Programme boursier

(ABM FN) Voici les points principaux de l'agenda financier belge jusqu'au vendredi 28 janvier 2022.

VENDREDI 21 JANVIER 2022

- Pas de points à l’agenda.

LUNDI 24 JANVIER 2022

- Pas de points à l’agenda.

MARDI 25 JANVIER 2022

- Pas de points à l’agenda.

MERCREDI 26 JANVIER 2022

- Pas de points à l’agenda.

JEUDI 27 JANVIER 2022

17:40 Quest for Growth - Résultats annuels 2021

VENDREDI 28 JANVIER 2022

06:45 WDP - Résultats annuels 2021
17:40 KBC Ancora - Résultats semestriels 21/22
17:40 Smartphoto - Résultats annuels 2021

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Redactie ABM Financial News

Un nouveau PDG à la tête d'Econocom

(ABM FN) Econocom a nommé Laurent Roudil au poste d'Administrateur Délégué et de PDG ainsi qu’Angel Benguigui au poste de Directeur Général Délégué. C’est ce qu’a annoncé jeudi soir le groupe de service informatique franco-belge.

Ces changements cadrent avec la volonté de l'entreprise de doubler de taille d’ici à la fin de la décennie. Jean-Louis Bouchard, l'actuel PDG et fondateur d'Econocom, continuera d'assurer la fonction de Président du groupe. 

Pour ce faire, Econocom nomme à sa tête "deux hommes qui connaissent bien le groupe pour l'avoir rejoint depuis de nombreuses années, et qui sont les artisans de sa consolidation et de son désendettement".

Le conseil d'administration proposera ces nominations à l'assemblée générale du groupe du 31 mars 2022.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Matthieu Hellin

Agfa augmente à nouveau ses prix

(ABM FN) Agfa-Gevaert a augmenté ses prix pour les produits PCB phototooling et les produits médicaux. c’est ce qu’a annoncé la société jeudi soir. 

Les prix de tous les produits IdeaLINE seront augmentés d'un pourcentage à deux chiffres, a déclaré Agfa. Les prix des produits médicaux augmenteront de 5 à 10 pour cent. 

Les augmentations de prix sont dues aux coûts de transport élevés, mais aussi au prix élevé des matières premières. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Le Bel20 se et clôture en légère hausse

(ABM FN) Après avoir passé la majeure partie de la séance de jeudi dans le rouge, le Bel20 a finalement clôturé sur un gain de 0,2 pour cent à 4.218,48 points. 

En dépit des mesures d'assouplissement monétaire en Chine qui ont fait bondir la bourse de Shanghai cette nuit, les craintes liées à l’inflation et la remontée des taux d’intérêt des deux côtés de l'Atlantique continuent à peser sur le sentiment boursier chez nous.

D'inflation, il en était d’ailleurs grandement question dans les débats du jour, tandis que les “minutes” de la Banque centrale européenne, publiées en début d’après-midi, ont confirmé les divergences de vues de ses membres au sujet de l’inflation.

Des divisions profondes qui, comme nous l’expliquait dernièrement l’économiste Bernard Keppenne de CBC Banque, "témoignent de la cacophonie qui règne depuis pas mal de temps au sein de l'institution en ce qui concerne l’attitude à adopter à l’égard de la hausse des prix".

Alors que l'institution monétaire nous avait pourtant habitué au consensus, plusieurs des 25 gouverneurs se sont opposés aux mesures prises le mois dernier, estimant au passage comme sous-évalué le risque de ne pas voir l’inflation dépasser les 2 pour cent cette année.

"L'examen des minutes révèle un débat très intéressant sur l'inflation", relève à ce titre Carsten Brzeski, économiste chez ING.

"La où son scénario de base prévoit que l'inflation passera sous la barre des 2 pour cent vers la fin de l’année, et restera légèrement inférieure à 2 pour cent en 2023 et 2024, la BCE a également discuté d'un scénario d'inflation plus élevée et ce pendant plus longtemps".

Ce matin, Eurostat a annoncé un taux d’inflation de 5,0 pour cent pour le mois de décembre dans la zone euro, avec une inflation sous-jacente de 2,6 pour cent. En novembre, l'inflation s'était établi à 4,9 pour cent. 

Comme la plupart des économistes, la BCE est d’avis que l’inflation dans la zone euro restera élevée durant les six premiers mois de l’année, pour ensuite diminuer progressivement, raison pour laquelle elle n’envisage pas encore de relever ses taux. Un cycle qui serait initié au plus tôt en 2023. Cela dit, il subsiste bien entendu plus qu’assez d’incertitudes, estime de son côté Filip Smekens, investment communication manager chez BNP Paribas Fortis.

L’euro/dollar s’échangeait à 1,1336 lors de clôture des marchés européens. Le pétrole est devenu un peu plus cher, après une légère hausse des stocks américains de pétrole.

Actions en hausse et en baisse

Sans raison apparente, Galapagos a signé la plus forte hausse du Bel20, la biotech clôturant la séance sur un gain de 4,3 pour cent. Plus tôt cette semaine, la biotech a annoncé l'autorisation britannique pour mettre le filgotinib sur le marché pour traiter colitis ulceros.

Ackermans & van Haaren signe la plus forte baisse du jour, avec une chute de 1,7 pour cent.

Argenx a lui gagné 1,0 pour cent. Ce matin, la biotech a annoncé l'approbation au Japon de son traitement contre la myasthénie grave.

Kepler Chevreux a revu ses recommandations sur plusieurs actions ce jeudi. C’est notamment le cas pour AB InBev dont il a abaissé l’objectif de cours de 77,00 à 75,50 euros, à cause des difficultés auxquelles le brasseur va devoir faire face en matière de durabilité. L’action a clôturé en hausse de 0,1 pour cent.

Bank of America a pour sa part ramené de 118,00 à 114,00 euros son objectif de cours pour GBL, tout en maintenant une recommandation d’achat. Dans une note sectorielle, la banque d’affaires américaine estime que la holding se négocie à une décote très importante de 31 pour cent par rapport aux fondamentaux de l'entreprise. Mais compte tenu de la baisse de ses actifs cotés, l’objectif de cours est diminué. De quoi entraîner un repli de 0,8 pour cent pour l’action.

Dans l'indice BelMid, Econocom s'adjuge avec un gain de 6,5 pour cent la plus forte hausse à la clôture. En soutien, ING a relevé de 25 pour cent son objectif de cours. Positifs, les analystes soulignent notamment que la marge de “Distribution et Services” se développe bien, tandis que la demande d'appareils de travail à domicile est également bonne.

Belle séance également pour IBA qui gagne 6,3 pour cent. Le spécialiste belge de la protonthérapie a annoncé avoir signé un contrat pour l'installation de la technologie Rhodotron d'IBA chez American Mercury Plastics.

Déjà le plus optimiste des courtiers sur le dossier, Berenberg a encore relevé l'objectif de cours pour Lotus Bakeries qu’il voit désormais atteindre 6.600 euros, avec une recommandation d'achat inchangée. Selon le courtier, le biscuiter est en mesure de réaliser une croissance organique élevée avec de légères améliorations des marges et un fort accent sur la durabilité. Berenberg table pour les trois prochaines années sur une croissance de 10 pour cent du bénéfice par action pour Lotus qui gagnait 2 pour cent en clôture.

Notons enfin que Kepler Cheuvreux a augmenté l'objectif de cours sur l’action Mithra qui a progressé de 2,7 pour cent. Les analystes ont revu leur modèle pour intégrer les résultats positifs de l’étude de phase III avec le Donesta, annoncés la semaine dernière par le spécialiste belge de la contraception féminine.

Parmi les plus petites actions répertoriées au sein du Bel Small, Jensen a pogressé de 3,3 pour cent, alors qu'Acacia Pharma a cédé 2,8 pour cent. La biotech a dû compter avec un abaissement d'objectif de cours chez Degroof Petercam, en raison de la visibilité limitée concernant les traitements dans les hôpitaux à cause de la pandémie. La recommandation d’achat est toutefois maintenue.

Wall Street

À la clôture des bourses européennes, les marchés américains étaient en forte hausse, le S&P500 progressant de 1,4 pour cent et le Nasdaq de 1,7 pour cent. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Matthieu Hellin

Programme boursier

(ABM FN) Voici les points principaux de l'agenda financier belge jusqu'au vendredi 28 janvier 2022.

VENDREDI 21 JANVIER 2022

- Pas de points à l’agenda.

LUNDI 24 JANVIER 2022

- Pas de points à l’agenda.

MARDI 25 JANVIER 2022

- Pas de points à l’agenda.

MERCREDI 26 JANVIER 2022

- Pas de points à l’agenda.

JEUDI 27 JANVIER 2022

17:40 Quest for Growth - Résultats annuels 2021

VENDREDI 28 JANVIER 2022

06:45 WDP - Résultats annuels 2021
17:40 KBC Ancora - Résultats semestriels 21/22
17:40 Smartphoto - Résultats annuels 2021

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Wall Street attendu en hausse

(ABM FN) Les bourses américaines devraient ouvrir en hausse jeudi, rebondissant légèrement après les fortes pertes de ces derniers jours.

Près de trente minutes avant l'ouverture, les contrats à terme sur l'indice phare S&P 500 sont en hausse de 0,5 pour cent, et le Nasdaq devrait augmenter de 1,0 pour cent à l'ouverture.

Les investisseurs ont commencé à reconstituer leurs portefeuilles dans la perspective d'un resserrement de la politique monétaire et d'un ralentissement de la croissance économique.

Dans la perspective d'un relèvement des taux, les investisseurs ont tendance à se tourner vers des secteurs à qui cette hausse profite, tels que les banques et l'énergie. En revanche, les entreprises qui s'appuient sur une croissance rapide et sont fortement valorisées à des taux d'intérêt bas sont moins populaires. "Je ne vois pas grand-chose sur le marché qui m'alerte", a néanmoins déclaré Kara Murphy de Kestra Holdings. "Personne ne vous dit de courir pour votre vie, mais il y a des investisseurs qui conseillent de retirer le risque de la table et de se déplacer vers d'autres zones de marché."

Deux chiffres économiques précèdent l'ouverture du marché: les demandes hebdomadaires de chômage et l'indice de la Réserve fédérale de Philadelphie. Le nombre de demandes de chômage a fortement augmenté, ce qui atténuerait la pression exercée sur la Fed pour qu'elle relève rapidement ses taux d'intérêt, car cela laisse entrevoir un marché du travail moins tendu.

L'indice Philly Fed a augmenté plus fortement que prévu, passant de 15,4 à 23,2 points en janvier, alors que les attentes étaient de 18,5.  

Les chiffres concernant le marché immobilier américain et les stocks hebdomadaires de pétrole suivront plus tard dans la journée.

Le prix du pétrole est resté inchangé, après les hausses du début de la semaine. Les contrats à terme West Texas Intermediate pour livraison de mars sont restés pratiquement inchangés à 85,75 dollars, tandis que le Brent était 0,2 pour cent plus cher à 88,22 dollars.

Le taux de change euro/dollar était de 1,1355 contre 1,1350 à la clôture des marchés boursiers américains mercredi.

Actualités des entreprises

Les résultats des entreprises American Airlines ont été présentés, avant les heures de bourse. La compagnie aérienne a obtenu des résultats légèrement meilleurs que prévu au quatrième trimestre, et a également réussi à réduire légèrement sa perte.  Il n'y avait pas de cours en avant-bourse.

Netflix suivra en après-bourse, en tant que l'une des premières grandes entreprises technologiques.

Alcoa indique être à la recherche d'un fournisseur d'électricité moins cher pour sa fonderie de San Ciprian en Espagne. À la fin de l'année dernière, l'usine a été fermée pour deux ans en raison de la forte hausse du coût de l'énergie électrique.  La fermeture coûte 20 à 25 millions de dollars par an à Alcoa.

United Airlines affirme que le variant omicron du coronavirus a eu un impact négatif sur les réservations à court terme, ce qui rend la compagnie aérienne plus lente à se remettre de la crise sanitaire.

Sony attend de Microsoft que les jeux d'Activision restent disponibles pour les plateformes de jeux d'autres sociétés. Microsoft peut utiliser les jeux pour sa propre plateforme Xbox après l'acquisition.

Unilever n'augmentera pas son offre de 50 millions de livres pour la division grand public britannique du géant pharmaceutique britannique GlaxoSmithKline, a indiqué Unilever mercredi à la clôture de la bourse. L'action s'est ensuite rapidement remise d'une forte réaction négative du marché à l'offre.

Clôture sur Wall Street

Les bourses américaines se sont effondrées en fin de journée mercredi, effaçant complètement les gains antérieurs. Le S&P 500 a clôturé en baisse de 1,0 pour cent à 4.532,76 points, tandis que l'indice Dow Jones a reculé de 1,0 pour cent à 35.028,65 points. L'indice technologique Nasdaq a perdu 1,2 pour cent à 14.340,26 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Mise à jour boursière: Bruxelles reste dans le rouge

(ABM FN) La bourse de Bruxelles est restée dans le rouge jeudi après-midi. Vers 14h, le Bel20 perdait 0,3 pour cent à 4.199,93 points. 

Dans l’indice principal, Galapagos est en tête avec un gain de 3,2 pour cent, alors que GBL perd 1,7 pour cent. Bank of America a réduit l’objectif de cours pour la holding à 114,00 euros. 

Argenx chute de 0,1 pour cent malgré l'approbation au Japon de son traitement contre la myasthénie grave.

L'objectif de cours de l'action du brasseur AB InBev a baissé chez Kepler Cheuvreux de 77,00 à 75,50 euros. L'action gagne quand même 0,7 pour cent.

Dans l'indice BelMid, Econocom enregistre une belle progression de 4,9 pour cent et profite ainsi du rapport positif d’ING. 

IBA a signé un contrat pour l'installation de la technologie Rhodotron d'IBA chez American Mercury Plastics. L’action gagne 3,9 pour cent.

Berenberg a relevé l'objectif de cours pour Lotus Bakeries tout en maintenant la recommandation d'achat. L'action progresse de 1,7 pour cent.

ING a relevé l'objectif de cours d'Econocom, ce qui entraîne une hausse de 1,8 pour cent de l'action.

Kepler Cheuvreux a augmenté l'objectif de cours sur Mithra, l'action a augmenté de 2,2 pour cent.

Parmi les plus petites actions, Balta Group gagne 2,7 pour cent et Acacia Pharma doit renoncer à 2,9 pour cent. Degroof Petercam a revu l'objectif de cours pour Acacia à la baisse en raison de la visibilité limitée concernant les traitements dans les hôpitaux à cause de la pandémie.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Analyse boursière: Bank of America réduit l’objectif de cours pour GBL

(ABM FN) Bank of America a abaissé l’objectif de cours pour GBL de 118,00 à 114,00 euros, tout en maintenant la recommandation d’achat. C’est ce qui ressort jeudi d’un rapport sectoriel de la banque américaine.

Selon les analystes, les actions GBL se négocient à une décote très importante par rapport aux fondamentaux de l'entreprise. Ils estiment que cette décote est actuellement de 31 pour cent.

Vu la baisse des actifs cotés, la banque américaine a revu l’objectif de cours pour GBL à la baisse. 

GBL a défini, selon les analystes, une stratégie générale pour les années à venir, qui comprend la poursuite du développement de Sienna et la réduction de son exposition aux actifs cotés. 

Ceci implique un budget pour l’acquisition de nouvelles participations allant de 250 millions à même 2 milliards d’euros, notent les analystes, qui remarquent qu’aucune participation ne devra dépasser 25 pour cent de la valeur brute des actifs de la holding. 

L’action GBL était en baisse de 1,7 pour cent jeudi après-midi, à 96,08 euros. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Les bourses européens divisées vers la mi-journée

(ABM FN) Les bourses européennes étaient divisées jeudi à la mi-journée dans un marché toujours dominé par l'anticipation de la politique de taux d'intérêt des banques centrales.

L'indice principal STOXX Europe 600 progressait de 0,1 pour cent à 481,52 points, jeudi peu avant 13h. Le DAX allemand gagnait 0,2 pour cent pour atteindre 15.836,80 points. Le CAC 40 français enregistrait une baisse de 0,1 pour cent à 7.166,12 points. L'indice britannique FTSE était en légère baisse à 7.582,42 points jeudi.

La banque centrale chinoise a de nouveau abaissé son taux interbancaire ce matin, pour le deuxième mois consécutif, afin de soutenir l'économie chinoise qui est aux prises avec une nouvelle vague du coronavirus, des réglementations plus strictes et des problèmes dans le secteur immobilier. Lundi, la Chine a publié des données économiques montrant un ralentissement de la croissance au cours des derniers mois de l'année.

Outre les minutes de la Banque centrale européenne qui seront publiées cet après-midi, l'attention se portera jeudi sur les demandes hebdomadaires de soutien aux États-Unis, qui devraient s'établir à 225.000, contre 230.000 demandes la semaine précédente.

L'inflation dans l'union monétaire a atteint 5,0 pour cent en décembre, en glissement annuel. Depuis novembre, les prix à la consommation ont augmenté de 0,4 pour cent.

La confiance des entreprises françaises a subi de nouvelles pressions en janvier.

Outre les demandes de soutien, le soi-disant Philly Fed Index, indiquant le niveau d'activité dans la région de Philadelphia, pour le mois de janvier est à l'agenda, tout comme les chiffres relatifs à la vente de logements existants pour décembre et les stocks hebdomadaires de pétrole.

Le pétrole était en baisse jeudi. Les contrats à terme West Texas Intermediate pour livraison de mars étaient en baisse de 0,2 pour cent à 85,69 dollars, tandis que les contrats à terme pour livraison de Brent s'échangeaient à 88,12 dollars, soit une baisse de 0,4 pour cent.

Le taux de change euro/dollar était de 1,1343. Au début de la journée boursière, la paire de devises évoluait à 1,1364 et à 1,1350 à la clôture des marchés boursiers américains mercredi.
 
Actualités des entreprises

Deliveroo a clôturé l'année 2021 en force, la société de livraison de repas ayant traité beaucoup plus de commandes au quatrième trimestre. L'action affiche un gain de 2,9 pour cent.

À Paris, la majorité des actions sont dans le rouge, alors qu'à Francfort plus d'actions sont en hausse.

Contrats à terme sur Wall Street 

Les bourses américaines devraient ouvrir en hausse jeudi. Les contrats à terme sur l'indice S&P 500 étaient en hausse de 0,4 pour cent.

L'indice S&P 500 a clôturé la journée de mercredi en baisse de 1,0 pour cent à 4.532,76 points, tandis que l'indice Dow Jones a reculé de 1,0 pour cent à 35.028,65 points. Le Nasdaq a perdu 1,2 pour cent à 14.340,26 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Mise à jour boursière: Bruxelles encore en baisse

(ABM FN) La bourse de Bruxelles était à nouveau en baisse jeudi matin, tandis que les places boursières avoisinantes arrivent encore à limiter la casse. En fin de matinée, l'indice Bel20 cédait 0,6 pour cent à 4.187,74 points.

La banque centrale chinoise a de nouveau baissé ses taux d'intérêt, ce qui a entraîné une forte hausse des bourses du pays. En Europe, cependant, la fête n'a pas duré et les indices ont continué sur la lancée rouge de Wall Street mercredi soir.

La crainte d'une forte inflation, avec les taux d'intérêt plus élevés qui y sont liés, et d'un resserrement de la politique monétaire de la Réserve fédérale s'accroît parmi les investisseurs.

La hausse des taux d'intérêt sur les obligations du gouvernement américain anticipe les augmentations des taux d'intérêt par la Réserve fédérale dans le courant de l'année. Les valeurs technologiques en particulier sont affectées par l'augmentation des attentes en matière de taux d'intérêt.

Mercredi, le rendement du bon du Trésor américain à 10 ans a atteint 1,90 pour cent, avant de retomber à 1,86 pour cent ce matin. Au début de l'année, le rendement était encore de 1,50 pour cent.

Selon Tom Simonts, économiste financier senior chez KBC, il s'agit principalement d'un problème technique causé par les estimations dans les modèles des analystes. "Si les modèles d'évaluation calculaient les flux de trésorerie sur la base des faibles taux d'intérêt actuels, ce ne serait pas réaliste. Un analyste doit tenir compte d'un taux d'intérêt à moyen et long terme qui ajoute l'inflation à la croissance nominale. Un analyste qui a déjà pris en compte un taux d'intérêt de 3 pour cent, par exemple, n'aura pas à modifier son modèle à ce stade", a déclaré Simonts. "Les actions baissent en ce moment, donc les investisseurs ont un peu suivi les modèles de ces analystes et ils suivent actuellement la thèse mathématique selon laquelle la hausse des taux d'intérêt est mauvaise pour les valeurs de croissance et bonne pour les sociétés de matières premières."

La banque centrale chinoise a réduit son taux interbancaire, connu sous le nom de Loan Prime Rate ou LPR, pour le deuxième mois consécutif ce matin afin de soutenir l'économie chinoise, qui ralentit en raison d'une vague du coronavirus, de réglementations plus strictes et de problèmes dans le secteur immobilier. Lundi, la Chine a publié des chiffres économiques qui montrent un ralentissement de la croissance au cours des derniers mois de l'année.

Les prix du pétrole ont légèrement baissé jeudi. Mercredi, le pétrole américain était encore en hausse de près de 2 pour cent à 86,96 dollars le baril, son plus haut niveau depuis 2014. Un incendie sur un oléoduc entre l'Irak et la Turquie a soutenu le prix du pétrole, en plus des perspectives positives de l'Agence internationale de l'énergie.

Sur le front des entreprises, les investisseurs attendent aujourd'hui les résultats d'American Airlines, Netflix et PPG Industries, entre autres. Aux États-Unis, ce sont surtout les grandes sociétés financières qui ont déjà publié leurs résultats. "Nous voyons des chiffres généralement solides, notamment avec les revenus d'intérêts qui commencent à augmenter et des amortissements 'Covid' qui semblent également être meilleurs que prévu", a résumé Simonts de KBC.

Au niveau macroéconomique, la matinée a été calme. La confiance des entreprises françaises dans l'économie a baissé en janvier. L'indice du climat des affaires a chuté de 2 points pour atteindre un indice de 107 en janvier.

L'attention jeudi se porte surtout sur la publication du procès-verbal de la dernière réunion de la Banque centrale européenne, l'inflation de la zone euro en décembre, les demandes hebdomadaires de soutien aux États-Unis et les ventes de logements existants en décembre.

L’euro/dollar s’échangeait à 1,1342.

Actions en hausse et en baisse

Dans l'indice vedette, Galapagos est l'une des rares valeurs à progresser, avec un gain de 1,8 pour cent. Le développeur de puces Melexis affiche une perte de 2,5 pour cent.

Argenx chute de 0,8 pour cent malgré l'approbation au Japon de son traitement contre la myasthénie grave.

L'objectif de cours de l'action du brasseur AB InBev a baissé chez Kepler Cheuvreux de 77,00 à 75,50 euros. L'action gagne quand même 0,5 pour cent.

Dans l'indice BelMid, IBA enregistre une belle progression de 2,7 pour cent. La société a signé un contrat pour l'installation de la technologie Rhodotron d'IBA chez American Mercury Plastics.

Berenberg a relevé l'objectif de cours pour Lotus Bakeries tout en maintenant la recommandation d'achat. L'action progresse de 1,7 pour cent.

ING a relevé l'objectif de cours d'Econocom, ce qui entraîne une hausse de 1,8 pour cent de l'action.

Kepler Cheuvreux a augmenté l'objectif de cours sur Mithra, l'action a augmenté de 2,2 pour cent.

Parmi les plus petites actions, Balta Group gagne 3,2 pour cent et Acacia Pharma doit renoncer à 2,5 pour cent. Degroof Petercam a revu l'objectif de cours pour Acacia à la baisse en raison de la visibilité limitée concernant les traitements dans les hôpitaux à cause de la pandémie.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Analyse boursière: Kepler Cheuvreux abaisse l'objectif de cours pour AB InBev

(ABM FN) Kepler Cheuvreux a abaissé jeudi l'objectif de cours pour AB InBev de 77,00 à 75,50 euros tout en maintenant sa recommandation d'achat.

Les analystes de Kepler ont noté que la durabilité est un facteur de plus en plus important, y compris pour le secteur des boissons, en soulignant les émissions de CO2, l'utilisation de l'eau et les matériaux d'emballage. Selon Kepler, les producteurs de bière tels qu'AB InBev devront faire de grands progrès pour relever les défis de la durabilité au cours de la prochaine décennie.  

AB InBev doit accroître l'utilisation des énergies renouvelables pour accélérer la réduction des émissions de CO2, mais cela s'accompagnera d'une pression sur les marges à moyen terme. En outre, le brasseur obtient toujours des résultats relativement médiocres sur des questions telles que la bonne gouvernance, en soulignant le nombre limité d'administrateurs indépendants et le nombre restreint de femmes administrateurs.

L'action AB InBev était en hausse de 0,4 jeudi matin, à 58,74 euros.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Analyse boursière: Kepler Cheuvreux augmente l’objectif de cours pour Mithra

(ABM FN) Kepler Cheuvreux a augmenté jeudi l’objectif de cours pour Mithra de 35,00 à 38,00 euros avec une recommandation d’achat inchangée. 

Les analystes ont revu leur modèle pour intégrer les résultats positifs de l’étude de phase III avec le Donesta, que Mithra a annoncé la semaine dernière.

La probabilité de réussite du médicament a ainsi été revue à la hausse, de 74 à 90 pour cent, en attendant les données sur la sécurité prévus fin 2022. 

Kepler prévoit également un chiffre d’affaires, sans tenir compte des risques, de près d’un milliard d’euros. Kepler pense aussi que Mithra sera en mesure de conclure des accords avec des acteurs majeurs du secteur pharmaceutique pendant la première moitié de cette année. 

Selon le courtier, seul le potentiel du médicament Estelle est pris en compte dans le cours de l’action. Et vu que le profil de risque est positif, Kepler a réitéré la recommandation d’achat. 

L’action Mithra était en hausse de 2,4 pour cent jeudi matin à 21,05 euros. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Analyse boursière: ING relève l'objectif de cours pour Econocom

(ABM FN) ING a relevé l'objectif de cours  pour Econocom de 3,10 à 4,10 euros, tout en maintenant la recommandation Conerver, suite aux résultats annuels préliminaires de la société.

Les résultats sont assez neutres, selon l'analyste, avec des ventes à nouveau faibles et des marges meilleures. Outre les problèmes globaux d'approvisionnement en matériel informatique, Econocom a également réduit structurellement ses services informatiques, mais ce mouvement semble désormais terminé.

David Vagman, analyste chez ING, a noté que, par prudence, aucune prévision de bénéfice pour l'année à venir n'était encore disponible, mais il a trouvé positif que la marge de Distribution et Services se développe bien, tandis que la demande d'appareils de travail à domicile était également bonne.  

La vraie nouvelle, selon ING, est que trois à quatre acquisitions de taille moyenne seront réalisées au cours du premier semestre de cette année, en Allemagne, en France, aux Pays-Bas et en Espagne. ING a parfaitement compris la logique des acquisitions, mais la faible valorisation d'Econocom a posé problème.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Analyse boursière: Degroof Petercam abaisse l''objectif de cours pour Acacia Pharma

(ABM FN) Degroof Petercam a abaissé jeudi son objectif de cours pour Acacia Pharma de 6,80 euros à 5,60 euros avec une recommandation d'achat inchangée.

L'objectif de cours a été abaissé en raison de la visibilité limitée sur l'avenir due à la pandémie de corona en cours. Le coronavirus entraîne le report d'autres traitements dans les hôpitaux, ce qui a également un impact sur Acacia Pharma.

À long terme, le courtier reste positif sur la société de biotechnologie et ses produits Barhemsys et ByFavo. Degroof Petercam prévoit des pics de ventes pour ces produits de 349 millions et 156 millions de dollars en 2031 et 2033 respectivement. L'analyste Laura Roba a déclaré que l'intérêt récent des hôpitaux illustre également le potentiel des traitements.

L'action d'Acacia Pharma a baissé de 0,6 pour cent jeudi, à 1,42 euro. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Argen-x obtient l'approbation du Japon pour la myasthénie gravis

(ABM FN) Le ministère japonais de la santé a approuvé Vyvgart d'Argen-x pour le traitement des patients adultes atteints de myasthénie gravis généralisée. C'est ce qu'a annoncé la société belge de biotechnologie, jeudi matin.

La perfusion intraveineuse sera utilisée pour les patients chez qui les stéroïdes ou les traitements immunosuppresseurs non stéroïdiens ne produisent pas une réponse suffisante. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Bruxelles attendue en hausse après la réduction du taux d'intérêt chinois

(ABM FN)  La bourse de Bruxelles devrait débuter en légère hausse jeudi. Les contrats à terme sur l'indice Euro Stoxx 50 indiquaient un gain d'un peu moins d'un demi pour cent environ une heure avant la cloche. La Banque de Chine a abaissé son taux d'intérêt ce matin, ce qui a entraîné des actions vertes en Asie. Wall Street a clôturé en nette baisse mercredi.

L'indice Bel20 a chuté de 0,2 pour cent à 4.210,74 points mercredi, en partie à cause des pertes de KBC. Les autres principales bourses européennes ont clôturé légèrement dans le vert.

Ce n'était pas le cas de Wall Street mercredi soir, où les principaux indices ont perdu beaucoup de terrain dans la dernière heure de cotation. L'indice Dow Jones et le S&P 500 ont clôturé en baisse de 1 pour cent, tandis que le Nasdaq a encore reculé de 1,2 pour cent. L'indice des actions technologiques a connu un mauvais début d'année, avec une chute de 8,5 pour cent à ce jour.

Mercredi, à New York, le thème de la hausse des taux d'intérêt sur les obligations d'État américaines est resté d'actualité, dans la perspective d'un relèvement des taux par la Réserve fédérale dans le courant de l'année. Selon les investisseurs, les valeurs technologiques en particulier sont affectées par l'augmentation des attentes en matière de taux d'intérêt.

Mercredi, le rendement des bons du Trésor américain à 10 ans a atteint 1,90 pour cent, avant de retomber à 1,86 pour cent ce matin. À la fin de l'année, le rendement était encore de 1,50 pour cent.

Les investisseurs comptent de plus en plus sur la Réserve fédérale et les autres grandes banques centrales occidentales pour resserrer fortement leur politique monétaire, afin d'enrayer une inflation élevée. Cela enlève un pilier de soutien aux valorisations élevées des marchés boursiers, qui ont été stimulées par des années de politique monétaire très généreuse, notamment des taux d'intérêt proches de zéro.

La Chine baisse ses taux d'intérêt, les marchés boursiers en Asie augmentent

La Banque de Chine, contrairement aux banques centrales occidentales, n'a jamais abaissé les taux d'intérêt à zéro, ce qui laisse une marge de manœuvre pour utiliser l'instrument des taux d'intérêt face à un ralentissement de la croissance et à un effondrement du marché immobilier.

La banque centrale chinoise a réduit ce matin son taux interbancaire, connu sous le nom de Loan Prime Rate ou LPR, pour le deuxième mois consécutif afin de soutenir l'économie chinoise, qui ralentit en raison d'une vague d'infections au coronavirus et d'un renforcement des réglementations. Les taux d'intérêt sur les prêts à moyen terme ont également été réduits en début de semaine.

La Banque populaire de Chine a déclaré jeudi que le taux standard du LPR a été abaissé à 3,70 pour cent, contre 3,80 pour cent il y a un mois. Le LPR à cinq ans est passé de 4,65 à 4,60 pour cent.

Cela fait 21 mois que la Chine n'a pas réduit ses deux taux d'intérêt le même mois. Les analystes s'y attendaient, après que le taux de prêt à moyen terme à un an ait déjà été réduit de 10 points de base à 2,85 pour cent lundi. En décembre, le LPR d'un an a également été supprimé.

Lundi, la Chine a publié des données économiques montrant un ralentissement de la croissance au cours des derniers mois de l'année. La consommation intérieure était sous pression en raison du coronavirus et les troubles dans le secteur de l'immobilier ont déprimé le sentiment.

Les investisseurs asiatiques ont réagi avec optimisme et l'indice Hang Seng de Hong Kong a même grimpé de près de 3 pour cent. L'indice Nikkei à Tokyo a gagné plus de 1 pour cent.

L'avenir pétrolier américain est également assez plat ce matin. Mercredi soir à New York, le futur était encore en hausse de près de 2 pour cent à 86,96 dollars le baril, son plus haut niveau depuis 2014. Un incendie sur un oléoduc entre l'Irak et la Turquie a soutenu le prix du pétrole, en plus des perspectives positives de l'Agence internationale de l'énergie.

Sur le front des entreprises, les investisseurs attendent aujourd'hui les chiffres d'American Airlines, Netflix et PPG Industries, entre autres.

Sur le plan macroéconomique, l'accent sera mis sur la publication du procès-verbal de la dernière décision sur les taux d'intérêt de la Banque centrale européenne, l'inflation de la zone euro en décembre, les demandes hebdomadaires de soutien aux États-Unis et les ventes de logements existants en décembre.

Actualités des entreprises

IBA a signé un contrat pour l'installation de la technologie Rhodotron d'IBA chez la société américaine Mercury Plastics.

Berenberg a relevé l'objectif de cours pour Lotus Bakeries tout en maintenant sa recommandation d'achat.

Clôture sur Wall Street

L'indice S&P 500 a clôturé en baisse de 1,0 pour cent mercredi à 4.532,76 points, tandis que l'indice Dow Jones a reculé de 1,0 pour cent à 35.028,65 points. Le Nasdaq a perdu 1,2 pour cent à 14.340,26 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Berenberg relève l'objectif de cours de Lotus Bakeries

(ABM FN) Berenberg a relevé l'objectif de cours pour Lotus Bakeries de 6 000 à 6 600 euros avec une recommandation d'achat inchangée. 

Selon l'équipe d'analystes du courtier, Lotus Bakeries est cotée à juste titre à un ratio cours/bénéfice élevé de 42,7. L'entreprise est en mesure de réaliser une croissance organique élevée avec de légères améliorations des marges et un fort accent sur la durabilité. De plus, Berenberg voit cette forte croissance se poursuivre. En particulier, le produit phare Biscoff et la division Natural Foods devraient assurer une forte croissance dans les années à venir. 

Au cours des trois prochaines années, Berenberg prévoit une croissance composée du bénéfice par action de 10 pour cent. 

L'action a clôturé avec une baisse de 1,8 pour cent, mercredi à 5.460,00 euros. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

IBA fournit une technologie d'irradiation à Mercury Plastics

(ABM FN) IBA a signé un contrat pour l'installation de la technologie Rhodotron d'IBA chez la société américaine Mercury Plastics. C'est ce qu'a annoncé la société jeudi matin.

La solution sera utilisée pour améliorer les propriétés des plastiques, ce qui permettra d'améliorer les performances, y compris la durabilité.

"Ce nouveau contrat avec Mercury Plastics démontre la polyvalence de notre technologie Rhodotron, qui a clairement une multitude d'applications", a déclaré Thomas Servais, vice-président exécutif, dans une note.

Les détails financiers de l'accord n'ont pas été communiqués.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

La bourse de Bruxelles est le maillon faible en Europe

(ABM FN) La bourse de Bruxelles a clôturé en baisse mercredi, contrairement à nos voisins européens qui s'en sortent beaucoup mieux. L'indice Bel20 a chuté de 0,2 pour cent à 4.210,74 points et a été mis sous pression par KBC, entre autres.

La nervosité sur les marchés boursiers s'est accrue au cours des derniers jours et des dernières semaines. Cela a beaucoup à voir avec le variant omicron du coronavirus, mais plus encore avec la hausse de l'inflation et, par conséquent, la volonté des banques centrales de réduire leurs politiques accommodantes.

"La perspective d’un resserrement des taux par la Fed, entretenue encore un peu plus par la hausse du prix du baril, pousse les taux à la hausse, ce qui provoque un net recul des valeurs technologiques et donc des bourses", résume Bernard Keppenne, chef économiste de CBC Banque.

"La prise de conscience que la hausse des taux est inéluctable après les minutes de la dernière réunion de la Fed ne cesse de faire des vagues et toutes hausses d’éléments inflationnistes ne font qu’amplifier cette prise de conscience. Lentement mais surement le rendement du treasury 2 ans continue de se raffermir", poursuit l'économiste.
Ce matin, les investisseurs ont vu que l'inflation de décembre au Royaume-Uni et en Allemagne était supérieure à 5 pour cent. La semaine dernière, il a été révélé que l'inflation américaine atteignait 7 pour cent.

Le nombre de logements en construction aux États-Unis a augmenté en décembre par rapport au mois précédent, tandis que le nombre de permis de construire délivrés a même augmenté de manière significative sur une base mensuelle.

Comme la semaine dernière, de nombreux résultats de sociétés financières américaines sont publiés cette semaine. Mercredi, il est apparu que Morgan Stanley a enregistré un bénéfice plus important au quatrième trimestre, tandis que les revenus ont légèrement augmenté, mais sont restés légèrement inférieurs aux attentes. Le bénéfice de Bank of America a également augmenté de 28 pour cent au quatrième trimestre.

L'euro/dollar s'échange à 1,1351 après les heures d'ouverture. Les prix du pétrole ont augmenté de plus d'un pour cent et sont à des niveaux records qui n'ont pas été vus depuis 2014. La demande mondiale de pétrole cette année dépasse les niveaux d'avant la crise du coronavirus, selon les prévisions du rapport mensuel de l'Agence internationale de l'énergie, publié mercredi.

 Actions en hausse et en baisse

Dans l'indice principal, UCB est en tête avec un gain de 3,0 pour cent. Le groupe pharmaceutique bruxellois a conclu un accord sur l'acquisition de l'américain Zogenix pour environ 1,7 milliard d'euros. "Une acquisition stratégiquement intéressante", a commenté ING.

Galapagos a reçu le feu vert de l'Agence britannique de réglementation des médicaments et des produits de santé pour le traitement de la colite ulcéreuse par filgotinib. L'action perd quand même 0,9 pour cent.

KBC chute de 4,4 pour cent. L'objectif de cours de l'action a été relevé par Kepler Cheuvreux et UBS, mais légèrement réduit par RBC. Kepler a une recommandation d'achat pour l'action, tandis qu'UBS conseille de la vendre. RBC reste inchangé.

Bank of America a relevé mercredi les objectifs de cours d'Aedifica et de Cofinimmo avec des recommandations d'achat inchangées. Les groupes immobiliers ont augmenté de 1,0 et 0,4 pour cent, respectivement. Shurgard a été mis sur la liste de vente et a chuté de 1,0 pour cent au deuxième rang.

Dans ce BelMid, Econocom a abandonné tous ses gains et perd maintenant 0,6 pour cent. L'entreprise a vu son chiffre d'affaires baisser très légèrement en 2021 en raison d'une pénurie de matériaux, mais ses bénéfices ont fortement augmenté. En raison de toutes ces incertitudes, Econocom n'a pas donné de perspectives pour 2022. KBC Securities a augmenté l'objectif de cours pour l'action de 3,00 à 3,80 euros avec une recommandation Conserver inchangée. Degroof Petercam a parlé d'une bonne fin d'année pour Econocom, bien que le chiffre d'affaires soit 2 pour cent sous les attentes.

La plus forte hausse de l'indice des entreprises du Belmid a été enregistrée par Fagron, avec une augmentation de 2,4 pour cent. Mithra a encore chuté de 2,8 pour cent.

Home Invest a levé 40 millions d'euros avec une obligation dite verte. L'action a augmenté de 0,4 pour cent.

Immobel achète deux terrains à TotalEnergies au Luxembourg. Les détails financiers n'ont pas été fournis. Les actions d'Immobel ont gagné 0,1 pour cent.

Parmi les plus petites actions, Sequana Medical a augmenté de 4,7 pour cent, tandis que Nyxoah a perdu 2,4 pour cent.

Grâce à l'augmentation de capital réalisée fin 2021, Bone Therapeutics dispose de fonds suffisants jusqu'au troisième trimestre de cette année. L'action a chuté de 7,2 pour cent.

Wall Street

Après la clôture européenne, Wall Street a légèrement baissé, l'indice principal S&P500 a gagné 0,1 pour cent à 4.573,89 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Vidéo: Fed augmentera les taux en mars

(ABM FN) Les données récentes sur le marché du travail et l’inflation aux États-Unis encourageront la Réserve fédérale à accélérer la suppression des mesures de relance monétaire cette année. C'est ce qu'a déclaré Vincent Juvyns, stratège de marché chez JPMorgan Asset Management.
 
"L’objectif d’inflation de la Fed a manifestement été atteint, l’inflation globale s’établissant à 7 pour cent en glissement annuel à présent. La banque centrale a aussi de plus en plus conscience du fait que l’économie post-pandémie est différente de celle d’avant la pandémie", ajoute Juvyns. 

Le pourcentage de la population des États-Unis qui se situe en dehors de la population active et affirme ne pas vouloir d’emploi augmente, selon lui. Cela signifie que le réservoir de main-d’œuvre américaine disponible pour travailler est plus restreint. Par conséquent, le marché du travail est devenu très tendu, les emplois vacants étant plus nombreux que les candidats à l’embauche. 


"Comme ce contexte se traduit par une augmentation des salaires et donc potentiellement par une inflation plus durable, nous pensons qu’un premier relèvement des taux par la Fed lors de sa réunion de mars est tout à fait justifié", a expliqué l'économiste. 

Cliquez sur ce lien pour: La Fed relèvera les taux en mars 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Redactie ABM Financial News

Analyse boursière: Bank of America plus positive sur l'immobilier de santé belge, plus négative sur le self-storage

(ABM FN) Bank of America a relevé mercredi ses objectifs de cours pour Aedifica et Cofinimmo, laissant la recommandation d'achat inchangée. Shurgard a été mis sur la liste de vente avec un objectif de cours en baisse.

Les analystes de Bank of America mettent en avant l'immobilier résidentiel, l'immobilier de santé et les bureaux comme sous-secteurs privilégiés. Cofinimmo combine ces deux dernières.

"Nous recommandons des entreprises offrant des rendements indexés sur l'inflation à des prix raisonnables. Le secteur des soins de santé offre des bénéfices solides et durables liés à l'inflation, un rendement du capital supérieur à 5 pour cent et des rendements de dividendes supérieurs à 4 pour cent", expliquent les analystes, en mettant spécifiquement en avant les noms d'Aedifica et de Cofinimmo.

L'objectif de cours d'Aedifica est passé de 130,00 à 134,00 euros. Cofinimmo a vu son objectif passer de 155,00 à 160,00 euros.

Bank of America est légèrement moins confiante dans l'immobilier logistique et le self-stockage car elle y voit un faible potentiel de hausse.

L'action Shurgard a été abaissée de Neutre à Sous-performer avec un objectif de cours également abaissé de 7 euros à 51,00 euros.

Aedifica a augmenté de 1,5 pour cent mercredi à 111,60 euros, Cofinimmo a gagné 0,5 pour cent à 140,00 euros et Shurgard est resté inchangé à 51,50 euros.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Programme boursier

(ABM FN) Voici les points principaux de l'agenda financier belge jusqu'au jeudi 27 janvier 2022.

JEUDI 20 JANVIER 2022

- Pas de points à l’agenda.

VENDREDI 21 JANVIER 2022

- Pas de points à l’agenda.

LUNDI 24 JANVIER 2022

- Pas de points à l’agenda.

MARDI 25 JANVIER 2022

- Pas de points à l’agenda.

MERCREDI 26 JANVIER 2022

- Pas de points à l’agenda.

JEUDI 27 JANVIER 2022

17:40 Quest for Growth - Résultats annuels 2021

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Largo nomme un nouveau président pour Largo Clean Energy

(ABM FN) Largo a nommé Stephen Prince au poste de président de Largo Clean Energy. C'est ce qui ressort d'un communiqué de presse mardi de la société canadienne de vanadium.

Stephen Prince est un cadre expérimenté dans le secteur de l'énergie, avec une grande expérience dans la croissance d'entreprises de haute technologie, y compris celles spécifiquement dédiées au stockage d'énergie à long terme, a déclaré la société dans un communiqué.

 Prince remplacera Ian Robertson qui a été nommé président par intérim le 22 juillet 2021. Robertson continuera d'assumer les fonctions de coprésident du conseil d'administration de l'entreprise et de président du comité de l'énergie propre.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Sorrento autorisé à poursuivre les essais de thérapie contre covid long

(ABM FN) Sorrento Therapeutics a reçu l'approbation de l'autorité sanitaire brésilienne ANVISA pour une étude de phase 2 avec sa thérapie de covid long. C'est ce qui ressort d'un communiqué de presse de la société biopharmaceutique canado-américaine.

Le traitement intraveineux est destiné à la covid long, aux symptômes et aux problèmes médicaux qui persistent après une période de maladie avec corona et parfois pendant une très longue période après. Les symptômes typiques sont la fatigue, l'essoufflement, la toux persistante, les troubles du sommeil, la fièvre, l'anxiété et la dépression.

Des études épidémiologiques récentes menées aux États-Unis et au Royaume-Uni indiquent que plus d'un patient sur trois souffrant de corona est victime de covid long, également appelée "long hauler". 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

]Wall Street attendu en légère hausse

(ABM FN) Les marchés boursiers américains devraient ouvrir en hausse mercredi, les rendements obligataires poursuivant leur tendance à la hausse et les résultats des entreprises ne décevant pas.

Les contrats à terme sur l'indice principal S&P 500 sont en hausse de 0,4 pour cent une demi-heure avant l'ouverture. Le Nasdaq devrait ouvrir en hausse de 0,5 pour cent.

Les investisseurs s'attendent de plus en plus à ce que la Réserve fédérale et les autres grandes banques centrales durcissent fortement leur politique monétaire, afin d'enrayer une inflation élevée. Ainsi, un soutien aux valorisations élevées des marchés boursiers disparaîtrait. Les marchés ont été poussés à la hausse grâce à des années de politique monétaire très accommodante.

Les attentes d'une intervention des banques centrales se sont accrues, après qu'il soit apparu que la hausse des prix, engendrée par la reprise économique post-crise sanitaire, s'est étendue au-delà des problèmes de la chaîne d'approvisionnement.

La chute des cours des actions ces derniers jours "a tout à voir avec l'inflation et l'agressivité des banques centrales pour la contrer", estime Brian O'Reilly de Mediolanum Asset Management. Et d'ajouter que l'inflation pourrait également nuire à la croissance économique, car les consommateurs pourraient réduire leurs dépenses. "Le marché est définitivement nerveux en ce moment".

L'inflation au Royaume-Uni a atteint 5,4 pour cent en décembre, soit le niveau le plus élevé depuis 1992 et bien au-dessus de l'objectif de 2 pour cent de la Banque d'Angleterre. Et en Allemagne, les prix ont augmenté de 5,2 pour cent.

Le taux d'intérêt américain à dix ans est coté à 1,885 pour cent. "La hausse des taux d'intérêt pousse les actions à la baisse", explique Mark Haefele, CIO d'UBS. Il pense que le taux américain à dix ans devrait atteindre environ 2 pour cent en juin et 2,1 pour cent en décembre. "Nous ne prévoyons pas de hausse plus marquée".

Le Bund allemand est passé en territoire positif, pour la première fois depuis mai 2019.

La construction résidentielle américaine a enregistré mercredi une croissance inattendue en décembre, avec 1,4 pour cent de logements en construction de plus qu'un mois auparavant. Le nombre de permis de construire délivrés a même augmenté de 9 pour cent. Ces deux chiffres devaient diminuer, en raison des pénuries de main-d'œuvre et de matériaux de construction.

Le prix du pétrole continue d'augmenter. Le pétrole West Texas Intermediate pour le mois de mars a augmenté de 0,7 pour cent à 85,42 dollars, tandis que le pétrole Brent pour le mois de mars est devenu 0,7 pour cent plus cher à 88,09 dollars. Il s'agit des niveaux les plus élevés depuis 2014, à la suite d'attaques de drones contre l'industrie pétrolière à Abu Dhabi par des rebelles yéménites.

L'euro/dollar s'échange à 1,1349, rebondissant légèrement après une forte baisse mardi. A la clôture des marchés boursiers américains mardi, 1,1323 était sur les tableaux.

Actualités des entreprises

Morgan Stanley a affiché un bénéfice trimestriel plus élevé, tandis que les revenus ont également légèrement augmenté, mais sont légèrement inférieurs aux attentes.

Bank of America a annoncé une augmentation de 28 pour cent de ses bénéfices, alors que les analystes avaient prévu une augmentation plus faible. Les recettes ont augmenté de 10 pour cent. Ici, les analystes comptaient sur plus.
 
Procter & Gamble a relevé ses prévisions de bénéfices, a révélé une mise à jour trimestrielle du fabricant de détergents et d'articles ménagers. Les ventes ont augmenté de 6 pour cent, soit plus que ce que prévoyait le marché. 

Trois grandes banques, à savoir Morgan Stanley, Bank of America et U.S. Bancor ont annoncé leurs résultats pendant les heures avant-bourse. UnitedHealth Group ainsi que Procter & Gamble étaient également à l'agenda. En après-bourse, les investisseurs recevront les résultats de United Airlines et du géant de l'aluminium Alcoa. 

Le transporteur de fret JB Hunt a versé une prime spéciale de 11 millions de dollars à ses employés de première ligne en décembre. L'entreprise investit dans ses employés, maintenant que des pénuries sur le marché des conducteurs, des camions et des remorques se font sentir. L'objectif d'investissement d'un milliard de dollars n'a pas été atteint l'année dernière, principalement en raison de retards dans la chaîne d'approvisionnement.

L'action Sony a fortement chuté après l'annonce du rachat d'Activision Blizzard par Microsoft mardi, qui menace de créer un concurrent majeur. Ainsi, des jeux majeurs tels que Call of Duty et World of Warcraft fusionneraient avec la plateforme Xbox de Microsoft.

Clôture sur Wall Street

Wall Street a clôturé mardi avec de lourdes pertes. L'indice S&P500 a baissé de 1,8 pour cent à 4.577,11 points et l'indice technologique Nasdaq a perdu 2,6 pour cent à 14.506,90 points. L'indice Dow Jones a perdu 1,5 pour cent à 35.368,47 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Hexo annonce une réduction des coûts et un désinvestissement

(ABM FN) Hexo a identifié 30 millions de dollars d'économies de coûts dans le cadre de son plan stratégique "The Path Forward" annoncé précédemment. C'est ce qu'a déclaré mercredi le producteur canadien de cannabis.

Le 14 décembre dernier, HEXO a annoncé "The Path Forward", un nouveau plan stratégique visant à accélérer la croissance organique, à gagner des parts de marché et à obtenir un flux de trésorerie opérationnel positif.

Ce faisant, la société vise à réduire le coût des ventes et les frais généraux et administratifs d'environ 30 pour cent d'ici la fin de 2023.

En plus de ces économies, Hexo a identifié 30 millions d'économies supplémentaires au sein de son réseau de production et des acquisitions récentes. Par exemple, l'entreprise passe du coemballage à sa propre production interne et les économies d'échelle devraient permettre de réduire les coûts d'approvisionnement. Enfin, Hexo veut produire plus efficacement.

Dans le cadre du plan stratégique, les activités non essentielles seront également cédées. Hexo a donc vendu sa participation de 25 pour cent dans le complexe de Belleville à Olegna Holdings pour 10,1 millions de dollars. Avec le produit de la vente, Hexo va réduire ses dettes.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Mise à jour boursière: UCB excelle sur un marché boursier stable

(ABM FN) Contrairement aux places boursières avoisinantes, la bourse de Bruxelles n'a pas réussi à trouver le chemin du vert mercredi. Vers 14 heures, le Bel20 était encore de justesse en baisse à 4.218,73 points. 

Dans l'indice principal, UCB progresse de 3,3 pour cent. La société pharmaceutique basée à Bruxelles a conclu un accord sur l'acquisition de la société américaine Zogenix pour environ 1,7 milliard d'euros. "Une acquisition stratégiquement intéressante", selon ING. 

JPMorgan Cazenove estime que Solvay a réussi à dépasser les attentes des analystes au quatrième trimestre. Les investisseurs doivent attendre la fin du mois de février pour connaître les résultats trimestriels de l'entreprise chimique. Cet après-midi, l'action gagne 1,7 pour cent.  

Galapagos a reçu le feu vert de l'Agence britannique de réglementation des médicaments et des produits de santé pour le traitement de la colite ulcéreuse par filgotinib. L'action perd néanmoins 2,3 pour cent. 

KBC chute de 2,5 pour cent. L'objectif de cours de l'action a été relevé par Kepler Cheuvreux et UBS, mais légèrement réduit par RBC. Kepler a une recommandation d'achat pour l'action, tandis qu'UBS recommande de la vendre. RBC a une opinion neutre. 

Dans le BelMid, Fagron est en tête, avec une augmentation de 1,8 pour cent. Mithra cède 2,8 pour cent.

Econocom a abandonné tous ses gains et perd maintenant 0,7 pour cent. L'entreprise a vu son chiffre d'affaires baisser très légèrement en 2021 en raison d'une pénurie de matériaux, mais ses bénéfices ont fortement augmenté. En raison de toutes ces incertitudes, Econocom n'a pas donné de perspectives pour 2022. KBC Securities a augmenté l'objectif de cours pour l'action de 3,00 à 3,80 euros avec une recommandation Conserver inchangée. Degroof Petercam a parlé d'une bonne fin d'année pour Econocom, bien que le chiffre d'affaires soit 2 pour cent sous les attentes.

Parmi les plus petites actions, Crescent augmente de 2,2 pour cent, tandis qu'Exmar perd 1,4 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Analyse boursière: Solvay en passe de dépasser les attentes

(ABM FN) Solvay a peut-être réalisé des performances légèrement meilleures que prévu au quatrième trimestre 2021, malgré un fort vent contraire. C'est ce que prévoient les analystes de JPMorgan Cazenove avant la publication du rapport trimestriel du chimiste belge fin février. 

Au quatrième trimestre, selon l'analyste Chetan Udeshi, Solvay a encore connu une forte demande mais a également dû faire face à une hausse des prix de l'énergie et des matières premières.

“Nous prévoyons la poursuite d'une forte croissance des bénéfices dans les divisions Matériaux et Solutions, mais un plafonnement des bénéfices dans la division Produits chimiques en raison de l'impact plus important des prix de l'énergie dans cette division”, a déclaré Udeshi.

JPMorgan s'attend à ce que Solvay dépasse les attentes des analystes pour le quatrième trimestre, et que le consensus des analystes pour 2022 soit revu à la hausse.

JPMorgan a lui-même relevé ses propres estimations pour le quatrième trimestre grâce à des effets de change favorables. Les prévisions pour le chiffre d’affaires ont été révisées à la hausse de 1,2 pour cent, à 2,55 milliards d'euros. Il s'agirait d'une croissance organique de 12 pour centpar rapport au quatrième trimestre de 2019, a indiqué Udeshi. 

L'EBITDA ajusté, selon JPMorgan, s'établira à 512 millions d'euros, soit une croissance organique de 5,1 pour cent par rapport à la fin 2019. Avec cela, JPMorgan a dit être beaucoup plus positif que le consensus. 

JPMorgan a également relevé ses estimations pour l'EBITDA en 2022 et 2023, de respectivement 1,4 et 0,9 pour cent.  

Solvay peut compenser la hausse des coûts en 2022 en augmentant les prix, estime Udeshi. 

JPMorgan souligne la qualité croissante des bénéfices de Solvay et, dans l'intervalle, l'accent est mis sur la croissance plutôt que sur la réorganisation, explique Udeshi. En outre, Solvay est "valorisé de manière très attractive", selon l'analyste.

JPMorgan a donc une recommandation Surpondérer avec un objectif de cours de 145,00 euros. 

L'action était en hausse de 1,2 pour cent mercredi après-midi à 108,90 euros. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Les bourses européennes en hausse à la mi-journée

(ABM FN) Les bourses européennes étaient en légère hausse mercredi, récupérant quelque peu des pertes de mardi.

À la mi-journée, l'indice principal STOXX Europe 600 était en hausse de 0,3 pour cent à 481,00 points mercredi. Le DAX allemand progresse de 0,2 pour cent pour atteindre 15.808,45 points. Le CAC 40 français enregistre un gain de 0,5 pour cent à 7.169,69 points. L'indice britannique FTSE augmente de 0,3 pour cent à 7.583,29 points mercredi.

Les marchés sont actuellement aux prises avec la crainte que les banques centrales ne relèvent plus rapidement les taux d'intérêt. "Si les taux d'intérêt augmentent et que, par conséquent, les prix des obligations baissent, les marchés d'actions perdront également du terrain", résume Simon Wiersma, gestionnaire d'investissement chez ING.

Au Royaume-Uni, le taux d'inflation s'est établi à 5,4 pour cent en glissement annuel pour le mois de décembre. En novembre, il était de 5,1 pour cent. 

L'Allemagne a confirmé mercredi les hausses de prix annoncées précédemment, avec un taux d'inflation de 5,3 pour cent en glissement annuel pour décembre.

L'excédent de la balance des opérations courantes de la zone euro a atteint 24 milliards d'euros en novembre, contre 19 milliards d'euros un mois plus tôt.

Cet après-midi, les chiffres de décembre sur la construction de logements et les permis de construire délivrés seront publiés aux États-Unis.

Le pétrole s'est négocié à la hausse mercredi. Les contrats à terme du West Texas Intermediate pour livraison en mars augmentent de 1,3 pour cent à 85,92 dollars, tandis que les prix du Brent ont augmenté de 1,1 pour cent à 88,44 dollars. La demande mondiale de pétrole cette année dépassera les niveaux d'avant la crise de la couronne, selon le rapport mensuel de l'Agence internationale de l'énergie, publié mercredi.

L'euro/dollar s'échange à 1,1345. En début de journée, la paire de devises évoluait à 1,1337 et à 1,1323 à la clôture des marchés boursiers américains mardi.
 
Actualités des entreprises

ASML a annoncé des résultats bien accueillis mercredi. L'action progresse de 0,9 pour cent.

À Paris et à Francfort, le tableau des actions principales est mitigé. À Paris, seules trois actions gagnent plus de 3 pour cent, à savoir les marques de luxe Kering, Hermès International et LVMH.

À Francfort, l'action de Fresenius Medical Care perd 2 pour cent. L'action Zalando gagne 3,4 pour cent et Sartorius 1,4 pour cent. Deliveroo Hero, encore sous pression mardi, reprend 3,3 pour cent aujourd'hui.

Contrats à terme sur Wall Street 

Les bourses américaines devraient ouvrir en hausse mercredi. Les contrats à terme sur l'indice S&P 500 sont en hausse de 0,2 pour cent.

L'indice S&P500 a baissé mardi de 1,8 pour cent à 4.577,11 points et l'indice technologique Nasdaq a perdu 2,6 pour cent à 14.506,90 points. L'indice Dow Jones a perdu 1,5 pour cent à 35.368,47 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Mise à jour boursière: KBC pèse sur Bel20

(ABM FN) La bourse de Bruxelles a regagné un peu de terrain mercredi matin, mais était toujours légèrement dans le rouge.

En fin de matinée, le Bel20 perdait encore 0,1 pour cent à 4.215,13 points, en partie à cause de la chute des poids lourds KBC et AB InBev. 

Les marchés sont actuellement aux prises avec les craintes d'une accélération du relèvement des taux d'intérêt par les banques centrales. "Si les taux d'intérêt augmentent et que, par conséquent, les prix des obligations baissent, les marchés d'actions perdront également du terrain", résume Simon Wiersma, gestionnaire d'investissement chez ING. 

Depuis décembre, les rendements obligataires ont fortement augmenté dans le monde entier, sauf en Chine, a indiqué Wiersma. La cause, qui a été maintes fois répétée, est une inflation élevée. 

Alors que les banques centrales parlaient de prime abord du caractère temporaire de l’inflation, la Réserve fédérale américaine a changé son fusil d’épaule fin de l’année dernière. La Fed court maintenant derrière les faits, estime Wiersma, et doit donc se dépêcher de durcir sa politique monétaire très accommodante mise en place pour faire face à la crise sanitaire. 

Le marché s'attend à ce que les taux d'intérêt américains augmentent d'un quart de point de pourcentage en mars, ce qui est beaucoup plus tôt que ce que les investisseurs prévoyaient il y a seulement quelques mois, a prévenu Wiersma. La hausse pourrait même atteindre 0,50 pour cent, ce qui serait sans précédent, a ajouté l'économiste. "Mais ce n'est pas impensable."

Selon Wiersma, une inflation élevée va également de pair avec une hausse des salaires. 

Sur le plan macroéconomique, les investisseurs ont vu ce matin l'inflation de décembre au Royaume-Uni et en Allemagne dépasser 5 pour cent. 

L'euro/dollar s'échangeait à 1,1343 en fin de matinée. 

Actions en hausse et en baisse

Dans l'indice principal, UCB est en tête avec un gain de 2,7 pour cent. Le groupe pharmaceutique bruxellois a conclu un accord sur l'acquisition de l'américain Zogenix pour environ 1,7 milliard d'euros. "Une acquisition stratégiquement intéressante", a commenté ING. 

Galapagos a reçu le feu vert de l'Agence britannique de réglementation des médicaments et des produits de santé pour le traitement de la colite ulcéreuse par filgotinib. L'action perd quand même 2,1 pour cent. 

KBC chute de 1,6 pour cent. L'objectif de cours de l'action a été relevé par Kepler Cheuvreux et UBS, mais légèrement abaissé par RBC. Kepler a une recommandation d'achat pour l'action, tandis qu'UBS conseille de la vendre. RBC a une opinion neutre. 

Dans le BelMid, Econocom progresse 2,4 pour cent. L'entreprise a vu ses revenus baisser très légèrement en 2021 en raison d'une pénurie de matériaux, mais ses bénéfices ont fortement augmenté. En raison de toutes ces incertitudes, Econocom n'a pas divulgué de perspectives pour 2022. KBC Securities a augmenté le prix cible de l'action de 3,00 à 3,80 euros avec une recommandation Conserver inchangée. Degroof Petercam parle d'une bonne fin d'année, bien que le chiffre d'affaires soit 2 pour cent sous les prévisions.

Home Invest a levé 40 millions d'euros avec une obligation dite verte. L'action augmente de 0,4 pour cent.

Immobel achète deux terrains à TotalEnergies au Luxembourg. Les détails financiers n'ont pas été fournis. L'action Immobel progresse de 0,5 pour cent.

Parmi les plus petites actions, Celyad gagne 1,3 pour cent, tandis que Balta cède 3,7 pour cent. 

Grâce à l'augmentation de capital réalisée fin 2021, Bone Therapeutics dispose de fonds suffisants jusqu'au troisième trimestre de cette année. L'action s'effondre de 7,9 pour cent. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Analyse boursière: Econocom enregistre une solide fin d’année

(ABM FN) Econocom a réalisé une fin d’année solide, bien que le chiffre d’affaires pour 2021 arrive tout juste sous les attentes. C’est ce qu’estime l’analyste Kris Kippers de Degroof Petercam mercredi. 

Le chiffre d’affaires de 2,52 milliards d’euros est arrivé 2 pour cent sous les attentes de l’analyste, mais l’EBIT récurrent, qui a augmenté de 16 pour cent, est 2 pour cent plus élevé que prévu, souligne Kippers. C’est certainement bien plus que prévu par le consensus, ajoute encore l’analyste. 

“Avec une solide amélioration des marges dans les trois secteurs d’activité, Econocom a désormais démontré que ses restructurations passées et son recentrage portent leurs fruits”, estime par ailleurs Kippers. 

Kippers est d’avis que les marges peuvent encore être améliorées dans le futur grâce entre autres à un meilleur levier d’exploitation, alors que l’impact complet des nouveaux contrats doit encore se faire sentir. L’analyste note qu’Econocom peut encore réduire un peu ses coûts.

Degroof Petercam maintient la recommandation d’achat pour Econocom avec un objectif de cours de 4,10 euros. 

Après une ouverture en baisse, l’action Econocom progresse de 1,7 pour cent mercredi matin à 3,60 euros. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Analyse boursière: KBC Securities relève l’objectif de cours pour Econocom

(ABM FN) KBC Securities a relevé mercredi l’objectif de cours pour Econocom de 3,00 à 3,80 euros avec une recommandation conserver inchangée. 

Mardi soir, la société informatique a annoncé que son chiffre d'affaires en 2021 avait baissé de 0,5 pour cent, à 2,52 milliards d'euros. KBC avait prévu 2,66 milliards d'euros. 

Le bénéfice d'exploitation récurrent avant dépréciation a augmenté de 16 pour cent pour atteindre 135 millions d'euros. C'est beaucoup plus que les 128 millions d'euros attendus par la banque, selon l'analyste. 

Selon KBC, Econocom a pu compenser la pénurie persistante de puces par une forte augmentation des marges dans les secteurs Produits et Solutions et Services.

Econocom étudie à nouveau les opportunités de croissance externe et dispose d'un carnet de commandes bien rempli pour soutenir la croissance organique au premier semestre 2022.

Après une ouverture en baisse, l’action Econocom progresse de 2,7 pour cent mercredi matin pour atteindre 3,64 euros. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Analyse boursière: une acquisition stratégique pour UCB

(ABM FN) L’acquisition de Zogenix par UCB est très intéressante d’un point de vue stratégique, surtout avec la perte de l’exclusivité de Vimpat cette année. C’est ce que concluent les analystes Maxime Stranart et David Vagman d’ING mercredi en réaction à la nouvelle. 

Sachant qu’UCB est un joueur important sur le marché de l’épilepsie, l’acquisition de Zogenix, qui a développé un médicament pour les crises associées à la maladie de Dravet syndrome, est intéressante. 

Ensuite, le Fintepla de Zogenix s’attaque à une forme rare d’épilepsie.

Enfin, l’offre de 26,00 dollars par action avec une possible augmentation de 2 dollars est selon ING  “attrayante”. La banque souligne que l’objectif de cours moyen est de 38 dollars.

ING maintient la recommandation d’achat pour UCB avec un objectif de cours de 130,00 euros. 

Après un début de séance en baisse, l’action UCB progresse de 0,9 pour cent mercredi matin à 89,60 euros.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Mise à jour boursière: Bruxelles ouvre en baisse

(ABM FN) Comme prévu, la bourse de Bruxelles a commencé en baisse mercredi. Peu après l'ouverture du marché, le Bel20 a baissé de 0,6 pour cent pour atteindre 4.196,43 points. 

Dans l'indice principal, le nombre d'actions en hausse est resté limité. Colruyt est en tête avec un gain de 0,2 pour cent. 

UCB, qui a annoncé l'acquisition de Zogenix, cède 0,8 pour cent.

Kepler Cheuvreux a augmenté l'objectif de cours pour KBC à 95,60 euros avec une recommandation d'achat inchangée. L'action n'en profite toutefois pas et perd 0,5 pour cent. 

Galapagos a reçu le feu vert de l'Agence britannique de réglementation des médicaments et des produits de santé pour le traitement de la colite ulcéreuse par filgotinib. Néanmoins, l'action est en bas du Bel20 avec une perte de 1,5 pour cent. 

Dans le BelMid, Kinepolis progresse de 1,7 pour cent, tandis qu'Econocom baisse de 1,8 pour cent. L'entreprise technologique a vu son chiffre d'affaires baisser légèrement en 2021, mais a réussi à afficher des bénéfices plus élevés. 

Parmi les plus petites actions, Acacia Pharma gagne 2,7 pour cent. Exmar perd 2,0 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Analyse boursière: Kepler Cheuvreux augmente l’objectif de cours pour KBC

(ABM FN) Kepler Cheuvreux a augmenté l’objectif de cours pour KBC de 91,70 à 95,60 euros avec une recommandation d'achat inchangée. C'est ce qui ressort d'un rapport de l'analyste Benoit Pétrarque publié mercredi. 

Avant la mise à jour trimestrielle de KBC le 10 février, Pétrarque a ajusté son modèle et l'a reconduit jusqu'en 2023, augmentant ainsi l'objectif de cours.

Pour le quatrième trimestre, Kepler prévoit un bénéfice net d'environ 590 millions d'euros et un bénéfice avant provisions de 938 millions d'euros, soit une augmentation de près de 12 pour cent par rapport à l'année précédente. 

Selon l'analyste, l'attention du marché se porte sur la hausse des revenus d'intérêts en République tchèque, l'inflation et la rémunération qui attend les actionnaires. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Une ouverture rouge en vue à Bruxelles

(ABM FN) La bourse de Bruxelles devrait ouvrir en baisse mercredi, après les pertes enregistrées à Wall Street mardi soir, le Nasdaq étant de nouveau en difficulté.

La hausse des taux d'intérêt continue de jouer des tours au marché. Et cela pourrait obliger la Réserve fédérale à relever les taux d'intérêt quatre fois cette année.

“En octobre, le marché ne prévoyait qu'une seule hausse des taux d'intérêt cette année et maintenant il y en a déjà quatre”, a déclaré Edward Park de Brooks Macdonald. 

L'attention des investisseurs est concentrée ce matin sur les chiffres trimestriels d'ASML et plus tard dans la journée sur ceux de Bank of America, Morgan Stanley et Procter & Gamble.

En outre, des taux d’inflation ont été publiés ce matin et le marché attend les données sur le marché du logement américain. 

Les prix à la consommation britanniques ont augmenté de 5,4 pour cent en décembre, après une hausse de 5,1 pour cent en novembre. En Allemagne, l'inflation était de 5,3 pour cent en décembre.

L'euro/dollar s'échangeait ce matin à 1,1330 et le taux d'intérêt américain à dix ans à 1,8860 pour cent.

Le prix du pétrole est à son plus haut niveau depuis 2014 mardi soir et poursuit sa hausse ce matin.

Nouvelles des entreprises

UCB a conclu un accord pour l'acquisition de la société américaine Zogenix pour environ 1,7 milliard d'euros.

Galapagos a reçu le feu vert de l'Agence britannique de réglementation des médicaments et des produits de santé pour le traitement de la colite ulcéreuse par filgotinib.

Econocom a vu son chiffre d'affaires baisser très légèrement en 2021 en raison d'une pénurie de matériaux, mais ses bénéfices ont fortement augmenté. En raison de toutes ces incertitudes, Econocom n'a pas publié de perspectives pour 2022.

Le spécialiste de l'immobilier résidentiel Home Invest a levé 40 millions d'euros grâce à une obligation dite verte.

Grâce à l'augmentation de capital réalisée fin 2021, Bone Therapeutics dispose de fonds suffisants jusqu'au troisième trimestre de cette année.

Immobel achète deux terrains à TotalEnergies au Luxembourg. Les détails financiers n'ont pas été donnés.

Kepler Cheuvreux a relevé l’objectif de cours pour KBC de 91,70 à 95,60 euros avec une recommandation d'achat inchangée.

Clôture sur Wall Street

Le Dow Jones et l'indice S&P 500 ont clôturé mardi en baisse de respectivement 1,5 et 1,8 pour cent, à 35.368,47 et 4.577,11 points. Le Nasdaq a même chuté de 2,6 pour cent, à 14.506,90 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Immobel acquiert des terrains de TotalEnergies

(ABM FN) Immobel et TotalEnergies ont signé un accord pour l'achat par Immobel de deux terrains au Luxembourg. C'est ce qu'a annoncé l'investisseur immobilier belge mercredi matin, sans divulguer de détails financiers. 

Sur les deux parcelles d'une superficie totale de 40 ares, situées près du quartier de Gasperich, jusqu'à 135 unités résidentielles totalisant environ 10.000 mètres carrés seront développées, a déclaré Immobel.

Pour l'instant, des bureaux et une station-service de TotalEnergies y sont toujours situés. 

Ces activités s'arrêteront à la fin de 2024 ou au début de 2025. Après les travaux de démolition et d'assainissement, la construction de la nouvelle résidence commencera au printemps 2025. L'achèvement est prévu 24 mois plus tard.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Bone peut tenir jusqu’au mois de septembre

(ABM FN)  Grâce à la levée de fonds fin 2021, la visibilité financière de Bone Therapeutics s’est étendue jusqu’au troisième trimestre de cette année. C’est ce qui ressort mercredi matin de la mise à jour de la biotech wallonne. 

La consommation de trésorerie pour 2021 est attendue entre 16 et 18 millions d’euros. La position de trésorerie nette fin 2021 est estimée à 9,5 millions d’euros. 

En tenant compte du produit brut de 3,3 millions d’euros issu du placement privé réalisé au quatrième trimestre 2021 et des paiements commerciaux à prévoir, Bone Therapeutics pense disposer de la trésorerie nécessaire pour poursuivre ses objectifs jusqu’au troisième trimestre 2022. 

Cette année, Bone prévoit de continuer le recrutement pour l’étude de phase IIb évaluant ALLOB dans les fractures du tibia. Les résultats sont attendus au premier trimestre 2023.

Par ailleurs, la biotech poursuit les discussions pour mettre en place un partenariat international relatif à ALLOB. Le partenariat avec le chinois Link Health a été retardé et l’accord final est maintenant prévu pour la premier trimestre 2022.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

UCB acquiert Zogenix

(ABM FN) UCB a conclu un accord pour le rachat de l’américain Zogenix pour environ 1,7 milliard d'euros . C’est ce qu’a annoncé l’entreprise pharmaceutique bruxelloise mercredi matin. 

Selon les termes de l'accord, UCB lancera une offre publique d'achat de toutes les actions en circulation de Zogenix pour 26,00 dollars par action, payés en espèces, portant le montant total à 1,9 milliard de dollars, soit environ 1,7 milliard d’euros.

La transaction sera payée en partie avec des liquidités, et un nouveau prêt. 

L’offre d’UCB représente une prime de 72 pour cent par rapport à la moyenne sur trente jours du cours de l’action Zogenix, qui a clôturé à 15,64 dollars mardi soir à New York.  

Si l’Union européenne approuve le FINTEPLA comme médicament orphelin pour le traitement du syndrome de Lennox-Gastaut avant le 31 décembre 2023, alors UCB payera encore 2,00 dollars par action. 

UCB prévoit que l’acquisition de Zogenix sera clôturée au deuxième trimestre. 

En plus de contribuer à la croissance du chiffre d’affaires d'UCB, l'acquisition de Zogenix devrait être rentable à partir de 2023, estime UCB. 

Zogenix est une société biopharmaceutique internationale qui commercialise et développe des thérapies pour des maladies rares. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Feu vert pour les Galapagos au Royaume-Uni

(ABM FN) Galapagos a reçu une autorisation de mise sur le marché de l'Agence britannique de réglementation des médicaments et des produits de santé pour le traitement de la colite ulcéreuse par le filgotinib. C’est ce qu’a annoncé la biotech mardi soir. 

Les patients atteints de colite ulcéreuse active modérée à sévère pour lesquels les thérapies conventionnelles ne fonctionnent pas peuvent désormais être aidés par le médicament Jyseleca de Galapagos.  

"Avec la décision de la CE, cette décision est une étape importante dans nos plans visant à rendre Jyseleca disponible pour les patients éligibles atteints d'UC à travers l'Europe", a déclaré Galapagos. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Programme boursier

(ABM FN) Voici les points principaux de l'agenda financier belge jusqu'au mercredi 26 janvier 2022.

MERCREDI 19 JANVIER 2022

- Pas de points à l’agenda.

JEUDI 20 JANVIER 2022

- Pas de points à l’agenda.

VENDREDI 21 JANVIER 2022

- Pas de points à l’agenda.

LUNDI 24 JANVIER 2022

- Pas de points à l’agenda.

MARDI 25 JANVIER 2022

- Pas de points à l’agenda.

MERCREDI 26 JANVIER 2022

- Pas de points à l’agenda.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Redactie ABM Financial News

Econocom voit son bénéfice opérationnel augmenter

(ABM FN) Econocom a vu ses revenus diminuer légèrement en raison d'une pénurie de matériaux en 2021, mais le bénéfice a pu augmenter fortement malgré la baisse des ventes. C'est ce qu'a indiqué le fournisseur de services dans ses résultats préliminaires pour 2021, mardi après la clôture de la bourse.

En 2021, le chiffre d'affaires a diminué de 0,5 pour cent par rapport à 2020, pour atteindre 2 522 millions d'euros. En raison de la crise coronaire mondiale, des problèmes de livraison ont été rencontrés avec les fournisseurs, ce qui a fait grimper le carnet de commandes à plus de 100 millions d'euros.

La division Gestion et financement des technologies a pu enregistrer une croissance de 3,4 pour cent pour atteindre un chiffre d'affaires de 938 millions d'euros. Ceci alors que la division Produits et Solutions a vu ses ventes baisser de 2,5 pour cent à 1,067 milliard d'euros et que la division Services a vu ses ventes baisser de 3,1 pour cent à 516 millions d'euros.

Selon Econocom, le bénéfice d'exploitation récurrent s'est fortement amélioré de 16 pour cent à périmètre constant en 2021, pour atteindre 135 millions d'euros. La marge bénéficiaire d'exploitation a augmenté de 0,8 pour cent pour atteindre 5,4 pour cent.

Au final, le bénéfice net consolidé s'est élevé à environ 70 millions d'euros, soit 40 pour cent de plus qu'il y a un an.

La dette nette s'élevait à 67 millions d'euros à la fin de 2021, contre une position de trésorerie de 20 millions d'euros un an plus tôt. Cela est dû en partie à des achats d'actions pour 83 millions d'euros.

Perspectives

Compte tenu de l'incertitude actuelle, Econocom n'est pas en mesure de fournir des perspectives détaillées pour 2022. Le niveau élevé du carnet de commandes à la fin de l'année 2021 permettra au groupe de sécuriser une partie des revenus des deux premiers trimestres de 2022, selon Econocom.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Home Invest Belgium lève 40 millions d'euros

(ABM FN) Le spécialiste de l'immobilier résidentiel Home Invest a levé 40 millions d'euros grâce à une obligation verte. C'est ce qu'a déclaré l'entreprise, mardi soir.

L'obligation a une durée de 10 ans et un coupon de 1,85 pour cent. L'obligation a été entièrement souscrite par AG Insurance.

Le produit de l'obligation sera utilisé par Home Invest Belgium exclusivement pour financer ou refinancer des activités qui s'inscrivent dans la stratégie ESG de Home Invest Belgium, selon le groupe.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Bruxelles ferme dans le rouge

(ABM FN) La Bel20 avait ouvert en hausse vers midi, mais a ensuite dû abandonner une grande partie de cette reprise après une ouverture dans le rouge à Wall Street.

Le Bel20 a clôturé en baisse de 0,7 pour cent à 4.220,76 points.

Le sentiment sur les bourses mondiales était plutôt négatif, avec notamment des pertes notables à Moscou. Les investisseurs en Russie choisissent actuellement de fuir en masse alors que les inquiétudes concernant une nouvelle escalade en Ukraine augmentent. Aujourd'hui, la bourse de Moscou a perdu plus de 7 pour cent, ce qui signifie que la perte annuelle a déjà atteint 15 pour cent.

À l'approche de cette saison de publication des résultats, cela fait trois trimestres que les bourses, et en particulier celles des États-Unis, corrigent de plusieurs pour cent", a rappelé Philippe Gijsels, stratégiste de marché chez BNP Paribas Fortis.

"Mais lorsque les résultats ont commencé à arriver, nous avons rapidement atteint de nouveaux sommets. La question est de savoir si les taureaux peuvent le faire une quatrième fois. Après tout, avec les nouvelles perturbations d'omikron dans les derniers mois de l'année, il y aura beaucoup de bruit dans les résultats, ce qui les rendra difficiles à lire", prévoit Gijsels.

Et cela vaut encore plus pour les perspectives. En raison de la grande incertitude, de nombreuses entreprises auront du mal à les donner, prévoit le stratège.

"À chaque publication et à chaque conférence téléphonique de la direction, il faudra se demander quelles entreprises peuvent répercuter les coûts sur leurs clients, qui peut trouver suffisamment de main-d'œuvre à des prix abordables et quelle est la situation des lignes d'approvisionnement", prévient Gijsels.

"Ce dernier point est peut-être le plus difficile pour de nombreux secteurs. Surtout pour les entreprises qui doivent s'approvisionner en Chine. Car tant que le pays s'en tiendra à une tolérance quasi nulle vis-à-vis du virus, autrement dit s'il y a quelques cas, tout sera fermé, les usines et surtout les ports continueront à fermer et les lignes d'approvisionnement resteront perturbées. Cela signifie non seulement une pression accrue sur les prix, mais aussi une croissance plus faible", conclut Gijsels.

L'agenda macroéconomique était très chargé ce mardi. L'indice Empire State est passé de 31,9 à 0,7 négatif. Un chiffre négatif indique que les évaluations de la majorité des managers consultés dans les entreprises industrielles sont généralement pessimistes.

En revanche, l'indice ZEW allemand du climat économique a augmenté en janvier, et ce à un rythme plus élevé que prévu. L'indice ZEW des attentes est passé de 29,9 en décembre à 51,7 ce mois-ci. Les économistes avaient précédemment prévu une hausse de l'indice à 32,5.

L'inflation belge a légèrement baissé en décembre. L'inflation selon l'indice européen harmonisé des prix à la consommation a atteint 6,6 pour cent en décembre, contre 7,1 pour cent en novembre.

L'euro/dollar s'échangeait à 1,1335.

Actions en hausse et en baisse

Pas moins de 15 des 20 actions du Bel20 ont clôturé en baisse mardi. Dans l'indice principal, KBC a pris la tête avec une augmentation de 0,8 pour cent. Sofina, en revanche, a chuté de 3,3 pour cent.

AB InBev n'a pas pu bénéficier d'un relèvement de son objectif de cours par la Deutsche Bank. La banque a augmenté son prix cible de 3 euros à 68,00 euros, ce qui donne un potentiel de prix de 15 pour cent. La banque allemande maintient donc la recommandation d'achat pour le brasseur. Néanmoins, l'action a diminué de 0,7 pour cent.

La journée de négociation a été difficile pour UCB. L'action a cédé 0,1 pour cent. Cependant, le groupe biopharmaceutique a annoncé ce matin des résultats d'étude positifs avec une étude de phase 3 BE MOBILE 1 pour le traitement de la spondyloarthrite axiale non radiographique avec son médicament bimekizumab.

Solvay a baissé de 1,5 pour cent . UBS a relevé l'objectif de cours d'un euro pour le porter à 94,00 euros, mais ce chiffre est bien inférieur au prix actuel de 106 euros. La banque suisse a donc maintenu la recommandation Vendre.

Cofinimmo a perdu xx pour cent. La société immobilière belge a annoncé lundi soir qu'elle avait émis avec succès une obligation de 500 millions d'euros arrivant à échéance en 2028 et portant un intérêt de 1 pour cent.

Dans le BelMid, le rouge a également dominé. Immobel a gagné 3,9 pour cent, tandis que Shurgard a perdu 5,7 pour cent.

Befimmo a chuté de 0,6 pour cent. Sans dévoiler les détails financiers, le promoteur immobilier belge a annoncé ce matin que le siège belge de FTI Consulting sera installé dans le bâtiment Arts 56.

Au sein du BelSmall, le groupe Balta a augmenté de 6,0 pour cent. Sequana a perdu 6,4 pour cent.

Wall Street

Les principaux indices américains étaient en baisse, le Nasdaq perdant plus de 2 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Analyse boursière: Bank of America voit UCB surpasser le secteur

(ABM FN) Bank of America pense qu'UCB verra ses bénéfices augmenter davantage que le secteur pharmaceutique dans les années à venir, bien que le courtier maintienne la recommandation Neutre pour l'action, avec un objectif de cours de 102,00 euros.

Les Américains trouvent la valorisation d'UCB attractive, avec un ratio cours/bénéfice de 19 pour 2023, soit 10 pour cent de plus que la moyenne du secteur. Toutefois, les analystes soulignent la croissance annuelle des bénéfices d'UCB, qui devrait atteindre 13 pour cent entre 2023 et 2026. Cela justifie une prime selon la banque.

Une analyse DCF et les bénéfices historiques du secteur justifient également une telle valorisation, selon les analystes.

Les Américains soulignent également le potentiel de hausse supplémentaire qui peut résulter du succès du pipeline et des acquisitions du géant pharmaceutique. Toutefois, les analystes tiennent également compte de la concurrence supplémentaire, de la pression sur les prix, de la diminution des marges et de la pression réglementaire.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Programme boursier

(ABM FN) Voici les points principaux de l'agenda financier belge jusqu'au mercredi 26 janvier 2022.

MERCREDI 19 JANVIER 2022

- Pas de points à l’agenda.

JEUDI 20 JANVIER 2022

- Pas de points à l’agenda.

VENDREDI 21 JANVIER 2022

- Pas de points à l’agenda.

LUNDI 24 JANVIER 2022

- Pas de points à l’agenda.

MARDI 25 JANVIER 2022

- Pas de points à l’agenda.

MERCREDI 26 JANVIER 2022

- Pas de points à l’agenda.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Wall Street vers une ouverture négative

(ABM FN) Les contrats à terme américains laissent entrevoir une ouverture en baisse sur Wall Street mardi. Près de trente minutes avant l'ouverture, les contrats à terme sur le S&P 500 sont en baisse de 0,9 pour cent, alors que le Nasdaq affiche une baisse de 1,4 pour cent.

Les investisseurs de New York reviennent après un long week-end. Lundi, la salle des marchés a gardé porte close en raison de la célébration du Martin Luther King Day, un jour férié fédéral aux États-Unis.

Le sentiment semble actuellement tourner principalement autour des craintes liées aux taux d'intérêt, avec le taux américain à dix ans se situant autour de 1,80 pour cent, soit le niveau d'avant la crise sanitaire.

"Les contrats à terme américains sont dans le rouge dans un contexte de hausse des rendements obligataires, les investisseurs se préparant à quatre hausses de taux d'intérêt par la Réserve fédérale cette année pour freiner l'inflation", a déclaré Lukam Otunuga, analyste chez FXTM.

Le président chinois Xi Jinping s'est prononcé contre les hausses de taux de la Fed lors du Forum économique mondial virtuel.

"Si les grandes économies freinent ou font volte-face dans leur politique monétaire, cela entraînera un grave effet de contagion négatif. Cela créera des défis pour la stabilité économique et financière mondiale et ce sont les économies émergentes qui en souffriront le plus", a déclaré le dirigeant chinois.

Alors que la Fed semble prête à durcir sa politique monétaire accommodante dans les mois à venir, la Banque populaire de Chine reste accommodante, avec une réduction de deux autres taux directeurs de 10 points de base lundi.

Selon l'analyste Otunuga, les marchés boursiers vont maintenant se concentrer sur les résultats trimestriels, dans l'espoir qu'ils fourniront une orientation.

"Si c'est une autre semaine mitigée en termes de résultats trimestriels, cela pourrait enlever une partie de la confiance des haussiers sur le marché boursier, surtout si l'on considère que le S&P 500 a déjà perdu 2 pour cent depuis le début de l'année", a déclaré l'expert en marché.

Sur le plan macroéconomique, l'indice Empire State sur l'industrie autour de New York a été publié avant les heures de bourse. L'indice est passé sous zéro en janvier, reflétant le pessimisme des personnes interrogées.

Le prix du pétrole a atteint mardi son plus haut niveau depuis plus de sept ans, dans un contexte de tensions géopolitiques au Moyen-Orient, où les rebelles soutenus par l'Iran au Yémen ont mené des attaques de drones contre les Émirats arabes unis.

Le prix d'un baril de West Texas Intermediate est de plus de 85 dollars mardi, soit le niveau le plus élevé depuis octobre 2014. Un baril de Brent coûte près de 88 dollars, soit une hausse de 1,5 pour cent, ce qui constitue également le niveau de prix le plus élevé depuis plus de 7 ans.

Le rapport mensuel de l'OPEP ne mentionne aucun changement en terme de demande, alors que le cartel soulignait à nouveau que le variant omicron aurait un impact limité sur celle-ci.

L'euro/dollar s'échangeait à 1,1391 à la mi-journée.

Actualités des entreprises

La saison des résultats se poursuit cette semaine. Goldman Sachs a présenté des résultats décevants mardi. Le chiffre d'affaires total a dépassé les attentes, mais il est apparu clairement que, entre autres, les activités de négociation d'actions et de gestion d'actifs ont connu des difficultés au quatrième trimestre. L'action devrait ouvrir en baisse de 4 pour cent mardi.

Dans les prochains jours, Bank of America, Morgan Stanley, Procter & Gamble et Netflix suivront.

Axalta a émis un avertissement sur ses bénéfices mardi avant les heures de cotation pour le quatrième trimestre, dont les chiffres seront publiés fin janvier. L'entreprise de revêtements a déclaré qu'au cours des trois derniers mois de 2021, elle a dû faire face à un impact des prix des matières premières sur les résultats plus important que prévu initialement. Les perturbations de la chaîne d'approvisionnement se sont également avérées plus graves que prévu. Sherwin-Williams a également émis un avertissement la semaine dernière.

Microsoft rachète le fabricant de jeux vidéo Call of Duty, Activision Blizzard, pour 95 dollars par action ou 68,7 milliards de dollars au total. Microsoft a confirmé cette information mardi, à la suite de rapports des médias. Microsoft perd 1,5 pour cent en avant bourse. Activision augmente d'environ 38 pour cent.

Le gouvernement américain étudie si les activités de cloud du géant du commerce électronique Alibaba représentent un risque pour la sécurité nationale des États-Unis. C'est ce qu'a rapporté Reuters mardi sur la base d'initiés. L'action semble ouvrir en baisse de 4 pour cent.

Clôture sur Wall Street vendredi

Les bourses américaines ont clôturé en grande partie en hausse vendredi après un sprint final, avec une belle progression pour le Nasdaq. L'indice technologique a clôturé en hausse de 0,6 pour cent à 14.893,75 points. Le S&P 500 a effacé une perte et a clôturé en hausse de 0,1 pour cent à 4.662,85 points, tandis que l'indice Dow Jones a perdu 0,6 pour cent à 35.911,81 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Une année 2021 record pour First Majestic

(ABM FN) First Majestic Silver a signé une nouvelle activité record en termes d’extraction d’argent et d’or au quatrième trimestre et sur l’ensemble de l'année 2021. C’est ce qu'annonce le groupe minier canadien mardi. 

La production de First Majestic Silver au quatrième trimestre a ainsi atteint un nouveau record, avec une production de 3,4 millions d'onces d'argent et de 67.411 d'onces d'or, soit une augmentation de 17 pour cent en glissement annuel.

Également record, la production sur l'ensemble de l'année 2021 a atteint 12,8 millions onces d'argent et 192.353 onces d'or, correspondant à une augmentation de 32 pour cent par rapport à 2020.

Cette performance, qualifiée de solide par la direction, découle pour bonne part des mines de San Dimas et de Santa Elena, où les chiffres ont dépassé les attentes grâce à une amélioration significative de la productivité.

La production d'or record s'explique également par l'acquisition de la mine de Jerritt Canyon et le démarrage de la production et la première coulée de la mine Ermitaño à Santa Elena en novembre.

À la fin du quatrième trimestre, 21 appareils de forage d'exploration étaient actifs dans les mines de la société, précise le groupe minier.

Pour ce qui est des prévisions, la société de Vancouver en Colombie britannique vise pour l’année en cours, une production comprise entre 12,2 et 13,5 millions d’onces d’argent et entre 258.000 et 288.000 d'onces d’or.

First Majestic Silver annonce également la nomination de Andrew Poon en tant que directeur financier interim, suite au départ à la pension de Raymond Polman fin décembre. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Matthieu Hellin

Largo atteint ses propres objectifs

(ABM FN) Largo a atteint ses propres objectifs de production en 2021. C'est ce qu'ont montré les résultats de la compagnie minière canadienne mardi. 

Si la production a diminué, passant de 3.751 à 2.899 tonnes, au quatrième trimestre, Largo a réussi à augmenter sa production de 11 pour cent sur l'ensemble de l'année 2021.

Avec cette augmentation de la production à 11.393 tonnes de pentoxyde de vanadium, Largo a répondu à ses propres attentes en 2021. La société minière s'attendait à une production de 11.200 à 11.800 tonnes. 

Pour 2022, l'entreprise vise une production de 12.000 à 12.750 tonnes. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Production record pour First Quantum en 2021

(ABM FN) First Quantum a bouclé 2021 sur une production annuelle record de 816.000 tonnes de cuivre, correspondant à une hausse de 5 pour cent en glissement annuel. C'est ce qui ressort mardi des résultats préliminaires du groupe minier canadien.

Cette production record de cuivre est attribuable à la mine de Cobre Panama et à la résilience des autres opérations du groupe, explique l'entreprise.

En termes de prévisions, First Quantum estime que sa production de cuivre devrait atteindre entre 850.000 et 910.000 tonnes à l’horizon 2024, et de 40.000 à 50.000 tonnes en ce qui concerne le nickel.

Pour 2022, le groupe minier compte sur une production de 810.000 à 888.000 tonnes de cuivre, et de 25.000 à 30.000 tonnes de nickel. La production d'or devrait se situer entre 285.000 et 310.000 onces cette année. 

La direction affirme qu'elle est déterminée et en bonne voie pour atteindre ses objectifs de réduction de la dette. First Quantum veut réduire sa dette d'un milliard de dollars supplémentaires à court et moyen terme. L'objectif à long terme est un ratio d'endettement inférieur à 2.

Compte tenu de perspectives qualifiées de solides en termes de rentrées bénéficiaires, le conseil d'administration laisse entrevoir la possibilité d’une augmentation prudente du dividende.

Basé sur la performance des activités, le dividende représentera 15 pour cent des flux de trésorerie disponibles générés après les dépenses d'investissement, soit au minimum 0,10 dollar canadien par action.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Matthieu Hellin
Marchés
My following
Marchés
BEL20