Programme boursier

(ABM FN) Voici les points principaux de l'agenda financier belge jusqu'au jeudi 25 août 2022.

JEUDI 18 AOÛT 2022

07:00 Sipef - Résultats semestriels
07:00 Kinepolis - Résultats semestriels

VENDREDI 19 AOÛT 2022

07:00 Biotalys - Résultats semestriels
07:00 Shurgard - Résultats semestriels
08:00 Roularta - Résultats semestriels
18:00 Montea - Résultats semestriels

LUNDI 22 AOÛT 2022

-  Aucun point à l’ordre du jour.

MARDI 23 AOÛT 2022

-  Aucun point à l’ordre du jour.

MERCREDI 24 AOÛT 2022

17:40 Smartphoto - Résultats semestriels 

JEUDI 25 AOÛT 2022

08:00 Tessenderlo - Résultats semestriels
08:00 Picanol - Résultats semestriels
17:40 Banimmo - Résultats semestriels
22:00 MDxHealth - Résultats semestriels

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Redactie ABM Financial News

Mithra convertit des prêts

(ABM FN) Mithra Pharmaceuticals convertit des prêts de plus de 400.000 euros en nouvelles actions. C'est ce qu'a annoncé la société pharmaceutique mercredi soir.

Les 61.913 nouvelles actions sont émises au prix de 6,50 euros chacune à des fonds gérés par Highbridge Capital Management et Whitebox Advisors. Le montant total concerné est de 402.150 euros.

Mithra a annoncé au début du mois qu'elle était parvenue à un accord avec les deux investisseurs sur un prêt d'un montant maximal de 100 millions d'euros.

Le prêt a une durée de trois ans et se compose de trois tranches. La première tranche s'élève à 50 millions d'euros et les deux suivantes à 25 millions d'euros chacune. Le taux d'intérêt est de 7,50 pour cent par an.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Nextensa enregistre un bénéfice plus élevé

(ABM FN) Nextensa a enregistré un bénéfice plus élevé au cours des six premiers mois de cette année, en raison de l'augmentation des revenus locatifs. C'est ce qu'ont révélé mercredi, après la fermeture des bourses, les chiffres semestriels de la société fusionnée de Leasinvest Real Estate et Extensa.

"Malgré la situation économique incertaine dans laquelle nous nous trouvons actuellement, la stratégie de Nextensa porte ses fruits", a déclaré le PDG Michel van Geyte.

Les revenus locatifs des six derniers mois se sont élevés à 33,2 millions d'euros, contre 30,2 millions d'euros pour la même période de l'année précédente.

Nextensa a enregistré un bénéfice net de 30,8 millions d'euros au cours des six premiers mois de 2022, contre 28,0 millions d'euros un an plus tôt.

Le taux d'occupation est passé de 89,1 pour cent à la fin de 2021 à 90,3 pour cent à la fin de juin 2022.

Le taux d'endettement est passé de 48,6 pour cent à la fin de 2021 à 46,3 pour cent à la fin de juin 2022, tandis que la valeur totale du portefeuille s'élevait à 1,34 milliard d'euros.

Perspectives

Nextensa prévoit d'afficher au second semestre un résultat qui dépassera confortablement celui de l'exercice 2021, raison pour laquelle le dividende devrait être supérieur d'au moins 5 pour cent à celui de l'exercice 2021. Pour 2021, le groupe a versé un dividende brut de 2,50 euros par action.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par thomas

Bruxelles clôture en baisse

(ABM FN) La bourse de Bruxelles a clôturé en baisse mercredi, Deceuninck ayant subi un coup dur. L'indice Bel20 a chuté de 1,0 pour cent pour atteindre 3.820,65 points.

Après les bons résultats et les réactions boursières des groupes de distribution tels que Walmart mardi, les résultats des commerçants de détail étaient plus mitigés mercredi. L'action Target a chuté alors que la société a vu ses bénéfices s'effondrer au deuxième trimestre. Lowe's a progressé, bénéficiant d'un chiffre d'affaires et de bénéfices stables et d'un relèvement des perspectives qui prévoit que la société se situe dans le haut de sa fourchette de bénéfices précédemment annoncée.

Dans l'ensemble, la dernière saison des résultats n'a pas été si mauvaise, selon Tom Simonts, analyste financier Senior chez KBC. "La barre n'était pas très haute, mais elle a été dépassée. Cela est principalement dû à la capacité à augmenter les prix, ce qui était quelque peu redouté après le premier trimestre. Les perspectives restent encourageantes", a expliqué l'économiste.

"La publicité a été faible et les semi-conducteurs ont également connu une baisse de la demande dans divers segments. Les secteurs cycliques se sont assez bien comportés, mais leurs perspectives sont décevantes. Les difficultés de la conjoncture commence à faire sentir ses effets. Les entreprises qui ont fait mieux que prévu n'ont pas relevé leurs perspectives, elles ne le disent pas comme ça mais cela implique en fait une sorte d'abaissement des perspectives", a nuancé Simonts.

Néanmoins, le marché boursier s'est fortement redressé au cours des dernières semaines. "Chez KBC Asset Management, nous ne pensons pas que le boom du marché boursier soit réellement soutenu par des faits, nous ne participons pas au boom actuel", a déclaré Simonts. "La pression sur les marchés obligataires se relâche un peu en ce moment, mais les banques centrales ne vont pas soudainement cesser de relever les taux d'intérêt et l'inflation élevée reste un problème."

Au deuxième trimestre, le produit intérieur brut de la zone euro a augmenté de 0,6 pour cent. Sur une base annuelle, il s'agit d'une croissance de 3,9 pour cent. La première estimation était de 0,7 et 4,0 pour cent respectivement.

Les ventes dans le secteur du commerce de détail américain ont été au même niveau en juillet qu'en juin. La croissance nulle en juillet sur une base mensuelle s'oppose à une augmentation de 0,1 pour cent que les économistes avaient anticipée.

Ce matin, il a également été révélé que l'inflation au Royaume-Uni a de nouveau augmenté, pour atteindre 10,1 pour cent, soit le taux le plus élevé depuis 40 ans, selon Justin Blekemolen, spécialiste des investissements chez Lynx.

Les investisseurs attendent également les minutes de la Réserve fédérale américaine, qui seront publiées ce soir.

L'euro/dollar a été coté à 1,0170. Le pétrole est devenu légèrement plus cher en raison de la baisse des actions américaines.

Actions en hausse et en baisse

Dans l'indice principal, seul Argen-X a gagné 1,1 pour cent. Umicore et Solvay ont chuté de  5,6 et 3,4  pour cent, respectivement.

Kepler Cheuvreux a augmenté l'objectif de cours de KBC avec une recommandation d'achat inchangée. Cependant, l'action a diminué de 1,0 pour cent.

Dans le BelMid, l'attention se porte sur Deceuninck, qui a lâché 6,3 pour cent. Le producteur de profilés de fenêtres a présenté ce matin des chiffres meilleurs que prévu, mais les perspectives que le fabricant a partagées, semblent très prudentes selon ING.

Euronav et Lotus Bakeries, par contre, ont augmenté de 4,8 et 3,5 pour cent.

Parmi les plus petites actions, Unifiedpost a augmenté de 3,6 pour cent. Roularta a perdu 3.9 pour cent.

Selon ING et Degroof Petercam, Avantium fait de bons progrès dans la recherche de clients pour la nouvelle usine de PEF à Delfzijl. Toutefois, la construction de l'usine sera beaucoup plus coûteuse que prévu. L'action a gagné 11,9 pour cent.

Wall Street

Wall Street a également baissé après la fermeture des bourses européennes. L'indice principal S&P500 a perdu 1,2 pour cent sur 4.255,67 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Programme boursier

(ABM FN) Voici les points principaux de l'agenda financier belge jusqu'au jeudi 25 août 2022.

JEUDI 18 AOÛT 2022

07:00 Sipef - Résultats semestriels
07:00 Kinepolis - Résultats semestriels

VENDREDI 19 AOÛT 2022

07:00 Biotalys - Résultats semestriels
07:00 Shurgard - Résultats semestriels
08:00 Roularta - Résultats semestriels
18:00 Montea - Résultats semestriels

LUNDI 22 AOÛT 2022

-  Aucun point à l’ordre du jour.

MARDI 23 AOÛT 2022

-  Aucun point à l’ordre du jour.

MERCREDI 24 AOÛT 2022

17:40 Smartphoto - Résultats semestriels 

JEUDI 25 AOÛT 2022

08:00 Tessenderlo - Résultats semestriels
08:00 Picanol - Résultats semestriels
17:40 Banimmo - Résultats semestriels
22:00 MDxHealth - Résultats semestriels

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

EnWave conclut un accord avec un cultivateur de cannabis canadien

(ABM FN) EnWave Corporation a conclu un accord avec une importante société canadienne de cannabis pour tester une machine de déshydratation sous vide Radiant dans la principale installation de culture et de production de la société au Canada. C'est ce qui ressort d'un communiqué de presse de l'entreprise technologique canadienne.

La machine de 10kW sera utilisée pour sécher les fleurs de cannabis et leurs dérivés.

Il a été convenu que le partenaire testerait la technologie d'EnWave pendant six mois et l'évaluerait après la récolte.

Les détails financiers de l'opération n'ont pas été communiqués. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Wall Street attendue en baisse

(ABM FN) Les bourses américains se dirigent vers une ouverture en baisse mercredi, suite aux résultats plus mitigés des principaux détaillants. 

Les contrats à terme sur l'indice principal S&P 500 chutaient de 0,8 pour cent, près d'une heure avant la cloche d'ouverture. 

Les chaînes de magasins américaines Target et Lowe's ont annoncé leurs résultats mercredi. Target a été un peu décevant et Lowe's un peu mieux, étant donné la réaction du cours des actions avant le début de la semaine.

 L’attention se concentrera aujourd’hui surtout sur le compte rendu de la dernière réunion de la Réserve fédérale, au cours de laquelle le taux directeur a été relevé pour le deuxième mois consécutif de 75 points de base.

Les récents signes de ralentissement de l'inflation font espérer aux investisseurs que la Fed adoptera une attitude moins agressive.

“Les investisseurs seront à l'affût d'indices indiquant que la Fed pourrait ralentir le rythme des hausses de taux en raison du ralentissement de l’inflation", explique Geetu Sharma d'AlphasFuture.

La prochaine réunion de la Fed sur les taux aura lieu dans cinq semaines et Sharma pense que davantage de données sur l'inflation sont nécessaires avant de pouvoir tirer des conclusions significatives. Selon OANDA, le compte rendu montrera qu'une troisième hausse majeure des taux, de 75 points de base, est toujours d'actualité.

ING, pour sa part, estime que le dollar pourrait profiter du procès-verbal, car le marché prévoit désormais une baisse du taux directeur au second semestre 2023, de 3,6 à 3,2 pour cent. Si ceci ne se retrouve pas dans les minutes, le dollar pourrait s’apprécier, prévoient les analystes de devises d'ING.

Le prix du pétrole était en légère baisse. Le contrat à terme pour pétrole West Texas Intermediate avec livraison en septembre est en baisse à 86,48 dollars, tandis que le contrat à terme pour le pétrole Brent avec livraison en octobre perd 0,4 pour cent à 91,96 dollars. Le pétrole se négocie toujours à son niveau le plus bas depuis l’invasion russe en Ukraine, qui a fait exploser les prix de l'énergie.

Sur le marché des changes, l'euro/dollar s'échangeait à 1,0159 contre 1,0170, lors de la clôture des bourses américaines mardi.  

Actualités des entreprises

Target a vu ses bénéfices s'effondrer au deuxième trimestre, en raison des soldes. Le bénéfice par action de la chaîne de magasins a chuté de 89 pour cent, passant de 3,65 dollars à 0,39 dollar. Brian Cornell, cadre supérieur de l'entreprise, affirme que la forte baisse de la rentabilité en vaut la peine, car les clients peuvent à nouveau bénéficier d'une expérience d'achat sûre, propre et non encombrée. L'action devrait ouvrir en baisse de 2 pour cent.

Lowe's a enregistré un chiffre d'affaires et un bénéfice identique au deuxième trimestre et a précisé ses perspectives pour 2022. Sur une base ajustée, le bénéfice s'est élevé à 4,67 dollars par action, soit plus que les 4,58 dollars que les analystes prévoyaient. L'action Lowe's est attendue en hausse de 1,3 pour cent.

Citigroup a nommé Aveline San à la tête de ses opérations à Hong Kong et Macao. La banque souhaite développer sa branche de gestion d'actifs dans cette région. L'action Citigroup devrait ouvrir en hausse.

Elon Musk, PDG de Tesla, a annoncé sur Twitter qu’il pourrait racheter l’équipe anglaise de foot Manchester United, avant de préciser peu après qu’il s’agissait d’une blague. Musk est connu pour ses tweets déroutant, que certains considèrent comme pouvant mettre des actions en mouvement. Par ailleurs, il a décidé de retirer son offre publique de rachat sur Twitter. Le réseau social a ensuite déposer une plainte en justice.

Une filiale de Johnson & Johnson s'est placée sous la protection de la loi sur les faillites à la suite de 38.000 plaintes selon lesquelles ses produits à base de talc provoquent des cancers. Cette stratégie juridique serait la seule option permettant d'indemniser tous les demandeurs relativement rapidement.

Dans un procès contre 3M, les avocats ont critiqué le rachat d'actions, tandis qu'une plainte de masse est en cours suite à la faillite d'une filiale.

Clôture sur Wall Street

Les bourses américaines ont clôturé en hausse mardi. Le S&P 500 a augmenté de 0,2 pour cent mardi, à 4.305,20 points, l'indice Dow Jones a gagné 0,7 pour cent, à 34.152,01 points, et le Nasdaq a diminué de 0,2 pour cent, à 13.102,55 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Mise à jour boursière: Bruxelles dans le rouge

(ABM FN) La bourse de Bruxelles s'est enfoncée dans le rouge mercredi après-midi. Vers 14 heures, le Bel20 chutait de 0,7 pour cent à 3.831,79 points. 

Dans l'indice principal, seuls Argenx et Elia étaient dans le vert, avec de petits gains de 0,6 et 0,5 pour cent. Umicore, en revanche, cède 5,2 pour cent. Solvay chute également de 2,8 pour cent.

Kepler Cheuvreux a augmenté l'objectif de cours de KBC et a réitéré sa recommandation d'achat. Cependant, le titre perd 0,5 pour cent.

Dans le BelMid, l'attention se porte sur Deceuninck, qui lâche 7,5 pour cent. Le producteur de profilés de fenêtres a présenté ce matin des chiffres meilleurs que prévu, mais les perspectives que le fabricant a partagées, semblent très prudentes selon ING. 

Kinepolis, qui présentera ses résultats demain matin, perd également 3,2 pour cent. Le groupe de cinéma semble souffrir de la forte chute de son homologue britannique Cineworld après un avertissement.

Euronav et Lotus Bakeries, par contre, progressent de 3,8 et 3,0 pour cent. 

Parmi les plus petites actions, Smartphoto augmente de 3,2 pour cent. Roularta perd 3,9 pour cent.

Selon ING et Degroof Petercam, Avantium fait de bons progrès dans la recherche de clients pour la nouvelle usine de PEF à Delfzijl. Toutefois, la construction de l'usine sera beaucoup plus coûteuse que prévu. L'action gagne 12,6 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Analyse boursière: hausse notable des visiteurs prévue chez Kinepolis

(ABM FN) Kinepolis devrait avoir accueilli beaucoup plus de visiteurs au cours du premier semestre 2022 qu'un an auparavant. C'est ce que prévoit l'analyste David Vagman d'ING.

“Nous nous attendons à une forte amélioration par rapport à l'année précédente, et à une augmentation significative du nombre de visiteurs au deuxième trimestre par rapport au premier trimestre”, a déclaré l'analyste. 

Selon Vagman, Kinepolis a accueilli 13,5 millions de visiteurs au cours du premier semestre, contre seulement 2,2 millions un an plus tôt. 

Kinepolis retrouverait ainsi 67 pour cent du nombre de visiteurs d’avant la crise sanitaire de 2020, estime l’analyste. 

Ainsi, le chiffre d'affaires a également considérablement augmenté, passant de 36,8 millions à probablement 212,7 millions d'euros. 

Selon ING, l'EBITDA ajusté après les baux est passé d'une perte de 24 millions d'euros à un bénéfice de 41,9 millions d'euros, avec une marge correspondante de 19,7 pour cent. 

Sur une base nette, Kinepolis a enregistré un bénéfice ajusté de 4,3 millions d'euros. Il y a un an, il s’agissait encore d’une perte de 45,1 millions d'euros. 

L'endettement net à la fin du mois de juin était de 453 millions d'euros, contre 542,3 millions d'euros un an plus tôt. 

Prévisions 

Vagman s'attend à de la volatilité au cours de la seconde moitié de l'année, “avec probablement un troisième trimestre très faible, mais ensuite un excellent quatrième trimestre”.

Au troisième trimestre, Kinepolis a, selon l’analyste, souffert d'une météo favorable et d'une offre de nouveaux films faible, mais Vagman prévoit un retour des visiteurs au quatrième trimestre, grâce à une série de blockbusters. 

Pour l'ensemble de l'année, le consensus d'analystes compilé par Kinepolis prévoit un chiffre d’affaires de 571,8 millions d'euros, un EBITDA ajusté de 188,4 millions d'euros et un EBIT de 117,2 millions d'euros. Le bénéfice net pour cette année sera de 68,9 millions d'euros et la dette nette devrait être de 759,6 millions d'euros. 

Kinepolis présentera ses résultats jeudi matin. ING a une recommandation d'achat avec un objectif de cours de 77,00 euros pour le groupe de cinéma. L’action chutait de 3,3 pour cent mercredi à 48,56 euros.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Les bourses européennes à la baisse

(ABM FN) Les bourses européennes étaient en baisse mercredi à la mi-journée.

Peu après 12h15, l'indice principal STOXX Europe 600 perdait 0,3 pour cent à 441,88 points, le DAX allemand 0,8 pour cent à 13.810,77 points et le CAC 40 français 0,4 pour cent à 6.568,37 points. Le FTSE 100 britannique chutait également de 0,3 pour cent à 7.513,53 points.

Ce matin, les bourses européennes ont eu du mal à trouver une direction, estime Naeem Aslam, analyste chez AvaTrade, après la publication de divers chiffres macroéconomiques. Ainsi, les prix à la consommation britanniques ont augmenté en juillet de 10,1 pour cent sur une base annuelle. C'est le niveau le plus élevé depuis des décennies.

"Le chiffre de l'inflation au Royaume-Uni est une mauvaise nouvelle pour la Banque d'Angleterre et les consommateurs, qui sont durement touchés par des taux et une inflation plus élevés", explique Aslam. "Aujourd'hui est un autre jour sombre de l'histoire britannique, car l'inflation semble n'évoluer que dans une seule direction. Il est à craindre qu'à l'approche de la fin de l'été, la demande d'énergie augmente, alors que l'offre de gaz est limitée. Pendant les mois d'hiver, l'inflation ne peut qu'empirer", prévient Aslam.

Simon Wiersma, directeur des investissements d'ING, trouve que les investisseurs ont gardé la tête froide ces dernières semaines. "Ils craignent moins une hausse des taux directeurs des banques centrales et se sentent soutenus par des bénéfices d'entreprise meilleurs que prévu et une inflation légèrement plus faible. La perspective d'une récession en Europe au second semestre de cette année est déjà largement intégré dans les cours", estime Wiersma.

Sur le plan macroéconomique, il a été annoncé ce matin que l'économie européenne a progressé de 0,6 pour cent sur une base trimestrielle au deuxième trimestre, contre une première estimation de 0,7 pour cent.

Aujourd'hui, les minutes de la dernière réunion de la Fed sont également attendues. Lors de la dernière réunion de politique monétaire, le président Jerom Powell avait déclaré qu'il serait approprié de réduire quelque peu le rythme des hausses de taux d'intérêt. "Cela renforcera l'attente d'une hausse modérée des taux d'intérêt par la Fed le mois prochain, au lieu d'une nouvelle augmentation importante de 75 points de base", a déclaré MUFG Bank.

La paire euro/dollar s'échangeait autour de 1,0173. Les prix du pétrole baissent légèrement.

Actualités des entreprises

Uniper a vu ses pertes augmenter fortement au cours du premier semestre de cette année, après l'arrêt de l'approvisionnement en gaz russe. Au cours des six derniers mois, une perte de 12,4 milliards d'euros a été enregistrée. L'arrêt de l'approvisionnement en gaz de la Russie a causé de gros problèmes, car Uniper a dû acheter du gaz ailleurs à des prix beaucoup plus élevés pour respecter son obligation d'approvisionnement. L'action Uniper chute de 6,8 pour cent.

Le britannique Cineworld est lourdement sanctionné après avoir émis un avertissement. L'action chute de plus de 50 pour cent. Cineworld étudie des options pour augmenter ses liquidités et restructurer son bilan.

Wall Street

Les bourses américaines devraient ouvrir en légère baisse mercredi. Les contrats à terme sur l'indice S&P 500 sont en baisse de 0,4 pour cent.

Le S&P 500 a augmenté de 0,2 pour cent mardi, à 4.305,20 points, l'indice Dow Jones a gagné 0,7 pour cent, à 34.152,01 points, et le Nasdaq a diminué de 0,2 pour cent, à 13.102,55 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Mise à jour boursière: Deceuninck chute fortement, le Bel20 dans le rouge

(ABM FN) La bourse de Bruxelles était en légère baisse mercredi matin. En fin de matinée, le Bel20 chutait de 0,3 pour cent à 3.848,50 points. 

Au deuxième trimestre, le produit intérieur brut de la zone euro a augmenté de 0,6 pour cent. Sur base annuelle, cela signifie une croissance de 3,9 pour cent. La première estimation affichait encore des croissances de respectivement 0,7 et 4,0 pour cent. 

Ce matin, il est également apparu que l'inflation au Royaume-Uni a de nouveau augmenté, pour atteindre 10,1 pour cent, soit le niveau le plus élevé depuis 40 ans, remarque le spécialiste des investissements Justin Blekemolen de Lynx. 

Par ailleurs, les investisseurs attendent également les minutes de la Réserve fédérale américaine, qui seront publiées ce soir, ainsi que les ventes au détail. “Il est très important pour les investisseurs de ne pas voir une autre série de chiffres économiques terribles, notamment avec les ventes au détail américaines”, estime l’analyste Naeem Aslam d'AvaTrade. 

Simon Wiersma, gestionnaire d'investissement chez ING, trouve que les investisseurs ont "gardé la tête froide" ces dernières semaines. Les craintes d'une hausse des taux par les banques centrales ne semblent pas être aussi fortes. Les investisseurs sont soutenus par des résultats trimestriels meilleurs que prévu et des chiffres d'inflation en légère baisse. 

“La perspective d'une récession en Europe au second semestre de cette année est déjà grandement pris en compte dans les cours”, estime Wiersma.

L'euro/dollar s’échangeait à 1,0175. Le pétrole est devenu légèrement moins cher.

Actions en hausse et en baisse

Dans l'indice principal, AB InBev est en tête avec un gain de 0,7 pour cent, tandis qu'Umicore perd 3,1 pour cent. VGP chute également de 1,7 pour cent. 

Kepler Cheuvreux a augmenté l’objectif de cours pour KBC avec une recommandation d'achat inchangée. L’action gagne 0,4 pour cent.

Dans le BelMid, l'attention se porte sur Deceuninck, qui se voit lesté de 8,6 pour cent. Le producteur de profilés de fenêtres a présenté ce matin des résultats meilleurs que prévu, mais les perspectives que le fabricant a partagées, semblent très prudentes, souligne ING. 

Euronav et Lotus Bakeries, par contre, progressent respectivement de 3,9 et 2,8 pour cent. 

Parmi les plus petites actions, Unifiedpost gagne 8,0 pour cent. Balta perd 4,3 pour cent. 

Selon ING et Degroof Petercam, Avantium fait de bons progrès dans la recherche de clients pour la nouvelle usine de PEF à Delfzijl. Cependant, la construction de cette usine sera beaucoup plus coûteuse que prévu, avertit ING. L'action s’adjuge 13,5 pour cent. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Analyse boursière: Kepler Cheuvreux augmente l'objectif de cours pour KBC

(ABM FN) Kepler Cheuvreux a augmenté mercredi l'objectif de cours pour KBC de 69,20 à 71,10 euros avec une recommandation d'achat inchangée.

Le courtier s'attend à ce que KBC soit en mesure de faire croître le bénéfice avant provisions plus rapidement que les coûts entre 2022 et 2024. 

"Ce deviendra plus difficile", prévoient les analystes. 

Les recettes augmenteront à un taux annuel de 4 pour cent entre 2022 et 2024. Et les coûts augmenteront d'environ 3,7 pour cent par an, prévoit Kepler. 

Les analystes tablent sur une augmentation cumulée des bénéfices avant provisions de plus de 8 pour cent entre 2022 et 2024.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Analyse boursière: Avantium trouve de nouveaux clients

(ABM FN) Avantium fait de bons progrès dans la recherche de clients pour sa nouvelle usine de PEF à Delfzijl. C'est ce qu'ont déclaré les analystes de Degroof Petercam et ING mercredi, après une mise à jour de la société.

Au cours du premier semestre de l'année, Avantium a réussi à doubler le nombre de ses clients, qui sont désormais au nombre de 10, avec un certain nombre de noms attrayants. "Et nous ne serions pas surpris que d'autres noms suivent dans les 18 prochains mois", écrit Degroof.

L'un des inconvénients est que la construction de la nouvelle usine coûtera plus cher que prévu, avertit néanmoins ING. Avantium parle de coûts "sensiblement" plus élevés, en partie en raison de l'inflation.

Fin juin, Avantium disposait encore de 72,1 millions d'euros de liquidités, dont 20,7 millions d'euros sont destinés à la nouvelle usine de Delfzijl, soit suffisamment pour financer les activités jusqu'en 2024, date à laquelle les premiers revenus de la nouvelle usine commenceront à être perçus, selon ING.

ING et Degroof Petercam ont tous deux une recommandation d'achat pour Avantium.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Analyse boursière: de perspectives prudentes pour Deceuninck

(ABM FN) Deceuninck a publié ce matin de solides résultats semestriels, mais les perspectives sont prudentes en raison de la situation en Turquie. C'est la conclusion des analystes Maxime Stranart et Stijn Demeester d'ING mercredi matin. 

Le chiffre d'affaires de 489 millions d'euros a dépassé de plus de 4 pour cent les attentes du consensus, selon les analystes, et l'EBITDA ajusté est même près de 20 pour cent meilleur que prévu. 

Cette forte performance est, selon les analystes, principalement due aux augmentations de prix mises en œuvre. Les volumes ont diminué de plus de 6 pour cent. 

Néanmoins, les analystes voient aussi quelques éléments négatifs. L'hyperinflation en Turquie oblige Deceuninck à utiliser la méthode comptable IAS29. Les perspectives semblent également prudentes, en raison de la situation en Turquie, continuent les analystes. 

ING a maintenu sa recommandation Conserver pour l'action avec un objectif de cours de 2,50 euros. 

Alors que les analystes prévoyaient une réaction positive du marché, notamment en raison d’une rentabilité meilleure que prévu, l’action s’est vue lestée de 8,4 pour cent mercredi matin à 2,57 euros. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Update: Avantium voit son chiffre d'affaires augmenter

(ABM FN) Avantium a vu son chiffre d'affaires augmenter au cours du premier semestre, mais aussi ses pertes. C'est ce qu'ont montré les résultats semestriels de l'entreprise mercredi. 

Le chiffre d'affaires a augmenté de 5 pour cent pour atteindre 5,0 millions d'euros. 

Toutefois, les coûts ont également augmenté, passant de 15,1 à 19,2 millions d'euros. Environ 1,8 million d'euros de cette augmentation de coût a un caractère unique, souligne la société.

En conséquence, Avantium a enregistré une perte de 17,3 millions d'euros au cours des six premiers mois de l'année. Il y a un an, la perte était encore de 10,9 millions d'euros. Selon l'entreprise, cette augmentation est principalement le résultat du début de la construction de l'usine FDCA à Delfzijl.

Fin juin, Avantium disposait encore de 72,1 millions d'euros de liquidités. À la fin de 2021, ce montant était de 34,9 millions d'euros. 

En avril, Avantium a levé 45 millions d'euros par une émission d'actions.

Commentant les résultats, le PDG Tom van Aken estime qu'Avantium avait franchi des étapes importantes au cours du premier semestre de l'année. Le PDG s'est réjoui que la construction de la nouvelle usine ait commencé.

Ce matin, Avantium a annoncé que le brasseur brésilien AmBev achètera le PEF de la nouvelle usine de Delfzijl pour la production de bouteilles de boissons gazeuses.

Par ailleurs, Avantium a aussi annoncé un contrat avec LVMH. La marque de luxe souhaite utiliser le PEF d'Avantium pour l'emballage des produits cosmétiques. Les détails financiers manquaient ici aussi. 

Update: pour mentionner le contrat avec LVMH.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Mise à jour boursière: Bruxelles démarre en légère hausse

(ABM FN) La bourse de Bruxelles a débuté en légère hausse mercredi. Peu après la cloche du marché, le Bel20 progressait de 0,1 pour cent pour atteindre 3.862,18 points. 

Dans l'indice principal, Sofina est en tête avec une augmentation de 1,2 pour cent, tandis qu'Argenx chute de 1,3 pour cent. 

Dans le BelMid, Econocom augmente de 6,4 pour cent. IBA gagne également 2,6 pour cent.

Deceuninck, qui a publié ses résultats ce matin avant les heures de cotation, perd 4,6 pour cent.

Parmi les plus petites actions, Unifiedpost gagne 3,6 pour cent. Quest for Growth baisse de 2,4 pour cent.

Avantium progresse de 3,5 pour cent, après résultats et un nouveau contrat avec AmBev. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Le Bel20 attendu en hausse

(ABM FN) La Bourse de Bruxelles devrait ouvrir en légère hausse mercredi. Mardi, l'indice principal a terminé en baisse de 0,2 pour cent à 3.858,62 points.

Les gains enregistrés à Wall Street mardi soir, stimulés par un rallye des actions dans le secteur de la vente au détail, devraient soutenir les marchés boursiers européens ce matin.

L'indice Dow Jones a progressé pour la cinquième journée consécutive mardi, grâce notamment à ce rallye. Le Dow et l'indice S&P 500 ont ainsi clôturé à leurs plus hauts niveaux depuis fin avril.

Selon l'analyste Joe Saluzzi de Themis Trading, plus de la moitié des gains de l'indice Dow Jones ont été réalisé par les actions Walmart et Home Depot. “Tout signal indiquant que les consommateurs continuent à dépenser est un bon signe”, estime Saluzzi.

“Les investisseurs apprécient le fait que Walmart ait confirmé ses projections futures, ce qui est positif pour le moment. Mais la question reste de savoir si les consommateurs vont continuer à dépenser. C'est l'élément  incertain. Et donc la plupart des entreprises abaissent en ce moment la barre afin de surpasser les performances. Mais si elles ne peuvent pas tenir leurs promesses, ce sera un bain de sang”, prévient Naeem Aslam, analyste de marché chez AvaTrade.

Toutefois, selon Saluzzi, les investisseurs se débarrassent en grande partie des inquiétudes liées à la récession et semblent croire que l'inflation a atteint un sommet. 

Aujourd'hui, outre les données sur l'inflation au Royaume-Uni et la croissance en Europe, on suivra le compte rendu de la dernière réunion de politique monétaire de la Réserve fédérale avant Jackson Hole la semaine prochaine. Les analystes d'Evercore ISI ne pensent pas que le président Jerome Powell poussera à des ajustements de la politique monétaire lors de ce symposium, bien que certains investisseurs les attendent en raison du refroidissement de l'inflation.  

“Nous pensons que Powell fera valoir qu'une nouvelle phase s'amorce, dans laquelle les chiffres macroéconomiques font l'objet d'un examen spécifique et la banque centrale adopte une position ouverte sur l'évolution du cycle des taux”, prévoient les analystes d'Evercore. “La Fed se concentre pleinement sur une reprise des prix et les chiffres montrent que ce processus n'en est qu'à ses débuts.”

Les minutes de la Fed de ce soir pourraient contenir un message similaire à celui que Powell a délivré lors de la dernière réunion de politique monétaire, selon les économistes de MUFG Bank. À cette occasion, Powell avait déclaré qu'il serait opportun de réduire le rythme des hausses de taux. “Cela renforcera l'attente d'une hausse modérée des taux par la Fed le mois prochain, au lieu d'une nouvelle augmentation importante de 75 points de base”, pense MUFG Bank.

Le prix du pétrole a continué sa chute mardi et se situe désormais autour de son plus bas niveau depuis le début de l'année. À 86,53 dollars, le baril de West Texas Intermediate est devenu plus de 3 pour cent moins cher.

Le marché a été volatil ces derniers temps, les investisseurs comparant les prévisions “haussières” concernant la demande future de pétrole aux signaux “baissiers” concernant la hausse de l'offre et la faiblesse de la demande aux États-Unis, en Chine et en Europe, en raison d'un ralentissement économique. Dans les échanges asiatiques de ce matin, le prix du pétrole s'est légèrement redressé de 0,8 pour cent.

L'euro/dollar s’échangeait à 1,0182 ce matin. À la clôture des marchés américains mardi, la paire de devises évoluait à 1,0170.

Nouvelles des entreprises

Deceuninck a connu une forte croissance du chiffre d'affaires et de l'EBITDA ajusté au cours du premier semestre de cette année. Deceuninck n'a pas donné de perspectives concrètes pour le reste de l'année, mais parle d'un second semestre "très incertain".

Avantium fournira à AmBev du PEF pour les bouteilles de boissons gazeuses. Ce matin, la société a également publié ses résultats semestriels. Le chiffre d'affaires a augmenté de 5 pour cent pour atteindre 5,0 millions d'euros, mais les coûts ont également augmenté, passant de 15,1 à 19,2 millions d'euros. Avantium a donc enregistré une perte de 17,3 millions d'euros au cours des six premiers mois de l'année.

Clôture sur Wall Street

Le S&P 500 a augmenté de 0,2 pour cent mardi, à 4.305,20 points, l'indice Dow Jones a gagné 0,7 pour cent, à 34.152,01 points, et le Nasdaq a chute de 0,2 pour cent, à 13.102,55 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Avantium voit son chiffre d'affaires augmenter

(ABM FN) Avantium a vu son chiffre d'affaires augmenter au cours du premier semestre, mais aussi ses pertes. C'est ce qu'ont montré les résultats semestriels de l'entreprise mercredi. 

Le chiffre d'affaires a augmenté de 5 pour cent pour atteindre 5,0 millions d'euros. 

Toutefois, les coûts ont également augmenté, passant de 15,1 à 19,2 millions d'euros. Environ 1,8 million d'euros de cette augmentation de coût a un caractère unique, souligne la société.

En conséquence, Avantium a enregistré une perte de 17,3 millions d'euros au cours des six premiers mois de l'année. Il y a un an, la perte était encore de 10,9 millions d'euros. Selon l'entreprise, cette augmentation est principalement le résultat du début de la construction de l'usine FDCA à Delfzijl.

Fin juin, Avantium disposait encore de 72,1 millions d'euros de liquidités. À la fin de 2021, ce montant était de 34,9 millions d'euros. 

En avril, Avantium a levé 45 millions d'euros par une émission d'actions.

Commentant les résultats, le PDG Tom van Aken estime qu'Avantium avait franchi des étapes importantes au cours du premier semestre de l'année. Le PDG s'est réjoui que la construction de la nouvelle usine ait commencé.

Ce matin, Avantium a également annoncé que le brasseur brésilien AmBev achètera le PEF de la nouvelle usine de Delfzijl pour la production de bouteilles de boissons gazeuses.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Deceuninck enregistre à nouveau un chiffre d'affaires record

(ABM FN) Au cours du premier semestre de cette année, Deceuninck a enregistré une forte augmentation du chiffre d'affaires et de l'EBITDA ajusté. C'est ce qu'ont révélé mercredi les résultats semestriels du producteur de profilés de fenêtres. 

“Malgré la nouvelle hausse des prix des matières premières, les perturbations occasionnelles de la chaîne d'approvisionnement et un environnement économique difficile sur la plupart de nos marchés finaux, nous avons réussi à augmenter notre chiffre d'affaires et l'EBITDA ajusté pour atteindre de nouveaux records”, explique le PDG Bruno Humblet dans le communiqué. 

Le chiffre d’affaires a augmenté de 21,0 pour cent au cours du premier semestre pour atteindre 488,7 millions d'euros, “principalement en raison des augmentations de prix destinées à compenser l'impact de la hausse des prix des matières premières et d'autres coûts”, souligne la société. 

Les volumes ont chuté de 6,1 pour cent, en raison de “l'effondrement du marché russe, de l'environnement économique difficile en Turquie et d'un ralentissement de l'activité de construction résidentielle dans toutes les régions vers la fin du semestre.”

L'EBITDA ajusté a augmenté de 11,2 pour cent pour atteindre 56,8 millions d'euros. La marge a toutefois diminué d'une année à l'autre, passant de 12,6 à 11,6 pour cent. Mais au second semestre 2021, la marge était de 10,8 pour cent.

En termes nets, Deceuninck a enregistré un bénéfice de 18,2 millions d'euros, contre 20,6 millions d'euros un an plus tôt. Selon la société, cette baisse est due à une dépréciation de toutes les actifs matériels fixes en Russie, pour un montant d'environ 7,5 millions d'euros. 

Prévisions

Deceuninck n'a pas fourni de perspectives concrètes pour le reste de l'année, mais a parlé d'un second semestre “très incertain”.

“Il n'est pas clair si le ralentissement que nous avons vu à la fin du deuxième trimestre et qui se poursuit au troisième trimestre sera temporaire ou plutôt à long terme”, ajoute la société. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Avantium trouve un client PEF en AmBev

(ABM FN) Avantium fournira à AmBev du PEF pour les bouteilles de boissons gazeuses. C'est ce qu'a annoncé la société néerlandaise mercredi matin, sans donner de détails financiers.

Le PEF est une alternative végétale et recyclable au plastique. 

AmBev, une brasserie brésilienne qui fait partie d'AB InBev, achètera le PEF, qui est produit dans l'usine phare FDCA d'Avantium à Delfzijl. AmBev utilisera le PEF pour produire des bouteilles pour son portefeuille de boissons rafraîchissantes. 

Avantium prévoit d'ouvrir les portes de l'usine d'ici la fin de l'année 2023. Le PEF pourra alors être lancé commercialement à partir de 2024.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Programme boursier

(ABM FN) Voici les points principaux de l'agenda financier belge jusqu'au mercredi 24 août 2022.

MERCREDI 17 AOÛT 2022

07:00 Avantium - Résultats semestriels

JEUDI 18 AOÛT 2022

07:00 Sipef - Résultats semestriels
07:00 Kinepolis - Résultats semestriels

VENDREDI 19 AOÛT 2022

07:00 Biotalys - Résultats semestriels
07:00 Shurgard - Résultats semestriels
08:00 Roularta - Résultats semestriels
18:00 Montea - Résultats semestriels

LUNDI 22 AOÛT 2022

-  Aucun point à l’ordre du jour.

MARDI 23 AOÛT 2022

-  Aucun point à l’ordre du jour.

MERCREDI 24 AOÛT 2022

17:40 Smartphoto - Résultats semestriels 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Redactie ABM Financial News

Care Property Invest va redévelopper un centre à Barcelone

(ABM FN) Care Property Invest va redévelopper un site existant en un centre de services de soins et de logement à Barcelone. C’est ce qu’a annoncé le spécialiste belge de l’immobilier de santé dans un communiqué publié mardi soir. 

Le projet représente un investissement total d'environ sept millions d’euros. Une fois terminé, l’établissement accueillera 78 résidents à son achèvement prévu en mai 2024.

Care Property Invest ajoute avoir conclu pour la première fois un partenariat avec La Vostra Llar, du nom de cet opérateur de soins de santé de Barcelone qui possède plus de 30 ans d'expérience dans l'exploitation et le développement de centres de services de soins et de logement.

Care Property Invest note avoir signé l’accord sous conditions suspensives.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Blackrock au-dessus des 5 pour cent du capital de Cofinimmo

(ABM FN) Cofinimmo a reçu une notification de transparence, dont il résulte qu’à la suite d’opérations sur titres, BlackRock détient 5,33 pour cent des droits de vote de la société. C’est ce qu’a annoncé le développeur immobilier belge dans un communiqué lundi soir.

Précédemment, le géant new yorkais d’actifs financiers détenait 5,04 pour cent des droits de vote.

Le franchissement à la hausse date du 10 août 2022, détaille le communiqué du pensionnaire du Bel20.

Please ask Marleen to check once translated

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Le Bel20 clôture en baisse, lesté par la brique

(ABM FN) La bourse de Bruxelles a clôturé en légère baisse ce mardi, à l’image du Bel20 qui a abandonné 0,2 pour cent à 3.858 points.

Le calme a régné une nouvelle fois en maître sur la place bruxelloise. Alors qu’aucun résultat d’entreprise belge n’était au menu ce mardi, Home Depot et surtout Walmart ont retenu l’attention outre-Atlantique, ces détaillants américains qui constituent de bons indicateurs quant au comportement des consommateurs en cette période d’inflation élevée.

Walmart a surpris positivement en disant s’attendre à une baisse moins forte que prévu de ses bénéfices pour l’ensemble de l’année, et en ayant dépassé les attentes au second trimestre. De quoi faire bondir de 6 pour cent le géant de la distibution à New York.

Du côté des indicateurs macro-économiques, l’indice ZEW, ce baromètre qui mesure le sentiment des investisseurs allemands quant aux perspectives économiques, est ressorti plus faible qu’attendu.

Aux Etats-Unis, la production industrielle a en revanche accéléré de 0,6 pour cent en juillet, soit davantage que prévu par les suiveurs, tout comme la production manufacturière qui a progressé de 0,7 pour cent. De quoi expliquer la hausse des taux longs en dollars. Le dix ans gagnait ainsi 5 points de base à 2,84 pour cent en début de soirée.

De la séance, on retiendra par ailleurs le bond de 7 pour cent du gaz, alors que Gapzrom a prévenu que les prix pourraient augmenter de 60 pour cent à 4.000 dollars par 1.000 mètres cubes cet hiver.

A ce titre et selon le Wall Street Journal, l'Allemagne souhaiterait prolonger l’activité de trois centrales nucléaires pour contrer la pénurie de gaz, en marge de la réduction des approvisionnements russes.

Sur le front pétrolier, le Brent de la mer du Nord a perdu plus de 2 pour cent sous les 93 dollars, tout comme son équivalent américain, le West Intermediate, ramené sous 87 dollars le baril.

Pour rester sur les matières premières, on signalera encore la hausse de 6 pour cent des prix du zinc à Londres, en marge de l’annonce par Nyrstar de la fermeture, pour cause de prix élevé de l’énergie, de sa fonderie de Budel aux Pays-Bas.

Sur le marché des changes, l’euro a clôturé proche de l’équilibre à 1,017 dollar.

Actions en hausse et en baisse

Au sein de l’indice principal, mention spéciale au spécialiste de l’inox Aperam qui a fait course en tête tout au long de la séance pour clôturer en hausse de 2,3 pour cent, suivi par Elia qui a pris 2 pour cent.

UCB, qui a fait l’objet d’un rapport d’analyste défavorable, a perdu 0,3 pour cent.

En bas du tableau, trois valeurs immobilières ont fermé la marche, dont Aedifica, lesté de 2,1 pour cent.

Au sein du BelMid, la Compagnie du Bois Sauvage a décollé de 4,1 pour cent là où Mithra a perdu notamment près de 3 pour cent.

Après avoir bondi de 6 pour cent hier, Lotus Bakeries a lâché 1,4 pour cent à 5.710 euros, et ce alors que Berenberg a annoncé ce matin avoir relevé son objectif de cours de 6.000 à 6.400 euros, avec une recommandation d'achat inchangée. Le rapport de l'analyste James Targett soulève que le biscuiter a une fois de plus présenté des résultats semestriels solides. Vendredi, la maison-mère du spéculoos a fait état d'une croissance organique de ses revenus de 13 pour cent, là où Berenberg attendait 10,5 pour cent.

Concernant les plus petites capitalisations référencées au sein du BelSmall, UnifiedPost s’est une nouvelle fois distingué en prenant 21,6 pour cent au-dessus des 6 euros. Le spécialiste de la digitalisation des factures pour entreprise continue visiblement de surfer sur son "business update" publié vendredi. La valeur poursuit au passage son rebond entamé à la mi-juillet, en marge de l’annonce de la montée en puissance de Marc Coucke au sein du capital.

Wall Street

A la clôture européenne, la bourse de New York évoluait en ordre dispersé. Le Dow Jones prenait 0,5 pour cent tandis que le Nasdaq reculait de 0,3 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Matthieu Hellin

Programme boursier

(ABM FN) Voici les points principaux de l'agenda financier belge jusqu'au mercredi 24 août 2022.

MERCREDI 17 AOÛT 2022

07:00 Avantium - Résultats semestriels

JEUDI 18 AOÛT 2022

07:00 Sipef - Résultats semestriels
07:00 Kinepolis - Résultats semestriels

VENDREDI 19 AOÛT 2022

07:00 Biotalys - Résultats semestriels
07:00 Shurgard - Résultats semestriels
08:00 Roularta - Résultats semestriels
18:00 Montea - Résultats semestriels

LUNDI 22 AOÛT 2022

-  Aucun point à l’ordre du jour.

MARDI 23 AOÛT 2022

-  Aucun point à l’ordre du jour.

MERCREDI 24 AOÛT 2022

17:40 Smartphoto - Résultats semestriels 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Auxly creuse ses pertes au second trimestre

(ABM FN) Auxly a vu ses revenus progresser au second trimestre de l’année, mais a bouclé la période dans le rouge. C'est ce qui ressort du rapport publié lundi par l'entreprise canadienne de cannabis.

La société basée à Toronto a bouclé le second trimestre sur un chiffre d’affaires de 27,3 millions de dollars, contre 20,8 millions un an plus tôt, soit une hausse de 31 pour cent.

Le groupe précise que les revenus nets se sont améliorés grâce à l'expansion des produits de Cannabis 1.0 et au leadership continu de la société dans les produits de Cannabis dit 2.0, qui incluent notamment le cannabis comestible.

Le trimestre s’est toutefois soldé par une perte nette de 14,3 millions, contre 8,7 millions un an plus tôt.

Par action, cela représente une perte de 1 cent, contre un bénéfice par action de 2 cents au second trimestre 2022.

L'EBITDA ajusté est ressorti dans le rouge à hauteur de 4 millions, contre 3 millions au second trimestre de 2021.

Perspectives

Cette année, la principale priorité d'Auxly est d'atteindre la rentabilité de l'EBITDA ajusté en continuant d'augmenter les revenus tout en améliorant les marges bénéficiaires brutes.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Wall Street donnée en légère baisse à l'ouverture

(ABM FN) Les bourses américaines ouvriront en légère baisse ce mardi, alors que les résultats trimestriels des principaux détaillants sont accueillis de manière mitigée.

A environ une demi-heure de l’ouverture, les contrats à terme sur l'indice principal S&P 500 indiquaient une perte de 0,3 pour cent.

Les résultats publiés par Walmart et Home Depot ont donné des indications sur le comportement des consommateurs en cette période d'inflation galopante. A ce titre, Walmart a surpris positivement et Home Depot a réalisé les performances conformes aux attentes.

Demain, la Réserve fédérale publiera le compte rendu de sa dernière réunion de politique générale en juillet, qui sera étudié attentivement par les investisseurs à la recherche d'indices sur la prochaine action des banquiers centraux.

Les quelques signes que l’inflation semble baisser "ne signifient pas que la Fed va ralentir ou même interrompre le rythme des hausses de taux, comme le marché le prévoit", avertit Tim Pagliara de CapWealth.

Aujourd’hui, ont été publiées les données sur les constructions immobilières et les permis de construire aux États-Unis, ainsi que la production industrielle en juillet.



Le nombre de permis de construire délivrés aux États-Unis a légèrement diminué en juillet, tandis que le nombre de logements en construction a connu une baisse inattendue. Les chiffres de la production suivront.

Sur le front du pétrole, le contrat à terme West Texas Intermediate pour livraison en septembre recule de 1,1 pour cent à 88,44 dollars. Le Brent baisse de 1,4 pour cent à 93,75 dollars le baril.

L'euro/dollar s'échange à 1,0130. À la clôture des bourses américaines lundi, le taux de change était de 1,0162.

Actualités des entreprises

Walmart a signé des résultats meilleurs que prévu au deuxième trimestre, tandis que les perspectives ont été relevées. C'est ce qui ressort des résultats de la chaîne de supermarchés mardi. À la fin du mois de juillet, Walmart a revu ses prévisions à la baisse, mais elles sont à nouveau en hausse. L'action augmente de 4 pour cent, en avant bourse.



Home Depot a vu son chiffre d'affaires augmenter de 6,5 pour cent au deuxième trimestre, les clients ayant dépensé davantage par visite, tandis que le nombre de transactions a continué à baisser après le pic coronaire des années précédentes. L'action chute de 1,5 pour cent en avant bourse.

Apple a renvoyé chez eux 100 responsables chargés du recrutement. Apple devrait s'adapter au nouveau climat commercial. C'est ce qu'a annoncé l'entreprise aux employés de ses départements de ressources humaines, selon Bloomberg.

L'investisseur activiste Dan Loeb a pris une nouvelle participation dans Walt Disney par le biais de son véhicule Third Point et souhaite que la société de médias cède sa division ESPN et remanie son conseil d’administration.

Clôture sur Wall Street

Les bourses américaines ont terminé en hausse lundi. Le S&P 500 a augmenté de 0,4 pour cent à 4.297,14 points, l'indice Dow Jones a clôturé en hausse de 0,5 pour cent à 33.912,44 points et le Nasdaq a gagné 0,6 pour cent à 13.128,05 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Matthieu Hellin

Trevali Mining dans le rouge au second trimestre

(ABM FN) Trevali Mining Corporation a bouclé le second trimestre de l’année 2022 dans le rouge. C’est ce qu’il ressort du rapport trimestriel communiqué ce lundi par la société minière canadienne spécialisée dans les métaux de base.

Trevali a vu son chiffres d’affaires reculer de 44 pour cent sur un an à 52 millions de dollars au second trimestre, en raison de la suspension des opérations à la mine burkinabaise de Perkoa, suite à l'inondation du 16 avril, et de la sous-performance opérationnelle de la mine canadienne de Caribou.

Le groupe minier a par ailleurs perdu 42,15 millions de dollars au second trimestre, contre un bénéfice de 1,4 millions un an plus tôt. Par action, cela représente une perte de 0,63 dollar par action, contre un bénéfice par action de 0,04 dollar à la même période l’année dernière. 

L’EBITDA ajusté a chuté de 78 pour cent à 9,2 millions de dollars. 

Trevali note que la perte de chiffre d’affaires a partiellement été compensée par une augmentation de 37 pour cent du prix moyen du zinc et par un volume plus élevé de plomb payable.

Au sortir du trimestre, la dette pointait à 59,4 millions de dollars, contre 81,8 millions trois mois plus tôt.

Perspectives

Les prévisions de production annuelle à la mine de Rosh Pinah sont désormais estimées entre 62 et 66 millions de livres de zinc payable, contre une précédente fourchette de 58 à 66 million. Par ailleurs, les prévisions pour les mines Perkoa et Caribou ont été suspendues. 

L’entreprise a également suspendu ses prévisions de production totale de zinc, plomb et cuivre, pour cause toujours de la mise à l’arrêt des mines Perkoa et Caribou. 

Pour le reste, Trevali n’a pas communiqué de prévisions pour l’année en cours. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Matthieu Hellin

Mise à jour boursière: le Bel20 dans le vert

(ABM FN) La bourse de Bruxelles continue d’évoluer en légère hausse ce mardi après-midi. Vers 14 heures, le Bel20 prenait 0,2 pour cent à 3.879 points.

En marge d’une séance très calme, Aperam s’offre pour l’heure la plus forte hausse de l’indice principal, le spécialiste de l’inox gagnant 2,3 pour cent, talonné par la biotech Galapagos qui prend 2,2 pour cent.

UCB, qui a fait l’objet d’un rapport d’analyste défavorable, se traite à l'équilibre.

En bas du tableau, trois valeurs immobilières ferment la marche, dont Aedifica lesté de 1,6 pour cent.

Au sein du BelMid, Telenet gagne 1,9 pour cent là où Orange Belgium recule de 2 pour cent.

Après avoir bondi de 6 pour cent hier, Lotus Bakeries perd 0,5 pour cent à 5.760 euros, alors que Berenberg a annoncé ce matin avoir relevé son objectif de cours de 6.000 à 6.400 euros, avec une recommandation d'achat inchangée. Le rapport de l'analyste James Targett soulève que le biscuiter a une fois de plus présenté des résultats semestriels solides. Vendredi, la maison-mère du spéculoos a fait état d'une croissance organique de ses revenus de 13 pour cent, là où Berenberg attendait 10,5 pour cent.

Concernant les plus petites capitalisations référencées au sein du BelSmall, UnifiedPost s'envole à nouveau, de 18 pour cent. Le spécialiste de la digitalisation des factures pour entreprise continue visiblement de surfer sur son "business update" publié vendredi.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Matthieu Hellin

Les bourses européennes sont en hausse

(ABM FN) Les bourses européennes évoluaient de nouveau en hausse mardi vers midi, soutenues par les mineurs après les bons résultats de BHP Group.

Ainsi, peu après 12h15, l'indice principal STOXX Europe 600 progressait de 0,3 pour cent à 443,60 points, le DAX allemand de 0,6 pour cent à 13.903,07 points et le CAC 40 français de 0,3 pour cent à 6.590,58 points. Le FTSE 100 britannique s'adjugait 0,5 pour cent à 7.549,16 points.

La crise énergétique limite la progression du cours des actions. L'Allemagne continue de souffrir d'un faible niveau d'eau dans le Rhin, alors que le pays a également introduit une taxe sur l'essence pour les consommateurs, ce qui pourrait maintenir l'inflation plus longtemps, causant davantage de problèmes à la Banque centrale européenne, avertit ING.

Christian Reicherter, analyste chez DZ Bank, pense qu'une récession en Europe est inévitable en raison de la crise énergétique actuelle. L'analyste voit le rendement obligataire allemand à dix ans s'établir à 0,90 pour cent au cours des trois prochains mois, contre 1,75 pour cent précédemment. Toutefois, les incertitudes actuelles rendent peu probable une évolution latérale des rendements.

Pour la première fois depuis plus de 20 ans, les Britanniques ont enregistré un déficit commercial avec les États-Unis pendant deux trimestres consécutifs, en raison de la force du dollar et de la hausse des importations de carburant, selon Ebury.

Le chômage britannique a légèrement augmenté au dernier trimestre.

Le prix du pétrole a chuté. Le contrat à terme West Texas Intermediate pour livraison en septembre a baissé de 0,4 pour cent à 89,03 dollars, tandis que le contrat à terme Brent pour livraison en octobre a baissé de 0,8 pour cent à 94,31 dollars.

L'euro/dollar s'échangeait à 1,0137 contre à 1,0162 à la clôture des bourses américaines lundi.  

Actualités des entreprises

La société minière BHP a vu ses bénéfices presque tripler, passant de 11,3 milliards à 30,9 milliards de dollars, en partie grâce à la hausse des prix du charbon et en partie grâce à la cession de son activité pétrolière, qui a fusionné avec Woodside Energy Group. L'action augmente de 4 pour cent à Londres.

GlaxoSmithKline acquiert la société américaine Affinivax. L'action du géant pharmaceutique britannique augmente de 3 pour cent.

Les produits de luxe ont affiché de belles performances sur les principaux marchés au cours du dernier trimestre, indique Bank of America dans un rapport. Les actions de LVMH, Richemont et Hermes, Prada, Moncler et Swatch évoluent en légère baisse mardi.

Dans ses derniers résultats semestriels, Delivery Hero a maintenu ses prévisions pour l'année. L'entreprise table sur une marge du résultat brut d'exploitation ajustée de 1,5 à 1,6 pour cent négatif, et affirme avoir accéléré son chemin vers la rentabilité. L'action augmente de 11,5 pour cent.

Just Eat Takeaway.com profite du message positif de son rival allemand et progresse de 4,3 pour cent.
 
H&M revient sur la plateforme de commerce électronique d'Alibaba après une absence de 16 mois. À l'époque, la société suédoise avait décidé de ne pas être un acheteur de produits provenant de la région chinoise du Xinjiang. L'action gagne 0,5 pour cent

Ouverture à Wall Street

Les bourses américaines devraient être confrontées à une ouverture rouge ce mardi. Les contrats à terme sur l'indice S&P 500 sont en baisse de 0,2 pour cent.

Les bourses américaines ont clôturé en hausse lundi. Le S&P 500 a augmenté de 0,4 pour cent à 4.297,14 points, l'indice Dow Jones a clôturé en hausse de 0,5 pour cent à 33.912,44 points et le Nasdaq a gagné 0,6 pour cent à 13.128,05 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Mise à jour boursière: Bruxelles poursuit sa progression

(ABM FN) La bourse de Bruxelles poursuivait sa hausse dans le calme mardi matin. En fin de matinée, le Bel20 progressait de 0,5 pour cent pour atteindre 3.887,83 points. 

Pour l'instant, les investisseurs ne semblent pas voir beaucoup de dangers, estime Justin Blekemolen, spécialiste en investissement chez Lynx, de sorte que la propension à acheter reste élevée. 

Simon Wiersma, directeur des investissements d'ING, souligne également que les investisseurs sont prêts à payer plus pour les actions, en partie grâce à la baisse des rendements obligataires. “La quasi-totalité de la reprise des cours sur les marchés boursiers mondiaux depuis le point bas de juin est due à des valorisations plus élevées (ratios cours/bénéfices) que les investisseurs sont prêts à payer”, explique l'analyste de marché. 

Wiersma note aussi que les entreprises se portent plutôt bien malgré les conditions économiques difficiles. 

Selon Wiersma, “nous sommes dans un environnement où les mauvaises nouvelles économiques sont de bonnes nouvelles pour les marchés boursiers.” Cela signifie que les banques centrales prendront une position moins agressive, estime l’analyste. 

Sur le plan macroéconomique, il est apparu ce matin que l'inflation en Belgique, selon l'indice européen harmonisé des prix à la consommation, a légèrement ralenti en juillet. L'inflation est passée de 10,5 à 10,4 pour cent sur base mensuelle. L'inflation sous-jacente, quant à elle, est passée de 4,7 à 5,2 pour cent. 

L'euro/dollar s’échangeait à 1,0140. Le pétrole est devenu légèrement moins cher. 

Actions en hausse et en baisse

Dans l'indice principal, Galapagos est en tête avec un gain de 1,7 pour cent, suivi par Aperam avec également un gain de 1,7 pour cent. Cofinimmo perd 1,0 pour cent. WDP cède 0,8 pour cent.

Dans le BelMid, Telenet gagne 1,4 pour cent. Lotus Bakeries lâche 1,4 pour cent, malgré un objectif de cours plus élevé chez Berenberg. 

Parmi les plus petites actions, Unifiedpost progresse de 14,1 pour cent. MDxHealth chute de 2,1 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Le taux d'inflation belge ralentit légèrement

(ABM FN) L'inflation belge selon l'indice européen harmonisé des prix à la consommation a légèrement ralenti en juillet par rapport au mois précédent. C'est ce qu'ont montré les chiffres de Statbel mardi. 

Le taux d'inflation est passé de 10,5 à 10,4 pour cent sur base mensuelle. En mai, le taux d'inflation était de 9,9 pour cent.

L'inflation sous-jacente, c'est-à-dire hors énergie et aliments non transformés, est passée de 4,7 pour cent en juin à 5,2 pour cent le mois dernier. 

L'inflation selon l’indice des prix à la consommation était de 9,6 pour cent en juillet, contre 9,7 pour cent en juin. 

Comme les mois précédents, l'énergie a eu l'impact le plus important sur l'inflation.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Mise à jour boursière: Bruxelles démarre en légère hausse

(ABM FN) La bourse de Bruxelles a commencé la séance de ce mardi en légère hausse. Peu après l'ouverture du marché, le Bel20 progressait de 0,2 pour cent pour atteindre 3.874,01 points. 

Dans l'indice principal, Aperam est en tête avec un gain de 1,2 pour cent, tandis que KBC perd 0,3 pour cent. 

Dans le BelMid, Deceuninck progresse de 1,7 pour cent. CFE baisse de 0,9 pour cent. Lotus perd 0,7 pour cent, malgré un objectif plus élevé de Berenberg. 

Parmi les plus petites actions, Roularta gagne 3,3 pour cent. Oxurion perd 2,5 pour cent. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Le Bel20 attendu en hausse

(ABM FN) La bourse de Bruxelles devrait commencer la séance de ce mardi en hausse. Près d’une demi-heure avant l’ouverture, les contrats à terme sur l'indice Euro Stoxx 50 indiquaient un gain d'environ un demi pour cent.

Lundi, jour férié à l’occasion de l’Ascension, n’a pas apporté beaucoup de surprise, avec une séance atone. Le Bel20 a progressé de 0,6 pour cent pour atteindre 3.866,09 points, avec des volumes limités, signant une prestation meilleure que les places boursières avoisinantes.

Les bourses européennes ont débuté de manière hésitante lundi, après une hausse du prix du gaz européen à un niveau record. Le TTF-future néerlandais, l'indicateur du marché européen du gaz, a clôturé lundi à 229,80 euros par mégawattheure. Ainsi, le niveau record, atteint juste après l'invasion russe de l’Ukraine, a été battu.

Les prix élevés de l'énergie sapent le pouvoir d'achat et la confiance des consommateurs.

En particulier, la sécheresse persistante entraîne actuellement une augmentation de la demande de gaz. Et ce, alors que les rivières deviennent difficilement navigable, ce qui met la pression sur le transport des sources d'énergie alternatives.

Contrairement à l'Europe, les États-Unis sont presque autosuffisant en matière d’énergie et ne dépend donc pas de la Russie. La forte baisse du prix du pétrole entraîne même une révision à la baisse des prévisions d'inflation aux États-Unis, ce qui renforce le sentiment.  

La reprise qui dure depuis des semaines à Wall Street s'est poursuivie lundi avec des gains d'environ un demi pour cent pour les principaux indices. 

Les gains ont été tirés par les nouvelles positives de ces dernières semaines, indiquant que le pic d'inflation est passé”, ont déclaré les stratèges de la Deutsche Bank. “Cela donne l'espoir que les banques centrales n'auront plus besoin d’être agressif” dans le resserrement monétaire. 

Les prix du pétrole ont chuté de près de 3 pour cent à 89,41 dollars le baril lundi. “Les données macroéconomiques de la Chine n'ont pas apporté de bonnes nouvelles pour l'or noir”, explique Naeem Aslam, analyste de marché chez AvaTrade, qui souligne également les attentes des négociants en pétrole concernant un accord nucléaire avec l'Iran.

En Asie, les principaux indices de Tokyo et de Shanghai marquent le pas ce matin. Hong Kong perd 0,8 pour cent, tandis que Sydney et Séoul sont dans le vert. 

Les investisseurs seront attentifs à la publication de l'indice allemand ZEW ce matin et sur la production industrielle américaine en juillet cet après-midi.

Actualités des entreprises

Berenberg a relevé l’objectif de cours pour Lotus Bakeries de 6.000 à 6.400 euros avec une recommandation d'achat inchangée. Lotus a une fois de plus présenté des résultats semestriels solides, selon la banque d'affaires.

Clôture sur Wall Street

Le S&P 500 a augmenté de 0,4 pour cent lundi à 4.297,14 points, l'indice Dow Jones de 0,5 pour cent à 33.912,44 points et le Nasdaq de 0,6 pour cent à 13.128,05 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Analyse boursière: Berenberg relève l’objectif de cours pour Lotus

(ABM FN) Berenberg a relevé l’objectif de cours pour Lotus Bakeries de 6.000 à 6.400 euros avec une recommandation d'achat inchangée. C'est ce que révèle mardi un rapport de l'analyste James Targett. 

Lotus a une fois de plus présenté des résultats semestriels solides, selon l'analyste. Vendredi dernier, le fabricant de biscuits a fait état d'une croissance organique de son chiffre d'affaires de 13 pour cent. Là où Berenberg avait prévu 10,5 pour cent. 

Selon Targett, Lotus a également été en mesure de compenser l'inflation des coûts, ce qui a entraîné une augmentation de 7 pour cent de l'EBITDA ajusté, qui a atteint 82,5 millions d'euros. 

Les hausses de prix du premier semestre pourront également compenser la forte inflation du second semestre, pense l’analyste. Néanmoins, Lotus devra encore augmenter ses prix en 2023, avertit Targett. 

L'action Lotus a clôturé à 5.790 euros lundi. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Programme boursier

(ABM FN) Voici les points principaux de l'agenda financier belge jusqu'au mardi 23 août 2022.

MARDI 16 AOÛT 2022

-  Aucun point à l’ordre du jour.

MERCREDI 17 AOÛT 2022

07:00 Avantium - Résultats semestriels

JEUDI 18 AOÛT 2022

07:00 Sipef - Résultats semestriels
07:00 Kinepolis - Résultats semestriels

VENDREDI 19 AOÛT 2022

07:00 Biotalys - Résultats semestriels
07:00 Shurgard - Résultats semestriels
08:00 Roularta - Résultats semestriels
18:00 Montea - Résultats semestriels

LUNDI 22 AOÛT 2022

-  Aucun point à l’ordre du jour.

MARDI 23 AOÛT 2022

-  Aucun point à l’ordre du jour.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Le Bel20 clôture en hausse, taux et pétrole chutent

(ABM FN) Le calme fut de mise à la bourse de Bruxelles ce lundi 15 août, jour de l'assomption. Dans des volumes anodins, le Bel20 a tout de même gagné 0,6 pour cent à 3.866 points, se démarquant au passage des places boursières avoisinantes qui ont fait dans l’ensemble, du surplace.

Le sentiment qui a animé les marchés ce lundi a été plombé par les signes de ralentissement de l'économie chinoise. En juillet, la production industrielle y a seulement progressé de 3,8 pour cent, contre 3,9 pour cent en juin et 4,6 pour cent attendu en moyenne. Les ventes au détail, cet indicateur des dépenses des ménages, ont augmenté de 2,7 pour cent, soit moins que les 3,1 pour cent en juin. 

De quoi pousser la Banque centrale de Chine à baisser, par surprise, plusieurs de ses taux directeurs pour soutenir une économie toujours mise à mal par la crise immobilière et surtout, les mesures sanitaires.

De quoi aussi accentuer la chute du pétrole avec un baril de Brent qui perdait plus de 4 pour cent sous les 94 dollars en début de soirée.

Selon Naeem Aslam, analyste de marché chez AvaTrade, "les opérateurs vendent du pétrole car ils anticipent une baisse significative de la demande, sachant que les indicateurs montrent que l'économie américaine, la plus grande économie du monde, et la Chine (premier importateur de pétrole brut) marquent le pas".

A ce titre, aux Etats-Unis, l’indice manufacturier régional de la Fed de New York, plus connu sous le nom "Empire State" et qui mesure les conditions générales d'activité des entreprises de l'État, est lui aussi venu plomber l’ambiance en chutant dans le rouge en août.

Du côté des devises, l’euro a perdu 0,7 pour cent à 1,019 dollar. Ces prochains jours, les cambistes seront notamment attentifs à la publication mardi de l’indice Zew en Allemagne, ce baromètre de la confiance des investisseurs, ainsi qu’à une nouvelle estimation du PIB de la zone euro.

Sur le front obligataire, la tendance était en forte baisse sur les rendements à l’image du bund allemand à dix ans qui a été ramené à 0,9 pour cent. Même topo pour le dix ans belge dont le rendement a reculé d’une dizaine de points à 1,5 pour cent. Pour rappel, les rendements baissent lorsque les obligations sont davantage achetées que vendues.

Actions en hausse et en baisse

Le Bel20 doit notamment son bon comportement du jour à sa locomotive et poids lourd qu’est la biotech ArgenX, qui a clôturé en hausse de 2,5 pour cent.

A signaler aussi la hausse de 1,8 pour cent de D'Ieteren.

Au rayon des plus fortes baisses, Ageas, l'actionnaire de contrôle d'AG Insurance, a végété tout au long de la séance en bas du tableau et a perdu 1,1 pour cent, tout comme VGP.

Au sein de l’indice intermédiaire qu’est le BelMid, Bpost a gagné 1 pour cent à 6,40 euros. Bert van der Pol, trader chez Today's Group, a fait remarquer que le courtier Oddo BHF a relevé sa recommandation sur l’opérateur postal et logisticien d’e-commerce à "sur-performer" avec un objectif de cours de 8,25 euros.

Mention spéciale à Lotus Bakeries, le biscuitier qui était au rapport avec ses résultats vendredi et qui a bondi de 6 pour cent, là où en bas de tableau, Kinepolis a notamment perdu 1,1 cent.

Au sein du Bel Small, MdxHealth a gagné 5,6 pour cent, tandis que le spécialiste du traitement des eaux Ekopak a encore gagné 3,6 pour cent.

A signaler que la volatilité fut une nouvelle fois de mise pour l’action UnifiedPost, qui a lâché 4 pour cent après avoir bondi jusqu'à 8 pour cent en séance à 5,66 euros.

Wall Street

A la clôture européenne, les indices américains évoluaient globalement en légère hausse.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Matthieu Hellin

Programme boursier

(ABM FN) Voici les points principaux de l'agenda financier belge jusqu'au mardi 23 août 2022.

MARDI 16 AOÛT 2022
-  Aucun point à l’ordre du jour.

MERCREDI 17 AOÛT 2022
07:00 Avantium - Résultats semestriels

JEUDI 18 AOÛT 2022
07:00 Sipef - Résultats semestriels
07:00 Kinepolis - Résultats semestriels

VENDREDI 19 AOÛT 2022
07:00 Biotalys - Résultats semestriels
07:00 Shurgard - Résultats semestriels
08:00 Roularta - Résultats semestriels
18:00 Montea - Résultats semestriels

LUNDI 22 AOÛT 2022
-  Aucun point à l’ordre du jour.

MARDI 23 AOÛT 2022
-  Aucun point à l’ordre du jour.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Redactie ABM Financial News

Programme boursier

(ABM FN)

MARDI 16 AOÛT 2022

-  Aucun point à l’ordre du jour.

MERCREDI 17 AOÛT 2022

07:00 Avantium - Résultats semestriels

JEUDI 18 AOÛT 2022

07:00 Sipef - Résultats semestriels

07:00 Kinepolis - Résultats semestriels

VENDREDI 19 AOÛT 2022

07:00 Biotalys - Résultats semestriels

07:00 Shurgard - Résultats semestriels

08:00 Roularta - Résultats semestriels

18:00 Montea - Résultats semestriels

LUNDI 22 AOÛT 2022

-  Aucun point à l’ordre du jour.

MARDI 23 AOÛT 2022

-  Aucun point à l’ordre du jour.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Matthieu Hellin

Analyse boursière: la baisse du niveau du Rhin menace les centrales électriques

(ABM FN) Le faible niveau des eaux du Rhin constitue une menace pour le transport de marchandises en vrac, et notamment pour l'approvisionnement en charbon des centrales électriques, ont déclaré lundi les analystes d'UBS.

Une sécheresse qui tombe d’autant plus mal pour l'Allemagne qui doit produire plus d'un tiers de son électricité à l'aide du charbon, afin de compenser la chute de l'offre de gaz naturel en marge du conflit en Ukraine, selon les analystes. 

Le transport de marchandises sur le Rhin peut stagner si le niveau d'eau descend en dessous de 40 centimètres. 

Lundi, au point de mesure de Kaub, une référence utilisée pour juger la navigabilité du Rhin, le niveau est tombé à 32 centimètres. En 2018, le niveau le plus bas jamais mesuré était de 25 centimètres.

À de tels niveaux d'eau, les navires ne peuvent plus descendre le fleuve avec une cargaison complète.

Les analystes d’UBS notent que transporter les cargaisons par voie ferroviaire pourrait être une solution, mais que cela mettra encore plus de pression sur les chaînes d’approvisionnement qui sont déjà tendues. De quoi faire grimper au passage le coût de la logistique. 

Les entreprises chimiques, en particulier, ont un grand besoin d'énergie provenant des centrales électriques situées le long du Rhin, ajoutent les analystes d’UBS. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

L'indice "Empire State" chute de manière inattendue

(ABM FN) L'indice manufacturier régional de la Fed de New York, plus connu sous le nom "Empire State", a chuté de manière inattendue en août. C'est ce qui a été annoncé ce lundi.

Évaluant le niveau des conditions générales d'activité des entreprises de l'État de New York, l'indice est passé de 11,1 en juillet à -31,3 en août. 

Les économistes s'attendaient à une baisse nettement plus limitée à 5,0 en août, après que l'indice soit redevenu positif en juillet.

Un chiffre supérieur à zéro signifie que l'évaluation de la majorité des managers consultés dans les entreprises industrielles concernant les conditions du marché est positive. 

Inversement, un chiffre négatif indique que les évaluations sont globalement pessimistes.

L'indice des nouvelles commandes a très fortement baissé, passant de 6,2 en juillet à -29,6 en août. L'indice partiel de l'emploi a également reculé. 

Les économistes utilisent généralement ce type d'enquêtes économiques régionales comme indicateur de l'évolution des chiffres nationaux, qui sont eux publiés un peu plus tard.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Wall Street donnée en baisse à l’ouverture

(ABM FN) Les bourses américaines devraient ouvrir en baisse ce lundi, suite à des indicateurs décevants en provenance de Chine et des États-Unis, tandis que les prix du pétrole chutent fortement et que le dollar se renforce.

Wall Street devrait donc avoir du mal à maintenir sa dynamique haussière, après le vigoureux rallye de la semaine dernière, qui a notamment vu le S&P 500 clôturer en hausse pour la quatrième semaine consécutive.

L’indice des valeurs technologiques Nasdaq a lui atteint son plus haut niveau en quatre mois, après une remontée de 22,6 pour cent depuis le point bas de la mi-juin.

"Les gains des dernières semaines découlent des nouvelles positives sur le front de l’inflation, indiquant que le pic de la hausse des prix est derrière nous", ont déclaré les stratèges de Deutsche Bank. "Cela donne l'espoir que les Banques centrales n'auront plus besoin d'appuyer sur le frein de manière agressive.

De quoi expliquer la forte baisse de la volatilité sur les marchés boursiers. L'indice CBOE, considéré comme "la jauge de la peur à Wall Street", a ainsi clôturé la semaine dernière à un plus bas de quatre mois.

Analyste chez RBC Capital Markets, Lori Calvasina reste optimiste quant à l’évolution des actions US pour le reste de l'année et se dit convaincue que le point bas a été atteint en juin. Toutefois, elle prévient que les prévisions révisées à la baisse concernant les bénéfices par action des entreprises exercent une pression sur les marchés. Par conséquent, les résultats du troisième trimestre en cours seront importants. Calvasina dit s’attendre à ce qu'ils témoignent des difficultés des entreprises à déterminer leurs prévisions pour 2023. "Cela rend difficile l'évaluation des valorisations boursières actuelles", a déclaré l'analyste.

"Nous ne voyons pas vraiment d'enthousiasme pour de la prise de risque chez les investisseurs aujourd'hui, surtout après la déception des ventes au détail chinoises en juillet", note pour sa part Naeem Aslam, analyste de marché chez AvaTrade. Les ventes au détail n'ont augmenté que de 2,7 pour cent en glissement annuel, alors qu'une augmentation de 6,3 pour cent était prévue. La production industrielle chinoise s’est également révélée décevante.

Une heure avant l'ouverture de Wall Street, on notera que la Fed de New York a publié l'indice "Empire State" de la productivité des entreprises dans la région américaine, qui a chuté de manière inattendue en août.

Sur le marché des changes, l’euro recule de 0,6 pour cent sous les 1,02 dollar.

A noter la correction sur les prix du pétrole en marge des signes de ralentissement en Chine,avec le baril WTI qui perd plus de 5 pour cent à 87 dollars, ce qui impacte au passage les actions du secteur.

Cette semaine, les investisseurs analyseront notamment les résultats des ventes au détail américaines, tandis que les principaux détaillants domestiques, à savoir Home Depot, Wal-Mart, Macy's et Target sont attendus au rapport.

Actualité des entreprises

Le groupe américain de courtage en ligne Robinhood a enregistré des revenus supplémentaires par utilisateur au dernier trimestre, alors que ceux-ci étaient en baisse depuis le début de l'année dernière. En arrière-plan, la hausse des revenus d'intérêts, alors que les revenus découlant des transactions ont eux chuté sur l'application.

Dernière clôture à Wall Street

Vendredi, le S&P 500 a gagné 1,7 pour cent à 4.280 points, le Dow Jones a gagné pour sa part 1,3 pour cent à 33.761 pour cent et le Nasdaq a gagné 2,1 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Matthieu Hellin

Mise à jour boursière: le Bel20 se maintient dans le vert

Dans des volumes anodins en ce lundi 15 août, jour de l’assomption, la bourse de Bruxelles évolue légèrement dans le vert. Vers 14 heures, le Bel20 gagnait ainsi 0,2 pour cent à 3.850 points.

Au sein de l’indice principal, le gestionnaire de réseau électrique Elia se détache en gagnant plus de 2 pour cent, suivi par D'Ieteren qui gagne 1,2 pour cent.

Au rayon des plus fortes baisses, on trouve Ageas, l'actionnaire de contrôle d'AG Insurance, qui se voit lesté de 1,4 pour cent sous les 44 euros.

Dans l’indice intermédiaire qu’est le BelMid, Bpost gagne 1,4 pour cent après un rapport d'analyste positif.

Oddo BHF a relevé la recommandation de l’opérateur postal et logisticien d’e-commerce à "sur-performer" avec un objectif de cours de 8,25 euros, fait remarquer Bert van der Pol, trader chez Today's Group. 

Mention spéciale à Deceuninck, le spécialiste des châssis, qui bondit de 5 pour cent, suivi par Lotus Bakeries et Orange Belgium qui gagnent respectivement 3 et 2 pour cent, là où en bas de tableau, Euronav lâche 2 pour cent.

Au sein du BelSmall, Smartphoto perd 5 pour cent, tandis que le spécialiste du traitement des eaux Ekopak gagne encore 3,6 pour cent.

A signaler que la volatilité est une nouvelle fois de mise sur l’action UnifiedPost, qui recule de 0,8 pour cent après avoir bondi jusqu'à 8 pour cent en séance à 5,66 euros.

On notera que sur les marchés internationaux, le pétrole chute de 5 pour cent sous les 94 dollars le baril de brent pour livraison en octobre.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Matthieu Hellin

L'Europe à l'équilibre après la faiblesse des données chinoises

(ABM FN) Les bourses européennes évoluent à l'équilibre ce lundi midi, alors que des annonces en provenance de Chine ont pesé sur le sentiment boursier.

Vers midi, l’indice principal STOXX Europe 600 gagnait 0,2 pour cent, le Dax allemand 0,10 pour cent, le CAC 40 français 0,2 pour cent tandis que le FTSE 100 britannique reculait de 0,10 pour cent.

On a appris ce lundi que la Chine a abaissé de manière inattendue les taux interbancaires pour soutenir l’activité, suite à des indicateurs économiques décevants communiqués plus tôt.

Au Japon, l’économie s'est redressée au deuxième trimestre grâce à la consommation des ménages. Le PIB a signé une croissance de 2,2 pour cent, contre 0,1 pour cent trois mois plus tôt, et a renoué au passage avec ses niveaux d’avant pandémie.

On notera que la sécheresse persistante dans une grande partie de l'Europe n'est pas sans conséquence sur les chaînes logistiques et les coûts énergétiques.

Berenberg prévoit que l'inflation dans la zone euro finira par se stabiliser légèrement au-dessus de l'objectif de 2 pour cent de la Banque centrale européenne. En juillet, le chiffre est passé à 8,9 pour cent, soit le niveau le plus élevé depuis plus de 40 ans. À court terme, Berenberg prévoit une augmentation à 10 pour cent en octobre, et seulement une baisse substantielle en 2023.

A noter que les résultats de l'enquête ZEW en Allemagne et le PIB de la zone euro devraient susciter davantage d'inquiétudes quant à la faiblesse de l'économie cette semaine et pourraient peser sur l’évolution de l'euro.

Sur le front pétrolier, le contrat à terme West Texas Intermediate pour livraison de septembre corrige de 3,8 pour cent à 88,61 dollars, tandis que le contrat à terme Brent pour livraison en octobre chute de 3,5 pour cent à 94,75 dollars.

Sur le marché des changes, l'euro s'échangeait à 1,019 dollar vers midi. À la clôture des bourses américaines vendredi, le dollar pointait à 1,0264.  

Actualité des entreprises

Le groupe allemand de produits de grande consommation Henkel a fait part d’une hausse de ses ventes au premier semestre, mais d’une baisse de ses bénéfices. L’action gagne 1,4 pour cent.

Aegon recule de 2 pour cent. Credit Suisse a relevé lundi l'objectif de cours du groupe d’assurance néerlandais de 5,80 à 5,90 euros et a maintenu l'avis de "surperformance".

A noter le bond de 7 pour cent d'Hello Fresh à Francfort, dont le chiffre d’affaires a atteint 1,96 milliard d’euros au second trimestre, en hausse de 16 pour cent à taux de change constant. Le spécialiste de livraison de repas à domicile dit compter désormais plus de huit millions de clients.

Ouverture à Wall Street

Les indices américains devraient ouvrir dans le rouge ce lundi, à l’image de l'indice principal S&P 500, attendu en baisse de 0,4 pour cent.

Vendredi, le S&P 500 a gagné 1,7 pour cent à 4.280 points, le Dow Jones a gagné pour sa part 1,3 pour cent à 33.761 pour cent et le Nasdaq a gagné 2,1 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Mise à jour boursière: le Bel20 évolue dans le vert

(ABM FN) La bourse de Bruxelles évolue dans le vert ce lundi matin. Vers 11 heures, le Bel20 gagnait ainsi 0,4 pour cent à 3.858 points avec des volumes plus que limités, en partie en raison de la célébration de l'Assomption de la Sainte Vierge aujourd'hui.

"L'essoufflement de l'inflation semble raviver la volonté des investisseurs à acheter les actions", observe  Justin Blekemolen, spécialiste des investissements chez Lynx. Cela a permis à Wall Street de terminer la semaine passée dans le vert, et ce pour la quatrième semaine consécutive.

"Les investisseurs se demandent maintenant si la baisse en juin était le point le plus bas, ou si nous avons affaire à un rallye classique dans un marché baissier", ajoute Blekemolen. 

"Quoi qu'il en soit, le recul de l'inflation est porteur d'espoir et pourrait conduire la Fed à ne relever les taux d'intérêt que de 50 points de base à la fin du mois de septembre au lieu de 75."

L'expert de Lynx rappelle qu’à 8,50 pour cent en juillet, l'inflation américaine ne reste pas moins extrêmement élevée et que le chômage est faible. "L'inadéquation du marché du travail exerce également une pression sur le taux d'activité et entraîne une hausse des salaires. Une pression salariale qui pourrait potentiellement se répercuter sur l’inflation."

Analyste chez CMC Markets, Michael Hewson note pour sa part que les prix du gaz en Europe restent élevés, en raison des inquiétudes concernant les perturbations des futurs approvisionnements en gaz en provenance de Russie. "Bien que les prix aux États-Unis semblent maintenant augmenter à un rythme plus lent, le pire n'est probablement pas terminé pour l'Europe", a déclaré Hewson.

Sur le marché des changes, l’euro recule de 0,40 pour cent à 1,021 dollar, tandis que sur le front pétrolier, le Brent se replie de plus de 2 pour cent à 96 dollars le baril pour livraison en octobre.

En ce qui concerne l’agenda, les investisseurs porteront une attention particulière aux chiffres des ventes au détail aux Etats-Unis. Quant aux résultats, sont attendus au rapport notamment les principaux détaillants américains, à savoir Home Depot, Walmart, Macy's et Target.

Actions en hausse et en baisse

Au sein du Bel20, le spécialiste de l'immobilier logistique VGP se détache en haut du tableau et gagne plus de 2 pour cent, suivi par la biotech Argenx qui gagne 1,6 pour cent.

Au rayon des plus fortes baisses, on trouve Ageas, lesté de 1 pour cent.

Dans le BelMid, mention spéciale à Bpost qui gagne 2,2 pour cent après un rapport d'analyste positif. Oddo BHF a relevé la recommandation de l’opérateur postal et logisticien d’e-commerce à "sur-performer" avec un objectif de cours de 8,25 euros, fait remarquer Bert van der Pol, trader chez Today's Group. 

Orange Belgium et Lotus Bakeries gagnent également 4 et 3 pour cent, là où Brederode lâche 1,8 pour cent.

Au sein du BelSmall, Smartphoto perd plus de 5 pour cent, tandis qu’Ekopak prend encore près de 3 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Mise à jour boursière: Bruxelles ouvre en hausse

(ABM FN) La bourse de Bruxelles ouvre en légère hausse ce lundi, mais les mouvements sont limités, et pour cause, la célébration de l'Assomption de la Sainte Vierge aujourd'hui. Peu après l'ouverture, la Bel20 gagnait 0,5 pour cent à 3.862,60 points.

Parmi les actions principales, Argen-X gagne 1,5 pour cent et VGP 1,7 pour cent. Elia augmente de 1,4 pour cent. Aedifica et Ageas enregistrent une légère baisse.

Dans le BelMid, l'action Bpost gagne 3,7 pour cent après un rapport d'analyste positif et  Lotus Bakeries  quant à elle, augmente  de 2,2 pour cent , mais Ontex chute de 1,8 pour cent.

Parmi les plus petites actions, Unifiedpost grimpe de 6,1 pour cent. L'action Smartphoto chute de 6,3 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Bruxelles attendue en hausse

(ABM FN) La bourse de Bruxelles devrait ouvrir en hausse lundi après une clôture convaincante à Wall Street vendredi soir. Les contrats à terme sur l'indice Euro Stoxx 50 évolue en hausse d'un demi pour cent environ une heure avant la cloche d'ouverture.

La semaine dernière, l'indice Bel20 a connu peu de mouvements avec un gain hebdomadaire de 0,1 pour cent. C’est principalement dû à une réaction positive aux chiffres nettement meilleurs de l'inflation aux États-Unis mercredi.

"L'inflation aux États-Unis semble avoir dépassé son pic. Et c'est une bonne nouvelle. Cela signifie que la banque centrale américaine, la Fed, pourrait ne pas avoir à augmenter les taux directeurs autant qu'on le craint actuellement", a déclaré Simon Wiersma, gestionnaire d'investissements chez ING.

Alors que l'inflation semble se calmer aux États-Unis, le même scénario semble plus difficile à envisager en Europe, le continent étant sensible à la hausse des prix de l'énergie, selon Michael Hewson, analyste de marché chez CMC Markets.

Les bourses européennes n'ont presque pas bougé la semaine dernière, tandis qu'à Wall Street, l'indice S&P 500 a augmenté de plus de 3 pour cent sur une base hebdomadaire. Surtout le vendredi a été particulièrement bon.

En Asie, la bourse de Tokyo gagne plus de 1 pour cent ce matin, tandis que les bourses chinoises baissent légèrement.

L'économie japonaise a progressé de 2,2 pour cent en glissement annuel au cours du dernier trimestre, tandis que la production industrielle et les ventes au détail chinoises ont augmenté le mois dernier.

Les contrats à terme sur le pétrole américain sont sous pression ce matin, avec une baisse de plus de 1 pour cent. Sur une base hebdomadaire, le prix du baril de pétrole brut a augmenté la semaine dernière de 3,5 pour cent pour atteindre 92,09 dollars par baril.

Sur le plan macro-économique, deux publications sont à l'ordre du jour aujourd'hui aux États-Unis. 

Actualités des entreprises

Ce matin, il n'y a pas de nouvelles pertinentes concernant les sociétés cotées à Bruxelles.

Clôture sur Wall Street

L'indice S&P 500 a augmenté de 1,7 pour cent vendredi, à 4.280,12 points, l'indice Dow Jones a gagné 1,3 pour cent à 33.761,05 points et le Nasdaq a clôturé en hausse de 2,1 pour cent à 13.047,19 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Programme boursier

(ABM FN) Voici les points principaux de l'agenda financier belge jusqu'au lundi 22 août 2022.

LUNDI 15 AOÛT 2022

-  Aucun point à l’ordre du jour.

MARDI 16 AOÛT 2022

-  Aucun point à l’ordre du jour.

MERCREDI 17 AOÛT 2022

07:00 Avantium - Résultats semestriels

JEUDI 18 AOÛT 2022

07:00 Sipef - Résultats semestriels
07:00 Kinepolis - Résultats semestriels

VENDREDI 19 AOÛT 2022

07:00 Biotalys - Résultats semestriels
07:00 Shurgard - Résultats semestriels
08:00 Roularta - Résultats semestriels
18:00 Montea - Résultats semestriels

LUNDI 22 AOÛT 2022

-  Aucun point à l’ordre du jour.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Derniers résultats d'entreprises et chiffres sur l'inflation

(ABM FN) Au cours de la semaine à venir, les investisseurs peuvent s'attendre à, entre autres, les derniers chiffres des entreprises, les données sur l'inflation et le procès-verbal de la Réserve fédérale.

Lundi, nous commencerons la semaine avec la croissance économique japonaise, la croissance néerlandaise et européenne est prévue pour mercredi.

Lundi également, nous prendrons connaissance de la production industrielle chinoise, l'Amérique publiant sa production mardi.

Aux Pays-Bas, nous recevrons lundi l'indice de confiance des entrepreneurs et, un jour plus tard, l'influent indice ZEW du sentiment économique allemand suivra.

La semaine dernière, les marchés boursiers ont bénéficié d'une inflation américaine moins élevée que prévu. La hausse des prix et des coûts a été la principale préoccupation des investisseurs, ce qui a entraîné une forte baisse des indices. La guerre en Ukraine a encore aggravé la situation.

En particulier, l'indice américain Nasdaq, sensible aux taux d'intérêt, a fortement baissé depuis le début de l'année et a regagné beaucoup de terrain ces dernières semaines.

La semaine prochaine, nous recevrons d'autres chiffres sur l'inflation. Le Royaume-Uni donnera un aperçu de ses prix à la consommation mercredi. La zone euro suivra jeudi, le Japon vendredi. Le dernier jour de la semaine, l'Allemagne publiera également ses prix à la production.

Evidemment, ces chiffres d'inflation sont très importants pour la politique des banques centrales. Ce sont surtout les réactions de la Banque centrale européenne et de la Réserve fédérale qui occupent les marchés. Lors de la dernière réunion de la Fed, les taux d'intérêt ont été relevés de 0,75 pour cent. Nous recevrons le compte rendu de cette réunion jeudi. Après les données favorables sur l'inflation de la semaine dernière, le marché compte de plus en plus sur une hausse des taux de 50 points de base en septembre.

Jeudi, la banque centrale turque prendra une décision sur les taux. Les indicateurs avancés de la Réserve fédérale sont également prévus ce jour-là.

Chiffres des entreprises

La saison des chiffres des entreprises est sur le point de se terminer. Comme d'habitude, il y a quelques retardataires en Belgique. Mercredi, Avantium ouvrira ses livres. Sipef et Kinepolis suivront jeudi, tandis que Biotalys, Shurgard, Roularta et Montea publieront leurs chiffres vendredi.

À l'étranger, Home Depot et Walmart ouvriront les livres le mardi, le concurrent Target le mercredi.

Jeudi, nous regarderons en direction de Kohl's et Applied Materials. Deere clôturera la semaine vendredi.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par thomas

La semaine en bourse: davantage d'optimisme permet au Bel20 de gagner 2,1 pour cent

(ABM FN) Le Bel20 a gagné 2,1 pour cent sur l’ensemble de la semaine à 3.844 points.

Et pourtant, la semaine boursière avait débuté sur une note négative avec les avertissements sur résultats de Nvidia et Micron Technology, ces géants des composants électroniques, qui s’attendent à voir leurs revenus baisser. 

Selon l'analyste de marché Michael Hewson de CMC Markets, ces avertissements mettent en lumière "les défis auxquels sont confrontés non seulement le secteur de la technologie, mais aussi l'économie mondiale au sens large".

Ensuite vint le point d’orgue de la semaine avec la publication mercredi des chiffres de l’inflation aux Etats-Unis. Ressortis inférieurs aux attentes, ils ont apporté du soulagement aux investisseurs, ceux-ci espérant que la Fed ne relève pas ses taux aussi fortement que redouté. 

Il est tentant, selon Hewson, de penser que le point bas des marchés boursiers cette année soit derrière nous, mais il n'y a pas encore de preuves pour étayer cette perspective.

L'inflation américaine ralentit

Publiés mercredi, les chiffres de l'inflation américaine ont donc montré un ralentissement qui a d’ailleurs été conforté par l’évolution de l'indice des prix à la production publié jeudi.

Les prix à la consommation aux États-Unis se sont stabilisés en juillet par rapport au mois précédent, après avoir augmenté de 1,3 pour cent en juin. Sur une base annuelle, les prix ont augmenté de 8,5 pour cent, contre 9,1 pour cent un mois plus tôt.

L'inflation sous-jacente, c'est-à-dire corrigée des prix de l'alimentation et de l'énergie, s'est pour sa part établie à 0,3 pour cent en rythme mensuel en juillet. Sur une base annuelle, l'inflation sous-jacente s'est établie à 5,9 pour cent, soit un niveau inchangé.

Commentant ces chiffres, les analystes d’ING ont évoqué "une surprise positive" découlant en partie de la baisse des prix du carburant et des billets d'avion. Et tandis que le prix de l'essence est également moins cher en août, l'inflation baissera probablement à nouveau ce mois-ci, s’attend ING.

La banque note toutefois que la situation est plus délicate pour l’inflation sous-jacente, compte tenu de la hausse des coûts de main-d'œuvre qui a maintenu cette même inflation stable en juillet.

À la vue des gains signés mercredi sur les bourses, les marchés espèrent que la Fed relèvera ses taux moins fortement en septembre. Pour autant, il faut rappeler que la hausse des prix ne constitue jamais qu’un indicateur parmi d’autres pris en compte par la Fed dans son processus de hausse des taux.

Et avant la prochaine décision monétaire en septembre, la publication de nombreux indicateurs sont encore à venir, on pense au rapport sur l’emploi pour le mois d’août et les chiffres de l’inflation pour août. 

Comme le souligne Philippe Ledent d’ING, les chiffres de l’emploi sont également scrutés de près par la Fed dans la mesure où les pressions salariales constituent une composante majeure dans l’inflation américaine.

ING rappelle que l’inflation actuelle demeure toujours bien loin de l’objectif de la Fed, tandis que l'économie américaine a créé plus d'un demi-million d'emplois le mois dernier et que la croissance économique semble se redresser au troisième trimestre.

En outre, ING s’attend dans l’ensemble à ce que les exportations se portent bien et que les stocks posent moins de problèmes, ce qui fait dire aux analystes de la banque que les raisons sont suffisantes pour que la Fed relève quand même ses taux d'intérêt de 75 points de base en septembre.

Plusieurs dirigeants de la Fed ont également fait allusion à une telle hausse cette semaine. Le président de la Fed de Chicago, Charles Evans, entre autres, a déclaré qu'il s'attend à ce que la banque centrale "augmente les taux d'intérêt pour le reste de cette année et l'année prochaine pour garantir que l'inflation revienne à son objectif de 2 pour cent".

Sa collègue, Mary Daly, de la Fed de San Francisco, a ajouté cette semaine que le combat de la banque centrale contre l’inflation est loin d’être terminé. Il y a une amélioration, note Daly, soulignant toutefois qu’il y a encore du chemin à faire. 

Le marché n’y croit pas

De l’avis des marchés, l’annonce de la baisse de l’inflation a pourtant fait baisser les perspectives d’une hausse de 75 points de base des taux en septembre.

Suite au rapport sur l’inflation, le baromètre FedWatch compilé par CME Group estime désormais la probabilité d’une hausse de 50 points de base en septembre à plus de 60 pour cent, contre 30 pour cent avant la publication du rapport.

On notera que les spéculations sur une Fed moins agressive ont d'ailleurs entraîné un repli du billet vert, l’euro ayant renoué avec 1,03 dollar en cours de semaine pour finalement clôturer sur un gain hebdomadaire de 0,65 pour cent à 1,025 dollar.

Alors que l'inflation semble ralentir aux États-Unis, un scénario similaire en Europe semble plus difficile à envisager, selon Michael Hewson de CMC Markets, sachant que le vieux continent est plus sensible à la hausse des prix de l'énergie.

Philippe Ledent d’ING rappelle à ce titre qu’on évalue entre 40 et 45 pour cent le poids des prix de l’énergie dans l’inflation européenne, contre 30 pour cent environ outre-Atlantique.

Sur le front du pétrole, pour la première fois depuis un mois, le Brent a bouclé la semaine dans le vert autour des 98 dollars le baril, soit une hausse hebdomadaire de 3,5 pour cent et ce malgré avoir touché un plus bas depuis février à 93 dollars. Le baril de West Texas Intermediate (WTI) américain a lui progressé de 4 pour cent cette semaine à 92,6 dollars. 

"Les prix du pétrole brut sont à nouveau en hausse alors que la hausse des prix du gaz en Europe modifie les habitudes de consommation vers ce qui est actuellement une alternative moins chère", a déclaré Hewson.

"Une crise du gaz imminente en Europe entraîne déjà une importante demande de remplacement du gaz par le pétrole", a déclaré l'Agence internationale de l'énergie dans son rapport mensuel cette semaine. Et cette demande supplémentaire de pétrole tombe dans un marché déjà tendu, a déclaré l'agence.

Pendant ce temps, l'OPEP a révisé à la baisse ses estimations de la demande de pétrole en 2022 cette semaine.

Les gagnants et perdants de la semaine

La plus forte hausse de la semaine revient, sans surprise, à Exmar qui s’est envolé de 50 pour cent. Vendredi dernier, la société a publié une nouvelle que le marché attendait: la vente de son unité flottante de gaz naturel Tango FLNG à Eni. Une annonce qui a également bien été accueillie par les analystes.

La plus forte baisse revient en revanche à Mithra, qui a signé 5 séances de baisse et s’est vu lesté de 24 pour cent. La biotech liégeoise a annoncé dernièrement l'approbation par la FDA américaine de l'anneau contraceptif Haloette. Mithra a également obtenu un nouveau financement de 100 millions d'euros auprès d'investisseurs existants et a également racheté plus de 34 millions d'euros d'obligations convertibles.

Du côté des résultats, Nyxoah a notamment annoncé une forte croissance de ses revenus au deuxième trimestre et avoir légèrement réduit ses pertes. Les chiffres publiés par le spécialiste de l'apnée du sommeil ne sont "pas très surprenants », pour reprendre les termes de Degroof Petercam. L’action a gagné 3,6 pour cent sur la semaine.

Le grossiste en produits chimiques Azelis a lui vu ses résultats augmenter de manière significative au cours des six premiers mois de l'année, tandis que les perspectives annuelles sont ressorties bien supérieures au consensus. Degroof Petercam et Jefferies ont augmenté leur objectif de cours dans la foulée. Le titre a gagné pas loin de 9 pour cent cette semaine.

Actionnaire de contrôle d’AG Insurance, Ageas a enregistré de solides résultats au premier semestre de l'année, soutenus par une performance meilleure que prévu en Asie, selon ING. L’assureur, qui a confirmé ses prévisions de bénéfices annuels d’un milliard d’euros, a également annoncé un acompte sur dividende de 1,50 euro par action et prévoit d'augmenter le dividende de 6 à 10 pour cent. Selon ING, cela offre de meilleures perspectives de croissance en regard des pairs du secteur. Le titre a gagné 4,1 pour cent cette semaine.

KBC a lui relevé ses perspectives après un deuxième trimestre meilleur que prévu. Ces nouvelles perspectives sont soumises à une série d'hypothèses, selon Barclays. Le titre a gagné 2 pour cent cette semaine.

Jensen-Group a vu son chiffre d'affaires et son bénéfice augmenter au premier semestre 2022. Si le groupe industriel n'a pas fourni de perspectives concrètes pour l'exercice, il a confirmé son intention de rester rentable. L’action a gagné 6 pour cent.

Unifiedpost a également vu son chiffre d'affaires augmenter au premier semestre de cette année. L'entreprise table toujours sur une croissance organique de 25 pour cent pour cette année, mais cela dépend de la conclusion d'accords de licence. Dans la foulée de ces résultats, l’action du  spécialiste de la digitalisation des factures s’est envolée de 25 pour cent, au-dessus des 5 euros.

Au rapport vendredi, Lotus Bakeries, qui produit les spéculoos, a publié des chiffres semestriels très solides, selon ING. KBC Securities a également relevé l'objectif de cours de l'action, qui a perdu 5 pour cent au sortir de la semaine.

Argenx a reçu pour sa part jeudi l'approbation de la Commission européenne pour le traitement de la myasthénie grave généralisée. Cela signifie que le produit peut être commercialisé dans tous les États membres, mais également en Islande, en Norvège et au Liechtenstein. Le poid lourd du Bel20 a gagné 1,6 pour cent.

A noter enfin que la biotech Bone Therapeutics a acquis une participation majoritaire de 51 pour cent dans French Medsenic. Bone émettra pour cela 90,6 millions d'actions aux actionnaires de Medsenic.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Matthieu Hellin
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20