Cofinimmo émet une obligation de 500 millions d'euros

(ABM FN) L'opérateur de soins immobiliers Cofinimmo a émis avec succès une obligation de 500 millions d'euros. Le groupe l'a annoncé lundi soir.

Il s'agit d'une obligation d'un montant nominal total de 500 millions d'euros, avec paiement d'un coupon de 1 pour cent par an et une échéance au 24 janvier 2028.

La demande a dépassé de plus de 2,5 fois le volume de l'émission. Les fonds levés seront intégralement utilisés pour " (re)financer des actifs conformément au cadre de financement durable de Cofinimmo ", selon le communiqué de presse du Groupe.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Redactie ABM Financial News

Le secteur des biotechnologies pousse le Bel20 à la hausse

(ABM FN) La Bourse de Bruxelles a été principalement animée par la Chine aujourd'hui, Wall Street étant fermée pour la journée Martin Luther King Jr. Le secteur des biotechnologies, en particulier, a soutenu le Bel20, qui a clôturé en hausse de 0,1 pour cent à 4 249,63 points.

"L'absence des traders américains pour cause de Martin Luther King Day a eu raison de l'action des bourses européennes aujourd'hui", a-t-on entendu dans la salle des marchés de KBC. "D'autant plus que le plat principal a été servi pendant les heures de cotation en Asie avec les données mensuelles sur l'activité chinoise et les chiffres trimestriels du PIB."

L'économie chinoise a connu une croissance de 8,1 pour cent en 2021. La croissance a été particulièrement forte au cours du premier semestre, en raison d'une reprise après la crise du corona. Au cours des trois derniers mois de 2021, la croissance a été de 4 pour cent, soit bien plus que les 3,3 pour cent attendus.

"Les données indiquent que la dynamique de croissance continue de s'essouffler", a déclaré un négociant anonyme. "La banque centrale chinoise a anticipé les données en réduisant de manière inattendue les taux directeurs clés tels que le taux de prise en pension inversée à sept jours et le taux à un an de 10 points de base, à 2,1 pour cent et 2,85 pour cent respectivement, pour la première fois depuis avril 2020. Cela a entraîné une surperformance de 1 à 1,5 pour cent des principaux indices boursiers chinois en Chine, qui s'est également poursuivie en Europe.

Les ventes au détail chinoises ont augmenté à un rythme plus lent, mais la production industrielle a en fait augmenté plus rapidement. Selon Tom Simonts, économiste à la KBC, le premier a été un revers, mais le second a été une aubaine. "C'est la plus forte croissance depuis août 2020", a déclaré l'économiste.

Pour le reste, les taux d'intérêt restent assez élevés après la récente hausse de la semaine dernière.

Les taux d'intérêt allemands restent autour des sommets de la semaine dernière. Nous devrons maintenant attendre jeudi la publication des notes de la réunion des taux de la Banque centrale européenne pour obtenir plus d'indications.

Pour le reste, l'agenda macroéconomique a été à peine rempli. La paire euro/dollar s'est négociée autour du niveau de 1,1405. Les prix du pétrole ont légèrement diminué. 

Actions en hausse et en baisse

Pas moins de 13 de ces 20 actions ont clôturé en hausse lundi. Dans le Bel20, Ageas a chuté de 7,4 pour cent. L'État belge, par l'intermédiaire de sa Société fédérale de participation et d'investissement, a pris une participation de 6,3 pour cent dans Ageas pour un montant d'environ 590 millions d'euros. Avec cela, Bruxelles envoie un signal clair que l'assureur n'est pas à vendre, selon les analystes de Kepler Cheuvreux.

Proximus a diminué de 2,8 pour cent. Proximus pourrait utiliser les poteaux électriques d'ORES pour déployer la fibre en Wallonie. Proximus souhaite équiper 70 pour cent des foyers belges en fibre optique d'ici 2028 et a donc fortement accéléré le rythme de construction au cours des derniers mois. À partir de l'année prochaine, 10 pour cent des foyers devront être connectés chaque année.

Galapagos ont pris la tête avec une augmentation de 3,3 pour cent. Argen-x a gagné 3,0 pour cent.

Immobel et CFE ont mené le Bel Mid avec des gains de 3,6 et 2,2 pour cent. L'entreprise belge de dragage DEME (qui fait partie de CFE) pourrait construire deux grands projets éoliens au large des côtes écossaises. DEME sera autorisé à construire deux projets d'une capacité totale de 2 fois 1008 mégawatts. Les raccordements et les permis doivent encore être organisés. DEME devra également payer 38,7 millions de livres de primes d'option pour être autorisé à construire les deux parcs.

Mithra a chuté de 1,6 pour cent, malgré une augmentation de l'objectif de cours par Degroof Petercam. Degroof a augmenté l'objectif de prix de 32,00 à 34,30 euros après les bons résultats de recherche avec Donesta.

Ontex et Biocartis ont perdu 3,1 et 4,9 pour cent.

Parmi les plus petites actions, Balta a augmenté de 3,5 pour cent et Floridienne de 4,8 pour cent. 

Accentis a perdu 2,3 pour cent.

Wall Street

Wall Street reste fermée aujourd'hui en raison de la célébration du Martin Luther King Jr. Day.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Redactie ABM Financial News

Programme boursier

(ABM FN) Voici les points principaux de l'agenda financier belge jusqu'au lundi 24 janvier 2022.

LUNDI 17 JANVIER 2022

- Pas de points à l’agenda.

MARDI 18 JANVIER 2022

- Pas de points à l’agenda.

MERCREDI 19 JANVIER 2022

- Pas de points à l’agenda.

JEUDI 20 JANVIER 2022

- Pas de points à l’agenda.

VENDREDI 21 JANVIER 2022

- Pas de points à l’agenda.

LUNDI 24 JANVIER 2022

- Pas de points à l’agenda.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Redactie ABM Financial News

DEME a l'autorisation de construire 2 grands projets éoliens

(ABM FN) L'entreprise belge de dragage DEME est autorisée à construire deux grands projets éoliens au large des côtes écossaises. C'est ce qui ressort d'un communiqué de presse publié lundi par Crown Estate Scotland.

Les deux projets faisaient partie d'une vente aux enchères de 17 projets de Scotwind dans lesquels des options peuvent maintenant être prises sur des emplacements spécifiques. Au total, il s'agit d'un projet d'un milliard de dollars.

DEME sera autorisé à construire deux de ces projets d'une capacité totale de 2 fois 1008 mégawatts.

Les raccordements et les autorisations doivent encore être organisés. DEME devra également payer 38,7 millions de livres de primes d'option pour être autorisé à construire les deux parcs.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Redactie ABM Financial News

Wall Street fermée pour la célébration du Martin Luther King Day

(ABM FN) Les bourses américaines sont restées fermées lundi, en raison du jour férié en l'honneur de Martin Luther King.  

Ce pasteur américain, défenseur des droits civiques des Afro-Américains, est né le 15 janvier 1929 à Atlanta.

Le marché obligataire sera également fermé lundi. Il n'y aura pas d'échanges réguliers ni de règlement des transactions, a déclaré le CME Group, qui négocie des produits de base tels que le pétrole sur le marché NYMEX et l'or sur le Comex.

En dehors des États-Unis, les investisseurs continuent de craindre un resserrement de la politique monétaire et une inflation élevée.

Les signes émanant de la Réserve fédérale indiquent que le comité de politique monétaire des banques centrales américaines est en passe de relever les taux d'intérêt plus tôt et plus rapidement et de commencer éventuellement à réduire les bilans des banques centrales.
Les marchés s'attendent à trois, voire quatre, hausses de taux par la Fed cette année, la première dès le mois de mars.

La forte inflation des prix à la consommation aux États-Unis, le mois de décembre ayant connu la plus forte dépréciation monétaire depuis 1982, soutient les attentes de resserrement monétaire. Mais l'inflation semble également s'approcher de son pic et si elle ralentit, la Fed pourrait assouplir sa position belliciste.

"Il est de plus en plus clair que 2022 sera une année qui tournera autour de la bataille entre la Fed et les conditions financières", a déclaré Jim Reid de la Deutsche Bank. Il prévoit un répit sur le marché boursier car la Fed pourrait ne pas faire de déclarations avant sa réunion de politique monétaire la semaine prochaine. De plus, il y a peu de chiffres économiques directionnels cette semaine. Les résultats des entreprises détermineront donc principalement le sentiment pour le reste de la semaine.

Vendredi, les banques JPMorgan Chase, Citigroup et Wells Fargo ont présenté leurs résultats trimestriels, et mardi, Goldman Sachs et Charles Schwab prendront le relais. Un jour plus tard, Bank of America et Morgan Stanley suivront.

L'euro s'est replié après les gains de la semaine dernière et se situe maintenant à 1,1399. Le prix du pétrole était inchangé à 83,23 dollars pour le baril de pétrole WTI pour le mois de mars et à 85,84 dollars pour le Brent.

Clôture sur Wall Street

Les bourses américaines ont clôturé en grande partie en hausse vendredi, après un sprint final. L'indice technologique a clôturé en hausse de 0,6 pour cent à 14.893,75 points. Le S&P 500 a effacé une perte et a clôturé en hausse de 0,1 pour cent à 4.662,85 points, tandis que l'indice Dow Jones a perdu 0,6 pour cent à 35.911,81 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Mise à jour boursière: Bruxelles maintient ses gains

(ABM FN) La bourse de Bruxelles a réussi à maintenir ses petits gains de la matinée. L'indice Bel20 a augmenté de 0,3 pour cent pour atteindre 4.257,71 points lundi après-midi.

Il n'y a pas beaucoup de nouvelles aujourd'hui, à l'exception des chiffres macroéconomiques de la Chine.

L'économie chinoise a connu une croissance de 8,1 pour cent en 2021. La croissance a été particulièrement forte au cours du premier semestre, en raison d'une reprise après la crise du coronavirus. Au cours des trois derniers mois de 2021, la croissance a été de 4 pour cent, soit bien plus que les 3,3 pour cent attendus. Pourtant, la banque centrale chinoise a décidé de stimuler davantage, a déclaré Simon Wiersma, directeur des investissements d'ING.

"La crainte du variant omicron est de plus en plus forte, car les nouveaux cas d'infection se multiplient malgré toutes les mesures strictes."

L'euro/dollar s'échange à 1,1401.

Actions en hausse et en baisse

Dans le Bel20, Ageas a connu une forte baisse, le cours de son action chutant de 4,8 pour cent. L'État belge, par l'intermédiaire de sa Société fédérale de participation et d'investissement, a pris une participation de 6,3 pour cent dans Ageas pour un montant d'environ 590 millions d'euros. Avec cela, Bruxelles envoie un signal clair que l'assureur n'est pas à vendre, selon les analystes de Kepler Cheuvreux.

Proximus a diminué de 2,1 pour cent. Proximus utilisera les poteaux électriques d'ORES pour déployer la fibre en Wallonie.

Galapagos a pris la tête avec une augmentation de 2,6 pour cent. Argen-x a également gagné 2,6 pour cent.

Immobel et CFE ont mené le Bel Mid avec des gains de 3,2 et 1,9 pour cent.

Ontex et Biocartis ont perdu 2,3 et 3,9 pour cent.

Parmi les plus petites actions, Balta a augmenté de 3,8 pour cent et Azelis de 1,6 pour cent. Azelis a indiqué qu'elle prenait une participation majoritaire dans Thai Catalite. Les détails financiers n'ont pas été communiqués.

Ekopak a perdu 1,2 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Proximus et ORES s'associent pour un réseau de fibres optiques en Wallonie

(ABM FN) Proximus utilisera les poteaux électriques d'ORES pour déployer la fibre en Wallonie. A cet effet, les CEO Guillaume Boutin de Proximus et Fernand Grifnée d'ORES ont signé un accord ce lundi.

Cette coopération favorise la construction d'un réseau câblé capable de gérer plusieurs gigabits et ouvert à tous les fournisseurs de télécommunications, même dans les zones moins densément peuplées, indiquent les deux entreprises.

Cette coopération permet de faire bénéficier les ménages et les entreprises des avantages de la fibre optique plus rapidement et de minimiser les inconvénients pour les résidents locaux, indiquent les entreprises après le succès du projet pilote à Bouge.

Proximus souhaite équiper 70 pour cent des foyers belges en fibre optique d'ici 2028 et a donc fortement accéléré le rythme des installations au cours des derniers mois. Dès l'année prochaine, 10 pour cent des foyers devront être connectés. L'entreprise espère dépasser l'objectif de 2028 grâce à sa coopération avec ORES en Wallonie.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Des cours plus élevés en Europe

(ABM FN) Les bourses européennes étaient en légère hausse lundi vers midi.

L'indice principal STOXX Europe 600 a gagné un demi pour cent à 481,30 points, le DAX allemand a présenté un gain de 0,3 pour cent à 15.932,99 points et le CAC 40 français a enregistré une hausse de 0,6 pour cent à 7.182,89 points. L'indice britannique FTSE 100 était en hausse de 0,6 pour cent à 7.586,92 points.

"Les marchés boursiers européens ont fait preuve de résilience en ce début d'année, le FTSE 100 en particulier affichant des performances exceptionnelles", a observé l'analyste de marché Michael Hewson, de CMC Markets, soulignant la hausse de 2 pour cent des cours cette année. Les actions des secteurs de l'énergie et de la banque, en particulier, sont à l'origine de la performance supérieure à la moyenne par rapport aux autres marchés boursiers européens.

"Ce matin également, les marchés boursiers européens ont ouvert en grande partie en hausse, l'accent étant mis cette semaine sur les chiffres de l'emploi américain et les données sur l'inflation au Royaume-Uni, en plus des chiffres sur les entreprises américaines. La décision sur les taux d'intérêt de la Banque du Japon sera également suivie de près", estime Hewson.

Goldman Sachs, Bank of America, Morgan Stanley et Netflix, entre autres, publieront leurs résultats trimestriels cette semaine.

Selon Hewson, les bourses américaines n'ont pas connu un bon début d'année, les indices S&P 500 et Dow Jones clôturant en baisse pour la deuxième semaine consécutive. La bourse des actions technologiques Nasdaq a tout juste réussi à réaliser un bénéfice, bien qu'elle ait récemment atteint son niveau le plus bas en trois mois.

"Il y a beaucoup d'anxiété parmi les investisseurs américains concernant la trajectoire des taux d'intérêt que la Réserve fédérale adoptera cette année", a déclaré Hewson. "La persistance d'une inflation élevée incite les membres de la Fed à faire des déclarations fracassantes sur le nombre de hausses de taux d'intérêt prévues cette année."

La paire euro/dollar s'est négociée autour du niveau de 1,1418. Les prix du pétrole ont légèrement baissé. Le taux d'intérêt américain à dix ans s'est établi à 1,792 pour cent.

Actualités des entreprises

À Amsterdam et à Londres, Unilever a perdu 7 pour cent de sa valeur boursière. Unilever a entamé une réévaluation stratégique de son portefeuille, en mettant davantage l'accent sur les secteurs de croissance. Unilever a déjà fait une offre de 50 milliards de livres sterling pour la branche consommateurs de GSK et Pfizer, mais elle a été rejetée. L'offre a été jugée trop basse et Unilever envisagerait une augmentation.

Plusieurs analystes estiment toutefois que l'offre est déjà trop élevée. "Il y a eu peu de transactions dans lesquelles l'acheteur paie plus de 20 fois l'EBITDA attendu et peut encore créer de la valeur par la suite", ont déclaré les analystes de Barclays. "Nous considérons qu'une transaction est très complexe à exécuter en temps normal, et encore moins au milieu d'une pandémie mondiale." En conséquence, Barclays a retiré l'action de sa liste d'achat. Glaxosmithkline a en fait gagné 3,6 pour cent.

À Bruxelles, Ageas a chuté de 5,8 pour cent. L'État belge, par l'intermédiaire de sa Société fédérale de participation et d'investissement, a pris une participation de 6,3 pour cent dans Ageas pour un montant d'environ 590 millions d'euros. Avec cela, Bruxelles envoie un signal clair que l'assureur n'est pas à vendre, selon les analystes de Kepler Cheuvreux.

À Paris, Hermes et Kering ont augmenté de plus de 2 pour cent, tandis qu'à Francfort, Henkel a perdu 1,5 pour cent.

Contrats à terme sur Wall Street

Wall Street reste fermée aujourd'hui en raison de la célébration du Martin Luther King Jr. Day.

Les Bourses américaines ont clôturé en grande partie en hausse vendredi après un sprint final, avec une belle progression pour le Nasdaq. L'indice technologique a clôturé en hausse de 0,6 pour cent à 14.893,75 points. Le S&P 500 a effacé une perte et a clôturé en hausse de 0,1 pour cent à 4. 662,85 points, tandis que l'indice Dow Jones a perdu 0,6 pour cent à 35. 911,81 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Mise a jour boursière: Bruxelles en hausse malgré la forte baisse d'Ageas

(ABM FN)  La bourse de Bruxelles a enregistré un petit gain, malgré la chute du cours d'Ageas. En fin de matinée, l'indice Bel20 a augmenté de 0,2 pour cent pour atteindre 4.255,81 points.

Il n'y avait pas beaucoup de nouvelles ce matin, à l'exception des chiffres macroéconomiques de la Chine.

L'économie chinoise a connu une croissance de 8,1 pour cent en 2021. La croissance a été particulièrement forte au cours du premier semestre, en raison d'une reprise après la crise du corona. Au cours des trois derniers mois de 2021, la croissance a été de 4 pour cent, soit bien plus que les 3,3 pour cent attendus. Pourtant, la banque centrale chinoise a décidé de stimuler davantage, a déclaré Simon Wiersma, directeur des investissements d'ING.

"La crainte de la variante omikron est de plus en plus forte, maintenant qu'il y a plus de nouveaux cas d'infection malgré toutes les mesures strictes." 

La banque centrale de Chine a réduit les taux d'intérêt à court terme. Il s'agit de la première baisse des taux d'intérêt sur un an depuis avril 2020. "Cette action contraste fortement avec les prochaines hausses des taux d'intérêt des banques centrales du monde occidental", a déclaré Wiersma. Mais ces mesures ne sont pas une surprise, estime le gestionnaire d'investissement d'ING. "Ce sont des mesures auxquelles nous nous attendions déjà, car la Chine n'est pas aux prises avec des taux d'inflation faramineux comme en Occident."

Les ventes au détail en Chine ont à nouveau augmenté à un rythme plus lent, mais la production industrielle a en fait augmenté plus rapidement. Selon Tom Simonts, économiste à la KBC, le premier a été un revers, mais le second a été une aubaine. "C'est la plus forte croissance depuis août 2020". 

L'euro/dollar s'échangeait à 1,1418.

Actions en hausse et en baisse

Dans le Bel20, Ageas a connu la plus forte baisse, le cours de l'action chute de 5,7 pour cent. L'État belge, par l'intermédiaire de sa Société fédérale de participation et d'investissement, a pris une participation de 6,3 pour cent dans Ageas pour un montant d'environ 590 millions d'euros. Avec cela, Bruxelles envoie un signal clair que l'assureur n'est pas à vendre, selon les analystes de Kepler Cheuvreux.

Proximus a baissé de 1,2 pour cent, mais Galapagos a pris la tête avec une augmentation de 4,8 pour cent. Argen-x a gagné 2,3 pour cent.

Immobel et EVS ont mené le Bel Mid avec des gains de 2,2 et 1,9 pour cent.

Mithra a chuté de 0,9 pour cent, malgré une augmentation de l'objectif de cours par Degroof Petercam. Degroof a augmenté l'objectif de cours de 32,00 à 34,30 euros après les bons résultats de recherche avec Donesta.

Ontex et Biocartis ont perdu 2,7 pour cent.

Parmi les plus petites actions, Balta a augmenté de 2,6 pour cent et Azelis de 1,9 pour cent. Azelis a indiqué qu'elle prenait une participation majoritaire dans la société thaïlandaise Catalite. Les détails financiers n'ont pas été donnés.

Sequana a perdu 2,6 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Analyse boursière: Degroof Petercam augmente l'objectif de cours pour Mithra

(ABM FN) Degroof Petercam a augmenté l'objectif de cours pour Mithra de 32,00 à 34,30 euros, et a maintenu la recommandation d'achat.

Selon l'analyste Laura Roba, les derniers résultats des recherches de Mithra sont positifs et constituent une bonne base pour l'application d'accords commerciaux favorables à l'avenir. Ces accords sont très importants pour les prochaines étapes de Mithra, selon Roba. L'analyste espère obtenir plus d'informations à ce sujet cette année.

Degroof Petercam a ajusté ses estimations sur la base des derniers résultats positifs de la recherche sur Donesta. Roba prend en compte un taux de réussite de 90 pour cent pour l'achèvement des deux études de phase 3. Auparavant, elle supposait un taux de réussite de 75 pour cent. 

Un pic de chiffre d'affaires global de 900 millions de dollars pour Donesta est également pris en compte. Cela dépend en effet du succès du futur partenaire commercial.  

En conséquence, Degroof est arrivé à un objectif de cours plus élevé.

L'action Mithra était en hausse de 0,5 pour cent lundi matin, à 21,70 euros.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Analyse boursière: JPMorgan abaisse l'objectif de cours pour Umicore

(ABM FN) JPMorgan Cazenove a abaissé l'objectif de cours pour Umicore de 35,00 à 26,00 euros et a maintenu la recommandation Sous-pondérer, maintenant l'action sur la liste de vente à découvert.

Les prévisions de bénéfices des analystes pour les années à venir ont chuté de 5 à 10 pour cent depuis la dernière mise à jour concernant les produits de base pour batteries, mais JPMorgan reste beaucoup moins optimiste, tablant sur des bénéfices inférieurs de 16 et 33 pour cent comparé au consensus pour 2023 et 2024, respectivement.

La banque d'affaires maintient que la transition vers les voitures électriques est plus perturbatrice pour les bénéfices d'Umicore que sa valorisation actuelle et le consensus des analystes ne le reflètent.

JPMorgan voit l'EBIT ajusté diminuer même de moitié à 495 millions d'euros de 2021 à 2025, en raison des difficultés pour les catalyseurs automobiles et de la normalisation du prix des métaux spéciaux fortement associés aux moteurs à combustion non électriques.

La capacité de croissance des matériaux cathodiques est moindre, de sorte qu'Umicore investira moins et conservera davantage de liquidités. Le passage des batteries nickel-manganèse-cobalt aux batteries lithium-fer-phosphate constitue également un vent contraire structurel pour Umicore, selon la banque d'affaires, car Umicore a opté pour la technologie NMC.  

L'accord conclu avec Volkswagen pour les cathodes promet une part importante de la production de batteries du constructeur automobile allemand, mais le rendement de cet accord n'est pas clair, selon les analystes.

L'action Umicore a baissé de 1,2 pour cent lundi à 33,38 euros.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Analyse boursière: Ageas n'est pas à vendre

(ABM FN) L'État belge, par l'intermédiaire de sa Société fédérale de participation et d'investissement, a acquis une participation de 6,3 pour cent dans Ageas pour un montant d'environ 590 millions d'euros, indiquant clairement que l'assureur n'est pas à vendre. C'est ce qu'ont déclaré les analystes de Kepler Cheuvreux lundi.

Grâce à cet investissement, l'État belge peut ancrer une entreprise d'importance stratégique pour l'économie belge, a déclaré le ministre belge des finances. Ageas est le plus grand fournisseur de pensions en Belgique, par le biais d'AG Insurance, et également le plus grand propriétaire de papier du gouvernement belge.

Selon Kepler Cheuvreux, le marché a spéculé sur le fait qu'Ageas pourrait devenir une cible de rachat.

La transaction avec FPIM pourrait être une réponse à la société chinoise Fosun, qui détient une participation d'un peu plus de 10 pour cent dans Ageas depuis septembre. Fosun a déjà été présenté comme un acheteur possible en 2018. BNP Paribas serait également intéressé.

Une offre de rachat par la banque française semble désormais définitivement écartée, selon les analystes de Kepler. Et en cas d'offre publique d'achat hostile, l'État augmentera probablement sa participation à 10 pour cent, ce qui lui donne droit à un siège au conseil d'administration, ou à 25 pour cent, avec un droit de veto contre les prises de contrôle. Kepler n'est donc pas surpris par la baisse du cours de l'action d'aujourd'hui.

Kepler a une recommandation Alléger et a maintenu l'objectif de cours  a 42,50 euros sur Ageas. L'action a chuté de 5,5 pour cent à 46,30 euros.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Mise à jour boursière: Ageas en baisse

(ABM FN) La bourse de Bruxelles a débuté la journée de lundi avec une petite baisse. La forte baisse d'Ageas a été particulièrement remarquable.

L'indice Bel20 a baissé de 0,3 pour cent à 4.233,94 points.

L'action Ageas a chuté d'environ 6 pour cent. La Société fédérale de participation et d'investissement détient une participation de 6,3 pour cent dans Ageas, a-t-on appris ce week-end. Kepler Cheuvreux n'est pas surpris par la baisse du cours de l'action. Selon Kepler, Bruxelles donne un signal fort qu'Ageas n'est pas à vendre.

WDP a limité la perte à 1,1 pour cent et Galapagos et Argen-x ont mené avec des gains de 2,5 et 1,4 pour cent.

Sur la deuxième ligne, Kinepolis a gagné 1,5 pour cent et Mithra 1,6 pour cent. Titan Cement est devenu 2,4 pour cent moins cher.

Asit a gagné 2,1 pour cent, mais Van de Velde a perdu 2,3 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Bruxelles devrait ouvrir en légère légère baisse et Wall Street est fermée

(ABM FN) La bourse de Bruxelles devrait ouvrir en légère baisse lundi. Les contrats à terme sur l'indice Euro Stoxx 50 enregistrait une perte de quelques dixièmes de pour cent environ une heure avant les heures de bourse. Wall Street est fermée aujourd'hui en raison de la célébration de la journée Martin Luther King.

Le Bel20 a perdu 0,4 pour cent vendredi, à 4 242,11 points. La semaine précédente, l'indice avait clôturé à 4 306,37 points. Au niveau des actions, les résultats ont été très nets cette année en raison, notamment, de la rotation sectorielle des valeurs technologiques onéreuses vers les actions de rendement et cycliques, en raison de la perspective d'une hausse des taux d'intérêt.

Les investisseurs sont de plus en plus convaincus que la Réserve fédérale augmentera les taux d'intérêt dès le mois de mars, ce qui entraîne une hausse des rendements obligataires et une volatilité des actions. Le taux américain à dix ans était coté à 1,80 pour cent ce matin. Au début de l'année commerciale, le taux d'intérêt se situait encore autour de 1,50 pour cent.

La hausse des taux d'intérêt est principalement due à la forte augmentation de l'inflation, à la suite de laquelle les banques centrales sont obligées d'avertir qu'elles réduiront leur politique monétaire d'assouplissement pour tenter d'enrayer la hausse des prix. La semaine dernière, il a été annoncé que l'inflation américaine était de 7,0 pour cent en décembre et l'inflation de base de 5,5 pour cent.

Les économistes de la Deutsche Bank pensent que l'inflation aux États-Unis atteindra un pic en janvier, mais qu'elle commencera à baisser ensuite. Les économistes soulignent que la variante omikron du coronavirus semble plus légère qu'on ne le pensait, ce qui réduit les craintes d'une nouvelle perturbation de la chaîne d'approvisionnement mondiale. Cette perturbation est en fait considérée comme une cause majeure de l'inflation élevée.

Les investisseurs, quant à eux, attendent avec impatience le début de la saison des données, qui démarre cette semaine au niveau international, de sorte que l'attention ne sera plus uniquement portée sur les taux d'intérêt et le coronavirus. En outre, ces dernières années, la saison des chiffres trimestriels a souvent été favorable aux investisseurs, ce qui s'est traduit par de nombreux rapports meilleurs que prévu et par une hausse des marchés boursiers.

À Wall Street, les banques d'investissement Goldman Sachs et Morgan Stanley, le géant de l'alimentation Procter & Gamble et le service de streaming Netflix, entre autres, présenteront leurs chiffres. A l'approche de ces chiffres, Netflix a déjà annoncé vendredi soir qu'il allait augmenter le prix de son abonnement en Amérique du Nord de 13,99 à 15,49 dollars par mois. Traditionnellement, la saison des chiffres commence un peu plus tard à Bruxelles.  Aujourd'hui, l'agenda des entreprises est toujours vide.

Wall Street a entamé un sprint final tard vendredi soir avant un long week-end, ce qui a permis au S&P 500 de clôturer avec 0,1 pour cent dans le vert. Au milieu de la journée boursière, le marché perdait encore plus de 1 pour cent. La bourse des valeurs technologiques Nasdaq a également gagné plus d'un demi pour cent, tandis que l'indice plus traditionnel Dow Jones a perdu plus d'un demi pour cent. Wall Street a également perdu du terrain sur une base hebdomadaire au cours de la deuxième semaine boursière de la nouvelle année.

Le coup d'envoi de la saison des chiffres américains, avec principalement les chiffres des géants de la finance, a reçu un accueil majoritairement négatif vendredi. JPMorgan a même chuté de 6 pour cent, bien qu'elle ait dépassé les prévisions de bénéfices, tandis que Citigroup et BlackRock ont également cédé du terrain après leurs rapports. L'analyste de marché Michael Hewson de CMC Markets a souligné les résultats décevants des activités de trading de Citigroup et JPMorgan. Well Fargo a clôturé en hausse de 3,5 pour cent après avoir publié un bénéfice meilleur que prévu.

Les marchés boursiers asiatiques sont divisés ce matin. Hong Kong et Séoul ont perdu respectivement 0,9 pour cent et 1,3 pour cent. Les autres principales bourses se négocient dans le vert avec des bénéfices modestes.

En Chine, la production industrielle a augmenté plus rapidement en décembre, mais la hausse des ventes au détail chinoises a diminué. En 2021, l'économie chinoise a connu une croissance de 8,1 pour cent. Au quatrième trimestre, la croissance n'a été que de 4,0 pour cent. L'année dernière, la croissance s'est faite principalement au cours du premier semestre, après une reprise après la pandémie du coronavirus.

Le pétrole américain a également augmenté de plus d'un demi pour cent ce matin. La semaine dernière, les prix à terme du pétrole étaient déjà en hausse de 6 pour cent, à 83,82 dollars le baril. Les investisseurs pétroliers signalent qu'ils ne s'attendent pas à ce que le variant omicron affecte réellement la mobilité mondiale. La répression brutale du soulèvement au Kazakhstan a également réduit les inquiétudes concernant une éventuelle interruption des exportations de pétrole kazakh.

Actualités des entreprises

La Federale Participatie- en Investeringsmaatschappij a déclaré détenir une participation de 6,3 pour cent dans Ageas.

Azelis a pris une participation majoritaire dans Catalite, un distributeur thaïlandais de produits chimiques spécialisés sur le marché des soins personnels. Les détails financiers n'ont pas été communiqués.

Retail Estates a vendu un parc commercial à Lommel pour 11,5 millions d'euros.

Clôture sur Wall Street

L'indice technologique Nasdaq a clôturé la journée de vendredi en hausse de 0,6 pour cent à 14.893,75 points. Le S&P 500 a effacé une perte et a clôturé en hausse de 0,1 pour cent à 4.662,85 points, tandis que l'indice Dow Jones a perdu 0,6 pour cent à 35.911,81 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Azelis acquiert une participation majoritaire dans Catalite

(ABM FN) Azelis a pris une participation majoritaire dans Catalite, un distributeur thaïlandais de produits chimiques spécialisés sur le marché des soins personnels. C'est ce qu'a annoncé l'entreprise chimique basée à Anvers lundi matin, sans donner de détails financiers.

Avec cette prise de participation, Azelis renforce sa position sur le marché des sciences de la vie. Cette participation vient compléter le portefeuille de produits chimiques industriels en Thaïlande.

Catalite compte 49 employés, qui seront tous transférés à Azelis. Le PDG Udomlak Kootiratrakarn et le CCO Vaivit Arkaresvimun continueront à diriger l'entreprise.

La transaction devrait être conclue au cours du premier trimestre de cette année et est soumise à l'approbation des autorités réglementaires compétentes.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Retail Estates vend un parc de vente au détail à Lommel

(ABM FN) Retail Estates a vendu un parc de vente au détail à Lommel pour 11,5 millions d'euros. C'est ce qu'a annoncé la société immobilière lundi matin.

Sur le produit de la vente, 10 millions d'euros ont déjà été réinvestis dans l'achat de 6 immeubles commerciaux.

A Malines, Retail Estates possède 7 immeubles commerciaux dans un cluster commercial qui comprend 13 immeubles commerciaux sur le site de Keerdok. Retail Estates a conclu un accord-cadre pour réaliser une vente échelonnée de ses biens immobiliers commerciaux d'ici la fin juin 2024. La transaction est soumise à des conditions suspensives qui doivent être remplies avant la fin du mois de février 2024, selon Retail Estates.

Le prix de vente total s'élève à 10,2 millions d'euros, soit 0,8 million d'euros de moins que la juste valeur au 30 septembre 2021.

Aux Pays-Bas, les magasins Retail Estates ont rouvert leurs portes samedi dernier. Au 18 décembre, date à laquelle les magasins des Pays-Bas étaient fermés en raison de la crise du corona, Retail Estates ne souffrait pas d'arriérés de loyer et le taux d'occupation était de 100 pour cent. L'entreprise s'attend à ce que le secteur du commerce de détail se remette fortement de la fermeture cette année, comme il l'a fait lors des fermetures précédentes.

Le revenu locatif attendu pour le mois de janvier est de 3,1 millions d'euros.

Par ailleurs, Retail Estates a confirmé sa prévision de dividende de 4,60 euros par action pour l'exercice 2021/2022.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Programme boursier

(ABM FN) Voici les points principaux de l'agenda financier belge jusqu'au lundi 24 janvier 2022.

LUNDI 17 JANVIER 2022

- Pas de points à l’agenda.

MARDI 18 JANVIER 2022

- Pas de points à l’agenda.

MERCREDI 19 JANVIER 2022

- Pas de points à l’agenda.

JEUDI 20 JANVIER 2022

- Pas de points à l’agenda.

VENDREDI 21 JANVIER 2022

- Pas de points à l’agenda.

LUNDI 24 JANVIER 2022

- Pas de points à l’agenda.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Redactie ABM Financial News

Semaine macroéconomique chargée avec le premier flux de chiffres annuels

(ABM FN) La semaine prochaine, les investisseurs seront très occupés par une série de données macroéconomiques influentes ainsi que par les chiffres des entreprises.

La semaine démarre fort lundi avec une série de chiffres en provenance de Chine. Les ventes au détail et la croissance économique, entre autres, nous attendent.

Les investisseurs perdent un peu leur confiance dans cette deuxième économie mondiale, les problèmes s'accumulant. Les confinements à cause de corona, le secteur immobilier en difficultés avec, notamment, le géant Evergrande qui parvient à peine à rembourser ses dettes et la répression du secteur technologique.

Le Bank of America Dollar High Yield Corporate Issuers China index est révélateur. Il est actuellement à son point le plus bas. Les entreprises chinoises dont la solvabilité est faible doivent payer un taux d'intérêt de 22,5 pour vent en moyenne si elles veulent se refinancer.

Wall Street restera fermé lundi en raison de Martin Luther King Day. Cela entraîne souvent de faibles volumes sur les marchés boursiers européens aussi.

Inflation et banques centrales

Mardi, la Banque du Japon publiera une décision sur les taux d'intérêt. Jeudi, la banque centrale turque prendra sa décision sur les taux d'intérêt. Au début du mois, il est apparu que l'inflation en Turquie avait atteint 36 pour cent. Cela signifie que la situation dans le pays est encore beaucoup plus grave que chez nous, mais les prix augmentent aussi dangereusement dans l'Ouest.

Dès mercredi, donc, quelques chiffres d'inflation retiendront l'attention, avec les prix à la consommation en Allemagne et au Royaume-Uni. Un jour plus tard, l'ensemble de la zone euro suivra. Vendredi, le Japon clôturera la semaine avec ses données sur l'inflation.

Selon Fidelity International, la Réserve fédérale "rattrape l'inflation [...] et reprend de l'avance sur la courbe des taux".

Le marché compte désormais sur quatre hausses de taux cette année ainsi que sur un assouplissement quantitatif.

Toutefois, selon Fidelity, ceci serait une position trop agressive, maintenant que la croissance économique ralentit également. "La Fed devra finalement faire marche arrière", prévoit Grethe Schepers de Fidelity.

Mardi, nous attendrons également l'indice ZEW allemand. L'indice Empire State viendra d'Amérique. Et les investisseurs pétroliers regardent le rapport mensuel de l'OPEP. Les prix du pétrole pourraient donc bouger à nouveau. Ils sont une raison non négligeable de la hausse de l'inflation, tout comme d'autres produits énergétiques tels que l'électricité et le gaz.

Il y a également un chiffre pour la confiance des consommateurs dans la zone euro le vendredi.

Chiffres des entreprises

La saison des chiffres commence tranquillement, du moins à l'étranger. Pour le flux des chiffres belges, il faudra attendre et voir.

La semaine dernière, nous avons déjà vu des sociétés financières américaines. Mardi, Goldman Sachs suivra, mercredi Bank of America et Morgan Stanley feront de même.

Mercredi également, nous aurons les résultats annuels de Burberry, Procter & Gamble, Alcoa et United Airlines. Jeudi, le concurrent American Airlines suivra, PPG publiera ses résultats et jeudi soir, les investisseurs ne regarderont pas seulement les séries Netflix mais aussi les résultats de l'entreprise.

Chez nos voisins du nord, le géant des puces ASML fera l'objet d'une grande attention ce mercredi.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par thomas

La SFPI achète une participation dans Ageas de 6 pour cent.

(ABM FN) La Société Fédérale de Participations et d'Investissement détient une participation de 6,3 pour cent dans Ageas. C'est ce qu'a révélé samedi un communiqué de presse de l'assureur.

"Ageas prend acte de l'investissement fait par la Société Fédérale de Participations et d'Investissements (SFPI) dans son capital et de l'intérêt que porte ainsi le gouvernement belge pour le Groupe. Plus généralement, Ageas salue les investisseurs qui manifestent un intérêt pour son activité et y voit un signe de confiance dans le Groupe, son management et sa stratégie", a écrit Ageas dans le communiqué.

Ageas est également heureux de constater qu'avec cet investissement, l'Etat belge reconnaît son engagement et aussi le potentiel futur de l'assureur.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par thomas

Le Bel20 clôture la semaine en baisse

(ABM FN) A la suite des autres bourses européennes et américaines, la bourse de Bruxelles a perdu du terrain vendredi.

Le Bel20 a perdu 0,4 pour cent à 4 242,11 points. La semaine dernière, l'indice a clôturé à 4.306,37 points.

Les marchés ont poursuivi leur mouvement de baisse en début de semaine, il semble maintenant que la fin de la politique de relance soit arrivée aux États-Unis. "Même Lael Brainard, la vice-présidente qui a récemment perdu son fauteuil et qui est en principe plus pigeonnante que son supérieur immédiat, a indiqué hier qu'il n'excluait pas une hausse des taux en mars", a déclaré Philippe Gijsels, stratégiste de marché chez BNP Paribas Fortis.

Patrick Harker, président de la Fed de Philadelphie, a également fait des déclarations similaires, après que des signaux aient été émis en début de semaine indiquant qu'il pourrait y avoir non pas 3, mais 4 hausses de taux cette année aux États-Unis.

"À l'exception du secteur technologique, qui a traditionnellement placé une grande partie de ses bénéfices dans l'avenir, le marché prend toujours cela bien", estime  Gijsels. "Une rotation massive des valeurs technologiques vers les valeurs de rendement est en cours. Cette situation est encore largement masquée au niveau de l'indice, car la faiblesse d'un groupe est partiellement compensée par la force de l'autre", a noté le stratège.

C'est en soi une bonne nouvelle, car cela signifie que les investisseurs se tournent vers le marché plutôt que de le quitter. "La question est maintenant de savoir si ce revirement des valeurs de croissance vers les valeurs de rendement est une nouvelle fausse alerte, comme il y a un an environ, ou plutôt un changement dans une tendance qui dure depuis 12 ans", a conclu Gijsels.

Pour le reste, l'agenda macroéconomique a été bien rempli vendredi. Par exemple, les chiffres des ventes dans le secteur du commerce de détail américain ont fortement baissé en décembre. Sur une base mensuelle, les ventes ont diminué de 1,9 pour cent, alors que les économistes n'avaient prévu qu'une baisse de 0,1 pour cent. Sur une base annuelle, les ventes au détail ont augmenté de 16,9 pour cent.

La production industrielle aux États-Unis a légèrement diminué en décembre, alors qu'une hausse était attendue. La production a diminué de 0,1 pour cent le mois dernier, après une hausse de 0,7 pour cent en novembre. Les économistes consultés à l'avance tablaient sur une augmentation de 0,2 pour cent en décembre.

Enfin, la confiance des consommateurs américains dans l'économie a diminué en janvier. L'indice de confiance des consommateurs est passé de 70,6 à la fin du mois de décembre à 68,8 à mi-chemin ce mois-ci. 

Le taux de change euro/dollar s'est établi à 1,1418.

Actions en hausse et en baisse

11 des 20 actions du Bel20 ont clôturé en baisse vendredi. Contrairement à jeudi, où Melexis a pris la tête, l'action a chuté de 4,8 pour cent aujourd'hui. Sofina a perdu 1,7 pour cent et Proximus a gagné 0,5 pour cent après une recommandation d'achat par UBS.

Degroof Petercam et KBC Securities ont augmenté leur objectif de cours pour Ackermans & van Haaren, mais KBC a également décidé d'abaisser son conseil pour l'action d'achat à Conserver. Ce matin, Ackermans a annoncé qu'elle avait vendu sa participation de 30 pour cent dans Manuchar pour 140 millions d'euros. KBC avait prévu 160 millions d'euros. La vente procure à Ackermans une plus-value de 75 millions d'euros, soit 2,20 euros par action, selon Degroof. L'action a perdu 0,3 pour cent.

Galapagos, en revanche, a progressé de 3,1 pour cent et AB InBev, dont l'objectif de cours a été légèrement relevé par la Deutsche Bank à 65,00 euros, a gagné 2,0 pour cent.

Mithra a bénéficié des bons résultats de l'étude sur Donesta et a gagné 7,0 pour cent. KBC Securities a relevé son prix cible de 33,50 euros à 36,00 euros.

Ontex et Orange Belgium ont augmenté de 1,9 pour cent et 2,3 pour cent, mais Biocartis a chuté de 4,1 pour cent.

Parmi les plus petites actions, Van De Velde est en tête avec un gain de 4,2 pour cent. Nyrstar a chuté de 5,7 pour cent.

Wall Street

À la clôture des bourses européennes, l'indice Dow-Jones a perdu 0,8 pour cent, l'indice large S&P500 0,4 pour cent et l'indice technologique Nasdaq est resté stable.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Redactie ABM Financial News

Programme boursier

(ABM FN) Voici les points principaux de l'agenda financier belge jusqu'au lundi 24 janvier 2022.

LUNDI 17 JANVIER 2022

- Pas de points à l’agenda.

MARDI 18 JANVIER 2022

- Pas de points à l’agenda.

MERCREDI 19 JANVIER 2022

- Pas de points à l’agenda.

JEUDI 20 JANVIER 2022

- Pas de points à l’agenda.

VENDREDI 21 JANVIER 2022

- Pas de points à l’agenda.

LUNDI 24 JANVIER 2022

- Pas de points à l’agenda.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Redactie ABM Financial News

Analyse boursière: un excellent moment pour acheter Mithra

(ABM FN) Berenberg a réitéré sa recommandation d'achat et son objectif de cours de 37,00 euros pour la société belge de biotechnologie Mithra, maintenant que le groupe a démontré une réduction significative des symptômes vasomoteurs tels que les bouffées de chaleur chez les femmes ménopausées avec son deuxième candidat médicament Donesta. L'action a augmenté de 7,7 pour cent à 21,70 euros par action vendredi.

Nouveaux résultats en matière de sécurité attendus en 2022

Les analystes de Berenberg ont noté qu'ils attendaient maintenant de nouveaux résultats en matière de sécurité, attendus dans les 12 prochains mois. "Les résultats d'efficacité annoncés aujourd'hui sont susceptibles d'accélérer les discussions sur un accord commercial mondial, ce qui devrait à son tour constituer un catalyseur majeur pour le titre." 

Le pic de ventes d'un milliard de dollars par an pourrait être une estimation plutôt prudente, selon la maison de change. "En moyenne, les femmes passent environ 40 pour cent de leur vie avec les symptômes de la ménopause, qui sont modérés à sévères chez près de 70 pour cent des femmes, selon une étude de marché récente de Mithra", a déclaré Berenberg.

"Cependant, moins de 50 pour cent de ces femmes cherchent un traitement médical pour leur état et seulement 20 pour cent ont recours à l'hormonothérapie, qui est le traitement le plus efficace. Nous pensons que la raison de cette situation est le manque d'options réelles et Donesta est très bien placé pour répondre à cette demande", a déclaré l'agent de change.

Mithra a également confirmé au cours de la conférence téléphonique d'aujourd'hui qu'un partenariat mondial pour Donesta sera signé cette année, a déclaré la maison d'échange.

"Nous partons du principe d'un contrat commercial mondial pour Donesta avec un droit de licence fixe à peu près équivalent à celui du contraceptif Estelle. Cependant, en raison de la plus grande valeur ajoutée de Donesta et de l'exclusivité mondiale offerte, nous nous attendons à ce qu'un acteur majeur soit impliqué dans la commercialisation, ce qui non seulement validerait le produit, mais devrait également fournir une valeur de licence fixe pour le contrat qui pourrait être sensiblement plus élevée que celle du candidat contraceptif", a noté Berenberg.

Les analystes estiment que Donesta est bien placée pour obtenir un contrat de licence fixe d'au moins 750 millions à 1 milliard d'euros, ce qui contraste fortement avec sa valorisation boursière actuelle de 870 millions d'euros.

La valorisation reste donc très attractive selon les analystes. 

"Bien que les actions aient augmenté de 7 à 8 pour cent aujourd'hui, l'action se négocie toujours à peu près au niveau d'avant l'approbation d'Estelle, Donesta étant ainsi effectivement ajoutée gratuitement. Ceci alors que le potentiel de vente est double de celui d'Estelle". La maison d'échange note donc qu'il s'agit d'une excellente occasion d'entrer dans le marché.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Redactie ABM Financial News

Wall Street ouvre dans le rouge

(ABM FN) Wall Street va repartir à la baisse après les pertes de jeudi et une série de résultats trimestriels et de chiffres macroéconomiques.

Les contrats à terme sur l'indice S&P 500 étaient en baisse de 0,8 pour cent une demi-heure avant l'ouverture et ceux sur le Nasdaq étaient dans le rouge de 1 pour cent. Le Dow Jones devrait commencer par une baisse de 0,8 pour cent.

Outre les ventes au détail, les yeux des investisseurs étaient principalement tournés vers le début de la saison des chiffres avec un certain nombre de grandes banques présentant leurs résultats trimestriels. Dans l'ensemble, ils ont été mal accueillis et des baisses du cours des actions semblentse profiler.

Les ventes au détail aux États-Unis ont diminué plus que prévu par les analystes.

Fidelity table sur trois hausses de taux en 2022, mais pense que la Fed attendra l'année prochaine au plus tôt pour réduire son bilan.

D'ailleurs, un climat de resserrement n'est pas nécessairement négatif pour les actions, selon Schepers. "Les taux d'intérêt réels sont toujours favorables aux actifs risqués et nous pensons que cela va continuer.”

Les ventes au détail sont à l'ordre du jour, ainsi que les prix à l'importation et la production industrielle. Après l'ouverture des marchés, la confiance des consommateurs suivra, entre autres.

L'euro/dollar s'échange à 1,1441. Le pétrole est devenu presque un  demi pour cent plus cher.

Actualités des entreprises

JPMorgan a dépassé les attentes au dernier trimestre. Par action, la banque a gagné 3,33 dollars. Les analystes consultés par FactSet s'attendaient à un bénéfice de 3,01 dollars par action. L'action ouvre en baisse de 4,4 pour cent.

Citigroup a vu son bénéfice baisser, malgré des revenus légèrement plus élevés. Là aussi, le bénéfice a été supérieur à ce que les analystes avaient prévu. L'action de Citi commencera probablement en baisse 4 pour cent.

Wells Fargo a vu ses bénéfices augmenter, et même beaucoup plus que ne le pensaient les analystes. Wells Fargo ouvre vendredi en légère baisse.

BlackRock a vu ses actifs sous gestion passer à plus de 10 000 milliards de dollars. Selon le PDG Laurence Fink, il s'agit de la plus forte croissance organique des actifs sous gestion de toute l'histoire de la société. Néanmoins, l'action diminue de 3,2 pour cent.

Les analystes sont devenus plus optimistes quant aux bénéfices des banques d'investissement américaines Goldman Sachs et JPMorgan Chase, tandis que Bank of America se porte également bien.

JPM devrait annoncer un bénéfice de 3 dollars par action, sur un chiffre d'affaires de près de 30 milliards de dollars, selon le consensus des analystes de FactSet. Wells Fargo vise un bénéfice de 1,10 dollar par action et un chiffre d'affaires de 18,7 milliards de dollars. Citigroup a augmente de 1,55 dollar par action et 16,9 milliards de dollars de revenus.Facebook, ou Meta, a perdu 1,4 pour cent.

Sherwin-Williams a émis un avertissement sur les bénéfices. Bien que les recettes aient augmenté de plus de 6 pour cent au dernier trimestre, les bénéfices ont chuté de 23 pour cent. "Bien que nous ayons atteint notre objectif de revenus au quatrième trimestre et que la demande soit restée robuste, nous sommes déçus par la faiblesse de nos résultats", a déclaré le PDG John Morikis. "Nos bénéfices inférieurs aux prévisions, par rapport à nos attentes antérieures, reflètent des ventes décevantes au sein du groupe Amériques en raison d'améliorations limitées de la disponibilité des matières premières et des vents contraires liés à la couronne", a déclaré le directeur général. Le titre a ouvert en baisse de plus de 3 pour cent.

Facebook a été poursuivi au Royaume-Uni pour des milliards de livres sterling pour avoir abusé des données de 44 millions d'utilisateurs. Une compensation d'au moins 2,3 milliards de livres est réclamée.

Clôture sur Wall Street

Le S&P 500 a perdu 1,4 pour cent jeudi, à 4.659,03 points, l'indice Dow Jones a chuté de 0,5 pour cent à 36.136,2 points et le Nasdaq a perdu 2,5 pour cent à 14.806,81 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Les bourses européennes en baisse vers la mi-journée

(ABM FN) Les bourses européennes ont connu une baisse vendredi dans un marché qui semble devenir un peu anxieux quant à l'issue de différents dossiers tels que la politique monétaire, les tensions géopolitiques et le corona.  

L'indice principal STOXX Europe 600 a enregistré une baisse de 0,6 pour cent à 481,00 points vendredi vers midi. Le DAX allemand a enregistré une perte de 0,6 pour cent à 15.931,50 points. Le CAC 40 français a enregistré une baisse de 0,7 pour cent à 7.153,44 points. L'indice britannique FTSE a baissé vendredi de 0,1 pour cent à 7.558,90 points.

Wall Street a dû faire un pas en arrière jeudi. Le président de la Fed de Chicago, Charles Evans, prévoit que l'inflation élevée se ralentira cette année pour atteindre environ 2,5 pour cent à la fin de 2022. La banque centrale devra donc s'attacher à passer d'une politique accommodante à une politique plus neutre cette année, selon Evans, qui n'a pas de droit de vote au sein du comité d'orientation de la Fed en 2022.

 Evans a déclaré, lors d'un débat organisé par le Milwaukee Business Journal, qu'il était surpris par l'inflation élevée et que la politique monétaire de la Réserve fédérale n'était actuellement pas bien positionnée pour la combattre.

Evans est connu pour être un partisan d'une politique monétaire souple.

L'économie allemande a enregistré une croissance de 2,7 pour cent pour 2021 selon une lecture préliminaire, par rapport à 2020, où l'économie a subi une forte pression avec une contraction de 4,6 pour cent. La croissance a été conforme aux prévisions.

Outre les ventes au détail américaines de décembre, les données américaines de cet après-midi comprennent les prix à l'importation et la production industrielle de décembre, les données préliminaires de janvier sur la confiance des consommateurs mesurée par l'Université du Michigan et les stocks des entreprises de novembre.

Les orateurs d'aujourd'hui sont la présidente de la Banque centrale européenne Christine Lagarde, le président de la Fed de Philadelphie Patrick Harker et de New York John Wiiliams.

Le pétrole s’échange en hausse vendredi. Le contrat à terme West Texas Intermediate pour livraison de février était en hausse de 0,9 pour cent à 82 dollars, tandis que le contrat à terme Brent de mars était à 85 dollars, soit une hausse de 1,1 pour cent.

L'euro/dollar s'échange à 1,1456. Au début de la journée, la paire de devises s'échangeait à 1,1472 et à la clôture des marchés américains jeudi, un chiffre de 1,1457 était sur les tableaux.

Actualités des entreprises

SAP a vu son chiffre d'affaires augmenter au quatrième trimestre de l'année dernière, mais le bénéfice d'exploitation et les marges ont été mis sous pression. L'action était en baisse de 1,0  pour cent.

À Paris et à Francfort, les principales actions ont connu quelques baisses. Dans le CAC40, seize actions ont perdu plus de 1 pour cent, dans le DAX il y en a eu quinze, menées par l'action Hellofresh avec 5,5 pour cent.

Amsterdam a vu une forte baisse des actions technologiques. ASMI et ASML ont perdu environ 2,5 et Adyen même 5,0 pour cent.

Wall Street

Les bourses américaines devraient ouvrir en hausse vendredi. Les contrats à terme sur l'indice S&P 500 étaient en hausse de 0,2 pour cent.

Le S&P 500 a perdu 1,4 pour cent à 4 659,03 points jeudi, l'indice Dow Jones a diminué de 0,5 pour cent à 36.113,62 points et le Nasdaq a perdu 2,5 pour cent à 14.806,81 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Mise à jour boursière: Melexis en baisse sur une bourse sans changements

(ABM FN)La bourse de Bruxelles n'a pas vraiment décollé vendredi, avec une baisse des cours de seulement 0,01 pour cent à 4.256,90 points.

La journée est encore relativement calme, mais cet après-midi, une série de banques américaines doivent présenter leurs chiffres trimestriels.

En outre, Grethe Schepers, de Fidelity International, estime que le marché ne peut pas supporter quatre hausses des taux d'intérêt de la Réserve fédérale. Fidelity table sur trois hausses de taux en 2022, mais pense que la Fed attendra l'année prochaine au plus tôt pour réduire son bilan.

D'ailleurs, un climat de resserrement n'est pas nécessairement négatif pour les actions, selon Schepers. "Les taux d'intérêt réels sont toujours favorables aux actifs risqués et nous pensons que cela va continuer.

Outre les chiffres des multinationales américaines, les investisseurs seront également attentifs aux chiffres macroéconomiques des États-Unis cet après-midi. Au programme, les ventes au détail, la production industrielle et la confiance des consommateurs.

L'euro/dollar s'échange à 1,1458.

Actions en hausse et en baisse

Contrairement à jeudi, où Melexis était en tête, aujourd'hui l'action baisse de 4,8 pour cent. Sofina perd 1,7 pour cent et Proximus perd 0,9 pour cent malgré une recommandation d'achat de la part d'UBS.

Degroof Petercam et KBC Securities ont augmenté leur objectif de cours pour Ackermans & van Haaren, mais KBC a également décidé d'abaisser son conseil pour l'action d'Acheter à Conserver. Ce matin, Ackermans a annoncé qu'elle avait vendu sa participation de 30 pour cent dans Manuchar pour 140 millions d'euros. KBC avait prévu 160 millions d'euros. La vente procure à Ackermans une plus-value de 75 millions d'euros, soit 2,20 euros par action, selon Degroof. L'action baisse de 0,9 pour cent.

Galapagos, en revanche, augmente de 2,2 pour cent et AB InBev, qui a bénéficié d'une légère augmentation de l'objectif de cours par la Deutsche Bank à 65,00 euros, gagne 1,9 pour cent.

Mithra a profité des bons résultats de l'étude avec Donesta et gagne 7,9 pour cent. KBC Securities a augmenté l'objectif de cours de 33,50 à 36,00 euros.

Xior et Orange Belgium augmentent de 2,2 pour cent, mais Biocartis chute de 2,6 pour cent.

Parmi les plus petites actions, Sequana Medical a pris la tête avec un bénéfice de 2,2 pour cent. Acacia Pharma chute de 3,8 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

UBS met Proximus sur la liste d'achats

(ABM FN) UBS a relevé la recommandation pour Proximus de Neutre à Acheter vendredi, et augmente l'objectif de cours de 17,80 à 19,50 euros.

Ces augmentations sont dues à l'introduction en bourse prochaine de TeleSign et à la reprise du marché, selon l'analyste Polo Tang.

L'introduction en bourse de TeleSign débloquera une valeur qui est actuellement invisible, estime l'analyste. Il pense qu'une valorisation d'un milliard d'euros est réaliste. Depuis l'annonce des plans, l'action de Proximus n'a augmenté que de 1 à 1,50 euro, selon Tang.

"L'acquisition de VOO par Orange Belgique pourrait potentiellement indiquer une amélioration de la structure du marché et réduit le risque d'entrée d'un quatrième acteur perturbateur sur le marché de la téléphonie mobile", a déclaré Tang.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Analyse boursière: objectifs de cours plus élevés pour Ackermans

(ABM FN) Degroof Petercam et KBC Securities ont augmenté l'objectif de cours pour Ackermans & van Haaren, mais KBC a également décidé d'abaisser la recommandation pour l'action d'Acheter à Conserver.

Degroof a relevé l'objectif de cours pour Ackermans & van Haaren de 159,00 euros à 173,00 euros et a maintenu la recommandation Conserver. KBC a relevé l'objectif de cours de 172,00 à 184,00 euros.

Ce matin, Ackermans a annoncé qu'elle avait vendu sa participation de 30 pour cent dans Manuchar pour 140 millions d'euros. KBC avait prévu 160 millions d'euros.

La vente procure à Ackermans une plus-value de 75 millions d'euros, soit 2,20 euros par action, selon Degroof.

L'action Ackermans a chuté de 0,6 pour cent, vendredi à 176,00 euros.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Analyse boursière: KBC Securities relève l'objectif de cours pour Mithra

(ABM FN) KBC Securities a relevé l'objectif de cours pour Mithra de 33,50 euros à 36,00 euros vendredi, et a maintenu la recommandation d'achat.

L'objectif de cours a été relevé après que Mithra a présenté ce matin des résultats positifs de son étude de phase 3 avec Donesta pour les femmes ménopausées. Fait important, selon les analystes, le profil de sécurité a été confirmé. Elle attend maintenant les résultats de la sécurité primaire, selon KBC. Mithra prévoit des nouvelles à ce sujet d'ici la fin de 2022 aux États-Unis et d'ici la mi-2023 dans l'UE. Grâce à cela, Mithra pense être en bonne voie pour obtenir l'approbation du marché en 2024.

Selon KBC, avec cette nouvelle, Mithra peut maintenant commencer à chercher un partenaire stratégique mondial.

L'action Mithra a augmenté de 5,5 pour cent vendredi, à 21,25 euros.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Mise à jour boursière: La bourse de Bruxelles ouvre en baisse

(ABM FN) Comme prévu, la bourse de Bruxelles a connu une ouverture negative. Vendredi, peu après l'ouverture, l'indice Bel20 était en baisse de 0,5 pour cent à 4.234,67 points.

Seule Telenet a augmenté, toutes les autres actions ont perdu du terrain. La perte la plus importante a été enregistrée par Melexis, avec 1,7 pour cent. Jeudi, le fabricant de puces était toujours le plus performant.

Mithra a profité de résultats positifs dans une étude de phase 3 sur le Donesta et a gagné 4,7 pour cent. Barco, en revanche, a perdu 1,2 pour cent.

Parmi les plus petites actions, ASIT a gagné 1,7 pour cent, mais Acacia Pharma a chuté de 2,3 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Analyse boursière: Deutsche Bank relève l'objectif de cours pour AB InBev d'un euro

(ABM FN) Deutsche Bank a relevé l'objectif de cours pour AB InBev de 64,00 à 65,00 euros mercredi, et a maintenu une recommandation d'achat.

L'analyste Mitch Collett prévoit une croissance organique des volumes de 3,3 pour cent et une augmentation des revenus de 8,4 pour cent pour le trimestre dernier.

En outre, l'analyste s'attend à ce que le brasseur réalise une croissance organique du résultat brut d'exploitation de 12 pour cent dans 2021. Ces chiffres s'ajoutent aux prévisions de guidance de 10 à 12 pour cent d'AB InBev.

AB InBev publiera ses résultats le 24 février.

Malgré les "incertitudes majeures" pour 2022, Collett s'attend à ce que le brasseur émette des perspectives conformes à son objectif à moyen terme de croissance organique des flux de trésorerie d'exploitation dans une fourchette de 4 à 8 pour cent, malgré l'impact de l'inflation sur les coûts de l'entreprise.

L'action AB InBev a clôturé en hausse de 2,5 pour cent jeudi, à 57,90 euros.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Bruxelles vers une ouverture négative

(ABM FN) La bourse de Bruxelles devrait ouvrir en baisse vendredi. Les contrats à terme sur l'indice Euro Stoxx 50 enregistrait une perte de plus d'un demi pour cent environ une heure avant les heures de bourse.

Jeudi, la bourse de Bruxelles était presque toute la journée dans le rouge pour finalement clôturer en légère baisse de 0,2 pour cent à 4.257,13 points.

À Wall Street, les bourses technologiques ont été fortement vendues jeudi. Après une ouverture en légère baisse, le Nasdaq, bourse des valeurs technologiques, a poursuivi sa chute tout au long de la journée et a perdu 2,5 pur cent au buzzer final.

L'indice Dow Jones, plus traditionnel, a limité sa perte à un demi pour cent. Sans la pression sur les cours des actions exercée par les actions technologiques avec des baisses de 4,2 pour cent pour Microsoft , 3,9 pour cent pour Salesforce  et 1,9 pour cent pour Apple, le Dow Jones aurait clôturé dans le vert.

Les investisseurs ont délaissé les valeurs de croissance au profit des actions de rendement et des actions cycliques en prévision d'une hausse des taux d'intérêt, ce qui a rendu moins attrayants les bénéfices futurs des sociétés de croissance coûteuses.

"Les données sur l'inflation confirment que la Fed doit agir", a déclaré Naeem Aslam, analyste de marché chez AvaTrade. La question pour les investisseurs est maintenant de savoir si l'économie américaine peut supporter cela, a déclaré l'analyste de marché, "car l'ensemble de l'économie et des marchés boursiers sont devenus dépendants des politiques accommodantes."

Il a été annoncé jeudi que les prix à la production américains ont augmenté de près de 10 pour cent en glissement annuel en décembre, ce qui a renforcé les pressions inflationnistes. Mercredi, il était déjà clair que les prix à la consommation aux États-Unis avaient augmenté de 7 pour cent en décembre. L'inflation de base s'est établie à 5,5 pour cent, contre 5,4 pour cent prévus.

Toutefois, le stratège en investissement Brent Schutte, de Northwestern Mutual Wealth Management Company, ne voit pas les choses d'un mauvais œil. "La croissance économique restera forte et les craintes d'inflation et de la Fed diminueront considérablement", a-t-il déclaré.

"Les chaînes d'approvisionnement et le marché du travail vont rattraper leur retard, faisant ainsi d'une pierre deux coups", a-t-il ajouté.

Aujourd'hui, à Wall Street, l'attention se portera en partie sur le début de la saison des résultats avec les chiffres des géants financiers BlackRock, Citigroup, JPMorgan et Wells Fargo.

Toujours en Asie, les bourses ralentissent ce matin. Tokyo et Séoul ont perdu jusqu'à 1,5 pour cent. Sydney a chuté de plus de 1 pour cent.

Le pétrole américain à terme a baissé jeudi soir à New York d'un demi pour cent à 82,12 dollars le baril. Dans les bourses asiatiques ce matin, les contrats à terme sont restes inchangés.

Outre les chiffres des entreprises, les investisseurs sont également attentifs aujourd'hui à l'inflation française en décembre, à la croissance économique allemande en 2021, à la confiance des consommateurs américains en janvier et à la production industrielle aux États-Unis en décembre.

Actualités des entreprises

Mithra a fait état de résultats positifs dans une étude de phase 3 sur le Donesta. De nouveaux résultats de l'étude sont attendus d'ici la fin de l'année aux États-Unis et au Canada. Les résultats en Europe sont attendus au premier semestre 2023. Cela mettrait Mithra sur la voie d'une autorisation de mise sur le marché en 2024.

Ackermans & Van Haaren a signé un accord avec Lone Star Funds pour la vente de Manuchar. A la clôture de la transaction, AvH devrait encaisser un montant d'environ 140 millions d'euros et réaliser une plus-value estimée à environ 75 millions d'euros.

Deutsche Bank a relevé l'objectif de cours d'AB InBev de 64 à 65 euros et a maintenu la recommandation d'achat.

Le conseil de surveillance de Galapagos a créé 30.000 droits de souscription dans le cadre d'un nouveau plan de droits de souscription des employés.

Wall Street

Le S&P 500 a perdu 1,4 pour cent jeudi, à 4.659,03 points, l'indice Dow Jones a chuté de 0,5 pour cent à 36.113,62 points et le Nasdaq a perdu 2,5 pour cent à 14.806,81 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Intervest investit 30 millions dans un espace logistique à Tessenderlo

(ABM FN) Intervest Offices & Warehouses a acheté un espace logistique avec bureaux annexes à Tessenderlo. C'est ce qu'a annoncé l'investisseur immobilier vendredi matin.

Une transaction de sale-and-lease-back a été conclue avec le Groupe Aurelius, par laquelle Intervest entre en possession d'un site de 60.000 mètres carrés à Tessenderlo. Le terrain comprend un entrepôt de plus de 23.000 mètres carrés avec des bureaux annexes. L'espace est utilisé par Advanced Power Solutions.

L'investissement s'élève à 30 millions d'euros.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Ackermans & Van Haaren vend Manuchar

(ABM FN) Ackermans & Van Haaren, avec la famille Maas et la direction de Manuchar, a signé un accord avec une affiliée de Lone Star Funds sur la vente de toutes les actions Manuchar. C'est ce qu'a annoncé le cabinet Ackermans & Van Haaren vendredi matin.

A la clôture de la transaction, AvH devrait encaisser un montant d'environ 140 millions d'euros et réaliser une plus-value estimée à environ 75 millions d'euros.

La transaction devrait être finalisée au deuxième trimestre 2022, après approbation des autorités de la concurrence.

Manuchar est un distributeur de produits chimiques sur les marchés en croissance dont le chiffre d'affaires annuel s'élève à 2,5 milliards de dollars.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Redactie ABM Financial News

Mithra annonce des résultats d'étude positifs avec Donesta

(ABM FN) Mithra a annoncé des résultats positifs dans une étude de phase 3 sur le Donesta. C'est ce qu'a annoncé la société de biotechnologie, vendredi avant les heures de bourse.

Selon Mithra, Donesta a montré une réduction "significative" des symptômes vasomoteurs, également par rapport à un placebo.

Les données positives permettent de faire avancer le programme clinique avec Donesta.  Ces résultats positifs démontrent que Donesta réduit considérablement la fréquence et la gravité des bouffées de chaleur et améliore donc fortement la qualité de vie quotidienne des femmes ménopausées.

"Le programme clinique de phase 3 Donesta est toujours en cours actuellement, englobant des patientes pour une durée totale de traitement de 52 semaines, le Conseil indépendant de contrôle des données et d’innocuité", a déclaré Mithra.

De nouveaux résultats de l'étude sont attendus d'ici la fin de l'année aux États-Unis et au Canada. Les résultats en Europe sont attendus au premier semestre 2023. Cela mettrait Mithra sur la voie d'une autorisation de mise sur le marché en 2024.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Redactie ABM Financial News

Galapagos crée un nouveau plan de droits de souscription

(ABM FN) Le conseil de surveillance de Galapagos a créé 30.000 droits de souscription dans le cadre d'un nouveau plan de droits de souscription pour les employés. C'est ce qu'a annoncé la société pharmaceutique belgo-néerlandaise jeudi, après les heures de bourse.

"Le 13 janvier 2022, le conseil de surveillance de Galapagos a approuvé un plan de droits de souscription destiné à un employé d'une filiale de la société, non destiné aux membres du conseil exécutif de la société, dans le cadre du capital autorisé", a déclaré la société.

Dans le cadre de ce plan de droits de souscription, 30.000 droits de souscription ont été créés, avec une période d'exercice de huit ans à compter de la date de l'offre et un prix d'exercice de 46,18 euros. Il s'agit du cours de clôture le jour précédant la date de l'offre.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Programme boursier

(ABM FN) Voici les points principaux de l'agenda financier belge jusqu'au vendredi 21 janvier 2022.

VENDREDI 14 JANVIER 2022

- Pas de points à l’agenda.

LUNDI 17 JANVIER 2022

- Pas de points à l’agenda.

MARDI 18 JANVIER 2022

- Pas de points à l’agenda.

MERCREDI 19 JANVIER 2022

- Pas de points à l’agenda.

JEUDI 20 JANVIER 2022

- Pas de points à l’agenda.

VENDREDI 21 JANVIER 2022

- Pas de points à l’agenda.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Redactie ABM Financial News

Le Bel20 clôture légèrement dans le rouge

(ABM FN) Dans le rouge tout au long de la séance, le Bel20 est parvenu à limiter ses pertes à 0,17 pour cent à 4.257,13 points ce jeudi, les investisseurs ayant pris le temps de digérer la hausse moins forte que prévu des prix à la production aux Etats-Unis en décembre.

Les statistiques officielles communiquées cet après-midi ont montré que la hausse des prix à la production en décembre aux Etats-Unis avait décéléré bien davantage que prévu par rapport à novembre. En d’autres termes, un peu de répit sur le front de l'inflation, alors que le coup d’envoi des résultats du dernier trimestre de 2021 est lancé.

De ces trimestriels, Bernard Keppenne s’attend à des chiffres toujours aussi bons de l’industrie financière américaine. Interrogé par ABM Financial News, l’économiste en chef de la CBC note que les acteurs du secteur ont pu compter sur la remontée des taux en dollar, la forte activité des fusions-acquisitions et le bon comportement des marchés boursiers.

Alors que Wells Fargo, JPMorgan Chase et Citigroup sont attendues au rapport demain, les banques US devraient également avoir tiré profit d’une diminution des réserves prises dans la perspective d’un tsunami de faillites qui ne s’est finalement pas produit.

Les performances devraient être moins marquées pour les acteurs bancaires européens, du fait d’une remontée moins sensible des taux, même si le secteur a bénéficié de la forte reprise économique.

A la question de savoir si les résultats du quatrième trimestre pourraient servir de base solide pour le trimestre en cours, Keppenne estime que non, rappelant qu’omicron n’est arrivé qu’à la mi-décembre, et que son impact ne va réellement peser qu’à partir du premier trimestre.

Précisant que le nouveau variant du coronavirus n’a clairement pas pesé sur le quatrième trimestre aux Etats-Unis, la thèse qui circule et qui reste à confirmer est la suivante : un impact brutal sur l’activité au premier trimestre suivi d’une reprise au second.

Il note à ce titre que les prévisions font état d’un recul de la croissance allemande de l’ordre de 0,5 pour cent au premier trimestre. Et pour cause, l’Allemagne a pris des mesures sanitaires plus drastiques comparativement à ses homologues européens, tandis que son industrie reste impactée par de gros problèmes dans la chaîne d’approvisionnement, dont continue à souffrir l’industrie automobile.

Tout autre sujet de préoccupation pour Bernard Keppenne, la relative cacophonie qui semble régner au sein de la Banque centrale européenne en ce qui concerne l’attitude que l’institution monétaire doit adopter à l’égard de l’inflation.

Il s’étonne à ce titre des propos du vice-président de la BCE Luis de Guindos, selon qui la hausse des prix dans la zone euro ne sera pas aussi temporaire qu'estimé initialement, “soit une déclaration à l’encontre de celles de Christine Lagarde lors de la dernière réunion de politique monétaire en décembre”.

Interpellants, ces commentaires pourraient mettre à mal la crédibilité de la BCE, redoute l’économiste. “Là où le message paraît clair de l’autre côté de l'Atlantique, une dissonance trop forte au sein de la BCE pourrait être problématique'', conclut-il.

Actions en hausse et baisse

Melexis a signé la plus forte progression de l’indice, s'adjugeant 3,9 pour cent. L’action a surfé sur un effet sectoriel favorable, suite à l’annonce de résultats records du fabricant de puces taïwanais TSMC. En parallèle, Credit Suisse a révisé fortement à la hausse ses vues sur plusieurs acteurs européens du secteur.

A la clôture, la valeur était suivie de près par Aperam qui signe une nouvelle très belle séance, en hausse de 2,90 pour cent, tandis que AB InBev complète le trio de tête.

Séance en revanche compliquée pour UCB qui lâche 3,1 pour cent après avoir perdu un fan au sein de la communauté des analystes, en l'occurrence UBS qui conseille désormais de vendre l’action avec un objectif de cours ramené de 116,00 euros à 88,00 euros. Pour justifier sa volte-face, le courtier estime que les attentes du marché pour le potentiel blockbuster d’UCB, à savoir le bimekizumab contre le psoriasis, sont tout simplement irréalistes à moyen terme. 

Nouvelle séance également difficile pour argenx, en repli de 3,20 pour cent, soit une cinquième séance de baisse consécutive pour la biotech.

La Deutsche Bank a abaissé l'objectif de cours pour Telenet de 42,00 à 41,00 euros. La recommandation "Conserver" a été maintenue. Pas de quoi empêcher l'action de s'adjuger 0,7 pour cent en clôture.

GBL a nommé Jens Riedl comme Investment Partner pour ses investissements dans des actifs privés en Allemagne, en Autriche et en Suisse. L'action de la société d'investissement a fini à l’équilibre.

Dans le BelMid, le bon comportement d’Ontex est à signaler, alors que le fabricant de couche a annoncé sa volonté d’être totalement neutre en carbone d'ici 2030. Malmenée ces dernières semaines, l’action a gagné 2,70 pour cent, soit l'une des  plus fortes progressions de l’indice.

En bas de tableau, Biocartis a chuté de 6 pour cent. Kepler Chevreux a retiré l’action de sa liste d’achat avec une recommandation à "conserver" dorénavant. Le courtier a par ailleurs sabré dans son objectif de cours, de 6,00 à 4,00 euros. En substance, Kepler estime que le chemin vers la rentabilité est plus difficile que prévu, tandis que la trésorerie se réduit, rendant nécessaire une nouvelle injection de capital. 

A signaler la baisse de 1,60 pour cent de Bpost, et ce alors que Bank of America a abaissé son objectif de cours avec une recommandation "neutre". Le courtier recommande au passage de vendre l'action Post NL.

Au sein du BelSmall, qui regroupe pour rappel les plus petites capitalisations de la place bruxelloise, Exmar confirmait son envolée de mercredi, gagnant encore 1,90 pour cent. En bas de tableau, Acacia Pharma a perdu 3,3 pour cent.

Wall Street

A la clôture européenne, Wall Street se montrait divisée entre un S&P500 à l'équilibre, un Nasdaq qui cède 0,40 pour cent et un Dow Jones qui gagne 0,6 procent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Matthieu Hellin

Programme boursier

(ABM FN) Voici les points principaux de l'agenda financier belge jusqu'au vendredi 21 janvier 2022.

VENDREDI 14 JANVIER 2022

- Pas de points à l’agenda.

LUNDI 17 JANVIER 2022

- Pas de points à l’agenda.

MARDI 18 JANVIER 2022

- Pas de points à l’agenda.

MERCREDI 19 JANVIER 2022

- Pas de points à l’agenda.

JEUDI 20 JANVIER 2022

- Pas de points à l’agenda.

VENDREDI 21 JANVIER 2022

- Pas de points à l’agenda.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Redactie ABM Financial News

Wall Street s'oriente prudemment vers le haut

(ABM FN) Les marchés boursiers américains devraient ouvrir en très légère hausse ce jeudi, après des chiffres modérés sur le marché du travail et de nouvelles hausses des prix à la production.  

Vers 14 heures, les contrats à terme sur l'indice principal S&P 500 laissaient entrevoir une légère hausse 0,1 pour cent.

Le nombre de nouvelles demandes d'allocations de chômage a augmenté la semaine dernière pour atteindre 230.000, contre un niveau stable de 207.000.

Le chiffre des prix à la production était légèrement inférieur aux prévisions, avec une augmentation de 0,2 pour cent en décembre, alors qu'une augmentation de 0,4 pour cent était prévue depuis novembre.

Par rapport à l'année dernière, les prix à la production étaient néanmoins en hausse de près de 10 pour cent, ce qui renforce les pressions inflationnistes.

Les actions ont largement poursuivi leur marche en avant cette semaine, après que les chiffres élevés de l'inflation publiés mercredi aient été accueillis sans surprise. Si la hausse des prix aux Etats-Unis a atteint 7 pour cent en décembre, soit un plus haut depuis 1982, le marché semblait avoir déjà intégré cette donnée.

Les bourses ont donc réagi calmement et le S&P500 a clôturé à seulement 1,5 pour cent en dessous de son record. 

Les décideurs de la Fed ont laissé entendre que la première hausse des taux pourrait intervenir dès le mois de mars. James Bullard a notamment déclaré mercredi que quatre hausses de taux sont probables cette année.

"Moins de soutien de la part de la politique monétaire est un indicateur moins favorable, mais d'un autre côté, cela tend à démontrer que l'économie sous-jacente est bonne. Nous pensons par ailleurs que les résultats des entreprises qui vont sortir d’ici peu seront assez forts", a déclaré Luc Filip de SYZ Private Banking.

Le prix du pétrole a légèrement baissé, après une forte hausse ces derniers jours. Le contrat à terme West Texas Intermediate pour livraison de février a baissé de 0,5 pour cent à 82,23 dollars, tandis que le contrat à terme Brent pour livraison de mars a baissé d'un quart de pour cent à 84,49 dollars.

L'euro/dollar s’échange à 1,1466, contre 1,1450 à la clôture des marchés boursiers américains mercredi.  

Actualités des entreprises

La saison des résultats trimestriels démarre cette semaine avec Delta Air Lines qui a annoncé une perte nette de 408 millions de dollars. Le bénéfice ajusté par action de 0,22 dollar est ressorti supérieur au consensus FactSet qui visait 0,14 dollar. Les ventes ont également été meilleures que prévu, de quoi permettre à l’action d’afficher un gain de 2 pour cent dans les transactions en avant bourse.

Les poids lourds de la finance que sont BlackRock, Citigroup, JPMorgan et Wells Fargo seront les prochains à communiquer leurs résultats vendredi.

L'augmentation de l'offre publique d'achat de Blackstone sur l'entreprise australienne Crown Resorts est la bienvenue, a déclaré Forager Funds Management, actionnaire de Crown. L'offre est passée de 12,50 à 13,10 dollars australiens par action. Forager pense que l'opération va maintenant être conclue.

Les sous-traitants de KB Home ont été touchés par le variant omicron du coronavirus, mais l'entreprise affirme avoir plus d'expérience de ce type de perturbation après près de deux ans de pandémie. "Nous avons développé des méthodes pour continuer à travailler sur nos maisons malgré les difficultés", a déclaré Robert McGibney, directeur des opérations chez KB Home.

Robinhood Markets ne prévoit pas investir beaucoup d'argent dans les crypto-monnaies pour le moment, a déclaré le directeur financier Jason Warnick. Alors que les traders de Robinhood en seraient ravis, Warnick ne voit aucune raison stratégique impérieuse d'investir une part importante des fonds de l'entreprise dans les crypto-monnaies. Robinhood ne propose pas de nouvelles crypto-monnaies jusqu'à ce que les régulateurs en disent plus sur la façon dont ils veulent gérer ce nouveau marché.

Les détaillants augmentent leurs prix à des rythmes différents, en réponse aux pressions inflationnistes telles que la hausse des salaires et des coûts de la main-d'œuvre, ont déclaré les directeurs financiers lors d'un événement organisé par le journal économique The Wall Street Journal. Mandy Fields de E.l.f. Beauty pense que le coût du transport par conteneur pourrait baisser dans les mois à venir, mais que les coûts de la main-d'œuvre resteront élevés. "Une fois que les coûts auront augmenté, je ne vois pas comment cela pourrait redescendre. C'est pourquoi je pense que vous voyez maintenant les entreprises augmenter leurs prix."

Le CIO Olivier de Berranger du gestionnaire d'actifs LFDE ne voit pas non plus l'inflation revenir aux faibles niveaux de ces dernières années. Il pense que les investisseurs seront préoccupés pour le reste de l'année par le caractère structurel de l'inflation.
 
Clôture à Wall Street

Les bourses américaines ont clôturé en légère hausse mercredi. L'indice S&P 500 a clôturé en hausse de 0,3 pour cent à 4.726,35 points, tandis que l'indice Dow Jones a progressé de 0,1 pour cent à 36.90,32 points. Le Nasdaq a gagné 0,2 pour cent pour atteindre 15.188,39 points. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Mise à jour boursière: Melexis se distingue dans un Bel 20 en repli

(ABM FN) La bourse de Bruxelles évolue en légère baisse à la mi-journée, souffrant d'un repli de 0,3 pour cent à 4.249,10 points. La tendance est à l'attentisme, dans l’attente du lancement vendredi de la saison des résultats d'entreprises portant sur le quatrième trimestre 2021.

Dès les premiers échanges, Melexis signait la plus forte progression de l’indice, en hausse de 2,60 pour cent à l’heure d’écrire ces lignes. L’action bénéficie manifestement d’un effet sectoriel favorable, suite à l’annonce de résultats records du fabricant de puces taïwanais TSMC. En parallèle, Credit Suisse a révisé fortement à la hausse ses vues sur plusieurs acteurs européens du secteur.

La valeur est suivie de près par Aperam qui signe une nouvelle très belle séance, en hausse de 2,50 pour cent.

La plus forte baisse de l’indice revient à UCB, qui lâche 2,60 pour cent après avoir perdu un fan au sein de la communauté des analystes, en l'occurrence UBS qui conseille désormais de vendre l’action avec un objectif de cours ramené de 116,00 euros à 88,00 euros. Pour justifier sa volte-face, le courtier estime que les attentes du marché pour le potentiel blockbuster d’UCB, à savoir le bimekizumab contre le psoriasis, sont tout simplement irréalistes à moyen terme. 

Nouvelle séance difficile également pour Umicore qui perd plus de 2,6 pour cent, et argenx qui signe sa cinquième séance consécutive de baisse.

La Deutsche Bank a abaissé l'objectif de cours pour Telenet de 42,00 à 41,00 euros. La recommandation "Conserver" a été maintenue. Pas de quoi empêcher l'action de progresser de 0,50 pour cent.

GBL a nommé Jens Riedl comme Investment Partner pour ses investissements dans des actifs privés en Allemagne, en Autriche et en Suisse. L'action de la société d'investissement est à l’équilibre.

Dans le BelMid, le bon comportement d’Ontex est à signaler, alors que le fabricant de couche a annoncé sa volonté d’être totalement neutre en carbone d'ici 2030. Malmenée ces dernières semaines, l’action gagne 1,40% tandis que Sipef s'octroie la plus forte progression avec un gain de plus de 3,0 pour cent.

En bas de tableau, Biocartis chute de plus de 5,0 pour cent, alors que Kepler Chevreux a retiré l’action de sa liste d’achat avec une recommandation à "conserver" dorénavant. Le courtier a par ailleurs sabré dans son objectif de cours, de 6,00 à 4,00 euros. En substance, Kepler estime que le chemin vers la rentabilité est plus difficile que prévu, tandis que la trésorerie se réduit, rendant nécessaire une nouvelle injection de capital. 

A signaler la baisse de 1,50 pour cent de Bpost, et ce alors que Bank of America a abaissé son objectif de cours avec une recommandation "neutre". Le courtier recommande au passage de vendre l'action Post NL.

Au sein du BelSmall, qui regroupe pour rappel les plus petites capitalisations de la place bruxelloise, Exmar confirmait son envolée de mercredi, gagnant encore près de 2,0 pour cent. En bas de tableau, MDxHealth lâche 2,20 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Matthieu Hellin

Les bourses européennes en baisse à la mi-journée

(ABM FN) Les bourses européennes évoluent en baisse ce jeudi, bien que les différences avec les cours de clôture de mercredi soient relativement faibles.

A la mi-journée, l'indice principal STOXX Europe 600 évolue ainsi à l’équilibre à 483,80 points. Le DAX allemand est lui aussi inchangé à 16.003,80 points, de même que l'indice britannique FTSE à 7.551,61 points. Le CAC 40 français signe lui un recul de 0,4 pour cent à 7.206,80 points. 

L'agenda macroéconomique du jour comprend pour les États-Unis, les chiffres des prix à la production et ceux des inscriptions hebdomadaires au chômage, pour lesquelles un nombre de 200.000 est attendu.

Parmi les orateurs du jour figurent Lael Brainard, vice-présidente de la Fed, et Luis de Guindos, vice-président de la Banque centrale européenne.

Le prix du pétrole augmentait légèrement à la mi-journée. Le contrat à terme West Texas Intermediate pour livraison de février affiche une hausse de 0,1 pour cent à 82,72 dollars, tandis que le contrat à terme Brent pour livraison de mars pointe à 84,64 dollars, soit un gain de 0,2 pour cent.

Le taux de change euro/dollar s’affiche à 1,1464. En début de journée, la paire évoluait à 1,1465 et à la clôture des marchés boursiers américains mercredi, un chiffre de 1,1450 s’affichait sur les écrans.

Actualités des entreprises

La hausse la plus notable ce matin est à mettre au crédit de Just Eat Takeaway.com, dont l'action gagne 5,7 pour cent. Les analystes d'IG attribuent la hausse des cours d'aujourd'hui et d'hier principalement à une conférence téléphonique avec les analystes après la publication ce mercredi d’une mise à jour. "La principale raison [de la hausse du cours de l'action] est que les concurrents ont peut-être fait aussi mal et que les actions de Just Eat ont déjà été sévèrement punies en bourse récemment", a déclaré IG.

À Paris, l'action Renault se dinstingue avec un gain de 3,1 pour cent, suivie par STMicroelectronis, qui gagne 2,8 pour cent. Les actions du secteur des puces se portent bien aujourd'hui, après les bons chiffres de TSMC et les augmentations d'objectifs de cours du Credit Suisse pour STMicroelectronis, mais aussi Infineon, ASML et ASMI.

Infineon connaît la plus forte hausse à Francfort, avec un gain de 2,8 pour cent. En bas de l'échelle, les pertes sont assez limitées, seule l'action de Qiagen lâchant 2 pour cent.

Contrats à terme sur Wall Street

Les bourses américaines devraient ouvrir en hausse jeudi, les contrats à terme sur l'indice S&P 500 affichant une hausse de 0,1 pour cent.

L'indice S&P 500 avait clôturé la journée de mercredi en hausse de 0,3 pour cent à 4.726,35 points, tandis que l'indice Dow Jones avait progressé de 0,1 pour cent à 36.290,32 points. Le Nasdaq avait gagné 0,2 pour cent pour atteindre 15.188,39 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Mise a jour boursière: Bruxelles dans le rouge

(ABM FN) La bourse de Bruxelles était en baisse jeudi matin après un mercredi légèrement rouge. Les investisseurs sont un peu prudents car ils sont confrontés à la hausse de l'inflation et des taux d'intérêt.

L'indice Bel20 était en baisse de 0,5 pour cent à 4.241,33 points.

Les investisseurs se sont principalement intéressés au taux d'inflation américain, qui s'est élevé à 7,0 pour cent en décembre, contre 6,8 pour cent en novembre. Néanmoins, les bourses ne se sont pas affolées car le chiffre n'était pas pire que ce que l'on craignait.

Selon Peter Vanden Houte, économiste en chef chez ING Belgique, il existe quelques différences entre l'Europe et l'Amérique en matière d'inflation. "La plus grande différence réside dans l'évolution du cycle économique. L'Amérique a environ un an d'avance, et la pression inflationniste sous-jacente est donc plus forte. L'inflation de base en Amérique est déjà supérieure à 5 pour cent, mais en Europe elle est encore de 2,6 pour cent. L'inflation énergétique en Europe est plus importante en raison de la dépendance au gaz russe. Les prix ont été multipliés par cinq ici, alors qu'aux États-Unis, ils ont augmenté de 50 à 60 pour cent l'année dernière. Après tout, l'Amérique a ses propres réserves de gaz de schiste. Nous constatons également que l'inflation des salaires en Europe est encore à la traîne par rapport à l'Amérique, mais cela s'accélérera à l'avenir avec la baisse du chômage et le resserrement du marché du travail."

Selon Vanden Houte, le pétrole et le gaz de schiste peuvent constituer un facteur de soutien supplémentaire pour le dollar. "Le différentiel de taux d'intérêt entre l'Europe et l'Amérique joue en faveur du dollar mais, en regardant les marchés, cela est en fait déjà pris en compte. L'euro/dollar pourra peut-être atteindre 1,10, par exemple, mais beaucoup de choses ont déjà été prises en compte dans le taux. À plus long terme, le marché de l'énergie pourrait bien jouer en faveur du dollar, l'Amérique devenant un producteur d'énergie autosuffisant. Si les prix restent élevés, ce sera un désavantage structurel pour l'Europe et sa balance commerciale."

La paire euro/dollar s'échangeait à 1,1465 ce matin. Avant la publication du chiffre de l'inflation américaine mercredi, une lecture de 1,1375 était sur les tableaux.

Les prix du pétrole étaient légèrement dans le rouge, après avoir augmenté de 1,7 pour cent à 82,64 dollars le baril mercredi soir à New York.

Les nouvelles mesures prises par la Chine pour lutter contre le variant omicron du coronavirus pourraient exercer une pression sur l'économie mondiale, même s'il est encore trop tôt pour en prévoir l'impact exact.

Les premières entreprises américaines publieront leurs résultats annuels jeudi. C'est d'abord le tour de Delta Airlines et vendredi, les géants financiers BlackRock, Citigroup, JPMorgan et Wells Fargo se dévoileront.

Plus tard dans la journée, les investisseurs ont toujours les yeux rivés sur la publication des demandes hebdomadaires de soutien aux États-Unis.

Actions en hausse et en baisse

Parmi les actions principales, Melexis a pris la tete avec gain de 1,5 pour cent, Sofina a baissé de 2,3 pour cent.

Deutsche Bank a abaissé l'objectif de cours pour Telenet d'un euro à 41,00 euros. La recommandation Conserver a été maintenue. L'action a cédé un pourcentage limité de 0,1 pour cent.

GBL a nommé Jens Riedl comme Investment Partner pour ses investissements dans des actifs privés en Allemagne, en Autriche et en Suisse. L'action de la société d'investissement a chuté de 0,2 pour cent.

Dans la deuxième rangée, Ontex a été le vainqueur avec un plus de 2,8 pour cent. Le fabricant de couches a publié un communiqué de presse jeudi matin dans lequel il présente ses ambitions en matière de climat, notamment la neutralité carbone d'ici 2030.

Kepler Cheuvreux a abaissé la recommandation d'Acheter à Conserver pour Biocartis et l'objectif de cours de 6,00 à 4,00 euros. Selon Kepler, le chemin vers la rentabilité est plus difficile que prévu, tandis que la position de trésorerie se réduit. L'action a chuté de 5,1 pour cent.

Dans l'indice BelSmall, Crescent a augmenté de 3,4 pour cent et, comme dans le BelMid, un acteur du secteur du diagnostic se trouvait tout en bas, à savoir MDxHealth, avec une perte de 1,8 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

UBS met UCB sur la liste de vente

(ABM FN) Jeudi, UBS a abaissé sa recommandation pour UCB d'Acheter à Vendre et  l'objectif de cours de 116,00 euros à 88,00 euros.

L'approbation du régulateur américain FDA pour le bimekizumab, contre le psoriasis, qui pourrait devenir le médicament le plus important d'UCB, est retardée parce que la FDA a un calendrier chargé d'inspections d'usines.

En outre, les analystes d'UBS ont noté que le consensus pour 2022 suppose un très bon lancement du bimekizumab aux États-Unis. En effet, ces dernières années, les attentes concernant le lancement d'un méga-blockbuster ont rarement été aussi élevées.

Bien que le bimekizumab ait de très bonnes références et qu'UBS ne doute pas du potentiel du traitement, les analystes estiment que les attentes actuelles du marché sont tout simplement irréalistes. Cela signifie que le consensus pour 2022, 2023 et 2024 sera probablement ajusté à la baisse.

Ces ajustements n'interviendront qu'après les résultats annuels de février, pense UBS.

L'action UCB a chuté de 2,3 pour cent jeudi, à 90,60 euros.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Analyse boursière: Kepler retire Biocartis de sa liste d'achats

(ABM FN) Kepler Cheuvreux a baissé la recommandation pour Biocartis d'Acheter à Conserver et l'objectif de cours de 6,00 à 4,00 euros. C'est ce qui ressort d'un rapport d'analyste publié jeudi.

Selon Kepler, le chemin vers la rentabilité est plus difficile que prévu, tandis que la trésorerie se réduit, rendant nécessaire une nouvelle injection de capital.

Selon le courtier, le volume des cartouches l'année dernière a été dans le bas de la fourchette des prévisions de la société, avec une croissance de 40 pour cent.

La baisse de la croissance, combinée à la pression sur les marges et à l'augmentation des coûts due à la hausse des prix des matières premières, a entraîné une baisse de l'objectif de cours.

L'action Biocartis a baissé de 1,9 pour cent jeudi, à 3,69 euros. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Mise à jour boursière: La bourse de Bruxelles a ouvert en baisse

(ABM FN) La bourse de Bruxelles a ouvert en baisse jeudi. Les investisseurs surveillent de près l'inflation et les taux d'intérêt. Les prix à la consommation américains se sont révélés très élevés mercredi, mais ce n'est pas une surprise.

La Bel20 a baissé de 0,6 pour cent à 4.236,44 points peu après l'ouverture ce matin.

Dans l'indice principal, Aperam a gagné 1,5 pour cent, tandis que le secteur pharmaceutique a fait baisser l'indice. Argen-x, UCB et Galapagos ont baissé respectivement de 2,6, 2,4 et 1,6 pour cent.

Deutsche Bank a légèrement revu à la baisse l'objectif de cours de Telenet, qui a perdu 0,5 pour cent.

Sur la deuxième ligne, Sipef a gagné 1,5 pour cent. En revanche, Orange Belgium a subi une perte de 2,5 pour cent.

Parmi les petites actions du BelSmall, Exmar a encore progressé de 3,1 pour cent. En revanche, Balta Group a perdu 1,5 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Bruxelles vers une ouverture sans changements

(ABM FN) La bourse de Bruxelles devrait ouvrir sans changements jeudi.

La bourse de Bruxelles a clôturé en légère baisse mercredi, tandis que les marchés boursiers des pays environnants étaient dans le vert. L'indice Bel20 a perdu 0,2 pour cent à 4.264,18 points.

Les investisseurs se sont principalement intéressés au taux d'inflation américain, qui s'est élevé à 7,0 pour cent en décembre, contre 6,8 pour cent en novembre. Les marchés boursiers n'ont pas semblé impressionnés par l'inflation la plus élevée depuis juin 1982 et Wall Street a ouvert l'après-midi dans le vert.  "Cette hausse était prévue et apparemment les investisseurs sont soulagés qu'elle ne soit pas allée encore plus haut", a commenté Michael Hewson, analyste de marché chez CMC, à propos de la réaction des prix.

L'analyste Ryan Detrick de LPL Financial a été surpris de constater qu'il y a même eu un "non-événement" au final et que les investisseurs vont maintenant se concentrer sur la saison des chiffres. "Ce qui nous réjouit, c'est que la saison des chiffres arrive à grands pas. Nous nous attendons à une nouvelle démonstration solide de la part des entreprises américaines, et ce sera également l'occasion d'arrêter de se concentrer sur la Fed et ses politiques et de voir comment l'économie se porte réellement", a déclaré M. Detrick.

Aujourd'hui, c'est le tour de Delta Airlines et vendredi, les géants financiers BlackRock, Citigroup, JPMorgan et Wells Fargo présenteront leurs chiffres.

Les gains à Wall Street sont restés modestes mercredi soir. L'indice principal S&P 500 a clôturé en hausse de 0,3 pour cent.

En Asie, le sentiment était majoritairement modéré ce matin. En Chine, plusieurs métropoles se sont verrouillées après la découverte de quelques cas d'omikron. Les autorités ne semblent pas vouloir prendre de risques à l'approche des Jeux olympiques d'hiver qui doivent débuter le 4 février.

Les prix du pétrole ne semblent pas encore anticiper un éventuel resserrement supplémentaire en Chine, le plus grand importateur de pétrole au monde. L'or noir est stable ce matin, après avoir augmenté de 1,7 pour cent à 82,64 dollars le baril mercredi soir à New York.

L'indice composite de Shanghai et l'indice Nikkei à Tokyo sont en baisse d'environ 1 pour cent ce matin. Le marché boursier de Sydney, sensible à l'intérêt, avec une forte pondération des actions bancaires, était à un demi pour cent dans le vert.

Après la clôture de la bourse de Séoul ce matin, le géant des puces TSMC a annoncé des ventes et des bénéfices records, grâce à la forte demande de puces pour ordinateurs et smartphones.

La paire euro/dollar s'échangeait à 1,1440 ce matin. Avant la publication du chiffre de l'inflation américaine mercredi, le taux de change était encore à 1,1375.

Les investisseurs suivront aujourd'hui la publication des demandes de soutien hebdomadaires aux États-Unis.

Actualités des entreprises

La Deutsche Bank a abaissé l'objectif de cours pour Telenet d'un euro à 41,00 euros. La recommandation Conserver a été maintenue.

GBL a nommé Jens Riedl comme Investment Partner pour ses investissements dans des actifs privés en Allemagne, en Autriche et en Suisse.

Clôture sur Wall Street

L'indice principal S&P 500 a clôturé la journée de mercredi en hausse de 0,3 pour cent à 4.726,35 points, tandis que l'indice Dow Jones a progressé de 0,1 pour cent à 36.290,32 points. Le Nasdaq a gagné 0,2 pour cent pour atteindre 15.188,39 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Ontex s'engage à respecter la neutralité climatique

(ABM FN) Ontex souhaite être totalement neutre en carbone d'ici 2030 et a souscrit à des objectifs climatiques ambitieux fixés par des organisations belges. C'est ce qui ressort d'un communiqué de presse publié du fabricant de couches, jeudi matin.

Plus précisément, Ontex vise une production neutre en carbone d'ici 2030, une réduction de 50 pour cent de ses propres émissions de gaz à effet de serre d'ici 2030, en comparaison avec 2018 et même une réduction de 25 pour cent sur l'ensemble de sa chaîne d'approvisionnement par rapport à 2020.

Ontex rejoint ainsi les objectifs climatiques dans le cadre de la Science-Based Target Initiative et de l'Alliance belge pour l'action climatique à laquelle appartiennent plusieurs organisations du pays.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Programme boursier

(ABM FN) Voici les points principaux de l'agenda financier belge jusqu'au jeudi 20 janvier 2022.

JEUDI 13 JANVIER 2022

09:00 Solvay - Ex-dividende

VENDREDI 14 JANVIER 2022

- Pas de points à l’agenda.

LUNDI 17 JANVIER 2022

- Pas de points à l’agenda.

MARDI 18 JANVIER 2022

- Pas de points à l’agenda.

MERCREDI 19 JANVIER 2022

- Pas de points à l’agenda.

JEUDI 20 JANVIER 2022

- Pas de points à l’agenda.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Redactie ABM Financial News

GBL recrute Jens Riedl pour les actifs privés allemands

(ABM FN) GBL a nommé Jens Riedl comme Investment Partner pour ses investissements en actifs privés en Allemagne, Autriche et Suisse. C'est ce que révèle un communiqué de presse publié par la société d'investissement mercredi soir.

Riedl a plus de 20 ans d'expérience internationale dans le domaine du capital-investissement, notamment dans les secteurs de l'industrie et des services aux entreprises.

Ce recrutement s'inscrit dans le cadre d'un renforcement plus large de l'organisation de GBL, qui comprend le recrutement de plusieurs nouveaux partenaires d'investissement.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par thomas

Bel20 à la traîne sur les marchés boursiers européens

(ABM FN) La bourse de Bruxelles a clôturé en baisse mercredi, tandis que les marchés boursiers des pays voisins sont passés dans le vert. L'indice Bel20 a perdu 0,2 pour cent sur 4.264,18 points.

Les investisseurs étaient principalement intéressés par l'inflation américaine. Il s'est avéré que, comme prévu, le taux annuel était de 7 pour cent, alors que la Réserve fédérale a pour objectif un taux de 2 pour cent. L'inflation de base était de 5,5 pour cent.

La banque centrale prévoit donc de réduire les mesures de relance en mettant fin aux achats de titres de créance cette année et en procédant déjà à certaines hausses des taux d'intérêt.

C'est également ce que le président Jerome Powell a clairement indiqué mardi devant le Sénat américain, même s'il a également rassuré les marchés. Wall Street a augmenté et le dollar a baissé. Mercredi, le billet vert a encore baissé après le chiffre de l'inflation aux États-Unis.

"L'orientation générale de la politique n'a pas beaucoup changé, l'attitude faucon est toujours là", a déclaré Jim Reid, stratégiste de marché de la Deutsche Bank. Toutefois, il y a eu quelques nouveautés, selon lui. "Powell a clairement indiqué que le QE [programme d'achat] prendra fin en mars, malgré les spéculations antérieures selon lesquelles il serait arrêté plus tôt", a-t-il déclaré. Enfin, il a souligné que la Fed devrait se retirer des niveaux extrêmes de la politique de relance, mais sans se précipiter."

Omicron continue également d'être un sujet brûlant. Les taux d'infection sont en forte augmentation, y compris en Belgique. Selon l'Organisation mondiale de la santé, la moitié de la population européenne sera infectée par la nouvelle variante à la mi-février. Divers secteurs économiques pourraient être paralysés en raison du manque de personnel. Le comité de consultation belge du 14 janvier n'aura pas lieu et sera probablement organisé dans le courant de la semaine prochaine.

Ce matin, la production industrielle de la zone euro a continué d'augmenter sur une base mensuelle. Sur une base annuelle, cependant, il y a eu une baisse.

L'euro/dollar s'échangeait à 1,1428, les prix du pétrole ayant fortement augmenté mercredi. Les stocks de pétrole brut aux États-Unis ont diminué la semaine dernière.

Actions en hausse et en baisse

Dans l'indice principal, Aperam a pris la tête avec un gain de 4,1 pour cent, tandis qu'Ageas a perdu 2,3 pour cent.

Bank of America a abaissé mercredi les objectifs de cours de Telenet et de Proximus. Dans un rapport sectoriel, la banque américaine indique effectivement que le secteur est confronté à une vague de consolidation et à une vague de ventes d'activités telles que les pylônes de transmission. Telenet reste le favori de la banque avec une recommandation d'achat, Proximus est sur la liste des ventes. Les actions ont chuté de 0,6 et 0,7 pour cent respectivement.

Dans le BelMid, Titan Cement a augmenté de 4,9 pour cent. Recticel a chuté de 4,9 pour cent.
Degroof Petercam a abaissé la recommandation pour Bois Sauvage d’Acheter à Conserver et a également revu l’objectif de cours à la baisse de 461,00 à 357,00 euros. L’analyste note que la décote de l’action a fortement augmenté après l’annonce de la transaction avec Greiner, mais que celle-ci devrait devenir le “nouveau normal”.

DEME a conclu un accord avec la société norvégienne Eidesvik pour l'achat du navire d'installation offshore DP3 Viking Neptun, qui sera ajouté à la flotte de DEME au dernier trimestre de 2022. Aucun détail financier n'a été divulgué. L'action de la société mère CFE a augmenté de 0,5 pour cent.

Parmi les plus petites actions, Balta a gagné 8,1 pour cent. Qrf a perdu 2,7 pour cent.
Biotalys et la société italienne Olon concluent une coopération à long terme pour la production de biocontrôles à base de protéines. L'action Biotalys a augmenté de 0,8 pour cent.

 Wall Street

Après la fermeture européenne, Wall Street se trouvait dans le vert. L'indice général S&P500 a gagné 0,3 pour cent sur 4.726,58 points, la bourse technologique Nasdaq et l'indice industriel Dow Jones ont légèrement augmenté.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie
Marchés
My following
Marchés
BEL20