Les marchés boursiers américains subissent un nouveau revers

Les marchés boursiers américains ont de nouveau été durement touchés lundi, même si les pertes ont quelque peu diminué vers la fin de la journée. Le Nasdaq (-1,1%), le S&P 500 (-1,1%) et le Dow (-1,2%) sont tous en baisse.

Les 11 secteurs du S&P se négocient tous à la baisse, l’énergie étant le principal perdant. Le prix du pétrole brut a chuté de 3 % en raison des craintes de nouveaux blocages induits par le variant omicron. On craint qu’une nouvelle vague ne prolonge la perturbation de la chaine d’approvisionnement. Cela serait préjudiciable au taux d’inflation déjà élevé.

Les analystes soulignent également le froid hivernal attendu dans certaines parties des États-Unis au cours des prochaines semaines. Cela pourrait exercer une pression à la hausse sur le prix du gaz.

Les valeurs financières sont également en baisse. Goldman Sachs a revu à la baisse ses prévisions de croissance économique pour 2022 après l’annonce du sénateur démocrate Manchin, qui a annoncé qu’il ne soutiendrait pas le plan de relance de 2.000 milliards de dollars de Biden, Build Back Better. Ainsi, une partie essentielle du programme de M. Biden, qui vise à se concentrer sur les investissements dans le domaine du climat, de l’éducation et des soins de santé, est probablement vouée à l’échec dans sa forme actuelle. Les analystes suggèrent que certaines parties du plan pourraient finalement être approuvées.

La semaine dernière, la Réserve fédérale a annoncé un plan plus agressif de réduction de ses achats d’actifs, indiquant qu’elle pourrait relever les taux d’intérêt trois fois l’année prochaine.

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20