Enfin! Les vêtements autonettoyants sont une réalité

Des chercheurs ont trouvé un moyen d’auto-nettoyer les taches des vêtements en les exposant à la lumière. Les textiles autonettoyants développés au Royal Melbourne Institute of Technology n’ont besoin que d’une exposition de 6 minutes à la lumière -solaire ou artificielle- pour éliminer les taches, affirment-ils. Un des auteurs, Rasjeh Ramanathan, reconnait qu’il reste encore du chemin avant l’abandon des machines à laver, mais il indique qu’il s’agit d’une grande avancée vers des textiles totalement autonettoyants.Le procédé utilise des matériaux à l’échelle nano, qui peuvent être développés en laboratoire et implantés sur toutes sortes de textiles (vêtements, linge de maison, meubles, etc.).L’équipe du Dr. Ramanathan a trouvé un moyen efficace et bon-marché de développer des nanostructures à base de cuivre et d’argent, qui dégradent les matières organiques. Lorsque les structures sont exposées à la lumière, elles reçoivent un surplus d’énergie qui crée des « électrons chauds » désintégrant les matières organiques. Ce travail prépare le chemin vers des textiles capables de s’auto-nettoyer en étant portés.

Structure 3D

« L’avantage des textiles, c’est qu’ils ont déjà des structures 3D et sont donc parfaits pour absorber la lumière qui, à son tour, accélère le processus de désintégration des matières organiques »Le plus difficile a été de trouver les fonds permettant de produire les nanostructures à une échelle industrielle et de les attacher aux textiles. La découverte devrait être particulièrement utile aux sportifs, aux militaires et aux entreprises agrochimiques et pharmaceutiques.