Marchés:
Chargement en cours…

MARDI 22 SEP

Business 24/7

Zoeken
scrollTop top

L’UE débloque 33 millions d’euros pour le Liban, et la promesse d’un accord commercial

Logo Business AM
Économie

07/08/2020 | Kathy De Schrijver | 5 min de lecture

Le port de Beyrouth, ravagé. (EPA-EFE/Thibault Camus / POOL MAXPPP OUT)

L’Union européenne a décidé d’apporter son aide au Liban, dont la capitale a été ravagée par une impressionnante double explosion. 33 millions d’euros ont été débloqués pour apporter une aide d’urgence au pays.

Jeudi, l’Union européenne a annoncé deux mesures pour venir en aide au Liban. La première, à plus long terme, contient un accord commercial, offrant un tarif préférentiel aux exportations européennes vers ce pays du Proche-Orient.

La deuxième mesure est un plan d’aide d’urgence de 33 millions d’euros, explique le média Euractiv. Un navire italien avec du matériel médical et un dispositif d’évacuation par hélicoptère a déjà été envoyé. 250 pompiers spécialisés dans la recherche et le sauvetage ont aussi été mobilisés. En outre, une conférence des donateurs sera bientôt organisée pour recueillir plus d’argent.

La présidente de la Commission européenne, Ursula Von Der Leyen et le président du Conseil, Charles Michel ont directement adressé une lettre aux 27 pays membres pour les inviter à soutenir activement le Liban. Ils rappellent le ‘partenariat fort’ que l’UE entretient avec ‘ce pays d’importance stratégique qui accueille le plus grand nombre de réfugiés par habitant’. Un mécanisme de coordination sera rapidement mis en place pour rassembler toute l’aide apportée par les États membres.

L’Union européenne s’ajoute ainsi à l’aide internationale qui s’est rapidement mobilisée. L’OMS a promis 10 millions d’euros pour des médicaments et l’Unicef en propose 6 millions. La Russie a envoyé 5 avions. Les États-Unis arrivent avec 3 avions transporteurs C-17. Et les pays proches comme la Turquie, l’Iran, le Qatar, le Koweït ou encore la Jordanie, vont aussi apporter une aide médicale.

Macron, en ‘sauveur’ de Beyrouth

Le président français Emmanuel Macron, manches retroussées, s’est rendu jeudi dans la capitale libanaise. Il est le premier chef d’État étranger à se rendre sur les lieux de la catastrophe. Il s’est présenté comme le sauveur de Beyrouth, et du Liban en général. Il veut être le coordinateur de l’aide européenne et internationale.

EPA-EFE/Thibault Camus / POOL MAXPPP OUT

Très vite, lors de sa visite, Emmanuel Macron a fait face à une population en colère, qui appelle à l’aide et qui demande des changements politiques.

Macron n’a pas hésité à attaquer directement les autorités libanaises : ‘Au-delà de l’explosion, nous savons que la crise ici est grave, elle implique la responsabilité historique des dirigeants en place’. Il appelle directement à des réformes de l’État. ‘Si ces réformes ne sont pas faites, le Liban continuera de s’enfoncer’, a-t-il déclaré sévèrement.

Devant la foule de manifestants libanais, le président français a promis de revenir le 1er septembre pour vérifier que l’argent français avait été utilisé à bon escient.

Source: BusinessAM


Pour aller plus loin...


Corona Virus Update

  • Monde
  • Nombre
    d'infections
    31.016.799
  • Nombre
    de décès
    960.634
  • Belgique
  • Nombre
    d'infections
    102.295
  • Nombre
    de décès
    9.948
Biden vs Trump
ÉLECTIONS AMÉRICAINES
Suivez le live ici chaque jour
Logo Business AM

Business AM | Stocks