INVSC SOLAR

85,85  USD 
85,85
Clôture précédente
85,85
Cours actuel
0,00
Ouverture
0,00%
Différence
0,00
Plus bas
0,00
Plus haut
Ask
0,00
Bid
0,00
Volume
0
Titres émis
0
Capitalisation boursière
0
Exchange
Dernière mise à jour
ISIN
RIC
TAN

Programme boursier

(ABM FN) Voici les points principaux de l'agenda financier belge jusqu'au jeudi 18 août 2022.

JEUDI 11 AOÛT 2022

07:00 KBC - Résultats semestriels
18:00 Jensen-Group - Résultats semestriels

VENDREDI 12 AOÛT 2022

07:00 Unifiedpost - Résultats semestriels
18:00 Lotus Bakeries - Résultats semestriels

LUNDI 15 AOÛT 2022

-  Aucun point à l’ordre du jour.

MARDI 16 AOÛT 2022

-  Aucun point à l’ordre du jour.

MERCREDI 17 AOÛT 2022

07:00 Avantium - Résultats semestriels

JEUDI 18 AOÛT 2022

07:00 Sipef - Résultats semestriels
07:00 Kinepolis - Résultats semestriels

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Un chiffre d'affaires plus faible et des pertes plus élevées pour Ballard

(ABM FN) Ballard Power Systems a vu ses revenus du deuxième trimestre subir une pression et sa perte augmenter fortement. C'est ce qui ressort mercredi des résultats trimestriels de l'entreprise spécialisée dans les piles à combustible.

Le chiffre d'affaires du groupe a diminué de 16 pour cent pour atteindre 20,9 millions de dollars. La division des produits énergétiques et la division des solutions technologiques ont toutes deux enregistré une baisse des ventes.

Les marges ont subi de nouvelles pressions. Les coûts ont augmenté dans les domaines de la recherche, de la technologie et du développement de produits, mais les frais généraux et administratifs ont également augmenté.

Le résultat brut d'exploitation ajusté est négatif de 35,0 millions, contre un négatif de 19,7 millions au deuxième trimestre 2021.

Ballard a reçu environ 12,3 millions de dollars de nouvelles commandes au cours du deuxième trimestre, et a livré des commandes d'une valeur totale de 20,9 millions de dollars.

À la fin du trimestre, il y avait encore 91,2 millions de dollars de commandes dans le pipeline.

"Dans le monde entier, nous constatons que les politiques soutiennent notre vision de la réduction des émissions de la planète", a déclaré le PDG RandyMacEwen, qui est resté positif quant aux développements.

Ballard a revu à la baisse ses prévisions pour l'ensemble de l'année en raison des coûts. Les dépenses opérationnelles seront de 130 à 150 millions de dollars, alors que l'entreprise tablait auparavant sur 140 à 160 millions. Les dépenses d'investissement passeront de 40 à 60 millions de dollars à 30 à 50 millions de dollars, selon Ballard. 

Aucune prévision de chiffre d'affaires ou de bénéfice n'a été donnée.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Les contrats à terme américains augmentent après le chiffre de l'inflation

(ABM FN) Les marchés boursiers américains devraient ouvrir en forte hausse mercredi, suite à des chiffres d'inflation meilleurs que prévu.

Les contrats à terme sur le S&P sont en hausse de 1,7 pour cent et le Nasdaq semble même prêt à démarrer en hausse de 2,4 pour cent.

Les prix à la consommation ont ralenti le mois dernier sur une base mensuelle, après une augmentation de 1,3 pour cent en juin. Sur une base annuelle, les prix ont augmenté de 8,5 pour cent, contre 9,1 pour cent le mois précédent. 

"On espère que le pic est passé, il semble maintenant", a déclaré Philip Marey, analyste de marché chez Rabobank.

Cela est principalement dû à la baisse des prix de l'énergie, mais les voitures d'occasion, par exemple, sont également devenues légèrement moins chères, a noté l'analyste.

L'inflation de base, c'est-à-dire corrigée des prix de l'alimentation et de l'énergie, était de 0,3 pour cent sur une base mensuelle en juillet. Sur une base annuelle, l'inflation de base s'est établie à 5,9 pour cent, également 5,9 pour cent un mois plus tôt.

Le problème des prix de base, selon Rabobank, est la vitesse à laquelle ils baissent. Le retour à 2 pour cent sera un grand défi pour la Réserve fédérale, prédit Marey.

Le plus gros problème est l'étroitesse du marché du travail. "La participation est en retard, notamment les personnes âgées ne reviennent pas sur le marché du travail. C'est le côté de l'offre. Si elle se redresse, les pressions salariales s'atténueront et l'inflation de base diminuera également", a déclaré Marey.

L'immigration pourrait être une solution, mais c'est une question sensible, ajoute-t-il. 

La prochaine réunion des taux de la Fed en septembre est encore loin et d'autres chiffres sont à venir, mais avec les chiffres d'aujourd'hui, la spéculation sur une hausse des taux de 75 points de base est susceptible de diminuer et le marché compte à nouveau sur 50 points de base, estime Marey. "C'est relativement agressif, mais pas trop".

En Chine, l'inflation est passée de 2,5 à 2,7 pour cent en juillet. Les prix à la production ont augmenté de 4,2 pour cent, ce qui est nettement inférieur à la hausse de 6,1 pour cent enregistrée un mois plus tôt. Dans les deux cas, le chiffre était inférieur aux prévisions des économistes.
L'euro/dollar s'échangeait à 1,0327 et les rendements américains à dix ans se négocient à 2,717.

Le pétrole est à l'équilibre. Plus tard dans l'après-midi, les stocks hebdomadaires de pétrole américains sont à l'ordre du jour.

Actualités des entreprises

Elon Musk a vendu pour près de 7 milliards de dollars d'actions Tesla ces derniers jours. Dans un tweet, Musk explique qu'il a vendu ces actions maintenant afin que, s'il devait être contraint de passer à l'achat de Twitter, il n'ait pas à vendre les actions à ce moment-là par nécessité. "Il est important d'éviter une vente d'urgence", a déclaré Musk. Toutefois, Tom Simonts, économiste chez KBC, fait remarquer que Musk a vendu pour 32 milliards de dollars d'actions Tesla au cours des dix derniers mois. L'action Twitter semble ouvrir en hausse de plus de 4 pour cent, mais Tesla est également en hausse de près de 4,5 pour cent, en avant bourse.

Les résultats de Disney seront publiés en après bourse. L'action semble ouvrir en hausse de 2,7 pour cent.

Clôture sur Wall Street

L'indice Dow Jones a clôturé en baisse de 0,2 pour cent mardi, à 32.774,41 points et l'indice principal S&P500 a perdu 0,4 pour cent à 4.122,47 points. Le Nasdaq a perdu 1,2 pour cent hier à 12.493,93 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Baisse de la production belge

(ABM FN) La production industrielle belge a baissé en juin. C'est ce qu'ont montré mercredi après-midi les chiffres préliminaires de l'office statistique Statbel. 

L'indice désaisonnalisé a diminué de 2,3 pour cent par rapport à mai. Si l'indice est également ajusté aux effets calendriers, on constate une baisse de 11,5 pour cent sur une base annuelle.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par thomas

Analyse boursière: une légère baisse du bénéfice attendue pour KBC

(ABM FN) KBC devrait avoir vu ses bénéfices baisser au deuxième trimestre. C'est ce qu'attendent les analystes qui ont contribué au consensus compilé par la banque elle-même.

Le consensus table sur un bénéfice net de 719 millions d'euros au deuxième trimestre de cette année, contre 793 millions au même trimestre l'an dernier. Par action, cela représenterait une baisse de 1,87 à 1,70 euros.

Les revenus sont estimés à 2,07 milliards d'euros, dont 1,23 milliard d'euros de revenus nets d'intérêts. L'année dernière, au deuxième trimestre, KBC a enregistré 1,85 milliard de revenus, dont 1,09 milliard de revenus d'intérêts.

Les analystes de la Deutsche Bank ne s'attendent pas à de nombreuses surprises jeudi matin. Selon les analystes, l'augmentation significative des revenus nets d'intérêts de 15 pour cent en glissement annuel est principalement due à la hausse des taux d'intérêt en République tchèque.

Le ratio CET1 devrait atteindre 15,7 pour cent, selon le consensus. 

Prévisions 

Pour l'ensemble de l'année, les analystes attendent 8,34 milliards d'euros de revenus, dont 4,83 milliards d'euros de revenus nets d'intérêts. 

Les analystes prévoient un bénéfice de 6,22 euros par action et un dividende de 4,58 euros par action. 

La banque elle-même compte sur 8,2 milliards d'euros de revenus, dont environ 4,55 milliards de revenus d'intérêts nets. 

Toutefois, lors de la publication des chiffres du premier trimestre, KBC a mis en garde contre l'impact de la guerre en Ukraine. La banque a déclaré qu'elle fournirait davantage d'informations sur les perspectives lors des résultats semestriels. 

Deutsche Bank et Kepler Cheuvreux s'attendent à ce que KBC relève ses prévisions de revenus d'intérêts nets pour l'année entière à 4,8 milliards d'euros jeudi. 

Kepler s'attend également à ce que KBC annonce un programme de rachat d'actions d'une valeur de 750 millions d'euros en 2023.

L’action KBC était en hausse de 0,5 pour cent mercredi à 53,20 euros.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Mise à jour boursière: la prudence de mise à Bruxelles

(ABM FN) La bourse de Bruxelles évolue dans le calme mercredi après-midi, dans l'attente du taux d'inflation américain. Vers 14 heures, le Bel20 progressait de 0,1 pour cent pour atteindre 3.814,86 points. 

Dans l'indice principal, Colruyt est en tête avec un gain de 3,0 pour cent. L'action semble bénéficier des bons chiffres de son concurrent Ahold Delhaize. À Amsterdam, Ahold s'ajduge même 8,1 pour cent.

WDP gagne également 1,7 pour cent après que Kepler Cheuvreux ait placé l'action sur la liste d'achat. Toutefois, l'objectif de cours a été légèrement abaissé. 

Ageas, qui a publié des résultats bien meilleurs que prévu, progresse de 2,7 pour cent. Alors que le marché espérait un programme de rachat d'actions, l'assureur a annoncé un dividende intérimaire de 1,50 euro par action. Ageas prévoit également d'augmenter le dividende de 6 à 10 pour cent. Kepler et ING ont été positivement surpris par les résultats semestriels. 

Argenx, en revanche, perd 2,0 pour cent.

Dans le BelMid, Deceuninck gagne 2,0 pour cent, tandis que Mithra perd 8,5 pour cent. Intervest Offices & Warehouses cède 4,1 pour cent, après que Kepler ait retiré l'action de la liste d'achat. 

Azelis gagne 1,0 pour cent. Jefferies a augmenté l'objectif de cours du distributeur de produits chimiques à 26,00 euros, avec une recommandation Hold inchangée. 

Parmi les plus petites actions, Exmar gagne 11,4 pour cent et MDxHealth 8,9 pour cent. Qrf perd 1,5 pour cent.

Bone Therapeutics et Medsenic fusionneront pour continuer sous le nom de BioSenic. C'est ainsi que la société française de biotechnologie entre à la bourse de Bruxelles. L'action Bone s'envole de 28,3 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Les investisseurs européens attendent l'inflation américaine

(ABM FN) Les bourses européennes marquaient le pas mercredi matin, alors que les investisseurs attendent le taux d'inflation américain.

Peu après 12h30, l'indice principal STOXX Europe 600 était en légère hausse à 436,19 points, le DAX allemand progressait de 0,2 pour cent à 13.561,64 points et le CAC 40 français était en hausse de moins de 0,1 pour cent à 6.491,28 points. L'indice britannique FTSE 100 gagnait un petit 0,1 pour cent à 7.495,09 points.

"Si le chiffre [de l'inflation américaine] devait augmenter, cela pourrait alimenter les craintes d'une forte hausse des taux, surtout après le bon rapport sur l'emploi de vendredi dernier", prévient Joshua Mahony, analyste chez IG.

Plus tôt aujourd'hui, l'inflation en Allemagne a été confirmée à 7,5 pour cent. Ce chiffre est légèrement inférieur à celui de 7,6 pour cent enregistré en juin.

En Chine, l'inflation est passée en juillet de 2,5 à 2,7 pour cent. Les prix à la production ont augmenté de 4,2 pour cent, ce qui est nettement moins que les 6,1 pour cent enregistrés un mois plus tôt. Dans les deux cas, le chiffre était inférieur aux prévisions des économistes.

L'euro/dollar s'échange à 1,0225. Et le rendement américain à dix ans se situe autour de 2,777 pour cent.

L'agenda d'aujourd'hui est presque vide. Les stocks de pétrole américains sont à l'ordre du jour. Le prix du pétrole chute de près d'un pour cent.

Actualités des entreprises

Il n'y a pas eu beaucoup de nouvelles des entreprises aujourd'hui.

L'assureur belge Ageas a présenté des résultats bien meilleurs que prévu, ce qui lui a valu une augmentation de 2,0 pour cent. Jeudi, les résultats des assureurs néerlandais Aegon et NN sont à l'ordre du jour. Aujourd'hui, ces actions gagnent respectivement 1,3 et 1,2 pour cent.

Ahold Delhaiez signe la plus forte hausse à Amsterdam, avec un gain de plus de 7 pour cent. L'entreprise a présenté des résultats solides et a augmenté ses prévisions de bénéfices pour l'ensemble de 2022. L'entrée en bourse de Bol.com a été suspendue. 

À Amsterdam, les résultats d'ABN AMRO ont également été bien accueillis. L'action de la banque augmente de 1,5 pour cent, après que le bénéfice est beaucoup plus élevé que prévu.

Deliveroo a enregistré une hausse de son chiffre d'affaires, mais a également vu ses pertes augmenter. Par ailleurs, le service de livraison de repas a annoncé un programme de rachat d'actions et le départ probable des Pays-Bas. L'action Deliveroo gagne plus de 4 pour cent.

À Paris, l'action Alstom gagne 3,3 pour cent et Engie 2,0 pour cent. L'action Sanofi perd 2,8 pour cent.

À Francfort, Continental est en tête avec un gain de 1,9 pour cent. Les assureurs Hanover Rueck et Munich Re gagnent respectivement 1,7 et 1,2 pour cent. La plus forte baisse de la bourse allemande est Daimler Trucks avec une perte de 1,6 pour cent. Adidas perd 1,5 pour cent.

Contrats à terme sur Wall Street

Les marchés boursiers américains semblent ouvrir en hausse ce mercredi. Les contrats à terme sur le S&P sont à 0,2 pour cent dans le vert et ceux du Nasdaq à 0,3 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Analyse boursière: Barclays commence le suivi d'Aperam avec une recommandation Vendre

(ABM FN) Barclays a commencé le suivi de l'action Aperam mercredi, avec une recommandation Souspondérer et un objectif de cours de 29,00 euros.

Les analystes de la banque britannique ont commencé à suivre le secteur européen de l'acier inoxydable. Ils s'attendent à ce qu'à court terme, la pression sur le cours des actions dans le secteur fasse également baisser le cours des actions. "Nous sommes encore dans une phase précoce de ralentissement de la croissance et les actions de l'acier n'enregistrent généralement pas de performances supérieures à la moyenne dans de telles phases", ont déclaré les analystes.

Selon Barclays, de nombreuses actions sidérurgiques ont déjà intégré le prix d'une récession. "Il est donc important d'être sélectif, en privilégiant les entreprises dont les coûts énergétiques sont faibles, qui sont exposées aux États-Unis et qui ont le potentiel de se développer par elles-mêmes", a déclaré Barclays. La principale exposition d'Aperam concerne l'Europe et le Brésil, où la banque estime que les risques sont plus importants qu'aux États-Unis.

Barclays a maintenu la recommandation Surpondérer pour Outokumpu et la recommandation Neutre pour Acerinox. L'action Aperam progressait de 0,4 pour cent ce matin, à 30,79 euros.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Mise à jour boursier: Bel20 marque le pas

(ABM FN) La bourse de Bruxelles a adopté une approche attentiste mercredi matin, avant le taux d'inflation américain cet après-midi. 

En fin de matinée, le Bel20 était en baisse de 0,1 pour cent à 3.806,69 points. 

“La question la plus importante pour de nombreux investisseurs aujourd'hui est de savoir si l'inflation aux États-Unis a atteint un pic”, estime l'analyste de marché Naeem Aslam d'AvaTrade. Selon l'analyste, les investisseurs devraient toutefois accorder une attention particulière à l'inflation sous-jacente. 

Amherst Pierpont prévoit que l'inflation sous-jacente a ralenti à 0,6 pour cent en juillet, contre 0,7 pour cent en juin, sur base mensuelle. Le consensus prévoit 0,5 pour cent. Les analystes d'Amherst s'attendent à ce que la baisse des prix de l'énergie ait provoqué un recul plus marqué de l'inflation.

"Si le chiffre augmente, cela pourrait alimenter les craintes d'une forte hausse des taux, surtout après le bon rapport sur l'emploi de vendredi dernier", prévient Joshua Mahony, analyste chez IG.

Ce matin, il est apparu que l'inflation allemande est restée élevée en juillet. L'inflation a atteint 7,5 pour cent en juillet sur une base annuelle, selon les chiffres préliminaires. Le taux était de 7,6 pour cent en juin.

La paire euro/dollar s'est négociée autour de 1,0220. Les prix du pétrole sont en baisse.

Actions en hausse et en baisse

Dans l'indice principal, Colruyt est en tête avec un gain de 3,0 pour cent. L'action semble bénéficier des bons résultats de son concurrent Ahold, dont l’action gagne même 7,6 pour cent à Amsterdam.

WDP progresse également de 1,9 pour cent après que Kepler Cheuvreux ait placé l'action sur la liste d'achat. Toutefois, l'objectif de cours a été légèrement abaissé. 

Ageas, dont les résultats ont été bien meilleurs que prévu, s’adjuge 1,5 pour cent. Alors que le marché espérait un programme de rachat d'actions, l'assureur a annoncé un dividende intérimaire de 1,50 euro par action. Ageas prévoit également d'augmenter le dividende de 6 à 10 pour cent. Kepler et ING ont été positivement surpris par les résultats semestriels. 

Argenx, par contre, perd 2,7 pour cent. 

En BelMid, Recticel gagne 2,6 pour cent, tandis que Mithra cède 9,2 pour cent. Intervest Offices & Warehouses chute de 2,4 pour cent, après que Kepler ait retiré l'action de la liste d'achat. 

Azelis progresse de 1,7 pour cent. Jefferies a augmenté l'objectif de cours du distributeur de produits chimiques à 26,00 euros, avec une recommandation Conserver inchangée. 

Parmi les plus petites actions, Exmar gagne 4,7 pour cent. Qrf perd 1,5 pour cent. 

Bone Therapeutics et Medsenic vont fusionner pour continuer sous le nom de BioSenic. Et ainsi la société française de biotechnologie entrera à la bourse de Bruxelles. L’action Bone gagne 24,2 pour cent, après avoir progressé de plus de 30 pour cent plus tôt dans la matinée.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Analyse boursière: les résultats d’Ageas aidé par l'Asie

(ABM FN) Ageas a enregistré de solides résultats au cours des six premiers mois de cette année, grâce à ses performances en Asie. C'est ce que conclut mercredi l'analyste Jason Kalamboussis d'ING. 

La performance d'Ageas en Asie a été nettement meilleure que prévu sur une base sous-jacente, remarque Kalamboussis. L'analyste souligne également qu'Ageas a été moins touché par l'hyperinflation turque que craint et que les chiffres de l'activité Non-Vie belge ont également été meilleurs. 

Comme prévu par Kalamboussis, aucun nouveau programme de rachat d'actions a été annoncé. Toutefois, Ageas versera pour la première fois un dividende intérimaire de 1,50 euros par action. L'assureur a également l'intention d'augmenter son dividende de 6 à 10 pour cent. 

Ce faisant, le PDG lie la croissance du dividende aux fortes perspectives de bénéfices pour l'Asie, selon l'analyste. 

“Si le marché peut initialement être mécontent de l'absence d'un programme de rachat d'actions”, ING estime que la décision de verser un dividende reflète les meilleures perspectives de croissance par rapport aux pairs.

ING a maintenu la recommandation Conserver pour Ageas, avec un objectif de cours de 45,00 euros. L'action progressait mercredi matin de 1,5 pour cent à 43,77 euros. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News
Lire plus...
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20