Mise à jour boursière : La bourse de Bruxelles ouvre en baisse

(ABM FN) La bourse de Bruxelles a ouvert en baisse jeudi. Certaines entreprises ont ouvert les livres sur le troisième trimestre.

Peu après l'ouverture, le Bel20 a baissé de 0,7 pour cent à 4.191,78 points.

Dans l'indice vedette, WDP a été l'une des rares sociétés à gagner 0,4 pour cent, tandis que Elia Group a perdu 2,1 pour cent. Le gestionnaire du réseau à haute tension a annoncé une mauvaise nouvelle mercredi soir. Le régulateur lui permettra de réaliser moins de bénéfices à partir de 2024.

Au deuxième rang, Sipef a gagné 3,3 pour cent après des chiffres de croissance. Orange Belgium a également gagné 1,7 pour cent après les résultats. En revanche, Kinepolis a perdu 1,2 pour cent.

Parmi les petites actions du BelSmall, Biotalys a gagné 1,3 pour cent. MDxHealth, en revanche, a reculé de 3,7 pour cent après avoir publié des chiffres.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par thomas

Azelis acquiert Umongo

(ABM FN) Azelis acquiert une participation importante dans Umongo. C’est ce  qu’a annoncé le nouveau venu en bourse jeudi matin, sans donner de détails financiers.

Azelis rachète 90 pour cent des actions d'Umongo à Omnia Group.

De cette manière, Azelis veut renforcer son empreinte sur le continent africain. 

Umongo, distributeur de lubrifiants et de fluides pour le travail des métaux, emploie 35 personnes.

L'acquisition devrait être finalisée au cours du quatrième trimestre.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Le Bel20 devrait ouvrir en baisse

(ABM FN) La bourse de Bruxelles devrait commencer la journée de mercredi en baisse. Les contrats à terme sur l'indice Euro Stoxx 50 pointaient vers une perte d'environ un demi pour cent jeudi, environ une heure avant le ging d’ouverture.

La bourse de Bruxelles a clôturé mercredi encore dans le vert. Grâce au poids lourd AB InBev, le Bel20 a pu gagner un peu plus de terrain que ses voisins, avec un plus de 0,5 pour cent à 4.221,06 points. 

L'avalanche de résultats des entreprises détourne actuellement l'attention des investisseurs des sujets qui les avaient effrayés les semaines précédentes. Ainsi, le bon du Trésor américain à 10 ans est monté mercredi à son plus haut niveau en cinq mois, tandis que les prix à la production allemands ont augmenté en septembre pour atteindre leur plus haut niveau depuis la crise pétrolière de 1974. Toutefois, l'inflation de base dans la zone euro s'est établie à 1,9 pour cent en septembre, ce qui a rassuré les investisseurs.

Ces dernières années, Wall Street était toujours en hausse pendant les saisons des résultats et, pour l'instant, cela semble aussi être le cas. L'indice Dow Jones a clôturé mercredi soir avec un gain de 0,4 pour cent à un niveau record. 

Les résultats des entreprises américaines dépassent actuellement les attentes dans leur grande majorité. Les grandes entreprises ont indiqué qu'en dépit des pénuries de main-d'œuvre, de la hausse des prix des matières premières et des problèmes dans la chaîne d'approvisionnement, les bénéfices ne sont pas sensiblement affectés, pour le plus grand plaisir des investisseurs. Verizon Communications, Abott Laboratories et Micron Technology, entre autres, étaient en hausse mercredi après la publication de leurs résultats. 

Après les heures de bourses, c’était au tour de Tesla et IBM. Le constructeur de voitures électriques Tesla a enregistré des bénéfices records au dernier trimestre, notamment grâce à sa capacité à surmonter les perturbations continues de la chaîne d'approvisionnement. En particulier, la capacité de fabriquer des puces a donné à Tesla un avantage sur la concurrence. 

Le constructeur automobile a enregistré un bénéfice de 1,6 milliard de dollars, en hausse de 331 millions de dollars par rapport à l'année précédente, pour un chiffre d’affaires record de 13,8 milliards de dollars. Les analystes précédemment consultés par FactSet Research s'attendaient à un bénéfice de 1,3 milliard de dollars et à un chiffre d’affaires de 13,6 milliards de dollars. Après les heures de négociation, l'action a toutefois reculé. Le cours de l’action a déjà plus que doublé au cours des 12 derniers mois. 

En revanche, le développement du chiffre d'affaires du géant de l'informatique IBM a été décevant. Le chiffre d'affaires a certes légèrement augmenté, passant de 17,56 milliards de dollars au troisième trimestre 2020 à 17,62 milliards de dollars au dernier trimestre, mais les analystes s'attendaient à un chiffre d'affaires de 17,8 milliards de dollars. L’action a perdu près de 4 pour cent de sa valeur boursière dans les échanges d’après-bourse.

Cet après-midi, American Airlines, AT&T et Dow publient leurs résultats. Intel et Snap présenteront leurs résultats après la fermeture des marchés américains.

En Asie, les principaux indices marquent pour la plupart le pas ce matin, à l'exception de la bourse de Tokyo, qui a perdu jusqu'à 1,5 pour cent. L'attention se porte sur Evergrande. Après plus de deux semaines, le cours de l’action du promoteur immobilier criblé de dettes à Hong Kong a repris et l'action a perdu près de 11 pour cent. 

Les prix du pétrole sont également stables ce matin après un gain pour le pétrole américain de 1,2 pour cent à 83,42 dollars le baril à New York mercredi soir. 

Outre les résultats des entreprises, les investisseurs prêteront également attention aux chiffres macroéconomiques américains aujourd'hui, notamment les demandes hebdomadaires de soutien et les ventes de logements existants en septembre.

Actualités des entreprises

Elia et ses concurrents seront autorisés par le régulateur allemand à obtenir un rendement maximal de 5,07 pour cent avant impôt sur les fonds propres à partir de 2024. 

Le chiffre d'affaires d'Orange Belgium a augmenté de 3,3 pour cent en glissement annuel au troisième trimestre, passant de 335,3 millions à 346,3 millions d'euros. L'EBITDA après location s'est élevé à 96,7 millions d'euros. Grâce à cela, Orange a pu réaliser des performances légèrement supérieures aux prévisions. Le consensus des analystes établi par la société elle-même prévoyait un chiffre d'affaires de 345,2 millions d'euros et un EBITDA après location de 91,2 millions. 

La société de plantation Sipef a vu ses volumes augmenter fortement au cours des neuf premiers mois et a également vu les prix de l'huile de palme monter en flèche, ce qui a permis également d'augmenter les prévisions de volumes. 

Au troisième trimestre, MDxHealth a enregistré un chiffre d'affaires de 5,5 millions de dollars, soit une hausse de 23 pour cent par rapport à l'année précédente. 

Estelle, la nouvelle pilule contraceptive orale combinée de Mithra, est désormais disponible en Belgique par l'intermédiaire des partenaires Richter et Ceres Pharma. 

Clôture sur Wall Street

L'indice phare S&P 500 a augmenté de 0,4 pour cent à 4.536,20 points mercredi, l'indice Dow Jones a gagné 0,4 pour cent à 35.609,34 points et le Nasdaq a clôturé en baisse de 0,1 pour cent à 15.121,68 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Mithra lance sa pilule contraceptive en Belgique

(ABM FN) Estelle, la nouvelle pilule contraceptive orale combinée de Mithra, est désormais disponible en Belgique par l'intermédiaire des partenaires Richter et Ceres Pharma. C'est ce qu'a révélé jeudi matin un communiqué de presse de la société pharmaceutique spécialisée dans la santé des femmes.

Richter met la pilule sur le marché sous le nom de Drovelis et Ceres Pharma sous le nom de Lydisilka.

"Après le lancement réussi d'Estelle aux États-Unis, au Canada et dans plusieurs pays européens, nous sommes extrêmement heureux de voir le premier produit à base d'estetrol lancé dans notre pays où le projet a débuté et s'est développé avec succès", a déclaré le PDG Leon Van Rompay. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par thomas

MDxHealth enregistre une hausse du chiffre d'affaires

(ABM FN) MDxHealth a vu son chiffre d'affaires augmenter au troisième trimestre. C'est ce qui ressort des résultats publiés jeudi par la société de diagnostic. 

Au troisième trimestre, MDxHealth a enregistré un chiffre d'affaires de 5,5 millions de dollars, soit 23 pour cent de plus qu'un an auparavant. 

Les volumes de tests pour ConfirmMDx ont augmenté de 5 pour cent pour atteindre 3.748 unités, mais les volumes pour SelectMDx ont diminué de 1 pour cent pour atteindre 3.218 unités. 

À la fin du mois de septembre, MDxHealth disposait encore de 24,7 millions de dollars en espèces. 

Le PDG Michael K. McGarrity a déclaré dans une note que les volumes du troisième trimestre étaient encore affectés par la pandémie. Néanmoins, la société reste confiante dans sa stratégie de croissance, a déclaré le PDG.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Sipef réalise une croissance solide et augmente ses perspectives

(ABM FN) Sipef a vu les volumes augmenter fortement au cours des neuf premiers mois, et a également vu les prix de l'huile de palme monter fortement. Ils ont également vu l'occasion de relever les perspectives de volumes.  C'est ce qui ressort d'un communiqué de presse publié par la société de plantation jeudi matin.

Rien que des nouvelles positives dans le rapport trimestriel de Sipef. En commençant par les volumes. Celles-ci ont augmenté de 18,1 pour cent au cours des neuf premiers mois, selon le propriétaire de plantations. Un total de 291.668 tonnes d'huile de palme a été produit. Les années précédentes, Sipef a souvent dû faire face à de mauvaises conditions agronomiques, mais ce ne fut pas le cas cette fois-ci.

En combinaison avec les prix, cela garantit de bons résultats. L'environnement des prix jusqu'à présent cette année a été stable et très positif, a déclaré la société. De plus, Sipef pense que ces prix élevés se poursuivront au cours du trimestre actuel et peut-être en 2022. Actuellement, les prix atteignent "des sommets sans précédent au cours de la dernière décennie".

En outre, l'assouplissement des taxes à l'exportation de l'Indonésie cet été a été une bonne nouvelle et Sipef a réussi à réduire très sensiblement ses dettes en vendant des actifs. À la fin de l'année, la position de la dette nette devrait avoir été réduite de moitié. 

Les volumes de caoutchouc et de thé ont fortement diminué, la production de thé a même disparu au troisième trimestre en raison de la vente de ces activités. La production de bananes est restée plus ou moins stable. 

Perspectives

La croissance des volumes de 10 pour cent prévue précédemment devrait être largement dépassée, sauf conditions météorologiques imprévues, selon Sipef. 

Les résultats annuels du groupe devraient avoisiner les 80 millions de dollars, auxquels s'ajoutera la plus-value de 11 millions de dollars réalisée sur la vente de PT Melania.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par thomas

Orange Belgium fait un peu mieux que prévu

(ABM FN) Orange Belgium a affiché des résultats légèrement meilleurs au troisième trimestre que ce que les analystes avaient prévu. C'est ce qui ressort des résultats publiés jeudi par la société de télécommunications. 

Le chiffre d'affaires a augmenté au troisième trimestre de 3,3 pour cent sur une base annuelle, passant de 335,3 millions à 346,3 millions d'euros. Selon Orange, cette augmentation est principalement due à la hausse du chiffre d’affaires sur les services mobiles, qui ont augmenté de 4,8 pour cent pour atteindre 241,7 millions d'euros, mais aussi à l’augmentation des revenus des services aux opérateurs. 

Le résultat brut d’exploitation après location (EBITDAaL) s’est élevé à 96,7 millions d'euros, soit une augmentation de 8,1 pour cent par rapport à l'année précédente. Selon l'entreprise de télécommunications, ce résultat est dû à la combinaison d'une augmentation du chiffre d’affaires sur les services mobiles et d'un contrôle continu des coûts. 

Grâce à cela, Orange a pu réaliser des performances légèrement supérieures aux prévisions. Le consensus des analystes compilé par la société elle-même tablait sur un chiffre d'affaires de 345,2 millions d'euros et un EBITDAaL de 91,2 millions. 

La marge EBITDAaL s'est élevée à 27,9 pour cent . Cela représente 1,3 point de pourcentage de plus sur base annuelle.

Le flux de trésorerie d'exploitation a même fait un bond de 18,9 pour cent pour atteindre 56,5 millions d'euros. 

La dette nette a été réduite de près de moitié, passant de 135,3 millions à 63,3 millions d'euros. 

En outre, Orange a investi 40,2 millions d'euros au troisième trimestre, soit un peu moins qu'un an plus tôt.

“Orange Belgium a maintenu une performance commerciale soutenue au troisième trimestre, portée par les améliorations apportées au portefeuille Go et par la progression continue de nos offres convergentes”, a souligné le PDG Xavier Pichon dans le communique de presse.

Outlook 

“Compte tenu de ces résultats et de l’amélioration de la situation sanitaire, nous prévoyons de dépasser légèrement nos prévisions d’EBITDAaL”, a encore souligné le directeur financier Antoine Chouc. Cependant, les perspectives pour le chiffre d'affaires et l’eCapex restent inchangées, a ajouté le CFO.

Pour 2021, Orange Belgium table sur une croissance du chiffre d'affaires comprise entre 0 et 5 pour cent. En outre, Orange Belgium compte sur des investissements de 200 à 220 millions d'euros.

Pour l'EBITDAaL, Orange a dit s'attendre à dépasser légèrement la fourchette de 320 à 340 millions d'euros, compte tenu des résultats positifs et de l'amélioration du contexte en matière de santé publique.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Programme boursier

(ABM FN) Voici les points principaux de l'agenda financier belge jusqu'au jeudi 28 octobre 2021.

JEUDI 21 OCTOBRE 2021

07:00 Orange Belgium - Résultats troisième trimestre
07:00 Sipef - Résultats troisième trimestre
17:45 Econocom - Résultats troisième trimestre
00:00 MDxHealth - Résultats troisième trimestre

VENDREDI 22 OCTOBRE 2021

- Pas de points à l’agenda.

LUNDI 25 OCTOBRE 2021

17:40 Vastned Retail Belgium - Résultats troisième trimestre

MARDI 26 OCTOBRE 2021

- Pas de points à l’agenda.

MERCREDI 27 OCTOBRE 2021

07:00 Melexis - Résultats troisième trimestre
17:40 Cofinimmo - Résultats troisième trimestre

JEUDI 28 OCTOBRE 2021

07:00 AB InBev - Résultats troisième trimestre
07:00 Kinepolis - Résultats troisième trimestre
07:00 Ontex - Résultats troisième trimestre
07:00 Solvay - Résultats troisième trimestre
07:00 Telenet - Résultats troisième trimestre
17:45 Quest for Growth - Résultats troisième trimestre
18:00 Exmar - Résultats troisième trimestre

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Redactie ABM Financial News

Elia ne se satisfait pas d'une baisse des rendements réglementaires à l'avenir

(ABM FN) Elia et ses concurrents sont autorisés par le régulateur allemand à percevoir un rendement maximal de 5,07 pour cent avant impôt sur les fonds propres à partir de 2024. C'est ce qu'a annoncé Elia dans un communiqué de presse mercredi soir.

Le régulateur allemand BnetzA a fixé le futur rendement des capitaux propres de tous les gestionnaires de réseaux de gaz et d'électricité pour la prochaine période de régulation, de 2024 à 2028, à 5,07 pour cent avant impôts et à 4,13 pour cent après impôts.

Elia regrette cette décision car c'est précisément maintenant que des investissements supplémentaires sont nécessaires en raison de la transition climatique.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Wereldhave Belgium voit ses résultats s'améliorer

(ABM FN) Wereldhave Belgium a vu ses résultats s'améliorer car les clients sortent du marasme de la crise du corona. C'est ce qui ressort des résultats du troisième trimestre du bailleur de biens immobiliers commerciaux.

Le résultat net de location a augmenté de 1,4 million d'euros pour atteindre 38,6 millions d'euros.

Le bénéfice net du groupe immobilier s'est élevé à 21,8 millions d'euros, contre une perte de 18,6 millions d'euros un an plus tôt.  Les activités principales ont généré un bénéfice net de 28,2 millions d'euros, tandis que les activités secondaires, y compris les dépréciations, ont perdu 6,4 millions d'euros.

La valeur du portefeuille immobilier s'est également améliorée de 0,3 pour cent, soit 2,9 millions d'euros, sur trois mois.

 Le taux d'occupation est resté plus ou moins stable à 96,0 pour cent, soit un peu moins qu'à la fin du mois de juin. 96,7 pour cent des loyers ont également pu être perçus au cours du troisième trimestre.

Sur la base de l'état actuel des choses, Wereldhave Belgium peut confirmer les perspectives pour l'ensemble de l'année avec un résultat net attendu des activités de base de 4,30 euros par action.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Wereldhave Belgium ziet resultaten verbeteren

(ABM FN) Wereldhave Belgium zag de resultaten verbeteren nu de klanten na de coronacrisis uit het dal klimmen. Dit bleek uit de cijfers over het derde kwartaal van de verhuurder van winkelvastgoed.

Het netto huurresultaat steeg met 1,4 miljoen euro tot 38,6 miljoen euro.

De nettowinst van de vastgoedgroep kwam op 21,8 miljoen euro, tegenover een verlies van 18,6 miljoen een jaar eerder.  De kernactiviteiten brachten 28,2 miljoen euro netto op, de niet kernactiviteiten waaronder waardeverminderingen kapten daar 6,4 miljoen vanaf.

Ook de waarde van de vastgoedportefeuille ging er in drie maanden met 0,3 procent of 2,9 miljoen euro op vooruit.

De bezettingsgraad bleef min of meer stabiel op 96,0 procent, fractioneel lager dan eind juni. 96,7 procent van de huurgelden kon ook degelijk ingevorderd worden in het derde kwartaal.

Op basis van de huidige stand van zaken kan Wereldhave Belgium de outlook voor het hele jaar bevestigen met een verwacht netto resultaat van kernactiviteiten van 4,30 euro per aandeel.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par thomas

Fermeture verte à Bruxelles laisse les pays voisins légèrement derrière nous

(ABM FN) La bourse de Bruxelles a clôturé dans le vert mercredi. Grâce au poids lourd AB InBev, le Bel20 a pu gagner un peu plus de terrain que ses voisins, avec un gain de 0,5 pour cent à 4.221,06 points.

Parallèlement à la hausse des prix d'à peu près tout, des actifs financiers à l'immobilier et des matières premières à l'énergie, ce sont les résultats des entreprises qui retiennent actuellement l'attention.

"84 pour cent des entreprises ont réussi à surprendre positivement jusqu'à présent, habituellement nous sommes autour de 70 pour cent donc ici nous sommes déjà assez élevés. La croissance moyenne des bénéfices a été de 26 pour cent. C'est donc un bon début, même s'il est encore tôt pour tirer des conclusions majeures", a déclaré Vincent Juvyns, stratège de marché chez JPMorgan Asset Management dans un entretien avec ABM Financial News. "Il y a des entreprises qui s'inquiètent de la hausse des prix des matières premières, mais d'un autre côté, il y a aussi des groupes qui augmentent leurs attentes", a ajouté l'expert.

La réaction du prix de diverses actions aux bons chiffres est restée parfois plutôt tiède, mais cela ne fait pas craindre immédiatement à Juvyns que la bourse ait grimpé trop haut.  "Nous voyons toujours un potentiel de hausse, mais il sera un peu moindre et reste un peu plus volatil, ce que nous prédisons depuis plusieurs mois. Depuis septembre, cette volatilité a été élevée."

Le président de la Bundesbank, Jens Weidmann, quittera la banque centrale allemande à la fin de 2021, après dix ans, pour des raisons personnelles.

Sur le plan macroéconomique, il est apparu ce matin que les prix à la production allemands ont fortement augmenté en septembre, de plus de 14 pour cent en glissement annuel. Au Royaume-Uni, les prix à la production ont augmenté de 6,7 pour cent en glissement annuel.

L'impact sur les prix à la consommation se fait également de plus en plus sentir. Les prix à la consommation dans la zone euro ont augmenté de 3,4 pour cent en septembre, conformément aux indications préliminaires. Toutefois, l'inflation britannique a légèrement diminué.

L'euro/dollar a été coté à 1,1644. Les prix du pétrole ont légèrement baissé. Les actions américaines ont diminué la semaine dernière.

Actions en hausse et en baisse

Dans l'indice principal, AB InBev a pris la tête avec une hausse de 2,2 pour cent. UCB s'est également bien comportée, gagnant X pour cent. La société pharmaceutique a accordé une licence pour la technologie d'intelligence artificielle BoneBot à ImageBiopsy Lab.

Selon ING, WDP a enregistré de solides résultats au troisième trimestre, grâce au flux continu de projets préloués. Le portefeuille a également été réévalué positivement à 216 millions d'euros. L'action a augmenté de 2,1 pour cent.

Credit Suisse et UBS ont augmenté leur objectif de cours pour KBC à respectivement 74,00 et 65,00 euros. Credit Suisse émet une recommandation Neutre, tandis qu'UBS recommande de vendre l'action. L'action a gagné 1,0 pour cent après ces augmentations d'objectifs de cours.

Aedifica va construire trois centres de soins résidentiels en Irlande. L'action a gagné 0,1 pour cent.

Aperam et Galapagos étaient en bas du Bel20 avec des pertes de 1,4 et 1,8 pour cent respectivement.

Sur la deuxième ligne, l'attention s'est principalement portée sur Barco, qui a présenté des résultats décevants pour le troisième trimestre. Les perturbations de la chaîne d'approvisionnement ont pesé sur les ventes de Barco au troisième trimestre, note Berenberg. Bien que Barco ait légèrement abaissé ses prévisions pour l'année complète, ING reste positif quant à l'avenir. L'action a réussi à convertir ses pertes d’ouvertures en un gain de 1,9 pour cent.

Kepler Cheuvreux a augmenté l'objectif de cours pour Bpost de 10,50 à 11,50 euros avec une recommandation d'achat inchangée, sur la base de prévisions en hausse pour les marges. Même si les volumes de courrier vont continuer à diminuer assez rapidement, la division des colis affiche une croissance supérieure en Europe et en Amérique du Nord, pense Kepler. C'est pourquoi Bpost se compare favorablement à ses homologues du secteur, souligne le courtier. Bpost a pris la tête du BelMid avec une hausse de 6,0 pour cent.

Mithra Pharmaceuticals était en bas de l'indice avec une perte de 3,3 pour cent.

Parmi les plus petites actions, Biotalys a progressé de 7,0 pour cent. L'entreprise reçoit un financement pluriannuel de la Fondation Bill & Melinda Gates pour développer de nouvelles solutions biologiques pour le niébé et d'autres légumineuses. "Une nouvelle clairement positive pour l'entreprise", a commenté Kepler Cheuvreux. C'est également un signe de confiance dans la plate-forme de Biotalys, a déclaré le courtier.

Nyxoah était tout en bas de l'indice BelSmall avec une perte de 4,7 pour cent.

Wall Street

Après la clôture européenne, Wall Street a également connu une légère hausse. L'indice principal S&P500 a gagné 0,4 pour cent sur 4.536,06 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Programme boursier

(ABM FN) Voici les points principaux de l'agenda financier belge jusqu'au jeudi 28 octobre 2021.

JEUDI 21 OCTOBRE 2021

07:00 Orange Belgium - Résultats troisième trimestre
07:00 Sipef - Résultats troisième trimestre
17:45 Econocom - Résultats troisième trimestre
00:00 MDxHealth - Résultats troisième trimestre

VENDREDI 22 OCTOBRE 2021

- Pas de points à l’agenda.

LUNDI 25 OCTOBRE 2021

17:40 Vastned Retail Belgium - Résultats troisième trimestre

MARDI 26 OCTOBRE 2021

- Pas de points à l’agenda.

MERCREDI 27 OCTOBRE 2021

07:00 Melexis - Résultats troisième trimestre
17:40 Cofinimmo - Résultats troisième trimestre

JEUDI 28 OCTOBRE 2021

07:00 AB InBev - Résultats troisième trimestre
07:00 Kinepolis - Résultats troisième trimestre
07:00 Ontex - Résultats troisième trimestre
07:00 Solvay - Résultats troisième trimestre
07:00 Telenet - Résultats troisième trimestre
17:45 Quest for Growth - Résultats troisième trimestre
18:00 Exmar - Résultats troisième trimestre

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Tilray signe un accord de distribution avec Great North Distributors

(ABM FN) Tilray a signé un accord d'agence avec Great North Distributors pour la distribution des produits de Tilray à travers le Canada. C'est ce qui ressort d'un communiqué de presse de la société de cannabis, mercredi.

En vertu de cet accord, Great North sera le représentant exclusif du portefeuille complet de produits de cannabis pour adulte de Tilray, à l'exclusion du Québec.

Les marques de Tilray comprennent Good Supply, Riff, Solei, Canaca, The Batch, Chowie Wowie et Broken Coast.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Peu de mouvement attendu à l'ouverture de Wall Street

(ABM FN) Wall Street devrait connaître une ouverture sans grand changement mercredi. Les contrats à terme prévoient des pertes ou des gains limités pour les principaux indices.

Pour l'instant, les résultats de l'entreprise qui sont présentés ne sont pas trop mauvais.

"Les résultats trimestriels des entreprises ont été meilleurs que prévu dans la grande majorité des cas jusqu'à présent", a déclaré Simon Wiersma, gestionnaire d'investissement d'ING. Justin Blekemolen de Lynx est d'accord. "Le sentiment est positif autour de la première série de résultats trimestriels. Jusqu'à présent, 82 pour cent des entreprises ont dépassé les attentes des analystes", indique le spécialiste des investissements.

Les résultats d'Abbott et de Verizon, publiés avant l'ouverture, ont incité les spécialistes de la pharmacie et des télécoms à relever une nouvelle fois leurs perspectives pour cette année.

Au niveau macroéconomique, la situation est calme aujourd'hui. Cet après-midi, les stocks hebdomadaires de pétrole sont à l'ordre du jour. Dans la perspective de ces chiffres, le prix du pétrole chute d'environ un pour cent.

Le livre beige de la Réserve fédérale est attendu ce soir. Le taux d'intérêt américain à dix ans vhute légèrement mercredi après-midi.

L'euro/dollar s'échangeait à 1,1635.

Actualités des entreprises

Verizon Communications a revu à la hausse ses perspectives pour l'ensemble de l'exercice fiscal, à la suite d'un solide troisième trimestre, au cours duquel les recettes ont augmenté de plus de 4 pour cent et les bénéfices ont même progressé de près de 46 pour cent. Le bénéfice ajusté par action cette année devrait se situer entre 5,35 et 5,40 dollars. Auparavant, Verizon s'attendait à 5,25 à 5,35 dollars. L'action Verizon devrait augmenter de plus d'un pour cent à l'ouverture.

Abbott Laboratories a relevé ses perspectives annuelles après avoir vu ses résultats augmenter encore au troisième trimestre. Le bénéfice par action se situera entre 3,55 et 3,65 dollars par action, contre une prévision antérieure de 2,75 à 2,95 dollars. Au dernier trimestre, les ventes ont augmenté de plus de 23 pour cent et les bénéfices même de 70 pour cent. L'action pourrait ouvrir en hausse de 4,6 pour cent.

Mardi soir, Netflix a publié ses résultats. Le service vidéo a réussi à attirer beaucoup plus d'abonnés au cours du dernier trimestre. Cela a été attribué au succès de "Squid Game" et de "The Witcher". Netflix a gagné 4,4 millions d'abonnés payants, ce qui est bien supérieur à sa propre prévision de 3,5 millions et bien supérieur aux 3,78 millions que les analystes attendaient en moyenne. Cela porte le nombre d'abonnés à plus de 213 millions. La société prévoit d'attirer 8,5 millions de nouveaux abonnés au quatrième trimestre. Netflix devrait ouvrir en baisse de deux pour cent.

Micron Technology investira plus de 150 milliards de dollars dans la production de puces mémoire et la R&D jusqu'en 2030.

IBM, PPG et Tesla sont encore à l'ordre du jour ce soir.

Clôture sur Wall Street

L'indice S&P 500 a clôturé en hausse de 0,7 pour cent mardi, à 4.519,63 points. L'indice Dow Jones a grimpé de 0,6 pour cent à 35.457,31 points et l'indice technologique Nasdaq a augmenté de 0,7 pour cent à 15.129,09 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

The Green Organic Dutchman livre du cannabis en Australie pour la première fois

(ABM FN) The Green Organic Dutchman a livré du cannabis médicinal en Australie pour la première fois. C’est ce qu’a annoncé l’entreprise canadienne de cannabis mercredi.

Une étape importante, a souligné le PDG Sean Bovingdon.

En 2020, TGOD a signé un accord avec LeafCan pour la distribution de cannabis en Australie et en Nouvelle-Zélande. 

D'ici 2022, The Green Organic Dutchman espère introduire davantage de produits à base de cannabis en Australie et en Nouvelle-Zélande.

Les détails financiers n'ont pas été fournis mercredi.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Scott Cooper nouveau CEO et président d'Hexo

(ABM FN) Hexo a un nouveau président et directeur général en la personne de Scott Cooper. C'est ce qu'a annoncé la société canadienne de cannabis, mercredi.

Cooper devient le principal dirigeant de la société immédiatement. Scott a déjà travaillé indirectement pour Hexo en tant que responsable de Truss Beverage Co, une coentreprise entre Molson-Coors Canada et HEXO. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Mise à jour boursière: l'optimisme de mise à Bruxelles

(ABM FN) La bourse de Bruxelles a continué à bien se porter mercredi après-midi. Le Bel20 a augmenté de 0,8 pour cent pour atteindre 4.229,20 points.

Dans l'indice principal, Argen-x a pris la tête avec une augmentation de 2,4 pour cent. 

UCB a accordé à ImageBiopsy Lab une licence pour sa technologie d'intelligence artificielle BoneBot. L'action a progressé de 1,2 pour cent.

Selon ING, WDP a enregistré de solides résultats au troisième trimestre, grâce au flux continu de projets préloués. Le portefeuille a également été réévalué positivement à 216 millions d'euros. L'action a augmenté de 0,7 pour cent.

Credit Suisse et UBS ont augmenté leur objectif de cours pour KBC à respectivement 74,00 et 65,00 euros. Credit Suisse émet une recommandation Neutre, tandis qu'UBS recommande de vendre l'action. L'action a gagné 0,5 pour cent après ces augmentations d'objectifs de cours.

Aedifica va construire trois centres de soins résidentiels en Irlande. L'action a gagné 0,4 pour cent. 

Aperam et Solvay étaient en bas du Bel20 avec des pertes respectives de 1,6 et 0,8 pour cent.

Sur la deuxième ligne, l'attention s'est principalement portée sur Barco, qui a présenté des résultats décevants pour le troisième trimestre. Les perturbations de la chaîne d'approvisionnement ont pesé sur les ventes de Barco au troisième trimestre, note Berenberg. Bien que Barco ait légèrement abaissé ses prévisions pour l'année complète, ING reste positif quant à l'avenir. L'action a réussi à convertir ses pertes d’ouvertures en un gain de 1,4 pour cent.

Kepler Cheuvreux a augmenté l'objectif de cours pour Bpost de 10,50 à 11,50 euros avec une recommandation d'achat inchangée, sur la base de prévisions en hausse pour les marges. Même si les volumes de courrier vont continuer à diminuer assez rapidement, la division des colis affiche une croissance supérieure en Europe et en Amérique du Nord, pense Kepler. C'est pourquoi Bpost se compare favorablement à ses homologues du secteur, souligne le courtier. Bpost a pris la tête du BelMid avec une augmentation de 5,4 pour cent. 

Mithra et Ontex, en revanche, se sont retrouvés au bas du BelMid avec des pertes respectives de 2,8 et 1,8 pour cent. Le fabricant de couches a reçu aujourd'hui un rapport d'analyste négatif.

Parmi les plus petites actions, Biotalys a progressé de 6,0 pour cent. L'entreprise reçoit un financement pluriannuel de la Fondation Bill & Melinda Gates pour développer de nouvelles solutions biologiques pour le niébé et d'autres légumineuses. "Une nouvelle clairement positive pour l'entreprise", a commenté Kepler Cheuvreux. C'est également un signe de confiance dans la plate-forme de Biotalys, a déclaré le courtier.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Les bourses européennes divisées à la mi-journée

(ABM FN) Les bourses européennes étaient divisées mercredi dans un marché qui a jusqu'à présent largement traité les résultats meilleurs que prévu.

L'indice large STOXX Europe 600 était inchangée à 467,50 points mercredi vers midi. Le DAX allemand a enregistré un petit gain de 0.1 pour cent à 15.525,60 points. Le CAC 40 français a enregistré une baisse de 0,2 pour cent avec un score de 6.653,84 points. L'indice britannique FTSE a baissé mercredi de 0,1 pour cent à 7.212,45 points.

Les prix à la production en Allemagne ont augmenté de 14,2 pour cent en glissement annuel en septembre. Sur une base mensuelle, l'augmentation a été de 2,3 pour cent.

Au Royaume-Uni, les prix à la production ont augmenté de 6,7 pour cent sur base annuelle. Cette hausse raisonable est conforme aux prévisions, tout comme la hausse de 0,5 pour cent en glissement mensuel.

Les prix à la consommation britanniques ont augmenté un peu moins fortement en septembre sur une base annuelle que le mois précédent à savoir 3,1 pour cent. Sur une base mensuelle, la hausse de 0,3 pour cent est également moins forte qu'en août, où les prix avaient augmenté de 0,7 pour cent sur une base mensuelle.

L'inflation de la zone euro en septembre a été confirmée ce matin à 3,4 pour cent. En août, il était de 3,0 pour cent et en juillet de 2,2 pour cent.  

Aux Etats-Unis, seuls les stocks hebdomadaires de pétrole et le Livre Beige de la Réserve Fédérale sont au programme ce mercredi.

Le pétrole a été coté en baisse mercredi. Le contrat West Texas Intermediate à terme de décembre était en baisse de 1,0 pour cent à 81 dollars, tandis que le contrat Brent à terme de décembre était à 84 dollars, soit une baisse de 0,9 pour cent.

Le taux de change euro/dollar était de 1,1624. Au début de la journée de négociation, la paire de devises évoluait à 1,1640 et à la clôture des marchés boursiers américains mardi, une lecture de 1,1643 était à l'ordre du jour.
 
Actualités des entreprises

Nestlé a enregistré une hausse de près de 8 pour cent de son chiffre d'affaires au cours des neuf premiers mois de cette année, ce qui lui a permis de relever à nouveau ses estimations de chiffre d'affaires pour l'ensemble de l'année. L'action a augmenté de 3,3 pour cent.

ASML a enregistré des résultats peu surprenants au troisième trimestre. L'action a baissé de 1,3 pour cent.

AkzoNobel a vu sa rentabilité baisser au troisième trimestre de cette année, alors que ses revenus ont augmenté. La société a maintenu ses perspectives. AkzoNobel a enregistré une perte de 1,7 pour cent.

Deliveroo a vu ses résultats s'améliorer au troisième trimestre et est devenu plus optimiste quant à la croissance de la valeur brute des transactions. L'action a augmenté de 3,5 pour cent à Londres. Le partenaire sectoriel Just Eat Takeaway a gagné 1,1 pour cent à Amsterdam. Une journée des investisseurs pour la société néerlandaise de livraison de repas est prévue demain.

Burberry a trouvé son nouveau PDG en la personne de Jonathan Akeryod. L'action a baissé de 0,3 pour cent.

Parmi les actions en baisse à Paris, l'action Worldline était en baisse avec une perte de 1,9 pour cent, étant l'exception jusqu'à présent. Parmi les hausses, le cours de l'action Engie a augmenté de 1,6 pour cent.

À Francfort, les actions de HeidelbergCement et de Sartorius ont perdu environ 2 pour cent , tandis que l'action Hellofresh a gagné 2,1 pour cent.

Contrats à terme Wall Street

Les bourses américaines devraient ouvrir sans changements mercredi. 

L'indice S&P 500 a clôturé en hausse de 0,7 pour cent mardi, à 4.519,63 points. L'indice Dow Jones a grimpé de 0,6 pour cent à 35.457,31 points et la bourse technologique Nasdaq a augmenté de 0,7 pour cent à 15.129,09 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Analyse boursière: KBC reçoit des objectifs de cours plus élevés

(ABM FN) Crédit Suisse et UBS ont relevé leurs objectifs de cours pour KBC. C'est ce qui ressort mercredi de rapports d'analystes des deux banques suisses. 

Credit Suisse a relevé l’objectif de cours de 70,00 à 74,00 euros avec une recommandation Neutre inchangée, tandis qu'UBS a relevé l’objectif de cours de 60,00 à 64,00 euros avec une réitération de la recommandation Vendre. 

Les deux banques d'investissement ont relevé leurs évaluations avant la mise à jour trimestrielle de KBC le 12 novembre. 

Ainsi, Credit Suisse a relevé d'environ 4 pour cent ses prévisions de bénéfice par action pour 2021. Cela est dû à la qualité toujours excellente des actifs. 

Chez UBS, les estimations du bénéfice par action pour la période 2021 à 2023 ont augmenté de 1 à 8 pour cent. La banque reste d'avis que l'action est très chère, ce qui la rend également très vulnérable. 

L’action KBC a réagi positivement à la nouvelle, augmentant de 0,6 pour cent à 79,58 euros mercredi.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Analyse boursière: hausse modeste du chiffre d'affaires prévue chez Orange Belgium

(ABM FN) Orange Belgium devrait avoir connu une légère hausse de son chiffre d'affaires et de son  résultat brut d'exploitation après location au troisième trimestre. C'est ce qui ressort du consensus établi par l'entreprise de télécommunications elle-même.

Selon les 12 analystes consultés, le chiffre d'affaires augmentera de 335,3 millions à 345,2 millions d'euros sur une base annuelle.

Le résultat brut d'exploitation après location passera de 89,4 millions à 91,2 millions d'euros, selon le consensus.

Le bénéfice net sera de 18,8 millions d'euros selon les analystes. Ce serait quelques millions d'euros de moins que les 21,4 millions de l'année précédente.

Par ailleurs, les analystes prévoient une moyenne de 51,4 millions d'euros d'investissements au troisième trimestre. Au cours de la même période en 2020, Orange Belgium avait investi 41,9 millions d'euros.

Le flux de trésorerie disponible sera presque divisé par deux en un an, passant de 60,1 millions à 35,2 millions d'euros.

Perspectives

Pour 2021, Orange Belgium compte sur une croissance des revenus comprise entre 0 et 5 pour cent. Le résultat brut d'exploitation après location se situera entre 320 et 340 millions d'euros. En outre, Orange Belgium prévoit des investissements de 200 à 220 millions d'euros.

Selon l'analyste David Vagman d'ING, il est possible qu'Orange Belgium relève ses perspectives à un résultat brut d'exploitation après baux de 330 à 350 millions d'euros. "Mais l'entreprise a toujours été prudente", a souligné Vagman.

Le consensus des analystes prévoit un résultat brut d'exploitation de 338 millions d'euros pour l'ensemble de l'exercice.

VOO

En outre, Vagman estime que la vente de VOO est désormais le point le plus important pour les investisseurs. La question est de savoir si Orange Belgium sera en mesure d'acquérir une participation majoritaire de 50 ou même 75 pour cent, ajoute Vagman.

Des offres contraignantes ont été soumises il y a quelques semaines par Orange Belgium, Telenet et Warburg Pincus, a déclaré l'analyste d'ING. L'annonce de l'offre retenue est attendue avant la fin du mois d'octobre, pense Vagman.

Stratégiquement, un rachat de VOO serait selon l'analyste très positif pour Orange Belgium.

Selon Vagman, le besoin de nouveaux investissements pourrait remettre au premier plan l'offre publique d'achat de la société mère française, ou la nécessité d'encaisser les pylônes de transmission que possède Orange Belgium.

ING a une recommandation d'achat pour Orange Belgium avec un objectif de cours de 30,00 euros.

Orange Belgium publiera ses résultats jeudi matin, avant les heures de bourse.

L'action Orange Belgium a augmenté de 0,3 pour cent à 19,74 euros mercredi. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Mise à jour boursière: Bruxelles poursuit sa progression

(ABM FN) La bourse de Bruxelles a continué sa progression mercredi matin. Vers la fin de la matinée, le Bel20 a augmenté de 0,5 pour cent pour atteindre 4.222,40 points. 

Pour l'instant, l'optimisme concernant les résultats trimestriels l'emporte sur les préoccupations relatives à la hausse de l'inflation et à la pression sur les marges, déclare Simon Wiersma, gestionnaire d'investissement chez ING. 

Aux États-Unis, 82 pour cent des 57 entreprises qui ont déjà publié leurs résultats ont obtenu des résultats supérieurs aux prévisions, a indiqué Wiersma. La réaction moyenne des cours a été un peu décevante, a noté l'analyste du marché. Selon lui, cela signifie “qu'une grande partie des bonnes nouvelles a déjà été prise en compte dans les cours". 

"Le fait que les résultats soient plus élevés que prévu dans la grande majorité des cas est également une tendance très normale", a souligné Wiersma.

Toutefois, le gestionnaire d'investissement estime que le pic de croissance des bénéfices est passé. "La croissance moyenne des revenus de près de 39 pour cent pour le troisième trimestre qui a été présentée jusqu'à présent est bonne, mais beaucoup plus faible que les 90 pour cent du deuxième trimestre."

Selon Naeem Aslam, analyste de marché chez AvaTrade, les bénéfices des entreprises s'avèrent être le soutien le plus solide pour les marchés d'actions à un moment où les investisseurs sont bombardés de mauvaises nouvelles, telles que la crise énergétique, l'augmentation des épidémies de corona et la hausse des prix à la consommation. 

"Une autre semaine d'excellents gains pourrait être exactement ce dont les marchés ont besoin pour remettre les taureaux en place et ramener les indices boursiers [américains] vers leurs sommets historiques", a déclaré Aslam.

Toutefois, le suiveur de marché ING avertit que la volatilité des marchés d'actions va augmenter dans les mois à venir. Pour le moment, les investisseurs ne semblent pas encore être nerveux à l'idée que les banques centrales augmentent les taux d'intérêt dans un avenir proche, a noté Wiersma. 

Sur le plan macroéconomique, les prix à la production allemands ont enregistré une forte hausse de près de 14 pour cent en glissement annuel en septembre. Au Royaume-Uni, les prix à la production ont augmenté de 6,7 pour cent en glissement annuel. L'inflation britannique a très légèrement diminué.

L'euro/dollar s'échangeait à 1,1625. 

Actions en hausse et en baisse

Dans l'indice principal, AB InBev a pris la tête avec une augmentation de 1,7 pour cent. 

UCB a accordé à ImageBiopsy Lab une licence pour sa technologie d'intelligence artificielle BoneBot. L'action a progressé de 1,4 pour cent.

Selon ING, WDP a enregistré de solides résultats au troisième trimestre, grâce au flux continu de projets préloués. Le portefeuille a également été réévalué positivement à 216 millions d'euros. L'action a également augmenté de 1,4 pour cent.

Credit Suisse et UBS ont augmenté leur objectif de cours pour KBC à respectivement 74,00 et 65,00 euros. Credit Suisse émet une recommandation Neutre, tandis qu'UBS recommande de vendre l'action. L'action a gagné 0,4 pour cent après ces augmentations d'objectifs de cours.

Aedifica va construire trois centres de soins résidentiels en Irlande. L'action a gagné un petit 0,1 pour cent. 

Aperam et Solvay étaient en bas du Bel20 avec des pertes respectives de 1,5 et 1,3 pour cent.

Sur la deuxième ligne, l'attention s'est principalement portée sur Barco, qui a présenté des résultats décevants pour le troisième trimestre. Les perturbations de la chaîne d'approvisionnement ont pesé sur les ventes de Barco au troisième trimestre, note Berenberg. Bien que Barco ait légèrement abaissé ses prévisions pour l'année complète, ING reste positif quant à l'avenir. L'action a chuté de 0,9 pour cent.

Kepler Cheuvreux a augmenté l'objectif de cours pour Bpost de 10,50 à 11,50 euros avec une recommandation d'achat inchangée, sur la base de prévisions en hausse pour les marges. Même si les volumes de courrier vont continuer à diminuer assez rapidement, la division des colis affiche une croissance supérieure en Europe et en Amérique du Nord, pense Kepler. C'est pourquoi Bpost se compare favorablement à ses homologues du secteur, souligne le courtier. Bpost a pris la tête du BelMid avec une augmentation de 3,0 pour cent. 

Parmi les plus petites actions, Biotalys a progressé de 7,0 pour cent. L'entreprise reçoit un financement pluriannuel de la Fondation Bill & Melinda Gates pour développer de nouvelles solutions biologiques pour le niébé et d'autres légumineuses. "Une nouvelle clairement positive pour l'entreprise", a commenté Kepler Cheuvreux. C'est également un signe de confiance dans la plate-forme de Biotalys, a déclaré le courtier.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Analyse boursière: un troisième trimestre faible pour Barco

(ABM FN) Barco a enregistré une faible performance au troisième trimestre, mais les perspectives semblent meilleures. C'est la conclusion à laquelle est parvenu Marc Hesselink, analyste chez ING, mercredi, en réaction aux résultats. 

Tant en termes de commandes que de ventes, Barco a réalisé une performance décevante au troisième trimestre, estime l'analyste. 

En outre, les prévisions de ventes pour 2021 ont également été abaissées, car le carnet de commandes peine à se transformer en ventes réelles en raison de problèmes de chaîne d'approvisionnement, souligne Hesselink. 

Néanmoins, le ton du communiqué de presse était positif, note l'analyste. 

Selon Hesselink, les perspectives impliquent que les ventes du quatrième trimestre devraient atteindre 250 millions d'euros, soit 35 pour cent de plus sur une base trimestrielle et 30 pour cent de plus sur une base annuelle, ajoute l'analyste. Il pense que c'est faisable, grâce au carnet de commandes record de 433 millions d'euros. 

Toutefois, de nombreux risques subsistent, a prévenu Hesselink. 

ING a maintenu sa recommandation Conserver avec un objectif de cours de 20,00 euros. 

L’action Barco a partiellement récupéré ses pertes d'ouverture, mais sont toujours en baisse de 1,5 pour cent à 18,20 euros.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Analyse boursière: des résultats solides pour WDP

(ABM FN) WDP a réalisé une croissance robuste au cours du troisième trimestre. C'est ce qu'a déclaré mercredi l'analyste Francesca Ferragina d'ING en réaction aux résultats de l'investisseur en immobilier logistique. 

Les résultats sont dus à un flux continu de projets pré-loués, note l'analyste. Le portefeuille a également été réévalué positivement à 216 millions d'euros au troisième trimestre. 

L'augmentation de 15 pour cent des ventes en glissement annuel s'est également répercutée sur les bénéfices, a déclaré Ferragina. 

Le fait que le rendement ait légèrement diminué démontre la force du marché de la logistique, souligne Ferragina. 

ING a maintenu sa recommandation d'achat pour WDP avec un objectif de cours de 44,00 euros.

L'action WDP a augmenté de 1,2 pour cent mercredi matin à 38,78 euros. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Analyse boursière: Kepler Cheuvreux augmente l’objectif de cours pour Bpost

(ABM FN) Kepler Cheuvreux a augmenté mercredi l’objectif de cours pour Bpost de 10,50 à 11,50 euros avec une recommandation d'achat inchangée. 

Le courtier a augmenté ses prévisions pour le résultat opérationnel pour 2021 de 7 pour cent et pour 2022 de 9 pour cent sur la base des marges plus élevées. 

Même si les volumes de courrier vont continuer à diminuer assez rapidement, la division des colis affiche une croissance supérieure en Europe et en Amérique du Nord, estime Kepler. C'est pourquoi Bpost se compare favorablement à ses homologues du secteur, ajoute le courtier.  

L'action Bpost a augmenté de 1,2 pour cent mercredi matin pour atteindre 7,44 euros. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Mise à jour boursière: Barco en baisse sur un marché boursier en légère hausse

(ABM FN) La bourse de Bruxelles a ouvert dans le calme mercredi. Peu après le gong d'ouverture, le Bel20 a augmenté de 0,1 pour cent pour atteindre 4.203,04 points. 

Dans l'indice principal, Proximus a pris la tête avec une augmentation de 0,7 pour cent, tandis qu'Aperam a perdu 1,5 pour cent.

WDP, qui a publié des résultats, a baissé de 0,4 pour cent.

Sur la deuxième ligne, l'attention s'est principalement portée sur Barco, qui a enregistré une performance décevante au troisième trimestre. L'action a donc chuté de 5,2 pour cent. 

Mithra, en revanche, a gagné 1,2 pour cent. 

Parmi les plus petites actions, Biotalys a gagné 5,4 pour cent. L'entreprise reçoit près de 6 millions de dollars de la Fondation Gates. 

Warehouses Estates Belgium ont baissé de 1,3 pour cent. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Une ouverture stable en vue à Bruxelles

(ABM FN) L’ouverture de bourse de Bruxelles devrait se faire sans fanfare mercredi matin. Mardi, l'indice principal a terminé en hausse de 0,5 pour cent à 4.200,56 points.

Les places boursières européennes se préparent à une ouverture prudente après les déclarations "faucons" d'un banquier de la Fed, malgré les fortes hausses enregistrées à Wall Street mardi soir et en Asie ce matin.

“Après la baisse de lundi, on a assisté à une modeste reprise en Europe mardi, mais les inquiétudes concernant les attentes économiques continuent de peser sur le sentiment”, a déclaré l'analyste de marché Michael Hewson de CMC Markets.

Le directeur Christopher Waller a déclaré que la banque centrale américaine pourrait relever les taux d'intérêt plus tôt que prévu pour atteindre la stabilité des prix si l'inflation élevée ne diminue pas rapidement. Waller a également déclaré soutenir la décision de la Fed de mettre fin au programme de soutien à partir du mois prochain.

“Les prochains mois seront importants pour déterminer si l'inflation élevée est en fait temporaire”, a déclaré Waller. “Si l'inflation reste élevée pour le reste de l'année, alors une intervention politique plus agressive que le tapering pourrait être nécessaire en 2022.”

Malgré ces déclarations, les marchés boursiers américains ont trouvé le chemin de la hausse hier, les bons résultats des entreprises ayant largement compensé les inquiétudes concernant l'inflation et les perturbations de la chaîne d'approvisionnement.

Une poignée de solides résultats d’entreprises a contribué à apaiser les craintes que les développements difficiles actuels n'affectent les performances, a déclaré le gestionnaire de fonds Lamar Villere de Villere & Co. “Les problèmes ne sont pas encore résolus et les craintes ne sont pas encore dissipées, mais au moins il y a des points positifs.”

Selon l'analyste de marché Naeem Aslam d'AvaTrade, les marchés boursiers font preuve d'une grande résilience, même si les fondamentaux commencent à s'effriter. Aslam estime que l'orientation des marchés boursiers sera largement déterminée par la capacité des secteurs du commerce de détail et de l'industrie manufacturière à réduire l'écart entre l'offre et la demande. Par conséquent, les chiffres des directeurs d’achats à la fin de cette semaine sont très importants, a déclaré l'analyste du marché.
 
Le prix du pétrole a clôturé mardi à son plus haut niveau depuis sept ans. Le contrat à terme de novembre sur le baril de pétrole brut a clôturé en hausse de 0,6 pour cent à 82,96 dollars sur le New York Mercantile Exchange. Il s'agit du prix de clôture le plus élevé depuis octobre 2014. Dans les échanges asiatiques ce matin, les prix du pétrole étaient en baisse de 0,6 pour cent.

L'euro/dollar s’échangeait à 1,1651, contre 1,1643 à la clôture des marchés boursiers américains mardi, et 1,1639 à la clôture des bourses européennes.

Les prix à la production en Allemagne ont également connu une forte hausse en septembre, de plus de 14 pour cent en glissement annuel.

Actualités des entreprises

Les résultats de Barco au troisième trimestre ont été moins bons que prévu, bien que les chiffres d'une année sur l'autre montrent une amélioration. Barco prévoit une croissance de 5 pour cent du chiffre d'affaires en 2021 par rapport à celui de 2020, avec une marge du résultat brut d’exploitation plus élevée pour l'année que pour le premier semestre 2021.

WDP a vu ses bénéfices augmenter au cours des neuf premiers mois de 2021 et a confirmé ses perspectives pour l'ensemble de l'exercice.

UCB a accordé une licence pour la technologie d'intelligence artificielle BoneBot à ImageBiopsy Lab.

Aedifica va construire trois centres de soins résidentiels en Irlande.

Biotalys reçoit un financement pluriannuel de la Fondation Bill & Melinda Gates pour développer de nouvelles solutions biologiques pour le niébé et d'autres légumineuses.

Clôture sur Wall Street

L'indice S&P 500 a clôturé mardi en hausse de 0,7 pour cent à 4.519,63 points. L'indice Dow Jones a grimpé de 0,6 pour cent à 35.457,31 points et l’indice technologique Nasdaq a augmenté de 0,7 pour cent à 15.129,09 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Analyse boursière: les perturbations de la chaîne d'approvisionnement pèsent sur le chiffre d'affaires de Barco

(ABM FN) Barco a poursuivi son redressement au troisième trimestre, mais le chiffre d'affaires a été déprimé par les perturbations de la chaîne d'approvisionnement. C'est la conclusion de l'analyste Trion Reid de Berenberg, mercredi, en réaction aux résultats de l'entreprise. 

Alors que les commandes ont augmenté de 43 pour cent au cours du troisième trimestre, Barco n'a réussi à enregistrer qu'une croissance de 12 pour cent de ses ventes, a noté l'analyste. 

Le chiffre d'affaires de 186,7 millions d'euros est donc inférieur aux 200 millions d'euros attendus, a souligné Reid. 

Barco attribue le faible développement des ventes à une pénurie de composants, qui a retardé la transformation des commandes en ventes réelles. Reid a toutefois noté que l'impact mentionné de 15 millions d'euros était conforme à ce qui était prévu plus tôt dans l'année. 

En ce qui concerne les perspectives, l'analyste a déclaré que Barco les a légèrement abaissées, passant d'une croissance "claire" des ventes à une augmentation d'environ 5 pour cent en 2021. Cela correspond d'ailleurs aux prévisions de Reid pour cette année.

Dans l'ensemble, Reid reste également positif sur Barco. "La pandémie a fourni l'opportunité globale à long terme". Berenberg a donc maintenu sa recommandation d'achat pour Barco avec un objectif de cours de 24,00 euros.

Par ailleurs, l'analyste se montre curieux de ce que la société aura à dire lors de la journée des investisseurs du 9 novembre, notamment avec les nouveaux PDG. Reid pense que les investisseurs à long terme voudront plus de clarté sur le choix de ces deux nouveaux PDG et sur leurs projets.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

UCB accorde une licence à ImageBiopsy Lab

(ABM FN) UCB a accordé une licence pour la technologie d'intelligence artificielle BoneBot à ImageBiopsy Lab. C’est ce qu’a annoncé le pharmacien bruxellois mercredi matin sans divulguer de détails financiers.

BoneBot est une technologie basée sur l'intelligence artificielle, qui, selon UCB, permettra de mieux détecter l'ostéoporose chez les patients. 

ImageBiopsy Lab s'efforcera de commercialiser cette technologie d'ici 2023, notamment au Royaume-Uni, dans l'Union européenne et aux États-Unis. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Biotalys reçoit un financement de Bill Gates

(ABM FN) Biotalys a reçu un financement pluriannuel de la Fondation Bill & Melinda Gates pour développer de nouvelles solutions biologiques pour le niébé et d'autres légumineuses. C’est ce qu’a annoncé le nouveau venu en bourse mercredi matin. 

Au cours de ce projet de quatre ans, Biotalys recevra une subvention d'un montant total de 5,98 millions de dollars pour déployer sa plateforme technologique Agrobody.

Biotalys recevra de nouvelles tranches, qui ne devront pas être remboursées, afin d'atteindre la preuve de concept d'ici la fin de 2025 pour une protection efficace des plantes contre la maladie des taches foliaires dans les cultures de niébé.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Barco sous les attentes

(ABM FN) Barco a enregistré des résultats moins bons que prévu au troisième trimestre, bien que les chiffres d'une année sur l'autre montrent une amélioration. C'est ce qui ressort des résultats publiés par l'entreprise mercredi matin. 

En glissement annuel, les commandes ont augmenté de 43 pour cent, passant de 157,6 millions à 225,1 millions d'euros. C'est un peu moins bien que prévu. Les analystes qui ont contribué au consensus de la société avaient en moyenne visé 237,4 millions d'euros. 

“Les commandes du troisième trimestre indiquent une reprise continue de la demande sur tous les marchés de Barco et dans toutes les régions, avec une croissance annuelle particulièrement remarquable tant pour Cinema que pour ClickShare”, explique Barco.

Le carnet de commandes s'élevait à 433,2 millions d'euros au 30 septembre, soit une augmentation de 45 pour cent par rapport à l'année dernière et de 11 pour cent par rapport à la fin du mois de juin 2021.

Les ventes ont atteint 186,7 millions d'euros, contre 167,4 millions il y a un an. Le consensus visait 200,4 millions d'euros.

Sur ce chiffre d'affaires, 73,3 millions d'euros proviennent de la division Entertainment, 52 millions de la division Entreprise et 61,3 millions de la division Healthcare. Les analystes avaient prévu 74,2 millions pour Entertainment, 58,8 millions pour Enterprise et 67,4 millions pour Healthcare.

La croissance des ventes a été réalisée principalement dans les Amériques, a noté Barco, tandis que le développement des ventes en Asie a été faible en raison d'un rythme de reprise plus lent après la pandémie.

Avec Clickshare, Barco a enregistré une croissance à deux chiffres de ses ventes et les commandes ont augmenté de 75 pour cent d'une année sur l'autre. Toutefois, cette bonne performance a été "dans une large mesure atténuée" par des retards dans les installations de Control Rooms, a déclaré la société.

Les co-PDG An Steegen et Charles Beauduin ont parlé de “signes clairs de reprise” dans une explication. Néanmoins, les dirigeants s'attendent à ce que “les défis posés par la chaîne d'approvisionnement persistent et entravent le rythme de conversion de notre carnet de commandes, qui atteint un niveau record, en ventes au début de 2022”.

Outlook 

Barco prévoit une croissance d’environ 5 pour cent du chiffre d'affaires en 2021 par rapport à celui de 2020, avec une marge EBITDA plus élevée pour l'année que pour le premier semestre 2021.

ING avait précédemment estimé la croissance des ventes pour l'année entre 5 et 10 pour cent.

Pour l'ensemble de l'année fiscale, Barco recevra 947 millions d'euros de commandes, selon le consensus des analystes, et réalisera 817,1 millions d'euros de ventes avec un résultat brut d’exploitation de 74,3 millions et un résultat opérationnel de 31,2 millions d'euros. Cela signifierait une marge du résultat opérationnel de 3,8 pour cent, bien supérieure aux 1,3 pour cent de 2020.

Les analystes de Degroof Petercam et Berenberg estiment que le prochain moment clé pour Barco sera la journée des investisseurs début novembre.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

WDP voit ses bénéfices augmenter

(ABM FN) WDP a vu ses bénéfices augmenter au cours des neuf premiers mois de 2021 et a confirmé les perspectives pour l'ensemble de l'exercice. C'est ce qui ressort des résultats publiés mercredi par l'investisseur en immobilier logistique. 

Le bénéfice EPRA par action a augmenté de 10 pour cent à 0,83 euro depuis le début de l'année 2021. Au cours des neuf premiers mois de 2020, ce montant était encore de 0,76 euro. 

Selon WDP, le taux d'occupation reste élevé, à 98,7 pour cent. La durée moyenne des baux du portefeuille est de 5,9 ans, a également annoncé l'investisseur immobilier. 

WDP a également investi 100 millions d'euros au cours du troisième trimestre. Ainsi, WDP a investi 300 millions d'euros depuis le début de l'année. 

Le portefeuille de WDP vaut 590 millions d'euros, soit 12 pour cent de plus qu'un an auparavant. 

L'investisseur immobilier dit disposer d'un bilan robuste, avec un taux d'endettement de 39,4 pour cent au 30 septembre, contre 46,6 pour cent à la fin de 2020.

Outlook 

WDP a confirmé ses perspectives pour l'ensemble de l'exercice financier. L'entreprise table sur un bénéfice EPRA de 1,10 euro par action, soit une augmentation de 10 pour cent par rapport à 2020.

Sur la base de ces perspectives, WDP table sur un dividende sur 2021 de 0,88 euros par action.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Programme boursier

(ABM FN) Voici les points principaux de l'agenda financier belge jusqu'au mercredi 27 octobre 2021.

MERCREDI 20 OCTOBRE 2021

07:00 Barco - Résultats troisième trimestre
07:00 WDP - Résultats troisième trimestre
17:45 Wereldhave Belgium - Résultats troisième trimestre
00:00 TINC - Réunion annuelle

JEUDI 21 OCTOBRE 2021

07:00 Orange Belgium - Résultats troisième trimestre
07:00 Sipef - Résultats troisième trimestre
17:45 Econocom - Résultats troisième trimestre
00:00 MDxHealth - Résultats troisième trimestre

VENDREDI 22 OCTOBRE 2021

- Pas de points à l’agenda.

LUNDI 25 OCTOBRE 2021

17:40 Vastned Retail Belgium - Résultats troisième trimestre

MARDI 26 OCTOBRE 2021

- Pas de points à l’agenda.

MERCREDI 27 OCTOBRE 2021

07:00 Melexis - Résultats troisième trimestre
17:40 Cofinimmo - Résultats troisième trimestre

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Aedifica investit en Irlande

(ABM FN) Aedifica va construire trois centres de soins résidentiels en Irlande. Le spécialiste de l'immobilier de santé l'a annoncé mardi soir.

Il s'agit de trois centres qui seront construits pour 273 résidents.

Le rendement locatif brut initial est d'environ 5,5 pour cent, Mowlam Healthcare exploitant les installations. Les centres de soins résidentiels seront loués sur la base de nouveaux baux triple net non résiliables d'une durée de 25 ans, qui seront entièrement indexés sur la base de l'indice des prix à la consommation.

Les dates d'achèvement prévues se situent entre le troisième trimestre de 2022 et le premier trimestre de 2023. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Bel20 flirte avec les 4.200 points

(ABM FN) Au cours d'une journée boursière calme avec peu de nouvelles, l'indice Bel20 a pu gagner tranquillement du terrain aujourd'hui, flirtant avec la marque des 4.200 points dans la dernière heure de bourse.

Le Bel20 a finalement clôturé en hausse de 0,5 pour cent à 4.200,56 points.

Les marchés sont positifs, ce qui est remarquable, car la hausse des taux d'intérêt de ces derniers jours s'est poursuivie tranquillement. Cela a généralement un effet négatif sur les marchés boursiers. Aujourd'hui, le taux d'intérêt belge à dix ans repasse au-dessus de 0,20 pour cent, ce qui nous amène aux niveaux les plus élevés depuis mi-2019.

Les taux d'intérêt sont donc de plus en plus sous la pression de l'inflation croissante. "Des pics d'inflation de l'ordre de 4 pour cent et plus sont presque certains cette année", déclare Peter Wuyts, stratège principal du marché chez KBC.

"Mais il y a aussi de plus en plus de questions sur leur caractère temporaire. Les prévisions d'inflation à long terme sur une période de 10 ans se sont établies au-dessus de 2 pour crent aux États-Unis, en Europe et au Royaume-Uni. Au Royaume-Uni, le swap d'inflation à 10 ans est même supérieur à 4 pour cent", note Wuyts.

"En tant que banque centrale, il devient alors de plus en plus difficile de maintenir le discours selon lequel la poussée d'inflation est temporaire et les attentes d'inflation sont confortablement ancrées près de l'objectif. Le président de la Banque d'Angleterre, Bailey, a récemment indiqué à plusieurs reprises que la banque centrale pourrait devoir contrer cette accélération de l'inflation par une hausse relativement rapide des taux d'intérêt", a déclaré Wuyts.

Selon Bailey, cette hausse des taux d'intérêt pourrait même avoir lieu avant la fin des achats d'obligations, qui, selon les directives actuelles, s'arrêteront à la fin de cette année. C'est également la raison pour laquelle les taux d'intérêt au Royaume-Uni ont à nouveau augmenté hier.

"Toutefois, la hausse des taux d'intérêt ne se limite pas au Royaume-Uni", précise Wuyts. "Le marché part désormais du principe que la hausse prolongée de l'inflation obligera la Fed américaine à relever les taux d'intérêt à deux reprises l'année prochaine déjà. Plus frappant encore, les contrats à terme Euribor prennent déjà en compte une ou deux augmentations de 0,1 pour cent du taux de dépôt de la BCE l'année prochaine".

"Cela est bien sûr à mille lieues du scénario de la BCE sur l'inflation temporaire et du fait que même le débat sur la réduction du PEPP ne progresse guère pour le moment", a déclaré Wuyts.

La question se pose également de savoir si le ralentissement de la croissance chinoise n'aura pas, à un moment donné, un impact sur les marchés boursiers occidentaux. "Dans toute la Chine, des milliers d'usines fonctionnent à la moitié de leur capacité en raison de coupures de courant d'une ampleur sans précédent. Le déficit électrique qui frappe le sud du pays depuis le printemps s'étend au point d'affecter les deux tiers du PIB", a déclaré Sylviane Delcuve, économiste en chef chez BNP Paribas Fortis.

"Chaque semaine, il y a différentes mauvaises nouvelles pour la reprise économique mondiale. Cette fois, c'est l'approvisionnement en magnésium qui menace d'enliser l'industrie automobile européenne. La Chine a un quasi-monopole sur cet élément depuis qu'elle a éliminé ses concurrents avec ses pratiques de dumping dans les années 2000. Maintenant, les fonderies chinoises sont à l'arrêt et toute la production européenne va en souffrir", prévoit l'économiste qui rappelle que le secteur automobile représente 35 pour cent de la demande mondiale de magnésium.

Sur le plan macroéconomique, les choses ont été calmes aujourd'hui. Le nombre de logements construits aux États-Unis a diminué plus que prévu en septembre.

L'euro/dollar était coté à 1,1659.

Actions en hausse et en baisse

Pas moins de 16 des 20 actions du Bel20 ont clôturé mardi dans le vert. Dans l'indice principal, Galapagos a pris la tête avec une hausse de 1,4 pour cent.

Umicore a encore chuté de 0,3 pour cent, bien que les pertes durant la journée aient été beaucoup plus importantes. Lundi, l'action a perdu près de 4 pour cent après que la société a tempéré ses prévisions pour 2021. Berenberg, Deutsche Bank et Jefferies ont ensuite décidé d'abaisser leurs objectifs de cours pour Umicore.

Melexis, qui est cotée sans dividende, a chuté de 0,2 pour cent. Corrigée pour cela, l'action a gagné 1,3 pour cent.

Cofinimmo a acheté deux centres de soins résidentiels aux Pays-Bas pour environ 23 millions d'euros. L'action a chuté de 1,0 pour cent.

Sur la deuxième ligne, Econocom a gagné 4,4 pour cent et Bekaert a baissé 3,6 pour cent.

Barco, qui publiera ses chiffres mercredi matin, a augmenté de 0,7 pour cent. Les analystes qui ont contribué au consensus tablent sur une hausse du chiffre d'affaires. Cependant, Barco n'a pas encore totalement digéré la crise du coronavirus, selon le consensus.

Parmi les plus petites actions, Hyloris a gagné 7,6 pour cent. La société pharmaceutique a reçu l'approbation pour le Maxigesic IV au Royaume-Uni et en Irlande. Cela porte à 27 le nombre de pays dans lesquels Maxigesic peut être commercialisé.

Nyrstar, en revanche, a perdu 5,0 pour cent.

Wall Street

A la clôture des bourses européennes, les principaux indices américains étaient dans le vert.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Programme boursier

(ABM FN) Voici les points principaux de l'agenda financier belge jusqu'au mercredi 27 octobre 2021.

MERCREDI 20 OCTOBRE 2021

07:00 Barco - Résultats troisième trimestre
07:00 WDP - Résultats troisième trimestre
17:45 Wereldhave Belgium - Résultats troisième trimestre
00:00 TINC - Réunion annuelle

JEUDI 21 OCTOBRE 2021

07:00 Orange Belgium - Résultats troisième trimestre
07:00 Sipef - Résultats troisième trimestre
17:45 Econocom - Résultats troisième trimestre
00:00 MDxHealth - Résultats troisième trimestre

VENDREDI 22 OCTOBRE 2021

- Pas de points à l’agenda.

LUNDI 25 OCTOBRE 2021

17:40 Vastned Retail Belgium - Résultats troisième trimestre

MARDI 26 OCTOBRE 2021

- Pas de points à l’agenda.

MERCREDI 27 OCTOBRE 2021

07:00 Melexis - Résultats troisième trimestre
17:40 Cofinimmo - Résultats troisième trimestre

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Les contrats à terme prévoient une ouverture en hausse pour Wall Street

(ABM FN) Les bourses américaines devraient ouvrir en légère hausse mardi. Peu avant l'ouverture de Wall Street, les contrats à terme sur le S&P 500 étaient en hausse de 0,4 pour cent.

Lundi, les bourses de New York ont digéré des chiffres macroéconomiques décevants en provenance de Chine, où la croissance au troisième trimestre n'a pas répondu aux attentes. À l'approche d'un certain nombre de journées chargées en résultats trimestriels, le S&P 500 et le Nasdaq ont réussi à rester dans le vert. L'indice Dow Jones a légèrement baissé.

"Les bons chiffres des entreprises continueront à soutenir les cours des actions dans les semaines à venir. Cela s'explique par le fait que les attentes sont relativement faibles, de sorte que les chances de gains sont plus grandes que les revers", prévoit l'économiste Luc Aben de Van Lanschot Kempen.

Pour le S&P 500, les analystes prévoient une augmentation moyenne des bénéfices d'environ 28 pour cent pour le troisième trimestre par rapport au troisième trimestre de 2020.

Selon Naeem Aslam, analyste de marché chez AvaTrade, les marchés d'actions font preuve d'une extrême résilience et ne baissent pas de manière significative, bien que les fondamentaux commencent à s'effriter.

Aslam estime que l'orientation des marchés boursiers sera largement déterminée par la capacité des secteurs de la vente au détail et de l'industrie manufacturière à traiter efficacement des problèmes de la chaîne d'approvisionnement afin de réduire l'écart entre l'offre et la demande. Par conséquent, les données sur les achats prévues à la fin de cette semaine seront très importantes, selon l'analyste de marché.

La journée de mardi est calme sur le front macro-économique. Avant les heures d'ouverture, des chiffres sont apparus sur la construction de maisons aux Etats-Unis. En septembre, la construction résidentielle a diminué de 1,6 %, alors qu'une baisse de 0,3 pour cent était attendue. Le nombre de permis de construire délivrés a diminué de 7,7 pour cent.

L'euro/dollar s'échangeait à 1,1662. Le prix du pétrole WTI a augmenté de plus d'un pour cent, de sorte que le baril coûte désormais 83,41 dollars.

Actualités des entreprises

Il y a beaucoup de résultats d'entreprises à l'agenda aujourd'hui. Johnson & Johnson, Manpower, Procter & Gamble, Halliburton et Philip Morris ont présenté leurs mises à jour avant l'ouverture des marchés. 

Procter & Gamble a réalisé un bénéfice inférieur au cours du premier trimestre de son exercice financier actuel, mais il a été meilleur que prévu. Les ventes ont augmenté plus que prévu. P&G a maintenu ses perspectives mais a augmenté ses coûts prévus pour les matières premières et le transport. L'action est cotée en baisse de 2 pour cent dans la matinée.

Le fabricant de cigarettes Philip Morris a obtenu des résultats meilleurs que prévu au troisième trimestre. Le bénéfice et le chiffre d'affaires ont tous deux augmenté. La société a également précisé ses perspectives, qui étaient supérieures à la bande passante précédemment publiée pour le bénéfice a été ajustée à la baisse. L'action semble perdre 2 pour cent à l'ouverture.

Pour le troisième trimestre de 2021, ManpowerGroup a affiché des bénéfices nettement supérieurs à ceux de l'année précédente, mais a manqué de peu les estimations des analystes. Le bénéfice ajusté de 1,93 dollar est juste supérieur aux 1,91 dollar attendus par le marché. Les ventes, cependant, ont été inférieures aux attentes. L'action a perdu 7 pour cent, avant les heures de bourse.

Halliburton a enregistré des résultats mitigés au troisième trimestre. Le bénéfice ajusté par action de 0,28 dollar a été tout juste supérieur aux attentes, tandis que les recettes ont déçu. L'action devrait ouvrir en baisse de 1,5 pour cent.

Ce soir, c'est le tour de Netflix. Pour le troisième trimestre, le service de streaming compte sur 3,5 millions de nouveaux abonnés, contre 3,8 millions prévus par les analystes. Au deuxième trimestre, Netflix avait réussi à attirer 1,54 million nouveaux abonnés.

Clôture sur Wall Street

Les bourses américaines ont clôturé en hausse lundi. Le S&P 500 a augmenté de 0,3 pour cent pour clôturer à 4.486,46 points, l'indice Dow Jones a diminué de 0,1 pour cent à 35.258,61 points et le Nasdaq a gagné 0,8 pour cent et a clôturé à 15.021,81 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Mise à jour boursière: Bruxelles connaît une timide reprise

(ABM FN) La bourse de Bruxelles a continué sa progression dans le calme mardi après-midi. Le Bel20 a gagné 0,2 pour cent à 4.187,80 points.

Dans l'indice principal, Aperam a pris la tête avec une augmentation de 2,0 pour cent.

Umicore a encore chuté de 1,5 pour cent. Lundi, l'action a perdu près de 4 pour cent de sa valeur, après que la société a tempéré ses attentes pour 2021. Berenberg, Deutsche Bank et Jefferies ont ensuite décidé d'abaisser leurs objectifs de cours pour Umicore. 

Melexis, qui est cotée hors dividende, a perdu 0,1 pour cent. Corrigée de ce facteur, le titre a augmenté de 1,3 pour cent.

Cofinimmo a acheté deux centres de soins résidentiels aux Pays-Bas pour environ 23 millions d'euros. L'action a baissé de 0,2 pour cent.

Sur la deuxième ligne, Econocom a gagné 4,4 pour cent et Kinepolis a baissé de 2,0 pour cent.

Barco, qui publie ses résultats demain matin, a progressé de 0,8 pour cent. Les analystes qui ont contribué au consensus tablent sur une hausse du chiffre d'affaires. Cependant, Barco n'a pas encore totalement digéré la crise du coronavirus, selon le consensus.

Parmi les plus petites actions, Hyloris a gagné 6,5 pour cent. La société pharmaceutique a reçu l'approbation pour le Maxigesic IV au Royaume-Uni et en Irlande. Cela porte à 27 le nombre de pays dans lesquels Maxigesic peut être commercialisé.

Nyrstar, en revanche, a perdu 3,9 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Les bourses européennes sans changements vers midi

(ABM FN) Les marchés boursiers européens ont évolué mardi à des niveaux proches de ceux de la clôture de lundi, dans un marché attentiste qui se prépare à la saison des résultats, qui débute cette semaine.  

L'indice principal STOXX Europe 600 a augmenté de 0,1 pour cent pour atteindre 466,20 points à la mi-journée mardi. Le DAX allemand a gagné moins de 0,1 pour cent à 15.480,20 points. Le CAC 40 français est resté inchangé à 6.673,39 points. L'indice britannique FTSE est resté sans inchangé mardi à 7.205,76 points.

Aux États-Unis, seuls les chiffres de la construction de logements et des permis de construire pour le mois de septembre suivront cet après-midi. Parmi les orateurs de mardi figurent les gouverneurs de la Banque centrale européenne, Fabio Panetto et Philip Lane. Du côté de la Réserve fédérale, le président de la Fed d'Atlanta, Raphael Bostic, prendra la parole, suivi de Christopher Waller, administrateur de la Fed.

Le pétrole s'est négocié à la hausse mardi. Le contrat West Texas Intermediate à terme de décembre était en hausse de 1,2 pour cent à 82,67 dollars, tandis que le contrat Brent à terme de novembre était à 85,00 dollars, soit une hausse de 0,8 pour cent.

Le taux de change euro/dollar était de 1,1660. Au début de la séance boursière, la paire de devises évoluait à 1,1648 et à la clôture des marchés boursiers américains lundi, un chiffre de 1,1612 était enregistré.
 
Actualités des entreprises

Ericsson a dépassé les prévisions de bénéfices au troisième trimestre de cette année, grâce aux fortes ventes d'équipements 5G en Amérique du Nord, en Europe et en Amérique latine, qui ont permis de compenser quelque peu une forte baisse des ventes en Chine. L'action a toutefois baissé de 0,4 pour cent à Stockholm.

Danone a enregistré une hausse de ses ventes au troisième trimestre 2021 et a maintenu ses perspectives pour cette année. L'action a baissé de 2,1 pour cent.

Delivery Hero a pris une participation minoritaire dans le service de livraison allemand Gorillas. L'action a augmenté de 1,6 pour cent.

À Paris, le cours de l'action Danone a été le seul à attirer l'attention avec sa perte parmi les principales actions, à Francfort, c'est l'action Deutsche Post qui a augmenté de 2,2 pour cent.

Contrats à terme Wall Street 

Les bourses américaines devraient ouvrir en hausse mardi. Les contrats à terme sur l'indice S&P 500 étaient en hausse de 0,3 pour cent.

Le S&P 500 a augmenté de 0,3 pour cent lundi pour clôturer à 4.486,46 points, l'indice Dow Jones a diminué de 0,1 pour cent à 35.258,61 points et le Nasdaq a augmenté de 0,8 pour cent pour clôturer à 15.021,81 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Mise à jour boursière: Hyloris excelle sur une bourse en légère hausse

(ABM FN) La bourse de Bruxelles a connu une hausse prudente mardi matin. Vers la fin de la matinée, le Bel20 a augmenté de 0,1 pour cent pour atteindre 4.180,87 points. 

Selon Simon Wiersma, gestionnaire d'investissement chez ING, l'espoir de résultats trimestriels meilleurs que prévu donne du courage aux investisseurs. 

Toutefois, des inquiétudes et des doutes subsistent quant à la croissance économique, à l'inflation et aux ajustements des politiques des banques centrales. ING estime que cela entraînera une volatilité accrue et plus forte sur les marchés financiers dans les semaines et les mois à venir. 

Par conséquent, les investisseurs doivent également s'en tenir à leur objectif à long terme, conseille Wiersma. 

L'analyste de marché Naeem Aslam d'AvaTrade estime que l'inflation sera le principal moteur du marché, mais aussi de l'économie, à l'avenir. Par conséquent, les investisseurs sont très sensibles aux variations des taux d'intérêt, souligne l'observateur de marché.

Lundi a été calme en termes de résultats trimestriels, mais plus tard dans la semaine, l'activité est plus intense. Entre autres, Johnson & Johnson, Netflix, IBM, Intel et Tesla présentent leurs résultats. En Belgique, les choses s'accélèrent également, avec Barco et WDP, entre autres, à l'ordre du jour mercredi matin.

"De nombreuses entreprises font état d'une forte demande et nous pouvons vivre avec une situation où la demande reste forte et où les problèmes de chaîne d'approvisionnement persistent, car ces problèmes finiront par être résolus", a déclaré Christopher Harvey, stratège de Wells Fargo Securities. "Nous essayons maintenant d'évaluer si les plus gros problèmes sont derrière nous et donc si le plus gros coup a été porté."

Les investisseurs devraient examiner de près les bénéfices des entreprises pour voir l'impact de la hausse des coûts de l'énergie et des matières premières sur les marges, pense Alsam d'AvaTrade. 

Sur le plan macro-économique, la matinée a été calme.

L'euro/dollar s'échangeait à 1,1659. 

Actions en hausse et en baisse

Dans l'indice principal, Ageas a pris la tête avec une augmentation de 1,1 pour cent, suivi par Solvay avec un gain de 1,0 pour cent. 

Umicore a encore chuté de 1,6 pour cent. Lundi, l'action a perdu près de 4 pour cent de sa valeur après que la société ait tempéré ses attentes pour 2021. Berenberg, Deutsche Bank et Jefferies ont quant à eux décidé d'abaisser leurs objectifs de cours pour Umicore. 

Melexis, qui est cotée sans dividende, a perdu 0,5 pour cent. Corrigée pour cela, le titre a progressé de 1,0 pour cent. 

Cofinimmo a acheté deux centres de soins résidentiels aux Pays-Bas pour environ 23 millions d'euros. L'action a chuté de 0,3 pour cent.

Dans la deuxième ligne, Sipef a gagné 2,9 pour cent et Unifiedpost a baissé de 2,1 pour cent.

Parmi les plus petites actions, Hyloris a gagné 6,5 pour cent. La société pharmaceutique a reçu l'approbation pour le Maxigesic IV au Royaume-Uni et en Irlande. Cela porte à 27 le nombre de pays dans lesquels Maxigesic peut être commercialisé.

Nyrstar, en revanche, a perdu 3,9 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Analyse boursière: une reprise attendue chez Barco

(ABM FN) Barco aura montré une reprise au troisième trimestre, mais n'a pas encore totalement digéré la crise du coronavirus. C'est ce que prévoient les analystes qui ont contribué au consensus de l'entreprise. 

Les commandes du troisième trimestre auront augmenté en glissement annuel de 157,6 millions à 237,4 millions d'euros, selon le consensus. Ainsi, Barco a enregistré une forte reprise, mais n'a pas encore pu laisser complètement derrière elle la crise du coronavirus. Au troisième trimestre 2019, Barco avait encore reçu 275,6 millions d'euros de commandes. 

Le chiffre d'affaires consolidé du troisième trimestre s'élève selon le consensus à 200,4 millions d'euros, dont 74,2 millions pour la division Entertainment, 58,8 millions pour Enterprise et 67,4 millions pour Healthcare. 

Berenberg prévoit une augmentation du chiffre d'affaires de 19 pour cent, à 200 millions d'euros. ING est un brin plus optimiste avec un chiffre d’affaires de 202 millions d'euros et 262 millions d'euros de commandes.

La période estivale est restée morose avec des départs en vacances et pas encore un retour massif au bureau, souligne Degroof Petercam. En septembre, cela a déjà dû être un peu mieux, avec plus de visites au cinéma, de travail de bureau et d'attention aux soins standards dans les hôpitaux, selon l'analyste Kris Kippers de Degroof Petercam.  Selon l'analyste, les pénuries ont encore gêné Barco au troisième trimestre.

En outre, l'analyste de Degroof pense que la journée des investisseurs début novembre sera cruciale.

Kippers a également souligné que les investisseurs ne devaient pas oublier que Barco disposait d'un buffer de 263 millions d'euros à la fin du mois de juin, qui peut être utilisé pour des acquisitions.

L'analyste Trion Reid de Berenberg est également impatient d'entendre ce que les nouveaux co-PDG, An Steegen et Charles Beaudouin, ont à dire en novembre. D'ici là, Reid s'attend à une certaine pression sur le cours.

Dans la mise à jour, Reid sera également attentif à ce que Barco a à dire sur le marché des projecteurs de cinéma, mais aussi sur la corrélation entre les ventes de Clickshare et la progression de l'activité bureautique.

Marc Hesselink, analyste chez ING, pense également que Clickshare sera un "facteur décisif" dans la mise à jour trimestrielle. Au cours des trimestres précédents, le lien entre le retour au bureau et les ventes de Clickshare était clair, mais les chiffres restent toutefois bien en deçà des niveaux d’avant la crise.

En outre, l'analyste d'ING estime que les commandes dans les divisions Entertainment, Control Rooms et Healthcare devraient être relativement bonnes, étant donné que les marchés dans lesquels Barco opère se redressent. De plus, l'analyste pense que les clients ne voudront pas attendre la dernière minute pour passer leurs commandes, compte tenu des récents développements. 

Toutefois, Hesselink prévoit un problème de conversion des commandes en ventes. “Jusqu'à présent, Barco n'a pas été affecté par des contraintes majeures de la chaîne d'approvisionnement”, a noté l'analyste. Toutefois, il pense que l'impact sera plus visible au troisième trimestre, comme pour d'autres entreprises de fabrication industrielle et technologique.

Outlook 

Pour le quatrième trimestre, le consensus prévoit 242,9 millions d'euros de commandes et 249,1 millions d'euros de chiffre d'affaires. Au cours des trois derniers mois de 2020, ils étaient respectivement de 189,7 millions d'euros et de 195,4 millions d'euros. 

Pour l'ensemble de l'année fiscale, le consensus est que Barco recevra 947 millions d'euros de commandes, et réalisera 817,1 millions d'euros de ventes avec un résultat brut d’exploitation de 74,3 millions et un résultat opérationnel de 31,2 millions d'euros. Cela signifierait une marge du résultat opérationnel de 3,8 pour cent, bien supérieure aux 1,3 pour cent réalisé en 2020.

Barco elle-même n'a pas fourni de perspectives qualitatives lors des résultats semestriels, mais l'entreprise table sur un chiffre d'affaires annuel plus élevé qu'en 2020, ainsi que sur une meilleure marge du résultat brut d’exploitation qu'au premier semestre. À l'époque, la marge était de 7,5 pour cent.

ING estime que la croissance des revenus pour l'ensemble de l'année sera de 5 à 10 pour cent.

Barco présentera ses résultats mercredi matin. 

L’action Barco était en hausse de 0,4 pour cent mardi matin à 18,42 euros.

Update: pour ajouter des informations supplémentaires

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Mise à jour boursière: Bruxelles démarre en légère hausse

(ABM FN) La bourse de Bruxelles a débuté la journée de mardi en légère hausse. Peu après le gong d'ouverture, le Bel20 a augmenté de 0,1 pour cent pour atteindre 4.182,96 points. 

Dans l'indice principal, Argen-X a pris la tête avec une augmentation de 1,6 pour cent, tandis que UCB a perdu 0,8 pour cent.

Berenberg, Jefferies et Deutsche Bank ont abaissé leurs objectifs de cours pour Umicore après que la société ait émis un avertissement sur ses bénéfices lundi matin. L'action a encore baissé de 0,7 pour cent ce matin. 

Sur la deuxième ligne, Sipef a gagné 1,3 pour cent, et EVS a baissé de 1,7 pour cent.

Parmi les plus petites actions, Hyloris a gagné 3,3 pour cent. La société pharmaceutique a reçu l'approbation au Royaume-Uni et en Irlande pour l'analgésique Maxigesic IV. 

Celyad Oncology a chuté de 1,7 pour cent. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Une ouverture en hausse attendue à Bruxelles

(ABM FN) La bourse de Bruxelles devrait ouvrir en légère hausse mardi. Lundi, l'indice principal a terminé en baisse de 0,6 pour cent à 4.178,35 points.

Les bourses européennes devraient commencer la journée sur une note positive, après une clôture en hausse prédominante à Wall Street lundi soir et des gains en Asie ce matin.

“Ce n'était pas exactement un bon début de semaine pour les marchés boursiers européens, mais après plusieurs jours de forte hausse en fin de semaine dernière, un retour en arrière n'était pas une surprise”, a déclaré l'analyste de marché Michael Hewson de CMC Markets. “Les chiffres décevants de la croissance en Chine ont été l'excuse parfaite pour vendre quelques actions. Mais les chiffres n'ont pas été une grande surprise pour tous ceux qui ont suivi l'évolution de l'économie chinoise ces dernières semaines.”

“La question est maintenant de savoir si les marchés boursiers vont rester dans la fourchette dans laquelle nous sommes depuis juillet ou si la dynamique positive de ces dernières semaines va se poursuivre”, a déclaré Hewson.

L'indice S&P 500 et le Nasdaq ont progressé lundi, aidés par l'enthousiasme des investisseurs pour le début de la saison des résultats, au cours de laquelle le marché espère obtenir une image de la manière dont les entreprises font face à l'inflation et aux problèmes de chaîne d'approvisionnement. L'indice Dow Jones, quant à lui, a légèrement baissé.

Le bon démarrage de la saison des résultats aux États-Unis a permis de dissiper une partie de la nervosité des investisseurs. Environ 81 pour cent des sociétés du S&P 500 qui ont déjà publié leurs résultats ont dépassé les attentes en matière de bénéfice par action, selon les chiffres de FactSet.

La séance boursière de lundi a été calme en termes de chiffres trimestriels, mais plus tard dans la semaine, l'activité est plus intense. Entre autres, Johnson & Johnson, Netflix, IBM, Intel et Tesla présentent leurs résultats. 

“De nombreuses entreprises font état d'une forte demande et nous pouvons vivre avec une situation où la demande reste forte et où les problèmes de chaîne d'approvisionnement persistent, car ces problèmes finiront par être résolus”, a déclaré Christopher Harvey, stratège de Wells Fargo Securities. “Nous essayons maintenant d'évaluer si les plus gros problèmes sont derrière nous et donc si le plus gros coup a été porté.”

“Les bonnes données à propos des entreprises continueront de soutenir les cours des actions dans les semaines à venir. Cela s'explique par le fait que les attentes sont relativement faibles, de sorte que les chances de gains sont plus grandes que les revers”, a déclaré l'économiste Luc Aben de Van Lanschot Kempen.

Pour le S&P 500, les analystes s'attendent à ce que les bénéfices du troisième trimestre augmentent d'environ 28 pour cent par rapport au troisième trimestre de 2020.

“C'est important, mais pas aussi fort que les chiffres du deuxième trimestre, conformément à la vitesse plus faible à laquelle la reprise économique est passée”, a ajouté l'économiste de Van Lanschot Kempen.

Le prix du pétrole a encore augmenté lundi. Sur un règlement de 82,44 dollars, le baril de West Texas Intermediate est devenu 0,2 pour cent plus cher. “Il devient évident que les prix élevés de l'énergie provoquent déjà un ralentissement économique dans des pays comme la Chine. Je pense donc que nous devrions nous méfier des signes indiquant que la demande est sous pression, surtout si les prix continuent à augmenter autant”, a déclaré l'analyste Phil Flynn de Price Futures Group. Dans les échanges asiatiques ce matin, les prix du pétrole ont encore augmenté de 0,4 pour cent.

L'euro/dollar s’échangeait à 1,1647 mardi matin, contre 1,1612 à la clôture des marchés boursiers américains lundi.

Actualités des entreprises

Berenberg a abaissé l’objectif de cours pour Umicore de 62,00 à 60,00 euros, avec une recommandation d'achat inchangée. Deutsche Bank a abaissé l’objectif de cours de 54,00 à 52,00 euros avec une recommandation Conserver inchangée pour Umicore. Jefferies a également réitéré sa recommandation Conserver pour Umicore mais a abaissé l’objectif de cours de 48,00 à 46,00 euros.

Melexis pourrait subir une certaine pression mardi, car l'action est cotée ex-dividende.

Cofinimmo a acheté deux centres de soins résidentiels aux Pays-Bas pour environ 23 millions d'euros. 

Hyloris a reçu l'approbation du Maxigesic IV au Royaume-Uni et en Irlande. Cela porte à 27 le nombre de pays dans lesquels Maxigesic peut être commercialisé.

Clôture sur Wall Street

Le S&P 500 a augmenté de 0,3 pour cent lundi pour clôturer à 4.486,46 points, l'indice Dow Jones a baissé de 0,1 pour cent à 35.258,61 points et le Nasdaq a gagné 0,8 pour cent pour terminer à 15.021,81 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Analyse boursière: Deutsche Bank abaisse l’objectif de cours pour Umicore

(ABM FN) Deutsche Bank a abaissé l’objectif de cours pour Umicore de 54,00 à 52,00 euros avec une recommandation Conserver inchangée. C'est ce qui ressort d'un rapport de l'analyste Tim Jones publié mardi.

Umicore a légèrement revu à la baisse ses prévisions pour 2021, lundi. Le résultat opérationnel ajusté sera proche d’un milliard d'euros, alors que les prévisions antérieures étaient légèrement supérieures à un milliard d'euros. 

Jones attribue cette révision à la baisse aux récentes baisses de prix du palladium, entre autres, et à la pénurie mondiale de semi-conducteurs.

Selon l'analyste, les nouvelles prévisions sont basées sur les prix actuels des métaux, ce qui signifie qu'Umicore ne s'attend pas à ce que la situation se détériore davantage. 

L'action Umicore a chuté d'un peu moins de 4 pour cent lundi à 50,76 euros. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Analyse boursière: Berenberg abaisse l’objectif de cours pour Umicore

(ABM FN) Berenberg a revu l’objectif de cours pour Umicore à la baisse, de 62,00 à 60,00 euros, avec une recommandation d’achat inchangée. C’est ce qui ressort mardi d’un rapport de l’analyste Sebastian Bray.

L’analyste a revu à la baisse ses prévisions pour le bénéfice par action entre 2021 et 2023 en moyenne d’environ 10 pour cent.

Selon Bray, l’avertissement sur bénéfice réalisé par Umicore lundi matin n’est ni surprenant ni de nature à revoir entièrement le modèle. 

Les attentes du consensus étaient tout simplement trop élevées pour 2021, après la chute des prix du palladium et surtout du rhodium, a déclaré l'analyste. 

Par ailleurs, l’impact de la pénurie de semi-conducteurs sur la production automobile et le segment Catalysis d’Umicore tombent également dans la catégorie prévisible, estime Bray. 

De même le retard d’environ six mois pour la nouvelle usine d’Umicore en Pologne, en raison desdites pénuries, n’est pas existentiel, souligne encore l’analyste. 

“Nous restons acheteurs”, conclut l’analyste, ajoutant que les seules raisons importantes de ne pas être optimiste à l'égard d'Umicore résident dans les préoccupations relatives à la part de marché des cathodes LFP par rapport aux cathodes NMC.  Néanmoins, l'analyste est confiant dans l'avenir à cet égard également.

L’action Umicore a clôturé en baisse de près de 4 pour cent lundi à 50,76 euros.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Analyse boursière: Jefferies abaisse l'objectif de cours pour Umicore

(ABM FN) Jefferies a abaissé l'objectif de cours pour Umicore de 48,00 à 46,00 euros avec une recommandation Conserver inchangée. C'est ce qui ressort d'un rapport d'analyste publié lundi soir. 

La réduction de l'objectif de cours fait suite à l'avertissement sur les bénéfices émis par le spécialiste du recyclage des métaux lundi matin.

Sur cette base, Jefferies a abaissé de 6 pour cent son estimation du résultat opérationnel pour 2022. Les prévisions de bénéfices pour 2021 sont restées inchangées.

En particulier pour la division des matériaux pour batteries rechargeables, Jefferies est devenu plus négatif et a abaissé de 15 pour cent son estimation des bénéfices pour 2022. En 2023, les analystes s'attendent largement à une reprise pour cette division.

L'action Umicore a clôturé en baisse de près de 4 pour cent lundi à 50,76 euros.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Feu vert pour Hyloris au Royaume-Uni et en Irlande

(ABM FN) Hyloris a reçu l'approbation du Maxigesic IV au Royaume-Uni et en Irlande. C'est ce qu'a annoncé Hyloris mardi avant les heures de bourse.

Cela porte à 27 le nombre de pays dans lesquels Maxigesic peut être commercialisé. 

Maxigesic est un analgésique à base de paracétamol et d'ibuprofène qui peut être utilisé pour les douleurs après une opération. 

Le marché britannique et irlandais est estimé à plus de 122 millions de dollars d'ici 2028. Cela se traduit par une croissance annuelle composée de 13,2 pour cent entre 2017 et 2028.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Programme boursier

(ABM FN) Voici les points principaux de l'agenda financier belge jusqu'au mardi 26 octobre 2021.

MARDI 19 OCTOBRE 2021

- Pas de points à l’agenda.

MERCREDI 20 OCTOBRE 2021

07:00 Barco - Résultats troisième trimestre
07:00 WDP - Résultats troisième trimestre
17:45 Wereldhave Belgium - Résultats troisième trimestre
00:00 TINC - Réunion annuelle

JEUDI 21 OCTOBRE 2021

07:00 Orange Belgium - Résultats troisième trimestre
07:00 Sipef - Résultats troisième trimestre
17:45 Econocom - Résultats troisième trimestre
00:00 MDxHealth - Résultats troisième trimestre

VENDREDI 22 OCTOBRE 2021

- Pas de points à l’agenda.

LUNDI 25 OCTOBRE 2021

17:40 Vastned Retail Belgium - Résultats troisième trimestre

MARDI 26 OCTOBRE 2021

- Pas de points à l’agenda.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Cofinimmo investit aux Pays-Bas

(ABM FN) Cofinimmo a acquis deux centres de soins résidentiels aux Pays-Bas pour environ 23 millions d’euros. C'est ce qu'a annoncé l'investisseur immobilier lundi soir. 

Les centres sont situés dans les villes de Hellendoorn et Nijverdal, dans l'est des Pays-Bas.

Les baux doubles nets actuels pour les centres de soins résidentiels ont une durée moyenne restante d'environ 6 ans. Le rendement locatif brut est supérieur à 6 pour cent.

Cet investissement a été inclus dans les prévisions d'investissement pour 2021, selon Cofinimmo.

"L'acquisition de ces deux centres de soins résidentiels aux Pays-Bas, qui offrent des soins de qualité et personnalisés, s'inscrit pleinement dans notre stratégie, qui consiste à acquérir des bâtiments de soins de qualité", a déclaré le PDG Jean-Pierre Hanin dans une note. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Bruxelles sous pression

(ABM FN) La bourse de Bruxelles a commencé la semaine en mode mineur. Le Bel20 a été tiré dans le rouge par la baisse des actions d'Umicore et de Galapagos. L'indice principal a clôturé la journée de lundi en baisse de 0,6 pour cent à 4.178,35 points.

Ailleurs en Europe, les marchés boursiers ont également été sous pression lundi après des chiffres macroéconomiques chinois décevants. 

Le produit intérieur brut de la Chine a augmenté au cours du dernier trimestre de 4,9 pour cent sur une base annuelle. Les économistes s'attendaient à une croissance de 5,1 pour cent, après une augmentation de 7,9 pour cent au deuxième trimestre. 

L'industrie manufacturière chinoise a ralenti à 3,1 pour cent en septembre, mais les ventes au détail ont progressé plus rapidement. 

"L'économie chinoise ralentit", a déclaré l'économiste Luc Aben de la banque d'investissement Kempen Van Lanschot. "C'est ennuyeux pour la Chine, mais aussi pour l'Europe", a ajouté l'économiste, car 10 pour cent des exportations européennes sont destinées à la Chine. 

"Les perturbations dues aux nouvelles épidémies de coronavirus et aux lockdowns qui en découlent, les pénuries d'électricité, les problèmes dans le secteur immobilier, la réduction des mesures de stimulation économique du gouvernement et le durcissement de la législation pour que les entreprises distribuent davantage les richesses se font sentir dans l'économie chinoise", a noté Aben.

"Nous ne supposons pas actuellement que le refroidissement de l'économie chinoise sera trop problématique", a déclaré l'économiste.

En outre, la production industrielle aux États-Unis a ralenti de manière inattendue en septembre. La production a diminué de 1,3 pour cent, alors que les économistes avaient prévu une augmentation de 0,2 pour cent. 

Les constructeurs de logements américains se sont montrés plus confiants en octobre, selon l'Association nationale des constructeurs de logements. 

L'euro/dollar s'échangeait à 1,1603.

Actions en hausse et en baisse

Dans l'indice principal, Sofina a pris la tête avec une hausse de 1,5 pour cent, tandis qu'Umicore a perdu 3,9 pour cent et Galapagos 3,8 pour cent. 

Umicore a légèrement abaissé ses perspectives pour 2021 et s'attend désormais à ce que le résultat opérationnel ajusté approche le milliard d'euros. Auparavant, le résultat opérationnel ajusté devait être supérieur à 1 milliard d'euros. Cette révision reflète la baisse récente des prix des platinoïdes, tels que le rhodium et le palladium, ainsi qu'un impact plus fort que prévu des pénuries mondiales de semi-conducteurs pour la production automobile.

Aujourd'hui, l'accent a également été mis sur UCB. La société pharmaceutique basée à Bruxelles doit encore attendre un certain temps avant que le régulateur américain, la FDA, ne se prononce sur le bimekizumab. Un retard dans l'approbation du bimekizumab aux États-Unis est décevant à première vue, mais il confirme que la FDA n'a pas d'autres problèmes avec la demande et que la future approbation américaine est presque sûre à 100 pour cent, a déclaré Kepler Cheuvreux. Le titre a réussi à transformer une perte d'ouverture en un gain de 0,8 pour cent.

Sur la deuxième ligne, Mithra a gagné 3,4 pour cent. Les investisseurs ont bien réagi à la nouvelle selon laquelle Leon Van Rompay restera PDG.

La semaine dernière, Recticel a annoncé son intention de vendre une division, ce qui a mis le titre sous pression. L'action a poursuivi sa progression avec une augmentation de 1,2 pour cent. 

Tessenderlo voit son projet de construction d'une deuxième usine à gaz partir en fumée après que le ministre flamand de la justice et de l'exécution, de l'environnement, de l'énergie et du tourisme a décidé de ne pas délivrer de permis. La décision du gouvernement flamand de ne pas accorder de permis pour la deuxième usine de gaz à Tessenderlo est un coup dur pour le projet, bien qu'une résistance soit encore possible, note l'analyste Wim Hoste de KBC Securities. L'action a néanmoins augmenté de 0,8 pour cent.

L'assureur néerlandais NN Group a informé Fagron qu'il possède plus de 15 pour cent des actions du compilateur pharmaceutique. L'action a progressé de 1,0 pour cent.

Parmi les plus petites actions, Wereldhave Belgium a augmenté de 4,3 pour cent. Bone Therapeutics a perdu 5,7 pour cent. 

Wall Street

À la clôture des marchés européens, les bourses américaines étaient légèrement dans le vert.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News
Marchés
BEL20