursière: une année excellente pour WDP

(ABM FN) WDP a enregistré d’excellents résultats pour 2021 et les projections de croissance future sont saines. C’est la conclusion de l’analyste Francesca Ferragina d’ING vendredi en réaction aux résultats de l’investisseur immobilier. 

La croissance de 10 pour cent du bénéfice EPRA était en ligne avec les attentes des analystes. 

Par ailleurs, WDP a présenté ses prévisions jusqu’en 2025, avec des investissements de 2 milliards deuros, et une croissance annuelle de 8 pour cent du bénéfice EPRA. 

“C’est indications semblent plus raisonnables et réalistes que les anciennes prévisions d’un bénéfice EPRA d’au moins 1,25 euro par action d’ici 2024”, estime l’analyste. 

ING est plus optimistes que l’entreprise, avec une croissance annuelle moyenne de 11 pour cent entre 2021 et 2025. 

“Nous savons que WDP pourrait bien nous surprendre, car l’entreprise est généralement très prudente”, souligne également l’analyste. 

ING détient une recommandation d’achat pour WDP avec un objectif de cours de 44,00 euros. 

L’action WDP était en baisse de 0,5 pour cent vendredi matin à 37,64 euros.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Analyse boursière: Degroof Petercam abaisse l’objectif de cours pour Quest for Growth

(ABM FN) Degroof Petercam a abaissé l’objectif de cours pour Quest for Growth de 8,50 à 8,20 euros avec une recommandation Conserver inchangée. C’est ce qui ressort vendredi d’un rapport de l’analyste Joren Van Aken. 

L’analyste salue le dividende de 1,02 euro par action, qui signifie d’un beau rendement de 12,5 pour cent. 

Van Aken estime que la valeur intrinsèque se situe actuellement à 10,22 euros par action, soit en baisse de 4,6 pour cent en janvier, suite à la volatilité des marchés boursiers depuis le début de l’année. 

L’analyste estime la décote à 19,7 pour cent, ce qui est en-dessous de l’objectif de 25 pour cent de Degroof. Après avoir appliqué cette décote de 25 pour cent, l’analyste arrive au nouvel objectif de cours, ce qui n’offre pas beaucoup de potentiel de hausse. Raison pour laquelle la recommandation Conserver a été réitérée. 

L’action était en hausse de 1,5 pour cent vendredi matin à 8,30 euros. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Mise à jour boursière: Bruxelles ouvre en baisse

(ABM FN) La bourse de Bruxelles a, comme prévu, ouvert la séance de vendredi en baisse. Peu après l'ouverture du marché, le Bel20 perdait 0,3 pour cent pour atteindre 4.091,71 points. 

Dans l'indice principal, Galapagos gagne 1,8 pour cent, après avoir déjà augmenté de plus de 22 pour cent jeudi. La société de biotechnologie a annoncé un nouveau PDG mercredi soir. 

Le WDP, qui a publié ses chiffres, augmente de 0,2 pour cent. 

Colruyt, qui a annoncé un rachat, baisse de 0,6 pour cent. 

AB InBev et Melexis sont en bas du Bel20 avec des pertes de 1,6 et 1,3 pour cent. 

Dans le BelMid, Gimv augmente de 1,1 pour cent, tandis que Bois Sauvage perd 1,8 pour cent.

Parmi les plus petites actions, Nyxoah gagne 3,8 pur cent. Quest for Growth progresse de 1,7 pour cent après résultats. 

Wereldhave Belgium chute de 2,3 pour cent. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Le Bel20 attendu en baisse

(ABM FN) La bourse de Bruxelles devrait ouvrir en légère baisse vendredi. Les contrats à terme sur l'indice Euro Stoxx 50 indiquaient une perte de quelques dixièmes de pour cent environ trente minutes avant le gong d'ouverture. Les chiffres publiés par Apple jeudi en après-bourse à New York ont reçu un accueil positif. 

Jeudi, Bruxelles a encore réussi à se remettre de ses lourdes pertes d'ouverture. Le Bel20 a ainsi augmenté de 0,6 pour cent pour atteindre 4.105,45 points, ce qui était l'une des plus fortes hausses en Europe.

Une croissance meilleure que prévu de l'économie américaine au quatrième trimestre de 6,9 pour cent, alors qu'on s'attendait à 5,5 pour cent, et un début de séance positif dans l'après-midi à Wall Street ont donné un coup de fouet aux bourses européennes. 

Toutefois, le sentiment reste fragile alors que nous approchons de la fin de la période “d'argent gratuit”, soulignée par la décision de la Fed sur les taux d'intérêt mercredi. Dans le courant de la séance américaine, les valeurs technologiques ont de nouveau été vendues massivement. 

Le secteur des semi-conducteurs, en particulier, a été durement touché après le rejet des perspectives d'Intel après la présentation de ses résultats. Selon le groupe, la pénurie de puces et de composants durera jusqu'en 2023 et, en partie à cause de cela, Intel prévoit une légère baisse de ses bénéfices pour le trimestre en cours. Les actions du géant des puces ont chuté de 7 pour cent.

Tesla a été frappé encore plus durement jeudi, malgré la publication de résultats apparemment meilleurs que prévu mercredi après la clôture. 

Le producteur de voitures électriques a affiché un bénéfice de pas moins de 5,5 milliards de dollars en 2021 sur un chiffre d'affaires de 53,8 milliards de dollars. Cependant, une perspective prudente, due en partie aux problèmes persistants de la chaîne d'approvisionnement, a été impitoyablement sanctionnée. La chute a continuée tout au long de la séance, et l’action a finalement clôturé en baisse de 11,5 pour cent à 829,10 dollars, alors qu’au début du mois l’action coûtait plus que 1.200 dollars. 

L’indice des valeurs technologiques, le Nasdaq, a clôturé la séance avec une perte de 1,4 pour cent. L'indice Dow Jones, plus traditionnellement composé, a marqué le pas.

Les investisseurs attendaient avec impatience les chiffres d'Apple jeudi après les heures de bourse. Et L'entreprise la plus chère du monde en termes de valeur marchande n’a pas déçu en présentant des résultats stupéfiants.

Le chiffre d'affaires a augmenté au cours du dernier trimestre sur une base annuelle, passant de 111,4 milliards à près de 124 milliards de dollars, alors que les analystes s'attendaient à 119 milliards de dollars. En outre, le bénéfice net est passé de 28,8 milliards à un record de 34,6 milliards de dollars. Là encore, les attentes des analystes, qui tablaient sur un bénéfice de 31,3 milliards de dollars, ont été largement dépassées. L'action a augmenté de 5 pour cent dans les échanges d’après-bourse, après une clôture stable. 

Principalement en raison d'Apple, les futures sur les indices américains sont confortablement dans le vert ce matin. Ces dernières semaines, cependant, la hausse des contrats à terme n'a souvent pas garanti une hausse lors de la séance sur Wall Street. 

En Asie, le marché boursier japonais est en hausse de 2 pour cent ce matin, après avoir perdu 3 pour cent jeudi, tandis que le marché boursier coréen a effacé une légère perte d'ouverture et est maintenant également en hausse de 2 pour cent. Les bourses chinoises perdent du terrain. 

Les contrats à terme sur le pétrole américain ont également grimpé d'un peu moins de 1 pour cent ce matin, après avoir clôturé en baisse d'un peu moins de 1 pour cent jeudi soir sur un règlement de 86,61 dollars à New York. Ces derniers jours, le contrat à terme est à la hausse et le prix évolue autour du niveau le plus élevé depuis 7 ans. La force du dollar a mis un terme temporaire à cette situation jeudi.

Les négociations entre la Russie et l'Occident sur la "crise ukrainienne" sont toujours dans l'impasse et les investisseurs craignent des sanctions à un moment où l'offre de pétrole est déjà relativement faible. 

Outre les chiffres des entreprises, dont le géant pétrolier américain Chevron, les investisseurs attendent la publication de la confiance des consommateurs américains et d'un nouveau chiffre sur l'inflation.

Actualités des entreprises

WDP a annoncé qu'elle prévoyait également une croissance à moyen terme après un exercice 2021 solide. Pour l'ensemble de l'année 2021, le bénéfice EPRA par action de l'investisseur immobilier a augmenté de 10 ^pour cent, conformément à ses propres attentes, pour atteindre 1,10 euro. Les analystes qui ont contribué au consensus avaient visé 1,11 euro. En outre, WDP souhaite distribuer un dividende de 0,88 euro par action, ce qui représente également une augmentation de 10 pour cent, comme l'avaient prévu les analystes. 
 
Colruyt a acquis le boulanger industrielle Roelandt Group.

Quest for Growth a terminé l'année 2021 avec un bénéfice net qui a presque doublé pour atteindre 33 millions d'euros et une décote sur la valeur nette d'inventaire qui a été réduite à 25,5 pour cent.

Clôture sur Wall Street

Le S&P 500 a perdu 0,5 pour cent jeudi à 4.326,51 points, l'indice Dow Jones a enregistré une petite baisse à 34.160,78 points et le Nasdaq a chuté de 1,4 pour cent à 13.352,78 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

WDP compte sur une croissance continue

(ABM FN) Après un exercice 2021 solide, WDP a annoncé prévoir également une croissance à moyen terme. C'est ce qui ressort vendredi matin des résultats annuels de l'investisseur immobilier.

Pour l'ensemble de l'année 2021, le bénéfice EPRA par action a augmenté de 10 pour cent, conformément à ses propres attentes, pour atteindre 1,10 euro. Les analystes qui ont contribué au consensus avaient visé 1,11 euros. 

Le taux d'occupation est resté stable à 98,6 pour cent. La durée moyenne des baux est de 5,8 ans. 

WDP a évalué son propre portefeuille à 848 millions d'euros, soit une augmentation de 17 pour cent. Cela s'explique principalement par la "baisse de 80 points de base du rendement du portefeuille existant". 

En outre, WDP souhaite distribuer un dividende de 0,88 euro par action, ce qui représente également une augmentation de 10 pour cent , comme les analystes l'avaient également prévu. 

En 2020, WDP a encore affiché un bénéfice EPRA de 1,00 euro par action et l'investisseur a versé un dividende de 0,80 euro par action. 

“Nous avons jeté les bases pour l’avenir et nous lançons aujourd’hui un nouveau plan de croissance dans lequel, outre la croissance externe, nous voyons aussi plus de possibilités de création de valeur au sein du portefeuille existant”, a expliqué le PDG Joost Uwents à propos des résultats. 

Perspectives pour

Pour 2022, WDP table sur une croissance de 9 pour cent des bénéfices EPRA à 1,20 euro par action, et un dividende de 0,96 euro par action. Le consensus des analystes prévoit pour cette année un résultat EPRA de 1,21 euro par action avec un dividende de 0,96 euro par action. 

WDP a également annoncé souhaiter que le bénéfice par action EPRA augmente de 8 pour cent par an, pour atteindre 1,50 euro en 2025. 

La société immobilière souhaite également investir 2 milliards d'euros entre 2022 et 2025 pour porter le portefeuille à 8 milliards d'euros. Selon le WDP, cela est possible "en raison de la demande structurelle continue de biens immobiliers logistiques de haute qualité". 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Programme boursier

(ABM FN) Voici les points principaux de l'agenda financier belge jusqu'au vendredi 04 février 2022.

VENDREDI 28 JANVIER 2022

06:45 WDP - Résultats annuels 2021
17:40 KBC Ancora - Résultats semestriels 21/22
17:40 Smartphoto - Résultats annuels 2021

LUNDI 31 JANVIER 2022

00:00 Ascencio - Assemblée annuelle

MARDI 01 FÉVRIER 2022

- Pas de points à l’agenda.

MERCREDI 02 FÉVRIER 2022

07:00 Melexis - Résultats annuels 2021

JEUDI 03 FÉVRIER 2022

07:00 ING - Résultats annuels 2021
08:00 Euronav - Résultats annuels 2021
09:00 Ascencio - Ex-dividende

VENDREDI 04 FÉVRIER 2022

- Pas de points à l’agenda.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Quest for Growth annonce un dividende de 1,02 euro

(ABM FN) Quest for Grow a bouclé l’année 2021 avec un bénéfice net pratiquement doublé à 33 millions d’euros et une décote par rapport à la valeur d'inventaire ramenée à 25,5 pour cent. C'est ce qui ressort des chiffres communiqués jeudi soir par la holding louvaniste.

Au cours d’une année qualifiée d’excellente par sa direction, la plus petite holding de la bourse de Bruxelles a généré un bénéfice net de 33,1 millions d’euros en 2021, contre 17,0 millions un an plus tôt.

Le rendement sur fonds propres affichait 21,8 pour cent, contre 12,5 pour cent en 2020. Le cours a grimpé progressivement tout au long de l’année pour terminer sur une hausse totale de près de 23 pour cent à 7,98 euros.

Quest rappelle que le 28 juin 2021, un montant de 0,40 euro par action a été distribué sous forme de réduction de capital. En tenant compte de ce réinvestissement, la performance de l’action atteint 29 pour cent.

Attendu sur le montant du dividende au titre de l'exercice écoulé, le conseil d’administration va proposer un dividende brut de 1,02 euro. Après approbation par l’Assemblée générale, il sera distribué avec pour date ex-coupon le 5 avril 2022. Le choix sera donné aux actionnaires de recevoir le dividende en actions ou en espèces.

Concernant la valeur d'inventaire nette, indicateur de référence dans le secteur, le cours affichait une décote par rapport à la valeur intrinsèque de 25,5 pour cent au 31 décembre 2021, contre 28,8 pour cent un an plus tôt.

Perspectives

Dans son communiqué, la holding ne communique aucunes perspectives concrètes pour l’année en cours. 

Toutefois, elle souligne que les actions demeurent attrayantes par rapport aux investissements à rendement fixe. Pour autant, certains facteurs de risque tels que la hausse de l’inflation, les perturbations dans les chaînes d’approvisionnement mondiales et les modifications abruptes dans les politiques de taux des banques centrales demeurent bien présents, précise la société.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Matthieu Hellin

Colruyt acquiert Roelandt Group

(ABM FN) Colruyt a acquis la boulangerie industrielle Roelandt Group. C'est ce qu'a annoncé la chaîne de supermarchés belge jeudi soir. 

Avec cette acquisition, Colruyt dit se concentrer davantage sur l'intégration verticale des produits frais. 

"De cette manière, la croissance de ce segment dans les différentes formules de magasins du groupe sera davantage mise en avant.", a déclaré la société. 

Les deux parties ont convenu de ne divulguer aucun détails financiers. "La valeur a été déterminée par l'application de méthodes de valorisation conformes au marché", a souligné Colruyt. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Le Bel20 parmi les plus fortes hausses du jour en Europe

(ABM FN) La bourse de Bruxelles a terminé la séance de jeudi en beauté, s'offrant même le luxe de signer l’une des plus fortes hausses en Europe. 

Après avoir chuté de 1,4 pour cent en début de séance, le Bel20 a donc su inverser la tendance pour clôturer en hausse de 0,6 pour cent à 4.105,45 points, notamment grâce à la solide hausse de l’action Galapagos.

La tendance reste toutefois dominée par la volatilité, même si l’on aurait tendance à dire que le calme semble revenir petit à petit sur les marchés.

Interrogé à ce sujet par ABM Financial News, Philippe Ledent, économiste chez ING, juge in fine normale cette volatilité observée des deux côtés de l’Atlantique, et ce alors que le resserrement monétaire de la Réserve fédérale commence réellement à se matérialiser. Selon lui, on se retrouve finalement dans une configuration assez classique en période de resserrement monétaire.

A ce titre, Ledent rappelle que lorsque la Banque centrale américaine devient moins accommodante, les investisseurs doivent réévaluer toutes une série d’indicateurs, tel que par exemple le rendement relatif des différents classes d’actifs en regard des nouveaux standards de taux et de rendements obligataires.

En outre, maintenant que la Fed ne sera plus là pour racheter tout ce qui passe sur le marché obligataire, il est logique que des incertitudes de type géopolitique ou sanitaire inquiètent davantage les investisseurs. "Peu importe ce qu’il se passait en 2020 et 2021, les investisseurs savaient qu’ils pouvaient compter sur le soutien de la Fed. Or, maintenant que l’institution se montre davantage belliciste, et qu’elle va stopper ses rachats massifs, les inquiétudes de tout ordre se voient légitimement renforcées et davantage prises en compte".

L'économiste ne pense pas que la confirmation par la Fed du resserrement de sa politique monétaire pourrait pousser la BCE à agir plus vite que prévu. Il n’y voit d’ailleurs pas de corrélation. Et pour cause, la composition de l’inflation est différente en Europe et aux États-Unis, explique-t-il. Davantage diversifiée aux États-Unis, la hausse des prix est surtout centrée sur l’énergie sur le Vieux Continent.

Certes, si l’inflation devait se généraliser à l’avenir, la BCE ne pourrait plus tenir le même discours, à savoir celui d'une hausse temporaire de l’inflation, et devrait certainement envisager de passer à l’action plus vite que prévu, mais pour le moment, ce n’est pas le cas, poursuit l'analyste.

A noter sur le plan macroéconomique, il est apparu que l'économie américaine a connu une croissance plus rapide que prévu au quatrième trimestre. Les chiffres préliminaires indiquent une croissance de 6,9 pour cent contre les 5,5 pour cent attendus. En outre, les demandes hebdomadaires de chômage aux États-Unis ont diminué plus que prévu. 

L'euro/dollar s’échangeait à 1,1151. 

Actions en hausse et en baisse

En hausse de 22,3 pour cent, Galapagos s'octroie fort logiquement la plus forte hausse de jour. Suit Proximus qui gagne tout de même plus de 3,0 pour cent. En bas de tableau, KBC a signé la plus mauvaise prestation du jour, perdant 0,9 pour cent.

L’échappée du jour fait suite à la nomination par Galapagos de Paul Stoffels au poste de PDG à compter du 1er avril 2022. Stoffels succède ainsi Onno van de Stolpe. Auparavant, Stoffels était directeur scientifique chez J&J, où il dirigeait la recherche et le portefeuille de produits de l'entreprise. Jefferies et Citi Research se sont montrés positifs à propos de la nomination. Jefferies parle de la nomination d’un poids lourd, alors que Citi a relevé la recommandation à Acheter et l'objectif de cours à 61,00 euros. 

Dans le BelMid, Compagnie du Bois Sauvage clôture en tête avec un gain de 4,0 pour cent. 

Gimv était également bien orienté en clôture, gagnant 1,7 pour cent. La société d'investissement a annoncé avoir acquis une participation majoritaire dans le Groupe GSDI, producteur de films adhésifs techniques. En parallèle, KBC Securities a relevé sa recommandation sur la valeur de Conserver à Acheter avec un objectif de cours inchangé de 59,00 euros.

Bpost a lui quelque peu limité ses pertes à 6 pour cent après avoir perdu jusqu’à 10 pour cent en séance. En toile de fond, Jefferies et UBS ont tous deux retiré leur recommandation d’achat sur l’opérateur postal et logisticien belge. Les objectifs de cours ont été revus respectivement à 7,50 et 7,30 euros, contre 10,00 et 12,25 euros précédemment. La vente d'Ubiway Retail par Bpost est une démarche positive, même si le produit de la vente sera limité, écrit pour sa part ING jeudi dans une réaction au désinvestissement de la société postale. 

Au sein du Bel Small, qui référencie les plus petites capitalisations, mention spéciale à Biotalys qui s’adjuge 4,6 pour cent. Biotalys et Kwizda Agro ont conclu un accord selon lequel cette dernière formulera les produits que Biotalys développe. 

Suspendu en début de séance, Ekopak a gagné 2,9 pour cent. Le spécialiste du recyclage de l’eau a annoncé un entreprise comment avec PMV et Waterlink pour le recyclage des eaux usées à Anvers.

Wall Street

À la fermeture des marchés européens, l’optimisme était de mise sur les bourses américaines, avec un gain de 1,3 pour cent pour le S&P 500. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Matthieu Hellin

Programme boursier

(ABM FN) Voici les points principaux de l'agenda financier belge jusqu'au vendredi 04 février 2022.

VENDREDI 28 JANVIER 2022

06:45 WDP - Résultats annuels 2021
17:40 KBC Ancora - Résultats semestriels 21/22
17:40 Smartphoto - Résultats annuels 2021

LUNDI 31 JANVIER 2022

00:00 Ascencio - Assemblée annuelle

MARDI 01 FÉVRIER 2022

- Pas de points à l’agenda.

MERCREDI 02 FÉVRIER 2022

07:00 Melexis - Résultats annuels 2021

JEUDI 03 FÉVRIER 2022

07:00 ING - Résultats annuels 2021
08:00 Euronav - Résultats annuels 2021
09:00 Ascencio - Ex-dividende

VENDREDI 04 FÉVRIER 2022

- Pas de points à l’agenda.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Wall Street attendu en hausse à l'ouverture

(ABM FN) Les marchés boursiers américains s'orientent vers une ouverture en hausse jeudi. Près d'une demi-heure avant le gong, les contrats à terme sur l'indice principal S&P 500 laissaient entrevoir un gain de 0,9 pour cent.

Des données économiques solides au préalable ont rendu le sentiment conservateur un peu plus positif. L'économie américaine a connu une croissance de 6,9 pour cent au quatrième trimestre, soit une croissance beaucoup plus forte que prévue, par rapport aux 5,5 pour cent prévus par les économistes, et la croissance de 2,3 pour cent au trimestre précédent. Pour l'ensemble de l'année 2021, la croissance américaine a été de 5,7 pour cent.

Les hausses de taux à venir et le resserrement de la politique monétaire continuent toutefois de déprimer le sentiment des investisseurs et pourraient annoncer une plus grande volatilité.

La Réserve fédérale a signalé mercredi soir que les hausses de taux d'intérêt commenceront en mars, afin de freiner l'inflation. Selon le président Jerome Powell, la banque centrale pourrait relever les taux d'intérêt plus rapidement qu'au cours de la dernière décennie. Cela montre que la Fed est "pressée", estime John Vail de Nikko Asset Management à Tokyo. "La Fed est devenue sérieuse très rapidement et cela a un effet sur les marchés".

L'incertitude entourant une éventuelle invasion russe en Ukraine jette également son ombre, selon les analystes. La Russie est un grand exportateur de pétrole et de gaz naturel et les prix de l'énergie continuent d'augmenter alors que les cours des actions baissent. La Fed ne sera pas rassurée sur l'inflation tant que les prix du pétrole ne baisseront pas à nouveau, estime Vail.

Le nombre de nouvelles demandes de chômage a été plus faible que prévu la semaine dernière. Le chiffre est passé de 290.000 à 260.000 au lieu des 265.000 attendus.

La demande de biens durables a légèrement diminué en décembre, après avoir augmenté en novembre.

Les contrats à terme de mars du West Texas Intermediate ont baissé de 0,4 pour cent à 87,68 dollars, tandis que les contrats à terme d'avril du Brent ont gagné 0,3 pour cent à 89,02 dollars.

L'euro/dollar a été coté à 1,1164 contre 1,1241 à la clôture des marchés boursiers américains mercredi. "Le marché sait où il en est", a déclaré l'analyste Stéphane van der Meer d'Ebury après la décision de la Fed sur les taux d'intérêt. Il s'attend à un taux autour de 1,12 dans un avenir proche.

Actualités des entreprises

McDonalds, Mastercard, Comcast, Blackstone et Southwest Airlines ont publié leurs résultats jeudi avant les heures de bourses. Apple, Visa et Mondelez suivront après les heures de négociation.

McDonald's a déçu avec une augmentation des ventes de 13 pour cent au quatrième trimestre. De même, le bénéfice de 2,23 dollars par action a été légèrement inférieur aux 2,34 dollars attendus par les analystes.

Sherwin Williams a connu une forte baisse de ses bénéfices au quatrième trimestre. Cela n'a pas été une surprise. L'action devrait ouvrir en baisse de 3 pour cent.

Comcast a affiché un bénéfice net inférieur de 10 pour cent. L'action ouvre en légère baisse.

Les actions de Tesla ont chuté de moins de 1 pour cent mercredi après avoir clôturé l'année 2021 avec un bénéfice record. Le PDG Elon Musk a déclaré qu'aucun nouveau modèle ne serait introduit cette année. Le titre se prépare à une ouverture en légère hausse.

Intel a vu ses bénéfices chuter au quatrième trimestre 2021, avec des résultats inférieurs aux attentes. L'action devrait ouvrir en baisse de 3 pour cent.

Whirlpool a vu ses résultats s'améliorer sur l'ensemble de l'année 2021 et est raisonnablement optimiste pour l'année en cours. L'action ne devrait pas bouger à l'ouverture.

Apple devrait afficher un trimestre record, selon les analystes. Toutefois, ils s'attendent à ce que la croissance des revenus soit plus lente que lors des trimestres précédents. Si l'entreprise a jamais dû impressionner avec de bons chiffres, c'est maintenant, alors que les marchés sont nerveux face à l'évolution des chiffres trimestriels et à la hausse des taux d'intérêt. Le titre a ouvert en hausse de 1,5 pour cent.

Clôture sur Wall Street

Les marchés boursiers américains ont clôturé en grande partie en baisse mercredi après la décision de la Réserve fédérale sur les taux d'intérêt. L'indice S&P 500 a clôturé en baisse de 0,2 pour cent à 4.349,93 points, tandis que l'indice Dow Jones a reculé de 0,4 pour cent à 34.168,09 points. Le Nasdaq, l'indice des valeurs technologiques, a stagné à 13.542,12 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Ekopak va recycler les eaux usées d'Anvers

(ABM FN) Ekopak va créer une entreprise commune avec PMV et Water-link sous le nom de Waterkracht dans le but de recycler les eaux usées d'Anvers. C'est ce qu'a annoncé le spécialiste de l'eau coté en bourse jeudi après-midi. 

Ekopak détiendra une participation de 51 pour cent dans l'entreprise commune. 

D’ici 2025, Waterkracht transformera les eaux usées traitées des ménages anversois en eau de refroidissement pour les entreprises du port d'Anvers. 

Ekopak est actuellement en pourparlers avec l'autorité portuaire pour construire une nouvelle usine sur l'ancien site d'Opel à Anvers. Ekopak va non seulement construire l'usine, mais aussi l'exploiter. 

Une fois que les contrats définitifs auront été signés et que l'ensemble du projet aura été élaboré et mis en œuvre, la coentreprise, ainsi que les contrats WaaS déjà signés et basés sur les entreprises ayant déjà manifesté un grand intérêt, permettront d'atteindre environ 60 pour cent des objectifs à moyen terme du segment WaaS établis par Ekopak.

Le cours de l’action d'Ekopak a été suspendu par le régulateur FSMA dans l’attente d’un communiqué de presse. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Mise à jour boursière: Galapagos tire le Bel20 vers le haut

(ABM FN) Bien aidé par l’envolée de Galapagos, le Bel20 évoluait en territoire positif vers 14 heures, à contre-courant des principales places boursières européennes. L’indice vedette progresse ainsi de 0,3 pour cent à précisément 4.095,84 points, après une ouverture en forte baisse.

En hausse de 15,8 pour cent, Galapagos s'octroie fort logiquement la plus forte hausse à la mi-journée, Proximus suivant la biotech avec un gain de 2 pour cent. En bas de tableau, nouvelle séance difficile pour Argenx qui lâche 1,4 pour cent de plus.

L’envolée du jour fait suite à la nomination par Galapagos de Paul Stoffels au poste de PDG à compter du 1er avril 2022. Stoffels succède ainsi Onno van de Stolpe. Auparavant, Stoffels était directeur scientifique chez J&J, où il dirigeait la recherche et le portefeuille de produits de l'entreprise. Jefferies et Citi Research se sont montrés positifs à propos de la nomination. Jefferies parle de la nomination d’un poids lourd, alors que Citi a relevé la recommandation à Acheter et l'objectif de cours à 61,00 euros. 

Dans le BelMid, Gimv signe la plus forte hausse avec un gain de 1,7 pour cent. La société d'investissement a annoncé avoir acquis une participation majoritaire dans le Groupe GSDI, producteur de films adhésifs techniques. En parallèle, KBC Securities a relevé sa recommandation sur la valeur de Conserver à Acheter avec un objectif de cours inchangé de 59,00 euros.

A l’opposé, Bpost dévisse de près de 9 pour cent à 6,50 euros. En arrière-plan, Jefferies et UBS ont tous deux retiré leur recommandation d’achat sur l’ancien monopole postal belge. Les objectifs de cours ont été revus respectivement à 7,50 et 7,30 euros, contre 10,00 et 12,25 euros précédemment. La vente d'Ubiway Retail par Bpost est une démarche positive, même si le produit de la vente sera limité, écrit pour sa part ING jeudi dans une réaction au désinvestissement de la société postale. 

Parmi les petites valeurs, Wereldhave Belgium s’adjuge 3,8 pour cent et Celyad perd plus de 4,0 pour cent.

Biotalys et Kwizda Agro ont conclu un accord selon lequel cette dernière formulera les produits que Biotalys développe. L'action gagne 4,0 pour cent. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Matthieu Hellin

Les bourses européennes en baisse à la mi-journée

(ABM FN) Les bourses européennes étaient en baisse jeudi après la décision de la Réserve fédérale sur les taux d'intérêt, bien que les indices ont repris du terrain au fil de la matinée.

Ainsi, peu après 12h45, l'indice principal STOXX Europe 600 enregistrait une perte de 0,3 pour cent à 465,72 points. Le DAX allemand était en baisse de 0,6 pour cent à 15.362,55 points. Le CAC 40 français affichait une baisse de 0,3 pour cent à 6.962,86 points. L'indice britannique FTSE, quant à lui, progresse 0,4 pour cent à 7.496,42 points.

Comme prévu, la Réserve fédérale américaine a laisse ses taux directeurs inchangés, mais a néanmoins confirmer son intention de les relever à la mi-mars dans le but de maîtriser l'inflation élevée.

Sur le front macroéconomique, la matinée a été relativement calme avec seulement la confiance des consommateurs allemands, qui s'est légèrement améliorée pour le mois de février.
 
Plusieurs chiffres sont à l'agenda cet après-midi, avec notamment les demandes hebdomadaires de chômage aux États-Unis, estimées à 265.000 contre 286.000 la semaine dernière, et la première estimation de la croissance de l'économie amércaine au quatrième trimestre, estimée à 5,5 pour cent sur base trimestrielle contre 2,3 pour cent au troisième trimestre. En outre, les ventes de logements pour le mois de décembre seront publiées.

Les prix du pétrole sont restés relativement stable jeudi, après que le prix du Brent a dépassé les 90 dollars le baril mercredi pour la première fois depuis 2014. 

Le taux de change euro/dollar était de 1,1189 contre 1,1205 en début de séance.
 
Actualités des entreprises

Deutsche Bank a enregistré des revenus et des bénéfices plus élevés que prévu au quatrième trimestre et a surpris en annonçant que la quasi-totalité des coûts de réorganisation avaient été comptabilisés. L'action est en hausse de 5,7 pour cent .

SAP a vu son chiffre d'affaires augmenter au quatrième trimestre de l'année dernière, mais son bénéfice d'exploitation et ses marges ont été mis sous pression, selon des chiffres préliminaires. SAP chute de 6,6 pour cent.

EasyJet a presque réduit de moitié ses pertes au premier trimestre de son exercice brisé, mais le variant omicron du coronavirus affecte les réservations à court terme.  L'action était en baisse de 0,1 pour cent.

Les résultats trimestriels de STMicroelectronics sont récompensés à Paris par une augmentation de 5,0 pour cent. Le fabricant de puces veut investir des milliards dans l'expansion de ses capacités. 

À Paris et à Francfort, les actions en hausse et en baisse se maintiennent plus ou moins équilibre, avec une hausse notable de 3,1 pour cent pour Renault et de 2,7 pour cent pour Dassault à Paris.

À Francfort, l'action RWE affiche une hausse de 3,0 pour cent, alors que Delivery Hero chute de 3,8 pour cent. À Amsterdam, le collègue du secteur, Just Eat Takeaway, perd 2,0 pour cent.

Wall Street 

Les bourses américaines devraient ouvrir en légère hausse jeudi. Les contrats à terme sur l'indice S&P 500 étaient en hausse de moins de 0,1 pour cent.

L'indice phare S&P 500 a clôturé mercredi en baisse de 0,2 pour cent à 4.349,93 points, tandis que l'indice Dow Jones a reculé de 0,4 pour cent à 34.168,09 points. Le Nasdaq, l'indice des valeurs technologiques, a stagné à 13.542,12 points. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Analyse boursière: pas de surprises attendues chez Quest for Growth

(ABM FN) Plus petite holding de la bourse de Bruxelles, Quest for Growth ouvrira le bal de la saison des résultats annuels aujourd’hui après la fermeture des marchés, mais Degroof Petercam ne prévoit pas de surprise majeure dans la mise à jour. 

La holding annonce chaque mois l’évolution de sa valeur intrinsèque, ce qui est le chiffre le plus important pour les holdings, explique l’analyste Joren Van Aken. “Cela signifie que nous connaissons déjà la valeur liquidative qu'ils publieront, soit 179,7 millions d'euros ou 10,71 euros par action”, souligne l’analyste dans un entretien accordé à ABM Financial News.

À côté de la valeur intrinsèque, le dividende est également un sujet important, note Van Aken. 

Disposant du statut de Pricaf, Quest for Growth permet de convertir les bénéfices en dividendes exonérés d’impôts, mais ce pour autant que les pertes soient entièrement apurées.

Degroof attend davantage de clarté à ce sujet car le nouvelle réglementation a rendu les prédictions plus difficiles. “Ce n’est pas clair combien Quest for Growth est autorisé à payer”, avertit Van Aken. 

La banque d’affaires s’attend potentiellement à ce que la holding annonce même une nouvelle politique de dividende.

“Il est difficile de faire une prédiction en la matière, mais nous estimons un dividende proposé d'au moins 0,40 euro par action, lequel est lié à la cession de HalioDx”, note Van Aken. 

Cela impliquerait un rendement sur dividende d'environ 5 pour cent, soit très avantageux sur le plan fiscal pour les actionnaires, car il est souvent proposé sous la forme d'une réduction de capital, conclut l’analyste.

Trois courtiers suivent l’action Quest for Growth, à savoir Degroof Petercam, KBC Securities et Kepler Cheuvreux. Alors que Degroof et Kepler détiennent des recommandations Conserver, KBC a une recommandation Renforcer. 

L’action Quest était en baisse de 0,3 pour cent jeudi à 8,00 euros.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Mise à jour boursière: Bruxelles efface ses pertes

(ABM FN) La bourse de Bruxelles a ouvert en baisse mercredi, mais à la mi-journée, la plupart des pertes étaient effacées. Les investisseurs étaient initialement inquiets d'un ton belliciste de la Fed, mais ils semblent reprendre progressivement leur souffle. 

L'indice Bel20 est néanmoins aidé par la splendide progression de Galapagos et progressait de 0,2 pour cent en fin de matinée pour atteindre 4.088,46 points.

“Qu'a dit la Fed en réalité? Eh bien, comme prévu, la politique est restée inchangée, tandis que le communiqué indique que le taux des fonds fédéraux sera bientôt relevé, conformément aux attentes du marché. Le FOMC a également annoncé les conditions entourant le désendettement, qui étaient plus ou moins identiques à celles du dernier cycle de tapering. En d'autres termes, la Fed réduira progressivement la taille de son bilan en ne réinvestissant pas les obligations arrivant à échéance et en ne les vendant pas, conformément à notre point de vue”, résume Jim Reid, stratégiste de marché chez Deutsche Bank, à propos des plans de la Fed.

“La conférence de presse s'est avérée beaucoup plus intéressante”, poursuit l'économiste. “Notre équipe économique pour les États-Unis a ajouté une hausse des taux d'intérêt en 2022, notre scénario de base étant désormais de cinq. Le président a particulièrement insisté sur le fait que ce cycle est différent du cycle précédent, car l'inflation est bien supérieure à l'objectif, le marché du travail est historiquement tendu et les projections de croissance restent supérieures au potentiel à long terme. [...] Il n'a pas exclu un rythme plus rapide des hausses de taux ou des étapes plus importantes, ajoutant que la Fed dispose d'une grande marge de manœuvre pour resserrer les taux compte tenu de l'état du marché du travail. C'est le catalyseur qui a poussé les taux d'intérêt à la hausse à court terme.”

Les résultats décevants de Tesla et surtout d'Intel, publiés mercredi en après-bours, pèsent également sur le sentiment. 

En outre, les investisseurs restent préoccupés par la situation en Ukraine. La Russie et l'OTAN se préparent à une éventuelle confrontation. "Je ne pense pas que l'on en arrivera à un conflit armé. Aucun parti n'en bénéficierait. La Russie a réduit sa dépendance à l'égard des marchés financiers internationaux, de sorte que les sanctions éventuelles auront moins d'impact. L'Europe, en revanche, est très dépendante du gaz et du pétrole russes", a analysé l'économiste en chef Koen De Leus, de BNP Paribas Fortis.

L'euro/dollar s’échangeait à 1,1193. Les prix du pétrole ont légèrement augmenté.

Aujourd'hui, les investisseurs seront attentifs, entre autres, aux résultats de McDonald's et surtout d'Apple, qui viendront après les heures de négociation. Sur le plan macroéconomique, les demandes hebdomadaires de chômage aux États-Unis et les commandes de biens durables sont parmi les points forts.

Actions en hausse et en baisse

Dans l’indice principal, Galapagos attire l’attention, après avoir nommé Paul Stoffels au poste de PDG à compter du 1er avril 2022. Stoffels succède ainsi Onno van de Stolpe. Auparavant, Stoffels était directeur scientifique chez J&J, où il dirigeait la recherche et le portefeuille de produits de l'entreprise. Jefferies et Citi Research se sont montrés positifs à propos de la nomination. Jefferies parle de la nomination d’un poids lourd, alors que Citi a relevé la recommandation à Acheter et l'objectif de cours à 61,00 euros. L'action gagne un joli 14,5 pour cent.

De l'autre côté de l'indice principal, Argenx cède 2,1 pour cent.

Dans le BelMid, Ontex est en tête avec un plus de 2,6 pour cent.

Gimv a acquis une participation majoritaire dans le Groupe GSDI, producteur de films adhésifs techniques. KBC Securities a relevé sa recommandation pour Gimv de Conserver à Acheter avec un objectif de cours inchangé de 59,00 euros. L’action progresse de 1,2 pour cent. 

La vente d'Ubiway Retail par Bpost est une démarche positive, même si le produit de la vente sera limité, écrit ING jeudi dans une réaction au désinvestissement de la société postale. Le titre est en baisse de 7,4 pour cent, après deux révisions à la baisse de recommandations. Jefferies et UBS ont tous deux retiré la recommandation d’achat pour Bpost. Les objectifs de cours ont été revus respectivement à 7,50 et 7,30 euros, contre 10,00 et 12,25 euros avant.

Parmi les petites valeurs, Wereldhave Belgium s’adjuge 3,2 pour cent et Celyad perd 2,9 pour cent.

Biotalys et Kwizda Agro ont conclu un accord selon lequel cette dernière formulera les produits que Biotalys développe. L'action gagne 2,3 pour cent. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Correction: Analyse boursière: UBS abaisse la recommandation pour Bpost à Neutre

(ABM FN) UBS a abaissé jeudi la recommandation pour Bpost d'Acheter à Neutre et a fortemenent l'objectif de cours de 12,25 à 7,35 euros.

Les analystes d'UBS prévoient une augmentation des coûts et une baisse de la croissance des volumes dans la division des colis, maintenant que les mesures contre le coronavirus sont levées. Et cela va peser sur la croissance de Bpost à court terme.

UBS doute que la société postale atteigne les attentes du consensus en matière d'EBIT cette année, car les coûts de personnel augmentent de 60 millions d'euros. "Et cela pourrait encore s'aggraver si l'inflation reste élevée plus longtemps", préviennent-ils. UBS prévoit un EBIT ajusté de 290 millions d'euros pour 2022, soit 30 millions d'euros de moins que le consensus. Selon UBS, Bpost atteindra probablement de justesse les perspectives pour 2021.

La banque d'investissement prévoit que d'autres analystes abaisseront leurs estimations pour Bpost au cours de la période à venir.

UBS souligne également une concurrence accrue, notamment de la part d'Amazon, et une base de comparaison plus difficile au second semestre de cette année.

À moyen terme, les choses semblent toutefois s'améliorer, note UBS, avec une hausse continue des volumes de colis et les effets des économies de coûts qui commenceront à se faire sentir.

L'action Bpost était en baisse de 7,7 pour cent jeudi, à 6,54 euro. 

Correction: pour rectifier le titre. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Analyse boursière: UBS abaisse la recommandation pour Bpost à Acheter

(ABM FN) UBS a abaissé la recommandation pour Bpost d'Acheter à Neutre et a abiassé fortemenent l'objectif de cours de 12,25 à 7,35 euros.

Les analystes d'UBS prévoient une augmentation des coûts et une baisse de la croissance des volumes dans la division des colis, maintenant que les mesures contre le coronavirus sont supprimées. Et cela va peser sur la croissance de Bpost à court terme.

UBS doute que la société postale atteigne le consensus des analystes pour l'EBIT cette année, car les coûts de personnel augmentent de 60 millions d'euros. "Et cela pourrait encore s'aggraver si l'inflation reste élevée plus longtemps", préviennent-ils. UBS prévoit un résultat EBIT ajusté de 290 millions d'euros pour 2022, soit 30 millions d'euros de moins que le consensus. Selon UBS, Bpost atteindra probablement de justesse les perspectives pour 2021.

La banque d'investissement prévoit que d'autres analystes abaisseront leurs estimations pour Bpost au cours de la période à venir.

UBS souligne également une concurrence accrue, notamment de la part d'Amazon, et une base de comparaison plus difficile au second semestre de cette année.

À moyen terme, les choses semblent s'améliorer, selon UBS. Les volumes de colis continueront à augmenter et les économies de coûts commenceront à produire leurs effets.

L'action Bpost a chuté de 7,7 pour cent jeudi, à 6,54 euro

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Analyse boursière: La vente d'Ubiway Retail par Bpost est une bonne affaire

(ABM FN) La vente d'Ubiway Retail par Bpost est une démarche positive, même si le produit de la vente sera limité selon ING.

Les actifs d'Ubiway étaient déjà inscrits dans les livres comme étant "à vendre", a déclaré l'analyste Marc Zwartsenburg. La division a représenté un chiffre d'affaires en 2020 de 142 millions d'euros tout en enregistrant une perte nette. L'année dernière n'aura probablement pas non plus donné lieu à un bénéfice net. Par conséquent, la vente améliorera les marges de l'ensemble du groupe.

Après la vente, la direction sera en mesure de se concentrer davantage sur les activités de base plus importantes en période difficile, selon ING.

De Zwartsenburg pense également que la vente ne rapportera pas grand-chose, car selon les  résultats, il ne reste que 103,3 millions d'euros pour la section à laquelle appartient Ubiway après quelques dépréciations, dont la majeure partie est attribuable à Bpost Bank.  

ING a maintenu la recommandation d'achat pour Bpost avec un objectif de cours de 10,50 euros.

L'action a chuté de 7,6 pour cent jeudi, à 6,55 euros.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Beursblik : KBC Securities donne une recommandation d'achat à Gimv

(ABM FN) KBC Securities a augmenté sa recommandation pour Gimv de Conserver à Acheter avec un objectif de cours inchangé de 59,00 euros. Ceci a été communiqué jeudi matin. 

Les analystes ont souligné la participation majoritaire que Gimv a acquise dans Groupe GSDI. De cette manière, le portefeuille de Gimv continue de croître et, selon KBC, ce portefeuille est également évalué de manière conservatrice, tandis que le taux d'endettement reste limité.

L'action a augmenté de 0,8 pour cent jeudi matin, à 52,60 euros. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par thomas

Mise à jour boursière: La bourse de Bruxelles ouvre en baisse

(ABM FN) La bourse de Bruxelles a ouvert en forte baisse jeudi. La Réserve fédérale américaine a une nouvelle fois évoqué l'imminence d'un resserrement de sa politique monétaire après la décision sur les taux d'intérêt de mercredi soir, faisant plonger Wall Street dans le rouge.

Peu après l'ouverture, le Bel20 a baissé de 0,8 pour cent à 4.046,95 points.

Dans l'indice principal, seul Galapagos a progressé, quoique très fortement après la nomination d'un nouveau PDG. Plusieurs analystes ont réagi positivement à la nomination de Paul Stoffels et Citi Research a même relevé la recommandation et l'objectif de cours. L'action a gagné 9,1 pour cent, tandis que l'autre acteur biotechnologique de l'indice Bel20, Argen-x, a perdu 2,2 pour cent.

Sur la deuxième ligne, Atenor a gagné 0,4 pour cent. En revanche, Bpost a perdu 5,2 pour cent.

Gimv a gagné 0,3 pour cent après un investissement dans le fabricant d'autocollants pour trains GSDI.

Parmi les petites actions du BelSmall, Jensen-Group a augmenté de 3,1 pour cent. En revanche, Van de Velde a baissé de 3,0 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Analyse boursière: Galapagos nomme une personnalité importante comme nouveau PDG

(ABM FN) Stoffels était auparavant directeur scientifique de Johnson & Johnson, où il dirigeait la recherche et le portefeuille de produits de la société. Entre autres, le vaccin contre le coronavirus de Johnson & Johnson a été développé sous la direction de Stoffels.

En tant que cofondateur et ancien membre du conseil d'administration de la société de biotechnologie, Stoffels connaît bien la culture et le portefeuille de produits de la société, selon la banque d'investissement. 

Stoffels succédera au fondateur Onno van de Stolpe au poste de directeur général le 1er avril. 

Stoffels prend la direction de Galapagos à un moment où l'entreprise traverse une période difficile. En particulier, la décision du régulateur américain FDA de ne pas autoriser le filgotinib sur le marché américain a entraîné une chute du cours de l'action.

L'analyste Peter Welford estime que Stoffels devra regagner la confiance des investisseurs dans le pipeline de Galapagos. 

Jefferies a une recommandation Conserver pour Galapagos avec un objectif de cours de 53,00 euros.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Analyse boursière: Galapagos nomme une personnalité importante comme nouveau PDG

(ABM FN) Le cours de l'action de Galapagos devrait réagir positivement à la nomination de Paul Stoffels en tant que PDG de la société de biotechnologie à compter du 1er avril 2022. C'est ce qu'a déclaré la banque d'investissement Jefferies jeudi matin dans une réaction à la nouvelle de la nomination.

Jefferies décrit Stoffels comme un véritable poids lourd et titre "Pulling All the Stoffels Out with New CEO Hire".

Stoffels était auparavant directeur scientifique de Johnson & Johnson, où il dirigeait la recherche et le portefeuille de produits de l'entreprise. Entre autres, le vaccin contre le  coronavirus de Johnson & Johnson a été développé sous la direction de Stoffels.

En tant que cofondateur et ancien membre du conseil d'administration de la société de biotechnologie, Stoffels connaît bien la culture et le portefeuille de produits de la société, selon la banque d'investissement.

Stoffels succédera au fondateur Onno van de Stolpe au poste de directeur général le 1er avril.

 Stoffels prend la direction de Galapagos à un moment où l'entreprise traverse une période difficile. En particulier, la décision du régulateur américain FDA de ne pas autoriser le filgotinib sur le marché américain a entraîné une chute du cours de l'action.

L'analyste Peter Welford estime que Stoffels devra regagner la confiance des investisseurs dans le pipeline de Galapagos.

Jefferies a une recommandation Conserver pour Galapagos avec un objectif de cours de 53,00 euros.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Citi met Galapagos sur la liste d'achats

(ABM FN) Citi Research a augmenté jeudi sa recommandation pour Galapagos de Conserver à Acheter et son objectif de cours de 51,00 à 61,00 euros.

"2020 et 2021 ont été des années horribles pour Galapagos", ont conclu les analystes de Citi. L'action se négocie même 40 pour cent en dessous de sa position de trésorerie nette, ont-ils noté. 

Maintenant que les perspectives pour Jyseleca ont été revues à la baisse, tout comme les attentes pour le pipeline, le rapport risque/récompense est devenu plus attractif, selon Citi. 

La question maintenant est de savoir ce qu'il adviendra de la position de trésorerie de 5 milliards d'euros, a déclaré Citi.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par thomas

Biotalys choisit Kwizda Agro comme producteur

(ABM FN) Biotalys et Kwizda Agro ont conclu un accord selon lequel cette dernière formulera les produits que Biotalys développe. C'est ce qu'a déclaré le spécialiste bruxellois de la protection des cultures, jeudi matin.

Dans le cadre du processus de production de Biotalys, le partenaire Kwizda Agro sera responsable de ce que l'on appelle la formulation des produits, c'est-à-dire la production à partir d'un principe actif fourni.

Biotalys commencera par son premier biofongicide EvocaTM, qui devrait être lancé sur le marché américain au second semestre 2022.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Bruxelles en forte baisse après la décision sur les taux de la Fed

(ABM FN) La bourse de Bruxelles devrait ouvrir en forte baisse jeudi à la suite de la décision de la Réserve fédérale américaine sur les taux d'intérêt mercredi soir. Les contrats à terme sur l'indice Euro Stoxx 50 enregistraient une perte d'un peu moins de 2,5 pour cent, une heure avant l'ouverture de la bourse.

Le Bel20 a augmenté de 1,3 pour cent, mercredi pour atteindre 4.080,15 points.

À l'approche de la décision sur les taux d'intérêt, les bourses américaines étaient encore en hausse mercredi, le S&P 500 gagnant plus de 2 pour cent. Cependant, les gains se sont dissipés après la décision sur les taux d'intérêt, dans laquelle la banque centrale, comme prévu, a laissé les taux d'intérêt inchangés et a annoncé son intention de les augmenter à la mi-mars dans une tentative de freiner l'inflation élevée. Au moment de la clôture, l'indice principal américain était légèrement dans le rouge.

Parallèlement, les données négatives publiées mercredi par Tesla et Intel en particulier ont pesé sur le sentiment, les contrats à terme sur les indices américains laissant présager une ouverture nettement plus faible pour Wall Street cet après-midi. En Asie, les bourses de Tokyo et de Séoul perdent plus de 3 pour cent ce matin.

Ces derniers jours, les cours des actions ont connu des hausses et des baisses, en partie à cause de la déception suscitée par les résultats trimestriels obtenus jusqu'à présent, des préoccupations liées aux tensions géopolitiques et au coronavirus, mais surtout en raison des inévitables hausses de taux d'intérêt de la Réserve fédérale.

Sur la trajectoire des futures hausses de taux d'intérêt, le président de la Fed, Jerome Powell, a déclaré mercredi soir "qu'il y a beaucoup de place pour augmenter les taux d'intérêt sans mettre en danger le marché du travail". Sur la réduction du bilan, Powell a déclaré que les décisions finales seraient prises lors des prochaines réunions de la Fed. Toutefois, il a déclaré que la Fed pourrait décider de réduire son bilan plus rapidement que lors du cycle précédent.

"Je ne comprends pas pourquoi les investisseurs ne reçoivent le message que maintenant", a déclaré Tom Graff, stratégiste obligataire chez Brown Advisory. Les marchés boursiers américains ont perdu tous les gains réalisés plus tôt dans la journée lors de l'explication de la décision sur les taux d'intérêt par le président Powell.

Selon Graff, les investisseurs ne prennent que maintenant au sérieux les plans de resserrement de la Fed, après que plusieurs banquiers de la Fed ont indiqué qu'ils étudiaient les moyens de réduire le bilan. "Les investisseurs qui pensent que les taux d'intérêt resteront extrêmement bas se trompent", a-t-il déclaré.

Le chômage américain étant désormais inférieur à 4 pour cent et l'inflation à 7 pour cent, Jim Reid, économiste à la Deutsche Bank, a expliqué la nécessité d'une hausse des taux d'intérêt. La Deutsche Bank compte sur quatre hausses de taux d'intérêt cette année, mais peut-être plus.

Cependant, l'analyste Robert Cantwell d'Upholdings a également déclaré que "le marché semble avoir perdu la tête pour un moment, créant ainsi de grandes opportunités pour les investisseurs à long terme dans les actions de croissance".

"Les entreprises qui généreront plus d'argent à l'avenir qu'elles n'en génèrent aujourd'hui ont été punies le plus durement, tandis que celles qui sont réellement endettées y ont échappé. C'est le monde à l'envers", a déclaré Cantwell.

Intel, Tesla et le pétrole

Mercredi, Intel a annoncé que son bénéfice net pour le trimestre est tombé à 4,6 milliards de dollars, contre 5,9 milliards de dollars un an plus tôt, et le géant des puces a obtenu des résultats inférieurs aux attentes. Dans les commerce électronique, l'action a chuté d'un peu moins de 3 pour cent, en  après bourse.

Tesla a également annoncé un bénéfice de 5,5 milliards de dollars en 2021 sur un chiffre d'affaires de 53,8 milliards de dollars, et le constructeur de voitures électriques a ainsi battu les attentes des analystes. En 2020, Tesla a enregistré un bénéfice de 721 millions de dollars sur un chiffre d'affaires de 31,5 milliards de dollars. C'est la première année où Tesla a enregistré un bénéfice. Cependant, l'action a clôturé en baisse d'un peu moins de 1 pour cent.

En Asie, ce matin, les principaux indices sont en forte baisse.

Le prix du pétrole américain n'a baissé que d'un demi pour cent, après avoir clôturé mercredi à son plus haut niveau depuis 7 ans, en raison également des inquiétudes croissantes concernant une attaque russe en Ukraine.

"Si la Russie envahit l'Ukraine, les prix du pétrole vont s'envoler", prédit l'analyste pétrolier Tariq Zahir de Tyche Capital Advisors. Si le conflit entre les deux pays s'intensifie, il est fort probable que l'Occident imposera à la Russie des sanctions liées au pétrole. La Russie étant l'un des plus grands producteurs de pétrole au monde, cela va encore resserrer l'offre mondiale de pétrole, avertit Zahir.

Le contrat à terme pour livraison de février pour un baril de pétrole brut West Texas Intermediate a augmenté de 2 pour cent à New York mercredi et a clôturé à 87,35 dollars.

Sur le marché des devises, le dollar s'est renforcé par rapport à l'euro après que les investisseurs ont reçu la confirmation de la décision sur les taux d'intérêt que la Fed est sérieuse quant à l'accélération des hausses de taux. Ce matin, la paire euro/dollar s'échangeait à 1,1219 contre 1,1300 avant la décision sur les taux de mercredi.

Aujourd'hui, les investisseurs prêteront attention aux chiffres de McDonald's et d'Apple en particulier. Sur le plan macro-économique, les soumissions hebdomadaires américaines et les commandes de biens durables sont parmi les points forts.

Actualités des entreprises

Galapagos nomme Paul Stoffels au poste de PDG de la société de biotechnologie à compter du 1er avril 2022. Stoffels succédera à Onno van de Stolpe. M. Stoffels était auparavant directeur scientifique de J&J, où il dirigeait la recherche et le portefeuille de produits de la société. Le trader Bert van der Pol du groupe Today's a souligné la recommandation d'achat de Citi pour Galapagos ce matin.

Jefferies a abaissé la recommandation pour Bpost d'Acheter à Conserver avec un objectif de cours abaissé à 10,00 à 7,50 euros.  

Gimv a acquis une participation majoritaire dans le Groupe GSDI, producteur de films adhésifs techniques.

Clôture à Wall Street

L'indice S&P 500 a clôturé mercredi en baisse de 0,2 pour cent à 4.349,93 points, tandis que l'indice Dow Jones a baissé de 0,4 pour cent à 34.168,09 points. La bourse technologique Nasdaq s'est limité à 13.542,12 points. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Gimv acquiert une participation majoritaire dans la société d'autocollants pour trains GSDI

(ABM FN) Gimv a acquis une participation majoritaire dans le Groupe GSDI, fabricant de films adhésifs techniques. C'est ce qu'a déclaré la société d'investissement jeudi matin.

Cet investissement devrait soutenir la croissance du groupe, non seulement sur le marché ferroviaire mais aussi dans la transition énergétique des bâtiments par exemple.

GSDI a été fondée il y a 30 ans par l'actuel PDG Jacques Coueffé. GSDI emploie une équipe de 160 étiqueteuses et réalise un chiffre d'affaires de plus de 30 millions d'euros.

Les détails financiers de l'investissement de Gimv n'ont pas été communiqués.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Analyse boursière: Jefferies abaisse la recommandation pour Bpost d'Acheter à Conserver

(ABM FN) Jefferies a abaissé  la recommandation pour Bpost d'Acheter à Conserver avec un objectif de cours abaissé de 10,00 à 7,50 euros.

Selon la banque d'investissement, Bpost fait face à une année 2022 plus difficile après avoir profité de la crise du coronavirus en 2021. L'expédition de colis a reçu un coup de pouce l'année dernière, car les consommateurs ont commandé beaucoup plus en ligne à la suite de toutes les mesures contre le coronavirus.

Cet effet disparaîtra cette année, selon Jefferies. La banque a donc également abaissé ses prévisions d'EBIT pour 2022 de 14 pour cent, à 267 millions d'euros. Ce chiffre est inférieur de 16 pour cent au consensus des analystes.

De plus, Jefferies prévient que la concurrence s'accroît, notamment en raison de l'arrivée d'Amazon, et que l'inflation des salaires augmente. Les mesures d'efficacité prises par la nouvelle direction pourraient compenser en partie cette situation, estime l'analyste.

Le 24 février, Jefferies attend un rapport de Bpost avec un EBIT de 342 millions d'euros pour 2021, soit 22 pour cent de plus qu'un an plus tôt. Les volumes de lettres auront diminué de 8 pour cent, les paquets, en revanche, enregistreront une solide augmentation des résultats.

Le nouvel objectif de cours implique une décote de 30 pour cent par rapport à la PostNL néerlandaise. Selon Jefferies, le profil de risque a changé depuis les changements de direction et le rendement du dividende de Bpost est deux fois moins élevé que celui de PostNL.

Bpost a clôturé en hausse de 2,2 pour cent, mercredi à 7,08 euros. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Programme boursier

(ABM FN) Voici les points principaux de l'agenda financier belge jusqu'au jeudi 03 février 2022.

JEUDI 27 JANVIER 2022

17:40 Quest for Growth - Résultats annuels 2021

VENDREDI 28 JANVIER 2022

06:45 WDP - Résultats annuels 2021
17:40 KBC Ancora - Résultats semestriels 21/22
17:40 Smartphoto - Résultats annuels 2021

LUNDI 31 JANVIER 2022

00:00 Ascencio - Assemblée annuelle

MARDI 01 FÉVRIER 2022

- Pas de points à l’agenda.

MERCREDI 02 FÉVRIER 2022

07:00 Melexis - Résultats annuels 2021

JEUDI 03 FÉVRIER 2022

07:00 ING - Résultats annuels 2021
08:00 Euronav - Résultats annuels 2021
09:00 Ascencio - Ex-dividende

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Redactie ABM Financial News

Bruxelles clôture positivement la journée boursière

(ABM FN) La bourse de Bruxelles a fortement progressé mercredi, poursuivant son redressement, tous les regards étant tournés vers la décision de la Réserve fédérale américaine sur les taux d'intérêt ce soir.
 
L'indice Bel20 a gagné 1,3 pour cent sur 4.080,15 points. Les bourses environnantes se sont également très bien comportées.

Les gouverneurs de la Réserve fédérale se réunissent à nouveau aujourd'hui et prendront une décision sur les taux d'intérêt ce soir, suivie d'une conférence de presse. La hausse constante de l'inflation, qui a atteint 7 pour cent en décembre, incite les responsables politiques à resserrer leur politique ou à adopter une position plus restrictive.

"En mars, ils vont probablement commencer à relever les taux d'intérêt. Ils pourraient aussi le faire maintenant, mais je pense que c'est peu probable étant donné la volatilité actuelle des marchés d'actions", a estimé Koen De Leus, économiste en chef de BNP Paribas Fortis.

"Nous sommes curieux de connaître la vitesse des hausses de taux d'intérêt. Le feront-ils uniquement lors des réunions sur les taux d'intérêt qui sont suivies d'une conférence de presse publique ou le feront-ils à chaque réunion à partir de mars, jusqu'à la moitié de l'année par exemple ? Cette dernière serait plutôt inattendue et hawkish, bien qu'elle ne soit pas exclue", poursuit De Leus.

"En outre, nous devrons examiner ce que les directeurs disent à propos du resserrement quantitatif, de la réduction progressive des réinvestissements de la dette arrivant à échéance. Commencer ça ensemble avec la première augmentation des taux d'intérêt me semble trop tôt, à la fin de l'année c'est tard. Une fois qu'ils auront commencé, ils feront systématiquement passer ce processus de, disons, 20 milliards de dollars par mois à 100 milliards de dollars par mois", pense l'économiste. "Afin de soutenir l'économie un peu plus longtemps, ils pourraient, par exemple, se concentrer un peu plus sur le développement des obligations à plus long terme, rendant la courbe de rendement plus accentuée. Les banques vont donc continuer à prêter un peu plus."

Outre la banque centrale américaine, les investisseurs sont également très nerveux face au conflit entre l'Ukraine et la Russie, dans lequel l'OTAN est également étroitement impliquée. Les troupes russes sont prêtes à la frontière pour envahir potentiellement le pays d'Europe de l'Est.

"Je ne pense pas que l'on en arrive à un conflit armé. Aucun parti n'en bénéficierait. La Russie a réduit sa dépendance à l'égard des marchés financiers internationaux, de sorte que les sanctions éventuelles auront moins d'impact. L'Europe, en revanche, est très dépendante du gaz et du pétrole russes", a analysé De Leus, de BNP Paribas Fortis, en analysant la situation tendue.    

Sur le plan macro-économique, la journée de mercredi est restée assez calme.

Mardi soir, Microsoft a ouvert les livres, mais mercredi, l'action était fermement dans le vert. Le plus grand gagnant de ce mercredi est Tesla, également après la clôture de Wall Street ce soir.

L'euro/dollar  s'échange à 1,1282 et les prix du pétrole ont augmenté. Les stocks de pétrole brut aux États-Unis ont augmenté la semaine dernière.

 Actions en hausse et en baisse

Dans l'indice principal, Aperam prend la tête avec un gain  de 4,1 pour cent. Colruyt était l'une des rares entreprises à décliner et se trouvait au bas de l'indice vedette avec une perte limitée de 0,9 pour cent.

KBC Securities a relevé la recommandation pour Elia de Conserver à Acheter et l'objectif de cours de 103,00 à 131,00 euros. L'action a gagné 4,0 pour cent.

Cofinimmo a annoncé la vente du bureau Evergreen à Bruxelles pour environ 23 millions d'euros. L'investisseur immobilier investira également 11 millions d'euros dans la construction d'un centre de soins résidentiels en Espagne. L'action a gagné 4,0 pour cent.

Dans le BelMid, Econocom a augmenté de 6,8 pour cent, tandis que Ontex Group a chuté de 7,0 pour cent, après l'extension d'une position courte sur le titre.

IBA a présenté mercredi un nouveau cyclotron compact pour les hôpitaux, le Cyclone KEY. L'action a augmenté d'un bon 4,6 pour cent.

La société de jeux d'argent Golden Palace acquiert Ubiway Retail, une filiale de Bpost. La société postale n'a pas précisé le montant concerné par ce désinvestissement. L'action Bpost a augmenté de 2,2 pour cent.

Euronav prévoit de réaliser une plus-value de 18 millions de dollars sur la vente d'actifs avec la re-livraison de 4 VLCC. L'action a gagné 2,7 pour cent.

Dans le BelSmall, Acacia Pharma a gagné 7,8 pour cent et Hybrid Software était en queue de peloton avec une perte de 2,1 pour cent.

Parmi les petites actions, Balta a poursuivi sa progression, gagnant encore 4,3 pour cent mercredi. Selon ING, les investisseurs semblent anticiper le nouveau Balta qui sera créé avec la vente des activités tapis, PP résidentiel et non-tissé et de la marque Balta à la société britannique Victoria.

L'approbation des actionnaires d'Avantium pour la construction de l'usine phare de FDCA a également donné un coup de pouce à l'action, avec une augmentation de 8,5 pour cent. ING a augmenté l'objectif de cours pour Avantium à 14,61 euros avec une recommandation d'achat inchangée. Selon la banque, les investisseurs sont trop pessimistes à propos d'Avantium. KBC Securities a, pour sa part, réitéré sa recommandation Réduire avec un objectif de cours de 3,00 euros.

Wall Street

Après la fermeture des bourses européennes, Wall Street a également connu une hausse considérable, dans l'attente de la décision sur les taux d'intérêt de la Fed. L'indice général S&P500 a gagné 1,5 pour cent sur 4.422,26 points. La reprise dans le secteur des technologies, qui s'est traduite par un Nasdaq en hausse.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Bpost vend Ubiway à Golden Palace

(ABM FN) Bpost a conclu un accord avec Golden Palace sur la vente d'Uibway Retail. C'est ce qu'a annoncé Bpost mercredi après-midi sans mentionner le prix de vente.

Ubiway Retail est connu pour les marques Press Shop, Hubiz, Ubi et Relay et exploite 170 magasins.

Deux membres de la direction actuelle d'Ubiway Retail deviendront également actionnaires de la société.

Bpost prévoit que la transaction sera conclue d'ici la fin du mois de février 2022.  

Ubiway n'était plus considéré comme une activité principale de Bpo.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

IBA présente un nouvel accélérateur de particules pour les hôpitaux

(ABM FN) IBA a dévoilé mercredi un nouveau cyclotron compact pour les hôpitaux, le Cyclone KEY.

Selon le spécialiste de la protonthérapie, la nouvelle machine permettra aux hôpitaux de produire leurs propres produits radiopharmaceutiques et facilitera ainsi l'accès aux solutions de diagnostic en oncologie, neurologie et cardiologie.

Le Cyclone KEY a déjà été présenté lundi au congrès médical Arab Health à Dubaï.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Programme boursier

(ABM FN) Voici les points principaux de l'agenda financier belge jusqu'au jeudi 03 février 2022.

JEUDI 27 JANVIER 2022

17:40 Quest for Growth - Résultats annuels 2021

VENDREDI 28 JANVIER 2022

06:45 WDP - Résultats annuels 2021
17:40 KBC Ancora - Résultats semestriels 21/22
17:40 Smartphoto - Résultats annuels 2021

LUNDI 31 JANVIER 2022

00:00 Ascencio - Assemblée annuelle

MARDI 01 FÉVRIER 2022

- Pas de points à l’agenda.

MERCREDI 02 FÉVRIER 2022

07:00 Melexis - Résultats annuels 2021

JEUDI 03 FÉVRIER 2022

07:00 ING - Résultats annuels 2021
08:00 Euronav - Résultats annuels 2021
09:00 Ascencio - Ex-dividende

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Hexo met sur le marché un nouveau bonbon au cannabis

(ABM FN) Redecan, filiale de HEXO, a lancé un nouveau bonbon gommeux appelé Redebles. C'est ce qu'a annoncé la société canadienne de cannabis, mercredi après-midi.

Avec ce nouveau bonbon, Redecan élargit sa gamme de cannabis comestible.  Les coûts sont bas, mais la marge est élevée, selon HEXO.

Le prix de détail de Redebles sera de 5,95 dollars. Le bonbon est fabriqué à partir de distillat de cannabis extrait au CO2, d'ingrédients végétaliens et sans gluten et d'un enrobage de sucre.

Le lancement du nouveau bonbon s'inscrit dans la nouvelle stratégie de croissance d'HEXO, qui se concentre sur la croissance organique par le biais de gains de parts de marché.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Wall Street attendue en hausse

(ABM FN) Les bourses américaines devraient ouvrir dans le vert mercredi, avant les résultats de la réunion de politique monétaire de la Réserve fédérale plus tard dans la journée.

Près de trente minutes avant l'ouverture, les contrats à terme sur l'indice principal S&P 500 sont en hausse de X pour cent. L'indice des valeurs technologiques Nasdaq s'oriente vers une ouverture en hausse de X pour cent.

Boeing, Tesla et d'autres grandes entreprises publient leurs résultats trimestriels aujourd'hui.

Ces derniers jours, la volatilité a pris le dessus sur les marchés boursiers, en raison de résultats trimestriels jusqu'à présent décevants, mais aussi des inquiétudes liées aux tensions géopolitiques et au coronavirus, et surtout de l'inévitable relèvement des taux d'intérêt par la Réserve fédérale.

Les investisseurs prévoient que la Fed augmente les taux d'intérêt à partir de mars, mais les investisseurs sont méfiants à l'approche de la réunion de ce soir.

"Il sera probablement bientôt temps pour les autorités de la Fed de calmer le jeu. La banque centrale n'a donc rien à gagner à donner un message optimiste aujourd'hui. Un massacre sur les marchés des actions ne les aidera pas à régler la question de l'inflation", estime Ipek Ozkardeskaya de Swissquote.

Le chômage aux États-Unis est désormais inférieur à 4 pour cent, alors que le taux d'inflation est de 7 pour cent. Jim Reid, économiste à la Deutsche Bank, explique la nécessité d'une hausse des taux d'intérêt. Deutsche Bank compte sur 4 hausses de taux d'intérêt cette année, mais la banque n'en exclut pas plus.

Cet après-midi, il y a encore des chiffres sur le marché du logement et les stocks hebdomadaires de pétrole.
 
En Europe, les bourses étaient en hausse à la mi-journée.

"Une chute profonde des marchés financiers empêcherait en fait la Fed de faire ce qu'elle doit faire et aggraverait ainsi l'inflation", a déclaré Ozkardeskaya.

Le pétrole est devenu plus cher. Les contrats à terme de mars pour West Texas Intermediate ont augmenté de 1,5 pour cent à 86,91 dollars. Le pétrole Brent pour avril a augmenté de 1,5 pour centà 88,54 dollars.  

L'euro/dollar était coté à 1,1277. A la clôture des marchés boursiers américains mardi, 1,1302 était en sur les tableaux.
 
Actualités des entreprises
 
L'action Microsoft a augmenté de 5 pour cent en avant bourse, suite aux résultats du géant technologique mardi après les heures de bourse. Dans un premier temps, l'action a chuté, mais les solides perspectives de ventes pour le prochain trimestre ont permis au cours de l'action de se redresser.

Au quatrième trimestre, le géant des télécommunications AT&T a enregistré une baisse de 10 pour cent de son chiffre d'affaires par rapport à l'année précédente, suite à la vente de sa branche vidéo aux États-Unis et à la diminution des revenus tirés des lignes fixes professionnelles. Le bénéfice de 5 milliards de dollars est nettement supérieur à la perte enregistrée un an plus tôt. L'action va ouvrir 2 pour cent plus haut, il semble.
 
L'action Microsoft est en hausse de 3 pour cent en avant bourse, après avoir publié ses résultats mardi soir. Dans un premier temps, l'action était en baisse, mais les solides perspectives du chiffre d'affaires pour le trimestre à venir ont permis au cours de l'action de se redresser.

Au quatrième trimestre, le géant des télécommunications AT&T a enregistré une baisse de 10 pour cent de son chiffre d'affaires par rapport à l'année précédente, suite à la vente de sa branche vidéo aux États-Unis et à la diminution des revenus tirés des lignes fixes professionnelles. Le bénéfice de 5 milliards de dollars est nettement supérieur à la perte enregistrée un an plus tôt.

Texas Instruments a indiqué que la situation au cours du dernier trimestre était similaire à celle du trimestre précédent, avec de nombreuses commandes et des stocks quelque peu reconstitués. L'action devrait ouvrir en hausse de 5 pour cent.

Intel a remporté une victoire importante dans l'affaire de concurrence qui l'oppose à la Commission européenne. Après des années de bataille, le Tribunal européen a annulé l'amende d'un milliard de dollars imposée par l'institution européenne pour avoir entrave à la concurrence contre AMD. Intel annoncera ses résultats trimestriels ce soir. Intel devrait ouvrir en hausse de 1,5 pour cent.

Le constructeur d'avions Boeing a réduit de moitié sa perte au cours du dernier trimestre et a diminué sa dette de plus de 4 milliards de dollars. L'action est à un plus de 2 pour cent.

Kimberly-Clark, fabricant de mouchoirs en papier et de couches, a annoncé une hausse de 3 pour cent de ses ventes et table sur une croissance de 1 à 2 pour cent pour 2022. L'action s'est asséchée avec une chute de 6 pour cent.

Les résultats de Abbott Laboratories ont été accueillis avec tiédeur. L'action devrait ouvrir en baisse de 1,8 pour cent.

Les chiffres de Tesla sont attendus mercredi soir après la fermeture de Wall Street.

Clôture sur Wall Street

Wall Street a clôturé en baisse mardi, le Nasdaq ayant notamment subi une forte perte. L'indice Dow Jones a baissé de 0,2 pour cent pour atteindre 34.297,73 points. L'indice principal S&P 500 a perdu 1,2 pour cent à 4.356,45 points et l'indice technologique Nasdaq a perdu 2,3 pour cent à 13.539,29 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Mise à jour boursière: l'optimisme prévaut à Bruxelles

(ABM FN) La bourse de Bruxelles a poursuivi sa hausse mercredi après-midi. Vers 14 heures, le Bel20 progressait de 1,7 pour cent pour atteindre 4.097,69 points. 

Dans l'indice principal, Aperam et Solvay sont en tête avec des augmentations respectives de 3,7 et 3,5 pour cent. 

Colruyt est la seule action en baisse, avec une perte limitée de 0,2 pour cent.

KBC Securities a relevé sa recommandation pour Elia de Conserver à Acheter et l'objectif de cours de 103,00 à 131,00 euros. L'action gagne 2,3 pour cent.

Dans le BelMid, Econocom progression de 5,0 pour cent, tandis que Ontex Group a chuté de 1,9 pour cent, près qu’une position vendeuse ait été augmentée. Plus tôt dans la journée, Ontex perdait plus de 3 pour cent.

La société de jeux Golden Palace serait sur le point d'acquérir Ubiway Retail, une filiale de Bpost. C'est ce qu'écrit De Tijd mercredi sur la base de sources. Les discussions avec Golden Palace sont presque terminées, selon le journal économique, qui n'a pas fourni de détails financiers. L'action Bpost augmente de 3,2 pour cent.

Euronav prévoit de réaliser une plus-value de 18 millions de dollars sur la vente d'actifs avec la re-livraison de 4 VLCC. L'action progresse de 3,7 pour cent.

Parmi les plus petites actions, Acacia s'adjuge 6,3 pour cent et Exmar 5,2 pour cent.

L'approbation des actionnaires d'Avantium pour la construction de l'usine phare de FDCA a également donné un coup de pouce à l'action, avec une augmentation de 11,9 pour cent. ING a augmenté l'objectif de cours pour Avantium à 14,61 euros avec une recommandation d'achat inchangée. Selon la banque, les investisseurs sont trop pessimistes à propos d'Avantium. KBC Securities a, pour sa part, réitéré sa recommandation Réduire avec un objectif de cours de 3,00 euros.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Analyse boursière: Barclays ajuste les objectifs de cours pour les actions bancaires du Benelux

(ABM FN) Barclays a réajusté l'objectif de cours pour les actions d'ABN AMRO, ING et KBC à l'approche des résultats trimestriels, sur base de rachats d'actions plus importants prévus par les deux banques néerlandaises et sur une inflation des coûts chez KBC.

L'objectif de cours pour ABN AMRO a été augmenté de 16,40 à 17,20 euros, ING de 10,40 à 10,70 euros et KBC de 67,70 à 66,40. Les recommandations sont maintenues à Sur-pondérer pour ABN AMRO, Sous-pondérer pour ING et Neutre pour KBC.

L'analyste Omar Fall souligne qu'ABN AMRO est connue pour être sensible à la hausse des taux d'intérêt. Selon les estimations de la banque, un taux d'intérêt plus élevé de 100 points de base offre un potentiel de hausse pour l'objectif de cours de 28 pour cent après trois ans.

En outre, ABN AMRO est moins menacée par la hausse des coûts. Actuellement, 25 pour cent du personnel travaille sur la conformité à la législation anti-blanchiment. Il se peut que cette situation se normalise et que les coûts diminuent considérablement en conséquence. En outre, la réduction des capacités de la banque d'investissement et la fermeture des filiales étrangères constituent une source relativement certaine de réduction des coûts, estime Fall.  

Troisièmement, les primes de la banque publique sont plafonnées et une nouvelle convention collective prévoit des salaires fixes pour les six prochains mois, de sorte que les coûts salariaux n'augmenteront pas à court terme.

Pour ING, l'indexation des salaires en Belgique augmente les coûts, tout comme pour KBC, dont les fees sont plus élevés, mais cela ne compense que partiellement la hausse des coûts.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Les bourses européennes en hausse à la mi-journée

(ABM FN) Les bourses européennes étaient en hausse mercredi avant la décision de la Réserve fédérale américaine sur les taux d'intérêt.    

À la mi-journée, mardi, l'indice principal STOXX Europe 600 était en hausse de 2,0 pour cent à 468,70 points. Le DAX allemand enregistrait une hausse de 2,2 pour cent pour atteindre 15.449,93 points. Le CAC 40 français affichait une hausse de 2,3 pour cent à 6.993,52 points. L'indice britannique FTSE augmentait de 1,6 pour cent à 7.492,38 points.

Le marché attend la décision sur les taux d'intérêt de la Réserve fédérale et les commentaires du président Jerome Powell à ce sujet. Aucun grand changement n'est attendu, mais les investisseurs attendent de savoir quand aura lieu la première augmentation des taux d'intérêt. Le marché compte sur une première hausse en mars.

L'indicateur de confiance des consommateurs français est passé de 100 à 99 ce matin. Les économistes avaient prévu une baisse à 98.

Aux États-Unis, les stocks de gros pour décembre suivront cet apres-midi, ainsi que les prix des logements en novembre, les ventes de logements neufs et les stocks hebdomadaires de pétrole.

Le pétrole est devenu plus cher mercredi. L'euro/dollar était coté à 1,1280. Au début de la journée boursière, la paire de devises évoluait à 1,1293.
 
Actualités des entreprises

À Paris et à Francfort, presque toutes les principales actions étaient en hausse, avec 11 actions françaises qui gagnent plus de 3 pour cent, et 10 à Francfort.

À Francfort, Airbus progresse de 5,4 pour cent et à Paris, Renault de 5,9 pour cent. À Amsterdam, Adyen est en tête avec une augmentation de 5,2 pour cent. 

Le cours de l'action du danois Vestas a augmenté de plus de 5 pour cent, malgré un avertissement sur les bénéfices. UBS n'a guère pu trouver de points lumineux dans les résultats que le fabricant d'éoliennes a présentés mercredi matin.

Contrats à terme terme sur Wall Street 

Les bourses américaines devraient ouvrir en hausse mercredi. Les contrats à terme sur l'indice S&P 500 étaient en hausse de 1,5 pour cent.

L'indice S&P500 a clôturé en baisse de 1,2 pour cent mardi, à 4.356,45 points, après une forte baisse à 4.288 points plus tôt dans la journée. L'indice technologique Nasdaq a perdu 2,3 pour cent à 13.539,30 points. L'indice Dow Jones a baissé de 0,2 pour cent à 34.297,73 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie
Marchés
My following
Marchés
BEL20