L’euro est désormais roi dans les exportations russes

La part des exportations russes payées en dollars est pour la première fois passée sous la barre des 50%, révèle une analyse de Bloomberg basée sur les données de la banque centrale russe. Au quatrième trimestre de 2020, 48% des exportations russes ont été vendues en dollars – soit une baisse de 13% par rapport à l’année précédente. À titre de comparaison, en 2013, la Russie facturait encore 80% de ses recettes d’exportation en dollars.

Pourquoi est-ce important?

– Les sanctions permanentes imposées à la Russie par l’Occident ont obligé le pays à se protéger de l’ingérence américaine. Vladimir Poutine mène donc une politique anti-dollar depuis un certain temps déjà.

– La Russie n’est pas la seule à travailler à sa ‘dédollarisation’. La Chine fait de même. Depuis l’introduction de l’euro il y a une bonne vingtaine d’années, la part du dollar dans les réserves monétaires mondiales a diminué de 11%. La part de l’euro est désormais de 21,4%.

La symbolique de la campagne de ‘dédollarisation’ peut difficilement être mal interprétée. Ces dernières années, toutes les grandes entreprises publiques ont renégocié leurs conditions de vente avec leurs clients étrangers. Ce sont principalement les sanctions imposées à la Russie après l’annexion de la Crimée qui ont incité le Kremlin à intensifier ses efforts pour réduire les ventes en dollars.

Le pays a également réduit la part du dollar dans ses réserves publiques et tente de promouvoir des alternatives nationales aux systèmes bancaires comme SWIFT et aux fournisseurs de services de paiement comme Visa et MasterCard.

Tout sauf le dollar

Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergei Lavrov, a encouragé une nouvelle réduction des échanges en dollars lors de ses récentes visites en Iran et en Chine. Pour l’instant, l’euro semble être le grand gagnant de cette situation. Au cours du dernier trimestre de l’année dernière, l’euro a représenté 36% des ventes russes à l’exportation. Ce chiffre est à comparer aux 21% de l’année précédente. C’est aussi le résultat d’un revirement dans les relations entre la Russie et la Chine. La monnaie unique est désormais utilisée dans plus des trois quarts des exportations russes vers la Chine. Au début de l’année 2018, cela représentait à peine 1%.

La part combinée du dollar et de l’euro au sein des exportations de la Russie est restée globalement inchangée depuis 2013. À noter que le rouble est également utilisé pour 14% de toutes les exportations russes.

Pour aller plus loin:

Plus
Dernière mise à jour:
Dernière mise à jour:
Lire plus...
Marchés
BEL20